Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 22:46



Yann le regarda " Mais qu'est-ce que je pourrais demander à un élève de fac ? Je veux dire ... Je ne sais pas . J'ai pas d'idée de ce genre et la seule chose que je veux c'est des pancake le matin parce que j'en ai marre des nouilles "

- Mais pour ça , il faudrait que je puisse me repérer dans tokyo . Je finis toujours par me perdre . Mais ce n'est pas ça le sujet . Vous devez faire attention , trop de surmenage menne à ne pouvoir rien faire

Yann le regarda " Conseil d'ainé "




Jumin leva les yeux vers l'horloge . La sonnerie de la pause de 10 heures . Il se leva et s'en alla chercher son colocataire . Ou au moins regarder s'il avait réussis à se dêbrouiller . Peu de personne sortait des classes lors de cette pause




Seven avait une famille pieuse . Son père et sa mère avait attendu jusqu'à leur mariage . Tout deux s'était trouvé , comme on trouve un trésor . Pas à l'église , mais dans la rue , ils s'étaient tous deux regardés et avait un peu begayé . Et malgré la distance , la jeune femme venait chaque année et avait finit par se faire coréenne .

Mais Seven état toujours croyant . Il n'était pas un homme bon , il ne vivait pas une vie calme , mais il remerciait ce dieu de lui avoir donné une famille qui avait pu s'aimer .

" Je suis sûre qu'elle en sera très fiere quand je lui en parlerai . "

Puis il se fit attraper . Puis il finit par regarder le criminel taper "Autant qu'au casino " . Le hacker avait un peu mal . Il regarda les personnes autour , mais se fit vite rappeler à l'ordre . Autant dire que ça allait faire des jolies bleu .







-Et bien , non . C'est le rôle que l'on nous imagine . Mais notre seul rôle est de vous donner des cours . Nous sommes payés , nous repartons et nous pensons à d'autres choses . Seulement les plus passionnés . Je pense que ça devrait être notre rôle principal , mais pourtant , pour beaucoup de nous , non . C'est comme dans la vrai vie , seule les personnes assez sympathiques agissent de manière assez sympathique .

Adonis regarda le crayon entre les lèvres de son élève . Ce fut légèrement gênant , il avait porté un peu trop d'attention sur ce geste . Mais Schrim remarqua enfin . Et il cessa alors de jouer avec son stylo . En tout cas de cette manière

- Yeah , i just realized my dream . My only wish was to be a teacher . That's why , i am such a lovely teacher et il regarda son élève qui semblait vouloir dire quelque chose But , i have cute students , that helps .

Adonis continua de parler puis ce fut l'heure de rentrer . Il se dirigea vers la porte du lycée avec son élève " De rien . " puis il regarda à droit et à gauche . Il n'habitait pas loin alors il rentrait à pied pour sa part
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 23:06



La même somme que le casino, ça ne l'étonnait pas. C'était encore raisonnable comme offre, ils auraient pu demander plus, mais il allait quand même devoir leur faire payer. Il appela donc trois de ses gardes du corps (qu'il fuyait sans cesse, habituellement).

- Mission de sauvetage, les gars. Je compte sur vous.

Il envoya un message aux ravisseurs : << J'arrive, mais n'abimez pas trop la marchandise, j'enleverais des billets pour chaque coup visible. Ou se donne t'on rendez-vous? >>



Souten savait qu'il n'était pas raisonnable et qu'il aurait du accepter, mais ce Yann était un étranger, et un de ses gosses de riche qu'il n'appréciait pas spécialement, alors il ne regrettait pas son choix. Il s'en était toujours sorti jusque là.

- Je ferais attention. Et je pense que vos fans seraient ravi de vous guider dans la ville.

Finalement, le cours se finit et Souten se leva pour se diriger vers le prochain. Il vit un instant floue mais n'en montra rien. Il devait tenir encore un peu, jusque midi, ou il pourrait manger.



Lucas était entouré de quelques élèves, en majorité des filles, qui se présentaient et lui posaient plein de question. Le jeune lycéen était plutôt content d'avoir ses premiers contacts.

- Fontaine-kun, a quoi ressemble la France?
- Oh, il n'y a pas de gratte ciel comme à Tokyo, et le style des bâtiments est très différent. Mais je vivais surtout à la campagne alors je ne peux pas vraiment comparer...
- On peut te faire visiter l'école après les cours si tu veux, ça ne doit pas être facile pour toi, mais j'imagine que ça ne servirait pas à grand chose étant donné que tu ne peux pas... enfin... voir
, intervient une autre fille.

Effectivement, Lucas ne verrait pas grand chose, mais ça pouvait toujours être chouette de se balader dans les différents couloirs et de retenir les descriptions qu'on pourrait lui faire.

- Est ce que c'est ta couleur de cheveux naturelle?
- Oui, je suis né blond
, confirma Lucas, ce qui sembla fascinée les filles, et en même temps les mettre un peu mal à l'aise, mais puisque ce n'était pas une teinture, il n'y avait pas de raison de trouver ça vulgaire, pas vrai? C'était plutôt joli en faite, sur un européen.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 23:29

[quote="Eimi-chan"]

Yann regarda le jeune homme. Il était assez têtu . Mais il supposait qu'il ne pouvait pas se permettre de le critiquer " Mes fans , vous exagérez . Je suis un journaliste et pas une idole . Je fais de l'effet chez les littéraires ."

Yann le laissa partir néanmoins . Il n'était pas non plus un chien qui suivait son maitre . Il comptait interroger d'autres personnes



Jumin écouta un peu à la porte . Le voir aussi apprécié le fit sourire et il se réjouit . Lucas aurait une vie de rêve avecautant de fille à ces côtés . Jumin se dirigea vers sa classe , il tenta d'ouvrir mais les élèves avaient fermés et ne comptait pas ouvrir pour Jumin .

Jumin tira de toutes ses forces , ses affaires étaient à l'intérieur , Jumin frappa à la porte , puis finalement se mit sur la pointe des pieds pour voir ce qu'iks faisaient par la vitre . Toutes ses affaires étaient déversés par terre . Lesvêtemengs que Seven lui demandait de porter ..... Et ses écouteurs

Il donna des coup de poing sur la porte , bien plus violent , et c'est la voix de Madame Brandson qui le surprit .

- Jumin ! Ah, je savais bienqu'il n'était pas bon de vous avoir dans la classe . Quel grabuge vous faite ...

La professeur ouvrit la porte sans problème , les élèves ayant entendu sa voix et il se fit doublement sermoné à cause de ses affaires étendu un peu partout . Il récupéra ses écouteurs et s'assit silencieux .




Seven finit par remarquer qu'on ne le frappait plus . Le chef avait demandé aux autres d'arrêter le manège . Tiens , son patron avat du demander à ce qu'il ne sois pas trop blessé . C'était une belle attention qui lui allait droit au coeur

" Chez Seven . "

Les hommes s'amusèrent alors à fouiller la maison de Seven . Il avait de grandes figurines , grandeur nature , mais aussi de multiples console et quelques photos . Une photo d'un homme et une femme , long cheveux blond . Les deux se ressemblaient beaucoup . L'homme ressemblait à Seven et la jeune fille aussi . La photo avait été faite avant un voyage vu les valises . Seven les regarda retourner sa maison . Il finit par clore les yeux . Il s'était fait avoir comme un débutant






Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 23:50



Chez Seven. Heureusement qu'il savait ou c'était. Ils s'y dirigèrent en limousine, mais seul Henry en sortit, il ne voulait pas montrer qu'il avait amené du renfort. La limousine redémarra, comme si elle partait, mais elle ne faisait que s'arrêter plus loin dans la rue, hors de vue des fenêtres de la maison du hacker. Ils feraient le tour par derrière en passant par les jardins des voisins. Pendant ce temps, Henry toqua à la porte, une arme cachée dans une botte et une autre dans le sac de billet qui était à moitié ouvert... il allait surement se faire attaquer, alors il se tenait prêt.



Souten haussa les épaules. Fans ou admirateurs, c'était pareil, dans les deux cas, il était apprécié. Il rangea ses affaires et s'éloigna. Juste avant de sorti de la salle, il dut s'appuyer un instant contre le mur. Courage, il devait tenir. Jusqu'a midi. Jusqu'au sandwich. Il décida de passer aux toilettes pour se rafraichir, ça l'aiderait surement.

Une fois là bas, il posa la main sur son front. Il lui semblait qu'il était un peu plus chaud que d'habitude, mais ce n'était surement qu'une impression. Il s'empressa donc de mettre de l'eau sur son visage, et il but en même temps un peu d'eau fraiche. Soutien remplit sa gourde. Bon, il n'y avait plus le temps, il devait retourner en cours.



La pause se finit, et les trois filles - Hayama, Okane et Tsukioshi - s'éloignèrent en murmurant, Lucas ne comprit que les qualificatifs " adorable " et "mignon ", elles devaient surement parler d'un chat. Quoi qu'il en soit, Jumin n'étatisa venu durant la pause, il en conclut qu'il était dans une autre classe. Dommage, il aurait bien voulu avoir un ami. Les jeunes filles étaient gentilles, mais il voulait nouer avec des garçons aussi.

Quel serait son prochain cours? Il pria pour anglais ou français, mais pas littérature, il savait d'avance que ce serait le cours le plus compliqué pour lui, étant donné la barrière des langues... Il commençait à être un peu fatigué aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 0:19



Yann interrogea des gens . Mais son côté gentil se demandait si le petit aux cheveux vert allait bien . C'était plus fort que lui . Il demanda alors des renseignements à d'autres élèves à propos de Souten mais aucun ne pu lui dire . On savait juste son prénom et le fait qu'il était sérieux et peu fortuné .

Il se balada alors dans les couloirs


Jumin assista à son cours de littérature anglaise . Une option . Brandson le détestait alors , il n'écouta pas plus , sa note ne changerait pas . Finalement , il demanda à aller à l'infirmerie . Il laissa les autres en rire et il prit son sac et alla s'installer calmement par là bas



Seven entendu toquer . C'est le patron qui se rendu à la porte , suivi de deux subordonnés . Ils ouvrirent pour Henry . Ils le laissèrent donc entrer , ayant vu la limousine partir , ils s'assurèrent tout de même de fermer la porte .

- Oh , boss ! Désolé de te deranger

Lança alors Seven en reconnaissant son ami . Seven était très peu touché au visage . Rien q'une petite égratignure sur le front , c'était surtout le torse qui en avait patit . Mais le kidnappeur comptait bien ne rien dire . Mais c'était sans compter sur Seven

- J'ai mal au dos et au torse . Ils ont été fort sur les coups de pied .

Le criminel montra le sac " Donnes " les autres s'approchèrent alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 0:30



Apparement, ils n'attaquaient pas. Pas tant qu'il n'aurait pas donné l'argent du moins, pour le moment, c'était leur assurance vie. Mais Seven lui donna une excuse pour prendre un peu plus de temps, il fallait attendre encore un peu pour que ça petite troupe arrive.

- Pas grave, Seven. Et il me semblait vos avoir dit de ne pas l'abimer. Ca vous fera quelques billets de moins, comme promis. Je devrais lui payer des soins après tout, et qu'est ce que c'est qu'une centaine de billet en moins lorsqu'il y en a des milliers? commenta Henry en sortant quelques billets du sac d'un air naturel et innocent.

Il continua de parler tout en agrippant discrètement son arme. Ils n'avaient même pas penser à le fouiller, les idiots.

- J'imagine que vous voudrez recompter les billets ensuite? Ca risque de prendre un certain temps. Et j'aimerais avoir la garantie que l'on puisse partie une fois que je vous aurais donné le sac. Ca me semble juste, pas vous?

Il sortit soudainement une matraque électrique se sous quelques paquets de billet qui tombèrent à terre et il l'abattit soudain sur le gars le plus proche de lui, ça allait le paralyser pendant un petit temps.



Souten quitta les toilettes et se traina dans un couloir. Il se sentait un peu mieux, grâce à l'eau fraiche. En tout cas, il avait la sensation d'être moins fatigué. Il eu cependant un frisson de froid, pourtant il faisait chaud. Il arriva à se trainer jusqu'a une place pas très loin de l'entrée. Allez, un peu de concentration. Il n'était pas question de faiblir. On se moquerait encore de lui, ou le croirait faible, et ça, c'était absolument hors de question.



Eh bien, le prochain cours était histoire. Ce n'était pas très facile de comprendre tout ce qui était raconté par le professeur, Lucas connaissait l'histoire de l'Europe en général, mais tout ce qu'il connaissait du Japon, c'était Hiroshima, et un peu les samouraïs, mais rien de plus. Dans un sens, c'était intéressant mais ça aurait été plus compréhensible en français, même s'il comprit plus ou moins l'idée général.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 1:49



Yann essaya de trouver Souten . Et il arrivea dans un coupoir . Il cru entrapercevoir ses cheveux vert . Il décida de se faire discret et de le suivre sans le saluer ou encore se faire remarquer . Yann sentit que le pauvre allait tourner de l'oeil . Ça serait vraiment l'inverse de toute la discretion dont il voulait faire preuve



Jumin dormait les yeux fermés dans l'infirmerie . Il je savaig pas comment ik allait expliquer l'état de sa tenue à 707 . Jumin rumina un peu , inspectant son mp3 avec une tendresse infinie . Il avait cru qu'ils allaient le casser . Après tout ils avient bien brisé sa calculatrice en ce morceau et coupé les pages de ces cahiers quelque fois




Seven savait qu'Henry ne serait pas venu seul . S'il y a quelque chose qu'on ne pouvait pas enlever à Henry , c'était son intelligence . Puis , on état pas dans un film , venir sans rendort serait de la folie pure . Seven s'était roulé pour pouvoir , voir tout ce petit monde , etant sur le dos , le verre de sa lunette cassé .

- Il pourra se les payer seul . Il gagne assez d'argent .

Lança le patron peu loquace . Mais Seven décida de jouer la carte du bavard pour faire le temps passer " À vrai dire , je ne peux pas aller chez le médecin . Vous savez , soucis d'identité " . Le criminel le regarda méchamment . Comme s'il allait lui en coller une , ce qui fit sourire grandement le roux . Un des criminels resta à ses côtés pour pouvoir procédés à l'échange


- Oui assez . Toi , comptes

Lança t-il a un subordonné qui alla compter l'argent . Mais le criminel fut attaqué par une matraque électrique .Le coup assoma le bandit . Mais les autres étaient prêt , certes il n'avaient pas d'arme feu mais des armes blanches .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 10:53



Henry paraissait détendu, mais il faisait semblant de montrer de léger signe d'inquiétude et de stress, histoire de ne pas devenir soupçonneux. Heureusement il pouvait compter sur Seven pour qu'il l'aide à gagner plus de temps. Il déposa le sac sur une petit table et laissa le subordonné s'approcher pour compter l'argent avant de le paralyser. Et un de moins. Il sortit également son arme de sa botte. Une arme à feu, pour lui.

- Faites attention messieurs, je suis un très bon tireur vous savez. J'ai préféré utilisé ceci (il montra son arme électrifiée) pour vous endommager le moins possible, mais s'il faut que je vous fasse des trous dans le corps pour que vous nous laissez tranquille, je le ferais.

Au même moment, on entendit des bruits de verre brisés et de porte de derrière défoncées, et deux autres personnes entrèrent : une jeune femme très agile, excellente au combat au corps à corps et un gros costaud baraqué qui était assez intimidant

- Ah, et voilà mes compagnons. Et je tiens à vous informer qu'il y en a un troisième mais sa spécialité c'est... le sniping, alors il préfère viser votre tête de loin dés que vous apparaitrez devant une fenêtre. Sauf si je demande à tout ce petit monde de se calmer et d'agir de manière civilisé. Alors, que fait-on? Vous voulez la bagarre ou vous abandonner sagement?



Souten eut plus difficile à être attentif durant le cours, même s'il prenait quelques notes. Il préférait néanmoins se concentrer sur ce qu'il écrivait plutôt que sur cette faiblesse qui s'accentuait au fur et a mesure de la matinée. Il espérait vraiment que tout allait se régler avec un bon sandwich.



Lucas attendait la pause de midi avec impatience, pour pouvoir se reposer un peu l'esprit, devoir se concentrer durant plusieurs heures sur des cours en langue étrangère avait de quoi donner mal à la tête. Et souvent, lorsqu'il avait mal à la tête, il devait également nauséeux. Mais il s'accrocha, c'était bientôt la pause. Mais il se doutait déjà qu'a la fin de la journée, il aurait la tête aussi gonflée qu'un ballon.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 11:34

[quote="Eimi-chan"]

Yann etait dans le cours . Pour une fois , il le suivit . Se demandant si cela ne serait pas utile à Souten . Comme ça , il n'aurait pas à demander à quelqu'un . Il aurait juste à lui donner ou lui glisser dans son sac . Il ne savait pas .




Jumin travailla dans l'infirmerie . L'infirmière n'était jamais la, elle draguait tout le temps le proviseur alors ce n'était pas un soucis . Écouteur dans les oreilles , il travailla sur l'anglais , il était en cours avec Adonis pour ça . Heureusement qu'il n'avait pas eu deux fois Brandson




Seven trouvait ça drôle d'être kidnappé à présent . Ça lui permettait de voir à quel poît Henry pouvait être sérieux . Et secondement , voir les visages des personnes qui venaient de le frapper , effrayer en voyant l'arme était merveilleux . Il les regarda reculer pour quelques uns d'entre eux . Il ne s'attendait pas à quelqu'un d'aussi coriace , pour eux Henry était censé être un simple acteur . Et quand les autres arrivèrent , les criminels prirent la parole

- Non ,nous allons partir .

La clef des menottes fut déposé près du sac , ils emportèrent celui qui était tombé et tout le monde déguerpit . Seven regarda sa maison . Il déménagerait dans un autre quartier de Tokyo . Il supposait qu'il n'allait pas rester dans une maison connu de tous . Et commenon était entré par effraction dans sa maison , tout ses pc avaient supprimer leurs fichiers automatiquement et les avait envoyé autrepart . Mais ça c'était un secret " C'était vraiment cool , le coup de l'arme dans la botte et les renforts qui arrivent oetit à petit "

-Je suis désolé pour le dérangement . Il semble quela caméra arrière de ma maison aig euun soucis et je n'ai pas pu voir le nombre de personnes qui arri... vaient il s'assit alors , ses côtes douloureuses lui faisait un peu mal . Mzis ce n'était pas la première fois qu'on le frappait
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 12:10



C'était effectivement pratique de ne pas être qu'un acteur, mais d'être aussi un fils de PDG. Son père avait lourdement insisté pour qu'il ait des cours d'escrime, de tir (et même de tir à l'a, allez savoir pourquoi), et d'autodéfense de base. Henry était don tout a fait capable de se défendre, même si ses compagnons étaient chacun des experts beaucoup plus performant que lui, qui touchait un peu à tout "superficiellement ". En plus savoir se battre pour de vrai lui donnait des compétences en plus en tant qu'acteur pour des films d'action par exemple.

- Sage décision. Et pour vous inciter à ne pas revenir, je veux bien vous donner quelques liasses, c'est bien plus que vous méritez, expliqua t'il en posant une petite pile de liasse près du sac qui représentait une coquette somme, qui aillait dans les dix milles dollard.

Il les laissa ensuite déguerpir avec un petit sourire. Les autres étaient un peu déçus, ils auraient bien voulu se battre. La jeune fille soupira.

- Je sais, je suis classe quand je veux. J'avoue que le coup de la botte, j'ai toujours voulu le faire depuis que j'ai joué dans un film qui utilisait cette technique.

Henry avait plutôt parlé sur un ton amusé et joueur jusqu'ici, mais il était temps de remonter un peu les bretelles de son employé. Il avait été très imprudent sur ce coup là.

- Même si j'apprécie qu'on me donne l'occasion de me la peter, le fait qu'un hacker ne remarque même pas qu'une de ses caméras ne marchent pas bien est assez ... ironique dans un sens. Non, sans blague, fais plus attention, ou je vais devoir mettre en doute tes compétences, my honey.



Souten réussit à terminer le cours, et il s'empressa de boire et manger. Ca allait déjà mieux, mais pas autant qu'il l'aurait souhaité. Son front était à nouveau chaud, il se sentait toujours aussi lourd et fatigué. Il arrivait a se déplacer avec un peu plus d'assurance par contre, même s'il eu quand même le tournis en se levant. Il attendit que ça passe. Peut être qu'il allait passer à l'infirmerie maintenant qu'il avait une heure de battement avant le prochain cours.



Finalment la pause de midi arriva, les trois filles de tout à l'heure lui proposèrent de venir manger avec elle mais Lucas déclina poliment en disant qu'il attendait déjà quelqu'un. Ensuite il sortit de la salle et attendit patiemment près de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 13:26



Yann jouait aux espions . Maintenant , peut-être qu'il le laisserait , il selblait bien tenir . Il devait être plus fort qu'il n'y paraissait




Jumin prit ses affaires et se dirigea vers la classe de Lucas . Il remarqua enfin son colocataire "Lucas , je suis là . Tu veux manger dans la cantine ou dans ta classe ? " habituellement , il mangeait dans l'infirmerie alors ça allait le changer

- Tu es dans une bonne classe . Nous avons le cours d'anglais en commun et celui de littérature , je crois . Littérature japonaise évidemment




Seven s'en voulait pour cette affaire de caméra . Mais après le casino , il avait eu d'autres soucis . Son retour à la maison ne datait que de quelques heures , il avait passé la nuit en dehors de la maison et il avait finit par s'endormir sur son lit avec son téléphone sur l'estomac .Néanmoins , il n'aimait pas devoir compter sur d'autre personnes que lui .

- Ouais , je sais . J'avais l'esprit ailleurs ... il eut un sourire un peu forcé Je ferais en sorte de me rattraper , sorry darling . il montra ses menottes J'ai besoin de mes mains pour pouvoir te faire un virement . Je ne vais pas te laisser payer pour mon manque d'attention . Il faut bien que je te rembourse

Seven regarda son patron . Il était quand même désolé , ça se sentait . Même s'il essayait de prendre le tout au mieux . Seven cogitait , où déménager ? Dans tokyo , shibuya , osaka ? Changement de nom ou non ?

Ses dossiers étaient à l'abris , donc .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 13:39



Henry voyait bien que Seven était désolé, et ça arrivait à tout le monde de se faire avoir alors il ne lui en voulait pas tellement, et il resterait le meilleur hacker à ses yeux, l'erreur était humaine après tout. Quand il parla de le rembourser, il eu un petit sourire narquois

- Pas besoin. Tu croyais vraiment que j'allais me ruiner pour eux? Ce sont des faux billets ! J'ai hate de voir leur tête quand ils se feront arrêter par la police à cause de ça. Sophie les a appelés anonymement. Comme ça, tu seras venger

Il ricana, il pouvait être diabolique quand il voulait, les deux autres semblaient habituer à ses penchants sadiques. Henry prit la clef, mais ne libéra pas Seven, pas encore, il voulait le taquiner

- On pourrait faire ce petit jeu avec les menottes maintenant tu sais?



Souten n'arriva pas jusqu'a l'infirmerie. Il s'écroula avant. Les maigres forces récoltées par le sandwich étaient déjà parties? Il grinça des dents et essaya de se relever, mais tout son corps protestait, et il se sentait de plus en plus lourd. Il finit par perdre conscience malgré sa lutte intérieur. Il était trop fatigué pour continuer.



Lucas sourit en entendant Jumin. Il lui semblait que son ton de voix n'était pas exactement comme d'habitude, mais il ne le connaissait pas assez pour en être sur.

- N'importe, ou tu préfères. Mais j'espère que tu n'as pas abandonné des amis pour venir manger avec moi, je ne veux pas être un fardeau.

Littérature japonaise. Il redoutait vraiment ce cours mais savoir que Jumin serait là le rassurait, il ne serait pas tout seul face aux effroyables kanjis.

- C'est chouette, on pourra s'entraider dans ces matières.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 14:12

[quote="Eimi-chan"]

Yann allait partir . Mais il entendu un bruit . Il se tourna et vu Souten . Il décida de le porter pour le mener jusqu'à l'infirmerie . Il le posa alors sur un des lit qu'il y avait là-bas . Il se demandait s'il y avait des infirmières sur le campus . Aux états unis , l'infirmière n'était pas toujours là même si l'infirmerie était toujours ouverte




Jumin à la remarque de son colocataire , sourit . Si seulement Lucas savait . " Non , c'est ok . J'aime manger avec des personnes différentes . Tout le minde le sait" puis il se dirigea alors vers la classe de son ami et arrangea les tables et chaises

- Oui , je ne suis pas mauvais en anglais . Mais en principe Monsieur Nobuchika se débrouille toujours pour que ces élèves finissent par avoir un bon niveau et j'aime un peu la littérature japonaise .

Jumin leur avait fait un repas pour le midi . Des bon bento , il espérait que Lucas apprécierait " Tu t'es fais des amis ?




- Oh , oui des faux billets . Ils vont se faire arrêter . Je suppose qu'ils resteront calme . Ils n'oseront jamais l'ouvrir après la frayeur que tu leur as fait . Le coup du sniper , les as presque fait pisser dessus

Seven regarda Darling prendre la clef . Il s'attendait à être libéré dans l'instant , mais c'était sans compter sur sa manie de le taquiner . Seven leva son regard vers lui à l'annonce du jeu . 707 eut un sourire amusé sur les lèvres , ses lunettes tombant sur le bout de son nez , il eut alors un petit rire " Darling ! " il jeta un coup d'oeil à ce dernier

- Tu es en smoking . Tu devais avoir réunion , non ? Si en plus du kidnapping , je te fais perdre encore du temps , je ne risque pas de gagner le titre d'employé du mois .

Plaisanta t-il
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 14:40



- Oh, le coup du sniper, c'était du bluff. Mais j'aimerais bien en engagé un, un jour, ça peut être utile dans certaines situations, comme des prises d'otages de grande envergure. Mais bon, généralement la police en a disposition, alors j'imagine que ce n'est pas vraiment nécessaire, mais comme c'est classe, j'aimerais quand même en avoir un.

Mais il s'était douté que ça allait marché, un l'idée d'un snipers rendrait n'importe qui nerveux. C'était impossible de se défendre contre des tirs à si longues distances. Henry apprécia le petit rire de Seven quand il ne le libera pas tout de suite.

- Ah, je crois malheureusement que tu l'as déjà perdu. Mais tu pourras retenter pour le mois prochain, ne désespère pas. Moi qui pensait qu'après t'avoir sauvé comme un prince charmant très sexy, j'aurais eu droit à ma petite récompense coquine... répondit Henry, faussement déçu.



Souten resta évanoui durant une vingtaine de minute avant de revenir avec lui. Il se sentait brulant. Il ouvrit les yeux et vit le journaliste. Qu'est ce qu'il faisait là? Il essaya de se redresser mais il eu immédiatement le tournis. Il eut cependant le temps de voir qu'il était à l'infirmerie

- Tu m'a porté jusqu'ici?



Lucas fut rassuré. Il entendit que son colocataire bougeait certains banc, puis il réussi à s'installer après avoir cherché pendant quelques instants avec les mains et les pieds.

- Ce professeur a l'air bien. Mais je me débrouille mieux avec l'anglais que le japonais, pour le moment. Vous n'avez pas une langue très facile.

Il sentait une bonne odeur, Jumin leur avait donc préparé quelque chose, c'était très gentil de sa part. Lucas gouta. C'était plutôt bon, il reconnut du riz et le soja mais certains aliments lui étaient inconnus. Certaines algues étaient aussi trop amères pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 16:48



Yann le vit s'éveiller. Il soupira , soulagé que ça ne sois pas plus grave que ça " Bien sur ! Je n'allais pas te laisser là . Je t'ai suivi , je savais que tu serais gêné , su tout le monde s'était regroupé alors je t'ai emmené ici en vitesse "

Il croisa les bras " On doit t'emmener chez toi , pour que personne ne te boit comme ça . J'ai convaincu quelqu'un de me passer vos cours pour que je puisse les étudier , alors je te les donnerai demain . Je m'occuperai de ce qui te manque . Car tu ne pourras pas rester en cours . Je sais que ce n'est pas dans tes habitudes d'être malade , ça se sent . Mais tu risques de tomber dans les pommes . Et je ne sais pas si tu as des gens chez toi , mais tu risques de les faire tomber malade . Tu pourrais venir chez moi . C'est un appart , pas grand ... Mais il y a deux , trois chambres "



Jumin supposait que c'était une bonne chose , qu'il avait quelques matières ou il serait bon . Ça pourrait l'aider à rattraper sa moyenne . Surtout que la prof de littérature japonaise était un petit peu dure . Mais elle serait gentil avec un étranger en train d'apprendre la langue

- J'espère que tu aimes . J'ai essayé de faire de mon mieux . J'ai appris à cuisiner , il y a quelques mois mais on me dit que je me débrouille très bien !

Puis il regarda son plat " Tu me diras ce que tu préfères .Je te ferais des choses plus salé ou sucré , si tu as des préférences "




Seven savait que c'était du bluff . Il savait le nombre exacte de personne qui accompagnait Henry . Tout les gardes du corps et leurs spécificités . Tout comme tout les gardes du corps d'Elizabeth . Et il savait qu'Henry n'avait aucun sniper dans ces rangs . C'était rare que les snipers soient utilisé par des personnes de manière privé . Parce que pour être sniper , il gallait une formation qui s'apprenait uniquement au coeur de la police et autres système de sécurité gouvernementale .

-Je sais , j'ai le tableau de tout tes effectifs et ceux de ta petite femme sur mes ordinateurs . Plus ceux qui sont là , mais ceux que je garde caché de tous . Mes petites machines de guerre que j'aime tant.

Seven fit la moue quand il apprit qu'il n'aurait pas son titre d'employé . Mais au moins , il s'assurait de son anonymat .

- Je n'ai pas dit , non . Mais tu as l'air occupé et comme je suis un merveilleux employé , j'ai peur de prendre de ton temps .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 17:21



Henry ne fut même pas étonné que Seven sache tout cela. Il n'était pas un bon hacker pour rien. Un bon informaticien, mais un très mauvais combattant, apparement

- Tu devrais suivre des cours d'auto-défense, ça peut être pratique. Bien sur, contre des armes ce n'est pas le plus efficace... investis dans des armes électriques, comme moi. Un petit coup de jus, ça marche toujours.

Il n'avait pas dit non. Bien, ça lui donnait de plus en plus envie de vraiment le faire ce petit jeu entre eux. Mais comme il n'était pas sur que 707 soit sérieux, il ne voulait pas profiter de la situation. Alala, il était vraiment un gentlemen

- Une autre fois, my honey. C'est vrai que je suis pas mal occupé aujourd'hui, et déjà très en retard, je vais me faire tirer les oreilles.

Il le détacha donc en lui enlevant les menottes



Souten n'avait pas l'habitude qu'on s'occupe de lui comme ça. IL resta un moment silencieux, puis se souvient des bonnes manières

- Merci pour... m'avoir amené ici et pour le reste. Je veux bien me reposer ici pendant les cours qui reste, puisque tu as l'air de tout avoir prévu mais je dois absolument aller travailler. Et je ne sais pas comment je vais faire pour rattraper mon retard scolaire... il faudra que j'étudie un peu plus ce week end, surement...

Aller chez un inconnu, il ne pouvait pas, ce serait vraiment profiter de lui, il trouvait ça un peu gros, il prouvait tes bien squatter l'infirmerie jusqu'a la fin de la journée.



Au pire, Lucas était prêt à prendre des leçons supplémentaires en littérature s'il le fallait. Mais il espérait ne pas en arriver là. Il continua de manger le plat qu'avait apporté Jumin.

- C'est très bon ! Même si je pense que je préfère quand c'est un peu plus sucré. Mais pour quelqu'un qui ne cuisine pas depuis longtemps, c'est vraiment bon. C'est rare pour un lycéen de savoir faire la cuisine non? Ah moins que se soit très courant au Japon?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 18:21


[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]

Yann s'était tant inquiété que même quand Souten refusa son aide , il soupira de soulagement . Il avait vraiment eu peur . Yann eut un petit sourire " Ouf , tu refuses des choses alors tu vas bien . J'ai faillit appeler les pompiers , mais je ne connais pas leur numéro ici "

- Travailler . Par contre , ce n'est pas sain ... Mais dis moi ce que tu fais comme travail . Tu vas pouvoir tenir debout . J'ai des vitamines sur moi , si tu veux ou je peux en acheter d'autres




Jumin se souviendrait de tout ça . Du sucré . À la question de Jumin , il eut un petit sourire " Ce n'est pas rare pour les lycéens . Enfin , sauf dans notre lycée . C'est souvent leurs bonnes qui cuisinent . Mais ici au japon , ce n'est pas chose rare de cuisiner "

Jumin eut un sourire " Mais ceux qui ne savent pas cuisiner ou ne veulent pas se déplacer avec leur repas , ont la cantine . " Jumin finit par regarder autour

- Je ne m'assirai pas trop loin de toi au prochain cours . Je pourrais t'aider , un peu comme ça .






Seven prit un air curieux . C'était entre une sorte de dégout et de surprise . Seven finit par secouer la tête négativement , détournant le regard " En corée du sud , le service militaire est obligatoire pendant 2 ans . Plus précisément 22 mois pour les marines , je n'ai pas fuit au bout de sept mois pour rien . Je déteste devoir me défendre . Ce n'est pas mon truc . "

- Je n'aime pas me sentir tout puissant , c'est dans ce genre de moment qu'on fait des bêtises il eut un grand sourire Et je suis prompt à faire des bêtises

Il lui fit un clin d'oeil . Seven fut détaché et il eut une petite mine déçu " Dommage , mais tu es un homme si raisonnable . J'imagine que ça sera une autre fois . Je suis toujours sur mon portable ." il prit son portable et lui montra alors , puis il enleva son t-shirt et il se tourna vers son patron

- À plus .

Il ne comptait pas rester avec un t-shirt sali par des marque de chaussure et il allait se passer un peu de glace
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 18:53



Henry avait oublié que dans certains pays le service militaire était obligatoire. Il aurait mieux fait de mieux réfléchir sur ce coup là. La guerre n'était pas un sujet de plaisanterie.

- Je comprends, alors dis toi que je serais toujours pour te défendre, dans ce cas. Ca ne me fait pas plaisir de devoir de devoir me battre, mais quand c'est nécessaire, je n'hésite pas. Mais n'es tu pas devenu hacker pour ressentir ne serais-ce qu'un peu de puissance? Je dois bien avouer que s'il y a bien une chose que j'aime bien en tant que PDG, c'est ça. .

Henry ne se priva pas de mater son employé alors qu'il avait enlevé son t-shirt, décidément, il voulait le tenter jusqu'au bout alors qu'il essayait d'être raisonnable.

- Tu es cruel, quand tu veux, tu sais ça? Je me demande si tu méritais mon sauvetage... fit-il semblant de regretter

Ensuite, il partit, il était plus que tant d'aller visiter son entreprise.



Yann semblait penser qu'il le connaissait déjà bien. C'était un peu agaçant, mais ses propos n'étaient pas faux, s'il arrivait encore à protester, c'est que ça allait.

- Appeler les pompiers? Vous vouliez que je meurs de honte? Et je travaille dans un café, mais je peux demander d'exceptionnellement ne faire que musicien aujourd'hui, je n'aurais besoin que de bouger mes mains, ça devrait suffire.



Lucas aviation atterrit dans un lycée de riche, même si Jumin ne correspondait pas à ce profil, lui non plus d'ailleurs, même si on ne pouvait pas dire qu'il n'avait pas d'argent. Mais tout partait dans ses soins, ça ne l'aidait pas à ne pas se voir comme un fardeau. Ses parents auraient pu avoir une vie tellement confortable sans tout les problèmes qu'il causait....

- La cantine, j'imagine que j'y ferais un tour un jour. Ca ne me dérange pas de cuisiner, mais c'est un peu compliqué sans voir.

Lucas sourit quand Jumin proposa de s'assoir non loin de lui

- Merci, tu es vraiment génial. Je ne pouvais pas rêver meilleur colocataire.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 19:54



Yann le regarda " Et si vous aviez eu quelque chose de très grave et que vous ne vous réveilliez pas , j'aurais du le faire . Je ne suis pas médecin , ça faisait vingt minutes , vous auriez pu faire un avc ou quelque chose du genre "

- Je vous y conduirait plus tard . Dormez un peu .

Yann reçu alors un message . Son petit ami . Lui ayant envoyé des messages à propos de ce qu'il venait de se passer . Son petit ami après l'avoir sermonné lui avait dit d'attendre 30 minutes . Yann souffla

- Et bien , j'en connais un qui sera heureux d'apprendre que vous allez très bien



Jumin sourit . La cantine était pas mal , mais Jumin n'avait pas d'argent à dépenser tout les jours . Il préférait cuisiner et pouvoir faire des économies .. Mais si son ali voulait essayer , il ne risquait pas de l'en empêcher , il fallait qu'il découvre des choses .

- Oh c'est des bien grands mots . Et je dois t'aider , je suis ton colocataire c'est normal . Je vais m'installer juste derrière toi . Attends , je vais poser mes affaires .

Jumin alla donc les poser . Mais c'était sans compter les quelques personnes de sa classe qui était arrivé . Il les regarda alors , ils approchèrent de Lucas " Oh , mais c'est le nouveau . Enchanté , tu sais , tu devrais faire attention avec qui tu t'asseois . " dit un des garçons en s'appuyant sur la table . Jumin les regarda ensuite partir

- Ne t'occupes pas d'eux . Désolé . Je ... Tu ne me bois pas , mais je fais un peu tâche dans le décor de ce lycée . Beaucoup pensent que je suis trop différent





Seven avait du se faire passer pour mort pour échapper à la suite . Ça avaot été plus fort que lui . Il ne supportait plus l'idée de devoir se battre , vivre rapidement et sans internet . Ça lui paraissait complétement incensé de vivre rien que pour protéger "son pays" . Ça paraissait égoïste , mais il aimait vivre ses rêves

- Merci ... Henry . Je vais tout. De même éviter d'abuser de ta bonté . Je vais essayer de ne plus m'attirer de problème . puis il sourit La puissance physique et la puissance d'un hacker ne sont pas les mêmes . Même si je pourrais faire en sorte qu'une personne sois condamné à mort grâce a des fichiers . Mais , je ne suis pas encore dans ce genre d'affaire

Seven enleva ensuite son t-shirt . Il sentit le regard de son patron et il se tourna vers lui " Oh mais darling , Seven o Seven n'est fait que de pure bonté . Et puis , si tu ne m'avais pas sauvé , tu m'aurais regretté , plus de blague , plus d'hacker et plus de 707 . " puis il partit et Seven alla prendre une nouvelle tenue . Ensuite , il alla chercher un peu de glace , il grimaça un peu . Il prit son portable , il n'allait pas déménager . Non , hum , il allait appeler des réparateurs et récupérer ses fichiers et embêter Henry en lui envoyant des photos et messages

Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 17
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 20:16



- Je suis donc trop idéaliste ?

Son regard se perdit quelques instants alors qu’il réfléchissait. « Mais ne faut-il pas être un minimum passionné pour être professeur ? Enfin, j’imagine que vous avez raison – vous êtes au cœur de la chose. Je suis content de vous avoir, alors. »

Lorsqu’Adonis lui dit avoir réalisé son rêve, il imagina ce dernier petit, qui se tenait bien en classe. Des petites lunettes rondes sur le nez, des joues et des mains potelées, des jambes qui n’atteignent pas le sol sur les chaises. Il ne put s’empêcher de trouver cette vision adorable. En parlant de ça.

- Je ne suis pas assez grosse tête pour être sûr que vous parlez de moi, mais je vais quand même vous remercier.


Il partit dans un rire mélodieux alors qu’il préparait ses affaires pour repartir chez lui, à pied. Son professeur semblait d’ailleurs être dans le même cas, et alors qu’il allait tourner au coin de la rue il interpella une dernière fois Adonis qui avait pris la direction opposée. Il fit des grands gestes de la main.

- S’il est encore là, dites bonjour à Juju de ma part !
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 20:45



Bah, c'était la première fois qu'il avait du intervenir alors il savait que son petit Seven était capable de se défendre par d'autre moyen que le combat ou la violence. Il n'avait donc pas de doute, il ne serait pas souvent sollicité.

- On a qu'a dire que tu m'en dois une. C'est vrai qu'il y a différents sortes de puissance, mais toutes produisent le même sentiment de satisfaction.

Pure bonté, il n'en croyait pas un mot. 707 était surement moins innocent qu'il ne le laissait paraitre, mais bon, Henry était quelqu'un qui ne laissait pas ses amis dans la m*rde, et qui était plutôt dans du genre à aider au besoin.

- C'est moi l'âme charitable ici. Mais oui, j'imagine que je t'aurais regretté. Je t'aurais manqué dans l'au-delà aussi, je parie.

Il repartit ensuite en limousine et arriva quarante minute plus tard devant un immense site principal. On l'accueillir avec des Monsieur et des courbettes. Henry s'y était habitué très jeune déjà. On le conduisit directement voir le directeur, au dernier étage.



Yann dramatisait un peu là, il n'était pas à l'article de la mort non plus.

- C'est juste de la fièvre. Et s'il avait fallu appeler quelqu'un, ça aurait plutôt du être les urgences non? Les pompiers, c'est plutôt pour les incendies.

Souten se méfia, Yann serait surement capable de ne pas le réveiller pour qu'il se repose un maximum. Mais il avait vraiment besoin d'aller au travail. Il sortit son portable (une antiquité, il n'était même pas tactile et on ne pouvait qu'appeler et envoyer des sms avec) pour y mettre un réveil.

- D'accord, mais seulement jusqu'a la fin des cours. Et pourquoi vous amusez vous à dire à tous le monde que je me suis évanoui? J'ai déjà assez honte comme ça...

C'est vrai quoi, en plus du petit ami, qui d'autre était au courant?



Lucas pensait vraiment ce qu'il disait mais Jumin n'avait pas l'air de le prendre au sérieux, peut être qu'il n'était pas habitué aux compliments?

- Certains colocataires ne m'aideraient pas comme tu le fais.

D'autres élèves arrivèrent alors et lui dirent de ne pas côtoyer son ami, pourquoi disait-il ce genre de chose? D'ailleurs il n'hésita pas à le demander

- Pourquoi?

Quand ils partirent, Jumin tenta de lui expliquer mais il ne voyait toujours la raison pour laquelle il était si mal vu. Même si le jeune garçon avait une apparence différente, c'était la personnalité qui comptait non?

- J'ai aussi une apparence étrange pour eux, et je suis aveugle, ils ne devraient pas m'apprécier non plus. Alors pourquoi plus particulièrement toi?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 21:31



Adonis était déjà de retour au lycée . Pendant qu'il passait sur le trottoir , il avait faillit se faire écraser par un malade en voiture . Une sorte de limousine . Il envoya tout de suite un message à Jumin , il ne voulait pas que ce petit se fasse écrasé . Il se souvint alors des derniers propos de son élève . Oh , oui , passer le bonjour à Juju.

Il envoya un second message . " Sinon , on te passe le bonjour . :/ Nobuchika" . Il ne cessait de signer de ce smiley peut satisfait . Ça rappelait un peu son visage . Il n'avait jamais vraiment l'air très heureux . De plus ça rendait bien , les personnes ne savaient jamais s'il était content dans son message . Enfin , Jumin , ne devait que recevoir les message d'Adonisde toute façon . Il avaot formellement interdit à Jumin de passer son numéro à cet espèce de fou d'hacker . Seven , sérieusement . Qui donnerait son numéro à un type pareil

" Adonis , mon précieux . Quand est-ce qu'on se voit ? "

Oh.  Oui , lui . Il passa la porte du lycée . Il ne donnait cours qu'après la pause midi aujourd'hui . Mais il n'allait pas s'en plaindre . Il pensa alors à son élève , il lui avait gait quelques exercices . Et même un dessin . Parce qu'il était quelqu'un qui tenait ces promesses


Il entendu alors la rumeur d'un nouveau . Oh , oui le garçon aveugle , Lucas . Il avait appuyé sur le fait que sa venue serait certes problématiques sur certain point , mais tout à fait bénéfique . Un avis positif qui avait poussé Brandson a aussi voté pour .

Adonis passa une main sur son cou . Petit tic nerveux ou douleur ? Plutôt légère morsure . La soirée s'était fini de manière plus particulière . Mais quand on trainait avec des amis comme les siens , on ne pouvait pas faire autrement. Quand il avait dit , à ses amis qu'ils ne diraient non à rien ce soir , il ne les imaginait pas aussi profiteur .

- Cette bande de dépravé





Yann haussa les épaules " Je ne sais pas , et je m'en fiche , une urgence , c'est une urgence , ils seraient venu vous chercher tout de même " lança le journaliste en posant enfin son sac d'ordinateur .

Yann regarda alors ce dernier mettre son réveil , sur son espèce de machine à remonter le temps

- Parce que je paniquais . Je suis dans un pays étranger , j'ai ramassé un jeune homme et je l'ai mis dans une salle sans savoir s'il n'a pas fait un avc . Mon japonais n'est pas parfait , je ne suis pas votre tuteur et je ne sais pas comment ça marche ici et autres . Et puis le monde n'est pas au courant juste mon fiance , mes mamans et ma secretaire

Précisa t-il " Tous aux états unis et ils m'ont empêchés d'appeler les pompiers "




Jumin secoua la tête négativement " Je suis ûre que si . Tu es agréable à vivre , on a envie de t'aider " Jumin regarda ses camarades parler à son ami . Il répondu de suite à la question que se posa son ami .

- Tu es différent . Mais pour eux , c'est normal . Tu viens d'autre part et tu as tes raisons pour porter plusieurs couches de vêtements .

Jumin regarda son ami " Moi , je suis juste bizarre . Tu ne sais pas à quoi , je ressemble . J'ai des habits que je retrousse jusqu'au coude , mes chemises ne sont jamais repassé , mes pantalons ne sont pas parfaitement cousu . Je suis déjà tombé avec et comme je ne couds pas très bien , les points ne sont pas jolies et le fil blanc se voit sur le pantalon noir .  J'ai des cheveux que je ne coiffe pas souvent , et qui s'ébouriffent vite . Mes cheveux sont blanc . Il y a quelque mois ils étaient noir et personne ne comprend vraiment pourquoi je suis si différent . Je ne suis pas riche , bon en cours ou incroyable . Je suis normal et étrange . Ça les dérange , mais moi , non . "

- Alors ne t'inquiètes pas .





Seven n'était pas si innoccent que ça . Certes , ce n'était pas faux . Bien sur , sur quelque domaines il était d'une pureté éclatante . Mais pour tout ce qui touchait la criminalité , la manipulation , l'hypocrisie . Seven était là , tâché d'une de ses chose qu'on efface pas

-Je vous en doit toujours une , monsieur Henry , vous êtes mon patron

Murmura Seven comme s'il disait un secret à Henry .  Mais il fut étonné des propos d'Henry et sans vouloir l'admettre , un peu craintif . Mais il n'en montra rien . Mais il était censé qu'Henry puisse vouloir protéger son hacker , s'il en avait un autre , il ne l'aurait pas protégé ainsi

- Ouais , tu m'aurais beaucoup manqué , j'aurais essayé d'avoir le wi-fi , pour vous envoyer des messages

Seven appela ensuite un réparateur de ce nom
Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 17
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 22:02



Sonnen était arrivé tôt au lycée. Même s’il n’habitait pas trop loin, il était parfois là avant que les grilles ne s’ouvrent. Il faisait toujours sombre lorsqu’il venait, surtout avec l’hiver proche, mais jamais ça n’avait été une corvée ou une obligation. Sonnen avait attendu, toujours dans le même coin – c’est-à-dire à l’arrière des bâtiments, caché dans l’espace qu’offrait le peu de verdure et de buissons non entretenus. Personne n’y venait jamais, sauf pour se déclarer ou préparer de mauvaises blagues. Mais il faisait en sorte de ne jamais être vu. Il s’autorisait souvent un sourire devant les jeunes filles bégayantes, lettres en main, et face aux garçons qui ne savaient où regarder.

Même s’il était assis là depuis des heures extrêmement matinales, le temps sembla filer entre ses doigts. Un coup d’œil au ciel puis sur son téléphone lui montra que les cours allaient bientôt commencer. Il se redressa et reprit chemin vers des sentiers plus foulés.

Il rencontra alors quelques amis, eut l’occasion de rire de nombreuses fois. Cependant, il put apercevoir près de l’entrée un groupe de fille qui gloussaient en le regardant, avec entre-elles la pauvre Yuki, qui malgré son statut haut et qui imposait un certain respect et une confiance en soi certaine, lui parut tassée. Elle le regardait puis tentait mollement d’arrêter ses camarades. Les garçons se prirent rapidement au jeu aussi, et aucune intimité ne leur fut laissé, alors que l’endroit le plus approprié aurait sûrement été derrière les bâtiments. Légèrement agacé, n’étant pas dupe face à ce qu’il se passait, il partit au secours de cette pauvre fille pour l’emmener faire ça dans les règles.

Mais elle dû le trouver trop charmant, car c’est en plein milieu du chemin qu’elle lui avoua subitement son amour. Bien qu’il n’y eût plu grand monde, quelques regards curieux glissèrent sur eux ou quelques personnes passaient encore, les évitant soigneusement.

- Je suis désolé Yuki. Je ne partage pas tes sentiments.


Sonnen avait toujours trouvé assez inutile les discours du type « tu mérites mieux » ou « je suis heureux que tu me le dises mais … » A lui fit du moins un sourire pour lui montrer qu’il ne lui en voulait pas, et qu’il ne se sentait pas dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1344
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 22:07



Henry s'y connaissait aussi en manipulation et faux semblant, peut être un peu moins en criminalité, mais il n'était pas un inculte non plus. Le domaine ou il s'y connaissait le moins, c'était peut justement le domaine d'expertise de Seven : le hackage.

- Monsieur Henry? Le darling a disparu? Quelle tristesse.

Il n'y avait pas de quoi avoir peur, Henry ne comptait rien lui demander, il disait simplement ça dans le sens ou si un jour il avait besoin d'aide, Seven viendrait surement l'aider aussi, tout simplement. C'était ainsi entre amis, on ne s'abandonnait pas.

- Tu comptais donc me hanter depuis l'au delà? Ca donne des frissons.



Souten soupira. Le journaliste paniquait rapidement, et il ne semblait pas très dégourdi, puisqu'il ne savait pas quoi faire dans ce genre de situation. C'était souvent comme ça avec les riches, ils étaient beaucoup moins débrouillards que les gens comme Souten.

- Oui donc c'est bien ce que je dis, tout le monde est au courant. Il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat pourtant. Je me sens déjà mieux, vous voyez bien. Vous ne vous êtes jamais évanoui je suppose. Sauf peut être parce que vous aviez trop bu.

Mais bon heureusement sa famille l'avait empêché d'appeler les pompiers, sinon il serait vraiment mort : mort de honte.



Lucas rougit quelque peu, lui non plus n'était pas habitué aux compliments, en tout cas de la part d'un adolescent de son âge.

- Oh...heu... c'est la moindre des choses que d'essayer d'être le moins pénible possible, je cause déjà assez de problèmes comme ça.

Juin avait sans doute raison, dans leur tête, qu'un étranger soit différent, c'était normal, mais qu'un japonais le soit, c'était autre chose. Pourtant, il lui semblait que les japonais étaient plutôt excentrique au niveau tenue et couleur de cheveux.

- Je ne te trouve pas étrange, moi, malgré ce que tu me décris. Tu l'a l'air tout à fait normal, et puis j'adore la neige, même si la plus part du temps,je dois rester devant un bon feu de cheminée pour ne pas tomber malade. Alors je trouve que des cheveux blancs, c'est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1337
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mer 21 Sep - 22:56



Adonis était aller se chercher une canette . Du dr.pepper . Il avançait vers l'extérieur , où il vu les lycéens se précipiter et chahuter . Quelque chose d'important devait se passer à l'instant . Les lycéens ne se déplacaient en bande énorme , uniquement lors de bagarre , ou de déclaration . Il hésita à y aller , il n'avait pas envie de séparer deux personnes s'excitant à se donner des coups de poings .

Il décida de rentrer dans le lycée et utiliser une autre sortie . Qu'ils se débrouillent , il comptait profiter de sa canette . Adonis chercha donc une autre sortie , il écouta les gloussement et rire , ces sortes d'ovation . Tout le bruit se tassa , plus il avança , alors il décida de sortir . Adonis sentit son portable vibrer dans la poche de son trenchcoat , mais il ne répondu pas au message ou l'appel . Il cessa même le geste qui portait sa canette à ses lèvres .

" Je suis désolé Yuki. Je ne partage pas tes sentiments." Il regarda alors les deux élèves qui se trouvaient , à quelques pas de lui . Il reconnu facilement la carrure des deux personnes en pleine déclaration . Ses lèvres qui étaient restés entrouvertes à la surprise , se fermèrent .

Alors , il avait menti . pensa t-il en regardant l'élève qui venait de repousser la jeune fille . Il ne savait que faire , c'était encore plus délicat qu'une bagarre . C'était quelque chose qui le touchait et ne le touchait pas . C'était une peinture jeune , aux couleurs pastels , sur un fond dramatique des amours de lycée . Et il était là , dans trench coat , sa canette et ce mensonge . Alors il se tourna sans saluer , decidant d'ignorer la scène pour profiter de sa canette .

Je suis trop vieux pour ce genre de bêtise





Yann était dégourdi , seulement , il arrivait qu'il puisse prendre les choses à coeur . Pour être journaliste , il fallait être dégourdi . Mais des fois , on pouvait paniquer comme tout humain dans ce bas monde .

-Une fois , en afrique à cause de la chaleur du Sahara et je ne bois plus depuis ma sortie de la fac . Le seule verre que je compte boire est lorsque j'aurais fini cet article parce que je l'aurais bien mérité

Yann regarda autour puis s'assit



Jumin eut alors un sourire " Les otaku sont mal vu , tokyo est ouverte mais dans la plupart des lycée nous avons uniquement le droit a des uniforme et nous devons les porter de lanière précise . Les surveillants des couloirs font attention à comment on s'habille . Si les jupes sont teop remontés , on se prend un avertissement , maquillage , couleurs trop voyante . Nous ne sommes pas à shibuya , ou en pleine ville , nous sommes au lycée et la seule chose qu'on a le droit de faire , c'est d'exceller . "

- Mais c'est drôle que les gens pensent que nous sommes un pays si ouvert . Même les cosplay sont mal vu et ils ne sont pas japonais mais américains



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: