Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 18
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 15:40



- Hum, je pense plus me pencher sur votre effort que réellement sur la technique. Peut-être que ça me donnera aussi envie d'en faire qui sait ? Mais voila donc une nouvelle chose sur vous, monsieur l'homme à soda. Prêt à braver le danger. A sa manière.

Sonnen se rappelait ce moment, alors que lui avait déjà sa canette en main. Nobuchika-sensei usant de son statut avec tant de fougue, proclamant un zéro pour tous les élèves qui ne le laissaient pas passer. La foule s'était alors fendue, tel Moise devant la mer.

Le flash l'éblouit quelques instants, et après quelques secondes de battement il avait regardé Adonis en plissant les yeux, l'accusant muettement. Mais ses yeux étaient rieurs et il se prêta au jeu, bien que son fard ne passa pas tout de suite. Il avait donc changé de craie pour une couleur rouge, celle de l'amour, et s'était mit en tête de dessiner des petits cœurs. Après tout, cette phrase n'était pas tout à fait fausse.

Mais la chose prit une tournure plus brutale. Sonnen savait parfaitement que son sensei n'y était pour rien, mais il voulait juste partir au plus vite. Aussi ses affaires furent rangée rapidement, et se sac jeté durement par dessus son épaule. Il s'apprêtait à partir à grandes enjambée mais fut retenu par son professeur. Il resta un quelques temps dos à ce dernier avec de se tourner, une sourire sur les lèvres. "Oui ?"

Evidemment que sa réaction n'allait pas passer inaperçue.

- Oh, ne vous inquiétez pas, ça m'a juste un peu surpris sur le coup.


Sonnen se rapprocha de lui, dans la confidence : "Vous avez tout découvert, surtout ne le dites à personne. Une jolie fille, Yuki, non ?" Il pensa pouvoir enfin s'enfuir mais le sujet des cours particulier revinrent sur la table. Supposant que cette discussion n'allait pas durer moins de cinq minutes, il rebroussa chemin, posa son sac sur le bureau d'Adonis, et se permit même de s'assoir sur son siège.

- Oh, un trois comme le dernier contrôle vous voulez dire ?

Il regarda un instant le plafond. " Ce serrait dommage, oui. Alors ? Quand est-ce qu'on commence ?" A vrai dire il n'était pas non plus pressé de rentrer chez lui.




Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 17:17




- L...Seven o Seven pour vous servir . Ce L avait glissé . Il avait presque oublié l'identité de Seven o Seven . Il était à l'aise avec Henry , si bien que prononcer son nom lui avait presque parit sensé .

Seven s'amusa à jouer le jeune sans expérience . C'est vrai qu'il n'avait pas fait grand chose avec des hommes . Mais il se disait que ça n'avait rien d'essentiellelent plus compliqué .Ce n'était pas comme si le corps masculin lui était inconnu .

- Au moins , je suis sur que tu feras bien attention . Et j'imagine que ce n'est pas si différent , mais penser et savoir sont deux choses différentes Seven se montrait un peu plus curieux . Peut-être que si l'opportunité se présentait avec Henry , il oserait

Il prit alors la moitié de son butin . Il s'évanta avec son argent devant les deux idiots qui juraient . Seven se demandait comment il allait se débarasser d'eux . Il n'aimait pas quand il devait utiliser des sous-main pour faire son travail .

- Félicitation . Alors qu'est-ce que ça fait de vivre comme un bandit ? Ma vie est assez passionnante , hein ?



Adonis usait de son statut de professeur à tout bout de champ . Il se sentait comme un dieu dans le lycée . Il séparait les mers d'élèves , faisaient rire des assemblés , étaient au courant de tout les ragots . Adonis était omniscient et tout puissant. Une sorte de petit dieu sur patte .

- Si mes efforts sauvent votre moyenne . Nous serons tout deux très heureux , ainsi que la classe qui devient aussi votre otage , puisque je les ai menacés à coup de contrôle surprise.

Adonis regarda son élève . Au moins , il n'avait pas mal prit cette petite blague . Il avait l'air d'être agréablement surpris . Même s'il rougit un peu . Après c'était assez imposant d'être devant une classe et de se faire taquiner . Et finalement , le coeur ne fut fait qu'à moitié et la dernière phrase barré .

Alors Adonis pensa à Yuki . Elle n'était pas laide . Elle était une fille qui aimait rire , elle était une de ses élèves favorites avec un niveau d'anglais relativement bon , elle lui rendait la vie facile et faisait des blagues en anglais tout en lui faisant des clins d'oeil

- Je ne zieute pas mes élèves . J'imagine qu'elle est jolie Puis les filles ne l'intéressait pas Mais elle est de votre genre .

Adonis s'assit sur son bureau . C'était la fin de sa journée , alors il se permit retirer sa cravate et la laisser pencher des deux cotés . Il posa sa main au niveau de son cou et regarda le plafond . Que pourrait-il faire ?

- Je peux commencer dès ce soir et je parle bien de votre dernière note . 3 sur 100 . Et j'ai rajouté un point parce que vous avez utilisé de l'encre . Bien , hum ou sinon nous pouvons le faire demain ? C'est comme vous le souhaitez
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 17:35



L, hein? Ca ne lui avait pas échappé, mais plein de prénom pouvait commencer par L. Louis. Léo. Laurent. Sans compter les abréviations, comme Liam. Mais Henry était bien déterminé à trouver. Il fit semblant de rien, comme s'il n'avait pas remarqué.

- C'est vrai, tu serais sans doute un peu surpris, ce n'est pas exactement pareil. Mais dans l'ensemble, qu'on soit un homme ou une femme, on désire les mêmes choses à ce niveau là.

Henry regarda les deux pigeons. A son avis, ils n'avaient pas finis d'en entendre parler, enfin, surtout 707, lui n'avait été que le complice et la marionnette. Mais le hacker savait sans doute se débarrasser de ce genre d'éventualités. Après tout, il avait survécu à une main armée qui le visait. Le jeune homme fut quant à lui plus classique dans sa manière de traiter son argent. Il le rangea dans son portefeuille, et ne s'en servit pas comme un éventail.

- Elle n'est pas mal, c'est vrai. Mais un jour je te montrerais ma vie de star, tu verras que ce n'est pas du tout ennuyant non plus. Mais je ne pense pas que tu aimeras, toi qui préfère être dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 18:03




Seven ferait plus attention à présent . Donner son prénom signifiait qu'il debait déménager et démenteler son réseau . C'était le genre d'erreur qu'il avait fait en corée du sud . En donnant son prénom à quelqu'un à qui il pensait faire confiance . Et puis , il avait regardé son portable pour vérifier l'état de sa maison et on était entré chez lui . Seven avait du partir de nouveau . Seven passa sa main dans ses cheveux à cette pensée .

- Tu sembles être un professeur patient sur le sujet . J'imagine qu'apprendre et apprendre des lignes de scripte peut rendre patient Seven ne pouvait même pas s'imaginer lire et relire des phrases , il aurait déjà balancé le cripte par la fenêtre

Seven n'était pas en face de ces premiers ennemis . Il ne les laisserait pas faire quelque chose , il ferait en sorte de se débarasser dans quelques jours . Seven rangea enquite son argent pour boire  son mojito .

- Je sais , je ne quis pas de ce genre . Je n'apprécie pas qu'on placarde mon visage partout . C'est juste que j'aime beaucoup le japon , c'est assez cosmopolite et pas trop loin de la corée . Les femmes sont jolies . C'est un petit paradis

Seven bu lentement . "Je serais stupide de me permettre de laisser quelqu'un me prendre en photo . Je ne suis pas ... Normal ?  Si tu vois ce que je veux dire . Même si hacker est mon boulot de rêve , si je m'affiche , je risque beaucoup . Et beaucoup de personnes se sont battus pour que je devienne ce que je suis aujourd'hui"
Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 18
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 18:51



Aux mots d'Adonis, Sonnen se tourna vers ses camarades avec un sourire pleine dents dévoilées. On pouvait y lire "vous êtes tous mes esclaves à partir d'aujourd'hui !" Mais tous se retournèrent contre lui lorsqu'il fut devant le tableau, devenant gentiment la risée de tous. On entendit quelques remarques amusantes par-ci par-là, et Sonnen avait rigolé et dessiné la moitié d'un cœur.

Il se retrouvait à présent sur la chaise de son professeur, et ce dernier dût donc s'asseoir sur le bureau même. Sonnen serra les mains, mit une jambe par-dessus l'autre. Il regarda Adonis comme si maintenant c'était lui le professeur.

Sonnen choisit de suivre la voie que son professeur lui "proposait", faisant croire qu'en effet, il en pinçait pour Yuki. Or, elle ne serrait jamais plus qu'une amie agréable à voir. Par contre, son sensei desserra sa cravate, puis finalement l'ouvrit complètement. Sonnen sourit mais ne fit rien paraître, compatissant envers cette dure journée que devait avoir enduré son professeur, surtout en dernière heure.

- Non, bien sur.


Il se mit à triturer le ruban de son col. " Ai-je vraiment un genre ? Hum, oui, physiquement je suppose que j'aime les cheveux foncés. Les siens sont chocolat mais tirent vers le noir."

Adonis massa son cou que Sonnen devina douloureux. Il continua à jouer avec son ruban du bout de doigts. Son regard rejoint celui d'Adonis au plafond.

- Ce soir ... Il semble vous ayez de la chance, je suis rarement disponible mais totalement libre aujourd'hui. Quelle belle coïncidence, dit-il en un murmure pensif. C'était en effet un des rares jours ou sa mère n'était pas chez elle. Mais même sans sa présence, Sonnen préférait être partout plutôt que là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 19:23





Adonis venait d'accorder un pouvoir bien dangereux à cet élève . À présent , il serait le responsable de la futur humeur de ces cours . En tout cas , son tout premier objectif était de doublé le nombre de point qu'il avait eut à ce dernier contrôle . 6 , ne lui parassait pas fou et en un mois , il avait l'espoir d'arriver à doubler chacun des résultats .

Sonnen était assis à sa place . Alors , il permit de se relaxer en s'asseyant sur une chaise . Après tout au japon , c'était les professeurs au gambadaient de classe en classe . Et puis terminer avec la classe de Schrim , n'était pas un cadeau .

-Typique . C'est la majorité dans les communautés asiatiques . Je vous pensais plus aventureux . Ce n'était pas qu'Adonis haissait ses cheveux , il y trouvait un charme sur certaine personne . Mais ici , le noir jais était chose commune J'aime les cheveux claires . Ça illumine , un visage .

Puis il se concentra sur ce qu'il venait de dire "Ces conversations vous intéressent-elles ? Je vois que vous prêtez facilement attention aux petites choses . N'est-ce pas ? Les cheveux de Yuki , ma pause sucrée . Peut-être que nous pourrions vous aider à aimer l'anglais en abordant des sujets que vous aimez . Nous pourrions aussi utiliser le dessin ."

Le professeur finit par faire redescendre ses mains vers ses genoux . Il supposait qu'il devait annuler quelques petites choses . Il prit son portable et appela alors Juju . Ah répondeur . Il laissa néanmoins un message

-Juju , je ne pourrais pas diner avec toi ce soir . Ne m'attends pas , si tu veux prendre un quelque chose , rentres et vas voir dans le frigo . Je t'ai laissé des raviolis , tes favorites . Fais attention , ne reste pas tard dehors . il raccrocha alors . Jumin était censé diner avec lui , ce soir . Il dinait ensemble tout les jeudi . Pour lui faire réviser l'anglais et vérifier si tout allait bien .

"Alors nous sommes tout les deux libres . Avez vpus un sujet de conversation particulier que vous voulez aborder ?"
Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 18
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 20:08



Sonnen était du genre dissipé. Dissipé et intelligent, ce qui le faisait réussir dans n'importe quelle branche et s'exaspérer les autres. En anglais, il restait toujours dissipé et intelligent, mais son cerveau semblait ne pas vouloir enregistrer l'information. Aussi ce six était en sois un pari.

Ca ne paru pas déranger Adonis que Sonnen s'amuse a voler sa place de professeur. C'est que, maintenant, il avait aussi du pouvoir dans cette classe. "C'est la mode de se teindre les cheveux. Quand vous y réfléchissez bien, il n'y a plus de têtes vraiment noires en classe." Il eut un petit rire. "Je dirais donc que c'est justement aimer les cheveux noir qui est aventureux."

Il prit une de ses mèches de cheveux entre les doigts.

- Les miens ne sont pas teints ceci dit. Bien que personne n'en doutais, avec un nom pareil.

Sonnen se sentit un peu confus quand il entendit son professeur annuler un rendez-vous juste pour lui. Et un brin gêné d'entendre cette conversation avec, il supposait, une personne très proche d'Adonis. Au répondeur certes, mais quand même.

- Vous auriez du me dire depuis le début que ce n'était pas possible. Je peux très bien revenir demain.

Il découvrit que le siège tournait sur lui-même, aussi se mit-il dos à son sensei. "Je ne sais pas, vous en avez un vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 20:33



Henry n'avait pas la prétention d'être professeur, il ne pensait pas être bon pour l'enseignement, mais en même temps, il ne se comportait jamais comme un parfait c*nnard non plus. C'était normal devant quelqu'un qui s'y connaissait moins de l'instruire un maximum pour le rassurer. Par contre, c'est vrai qu'il était patient.

- Il n'y a pas qu'avec le script qu'il faut être patient. Il faut sans cesse rajuster les caméras, il faut que l'autre acteur en face ne fasse pas d'erreur, ou qu'un imprévu comme un bruit hors studio se déroule au même moment qu'une séquence. Et les retards de chacun aussi, en début de journée, et le maquillage, qui peut prendre beaucoup de temps. Etre acteur est avant tout un métier de patience.

Etre hacker n'était certe pas facile, mais du point de vue d'Henry, vivre sous le feu des projecteurs étaient plus difficile encore. Pour lui, c'était les gens normaux qui vivaient dans l'ombre, contrairement à ce que 707 pensait.

- Me traiterais-tu d'ordinaire? Je ne pense pas que c'est le qualificatif qu'on me donnerait en premier. Et sache que les belles femmes, il y en a partout, même si certaines ont meilleures réputations que d'autres, répondit Henry avec un sourire
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 21:07






707 n'était pas patient . Que celui qui comprenne , comprenne et celui qui ne savait rien devrait comprendre à sa manière . Il n'avait pas été fait pour rabacher les mêmes choses encore et encore . Alors , il supposait qu'il devait être un c*nnard dès fois .

- Rien que t'entendre parler de ça , me donne envie de m'énerver . Même si hacker demande la patience , je peux toujours me punir en usant de la musique nyan cat . Ça me fait me presser au maximum


Seven haussa les épaules " Peut-être . La conversation n'était pas vraiment tourné vers toi pendant que je parlais . Et oui , mais je préfère les japonaises , elles sont discrètes et caline " puis il posa son verre

- Je rentre . Bye bye sweetie



Adonis n'était pas d'accord . Par exemple dans la classe , beaucoup d'enfants avaient les cheveux noires . Parce que rout nonnement , ils habitaient dans la maison de parents plus ou moins strictes . Même si à Tokyo les esprits étaient ouverts , le japon était le japon . Personne n'oserait aller à l'encontre du mode de vie générale . Les gens qui s'éloignaient du modèle souffrait et on les poussait jusqu'au bout de leur limite . Adonis pensa alors à Jae quelques instants .

-Je n'irais pas jusque là . Les têtes aux cheveux noirs sont choses communes . On ne veut pas être aliener en se teignant les cheveux avec des couleurs vives . Je peux vous le dire , si je devais mêler toutes mes classes et compter les têtes brunes , nous serions bien à 100 élèves bruns ou chatains .

Adonis regarda les cheveux de Sonnen " Oui , vous venez d'un autre pays . L'allemagne n'est-ce pas ? " puis il plissa les yeux "Ou autrichien ? N'est-ce pas ? Ce n'est pas quelque chose de courant au japon"

Puis il appela Juju . Il ne se préoccupa pas de son élève durant ces quelques secondes et quand il raccrocha , il put lire de nouveau cet air gêné sur le visage de Schrim . Peut-être que voir son professeur en dehors de son rôle l'avait impressionné . Et bien , oui il avait une vie , en dehors . Juju , Seven , Jae , ses amis d'Osaka et ces conquêtes

- Don't worry . It's not like Juju cares if i am here to eat with him or  not . Let's talk about life . You seem to be attracted by this kind of topic . Juju is the brother of my b... Of my beloved ., my soulmate il se leva et ecrivit en gros I met my soulmate in this city . I come from Osaka Do you understand ? I come from Osaka and all my friends live over there . Do you habe friend abroad ? Did you live in germany ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 21:20



Henry n'aimait pas spécialement perdre son temps lui non plus, et si à un moment la conversation commençait à tourner en rond, il laissait tomber. Il n'avait pas que ça à faire non plus. Mais ces cas extrêmes arrivaient rarement.

- Pourtant, c'est parfois bien de savoir prendre son temps

Henry ne pouvait pas nier qu'il appréciait les japonaises lui aussi. Les Londoniennes étaient souvent plus fermée, plus froide. Ici l'ambiance était plus détendue, il y avait moins de politiquement correcte, du moins, à ce niveau là.

- Sweetie? J'ai l'impression de devenir un enfant, je crois que je préfère darling. Enfin, bye bye redcat, je reste encore un peu pour ma part
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 18
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 21:48



Sonnen tourna quelques instants sur son siège, puis prit un crayon au hasard entre ses mains et se mit, de nouveau, à jouer avec. Un tic qui pouvait en énerver beaucoup, mais jamais Adonis ne lui avait fait de remarque là-dessus. Certes, cette école n'était pas une des plus facile à intégrer, et les élèves issus de familles plus ou moins riches. Lui-même ne faisait pas exception.

- Si nous étendons à tout Tokyo ... Bon, c'est vrai qu'il y a beaucoup de cheveux foncés. Mais je ne vais certainement pas m'en plaindre.


Il regarda son professeur du coin de l'œil. "Ah, je vous pensais plus enclin à prouver que la différence est une bonne chose. Enfin, vous n'avez pas dit qu'elle était mauvaise non plus." La mèche qu'il tenait entre ses doigts fut le centre d'attention pendant quelques instants.

- Mes grands-parents étaient allemands, oui. Mes parents également. Ils se sont installés au Japon assez jeune. Mais je n'ai pas une seule goutte de sang japonaise en moi.


Adonis lui parla alors de lui, en anglais. "I like talk ... About life. So, you have a beloved ?" Il suivit du regard son professeur, jusqu'au tableau fraichement effacé. Seul restait sa moitié de cœur oubliée du frotteur. "Why are you here now ? You love this city ?" Jusque là, c'était assez simple.

Tout ça était peut être un peu trop intime, cependant il continua.

- No friend outside the Japan. I go rarely to Germany, sometimes during the... euh ... vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 23:35

[quote="Eimi-chan"]




707 haussa les épaules " Je n'aime pas . La vie est courte , elle mérite d'être vécu à toute vitesse . Comme dans une voiture ! " et il imita la voiture , un vrai pilote sur son siège au bar . Avec cet air vide qu'il avait sans ses lunettes . Il ne voyait pas grand chose sans

- Je ne t'ai pas appelé cutipie , sois donc heureux .

707 secoua sa main . Il voulait voir où étaient ces deux petits bandits et surtout mettre sa voiture à l'abris de leur vengeance



Adonis avait remarqué cette manie de l'élève . Il devait s'occuper de diverses manière pour se concentrer . Il pouvait comprendre , ce n'était pas grand chose . Certaine personne avait besoin de ce genre de chose pour se concentrer . Adonis ne pretait donc pas d'attention à cette chose . Ce petit tic faisait parti de leur conversation .

-Je n'y suis pas enclin , je ne suis pas contre ou pour . Je sais que certaines personnes tentent de parler grâce à leur style provoquant , de demander de l'aide . Et certains à travers leur physique quotidien , leurs cheveux noir et tailleurs n'arrivent pas à vivre libre . Je ne suis pas pour l'originalité , ni contre . Je suis pour le fait de vivre à fond .

Adonis écouta l'histoire de Sonnen . C'est vrai qu'il n'avait pas les yeux bridés , les traits typique des asiatiques . Il se permit de le regarder , ses yeux étaient en effet grands , donnant accès à une couleur qui se voulait chaude . Aucune preuve de métissage .

- Do you speak german ? It's a pretty language

Adonis secoua son doigt " I like to , dont forget the to " puis à la question de son élève . Il serra la craie entre ses doigts et forma l'autre partie du coeur et ses lèvres esquissèrent un soupir " My beloved one is dead . He just left is brother behind , his family and all his friends ... He had an ugly personnality . He was full of shit , he was a pure garbage , he was egoistic and he always had to jeopardize his life to feel great ." il eut un sourire

- He was a fuck*ng cunt . But his brother is a cinnamon roll . I have to protect him .

Puis il sourit ". You have to put the do . Do you love this city . Yeah , i love tokyo . Big city , big parties , and i am well-payed . "

- Holidays . I understand . Sometimes , i go to London to see my mother . She is a pretty woman . Black hair , cute face , and she seems to never age .

Il nota les mots compliques et les choses a corriger




Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Dim 18 Sep - 23:46



Henry comprenait ce que 707 voulait dire dans un certain sens, il voulait faire le plus de chose possible mais d'un autre coté, étais-ce vraiment la chose à faire?

- Mais en vivant à toute vitesse, bien que tu vive plein de chose, tu n'as surement pas le temps de les savourer. Parfois, vivre a fond, c'est aussi profiter des moments agréables en souhaitant que le temps ralentisse.

Encore heureux qu'il ne l'avait pas appelé cutipie, il se serait senti un brin vexé et humilié. Il lui adressa un mouvement de la main puis regarda sa montre. HUm... peut être qu'il aurait le temps d'aller à la rencontre de Kayané s'il ne tardait pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 18
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Lun 19 Sep - 20:15



Etais-ce pour se concentrer ? Ou pour extérioriser un trop plein d'énergie ? Toujours est-il que le crayon de son professeur ne cesserait pas de tourner de sitôt. Il analysa pendant quelques instants ce dernier entre ses doigts : parfaitement taillé, aucune trace de morsures. Sonnen était le genre de personne à observer les détails.

- Je n'en attendais pas moins d'un professeur. Ou de vous plutôt. J'ai parfois songé à me teindre les cheveux mais non, décidément j'ai bien fait de m'en dissuadez. De plus vous aimez les têtes claire.

Il porta ensuite machinalement le crayon à sa bouche, modifiant par la même occasion une des caractéristiques remarquées plus tôt. Le regard d'Adonis tomba dans le sien et il se rendit compte de ce qu'il faisait, libérant le pauvre objet d'entre ses lèvres.

- Some words. I can say "Ich liebe dich". So "I love you".

Il eut un sourire, mais ses doigts jouèrent de plus belle lorsque son sensei forma le reste de son cœur, tout en parlant de cet amour perdu. Enfin, vu comment Adonis le décrivait, il n'arrivait pas vraiment à être triste pour cette personne. Aussi n'eu il pas de réaction particulière à la description de son professeur. Il jugea que beaucoup de personnes lui avaient déjà trop dit "désolé."

La partie qui l'intéressa surtout, c'était qu'Adonis lui disait clairement être gay. Il était bien sûr une des dernières personnes choquées, mais son sensei ne dû pas louper l'étonnement qui traversa son visage quelques instants. Il se remit à mordiller le crayon.

Sonnen lui parla ensuite vaguement de sa mère, de sa passion pour les traditions japonaises. Celle d'Adonis avait l'air d'une personne formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Lun 19 Sep - 22:18




Adonis jeta un coup d'oeil à l'élève " Vous parlez comme si les professeurs étaient une entité . Nous sommes tous différent , certains d'entres nous s'ignorent et se détestent . Certains d'entre nous réalisent leur rêve en étant professeur et d'autres ont choisi par dépit . Nous sommes tous différent . Un professeur doit bien aimer les couleurs , mais je ne le suis pas " et Adonis regarda les cheveux de son élève

- Oui , j'aime voyre couleur naturelle . Mais je ne pensais pas que mon avis puisse vous faire changer d'avis . Adonis eut un petit sourire Mais ce n'est pas déplaisant de remarquer que j'ai encore plus de pouvoir

L'élève porta à ses lèvres son crayon . Mordillant alors l'objet , leurs regards s'accrochèrent un peu . Mais Adonis essaya de ne pas se concentrer plus sur cela . Il rebondit assez vite " I know that you love me , you don't have to say it . I have always been the popular kid " . À vrai dire , il ne mentait pas . Adonis était populaire , mais ne l'avait jamais remarqué car Jae lui avait fait croire que tout le monde le détestait . Il lui avait révélé sa blague après 6 mois ou Adonis avait confondu de l'amour avec de la haine . Il avait mangé seul , il ne comprenait jamais pourquoi tout le minde semblait lui porter tant d'attention et il se disait que le silence religieux était en faite une insulte .

Jae . Un vrai idiot quand il voulait . Adonis remarqua alors la surprise dans les yeux de son élève . Il supposait qu'on imaginait toujours qu'il était hétéro . C'était une orientation sexuelle commune et comme on imaginait tout les gays assez ouvert et très drole . Lui qui était austère . On lui avait déjà fait la remarque , le jour ou il avait fait son coming-out en invitant Jae À une fête en tant que oetit ami

Alors ils parlèreng un peu . Et le professeur en profitait pour expliquer les soucis de langue que l'élève devait corriger . Le temps passa et Adonis remit sa veste et décida qu'il était temps de lettre un terme à tout cela . Il déclara la fin du cours

[quote="Eimi-chan"]

Yann était en train de prendre le train . Il était temps d'aller vers la fac . Ilvenait de céder sa place à une grand-mère et il était debout . Se tenant à la barre , il paraissait un peu fatigué . Mais le decalage horaire et un petit ami qui envoie des messages tout le temps , ça ne faisait pas bon ménage




Jumin se dirigeait sur le chemin de l'école . Il faisait attention à ce que son nouvel ami , puisse bien se diriger avec son aide . Jumin avait dans son sac sa tenue pour nettoyer chez Seven o Seven . Il lui avait promis qu'il le ferait ce soir . Déjà qu'il n'avait pas pu manger hier avec Adonis

- Ce soir , je vais devoir rentrer tard . Je dois travailler chez Monsieur Se en . Je rentrerais certainement au petit matin

Expliqua Jumin sac sur le dos . Il regarda les derniers messages d'Adonis .Adonis n'était pas vraiment quelqu'un d'aimant . En tout cas , quand on voyait on ne se l'imaginait pas . Alors les petits mots matinales de ce dernier était toujours drôle , une sorte de père poule , pas vraiment doué

" Regardes des deux côtés de la route . C'est mon conseil du jour . J'ai faillit me faire renverser et je me suis dit que si un homme dans la vingtaine pouvait oublier ça , un ado pourrait . Ne meurs pas aujourd'hui . Nobuckika :/ " et ce smiley pas très sarisfait comme signature de chacun de ces messages




Seven se réveilla . Son portable sur l'estomac , un paquet de chips sur le lit et de douloureuses courbatures . C'était certainement à cause du vélo d'hier . Il se leva et rejeta ses cheveux en arrière . Il commençait à avoir des racines , il passa donc à la douche et en profita pour refaire sa couleur rouge . Il n'avait pas cours aujourd'hui , mais il devait travailler pour Henry . Il se pencha alors sur ces codes

Seven tapotait doucement su les touches de son ordinateur . Elizabeth ,Elizabeth . Il se relia au portable d'Henry , cherchant à voir si les deux fiancés s'étaient échangés des messages qui auraient pu le mettre sur une piste discrète .

Seven adorait pouvoir travailler ainsi . Assis sur sa chaise , son débardeur noir et son pantalon militaire .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Lun 19 Sep - 22:43



Henry se réveilla tout seul, Kayané était déjà partie. Il n'allait pas s'en plaindre, ça rendait les choses beaucoup plus simple. Bon, aujourd'hui il devait aller jeter un petit coup d'oeil à l'entreprise principal. Parce que oui, il déléguait souvent ses taches, ce n'était pas son genre de rester derrière un bureau à compléter des feuilles administratives. Mais maintenant il devait aller s'assurer du bon déroulement des choses et recevoir son contre-rendu (presque) journalier.

Il s'habilla donc et quand il sortit de l'hôtel, son chauffeur était déjà là, parfait. Il reçu un message de sa fiancée : << Bien dormi? Pour ma part, j'ai du étudier toute la nuit, les cours de médecine ne sont pas à prendre à la légère >> Henry n'avait pas vraiment envie de répondre, mais la courtoise fit qu'il lui envoya un message à son tour : << Comme un loir. Prenez soin de vous, ma chère, je préfère vous savoir en bonne santé >> C'était un mensonge bien sur, il s'en fichait en réalité, même si elle était plutôt agréable à regarder. Leurs sms n'était jamais très intéressants, et ils ne se parlaient pas tellement. Un peu au matin, parfois quelques uns au soir, quand Henry n'était pas occupé à courir après d'autres femmes ou hommes.



Personne ne pouvait être plus fatigué que Souten. A peine endormi qu'il devait déjà se lever pour préparer le petit déjeuner des plus jeunes, qui descendaient bruyamment les escaliers après s'être habillés en râlant. Le jeune étudiant les servit, prépara leur sac, et les accompagna en vélo jusqu'a leur école. Ensuite, il embarqua dans son tram pour sa journée de cours. Heureusement il n'avait pas de cours particulier aujourd'hui mais il devait aller travailler au café après.

Il avait de plus en plus régulièrement mal à la tête, et il se frottait discrètement les yeux. Une fois installé sur sa chaise, dans l'auditoire, il chassa pourtant la fatigue, pas question qu'il s'endorme en cours. Il sortit son bloc note et son bic, prêt à noter.



Lucas se sentait un peu nerveux. Normal, pour un premier jour de classe. Normalement, ça aurait du être sa tante qui aurait du l'amener au lycée, mais puisque Jumin était maintenant con colocataire, il avait préféré partir avec lui. Le jeune garçon trébuchait une fois de temps en temps malgré les indications de son nouvel ami.

- Au petit matin? Tu ne seras pas trop fatigué? s'inquiéta gentiment Lucas.

Il espérait qu'il allait bien se débrouiller en cours, il n'avait vraiment pas envie de doubler. Et il avait encore difficile avec le japonais, surtout en écrit. C'est pour ça qu'il mettait autant de temps à lire les kanjis, c'était si compliqué. Il émit un petit soupir.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Lun 19 Sep - 23:58






Yann n'eut pas honte de fermer les yeux quelques instants . Au point de rater son arrêt . Il du ensuite se retrouver grâce à l'aide de personne volontaire . Il arriva alors dans l'université et interrogea quelques personnes qui s'étaient isolés




Jumin se sentait mal de mentir à Seven sur son portable . Bon , ce n'était pas le sien mais le portable de Adonis . En tout cas le second . Il avait eu beaucoup de chance de le rencontrer . Jumin suivait le nouvel élève , il l'emménerait jusqu'à la salle des professeurs pour qu'on lui annonce dans quel classe , il était . À ce moment , il le laisserait pour rejoindre sa classe .


-Je ne le serais pas . Je suis endurant . Puis après cela , je suis en congé le reste de la semaine . Je ne travaille que deux jours maximum .

Puis il sourit " Ne stresses pas . Les élèves et professeurs comprendrint que tu viens de loin , alors pas de soucis . "





Seven lu les messages d'Henry tout en mangeant des chips . Il remonta toutes ses conversations avec Elizabeth . Ça ne ressemblait pas à Henry , mais il était acteur , alors il supposait que c'était normal . Il se demandait si cette fille était vraiment amoureuse d'Henry ? Néanmoins les quelques messages lui donnèrent envie de se moquer de son patron . Il lui envoya alors un sms

" C'est si romantique . Tes conversations avec ta future sont si chaste . J'espère que tu m'inviteras au mariage , darling " et il usa d'un émoticone qui le représentait .
Spoiler:
 
. Puis il envoya une photo de son paquet de chips

" Mais j'ai une relation aussi puissante que la votre avec mes chips . Je travaille pour toi là , je n'ai même pas pris le temps de me sécher les cheveux . Je suis si attentioné . <3 . Je pense que je mérite le titre de meilleur salarié . "

Puis il bailla



Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 0:20



Henry était plutôt chaste envers Elizabeth, c'était vrai. Mais en même temps, ils ne se voyaient presque jamais. Et puis, il voulait garder un peu de distance avec elle pour ne pas faire le plaisir son père de possiblement pouvoir l'apprécier s'il en apprenait un peu plus sur elle et sa personnalité. Non, c'était bien mieux de la voir comme une gentille fille à son papa un peu naïve et rêveuse. Il eu un petit sourire en lisant le message de 707.

<< Tu sais quoi? Si tu arrives à e faire toute sorte d'émotions personnalisés comme les tiens, je te donnerais un petit supplément monétaire. Ou alors je les demanderais comme cadeau de mariage >>

Il savait à quoi ressemblait 707 avec les cheveux mouillés, il était plutôt sexy ainsi. Et l'allusion aux chips l'amusa. Il tapota la suite du message avant de l'envoyer : << et le prix du meilleur emploié du mois serait un paquet de chips avec gout au choix, alors donne le meilleur de toi pour obtenir cet honneur. Par contre, tu auras ton visage accroché sur le mur des récompenses dans mon bureau. Dur dur de choisir entre les chips ou l'anonymat >>



Soutien repéra le journaliste d'hier de loin. Il ne s'intéresserait probablement plus à lui maintenant qu'il avait eu ce qu'il voulait. Le ventre du jeune homme grouilla, mais il n'avait pas de quoi déjeuner. Encore un autre problème : le peu qu'il mangeait ne lui donnait pas assez d'énergie par rapport à ce qu'il dépensait. C'était à se demander s'il était vraiment humain, il aurait du s'écrouler depuis longtemps déjà.



Lucas se demandait s'il serait dans la même classe que Jumin, mais au pire il n'aurait pas du mal à se faire des amis, du moins, il l'espérait.

- Tu as de la chance d'être résistant. J'aimerais être aussi fort que toi.

Aujourd'hui encore, il s'était emmitouflé sous plusieurs couche de vêtement. En dessous de son uniforme, il avait d'autres vêtements supplémentaires, et il s'était mit un gilet et un manteau en plus. Sans oublier l'écharpe et le bonnet. On ne voyait plus que ses yeux et quelques mèches blondes égarées.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 0:46

[quote="Eimi-chan"]

Yann comptait bien reparler à ce gamin aux cheveux vert . Il n'eut pas honte de s'approcher de lui dès qu'il pu " Heureux de vous revoir . Vous auriez un peu de temps à me consac.. Wow , vous avez l'air fatigué ." Puis il fronça les sourcils

- Vous avez fini tard ?




Jumin le regarda " Pourquoi pas un jour ? Je pourrais t'aider . J'ai des repas très strictes et des heures pour manger précise et quand je peux , j'essaye de faire de la marche . Rien de mieux pour se relaxer " Jumin se dirigea alors vers la salle des professeurs

- Je vais devoir te laisser ici . Les professeurs s'occuperont bien de toi . puis sur ce , il toqua à la porte et du s'en aller en entendant la sonnerie . Il fit un peu de marche rapide , c'était la première sonnerie , il y en avait deux autres .

Jumin arriva dans sa classe . Il se sentit tout de suite , un peu moins à l'aise . Ce n'était pas un lycée pour les pauvres et tout le monde savait que Jumin était homme de ménage . Depuis qu'il avait fait tomber ses affaires après une bousculade tout avait empiré . Jumin regarda les fleurs sur son bureau , dans un vase , joliment préparé , et en dessous , il y avait des phrases qui augmentaient au fil des mois .

Jumin regarda les fleurs et pensa à Jae .



Seven aimait bien l'idée . Peut-être qu'il en ferait pour son patron ? Mais pour cela , il fallait qu'il puisse avoir quelqu'un qui pouvait dessiner un chibi . Et Seven n'était plus en contacte avec cette personne qui était parti vivre aux états-unis

"Je préfères quand on parle de supplément d'argent . Ça me rend toute chose "

Seven avait encore sa serviette sur ses épaules . Il se demandait si Henry passerait pour voir l'état des avancées sur les recherches pour Elizabeth . Bien qu'Henry n’etait pas vraiment impatient , il savait qu'i, s'attaquait à un gros poisson en demandant des infos de sa dulcinée



" C'est trop dur de choisir . Je pourrais donner une photo ou je ne me ressemble pas ? Oh lala , je veux des chips . Ah ... Oh sh... Mince . Ahah . Je ne pensais pas qu'ils trouveraient ma maison aussi vite . C'est une chance que j'ai acheté une arme hier . Bon bisous Darling"
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 1:08



Henry ne pensait pas pouvoir passer aujourd'hui, surtout qu'ils s'étaient vu hier, autant lui laisser plus de temps pour dégoter quelque chose. Mais s'il tombait sur un truc vraiment important, il viendrait voir ce que c'était.

<< Mais n'oublie pas mon cadeau de mariage quand même, et ne soit pas radin ! Sinon je le deviendrais aussi, et tu n'aimeras pas le Henry radin. >>

Il s'amusa ensuite à lire le dilemme de son ami employé, puis il comprit bien vite que les deux arnaqués d'hier venaient surement de lui rendre une petite visite. C'était prévisible en même temps.

<< On trouvera bien un arrangement, entre les menottes et les massages. Mais n'hésite pas à être grossier my dear, mes oreilles ne sont pas si sensible, surtout quand ce sont des insultes britanniques. Et si les deux lourds te donnent des difficultés, appelle moi à l'aide, ça me fera un bon entrainement pour un film de super-héros. Et si tu meurs, je te promet de faire des dessins de chips sur ta tombe, kawaii honey >>



Souten ne comprendrait jamais cet homme, il faisait tout l'inverse de ce qu'il pensait ! C'était assez déroutant et un peu vexant, était-il si peu doué pour deviner les intentions des autres?

- Vous êtes plutôt du genre à agir quand on s'y attend le moins. On ne vous a jamais dit que vous étiez contrariant?

Mince, ça se voyait tant que ça qu'il était fatigué. D'habitude, il le cachait assez bien, mais il se sentait plus faible aujourd'hui, c'était mauvais signe. Peut être qu'il devrait prendre un supplément de nourriture aujourd'hui.

- Ca va. Je n'ai pas fini plus tard que d'habitude. Je ne suis pas si fatigué.

Ce n'était pas vraiment le boulot de Yvan de s'inquiéter pour lui, il avait surement déjà connu des étudiants comme lui qui trimaient pendant des heures pour avoir le droit à un bel avenir.



Lucas ne pensait pas qu'il pourrait devenir fort, marcher lui coupait toujours le souffle. Il avait de forte tendance ascétique, pas étonnant vu sa maladie.

- Je... c'est douloureux, quand je me dépense trop, avoua t'il un peu piteusement mais en gardant ton quand même un peu enjoué. Il n'aimait pas déprimer, la vie était trop courte pour ça.

Il fut donc " abandonné " devant la salle des profs. Le jeune homme remercia son ami. On vient lui ouvrir, et avant qu'il n'ai pu prononcer un mot, on le reconnaissait déjà. Il ne devait pas y avoir beaucoup de transfert d'étranger, et encore moins d'étranger aveugle. Une de ses profs de la journée l'accompagna même jusqu'a la porte de son premier cours.

- Bonne chance. Si jamais vous avez du mal, n'hésitez pas à le dire, nous sommes là pour que nos élèves réussissent.
- Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 1:36

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]

Yann regarda le garçon aux cheveux vert . On lui disait souvent ce genre de chose . Une fois que tu aurais eu ton diplôme , on pensait que tu travaillerais aux états-unis . On pensait emménagé ensemble et tu pars au japon . Tu aimes les fraises mais tu préfère les gateaux aux chocolat . Tu as des tatouages mais tu déteste les piqures

- Si mère et maman me le disent souvent . J'ai toujours été un enfant qui a une tendance a choisir le contraire . Mais j'imagine que ça m'a servi a réaliser des rêves fous , comme vivre au japon

Yann ne trainait pas avec les gens comme Souten . Son petit-ami ne supportait pas ça . Le savoir avec des gens d'une classe inférieur , si bien que son amoureux lui avait donc explicité aûil fallait qu'il se fasse des amis dans son genre . Yann néanmoins parfois dans un elan de charité , venait aider , ou manger avec des gens seuls ou dans d'autres situations .

- Pourtant vous ressemblez à quelqu'un sorti d'une tombe . Et encore un zombie a l'air plus frais que vous il sortit une bouteille d'eau fraiche Prenez de quoi souffler . J'ai quelques friandises . J'en garde toujours . Ça leut vous donner un peu d'energie . De toute façon , je ne les aime pas . Les friandises du japon l ne sont pas mes préférés




Jumin s'en voulu de sa remarque . C'est vrai que Lucas était vraiment limite niveau santé . Si la marche à travers un parc lui paraitrait longue , alors monter les marches d'un temple serait impossible pour eux .

Sur ce il abandonna son ami pour se rendre sur son bureau . Jumin prit alors les fleurs et le vase , il les mit dans le coin de sa table et passa sa main sur l'encre fraiche " Meurs " , "monstre " , " fou " , "sous-chien " , quelques lettres furenteffacé et restèrent sur ses doigts . Il entendu quelques murmures

" Il n'a pas honte de se faire remarquer comme ça ... En plus il se teint les. Cheveux " . Jumin passa une main dans ses cheveux . À vrai dire , à l'origine ils étaient noir , mais le stress les avaient rendu blanc . Il espérait un jour pouvoir reprendre sa couleur noir qui passait si discrétement .





Seven supposait qu'il pourrait lui donner des chips . Oh et bien , des chips collector qu'on ne trouve qu'en amérique du sud . Il s'était commandé certaines d'entre elles et c'étaient des merveilles . Mais il avait prit des mois pour commander

"Des chiii... Une voiture ? Je oourrais t'en offrir une l ou un ordinateur . Je ne sais pas l tu as un cadeau préféré . Je pourrais t'offrir une bague de pureté , pour montrer qu etu t'es abstenu de coucher partout avant ton mariage . J'ai toujours ma bague , tu veux la mienne "

Puis il entendu du bruit et se leva pour prendre son arme " Oh , oui ça . J'ai faillit oublier nos futures soirées <3 . Si je ne meurs pas , je suis tout à toi . Oh et bien , tu entendra des choses très peu catholique sous peu , alors j'essaye de garder tes yeux pures jusque là . Et j'ai trop de fierté pour appeler mon patron , je suis un gars timide , tu sais >\\\< ." Et il envoya son smiley avec des coeurs dans les yeux avant de se placer pour tirer dans la cheville de son asaillant
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 13:13



Henry préférait une voiture à un paquet de chips. Il n'était pas un fan inconditionnel comme 707. Il préférait le chocolat et les bonbons. Et comme ces deux éléments étaient chers aux yeux de son ami hacker, ils se valaient (même s'il le soupçonnait de ne pas vouloir lui offrir des chips).

<< Sérieux, une bague de virginité? Comment est ce que tu peux en posséder une? Beurk. Non, la voiture c'est très bien. >>

S'inquiéter de la pureté de ses yeux. Ahah, c'était plutôt sa réplique ça. Mais il espérait quand même que 707 l'appellerait s'il avait besoin de renfort. Autant être complice jusqu'au bout. Henry était cependant sur que ça allait bien se passer, Seven avait l'habitude.

<< Tu es déjà tout à moi, seulement tu l'ignore encore, my heart <3 <3 <3 et je pourrais t'enseigner encore plus de choses pas très catholiques si tu te dépêche de venir pour une de ces petites soirées. >>



Souten fut légèrement surpris d'apprendre que ce journaliste avait deux mères, il venait donc d'une famille homoparantale. C'était intéressant. Et faire le contraire de ce qu'on attendait de lui pouvait effectivement être utile parfois. Et puis, Souten était mal placé pour juger alors que lui même n'avait pas vraiment sa place ici.

- Ca ne m'étonne pas.

Yann lui assura ensuite qu'il avait mauvaise mine et lui proposa de la nourriture et de l'eau fraiche. C'était surement par gentillesse, mais il avait trop souvent reçu des regards dédaigneux, de moquerie, et pire, de pitié par rapport à sa pauvreté, et il n'arrivait plus à supporter la moindre aide extérieure, aussi il détourna machinalement la tête en la secouant fermement

- Merci, mais je ne peux pas accepter. C'est... par principe. Je n'aime pas qu'on m'offre quoi que ce soit par charité, je me débrouille très bien tout seul. Désolé.



Lucas avait quelques petits trucs pour réussir à marcher longtemps, ou à produire un effort physique plus important que ce qu'il était capable. Se reposer quelques minutes sur un banc lors d'une promenade, gravir des escaliers par palier et se reposer entre chaque, aller à son rythme, en gros. Mais ça prenait beaucoup de temps alors il n'imposait pas souvent sa présence aux autres.

Une fois qu'il arriva dans sa classe, il fallait a nouveau trébucher sur la petit marche qui séparait l'estrade du professeur et le reste des élèves. Il y eut des murmures, ce n'était pas très difficile de comprendre qu'il était aveugle, avec le prof qui le tenait et ses pas hésitants et tâtonnants. C'était peut être aussi à cause de ses cheveux blonds. Mais il avait l'habitude, et même si le feu lui montait toujours un peu joue, il affichait un petit sourire d'excuse qui avait souvent le don de détendre ses interlocuteurs, comme s'il se moquait de lui même.

- Voici votre nouveau camarade de classe. Il vient d'être transféré dans notre école et je vous demande de l'accueillir chaleureusement parmi vous. Je le laisse se présenter.
- Bonjour, je m'appelles Lucas Fontaine, je suis français. Comme vous l'avez sans doute compris, j'ai quelques petits problèmes de santé, mais j'espère quand même pouvoir vous apportez quelque chose à tous. Enchanté de vous rencontrer, conclut-il en s'inclinant à nouveau, et cette fois, sans se cogner sur une table.

Il n'hésita pas durant cette petite présentation, il s'était entrainé. Comme réponse, il entendit des petits ricanements, mais aussi des petits murmures de compassion et d'encouragement, et même de petits applaudissements. C'était plutôt positif au final.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 18:34



Yann avait en effet était adopté . Un américain venant tout droit d'australie , vivant avec ses deux maman . Yann n'avait jamais été voir ses parents , ses vrais parents . Mais de ce que disait sa maman , ils étaient des gens bien

- Ça en étonne certain . Ça étonne toujours mon fiancé .

Yann le regarda avec un air incrédule " Quoi ? Et si j'avais faim , vous ne m'auriez rien donner à moi . Disons ... Si j'étais malade , vous m'auriez aidé . C'st pas de la pitié mais juste de la bonté voyons . Puis le plus gênant serait de finir par vous endormir en classe à cause du manque d'énergie "




Jumin commença à etudier . Cen'était pas ça qui allait le faire arrêter d'étudier quand il en avait l'occassion . Bien sur , il avait un peu de mal quelques fois . Mais il état déjà trop absent et ses notes étaient assez mauvaises voir moyenne . Jumin avait cours avec Brandson en anglais en deuxième heure , il appréhendait déjà sa note .

- Jumin , vous rêvassez . Lisez la page 132 .

Jumin se leva alors et commença à lire timidement



Seven ne voulait pas donner son paquet de chips limité . Même si pour lui la voiture et les chips s'équivalait presque . Mais les chips , et bien ça permettait de se sentir bien , de ne plus être affamé et qui pouvait dire non à des chips et du fromage fondu .

" Parce que j'ai toujours vécu dans une famille très chrétienne . Et j'ai du l'enlever , il y a deux ans ou un peu moins . Parce que je suis un garçon pure ."

Seven voulut répondre . Mais le temps pressait , néanmoins il lu le message . Et quand on ouvrit il tira , mais c'était sans compté que la personne qui passa n'était qu'un appat . Seven fut assez vite entouré , et même s'il connaissait quelques mouvements pir se défendre , il n'état pas assez fort pour battre cinq personne . Seven se regrouva face contre terre . Sentant le poids d'une personne sur lui .

- Je peux demander un pourparler ?

Seven sentit un coup . C'était un non . On lui déroba son portable . Le criminel opta pour une vidéo de Seven qui s'écria " J'espère que c'est mon bon profil au moins . ." Puis le criminel envoya un message

" Si vous voulez le récupérer ramener ce qu'il faut . " ils allaient rester ici , pour ne pas donner leur location
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 19:15



Si la mère d'Henry avait été plutôt croyante, ce n'était pas le cas du père et du fils. Pour lui l'abstinence était très surfait, et il ne croyait pas en un être bon qui les laisseraient autant dans la m*rde. Le jeune homme ne pouvait cependant nier que Seven était un gars plus pure que lui.

<< Je félicite la personne qui a réussi à te la faire enlever >>

Il reçu ensuite un autre sms, qui était en fait une vidéo de Seven en très mauvaise posture. Mince, il n'avait pas réussi à se débarasser de ses adversaires, mais de ce qu'il voyait, ils étaient assez nombreux, pas étonnant.

<< Combien, précisément? >> demanda t'il

De toute façon il n'avait pas l'intention de payer, il amenait des renforts avec lui et ils allaient ensemble le donner la dérouillée de leur vie. Ce n'est pas comme si les assaillants allaient tuer 707, commettre un meurtre et tabasser quelqu'un, c'était différent. Henry gardait son sang froid, et alla chercher quelques outils qui lui seraient utile pour sauver son petit hacker. Il prépara aussi un sac ou mettre de l'argent en liquide.



Souten s'était déjà remis de sa surprise. Il ne trouvait pas que c'était dur à s'en remettre. Bine sur, c'était un peu particulier à imaginer mais en même temps, ça existait dans cette société moderne et le jeune japonais n'en voyait pas le mal, chacun vivait avec qui il voulait.

- Ca ne me choque pas tant que ça. Chacun est libre de faire ce qu'il veut, et si elles sont heureuses ainsi, c'est le principal, non?

Souten avait aussi bien compris que le journaliste avait les mêmes tendances que ses mamans, mais envers les hommes. Ce dernier insista pour la nourriture, et il secoua a nouveau la tête de droite à gauche, ce n'était pas qu'une question de fierté, il avait déjà eu de sale coup sous prétexte de l'aider. Il ne voulait pas revivre ça.

- Bien sur, je vous aiderais, parce que je sais que moi, je ne vous demanderais rien en retour. Mais si vous me dites que vous ne voulez pas, je comprendrais et vous laisserais vous débrouiller tout seul. Désolé, mais il y a beaucoup d'hypocrisie dans ce monde, et je préfère en être le plus loin possible. Et ne vous en faites pas, je ne vais pas m'endormir. Ca fait déjà un petit temps que je vis comme ça, et je n'ai encore rien eu (bon, c'était un mensonge, il avait déjà eu un ou deux vertiges, et même un gros malaise une fois rien que l'année passée).



Lucas alla ensuite s'assoir tout à droite au premier rang, le plus près de la porte, pour lui facilité la vie. Il sortit ensuite ses manuels et son ordi, il tapotait ce que le prof racontait dessus, avec parfois des hésitations et même des erreurs, il ne comprenait pas tout. Comme il se l'était imaginé, ce n'était pas facile.

Il n'était évidemment pas conscient des fréquents coup d'oeil qu'on lui lançait, même s'il se sentit quelques fois observés. Lucas se demandait si Jumin était dans cette classe, il le serait surement à la fin du cours. En attendant, il continuait de pianoter sur son clavier. Il était le seul a avoir un ordi mais en même, écrire avec un bic n'était pas vraiment possible, comment pourrait-il se relire de toute façon? En écrivant sur l'ordi, il pouvait ensuite imprimer le document avec une imprimante spéciale, qui rajoutait des petits pointillés qu'il pouvait toucher.


Dernière édition par Kawaii-Power le Mar 20 Sep - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Shirayuki

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 18
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Junjou romantica   Mar 20 Sep - 21:31



- Je ne pensais pas comme ça. Pour moi, une des premières choses qu’apprend un professeur est de pousser ses élèves à être soi-même, que ça implique des cheveux colorés ou autre. Mais libre à lui de l’inculquer ou pas. Et directement, dans la vie privée, il donne aussi ce genre de conseil à son entourage. Mais je me trompe peut-être.

Il eut un sourire lorsque son professeur enchaîna. « Oh, mais j’avais déjà renoncé sensei. Je dis juste qu’à vous entendre, j’ai bien fais. »

Sonnen mordillait toujours le crayon lorsque leurs regards s’accrochèrent. Il se rendit compte quelques secondes plus tard de ce qu’il faisait, libérant l’objet. « I’m not surprised. Students love you. Funny, relaxed …. » Sonnen fut pris d’une hésitation, et peut-être cela se vit-il. Il avait devant lui, enfin, une personne avec qui il pourrait parler de tout ça. Mais après son mensonge de tout à l’heure, il était évidemment que ça ne passerait pas comme lettre à la poste.

Le jeune Schrim eut un soupir au bout des lèvres.

Ils parlèrent encore une poignée de minutes, puis son professeur se redressa pour enfiler sa veste, vite suivit par son élève. « Merci. Pour aujourd’hui. » Il lui fit un faible sourire avant de sortir de la classe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: