Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Mar - 20:36



Joël s'imaginait bien que la petite fatrie s'était inquieté . Emmanuel était très tendre , alors ça avait dû inflencer son moral. Quand à Daniel , il devait implorer le père de la famille pour avoir plus de détail que son père ne donnerait jamais. En tout cas , ça avit du être agité. Et si son meilleur ami avait été mis au courant , il ne voulait même pas penser aux railleries dont il serait la principale victime

-Rentres , Fuan

Il n'y avait que Fuan pour toquer à sa porte . Personne ne le faisait vraiment . Il n'avait pas d'intimité certes , mais il n'en avait pas tant besoin. Il ne faisait rien de bien intéressant à part réetudier de temps à autres. Et écouter de la musique aussi . Joël recouvrit alors sa cicatrice de ses cheveux pour ne pas effrayer son petit-frère




Aymon se demandait d'ailleurs dans quel secteur travaillait Edward. Il s'imaginait un homme un peu mafieux. Mais il n'oserait demander , la question serait trop indiscrète l aymon n'était rien que le directeur d'une firme qui marchait assez bien dans le secteur russe . Rien d'incroyablement dangereux , juste des voitures .

-Vous sonnez comme le dieu des escort . Vous m'impressionnez . Je suis sûr que mes amis apprécieront votre compagnie . Ils sont plus experts dans ce domaine . D'ailleurs vous allez rester longtemps ?

Xia he bu son verre . Aymon prit plus de temps qu'elle , n'ayant pas l'habitude de s'enchainer les boissons. Gilles eut le droit à un sourire . En tout cas , pour le moment tout se passait bien . Gilles en profita pour se montrer un peu possesif , il connaissait les filles ici . Des vrai rapaces . Les quelques petites chatouilles dans le cou le firent sourire "Monsieur , j'essaye de leur montrer ce qu'elles ne pourront jamais vous donner . Mais si vous me chatouillez , je ne leur ferais pas vraiment peur " les petits tapotement sur les fesses le firent néanmoins légèrement rougir

-Alors , je vais danser . Xia he ?

-Oh , non . Je ne ferais pas le poids face à toi et même si je dansais avec toi , on verrait largement mes lacunes en danse

Gilles s'éloigna alors un peu et alla donc danser . À enfin quelque chose que Seven et Gilles partageaient . Un amour pour la danse . Ce fut avec plaisir que Gilles commença alors à danser et comme Xia he l'avait dit , on voyait rapidement qu'il était bon danseur . Elle indiqua alors Gilles "Vous savez qu'il a apprit a dansé à ses 10 ans . C'est ce qu'il m'a raconté . On voit directe dans les mouvements de ses hanches , d'où il vient"


-Oui , je vois le côté exotique maintenant . Un peu mille et une nuit . C'est un bon choix Edward , vous les choissisez doué
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Mar - 22:02



Edward était très contente de ne pas être obligé d'y répondre. De toute façon il aurait surement refusé d'en dire plus. Même s'il avait déjà une réponse toute faite. 

- Un dieu. J'avoue que ça me plait bien. Et bien, je ne sais pas. Je suppose que ça dépendra de mon intérêt du moment. Mais j'ai beaucoup de voyage d'affaire alors je ne peux pas non plus trop m'éterniser, c'est bien dommage parfois

Edward bu presque d'une traite son gin. Il avait l'habitude. Il aimait bien rendre jaloux son escort, et le voir rougir. Ca faisait aussi partie de son charme. Il aurait bien aimé pouvoir danser lui aussi. Enfin, henry aurait aimé mais quelqu'un de son rang ne s'abaissait pas à ça malheureusement. Il devrait se "contenter" de regarder Gilles, mais il était sur qu'il n'allait pas voir le temps passé avec lui. 

- Je crois que tu n'es pas très intimidant de base, mon petit coeur. Mais il n'y a pas raison d'être anxieux, tu sais bien que quand tu danse, personne ne peut t'égaler. Et si tu arrive à ne pas me faire te quitter des yeux une seule seconde, je ne pourrais pas m'intéresser à elles. 

Evidemment, Edward était très content de l'effet que Gilles provoquait autour de lui. Ca ne faisait qu'augmenter son prestige. Il sirota la fin de son verre tout en le regardant et en essayant de cacher un maximum sa fascination. 

- Oui, il est plus excitant et sensuel que n'importe quelle femme dans ce monde. Si vous voulez, je veux bien le partager. Une petit plan à trois ça vous dit? lui demanda t'il avec un petit clin d'oeil malicieux. Je plaisantais.



Fuan avait fait de son mieux pour consoler ses deux petits frères, même si Dani était plus curieux qu'inquiet. Il ne pouvait pas vraiment l'aider, il ne savait pas non plus ce qui s'était passé mais ce n'était pas important. L'essentiel, c'est que Joel aille mieux. Aussi fut-il très heureux d'entendre sa voix lui répondre cette fois. Il entra. Il avait déjà vu sa blessure, mais comme là il l'avait caché, il fit comme si de rien n'était, même s'il ne cacha pas son inquiétude.

- C...ca... ca va? 

Il alla doucement s'approcher pour finir par s'assoir sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Mar - 23:06



Joël ne voulait pas stresser Fuan pour rien à cause de cette blessure minime . Il imaginait déjà dans quel état son petit Fuan s'était mis . D'ailleurs , il parut vraiment soulagé de voir qu'il allait bien. Joël referma la porte derrière lui pour que les monstres n'entendent rien de la conversation. Il ne voulait pas encore que les petits se jettent sur lui. Il voulait récupérer un peu , tenter de se souvenir de ce qu'il s'était passé

Joël alla s'asseoir en face de lui "Bien sûr . " dit-il comme si la réponse était évidente après ces heures d'attentes et cette cicatrice . L'infirmier infirme , on aurait tout vu . Joël pencha doucement sa tête sur le côté pour inspecter son frère.

-J'espère que tu ne t'es pas fait un sang d'encre ? Tu as bien dormi ? Pour ma part , j'ai visiblement dormi comme un enfant . Bien qu'à mon réveil , je me suis réveillé de manière assez brusque comme si j'étais encore en train de ... Je ne serais dire ce que je faisais .

Dit-il avec un sourire tendre . Il reçu alors un message

"Prépares-toi , je suis là pour prendre des photos de toi et de ta blessure . Alors , on joue à la belle au bois dormant , hein ? Peut-être qu'un baiser de ton Fuan te reveillera . En tout cas à toute suite hehe "

Joël grimaça un peu



Aymon ferait en sorte de garder l'intêret de l'homme à son plus haut point . S'il pouvait le garder avec lui quelques instants , il pourrait montrer à ses associés qu'il pouvait se faire des amis puissants sans aucune difficulté . L'homme aux cheveux grisonnant , non par l'âge mais par pur défaut génétique prit une seconde gorgée de son verre tandis que son escort se reposait sur son épaule . Ah , il adorait Xia he

-J'espère éveiller votre intêret . Mais nous somles dans l'une des meilleurs boites de nuit de chine , nous pouvons tout nous offrir

Gilles aurait adoré quand à lui danser avec Edward . Mais il devait accepter les différences de statut hélas. Il ferait en sorte de danser pour deux . Comme s'il l'avait près de lui tout simplement . Gilles fit semblant d'être offusqué , ses mains sur les jambes de son client "Mais je veux vous garder rien que pour moi Monsieur Edward" dit-il alors en laissant ses doigts parcourir la cuisse d'Edward . Puis il se leva .

Gilles n'eut aucune difficulté à danser . Le mouvement de son bassin , ses gestes fluides , n'ayant pas peur d'être regardé . D'ailleurs , il faisait bien cela pour que Monsieur Edward s'imagine contre lui . D'ailleurs , il bougea le bassin , lui lança un regard ardent puis il posa un doigt sur ses propres lèvres comme pour rappeler qu'il avait retenu la leçon de tout à l'heure .

-Ah , hein ... Euh ? balbutia le pauvre Aymon décontenacé ce qui fit rire Xia he

-Moi j'adorerai me trouver entre deux hommes pareilles
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 14 Mar - 0:24



Edward voulait plutôt parler de son intérêt pour Gilles, mais ce n'était pas grave. on ne pouvait pas dire qu'il était très intéressé par Aymon, il le supportait juste étant donné les circonstances mais il aurait mille fois préféré être sur la piste en ce moment plutôt que "discuter" avec lui de sujet si passionnants... 

- C'est vrai, rien ne nous est interdit. Quelle est le chose la plus folle que vous ayez jamais faite? Si je devais raconter toutes les miennes, on aurait encore jusqu'a demain. 

Bien sur que Gilles voulait être le seul et l'unique. Parce que c'était ainsi qu'il procédait. Il n'y avait rien de tel que la jalousie pour attiser le feu de la passion. En tout cas Gilles semblait bien se débrouiller, Edward était sur qu'il y prenait gout à présent. Etre charmeur lui allait bien. 

- Tu sais ce que tu as à faire dans ce cas. 

Et effectivement son beau et séduisant Gilles alla danser. Il proposa ensuite un plan à trois, ce qui eu le mérite de totalement surprendre son camarade de soirée. Mais non, il ne comptait pas partager son Gilles, c'était le sien et a lui seul. Peut être qu'il était un peu possessif lui aussi finalement mais bon, il en avait bien le droit, il avait de l'argent et une grande beauté, c'était déjà un grand honneur d'être choisi par lui. Il ne quittait pas son escort des yeux, répondant distraitement aux deux autres. Ce regard si ardent... il le cherchait vraiment. Il ne pouvait empêcher le désir de pointer dans ses yeux. Ce soir, il lui sauterait dessus. 

- Peut être une autre fois, qui sait? 



Fuan n'avait pas pensé à fermer la porte derrière lui, trop concentré sur l'état de son frère. Il semblait aller mieux même s'il donnait l'impression d'avoir un peu honte de lui. Le jeune homme se demanda ce qui avait bien pu se passer mais il préféra ne pas le demander. Il s'était effectivement beaucoup inquiété et il était vraiment soulagé de le voir réveillé, c'était déjà un net progrès. 

- Je... j'ai fais de...de mon mi...mieux pour dormi...ir mais je...je pensais t...trop à toi. Je m'in...inquiétais. Mais...mais tu va mi...mieux mainte...tenant. Je s...suis rassuré.

Fuan le vit ensuite grimacer après avoir regarder quelques choses sur son téléphone. Il s'inquiéta à nouveau, pensant qu'il avait mal quelque part, il ne pensait pas du tout au meilleur ami de Joel en ce moment. Il alla poser une main sur son front, même s'il n'aimait pas trop les contacts physiques

- Tu...tu ne te sens p...pas bi...bien? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 14 Mar - 3:16



Joël devait l'avouer , il était un peu heureux de cet événement . Ainsi , il avait occupé l'esprit de celui qu'il aimait pendant des heures . Est-ce qu'il pouvait être plaint ? Bon si ,il pouvait l'être vu qu'il s'était retrouvé assomé en plein milieu de la salle d'attente des urgences alors qu'il devait performer une opération. Mais il fallait voir le bon côté des choses , Fuan avait du venir le regarder et s'était inquiété pour lui et ça le comblait de joie . Une joie qu'il comptait bien cacher

-Fuan , si tu te fais du sang d'encre à chaque fois qu'un malheur m'arrive , tu vas finir par te rendre malade lui dit-il en lui souriant avec tendresse Mais je suis heureux de savoir que j'ai un petit frère qui m'aime assez pour s'inquiéter autant pour moi . D'ailleurs , comment va Emmanuel ? Il a du paniquer le pauvre

Joël sentit alors la main de son frère sur son front . Si quelque chose pouvait provoquer une fièvre instantané chez notre infirmier , c'était bien cela . C'était si rare de pouvoir sentir Fuan si près que son coeur rate plusieurs battements . Mais il tenta de faire bonne figure et récupéra la main de Fuan qui était sur son front "Fuan , si tu me donnes l'habitudes d'être chéri , je vais te demander de le faire beaucoup plus souveng car j'y prends à vrai dire goût . Mais sinon , non . C'est juste Noda qui vient pour me charier "

-Il était censé travailler dans son cabinet de dentiste . Il a posé sa journée juste pour se moquer ouvertement de moi.

Mais Noda était taquin avec tout le monde . Même si Joël ne l'était pas autant , ils s'entendianet bien



Aymon était un peu niais . C'était tout à fat normal de ne pas l'apprécier. Xia he l'appréciait parce qu'il ne demandait pas beaucoup de travail , il était toujours heureux comme un enfant. Un baiser sur la joue pouvait le combler tute une soirée. Elle avait d'ailleurs du mal à le penser marier . Pourtant elle avait vu les photos et sa femme était belle. Une jolie russe aux cheveux blond . Mais Aymon avait selon lui depuis toujours un penchant pour les asiatiques .

-Mes histoires ne doivent pas vous arriver à la cheville , mais j'ai eu l'occassion de monter dans un tank rouler avec écraser une voiture avec . J'étais tombé sur un chef militaire bourré et disons qu'on a passé une bonne soirée . C'état vraiment divertissant

Expliqua Aymon tandis que Xia he souriait en entendant cette histoire . D'ailleurs , elle avait reçu les photos de ce massacre dès qu'il l'avait réalisé . La jeune femme se concentra ensuite sur la relation entre Henry et Seven . Alors ils étaient vraiment si proche ou toutétait de la comédie? En tout cas , ils se débrouillaient très bien tout les deux . Mais rien ne pouvaitcacher leur alchimie même pas des rôles

Edward regardait Gilles avec passion et Gilles cherchait le regard d'Edward . C'était un deôle de jeu en tout cas , mais Aymon ne le remarquait presque pas sûr d'avoir le monopole de la conversation et de l'intêret . De plus , il avait été si desarçonné par cette question qu'il en bredouillerait encore . Xia he regarda alors son client

- Aymon , je pourrais inviter mes amis à venir ici ? Elles nous tiendraient compagnies

Aymon n'allait pas refuser . Quand à Giles , il s'amusa bien du moment . Jouant ilement de ses charmes pour attirer toute l'attention d'Edward . Quand il sentit qu'il commençait à en attirer beaucoup trop d'attention non voulu , il s'arrêta de danser . Retournant alors à Edward , tandis que Xia he rapportait ses filles . Ignorant les regardsuj peu pervers et gourmands des autres hommes qui auraient pu être intéressé, il alla doncvoir son client

-C'était pour vous Monsieur Edward . J'aurais bien continué , mais j'avais des partenaires un peu trop embêtant .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 14 Mar - 12:59



Edward ne le détestait pas spécialement, disons plutôt qu'il lui était indifférent. Mais il pouvait comprendre que même avec une belle femme, on puisse vouloir voir ailleurs. Surtout dans le cas d'Henry, qui ne l'avait pas choisie. 

- Ah oui? Moi j'ai déjà fait un saut en parachute une fois, il était coincé et j'ai bien cru y passer. Mais je ne suis encore jamais monté dans un tank, ça doit être amusant. Il faudrait que j'essaye un de ses jours. J'ai déjà fait du deltaplane aussi, et j'avais un ami qui a réussi à heurter un mur en atterrissant. 

Henry n'avait pas trop le temps de réfléchir à sa relation avec Seven. Mais il ne s'était jamais senti distant de son petit Honey. Ils avaient toujours été proche, il était simplement incapable de dire s'ils l'étaient plus qu'avant ou si ce n'était qu'une impression. Edward ne contemplait que lui en cet instant. Ah, si seulement il y avait moins de monde, il aurait pu lui montrer a quel point cette danse lui avait fait de l'effet mais il du se contenir. Gilles revient ensuite vers lui, il n'avait presque pas conscience des filles qui s'approchaient aussi. En tout cas il lançait des regards glacials aux hommes dont on lisait les intentions perverses sur le visage, comme pour les prévenir. Il se renconcentra ensuite sur Gilles. 

- Oui, ils ne savent vraiment pas se tenir, c'est bien dommage, j'aurais aimé en voir davantage. Tu as bien mérité une petit récompense. Que désire-tu? 



Ca ne dérangeait pas Fuan de se rendre malade pour son frère. Il ne pensait pas le rendre si heureux en s'inquiétant pour lui. Mais tant mieux s'il se sentait soutenu. Alors il lui rendit un petit sourire timide, si ça pouvait encore plus l'aider à se rétablir.

- Il...il est t...triste mais ça... ça va. Dani le di...distrait. Il vou....voudra surement ve...venir t...te voir. Il se...serait soulager

Alors que Fuan posait la main sur le front de son frère, il sentit qu'il était un peu chaud. Il avait l'impression qu'un petit courant traversait son frère, mais il ne comprenait pas vraiment ce que c'était. Il ne lutta pas contre Joel quand ce dernier reprit sa main dans la sienne même s'il rougit légèrement.

- Oh...oh je vois. T...tu es gené p...parce que...que tu ne v...veux pas in...inquiéter Noda. Mais en...en même temps c'est...c'est peut ê...être comme ça que...qu'il va s...e rendre c...compte qu'il t'....t'aime p...plus que co...comme un ami. 

Après tout, il se souvenait que Joel lui avait dit qu'il aimait son meilleur ami alors il allait tout faire pour vo si c'était réciproque. C'était l'occasion d'observer plus attentivement Noda, même s'il avait un peu peur de lui (parce qu'il était toujours train de taquiner et qu'en plus il était dentiste, il n'aimait pas les dentistes).
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 14 Mar - 21:26



Joël savait que Dani était toujours là pour Manu. Même s'il supposait que Dani était surtout très curieux . Il connaissait ces petitesbêtes . Dani avait été le premier à parler et poser des questions , Manu le premier a parler de ses ressentis . Ça aidait à les différencier car ces horribles jumeaux se ressemblaient comme deux gouttes d'eau plus jeune . Mais leur style vestimentaire avait changé en grandissant . Manu était plutôt chemise à carreau et Dani avait un style plus original . Personne ne pouvait l'empêcher de mettre des chausettes de couleurs différente et des chaussures différentes .

-Je le laisserai venir une fois que je me sentirais mieux . S'il fait trop de bruit je crois que je vais retomber dans les pommes . Enfin , si je suis tombé dans les pommes . Pour le moment je peux simplement tolérer le calme de mon Fuan

Noda avait une petite ami , alors ça ne risquait pas d'être possible . Mais surtout Noda n'était pas son type d'homme , tout d'abord il était hétéro , secondement il ne pourrait pas le supporter en tant qu'amant ou quelque chose d'autres . Mais il avait mentit , ce n'était pas de sa faute , il ne pouvait pas dire à Fuan qu'il l'aimait . D'ailleurs , il tenait toujours sa main quand Noda rentra en cassant presque la porte

-Ah ! Alors , elle est ou ta vilaine cica ... Wow , désolé , je ne savais pas que t'étais là Fuan . Je n'auraisnpas crié sinon . Ne me regardes pas comme ça Joël , tu ne peux pas me tuer avec ton regard on en a déjà parlé .

Noda était dentiste . Et il adorait son métier et avoir de longues conversations sur ses patients avec Joël .



Aymon n'oserait jamais sauter en parachute ou faire du deltaplane . Il aurait trop peu de se blesser ou de mourir . Il n'avait pas honte de ce genre de peur , pour lui ce genre de crainte gardait un homme en vie . Mais cela ne faisait qu'augmenter le charisme d'Edward . Il devait faire tomber les filles à ses genoux et les hommes , bien évidement . D'ailleurs , il semblait avoir un penchant pour les hommes .

-J'aurais bien trop peur pour essayer le parachute ou le deltaplane . Pour moi voler c'est pour les oiseaux . Mais j'admire votre courage . avoua t-il alors Votre ami s'en est bien sorti ?

Seven ne réflechissait pas non plus à sa relation avec Henry . Ça aurait été compliqué de la situer sur un plan . Ils étaient des amis incroyablement proche , quand il ne pouvait pas le voir Seven se sentait un peu seul ,ils étaient attirés l'un par l'autre mais sans être ensemble et ils étaient heureux d'être ainsi . Seven n'allait pas plus loin que ce bonheur . Gilles quand à lui était très satisfait de voir les hommes se calmer sous les regards d'Edward . Ensuite , il alla s'asseoir à ses côtés , écouter les appréciations tandis que le reste des filles s'asseyaient aussi .

-Ce que je désire ?

Seven voulait définitivement un strip tease à la maison . Mais Gilles était quelqu'un qui n'avait pas le dessus , ni assez de pouvoir pour demander quelque chose d'important de la part d'Edward . Gilles se mordilla légèrement la lèvre , quelques instants . Mais il ne devait pas oublier pourquoi il était venu , l'excitation s'éteignit dans son regard , regardant ce qu'il se passait autour .

-Je vous aurais bien proposé de danser avec moi ou encore de danser ici rien que pour vous . Mais je crois , que ce que je désire le plus c'est de vérifier s'il n'y a pas un endroit un peu plus à l'écart pour que l'on se trouve à deux . Vous me laisseriez chercher cet endroit ? .

Il allait surtout profiter de la foule qui ne cessait d'augmenter pour aller chercher les papiers .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 14 Mar - 23:26



Henry n'avait jamais sauter en parachute par contre il avait bien fait du deltaplane. Mais Edward, lui, avait fait, et ça ne l'étonnait pas que son camarade de soirée soit trop peureux pour en faire autant. Ca se lisait a peu près partout sur son visage. 

- Non, il est mort. Je plaisante ! Il n'a rien eu, c'est surtout le deltaplane qui a tout eu. Oh, je ne sais pas si c'est du courage ou une tendance suicidaire mais dans tout les cas je suis content d'avoir osé, ce genre de sensation est grisante ! 

Henry ne savait pas s'il voulait une relation différente ou non, pour le moment celle qu'ils partageaient était amplement suffisante, et c'était tout ce qui comptait. Edward était lui aussi très satisfait de voir que son intimidation avait bien marché. Pendant que Gilles réfléchissait à ce qu'il désirait, il lui caressait une de ses cuisses. La lueur dans ses yeux lui plaisait mais elle finit par s'effacer. C'était bien dommage, mais il la ravirait ce soir. 

- Oh, je vois, petit coquin, c'est ce genre de récompense que tu veux. D'accord, je te laisse chercher le bon endroit. Et quand tu reviendras, ramène moi un nouveau verre, OK? Et prend exemple sur mon regard menaçant la prochaine fois que tu voudras éloigner des femmes de moi. 



Effectivement, ce n'était pas facile de distinguer les jumeaux quand ils s'habillaient pareil, en tout cas physiquement, mais sinon au niveau du caractère, ils ne ressemblaient pas. Ils ne parlaient pas toujours de la même manière non plus, ils avaient tous les deux leurs propres expressions favorites par exemple. Manu n'était pas le plus bruyant des deux alors il y avait peu de chance qu'il fatigue Joel mais Fuan n'insista pas, dans quelques minutes il irait surement mieux. 

- Est ce...est que t...tu as be...besoin de quel...quelque chose en pa...particulier? Je p...peux a...aller te chercher à...à manger p...par exemple

Fuan ne connaissait pas vraiment la vie privée de Noda alors il ne savait pas qu'il avait un petit ami. Il ne savait pas non plus s'il était intéressé par les femmes, ou iniquement par elle, mais il comptait bien découvrir tout ça. Si ses investigations pouvaient aider Joel.... il le ferait sans hésiter. Mais pour l'instant, il venait de faire un bon de trois mettre, se réfugiant dans un coin de la chambre, derrière un rideau, quand le meilleur ami en question entra soudainement et en criant, ayant failli lui donner une crise cardiaque par la même occasion. Du coup, il avait lâché la main de son grand frère. Quand Noda s'excusa, Fuan jeta un coup d'oeil timide en penchant la tête hors des couvertures. 

- Ce...ce n'est p...pas grave. Je...je te pa...pardonne. 

Il ne pouvait pas être pire que Kaze, qui une fois sur trois, oubliait qu'il devait y aller à pas de loup et avec des gestes lents.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 0:13



-Un baiser sur la joue ? Ou que tu paraisses un peu moins inquièt , mon Fuan . Tu sais , je ne suis pas faiten sucre . Je crois que j'ai juste trop travaillé ces temps-ci . Je voulais juste pouvoir avoir assez d'argent pour me payer mon appartement . Et prendre un crédit m'a l'air un peu risqué , mais si je m'y vois obligé

Avoua t-il avec un ton plus grave . Il ajusta sa mèche de cheveux qui retombait sur son visage et cachait sa cicatrice avec l'air un peu inquiet . Mais il se corrigea alors avec un sourire pour ne pas insuiéter Fuan . Il voulair profiter de ce moment de calme , avec la main de Fuan dans la sienne . Cela était bien la plus maigre récompense de son amour mais que pouvait-il demàder de plus de son frère ,n'est-ce pas ?

-J'aurais du dire a mon père de ne pas te laisser rentrer

-Ton père m'adore . Je te rappelle que je suis son dentiste . Il ne voudrait pas que par accident je lui retire une dent . Mais en dehors de cette menace , il m'adore . Et je ferais attention . J'oublie quelque fois que s'il y a Joël, il y a Fuan . Vous êtes des inséparables , hein ?

Dit Noda avec les mains sur les hanches . Noda n'était attiré que par les femmes à vrai dire . D'ailleurs , il avait rencontré Joël car de dos il ressemblait beaucoup a une fille avec ses cheveux roses . Puis finalement ils étaient devenu meilleurs amis au lycée




Aymon faillit avoir un arrêt cardiaque à cette annonce . Xia he ne put s'empêcher de rire en voyant son visage . Cet homme était vraiment trop tendre . En tout cas Aumon tenta de rire de sa petite peur

-Vous êtes un drôle d'homme . Mais vous êtes encore assez jeune pour ce genre de chose . Je suis un quarantenaire avec deux enfants , je ne m'y tenterai pas . Vous êtes trentenaire n'est-ce pas ?


Seven n'avait jamais été aussi heureux . Il ne se priverait de son bonheur pour quelques questions de status ou de situations relationelles . Ça lui passait par-dessus la tête . Il voulait juste que Henry sache que Seven serait capable de tout donner pour l'aider . Ce n'était plus tant une relation de client à patron , mais d'amis . Gilles laissa son patron lui caresser la cuisse . Hélas , il ne pouvait pas s'amuser indéfiniment alors il se concentra sur le projet initiale . Les informations .

Mais avant d'aller les chercher , il alla s'asseoir sur son patron . Il regarda les filles qui venaient de s'asseoir de manière menaçante bougeant légèrement son bassin au son de la musique , puis il alla poser un baiser sur les lèvres d'Edward . Ce n'était pas le plus innocentqu'il avait donné à son client . Il alla ensuite susurrer à son oreille

-Oui , Monsieur Edward . d'une voix vibrante Un gin comme à l'usuel ou un vodka martini ?

Puis il se leva et traversa la foule , disparaissant à travers cette petite foule . Les jeunes femmes semblaient vraiment hésiter à approcher . Seven quand à lui en profita pour rentrer dans des coins que seul les employés connaissaient
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 1:32



Edward du se retenir de rire aussi, il y arriva plutôt bien, ne laissant rien remarquer, mais intérieurement il était ravi de son petit effet. Décidément, les riches n'avaient pas l'habitude de l'humour. 

- Oui, enfin, un trentenaire qui s'approche dangereusement de la quarantaine malheureusement. Mais on m'a toujours dit que rester jeune dans sa tête vous donnait dix ans de moins physiquement alors je tente d'appliquer ce merveilleux conseil.

Henry s'en fichait pas mal du statut lui aussi en temps normal. Il appréciait simplement Seven pour ce qu'il était, pas pour ce qu'il représentait. Et il savait que c'était réciproque. En tout cas Gilles apprenait vite, il rendit bientôt un regard bien plus menaçant qu'auparavant vers les filles tout en affirmant sa "propriété" par un baiser.  Et un baiser assez peu innocent en plus, pour son plus grand plaisir. Il l'attira un instant un peu lui, pour faire comprendre que c'était lui menait la danse. Edward et Henry durent vraiment se retenir pour ne pas frissonner à la voix vibrante, et encore plus résister à la tentation de lui sauter immédiatement dessus. 

- Je crois que je vais me laisser tenter par une vodka martini

Il surveilla ensuite du coin de l'oeil les alentours pendant que Gilles partait en exploration



Fuan n'était pas sur de pouvoir donné un nouveau baiser sur la joue, il en avait déjà donné un il y a quelques jours, ce serait trop difficile de lui en faire un deuxième. Enfin, il l'avait plutôt dessiné la dernière fois mais l'intention était identique. 

- Si...si on é..échangeait les ro....roles, tu...tu serais en...encore p..plus inquiet que...que moi. Et tu...tu seras à m...mes pe...petits soins

Alors Joel n'avait toujours pas renoncé à cette histoire de déménagement. Pourtant Fuan ne voulait pas le voir partir. Et il était sur que ses deux petits frères seraient très triste eux aussi. la maison paraitrait bien vide sans lui, il était un de ses seuls alliés. Alors il afficha une petite mine, en plus il n'était pas rassuré par la mine soucieuse et sérieuse de Joel. Cet instant fut coupé par un certain dentiste et petit humain qui le fit aller se cacher. 

- Je...je suis ve...venu p...prendre des nou...nouvelles. Tu...tu étais in...inquietais aussi? 

C'était une bonne façon pour commencer à savoir s'il pouvait ressentir autre chose que de l'amitié pour son cher Joel qui méritait d'être aimé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 2:26



Joël devait l'avouer . Il serait sûrement rester au chevet de son petit frère . Mais que pouvait-il y faire ? Il état un frère amoureux et poule . Surtout qu'il avait quelques connaissances sur la santé , alors il n'aurait pas dormi de la nuit , prenant son pouls , vérifiant sa respiration et etc . Joël n'aurait pas permis à Fuan de marcher de la journée , il l'aurait ensuite forcé à monter sur son dos pour tout déplacement urgent .

-Oui mais tout le monde sait que je suis un frère poule . De plus l tu es si mignon , je n'aimerai pas te savoir tout seul et malade dans ta chambre . Ça me fendrait le coeur . J'ai besoin de te savoir en bonne santé . Tu fais partie de ma famille , tu es mon frère , tu es mon ami , si tu n'es pas bien , je ne le suis pas non plus

Joël ne pouvait juste pas oublier cette idée avec son père . Déjà qu'il s'entendait mal , alors ce coming-out serait la goute qui ferait déborder non le vase mais la piscine de colère du père de famille. Il savait que pour son père c'était vraimejt quelque chose de contre-nature . C'était contre l'évolution , c'était juste primaire . Mais il ne voulait pas que Fuan sois triste "Tu pourras venir quand tu veux " assura t-il alors avant sue la porte se ferme

-Qui , moi ? Non ! Ton frère se fait souvent mal . Non par maladresse mais par pure malchance . J'ai tout un album sur ses accidents . D'ailleurs , j'ai beaucoup de vidéo . Par exemple , la fois où il avait fini trempé de la tête au pied en seconde .

-Oui , je me rappelle . Une classe avait versé un sceau d'eau pour une expérience ...

Noda rigola doucement "Et en eps quand le professeur t'as oublié dans le stade ? " . Joël avait un peu honte

-Je me demande encore comment tu as pu être si populaire !





Aymon imaginait qu'Edward devait avoir 36 ans . Il n'étiat pas loin du compte finalement. Xia he devait d'ailleurs avouer que ce maquillage était bien fait . Mais c'était un maquillage mis envaluer par des talents d'acteur . Il se demandait du coup ce que faisait ce fameux Henry comme métier . Est-ce que Seven avait trouvé une petite mine d'or ? Il lui demanderait à la fin de la soirée ou le lendemain.

- Je vois . Et vous vous appelez Edward ? Americain ou anglais ? demanda t-il alors

Gilles apprenait vite , mais il fallait bien qu'il montre à tout le monde qu'il ne fallait pas toucher son Monsieur Edward durant son absence . Alors dès qu'il eut un conseil , il n'eut aucune honte à l'utiliser contre ses femmes . Regard menaçant , l'air sur de lui . Autant dire que Seven prenait son courage à deux mains , mais il connaissait ce genre de fille . Gilles sentit Edward l'attirer pour lui montrer qui menait la danse . Gilles porta ses doigts à ses lèvres avecun petit sourire malicieux .

-Vous êtes très ... Proche décida d'initier une demoiselle Combien vous payez pour être son client ? Vous savez vous pourriez trouver des filles intéressantes ici . C'est un peu la spécialité de la maison . Je suis Bea , ça se prononce bi ou bee .

Quand à Gilles , il inspectait les papiers . Toujours le même endroit où ils étaient caché . Il chercha dans les répertoire , les comptes et finalement il finit par tomber sur son achat . Parfait. Il tenta donc de lire ce qu'il y avait sur le papier . 14 , Asiatique , garçon , ordinateur , polyglotte . Un résumé peu long . Il tenta de remonter à ses vendeurs . Quelques instants , il se sentit stressé , un peu comme paralysé . Est-ce qu'il allait pouvoir la revoir ? Était-elle vivante ?

Que ferait-il aux vendeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 15:08



Edward aimait entretenir le mystère alors s'il arrivait à intriguer Xia He, tant mieux. Ca prouvait qu'il jouait bien son rôle. Il espérait seulement que tout se passerait bien. il faisait son possible pour distraire un maximum de monde, il ne pouvait pas faire plus malheureusement. 

- Anglais. Et vous, votre nationalité? 

Effectivement, Gilles apprenait vite, et c'était tant mieux. Les filles ne furent pas pour autant trop découragées, une d'elle l'approcha même en lui posant quelques questions, ces filles pensaient surement qu'il avait plein d'argent et qu'il était un bon parti bien prestigieux. C'était assez flatteur. Il lui adressa un sourire étincelant. 

- Désolé, mais je suis complètement gay. 



Fuan s'était bien douté que Joel était du genre a ne pas le lâcher d'une semelle si les rôles avaient été inversés alors il n'y avait aucune raison pour que lui le laisse tomber. Pourquoi est ce que ça semblait si évident et normal dans un sens et pas dans l'autre? Ce n'était pas logique. 

- Et...et pourquoi je...je ne pou...pourrais pas ê...être un frère p...poule m...moi aussi? je...je veux p...prendre soin....soin de t...toi. C'est....c'est mal? 

Ca ne consolait pas Fuan de savoir qu'il pouvait venir quand il le désirait. Il ne voulait pas que Joel et son père se disputent ou pire, qu'ils se détestent. Fuan ne trouvait pas que Joel était un monstre simplement parce qu'il aimait des hommes, et ça lui fendrait le coeur si c'était le cas pour son père. ce serait vraiment cruel de renier son fils et de le chasser. Il voulut répondre mais son ami arriva a ce moment là et il alla se cacher derrière le rideau par réflexe. Les des amis se racontèrent ensuite des souvenirs en rigolant. 

- Il....il t'est vrai...vraiment a...arrivé tout...tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 15:38



-Tu veux être un frère poule ?

Demanda alors Joël avec un petit sourire . Fuan avait vraiment un don pour être adorable . Puis il aimait quand Fuan n'avait pas honte de parler de ses envies et de ses ressentis avec lui . Alors quand son frère lui demanda si c'était mal , L'infirmer secoua doucement la tête , puis il joua avec une des mèches rebelle de Fuan "Non , désolé . Tu en as tout les droits . Mais je me sens coupable de t'inquiéter pour si peu . Je ne veux pas que tu fasses de cauchemars à cause de moi " lui expliqua t-il

Noda répondit avant même que Joël n'ait eu le temps d'entendre la question "Super malchanceux . Pourtant , il était super populaire . C'était d'ailleurs pas de chance parce qu'il n'était populaire qu'avec les filles . Mais tu étais là quand il avait oublié un morceau de la pièce de théatre ."

-Je n'ai jamais été très chanceux . Je dois l'avouer . Mais au moins , j'aurais des choses à raconter plus tard à mes enfants



Aymon ne sembla pas étonné , ce nom témoignait totalement de l'origine d'Edward . Finalement , il indiqua fièrement avec le torse bombé sa propre origine "Russie . J'y vis , d'ailleurs . Je ne quitte jamais mon pays . Enfin sauf pour voir Xia he ou visiter le japon . Mais je ne parle pas japonais . J'y suis allé plus jeune avec quelques amis pour passer le temps . Et j'y vais de temps à autre pour voir une ami " dit-il alors avec quelques grand gestes . Il finit par se concentrer un peu sur les filles et leur fit un peu la conversation aussi

La jeune femme semblait vraiment très déçu . Il n'y avait donc rien à faire avec celui-là . D'ailleurs , son petit protégé refit surface . Et vu qu'elle ne voulait pas avoir quelconques problèmes , elle se tenu bien . Qui sait ? Avoir le numéro d'un escort qui pouvait se dénicher de beaux hommes riches était à garder . Elle décida donc de se montrer très poli

-Oh , je vois . C'est vraiment rare de voir des gens comme vous dans une boite comme celle-ci .

Gilles était en train de demander ce vodka martini. Quand quelqu'un l'approcha alors et le saisit par le menton , penchant doucement sa tête vers la droite puis vers la gauche pour observer Gilles . Ce dernier se crispa , mais finalement il reconnu des traits familiers . Le fils de l'ancien propriétaire ? Gilles ne broncha pas , ça serait bien évidement mal venu de sa part pour le moment "Ce sont tes yeux ? " . Gilles finit par hocher la tête , il savait que ses yeux bleu sur son visage asiatique pouvait surprendre

-Tu es à ?

-Monsieur Edward . J'allais lui rapporter sa boisson .

-Intéressant . Tu dois coûter assez cher . Mais ton Edward sait-il que tu trainais dans les couloirs de ma boite ? Je t'ai vu gambader .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 16:53



Henry avait préféré ne pas mentir, il avait un accent anglais alors inutile de nier. Et puis, un Edward e Angleterre, pas possible de le retrouver comme ça sans plus d'information. Il devait juste ne pas trop donner d'informations pour ne pas qu'on puisse voir que cet Eward n'existait pas, même s'il s'inspirait de son père pour jouer son rôle, mais son père en beaucoup plus amical. On n'avait pas envie de bavarder avec son père. 

- La Russie. Je vois. Je n'y suis jamais aller, mais on dit que c'est un beau pays. Un peu froid, cependant. Enfin, je crois. Ce n'est peut être qu'un stéréotype. 

En faite Henry y avait déjà été, mais pas Edward. Il voyait bien que la jeune fille était déçu, lui aussi a vrai dire. Si Edward était complètement gai, ce n'était pas le cas d'Henry, et il la trouvait très jolie. Mais généralement, il préférait les femmes qu'il ne devait pas payer pour faire l'amour. Alors il n'avait pas trop de regrets. 

- Je m'en doute, généralement les gens comme moi préfèrent les boites qui leur sont réservées mais pour une fois, je ne voulais pas me cacher. Pourquoi je n'aurais pas le droit d'aller dans les mêmes endroits que les hétérosexuels? 

Edward vit que quelqu'un embêtait Gilles mais pour le moment il ne comptait pas intervenir. Il préférait attendre un peu pour voir ce que ça allait donner. 



Fuan rougit légèrement quand son frère s'amusa avec une de ses mèches rebelles (et elles étaient nombreuses). Mais il était soulagé d'apprendre que ce n'était pas mal de vouloir s'occuper de lui, parce que c'était plus fort que lui, il devait s'inquiéter pour lui. 

- Je... je crois que...que je...je suis au...aussi un f...frère poule, p...parfois. Mais je...je n'ai p...pas f...fait de cau...cauchemar ne...ne t'in...inquiète pas. 

C'est vrai, la pièce de théâtre. Personnellement, Fuan ne s'était pas moqué, lui il aurait été incapable de ne serais-ce mettre un orteil sur la scène alors il l'avait beaucoup admiré malgré son trou de mémoire. Oui ça avait été un héros de son point de vue. Il l'était toujours d'ailleurs. En tout cas, cette discussion était peut être le bon moment pour essayer d'inverser cette malchance. 

- Et....et toi, que...qu'est ce...ce que t...tu p...pense de m...mon frère? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 17:59



Joël avait eu beaucoup de chance de ne pas finir avec le rôle de la princesse . Noda avait pourtant tenter de convaincre les autres membres de la classe de le faire s'habiller en princesse . Mais Joël avait réussi à convaincre les filles . Heureusement , où il n'aurait pas pu se remettre decet évènement . Bien que ces vêtements étaient un peu féminin , il y avait une différence entre féminin et une fille .

-Un avis sur ton frère ? Qu'est-ce qu'il a fait ? Tu as crevé les pneus de mon scooter ? Cassé ma perche à selfie ? Tu es allé sur mon compte instagram et tu as liké des trucs bizarre ? demanda Noda à Joël Ton frère est cool . Ouvert d'esprit ? Populaire ? Du coup , il attire les filles et je les récupère ce qui est assez cool et utile . Des cheveux très longs ? Ah et ils sentent la barbe à papa

Joël utilisait des shampoing à la vanille aussi . Mais les compliments et les accusations l'amusèrent beaucoup " Merci Noda , et je n'ai rien fait à tes affaires . Même si je le pourrais . Hum , Fuan viens t'asseoir sur le lit à la place de te cacher ici " dit-il en montrant le rideau




Aymon venait d'un des coins froids de la Russie alors il ne pouvait pas vraiment contredire ce stéréotype. En tout cas , c'était drôle de voir un anglais jusqu'ici pour passer ses nuits avec ses escort . La russie et la chine n'était pas si éloigné donc cela ne lui posait aucun problème . Il finit par sourire

-Et donc vous aimez le thé ? Vous devez être heureux d'être en asie . Ils sont les créateurs du thé . À part si c'est un stéréotype aussi . Je ne sais pas , je n'ai pas rencontré tant d'anglais à vrai dire

La jeune femme le regarda "Parce que vous n'y gagnez pas autant de plaisir que les hétéro qui sont ici " elle montra Aymon d'un coup d'oeil qui était quand à lui au paradis pendant qu'on riait à ses quelques blagues " Mais vous qu'u gagnez vous ? Vous pourriez être entouré d'homme et vous avez choisi d'être entouré de filles ? C'est un drôle de choix . Ça me rappelle une période où quelques personnes venaient pour voir un garçon danser ici . Pourquoi venir jusqu'ici alors qu'il y a des trillions de boites qui ont des trillions d'hommes " elle paraissait surtout curieuse

Gilles jeta un coup d'oeil au fils du prioritaire . Donc il l'avait aperçu , mais il n'en semblait pas plus en colère plutôt curieux . Et assez peu agressif par rapport à son père . Et il semblait assez intéressé par l'histoire que Gilles allait lui raconter .

-Et s'il n'était pas au courant ? demanda alors Gilles Je n'ai pas besoin d'être surveillé par mes clients tout le temps . Qui sait ? Je l'ai peut-être fait pour attirer votre attention dit-il alors en lui souriant

Le jeune homme sourit "Tu es doué dans ce que tu fais , n'est-ce pas ? Est-ce que je vais avoir besoin de te fouiller pour que tu me dises ce que tu caches ? " demanda t-il alors à Gilles qui haussa les épaules toujours avec l'air assuré . D'ailleurs , l'homme n'eut pas honte de le regarder de haut en bas pour voir si quelque chose clochait

- Petit mais courageux de ce que je vois .

-Petit mais a un prix . Regarder est gratuit , mais me fouiller à un prix . Gilles récupéra la boisson d'Edward que l'homme prit dans la main de Gilles Hum ?

-Allons voir ton proprio de la soirée
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 18:56



Edward ne pouvait pas vraiment infirmer le stéréotype lui non plus. Surtout qu'henry était un fan de thé. S'il n'avait pas ses doses de thé par jour, il se sentait mal. C'était peut être étrange à dire mais boire du thé l'apaisait. Il se sentait plus détendu après. 

- Je dois dire que j'aime bien le thé, mais certains anglais n'en boivent jamais. C'est comme partout, il y a des exceptions qui confirment la règle, comme on dit

La jeune fille était peut être juste curieuse mais Edward préférait être prudent dans ses réponses. Il n'avait pas pensé à ça, alors il allait devoir improviser et trouver vite une réponse cohérente et censée. Finalement, il trouva une idée. Il se pencha donc légèrement en avant, il comptait bien éblouir cette fille pour la rendre encore plus réceptive a ce qu'il allait dire et pour qu'elle ne se pose pas trop d'autres questions. Il voulait la rendre confuse. 

- Et bien, pour tout vous dire, c'est en fait Gilles qui m'a demandé cette faveur. Il voulait qu'on aille dans un endroit ou il n'aurait pas de concurrence. Je lui ai accordé ce qu'il voulait, pour une fois, mas pas sans concession : j'ai baissé mon prix. Il a accepté. 

Il tourna ensuite la tête quand son escort revient accompagné du fils du propriétaire. Il se repassa les informations que Seven lui avait demandé. Il lui sourit aimablement, toujours aussi détendu. 

- Il y a un problème? Gilles, je t'ai déjà dit de ne pas oublier de payer le barman



Fuan n'était pas au courant qu'il avait failli avoir le rôle de la princesse, mais en même temps ce n'était surement pas le genre de chose qu'on aimait raconter partout. Fuan se mordilla légèrement la lèvre quand il réalisa qu'il n'était pas suffisamment discret, Noda semblait se demander pourquoi est ce qu'il voulait savoir ce qu'il pensait de Joel. Le fait qu'il le trouve cool, c'était bien mais apparement il n'était intéresser que par les filles, et il récupérait même celle qui s'intéressait à Joel. Il afficha une mine horrifiée. Pauvre Joel, il devait tellement souffrir de voir celui qu'il aimait s'intéresser à des filles qui en plus étaient liées à lui. Il avait presque envie de pleurer tellement c'était injuste. Il avait pâli. 

- C'est...c'est vrai que...que c'est b...bon la b...barde à pa...papa, répondit-il faiblement en retenant ses larmes. Il ne voulait pas attirer l'attention pour ne pas mettre son frère dans l'embarras. 

Mais Joel lui demanda d'aller s'assois sur le lit. Il hésita puis il finit par lentement s'approcher, comme un petit faon effrayé et de s'installer sur le bord du lit, prêt à décamper. Il regardait tristement Joel, tellement désolé pour lui et pour son amour à sens unique.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 15 Mar - 22:51



Joël observa Fuan , son air horrifié , la tristesse dans ses yeux . Tout cela l'attendrissait encore plus de voir à quel point Fuan était touché . Mais il ne pouvait pas lui dire que c'était un mensonge , comment pourrait-il lui expliquer qu'il avait du lui mentir et qu'il n'avait pas besoin d'être aussi triste . Le voir ainsi lui donnait juste envie de le prendre dans ses bras , mais il ne se le permettrait pas .

-Fuan , ça va . D'ailleurs Noda , comment va ta dulcinée ?

Il voulait montrer à Fuan qu'il était au courant . Noda montra son fond d'écran "Ses parents m'adorent ! Je suis aussi devenu leur dentiste . J'ai de plus en plus de client . Mais euh ... Pourquoi j'ai l'impression d'être en plein dans une scène super émouvante . Je dois m'éclipser ? Je vais jouer aux jeux vidéos avec les jumeaux ! Nyehehe . J'arrive les petits " Noda sortit de la chambre en trombe




Aymon supposait que c'était vrai . Il y avait des exceptions partout pour confirmer la règle . Mais il était en présence d'un stéréotype et c'était assez drôle . Lui n'aimait pas le thé , alors ça paraissait vraiment drôle . Mais bon , Edward faisait vraiment british . Il y avait quelque chose dans sa façon de se tenir , un petit truc typiquement anglais . Peut-être la retenu ?

La jeune femme curieuse eu une réponse très satisfaisante . Elle n'eu même pas l'idée de reposer une question . Quelque chose de charmant s'émanait de lui et le fait qu'il sois inaccessible rendait la chose un peu plus satisfaisante . Elle n'eut pas le temps de se remettre de ses émotions que le grand patron était là accompagné de ce fameux garçon

-Je n'ai pas oublié cette fois-ci

L'homme posa donc la fameuse boisson d'Edward sur la table basse . Il attrapa alors le bras de Gilles et le montra d'un geste de la tête "Votre escort trainait dans mes couloirs . C'est difficile de se fondre dans la masse avec des cheveux si rouge ." . Gilles jeta un coup d'oeil à l'homme , ce dernier alla se placer derrière lui .

-Je suis nouveau ici . Vous êtes peut-être des habitués ou des amis ou encore des ennemis . Alors , j'aimerai savoir ce que ce petit jeune a été cherché . Et si vous n'êtiez au courant de rien , je peux toujours m'amuser à le faire parler

Proposa t-il en passant ses mains dans la poche arrière de Gilles qui rougit " Non , rien . Ou est-ce que tu as caché ce que tu as pris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 0:16



Henry savait qu'il avait un petit coté british qui lui collait à la peau, c'était plus fort que lui. Enfin, ce n'était pas si grave, de son point de vue ça lui donnait la classe. Alors s'il devait être un stéréotype vivant, au moins il l'était dans toute sa splendeur. Et il ne se fit pas harceler par la jeune femme maintenant qu'il lui avait donné une réponse satisfaisante. Tant mieux parce que maintenant il devait s'attaquer à un autre morceau. Il prit sa boisson et en sirota une gorgée, toujours calme et digne. 

- Pas d'attouchement sur ma propriété s'il vous plait. Vous devez être le fils de Fang et d'Andy. J'ai travaillé avec lui, il y a quelques années. Peut-on parler en privé? Je n'ai pas envie que des oreilles indiscrètes nous écoutent. 



Fuan avait bien compris que Joel était au courant, mais ça n'en restait pas moins très triste. Mais puisque  son frère disait que ça aillait, il ne devait pas pleurer. Il se retient donc de son mieux mais ce n'était pas facile. En plus sa dulcinée avait l'air très jolie sur cette photo. Mais ça ne faisait que confirmer que l'amour de Joel ne serait jamais réciproque. Finalement, Noda s'en alla, il avait visiblement senti l'ambiance. C'était de sa faute. Il était vraiment un moins que rien

- Je...je s..suis dé...désolé. Je...je l'ai fait f..fuir m...mais c'est...c'est si t..triste. Co...comment tu...tu fais p...pour su...supporter ça t...tout les j..jours? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 1:04



Joël avait de la chance d'avoir un ami qui n'avait pas de soucis pour repérer l'atmosphère du moment. Il n'eut pas peur de s'enfuir pour embêter les plus jeunes de la famille . Ils étaient ceux qui adoraient le plus sa compagnie. Ils ne savaient pas qu'il était dentiste ou Manu aurait certainement crisé . Déjà qu'il supportait d'avoir un infirmier chez lui , mais s'il apprenait que le meilleur ami de son frère était dentiste .

-Supporter un amour à sens unique ? C'est quelque chose qui fait du mal et du bien . On ne sait jamais quand l'on se sent bien ou non . Mais on gagne beaucoup de chose à aimer si fort quelqu'un d'autre . On grandit un peu plus vite la plupart du temps , on apprend à gérer nos émotions ainsi qu'à les cacher , on apprend à prendre des décisions sages

Joël regarda le mur de sa chambre . Il finit par sourire "Mais lorsqu'on peut s'approcher de lui un peu plus . On redevient un enfant quelques instants , notre joie est si pure et si grande qu'on se dit que cela vaut le coup de souffrir quelques instants . Tu comprends ? Je ne souffre pas tant que cela où plutôt je souffre mais à juste titre . Et un jour j'y repenserai en souriant . Je sais qu'il ne m'aimera jamais , je l'ai toujours su . Et même si je venais à lui dire que je l'aimais , il ne comprendrait jamais la profondeur de mes mots . Mais c'est bien , si quelqu'un peut le rendre heureux alors je suis heureux . D'accord ? "

Joël se leva alors "Tu veux bien me préparer un quelque chose dans la cuisine . Je vais descendre et manger "




Gilles du retenir un soupire de soulagement quand l'homme finit par cesser de le toucher . Mais Tao jeta un regard à cet européen . Il devait vraiment être un ami de son père . L'homme d'une trentaine d'année finit par hocher la tête à la question de ce fameux Edward. Il était bien le fils de Fang et Andy

-Bien sûr , suivez-moi . Gilles pu retourner aux côtés d'Edward Je suis Tao . Donc vous connaissez mon père . Agréable de voir une connaissance de mon père .

Tao était un homme asiatique . Assez grand , en tout cas plus que Gilles . D'ailleurs le petit Gilles regarda vers Edward pour qu'il lui donne l'autorisation de venir avec lui . Seven n'avait pas envie de stresser dans la boite sans savoir comment son darling allait . Tao ne se montrait pas féroce pour le moment , mais il avait quelques craintes

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 2:17



Edward réussi donc son coup. Le fils arrêta de traumatiser son pauvre Gilles et accepta de parler en priver avec lui alors il se leva à son tour pour le suivre, son verre toujours en main. Il fit un signe de tête à son escort pour signifier qu'il pouvait venir, et même qu'il devait. 

- Oui je le connais, même si je ne l'ai plus revu depuis un petit temps déjà. Qu'est ce qu'il devient? Ah et je m'appelle Edward. Edward Montgomery. Il ne vous a sans doute jamais parlé de moi. Et lui c'est Gilles. Il ne s'appelle pas comme ça, c'est moi qui lui ai donné ce nom. Gilles pour gigolo. C'est amusant non? J'ai un sens de l'humour particulier. 

Henry préférait avoir son Honey toujours en vue lui aussi alors ça tombait bien. En plus s'il se retrouvait bloquer à cause d'un imprévu dans les informations, il préférerait qu'il soit là au cas ou, il pourrait peut être lui souffler quelques réponses. 



Fuan était désolé de le voir partir, c'était vraiment de sa faute, mais en même temps c'état peut être préférable, il voulait vraiment consoler Joel en ce moment. Même s'il ne savait pas vraiment comment s'y prendre, c'était toujours comme ça : il ne savais jamais comment réagir quand c'était vraiment important. Il ne voyait pas du tout comment un amour a sens unique pouvait être à sens unique. 

- N...non je...je crois q..que je...je ne com...comprend pas, dé...désolé. De...devoir ca...cacher ses é...émotions, ça...ca ne dot p...pas être fa...facile. Ne...ne jamais bai...baisser sa garde. Peut...peut être que...que tu p...pourrais l...lui dire? Je...je ne sais p...pas comment je...je fe...ferais à ta p...place

Joel lui demanda ensuite s'il pouvait aller lui faire à manger. Ah, enfin, il avait l'opportunité de se rendre utile, et peut être que ça le consolerait aussi par la même occasion. Il se leva d'ubond. 

- Je...je vais te...te faire ça i...immé...immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 3:21



-Lui dire ? Je ne pense pas que ça sois sage . En tout cs ps maintenant . Je veux d'abord faire mon coming-out tranquillement , avoir une situation stable puis je repenserai à mes soucis de coeur et je lui raconterai tout mais il ne comprendra pas . Je te l'assure

Joël s'imaginait déjâ Noda alors qu'il lui ferait une fausse declaration. Noda serait bien capable d'aller tout dire à Fuan pour faire cesser la supercherie . Joël préférait donc taire cette histoire , peut-être qu'une fois en dehors de la maison , il pourrait faire sa déclaration à Fuan ? Le regarder dans les yeux , lui prendre les deux mains et lui dire je t'aime . Etensuite Fuan paniquerait , le détesterait et fuguerait , son père serait en colère , sa belle-mère en pleurs et ses frères en pleine crise , la maison prendrait feu et on le jeterait dans ce f...

-Je ne lui dirais jamais rien

Joël regarda son Fuan bondir "Là , je retrouve mon Fuan pétillant . " il enleva alors son haut , sans vraiment de pudeur , il s'entoura ensuite de son pégnoir puis se tourna vers Fuan "Dis ... Papa est celui qui est venu me chercher à l'hôpital ? Si , c'est luije vais en entendre parler toute la semaine "




Tao contourna la petite foule. Il préférait ne pas s'y mêler. Il ouvrit ensuite une porte qui donnait sur des escaliers qu'il monta pour enfin accéder à une salle insonorisé . Cela serait bien plus agréable . Tao réfléchissait un peu à ses mots , il ne parlait pas anglais avec la facilité d'un natif .

-Prison , mise à mort pour proxénetisme . Pour raccourcir l'histoire disons qu'il a été torturé et qu'au lieu de le laisser se vider de son sang dans unhangar quelqu'un a réussi à trouver ou il se situait et a appelé la police . Il va donc mourir en prison de manière moins lente .

Il indiqua une chaise à Edward "Je sais bien . Peu d'escort utilise un vrai nom à part ma fiancé Xia he . Mais vous semblez la connaitre , elle est avec son client en ce moment " il alluma alors sa cigarette électronique et s'assit à son tour . "Mais c'est un bon trait d'humour . Mais dis-moi petit , quel est ton vrai nom ? "

-Jin Kyung . Je suis coréen , mais j'ai vécu dans une province assez collé au nord pour apprendre à parler chinois . Je peux voux aider dans votre conversation , je maitrise le chinois , le coréen , le russe , le perse ainsi que le japonais . Je fais des études en langues dit-il avec un petit sourire

Après tout , Tao devait avoir l'habitude de voir les étudiants se presser à ses pieds pour faire bonne figure , alors il se devait de lui montrer du respect et un peu de crainte . D'ailleurs Tao en parut très satisfait et il trouva cela sensé que Gilles l'aide dans cette conversation quand il avait des trous de mémoire au niveau du vocabulaire en anglais . D'ailleurs Gilles apprit enfin la racine de son prénom , mais il ne dit rien . Ah ce darling .

- Mon père et moi on se parlait peu . Et il n'a pas pensé bon de laisser un carnet où il y aurait le nom de ses amis . Mais je suis perplexe . Qu'est-ce que vous avez pu faire comme échange commercial avec mon père ? Et pourquoi avoir encoyé ce Gilles dans mes couloirs ? En tout cas , il vous est fidèle . Sois vous le payez bien , sois vous le traitez bien parce qu'il n'a même pas penser à plus draguer que cela le propriétaire de nombreuses fillières de boite de nuit .

Demanda t-il tandis que Gilles complétait certaines des phrases de Tao . Gilles se tenait près d'Edward .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 11:40



Et Edward ne parlait pas chinois alors effectivement la traduction n'allait pas être simple. Il fut surpris d'apprendre que Xia He était la fiancée de ce gars. Pourquoi continuer a jouer les escorts si elle allait épouser la patron? Enfin ce n'était pas son problème.

- Je vois. Désolé pour votre père. Je l'appréciais. Mais au moins cet endroit existe toujours, c'est une bonne chose. La police vous laisse tranquille? Si non je pourrais peut être user de mes relations. Et merci, quelqu'un pour enfin apprécier mon humour, ça fait plaisir. 

Edward était ravi que son père n'ai pas laissé de liste de client parce que sinon ils auraient été vraiment dans la merde, et ce n'était pas le but. Bon, maintenant qu'il devait se justifier, c'était là qu'il devait montrer le plus de talent. 

- En fait, disons plutôt qu'il m'a aidé à me débarrasser d'un adversaire. Pas de manière définitive bien sur, mais on a fait en sorte qu'on le prenne sur le fait avec une escort et ça a bousillé sa carrière. Andy a bien voulu me prêter une de ses filles pour faire le coup. Mais du coup je voulais récupérer les preuves, j'ai appris que la fille de cet ancien adversaire menait l'enquête pour restaurer l'honneur de son père.  



Fuan ne pouvait pas le forcer, mais il trouvait ça triste de ne pouvoir rien dire. Oui, c'était vraiment triste. Mais peut être qu'il avait raison et qu'il valait mieux ne pas gâcher une si belle amitié. Surtout que ça semblait vraiment sans espoir. Il avait cependant un peu de mal avec cette idée. 

- D...d'accord, répondit-il tristement.

Il retrouva un peu d'énergie quand il lui demanda un déjeuner puis il rougit fortement quand Joel se déshabilla, lui tournant vivement le dos et se précipitant sur la porte our s'empresser de sortir, il voulait lui laisser de l'intimité. Joel eu de la chance qu'il entende la question

- C'est...c'est lui, dit-il avant de s'en aller toujours rouge pour aller lui préparer à manger
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 16:10



Joël alla prendre un bain. De quoi se remettre les idées en place. Il ne savait pas comment expliquer à Fuan cette affaire . Il allait sûrement la laisser dans cet état. Il s'habilla ensuite de manière plus confortable , jean et t-shirt , cheveux attaché dans une queue de cheval . Il n'avait jamais de mêche rebelle. , mais Fuan en avait assez pour eux deux . Il descendu alors les escaliers et Manu lui sauta dessus . Il porta alors le jeune garçon

-Désolé pour la frayeur Manu . Ou est Dani ?

-Il joue avec Noda au pirate dans le jardin . autant dire que Manu ne comptait pas lâcher Joël avant une bonne dizaine de minute et il s'aggripa donc à son dos comme un Koala

Son père était en train de lire le journal . Il finit par se tourner vers son fils "Tu t'es réveillé . Tu ne sais pas dans quelle état tu as mis Manu et Fuan . Ne recommmences pas " Joël détourna alors le regard et se dirigea vers la cuisine



Tao n'avait juste pas pris le temps de bien fouiller dans les affaires de son père car Seven avait sur lui un carnet d'adresse. Où l'avait-il caché ? Comment faisait-il ? Beaucoup de question, mais disons que les poches intérieur de sa veste était une vrai bénédiction. Gilles traduisait donc la conversation de temps à autres , bien que l'anglais n'était pas sa langue favorite .

-Tout vas bien. Attraper mon père est déjà beaucoup pour eux . Ils ne toucheront à rien de plus dit Tao

Tao regardes Gilles , alors cette petite fouine avait été cherché les choses qui concernait l'affaire de son client . Il regarda alors Edward " Pourquoi ne pas être venu directement me voir ? Vous présenter aurait été plus simple et j'aurais pu vous offrir les boissons. Les amis de mon père sont les miens " dit-il alors en fronçant les sourcils

-Mais bon je n'aurais rien pu vous offrir de plus . J'imagine que vous êtes bien plus escort boy qu'escort girl de ce que j'ai pu voir Tao se concentra sur Edward Mais je vous fais confiance . Si Xia he est dans vos pattes , c'est aûelle doit apprécier l'un d'entre vous . Et je ne peux rien faire aux amis de Xia he . Désolé de vous avoir coupé dans votre soirée . La boite sera toujours ouverte pour vous ainsi que quelques autres qui m'appartiennent a shangai

Il se leva alors pour lui tendre la main
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 16 Mar - 21:32



Henry était peut être curieux mais il savait qu'il y avait certaine chose qu'il ne valait mieux pas savoir. Henry aurait pu parler en japonais pour faciliter le travail de Seven mais Edward ne parlait que anglais alors il préférait rester dans cette langue. 

- Je suis désolé. Je suppose que je ne savais pas si je pouvais vous faire confiance. J'aurais du venir vous voir avant mais j'ai l'habitude de m'occuper de tout moi même et en discrétion. En plus, ne rien savoir vous aurait donné une plus grande crédibilité auprès de la police si un jour elle se rendait compte d'un lien entre votre père ou moi, ou que des dossiers avaient disparus. Ca vous aurait attiré moins d'ennui. Et je dois avouer que je n'aime pas trop qu'on s'occupe de mes affaires, mais je vois bien a présent que vous êtes tout aussi digne de confiance que votre père. Je ne l'oublierais pas. 

Il alla lui serrer joyeusement la main. Intérieurement, il était soulagé, ça c'était bien passé. Il ne semblait pas si horrible que ça, ce fils. En tout cas, il lui avait fait une bonne impression jusqu'ici. Mais bon, il ne le connaissait pas assez pour savoir qui il était vraiment. 

- Je vous remercie. Si jamais j'ai de nouveau besoin de compromettre quelqu'un, je viendrais vous voir. Je plaisantais. Enfin, peut être. 



Fuan n'était pas aussi tactile que Joel, ou disons qu'il était plus timide, alors ce n'était son genre d'aller fair elle koala pendant quinze minute sur le dos de son grand frère, surtout qu'il était plus grand et qu'il pesait plus que Manu. Pour le moment, il faisait des crêpes. Ca ferait plaisir aux petits par la même occasion. Et à Noda aussi sans doute, qui était rester un grand enfant. 

- Il y..y en a q...qui sont...sont déjà p...prête s...si jamais. Quel...quelqu'un va a...apeller Dani et...et Noda? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 17 Mar - 1:31



-On devrait toutes les manger pendant qu'ils ne sont pas là . Ces deux là sont des vrai morfale , on aura même pas le temps d'en manger une déclara alors le petit Manu

Joël rigola un peu "Manu , ne sois pas egoiste . Allez va les chercher " Manu fouspeta mais il sauta du dos de son frère pour aller chercher les deux garçons dehors . Joël aida à installer la table de son côté




Tao hocha la tête affirmativement , il comprenait totalement les motifs de la personne en face de lui. Mais Tao n'avait pas une grande crainte des policiers . Il ne ferait pas les memes betises que son père , voilà tout . Tao se leva , cigarette à la main. Il ne pouvait pas prolonger la conversation indéfiniment de toute façon. Il était occupé et cet Edward devait avoir d'autres choses à faire avec ce Gilles

-Je comprends . il finit par sourire Si vous voulez me joindre , appelez le numéro de la boîte . Je suis toujours accessible par ce biais là .

Tao les laissa donc partir et resta dans la salle , tandis que Gilles alla ouvrir la porte à Edward puis la referma derrière lui . Seven du retenir un soupir de soulagement . Il se demandait bien comment ils avaient pu s'en sortir avec de si gros mensonges . En tout cas , il etait heureux et indemne . Il avait juste envie de se décontracter maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: