Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 17 Mar - 2:13



Henry était lui aussi soulagé de voir que ça avait marché. Il avait déjà été meilleurs dans certaines prestations mais il s'en était pas mal sorti étant donné les circonstances, même si ses explications étaient toutes sauf solides, il fallait bien le reconnaitre. heureusement, il n'avait pas manqué d'assurance, c'est surement ça qui avait fait la différence. Aussi, une fois loin de Tao, il se tourna vers Seven, reprenant son rôle d'Edward.

- Va encore danser pour moi, petit coeur. Tu dois me faire oublier ton manque de discrétion... se faire repérer par le gars de la boite... il me faudra au moins une dizaine de danse pour oublier cette grosse maladresse de ta part. 



Fuan espérait ne pas trop avoir peur du bruit que toute cette petite semble allait faire en dégustant ses crêpes, mais en même temps il aimait les voir se battre pour ses crêpes. Elles avaient toujours beaucoup de succès. Mais Manu dût quand même aller chercher les autres. 

- Je...je vous pro...promet que v...vous pou...pourrez au m...moins en...en mager u...une, sourit-il timidement en regardant ses mains.

Quand il faisait de grandes déclarations, il avait tendance à regarder vers le sol, trop gêné.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 18 Mar - 1:44



-Vraiment ? Tu es le meilleur des grand frères lança Manu sans se soucier du pauvre Joël qui était habitué

Joël avait tant joué la figure paternel lors de la depression de son père que ses frères le considérait comme une sorte de troisième adulte , une sorte d'autre représentant légal . Manu de toute façon appelait déjà les deux autres , alors il ne s'en soucia pas plus

-Ça va aller pour toi , Fuan ? demanda l'infirmier Je peux te chercher tes objets anti-stress , si tu veux




Gilles ne risquait pas de se plaindre . C'est vrai qu'il s'était fait repérer par le patron de la boite , mais une tête rousse parmi les tête brune , c'était vraiment difficile de passer inaperçu . Mais Gilles survivrait à cette ounition . Après tout danser était sa passion. Il jeta un coup d'oeil à Edward , descendant les escaliers

-Je suis désolé Monsieur Edward puis il sourit Si vous me faites danser 10 fois , je ne pourrais plus bouger durant le reste de la nuit . Ça pourrait poser problème .

Mais Gilles ne disait pas non à quelques danses . Il reparqua Aymon qui fit déjà des grands gestes en le voyant revenir . Quelques filles observaient le duo de deux hommes curieux . Gilles suivait pour le moment Edward jusqu'à sa place .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 18 Mar - 2:12



Henry se rendait bien compte qu'avoir cette couleur de cheveux avait ses inconvénients, c'est vrai qu'ils auraient du y penser avant mais finalement ça c'était quand même bien passé alors ce n'était pas si grave. Mais en tant qu'Edward, il devait réprimander tout échec, même si ça n'en était qu'un demi ici. 

- C'est vrai, j'aimerais encore pouvoir profiter de tes talents cette nuit. 7 fois alors. Pour un religieux comme toi, le chiffre 7 devrait te plaire. Ou alors c'est un signe du diable justement? Je ne sais jamais. 

Edward se dirigea ensuite vers Aymon même s'il n'en avait rien à faire de lui, mais le fait est qu'ils devaient rester ici encore assez longtemps pour ne pas attirer les soupçons, le mieux était de repartir au petit matin, ou juste avant. Edward ne faisait pas attention aux regards extérieurs

- Désolé pour cette absence. Les affaires, vous savez ce que c'est, s'excusa t'il une fois revenu à sa place. 



Fuan rougit légèrement, même s'il était bien embêté, il ne voulait pas qu'on le suppléante à Joel, qui était un bien meilleur grand frère de son point de vue. C'était lui qui veillaient sur eux trois après tout, bien plus que les deux parents. Enfin, ce n'était que son avis. En tout cas, ces mots de la part de Manu lui réchauffèrent le coeur en même temps que le glacer, et il jeta un petit coup d'oeil du coté de Joel avec une petite mine coupable. Il voulait voir si ce dernier n'était pas trop blessé par les propos du jumeau. 

- N....non, ça...ça ira. Je....je suis dé...désolé. Il...Il ne le p...pen...pensait pas. Il...Il t'adore. J'en...j'en suis s...sûr. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 20 Mar - 2:23



Joël secoua doucement la tête "Ce n'est rien . Je n'ai rien de très drôle à vrai dire , on doit se l'avouer . Je ne suis pas souvent là avec le travail , je dors le jours . Et quand je me réveille , je les oblige à se coiffer et faire leurs devoirs . Je ne suis pas un frère très marrant . J'ai perdu ce rôle quand maman est morte " expliqua t-il sans montrer aucune jalousie ou rancoeur , il était vraiment heureux pour Fuan

-Oh , le flamant rose est sorti de sa chambre !

Noda tapa dans le dos de son ami , Dani se précipita vers Noda et son frère "Oh lala ,si tu savais combien de fois Fuan est allé dans ta chambre ! Alors t'as quoi Joël ? Tu t'es battu avec quelqu'un ? Un voleur ? " demanda le jeune garçon alors que Joël alla s'asseoir à table

-Je ne sais pas . Je me souviens avoir entendu des cris quand je suis entré dans la salle , je suis venu pour aider et boum ... Je me suis réveillé dans la chambre


Dani alla s'asseoir un peu déçu de cette histoire inachevée



Seven et Henry devaient être si habitué au roux , que ça ne leur avait même pas traversé l'esprit que cette couleur n'était pas la plus discrète . Seven aimait bien ce que cet oubli voulait dire , il s'approchait un peu plus d'une vie normal si bien qu'il en oubliait un peu les bases de l'infiltration

- Le chiffre 7 est en effet le chiffre de la création . 6 est négatif . Il faut croire qu'il ne faut pas grand chose pour devenir bon ou mauvais .

Aymon comprenait . Il montra alors quelques hommes debout "Je vais pouvoir vous présenter mes quelques amis à présent . Xia he a une salle encore plus calme , mais un peu coupé de la boite . Il y aura de la musique , les filles ne vont peut-être pas vous intéresser , mais bon , on sera un bon petit groupe . Vous devriez emmener Gilles , il pourrait définitivement apprendre quelques mouvements au groupe " plaisanta t-il à moitié alors que Xia he s'était levé pour aller câliner un peu Gilles
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 20 Mar - 18:38



Henry n'y avait pas pensé non plus. Il se sentait un peu bête mais bon, ce n'était pas encore si grave, n'est ce pas? Tout c'était bien passé au final, c'était tout ce qui comptait. Alors il avait raison, le chiffre 7 portait bonheur. Du coup, Seven était un bon présage. 

- C'est vrai. Je pense que personne n'est totalement bon ou mauvais, mais il y a quand même des degrés différents. Enfin, c'est très subjectif de toute façon.

Ils rejoignirent ensuite Aymon. Ce n'était pas juste. Edward aussi voulait faire un câlin à Gilles, mais il ne pouvait pas. Note que quand on y pensait, pourquoi il n'aurait pas le droit? C'était lui le "maitre" après tout, il faisait ce qu'il voulait. Mais pour le moment, il se retient.  

- Ca m'a l'air intéressant (en fait ça avait surtout l'air très ennuyeux), je vous suis. Gilles, je compte sur toi pour impressionner tout le monde. Qu'ils regrettent de ne pas pouvoir t'avoir. 



Fuan ne trouvait pas que Joel n'était pas rôle ou qu'il n'était plus un bon grand frère, non, il l'aimait beaucoup et il faisait vraiment du bon travail. Et il le pensait sincèrement. Le jeune homme avait presque envie de faire un câlin à Joel pour le consoler, presque. 

- Je....je suis s...sur que...qu'ils t'ai...aiment quand...quand même. 

Les jumeaux accompagnés de Noda revinrent ensuite. Fuan fut étonné d'entendre l'ami parler de Joel en terme de flamant rose, sa bouche formait un "oh" de surprise, parce qu'il l'avait décrit avec le même animal avec lequel il aurait lui aussi décrit l'infirmier, il n'était pas le seul à le penser alors. 

- Toi....toi aussi tu...tu trouve que...qu'il re...ressemble à...à un fla...fla....flamand rose. Ne...ne dis p...pas ce g...genre de c..chose Dani, rajouta t'il en rougissant légèrement, il ne voulait pas être pris pour un stalker.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 20 Mar - 22:50



Joël s'imaginait à présent en flamand rose . Il ne comprenait pas pourquoi son animal totem était toujours aux yeux de tous cet animal . Mais Noda hocha la tête affirmativement plusieurs fois avec l'air très convaincu à propos de cette comparaison

- Puis j'aime les flamants roses . Surtout quand ils regardent à deoite puis à gauche avec l'air perdu

Joël rougit un peu et Noda le regarda . Ça se voyait tellement qu'il était heureux de savoir que Fuan s'était fait du mourron pour lui . Il était si heureux et si amoureux . Joël finit par manger ses crêpes et Dani regarda Fuan

-Mais c'est la vérité !

-Peut-être qu'il lui faisait de bisous magiques plaisanta Noda

-Moi aussi j'en veux lança Manu en regardant Fuan



Seven ne savait pas si les humains étaient né bons ou non . Les humains étaient bons a ses yeux , c'est juste que certaines situations poussaient à ce que l'on devienne méchant . Il ne savait pas si ce qu'il pensait était vrai , mais il aimait le penser m c'était une façon de pensé un peu naïve , mais elle lui avait permis de voir beaucoup de chosedu bon côté

-J'aime penser qu'on nait bon .

Gilles laissait Xia he se coller à lui. Elle l'aimait bien le petit Seven . De manière amicale évidemment , il était tout de même très jeune pour elle . Aymon s'en alla donc vers la salle ou quelques hommes et femmes attendaient tandis que Gilles hocha la tête vers Edward "Oui , Monsieur Edward "

Tout le monde se retrouva dans une salle plus calme . Gilles regarda autour , ça avait une atmosphère un peu bizarre . Mais la musique était bonne . Mais les escort devait surtout se donner en spectacle en ronction des envies des hommes dans la salle . D'ailleurs , ils étaient un peu séparé des "maitre de la situation" . La plupart des escort se trouvait sur l'estrade , quelque uns se dirigeant vers les hommes quand elles étaient appelés.

-Voilà Benoit , un francais et un ami et ici , Neo qui est un américain indiqua Aymon

Neo sourit alors "Bon de voir que Aymon ne se fait pas des amis aussi niais que lui " dit l'homme avec la voix la plus grave du groupe surement du au tabac . Il indiqua une fille qui s'amusait à regarder Gilles danser avec une passion dans le regard "Elle est à moi . Si elle embête votre escort , dites le moi . Je ne gardes pas tout le temps l'oeil sur elle et elle est impulsive "

Benoit quand à lui observa Edward , son anglais était parsemé de son accent "Edward ? C'est ce qu'a dit Aymon . Sympathique de voir quelqu'un avec un tupe différent d'escort . Je suis le seul qui emmène quelques fois des hommes " . Benoit observa alors Gilles

-Est-ce que vous l'avez acheter ou est-ce que vosu le payez au mois ? Je préfère les acheter à un prix fixe . J'ai acheté mes meilleurs escort à Andy . J'ai quelques nord coréenne quelque fois des kirghizes .

Neo grimaça "Je n'aime pas cet aspect là . Je préfére payer tout les mois et avoir la conscience tranquille . Et je préfère en avoir une au lieu de dix . D'ailleurs comment vous avez rencontré les votres ? La mienne , c'était via une entreprise d'escort . Première fois , grand coup de foudre . "

Gilles quand à lui se mit doucement à rire quand les filles tentèrent de l'imiter . C'était un peu la pagaille . Il y eut une petite révolution et les filles déciderent de faire Gilles arrêter de danser en le faisant s'asseoir "Mais " dit-il alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 21 Mar - 0:09



Henry n'en savait rien non plus. Evidemment ça ne l'étonnait pas que Seven croit que l'on naissait bon, et une partie de lui voulait le penser aussi mais il n'était pas tout à fait sur de ça. Après tout, ils avaient tous une part "mauvaise" en eux de nature. Certains l'écoutaient seulement plus que d'autres. 

- Je ne sais pas. Peut être. Je suis d'accord que l'environnement influence. Mais je crois qu'il y a aussi une part de génétique, de karma. Comment expliquer la chance et la malchance sinon?

Il ne voulait pas dire que les sans abri l'avaient mérités ou quoi que ce soit, mais peut être qu'ils avaient commis de mauvaises choses dans leur vie antérieure et que c'était une punition? Ca ne l'empêchait pas d'avoir mal aux coeurs en les voyant et en leur donnant une petite pièce à chaque fois qu'il pouvait. Et ils ne disaient pas non plus que les victimes de meurtre, de vol ou même de viol l'avait mérité non plus. Mais il devait bien y avoir un semblant de justice dans ce monde, non? 

Quoi qu'il en soit, Edward n'en avait rien à faire de ces réflexions philosophiques et il suivit Aymon qui le présenta à ses amis. Se faire qualifier d'ami d'Aymon lui donnait envie d'éclater de rire mais il n'en fit rien et demeura impassible. Il laissa son escort aller s'amuser.

- Ne vous en faites pas, il sait se défendre tout seul. Ah, un américain. Un compatriote de l'autre coté de la mer, ça fait plaisir. Et personnellement, je préfère le payer au mois. Avec un prix variable en fonction de ses performances, il est encore plus motivé ainsi. Et j'aime les négociations. Je l'ai rencontré dans un bar gay, il faisait de la pole danse. J'ai aimé son déhanché. 



Fuan était content que quelqu'un soit de son avis pour le flamand rose. Ca allait si bien à Joel. Quand il allait au zoo (les jours de mauvais temps et durant les jours les moins fréquentés), il aimait beaucoup s'attarder près des flamands roses, même s'il aimait tout les animaux en général. Il n'en avait pas peur, il craignait seulement les autres êtres humains. Alors il était généralement assez relaxé quand il allait au zoo. 

- Oh...oh non. Q...quand ils...ils ont l'air per...perdu, ça me...me rend t..triste. J'ai...j'ai envie de...de les ai...aider les p...pauvres, répondit-il avec une petit voix. 

C'est vrai, c'était la vérité, et puis ça ne devait pas vraiment rester un secret, c'est juste qu'il était un peu gêné maintenant (de toute façon, Dani ne savait pas garder un secret). Mais c'était bien de ne pas mentir. Alors il sourit gentiment à Dani.

- Tu...tu as rai...raison

Il rougit ensuite encore plus violemment, embarrassé par les propos de Noda. Qu'est ce qu'ils allaient croire? En plus c'était de lui que Joel était amoureux, c'était si cruel de dire de ce genre de chose. Oui, ça lui fendait le coeur. Il allait s'enfuir quand Manu répondit quelque chose d'adorable qui réussit à le faire hésiter sur la marche à suivre. 

- Tu...tu sais bi...bien que je...je n'aime p...pas f...faire ce...ce genre de...de chose, Manu. Je...je suis vrai...vraiment dé...désolé, je suis un....un très mau...mauvais grand.... grand frère ! et il s'enfuit les larmes aux yeux en se tordant les mains de culpabilité. Il n'aimait pas décevoir les autres.

Tant pis pour sa crêpe, il n'avait plus faim. Il alla se réfugier dans la baignoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 21 Mar - 3:03



Joël se trouva avec un animal totem . En tout cas , il trouvait cela adorable de voir Fuan ému par la condition des flamands roses qui regarde à gauche puis à deoite perdu . Fuan était un vrai concentré de gentillesse à l'état pur . Joël ne s'était jamais concentré sur ce genre de chose après tout .

Et oui , Dani ne gardait jamais les secrets . C'est pour cela que Manu gardait les siens . Commme cela personne ne devinerait par exemple pourquoi , le père de la famille avait soudainement eu plusieurs chemises de couleurs roses durant deux semaijes au lieu du blanc habituel .

-Je savais que dire la vérité c'était cool . Parce que le lasso de capitaine wonder... Hum woman est bien il fait dire la vérité !

Manu fut un peu déçu . Il y avait presque cru . D'ailleurs , il tenta bien de cacher sa déception mais ce ne futvisiblement pas suffisant ouisque son frère se cacha à l'étage . Manu demanda alors pardon à Joël "J'aurais du rien dire , chuis dêsolé " dit-il en insistant sur le désolé . Joël l'apaisa un peu et le plaça à côté de Dani pour manger les crêpes et il laissa Noda s'occuper des enfants avant de monter à la suite de Fuan

Il espérait que ce n'était pas trop grave . Son père l'avait regardé avec plein de reproche . Un peu comme si la situation était à cause de lui . Ce qui n'était pas faux




Seven regarda Henry "C'est vrai que certains traits comportementaux semblent parfois de famille . Certains traits nous donnerait donc plus de chance de vivre d'une certaine manière ou non sans compter l'éducation . Mais je crois que si l'on réussit à se détacher de cela et si l'on réussit à s'élever ou a élever nos enfants , ils dépasseront nos soucis . " il savait qu'il souffrait d'un problème de confiance en lui et ne laisserait jamais ses enfants ouffrir de problème similaire ou d'une timidité ou etc . "De plus les enfants sont très maléables et réceptif " conclut-il . Et chaque enfant devient finalement un adulte

Puis ils arrivèrent alors auprès des autres coupant court à tout reste de conversation philosophique au coeur d'une boite de nuit bondé . Bien que bientôt rien ne parut plus calme . Neo , Benoit , Aymon et Edward tout les quatres assis sur leurs fauteuils . Benoit avec des demoiselles à sa droite et sa gauche était un peu exubérant

-Ce qui explique le déhanché dit Benoit en observant le rouquin Mais le prix variable me parait fatiguant . Je sais que je les ai payé une fois pour toute

Neo leva les yeux au ciel en entendant le français mais sourit à Edward "Je trouve l'idée du prix variable délicieuse . Mais je préfère un prix fixe et j'augmente seulement si j'ai des choses qui me divertissent . Je pense que l'escort ne doit pas simplement me satisfaire sexuellement mais doit m'étonner . C'est pour ça que la mienne a un côté un peu sauvage . Je veux qu'elle m'étonne et me pousse à la réflexion . Mais je ne les paye pas trop comme Aymon "

Benoîf observait Gilles , il était assis attendant visiblement qu'on l'appelle sois pour danser sois pour autre chose . Mais il gardait quelque chose de très sexy même s'il ne dansait pas . C'etait peut-être ses vêtements qui le moulait . Et il s'amusaità chercher du regard Edward ou le regarder sans discretion en se mordillant légèrement la lèvres inférieur . Benoit s'amusa donc à renverser quelque chose non loin de Gilles pour qu'il puisse le ramasser oour luu et qu'il puisse observer cette tenue . Benoit regarda alors edward

-On ne oeut que vius fêliciter pour vos goûts . Regardez-moi ça . Est-ce qu'il est convaincant au lit ? Avec ses mouvements de bassin , çane m'etonnerait pas . Dis-moi petit tu as des collègues dans ton genre

Gilles regarda Benoit droit dans les yeux "Personne n'est aussi doué que moi dans mon travail , alors non il n'y a personne . " Benoit rit doucement "Et il a du caractère ." Gilles appa s'asseoir sur une des jambes d'Edward allant placer la maij de ce dernier sur son derrière "Et il appartient à monsieur Edward . " précisa Gilles en allant se lover contre son propriétaire , une voix un peu mielleuse se fit entendre ensuite adressé à Monsieur Edward

-Monsieur Edward , je peux rester sur vous ?

Il leva les yeux vers Edward , sa main vers l'entrecuisse de son propriétaire , les yeux doux comme promettant de ne pas gêner la future conversation. Neo se mit a rire doucementen regardant Benoit bouder un peu "Edward s'y prend bien mieux que toi visiblement . Tu vois , tune me crois jamais quand je te parles d'une alchimie entre un escort et son client " . Gilles était heureux que Neo le soutienne ,
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 21 Mar - 19:49



Henry était d'accord, l'environnement social jouait un grand rôle dans le futur de l'enfant, ça ne faisait aucun doute. Il n'y avait qu'a voir le manque de confiance en soi de Seven, qui était surement du à Zero.  Et lui qui n'aimait pas prendre les choses au sérieux parce qu'il ne voulait pas souffrir, même si finalement, il était plutôt du genre attaché. Il se contenta donc de confirmer d'un mouvement de la tête avant de s'installer auprès du petit groupe. 

- C'est vrai qu'un coté un peu sauvage peut être agréable, surtout au lit. Mais j'aime aussi une certaine docilité. Je ne dis jamais non à certaines initiatives par contre. Alors dans un sens, je comprend parfaitement ce que vous voulez dire. 

En tout cas il appréciait plus Nao que Benoit ou Aymon. Le premier parce qu'il était un peu trop exubérant et le deuxième parce qu'il était un peu trop mou. En plus Benoit essayait d'attirer l'attention de Gilles. Comme s'il pouvait rivaliser avec lui. Edward regardait une fois de temps en temps dans la direction de Gilles pour qu'il voit qu'il aimait ce qu'il faisait, mais il l'ignorait aussi quelque fois pour entretenir le désir qui allait aussi de paire avec la frustration. 

- C'est un secret. Je vous laisse imaginer mais si je n'étais pas satisfait de lui, il ne serait plus là depuis longtemps, même avec un si beau déhanché. 

Gilles alla ensuite s'assoir sur lui, pour affirmer son territoire. Ca le fit un peu rire et il lui tapota gentiment le derrière en allant lui mordiller brièvement l'oreille pour à son tour le marquer comme propriété privée avec un regard appuyé en direction de Benoit pour qu'il comprenne bien. Edward regarda ensuite les yeux presque suppliant de Gilles. 

- Hum... d'accord, tu peux rester. Tu l'a bien mérité. 




Fuan était bon observateur, et il avait le sens du détail. C'était peut être pour ça qu'il était doué en dessin. Le jeune homme avait déjà essayer d'apprendre à Dani a garder certains secrets, mais sans succès, il finissait toujours par se trahir à un moment donné. Heureusement, ce n'était pas souvent quelque chose de conséquent. De toute façon, quand Fuan faisait des bêtises (involontaires bien sur), il l'avouait de lui même en pleurnichant. Il se sentirait trop mal de mentir sinon. 

- C...ca, c'est...c'est plutôt u...une...une opinion, p...pas une vé...vérité. En...en tout...tout cas, p...pas une vé...vérité forcé...forcément partagée. 

Chacun avait ses propres vérités et croyances après tout, et il n'allait pas les critiquer. Il s'enfuit ensuite pour ne pas devoir affronter la déception de Manu, et surtout, il s'était enfui parce qu'il avait vraiment honte de lui. Oui, parfois il se dégoutait. Alors il pleurait dans la baignoire. Il détestait blesser les autres, mais il n'avait pas pu faire autrement. Faire des bisous ou des calins, c'était un peu trop lui demander. Mais il s'en voulait tout de même énormément de ne pas être capable de le faire

- Je...je suis n...nul, se dit-il à lui même en continuant de sangloter.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 21 Mar - 22:32



Dani n'avait jamais fait la différence entre vérité et opinion . Il était encore un peu jeune pour la faire pour le moment , alors ce que lui disait Fuan était uj peu flou . Surtout pour quelqu'un comme Dani d'un peu impulsif , qui pensait que ses opinions étaient des vérités .

Joël se dirigea vers la salle de bain. Il savait que Fuan s'y précipitait quand il allait mal. Mais il ne se précipita pas , laissant le temps à Fuan de fermer la porte de la salle de bain s'il le voulait. Ensuite , une fois devant la porte il toqua alors deux fois , mais ne tenta pas d'oubrir la porte

-Fuan ? Je suis désolé . Ils ne voulaient pas te blesser . Surtout pas Manu , il a juste sauté sur l'occasion et Noda aime beaucoup taquiner

Précisa t-il en se tenant devant la porte




Neo comprenait totalement le désir d'une docilité . Il ne permettrait pas à son escort de lui manquer de respect ou à lui répondre. Même s'il aimait utiliser ses escort comme des muses , il ne désirait pas devenir comme Aymon , mais il ne voulait pas non plus détenir des esclaves comme le faisait benoit .

-Je préfère mes femmes totalement libre dit Aymon les sourcils froncés Je les paye , mais je les traite comme mes égaux . Pourquoi ne pas les pomponner ? demanda Aymon

Neo rit un peu "Aymon , pourquoi ne pas réaliser cela avec ta femme ? " Benoit toisa alors du regard Aymon "Tu dois bien faire quelque chose de pervers que tu ne peux pas dire à ta femme avec ces filles ? D'ailleurs , tu choisis toujours des femmes qui ressemblent à cette première fille que tu t'es tapé au japon " soupira t-il

Neo s'amusa beaucoup de voir cette sorte d'animosité entre Benoit et Edward , Benoit soutenant le regard d'Edward pendant qu'il s'amusait à mordiller l'oreille du petit Gilles qui entrouvrit légèrement les lèvres . Aymon rit même un peu de la situation en voyant Gilles si dévoué à Edward , prêt à revenir sur ses jambes , la voix mielleuse . Décidement , Gilles n'aimait vraiment pasbenoit pour agir de manière opposé avec lui

-Le dêhanché permet de facilement deviner qu'il peut bouger sud un matelas observa Neo pour détendre l'atmosphère

-Dites-moi un prix proposa alors Benoit à Edward Il n'y a pas une chose qui ne s'achète pas voyons . Benoit voulait tester un peu cet Edward pour voir de quoi il était fait

Gilles avait posé sa tête sur l'épaule d'Edward , tentant d'attirer son attention en passant un peu ses mains sur lui ou en cachant son visage au creux du cou de son client. Mais une fois que Benoit se montra un brin insolent , il s'arrêta quelques instants
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 21 Mar - 23:24



Edward n'aimait pas l'idée d'esclave lui non plus, il préférait penser que ses escorts étaient libres de s'en aller quand elles le voulaient. La liberté, c'était quand même important, même si le contrat faisait que tout n'était pas autorisé des deux cotés. Mais c'était mieux ainsi. Si Gilles était devenu un esclave, alors il pourrait lui infliger plein de mauvais traitement sans risque de représailles, et cette idée l'insupportait, ou en tout cas insupportait Henry. Il ne disait pad que Benoit était violent avec ses "employés" mais si quelqu'un avait une moralité assez faible pour pouvoir acheter une vie humaine, ... rien n'était impossible. 

- Il faut savoir pomponner mais aussi frustrer, une fois de temps en temps. Nous, les humains, sommes des êtres d'une grande dualité, alors l'un ne va pas sans l'autre. Il n'y a rien de mal a vouloir quelques petites extravagances parfois au niveau sexuel. C'est souvent agréable, et ça donne un brin de fraicheur. 

Néo eu beau essayer de détendre l'atmosphère, Benoit décida à nouveau de la plomber en demandant u prix. Comme si c'était le lieu pour ça, il était vraiment gonfler. Mais Edward demeura impassible, même si Henry fulminait intérieurement. Il se contenta d'un sourire mystérieux et en même temps entendu en direction de Neo ainsi qu'un petit regard malicieux. Il se concentra ensuite sur Benoit et répondit avec un sourire qui paraissait bon enfant mais qui en fait était très froid. 

- Si tout s'achète, alors dites moi votre prix pour que cessiez d'être aussi grossier. Je serais ravi de le payer. A moins que mon petit coeur ne veuille de vous. Qu'est ce que tu en pense, Gilles, tu veux aller avec le monsieur ou rester avec moi ? 

On voyait bien qu'il était sur de la réponse de son escort dans la façon dont il posait ironiquement la question au rouquin qui était toujours sur ses genoux et qui le caressait à quelques endroits pour lui plaire, mais il ne devait pas se laisser distraire pour le moment alors il garda contenance. Mais il s'autorisa a caresser la main de Gilles pendant qu'il lui plait la question, la tête légèrement penchée en un signe interrogatif, et un petit sourire aux lèvres. 



Fuan était reconnaissant à Joel de ne pas rentrer dans la salle de bain sans son autorisation, il ne voulait pas qu'on le voit dans un état si misérable. Il savait bien que Dani était encore un peu jeune pour distinguer les deux notions mais il n'était jamais trot tôt pour commencer à apprendre des choses. Mais pour le moment il ne songeait plus à ça, se morfondant sur lui même et son incapacité. 

- Ce... ce n'est p..pas de...de ta fau..faute. Ni...ni celle d...de Manu ou...ou Noda. Je...je ne leur...leur en veut p...pas. C'est...c'est moi que je..je déteste, expliqua t'il d'une petite voix pitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 22 Mar - 0:26



Joël secoua doucement la tête et s'assit devant la porte . Ne lui faisant pas dos , lui faisant face comme si il avait une conversation avec Fuan . Il avait tant parlé à cette porte , que ce petit rituel devenait une habitude qui faisait parfois parti de son quotidien . Joël ètiat donc assis devant la porte , assis en tailleur , fixant la porte blanche .

-Pourquoi ? demanda t-il

Joël finit par regarder ses chaussures "Tes crêpes étaient bonnes , tout tes frères t'aiment , tu as pris soin de celui qui a dormi durant plus de la moitié de la journée . J'ai été un peu bon à rien aujourd'hui hier et aujourd'hui . Et tu es toujours aussi mignon que d'habitude . Tu n'arrives pas à a ancer sur un de tes projets ? Ne t'inquiètes pas . Nous avons tous des difficultés . Regardes , ije suis incapable de faire de mon mieux sans tomber dans les pommes . Un infirmier malade ... Ça parait un peu stupide "





Neo n'appréciait pas vraiment les méthodes de Benoit . Mais Aumon était l'ami de benoit , et il appréciait la bonhomie du russe . Il était vraiment très gentil , niais et mou mais il n'était pas méchant. Donc il était vraiment heureux de trouver quelqu'un qui n'était ni trop mou , ni trop excentrique. D'ailleurs les propos d'Edward lui paraissait justifié .

-Un homme de goût ! il jeta un coup d'oeil à Aymon qui hochait la tête comme un élève

Benoit ne s'attendait pas à ce genre de réponse . Mais il sourit alors en entendant cet anglais ainsi insulter sa manière de l'insulter sous un ton de rigolade avec un sourire bon enfant. D'ailleurs les filles à ses côtés étaient devenu comme des statuts attendant la réponse de Gilles .Gilles regarda Edward pencher la tête et lui poser la question qui avait laissé tout le monde dans un silence. Gilles se tourna un peu pour regarder Benoit , ses yeux bleu posé sur l'homme , puis il finit par sourire , ce qui montrait encore plus ses yeux bridés . Il regarda alors Edward , un sourire tendre mais ses premiers mots furent "Jamais je ne vous quitterai , Monsieur Edward "

- Je n'aime pas avoir de maitre à servir . Certes une nuit , ça doit être drôle mais toute une vie . il sourit C'est ridicule et un homme qui a tant besoin d'esclave doit avoir des choses à compenser . J'aime mes clients sur d'eux et bien faits

Neo rigola alors en tapant sur son genoux en voyant Gilles regarder vers la braguette de Benoit . Aymon devint tout rouge . Benoit quand à lui regarda Gilles et Edward "Alors j'imagine que ma grossièreté n'a pas de prix , tout comme la langue bien pendu de votre Gilles " . Gilles ne s'en sentit pas plus gêné visiblement vu qu'il finit par clore ses yeux comme un chat quelques instant l visiblement satisfait . Gilles se reconcentra sur Edward .

-Est-ce que je dois montrer un peu plus à Monsieur Benoit que je ne suis intéressé que par vous comme client ? demanda t-il
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 22 Mar - 1:40



Edward aimait être le centre d'attention et donner l'impression d'être une sorte de Dieu vivant. Oui, il aimait qu'on l'admire, et Aymon était proche de cet état. En tout cas il était content d'avoir la majorité des avis de son coté, ça lui donnait vraiment une impression de puissance. Edward n'avait pas hésité à rabrouer Benoit sans en avoir l'air. Heureusement, ce dernier le prit bien. L'homme attendit la réponse de son escort, même s'il n'était pas inquiet. Il eut bien vite la confirmation que c'était bien lui qu'il choisissait. Il alla tapoter doucement sa tête, satisfait.

- Bon garçon. 

Mais Gilles n'en avait visiblement pas fini, apparement il voulait humilier l'homme en face de lui. Edward espérait que Benoit n'était pas trop susceptible. De toute façon, même s'il l'était ce ne serait pas vraiment grave. Il trouverait bien un moyen de faire oublier l'incident. 

- Allons, allons, Gilles, on se calme un peu d'accord? 

C'était ce qu'il comptait faire visiblement puisqu'il se comporta ensuite comme un chat heureux de son sort. A la proposition de son escort, il eu un grand sourire un peu carnassier.  Autant donner du crédit aux rumeurs qui circulaient sur les homosexuels. 

- Faites, mon cher, faites, si c'est ce que vous souhaitez. Montrez nous. 



Fuan n'était pas spécialement conscient de provoquer une sorte de petit rituel mais en même temps il savait qu'il avait la fâcheuse habitude de se réfugier dans la baignoire quand il se sentait oppressé. Malgré tous les encouragements de Joel, Fuan était inconsolable. En plus il n'aimait pas entendre son frère se rabaisser alors qu'il était vraiment exceptionnel

- Ce...ce n'est p...pas vrai. Tu...tu es fo...formidable. Je...je serais in...incapable de f...faire ce...ce que tu...tu fais. Tra...travailler dans un...un lieu si a...animé

Il eut un petit instant de silence

- Co...coment je p..eux me faire pa...pardonner par Ma...Manu, a...a ton a...avis? 


Dernière édition par Kawaii-Power le Mer 22 Mar - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 22 Mar - 2:24



Joël finit par sourire "J'ai peur du silence . J'ai l'impression que si je venais à me trouver seul l sans tout ces gens autour de moi , je finirais par m'écrouler " précisa t-il alors en regardant la porte , il finit par rire un peu "Tu vois , ça n'a rien d'exceptionnel . J'ai juste peur que mes peurs me rattrapent , mes pensées bizarres et quand je suis autour de tout ces malades , je n'ai pas le temps de penser à ... Tout " dit-il en pensant à Fuan , ses cheveux vert et rebelles , la douceur de son visage , son écharpe qui cachait songisage , la façon dont il souriait , la douleur qu'il ressentait dès qu'il le voyait

-Je pense que tu as une solution . Mais tu la trouvera seul , mon Fuan . Manu sera touché par tout ce que tu feras , surtout si tu le fais en mettant tout ton coeur . Manu est un émotif , il comprend facilement le fait d'avoir peur , d'être triste et effrayé . Il te pardonnera vite

Joël se leva alors " Mon Fuan , ouvres-moi la porte " demanda t-il



Benoit n'était pas très fâché à cause des propos du petit. Il l'aurait été s'il n'était pas sous les ordres du nouveau de ce petit groupe. Mais il aimait un peu cette insolence , ça avait quelque chose de sexy cette assurance. En tout cas , Edward et Gilles l'avait assez convaincu pour qu'il décide de mieux se comporter . Enfin , il ne s'empêcherait pas de regarder un peu Gilles , il était fait pour attirer le regard après tout .

Gilles laissa sa chevelure rousse être tapoté . Gilles se montrait très docile quand Edward était impliqué , d'ailleurs il se tenait bien droit . Neo supposait qu'il devait avoir l'habitude d'avoir la pression . Gilles devait avoir l'habitude de devoir se dépasser et dépasser les autres. Gilles se calma aussi quand Edward lui demanda , ses yeux clos avec l'air satisfait

-Désolé monsieur Edward . dit-il en ouvrant les yeux , ayant profité de la caresse d'Edward sur sa main pour attraper la main de son client

Edward lui donna l'autorisation de se comporter de manière plus séductrice . Aymon frisonna presque au sourire carnassier d'Edward . Gilles eut les yeux brillant d'une certaine lueur , Neo le remarqua bien . Gilles paraissait presque libéré après avoir entendu cela . Il tenta de cacher son sourire , mais finalement il le découvrit passant ses doigts sur ses lèvres . Gilles s'assit sur un seul des genoux de son Edward , plaçant son genoux près de l'entre-jambe de son client , il n'hésita pas à rapprocher leurs bassins , et il écarta doucement le col d'Edward pour s'amuser à passer sa langue sur le cou de ce dernier

-Monsieur Edward ... il passa quelques instants ses doigts sur son propres corps attirant le regard de tout les autres de la salle sur lui Je veux beaucoup plus ... rouspétat t-il un peu en regardant la tenue de son client comme l'ennemi numéro 1 de son plaisir , l'empêchant d'avoir accès à ce qu'il voulait Je veux encore goûter plus de chose de vous .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 22 Mar - 14:42



Tant mieux si Benoit le prenait plutôt bien, Edward n'aurait pas à se fatiguer à défendre son escort. Ca aurait été du bon temps perdu. Il aimait quand ses escort étaient impertinents envers les autres, du moment qu'ils étaient assez dociles avec lui et qu'ils ne dépassaient pas les bornes. Parce qu'il avait quand même une réputation à conserver. Ses escort sentaient souvent quand ils pouvaient se permettent de faire telles ou telle choses, cependant. 

- Ce n'est rien. J'aime quand tu es impulsif. 

Edward n'était pas quelqu'un de pudique, alors ça ne le dérangeait pas du tout de se montrer en spectacle. Surtout que si quelqu'un osait le prendre en photo, sa vengeance serait si horrible que la personne responsable n'oserait plus tenir un téléphone de sa vie. Alors il ne craignait pas les vidéos et les photos compromettantes. Personne n'osait le mettre en colère. 

- Tu es gourmand aujourd'hui. Nous allons provoquer plusieurs crises cardiaques si nous nous laissons aller. Mais on peut passer aux toilettes si tu veux... tu le veux? demanda t'il dans un souffle après un baiser tout en lui pétrissant doucement le dos. 

Les autres n'existaient presque plus, même s'il se rappelait vaguement leur présence. Mais Gilles avait quelque chose d'hypnotisant, il était comme ça. Et il adorait chacun de ses gestes. Surtout ce qu'il faisait avec son cou. 



Si Joel avait peur du silence, Fuan, lui, avait peur du bruit. Et puis il ne conseillait pas que son grand frère était un lâche ou avait des problème, la plus part des Hommes avaient peur de la solitude, Fuan était une exception. Après tout, l'être humai était un être social. 

- Je...je comprend. Moi...moi aussi je...je dessine p...pour oublier m...mes peurs. Ou...ou plutôt p...pour me sen...sentir moins i...inutile. C'est....c'est pour ça que...que j'écris au...aussi

Fuan ne savait pas encore quelle solution il allait devoir trouvé alors il aurait préféré que quelqu'un d'autre trouve pour lui mais en même temps, il savait que c'était impossible. Mais il ne se sentait pas encore capable de surmonter cet obstacle. Pour le moment, il réfléchissait davantage a quelque chose à sa portée : comment se faire pardonner par Manu. Un dessin? Un joli petit texte avec des super héros? Ah! Peut être qu'il avait une idée.

Il hésita un instant quand Joel lui demanda de le laisser entrer mais finalement il sécha ses larmes et après avoir fait cela, il alla timidement entrebâiller la porte avant de retourner dans la baignoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 22 Mar - 18:27



Joël arrangea une de ses mêches de cheveux roses "Je voulais faire médecin militaire au début . Sûrement pour sauver les personnes comme ma mère . Me sentir utile , soigner , sauver des vies . Tout ce qui motive un médecin militaire . Mais finalement quand ma mère est morte , j'ai du abandonner l'idée de partir loin et je n'étais pas assez brillant pour être médecin d'ailleurs . J'avais Manu et Dani . Tu sais l'on essaye tous de choisir nos rêves en fonction de motifs precis . Papa est vendeur immobilier parce qu'il aime convaincre et persuader . Donc tes motifs pour faire le métier d'artiste ne sont pas moins valable que les notre . Ils sont tout aussi noble . On veut tous être utile "

Joël rentra quand Fuan lui ouvrit la porte . Il alla s'asseoir sur le bord de la baignoire , ensuite il remonta les manches de son pull pour qu'elle recouvre ses mains . Une fois ce processus réalisé , il alla passer sa main couverte de sa manche sur la joue de Fuan "Est-ce que tu vas mieux ? Je peux te rapporter un chocolat chaud où tes crêpes . Mais je sais que le chocolat réduit à néant les gros chagrins . La glace en pot aussi ." expliqua t-il en reprennant sa main pour toucher les parois de la baignoire

-Ou tu veux aller marcher dans le coin désert pas loin de la maison pour te changer les idées . Je ne travaille pas ce soir et nous pourrions attendre que les petits s'endorment ce soir pour y aller . On y allait un peu plus souvent quand on était au lycée , ça serait bien d'y retourner




Gilles était heureux de ne pas se faire plus sermonner . Mais il n'avait pas dépassé ses limites , il les connaissait bien. En tout cas , tant qu'il était dans les petits papiers de Monsieur Edward cela voulait dire qu'il avait très bien agit et que la réponse faite à Benoit n'était pas une insulte trop directe et brute . Et même si on lui avait reproché , il aurait feint l'innocence.

Aymon rougit un peu . C'était que Gilles et Edward n'étaient pas très pudique tout les deux . Neo avait son nez dans son verre d'alcool pour le moment , s'amusant à jeter quelques coups d'oeil sur les personnes autour de la table ainsi que le centre de l'attention. Quand à Benoit , il observait sans vraiment de gêne la chose qui se déroulait.

Gilles eut le droit à un baiser. En tout cas , à présent il ne le faisait pas vraiment en ayant Benoit dans l'esprit. Le rouquin tenu le bas du costard de son monsieur Edward , lorsque le baiser se termina comme pour le prolonger . Finalement , Edward lui parla , il était à vrai dire concentré sur ses lèvres , puis il finit par pe regarder dans les yeux

-Je peux composer le numéro du samu en avance proposa t-il

La main d'Edward dans son dos montrait un peu son désir . Manifestation que Gilles fut heureux de ressentir "Monsieur Edward , n'importe où . Nous pourrions le faire ici et je serais satisfait " Neo s'éclaircit alors la gorge pour rappeler aux deux qu'ils étaient tout de même dans une salle et qu'ils attiraient beaucoup l'attention .

Benoit finit par détourner le regard "Un jeu de strip poker pourrait calmer les ardeurs . Pourquoi pas ? " Neo fronça les sourcils

-Les renforcer tu veux dire .

Aymon regarda alors Edward "Ce sont nos escort qui se deshabillent à notre place . Benoit est relativement mauvais , c'est à croire qu'il le fait exprès . "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mer 22 Mar - 22:57



Edward connaissait bien Gilles lui aussi, et il savait qu'il ne luirait pas honte, ou qu'il se débrouillerait pour régler la situation par lui même afin de ne pas lui attirer d'ennui. Il eut un rire quand Gilles proposa d'appeler le sam. et il alla presque affectueusement lui chatouiller le nez tellement c'était une réponse adorable. Décidément, il était plutôt chaud aujourd'hui. 

- Je pense que nous devrions nous abstenir. Mais je te promet qu'une fois qu'on sera seuls, je te dévorerais tout entier. Un peu de patience. Comme ça, tu seras encore plus brulant tantôt. 

Un streap poker, ce n'était pas une mauvaise idée, au moins ça ferait passer le temps et son escort serait quand même peut être satisfaite de pouvoir se déshabiller sensuellement. Enfin, s'il perdait, parce qu'il était plutôt bon au poker, mais il pouvait faire exprès de perdre. 

- Ca devrait plutôt être le gagnant qui devrait avoir l'honneur de pouvoir déshabiller son escort. Qu'est ce que tu en pense, Gilles? Je te déshabille un peu plus a chaque fois que je gagne, et une fois que tu sera presque nu, on prendra congé et je te ferais plein de choses qui te feront crier. 



Joel avait surement raison, on choisissait tous sa vie future en fonction de ses rêves, de ses espérances, de ce qu'on aimait faire, afin d'avoir l'impression d'être essentiel aux yeux des autres. C'était humain, de ressentir ce genre de chose. Mais Fuan n'était pas prétentieux au point de se croire indispensable et merveilleux, c'était même plutôt l'inverse. 

- Mais....mais tu...tu aide quand..quand même les...les gens en...en étant in...infirmier. Tu...tu n'es p...pas t...trop triste de..de ne pas a...avoir pu f...faire mé...médecin? 

Il rougit ensuite légèrement quand son frère vient frotter sa joue, même s'il avait mis sa manche. Ca lui faisait un peu penser à l'idée qu'il venait d'avoir pour Manu. Il allait aller la réaliser. Il devait juste prendre son courage a deux mains. 

- Je...je vais re...redescendre p...prendre ma...ma crepe. M...Mais je...j'aimerais au...aussi me...me pro...promener a...avec toi, rajouta t'il avec un petit sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 23 Mar - 1:44



Joël à la question de Fuan resta silencieux quelques instants. Est-ce qu'il regrettait de ne pas avoir réalisé son rêve d'enfant ? Oui quelque chose lui faisait mal au coeur quand il se rappelait son plan de vie parfait dont il ne cessait de parler au collège . Sa lère était toujours fier de l'entendre parler de son futur de médecin dans l'armée . Mais il avait toujours parlé de l'option de secours , celle d'être infirmier

-Je regrette de ne pas avoir réalisé mon rêve . Mais on ne peut pas avoir des résultats excellents tout en prenant soin d'enfants de 3 ans et d'un homme dépressif . il sourit alors Vous êtes arrivés à temps dans nos vies pour que je réussise à faire quelque chose de la mienne . Et oui j'aime être infirmier . Il y a peu d'homme dans le secteur , puis la paie n'est pas incroyable , mais j'aime ce que je fais .

Joël observa les joues de Fuan , puis finit par se rencontrer sur ses yeux " Les jumeaux seront au lit dans peu de temps . J'ai dormi durant une bonne partie de la journée . Nous sortirons à ce moment là , cela te dit ? On sera en tête à tête rien qu'a deux . " il se leva alors , ouis alla vers le miroir pour arranger un peu sa coiffure

- Ça me rappelle les jours où je t'attendais devant la barrière du lycée . On faisait tout un détour pour passer par le chemin désert. Ça rallongeait notre parcours d'une vingtaine de minute le matin et le soir . Impossible de faire le chemin à velo , le sol est si rugueux là-bas. D'ailleurs , la fois où j'avais essayé de ramener un vélo je crois que je suis tombé du vélo et c'était par temps de pluie , mon uniforme avait été trempé et j'avais passé ma journée en tenue de sport

Dit Joël mélancolique " Mais dis-moi comment vont tes amis du lycée enfin ... Hum Kaze et toute la bande ? "



Gilles rougit quand Edward le chatouilla , un tout petit rire le secoua en entendant son client rire . Mais quand Edward dit qu'ils devaient s'abstenir , Gilles se demanda s'il pouvait réussir à faire changer Edward d'avis en le cherchant. Mais finalement son client lui promis de s'occuper de lui . Le rouquin néanmoins fit une petite moue . Mais il finit par se ressaisir , arrangeant ses cheveux roux quu retombaient un peu sur ses yeux .

-J'attendrais Monsieur Edward

Les escorts principales s'approchèrent . Xia he rapporta le jeu de carte et les distribua. Mais est-ce que le petit Seven supporterait d'être deshabillé. Gilles sentit le regard de Xia he qui était quelques peu inquisiteur. Il finit par sourire à Edward

-Très bonne idée , monsieur Edward

Neo fut d'accord , quand à Benoit aussi , Aymon ne comptait pas laisser Xia he se deshabiller . Il devait juste perdre , ça ne lui posait pas de problème . Chaque escorte s'approcha de son propriétaire pour qu'ils puissent les deshabiller au choix
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 23 Mar - 12:48



Edward voyait bien que Gilles était déçu, lui aussi aurait bien voulu continuer, mais parfois il fallait mieux être sage. Et puis Henry avait pitié de Seven, qui ne souhaitait surement pas faire ce genre de chose en public. Et puis, la proposition d'un strip poker sembla satisfaire Gilles. Quand Gilles serait suffisamment déshabillé, il ferait exprès de perdre pour ne pas gêner le Seven intérieur. 

- Commençons. Une main innocente devrait distribuer les cartes. Quelqu'un qui n'essayerait pas de nous avantager. Pourquoi pas Xia He? Je ne pense pas qu'Aymon souhaite gagner alors elle ne le favorisera pas. C'est donc la plus neutre des escort.  


Fuan admirait beaucoup Joel alors qu'il était infirmier, et il ne l'aurait pas admiré plus s'il avait été médecin. Au contraire, il aurait été plus inquiet, après tout médecin dans l'armée devait être un métier dangereux non? Il aurait du se rendre sur des lieux de bataille et serait partit à l'étranger, et il n'aurait pas été a ses cotés. Alors, Fuan préférait son métier d'infirmier, même si c'était pour une raison égoïste.

- Pour...pour moi tu...tu es un hé...héros, répondit-il simplement. 

Et c'était vrai. Joel se replongea ensuite dans ses souvenirs, et Fuan rougit, gêné de lui avoir posé tant de problèmes à l'époque. Et il lui en posait sans doute toujours. 

- Je...je suis dé...désolé. Oh...ils..ils vont bi...bien. J'ai...j'ai reçu une vi...vidéo il...il n'y a p...pas lon...longtemps. Et...et Kaze m'a...m'a dit qu'il...il viendrait bi...bientot

Fuan entendit ensuite sa mère rentrée, elle était toujours bruyante quand elle revenait de son travail, mais c'était parce qu'elle était toujours joyeuse et elle aimait montrer qu'elle était heureuse. Elle alla directement vers la salle à manger, essayant surement entendu les jumeaux. 

- On...on devrait de...descendre. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 23 Mar - 18:40



Joël cessa de se regarder dans le miroir durant quelques secondes. Il prit soin de regarder Fuan de haut en bas avant de laisser un sourire se poser sur ses lèvres. Ses yeux rouges émanant une couleur rouge aidait beaucoup à émaner quelque chose de chaleureux quand il souriait. Mais il était bien rare de voir Joël ne pas sourire. Il se reconcentra sur son reflet . Il aimait se voir les cheveux attachés , on pouvait bien mieux voir son visage .

-Tu vas me faire rougir. il finit par s'éloigner du lavabo Et tu es un héros pour moi . Mais tu le sais déjà , n'est-ce pas ? Tu es si courageux , tu affrontes tes peurs chaque jours . Tu es mon héros . Et sûrement celui des canailles

L'infirmier finit par secouer doucement la tête "Ne le sois pas . J'aimais la façon dont je vivais à ton rythme . Ma vie a beaucoup moins de charme . Le métro bondé , les routes aussi . Les écouteurs aux oreilles . J'aimais bien marcher silencieusemnt à tes côtés ou t'entendre me parler de ta journée . " Dani et Manu était souvent surexcités quand Kazuya venait à la maison . Noda était bien plus aimé de Dani par contre , Manu ne l'appréciait pas tant . Mais la personne qui avait été adopté était bien la maman de Fuan. D'ailleurs , ils ne se souvenaient pas de leur mère biologique . Joël ne tentait pas de les forcer à se souvenir , ils étaient bien plus heureux ainsi

Joël sortit de la salle de bain et descendu . Noda l'attendait en bas , il devait aller voir sa petite ami . Les deux amis se saluèrent en se tapant dans la main et en se saluant , Noda quitta ensuite la maison.



Xia he alla distribuer les carts . Tout les autres se doutait qu'Aymon oerdrait . Neo quand à lui avait vraiment envie de gagner quand à Benoit dans les deux cas , tout l'arrangerait. Voir Gilles se déshabiller ou voir son escort se deshabiller et se venger de ce petit affront . Tout les joueurs récupérèrent alors leurs cartes

Gilles lui regardait le jeu d'Edward . La soirée allait se finir et il allait avoir enfin tout les contact utile pour retrouver sa mère . Gilles ne put s'empêcher de bouger sa tête au rythme de la musique . Il était visiblement assez heureux .

-Bien que le meilleur gagne lança Neo en regardant le petit Gilles qui dodelinait la tête d'un côté à l'autre Mais j'imagine que Benoit ne sera pas si perdant même s'il perd

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 23 Mar - 20:29



Edward comptait au moins mettre torse nu son escort, pour le reste, il ferait en sorte de perdre. Ca laissait la place à quelques parties, et après ce ne serait pas trop déplacé de décider de rentrer en taxi. Il ne voulait pas rester jusqu'a l'aube non plus. Son plus grand adversaire serait Benoit. 

- Effectivement, comme il aime les deux sexes, quelle que soit l'issue, il sera content. Ce n'est pas grave. J'aime partir avec un désavantage. Ma victoire n'en sera que plus grande. 

Et puis le Henry en lui n'allait pas se gêner pour reluquer du coin de l'oeil ses adorables demoiselles. 



Fuan avait du mal à le croire, et il aurait sans doute du mal à le croire jusqu'a la fin de sa vie. Il n'arrivait pas a se voir comme un héros, peu importe ce qu'on lui disait. Mais il ne voulait pas vexer Joel alors il afficha un petit sourire, même si le résultat donnait plutôt un sourire guère convaincu. 

- C'est...c'est vrai ça... ça ne te...te dérange p...pas? Tant...tant mieux. J'ai...j'aime bien pa...passer du t..temps a...avec toi, m..moi au..aussi. Mais un...un jour, il...il faudrait qu'on...on aille se...se promener a...avec les...les petits. 

C'est vrai, il ne voulait pas les délaisser, les pauvres. Fuan savait aussi que Kazuya avait pas mal de succès, surement parce que lui était un grand enfant, et il était capable a jouer a toutes sortes de jeux avec Dani et Manu sans problème, lui. Il ferait un bon grand frère. Avant de descendre, il alla chercher une sorte de petite peluche en forme de girafe. Ca faisait partie de son plan pour s'excuser envers Manu. Il jeta également un coup d'oeil à ses cheveux, mais il n'y avait rien à faire pour les discipliner.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 23 Mar - 22:33



-Tu veux faire ça demain ? Ou dans la semaine . Je vais travailler vendredi et samedi ainsi que dimanche précisa t-il

Ça ne le dérangeait pas de sortir avec Manu et Dani. Même si assez souvent il arrivait toujours un malheur , mais les choses imprévu créent des choses intéressantes à raconter plus tard. Joël alla donc saluer la mère de Fuan . La brigade des pompiers n'était pas si loin de l'hôpital . D'ailleurs , la police non plus .

Manu était accroché à la jambe de la maman de Fuan. Sûrement pour se consoler de ce qui s'était passé tout a l'heure et empêcher Dani de continuer à écrire sur son visage . Le pauvre Manu avait déjà un gros carré sur le front. Dani s'amusait d'ailleurs à dessiner sur son père à préseny





La partie dura assez de temps pour divertir tout le monde. Finalement lsoirée finit par se clore sur une bonne partie de carte . Pour ne pas succomber à la gêne du moment , Gilles du prendre quelques verres pour se deshiniber . L'autre jour fut consacré à un desaoulage et une recherche de tout les contacts. Le travail était dur mais l'espoir de plus en plus fort. Seven sentait une douce sensation s'épanouir en lui. Il allait retrouver sa famille.

Il fallut deux jours pour avoir des résultats . Des résultats palpables. Deux jours d'insomnies et d'excitation , de crainte et d'exaltation. Mais c'était l'avant-dernier jour pour Henry et tout deux pourraient voir leur semaine de recherche porter leurs fruits. Seven réussit même à lire son nom et apprendre ce qu'elle faisait. Elle était devenu la femme de ménage d'une très vielle femme dans Shanghai. Une chance.

Seven n'avait pas pu empêché ses quelques tremblements en lisant le prénom de sa mère et en découvrant son planning. Elle devrait être à l'église à 8 heures tapantes. C'était un de ses seuls moments de liberté où elle n'était pas avec la vieille femme . C'était henry qui s'occuperait de rentrer dans la bâtisse .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 23 Mar - 23:48



Edward s'était arrangé pour à chaque fois enlever des vêtements sans trop de conséquence, comme les chausses, les chaussettes, les lunettes. Ainsi, gilles ne s'était retrouvé que torse nu, ce n'était pas si horrible. Henry aimait y repenser une fois de temps en temps, pendant que Seven faisait presque des insomnies en cherchant sa mère. Il ne pouvait pas vraiment lui être utile dans ses recherches, il ne s'y connaissait pas assez.

Mais finalement, son ami finit par trouver. Ca allait être à lui d'agir, pour que les deux membres de la même famille puisse enfin se retrouver. Il se préparait donc a y aller. 

- Ne t'inquiète pas, vous serez bientôt réuni. 



Fuan confirma d'un hochement de la tête et d'un sourire. Demain, c''était très bien, les jumeaux seraient contents, enfin, il espérait. Après tout, il adorait sa petite famille, même s'il n'arrivait pas souvent à montrer son affection. Et c'était à cause de ça qu'il avait blessé son petit frère. Il s'en voulait beaucoup.

Pendant que sa mère consolait Manu et faisait de son mieux pour le protéger de Dani en riant, Fuan descendit les marches et s'approcha timidement de son petit frère, profitant du fait que Dani était trop concentré sur son père pour faire attention à yeux. Il alla embrasser le nez de la girafe, puis il alla poser le nez de cette dernière sur le front de l'adorable Manu. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1707
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 24 Mar - 0:46



Joël regarda Mani accroché comme une sang-sue . Même si la maman de Fuan aurait voulu bouger , ça aurait été impossible . Manu regarda alors Fuan approcher avec cette peluche en forme de giraffe. Il fit des grands yeux curieux et pencha un peu la tête . Surtout quand Fuan embrassa la giraffe . Comment cela cette giraffe avait le droit à plus d'affection que lui ?

Puis finalement il eut son baiser . Il sourit alors à Fuan "Cool ! Merci Fuan " d'ailleurs il se saisit de la giraffe et s'enfuit avec voir son jumeau pour lui expliquer ce qui s'était passé . Ce qui faisait une belle jambe à Dani qui était très occupé à dessiner pour le moment sur son père . Joël alla voir l'oeuvre d'art de Dani et le regard , un regard d'appel à l'aide de son père

-Les affreux , c'est l'heure des pyjama et du bain

Jël alla donc à l'étage leur préparer leur bain



Seven ne pouvait pas accompagner Henry. Depuis la mort d'Ahmed , il avait une crainte des lieux de cultes. La chose qu'il pouvait faire c'était rester dans la chambre d'hôtel. Ses mains sur ses genoux , tapotant du pied de peur et d'impatience. Si quelqu'un venait à le faire tomber au sol , le pauvre hacker ne pourrait pas se relever , il était si tendu .

De plus sa mère ne parlait qu'afghan , kirghize et russe . Mais elle était curieuse et surtout si Henry venait à lui montrer une des photos de lui , enfin Luciel , elle suivrait tout de suite. Seven leva la tête vers Henry

-Je ... Oui . Gardes ton téléphone sur toi tout de même . Enfin tu as l'adresse dessus , tu vas forcément devoir y jeter un coup d'oeil ahah

Dit-il avec un rire un peu forcé et nerveux .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1714
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 24 Mar - 13:29



Henry comprenait, il n'aimait pas spécialement les églises lui non plus mais il ne les détestait pas. Il respectait le fait que d'autres personnes y trouvent un certain réconfort, mais pour lui ce n'était que des lexie vides qui le mettaient parfois un peu mal à l'aise, mais pas au point de ne pouvoir y rentrer. Le rire de Seven était nerveux et forcé, l'acteur voyait bien que son ami n'était pas dans son état normal. Il alla presser sa main dans la sienne. 

- J'y vais. Je serais vite de retour. 



Fuan fut soulagé de voir que Manu semblait bien plus heureux maintenant. Il lui avait visiblement pardonné. Tant mieux. La maman n'appela pas à l'aide de son coté, ça ne la dérangeait pas d'avoir des câlins une fois de temps en temps, et puis elle aimait les jumeaux comme ses propres fils. Manu finit par se détacher de lui même pour aller se venter auprès de Dani d'avoir reçu une sorte de baiser indirect de la part de Fuan et la mère adressa un petit clin d'oeil à ce dernier. 

Pendant que Joel préparait le bain, lui décida d'aller manger sa crêpe, enfin, s'il en restait. C'était le cas, même si presque tout avait déjà disparu. En tout cas heureusement que la pièce se vidait petit à petit parce que lorsqu'il tait entré, il y avait un peu trop de monde pour lui et il avait eu des sueurs froides.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: