Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 24 Mar - 19:23

Spoiler:
 



Seven regarda la main d'Henry . Malgré son inquiétude , il sourit. Henry était toujours là pour l'apaiser , il lui en était reconnaissant. Le jeune homme garda la main d'Henry auprès de la sienne durant quelques instants avant de le laisser partir. Maintenant , il se demandait ce que pensait sa mère ? Il se demandait comment elle allait et surtout est-ce qu'elle pensait encore a lui.

Jamilya avait deux heures pour prier tranquillement. Bien qu'il n'y avait aucun prêtre qui ne faisait d'office à cette heure là , l'église restait ouverte . Elle était très souvent seule , enfin si on ne comptait pas la présence d'une bonne soeur. La première heure était la plus calme , durant la seconde il y avait plus de monde.  On la regardait toujours bizzarrement lors de la seconde heure à cause de son voile , surtout qu'on voyait ses cheveux violets dépasser. Mais elle le gardait bien plus par habitude que par tendance religieuse .


         

Manu et Dani finirent par monter quand leur frères finirent par redescendre. Il y avait deux salles de bains . Le père décida tout de même de rester à l'étage pour surveiller les petits . Quand à Joël il redescendu avec son portable dans les mains. Il avait des messages chaleureux de ses collègues . Il était en train d'y répondre

La maison était un peu agité avec tout ce monde . Les jumeaux , les parents , les plus grands et les invités . Il y avait souvent beaucoup de chose . Mais il savait que son père désirait une chose , q'un jour ses fils arrivent avec des filles à leurs bras. Même s'il n'aimait pas le bruit , il espérait que les plus grands finissent par venir avec leurs petites amis .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 24 Mar - 23:03



Pour tenir Seven occupé, Henry décida de lui montrer la photo d'un tableau qui montrait une femme rousse. Après tout, il se souvenait lui avoir promis qu'il lui montrerait cette personne un jour. Il lui tendit la photo. 

- Puisque je vais rencontrer ta mère, ça me parait normal que tu rencontre la mienne. Le tableau original est chez mon père... c'est un de ses amis artistes qui lui avait fait. C'est un des derniers souvenirs matériels qui me reste d'elle. Prend en soin jusqu'a ce que je revienne. Parfois j'ai même l'impression qu'elle peut m'entendre. 

Spoiler:
 

Il le laissa ensuite et se dirigea vers l'église. L'acteur y pénétra après une petite inspiration pour lui donner courage. Et il cherche des yeux après la maman de son ami, après s'être installé dans le fond pour pouvoir observer tout ceux devant lui à son aise. 



Fuan préférait quand c'était calme mais ce n'était pas si souvent possible dans une maison animée comme la leur. De là à dire qu'il s'était habitué... il y avait encore du chemin a faire. La maman alla manger à son tour, n'ayant pas encore eu le temps de s'installer à cause de Manu

- Alors, comment c'est passé votre journée? demanda t'elle aux deux plus grands?

Elle, elle n'espérait pas spécialement à ce que les deux ainés ramènent des filles. Enfin, elle était presque sur que Fuan n'en ramènerait peut être jamais. Et pour Joel... ça finirait bien par se faire oute seul, pas besoin de les brusquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 24 Mar - 23:50

Spoiler:
 



Seven prit le portrait entre ses mains. Étonné du geste d'Henry , c'était vraiment très tendre de sa part de donner la surveillance de l'un de ces derniers souvenirs matériel de sa mère à son ami. Seven inspecta la photo , il comprenait beaucoup mieux pourquoi Henry adorait tant les cheveux roux. En tout cas , elle était très belle .

-J'en prendrais soin , merci de me faire confiance . il s'assit plus confortablement sur le canapé et continua d'observer la photo

Elle était vraiment belle .

Quand à Jamilya , elle était assise sur un banc en bois. Les sièges des églises n'étaient jamais très confortables ou plaisants . Elle avait une bible à ses côtés , vieillit et écrit en russe , c'était le premier cadeau de son mari. Elle y trouvait beaucoup de réconfort. Après tout , elle avait tout perdu à part ce genre de petits cadeaux ou ses souvenirs . Jamilya finit par ouvrir sa bible , commençant à y lire quelques textes qui pourrait l'inspirer durant le reste de la journée .

         

-J'ai dormi longtemps , je crois que je suis tombé dans les pommes hier . Puis Noda est venu nous voir et il vient de partir . Du coup j'ai raté mon cours de poterie , c'est un peu dommage

Joël aimait bien la poterie et le tricot. Très féminin certains diraient , mais c'était l'un des seuls moments où il pouvait s'éloigner du travail et de la maison. Mais il devrait peut-être abandonné vu qu'il pensait à travailler dans un cabinet d'infirmier pour gagner un peu plus d'argent .

-Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 0:29



Henry lui faisait bien sur confiance, beaucoup plus confiance qu'en son père en tout cas. Ca le torturait à chaque fois quel voyait ce magnifique tableau dans le bureau de son père... mais il ne pouvait rien y faire, c'était sa femme après tout. Il l'avait connue plus longtemps que lui. 

- Sur cette photo, on ne peut pas deviner la fin tragique auquel elle a eu droit... je préfère ne pas y penser de toute façon. Ne lui confie pas tout mes secrets, d'accord, maman? dit-il à la photo sur le ton de la plaisanterie. 

Ensuite il se rendit à l'église, et il finit par repérer quelqu'un qui pouvait correspondre, il n'y avait pas trente six milles personne avec un voile qui venait dans une église et non une moquée. Il s'approcha et alla s'assoir a coté d'elle. 

- Bonjour, je m'appelle Henry Sorenson. Je suis un ami de votre fils, Luciel. Il est ici, à Shanghai. Il aimerait vous revoir. Vous avez peut être besoin d'une preuve? demanda t'il a moitié en anglais et à moitié en russe. 



Fuan n'avait pas fait grand chose non plus. Il s'était essentiellement exercé à manipuler une caméra aujourd'hui. Pour apprendre différente façon de filmer. Ah, c'est vrai, le cours de poterie. Il se souvenait que son frère aimait cela. C'est vrai que ça devait être relaxant. 

- Tu...tu pourras y...y aller la...la pro...prochaine fois, le réconforta t'il
- Il y a eu un incendie important, mais heureusement il n'y a aucuns blessé, même si les dégâts matériels sont assez conséquents. Mais bon, les assurances, c'est fait pour ça. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 1:13

Spoiler:
 



Jamilya finit par fermer son livre quand Henry s'assit à côté d'elle. Ses doigts passant sur les coins de son livre alors qu'elle tentait de comprendre les quelques moys d'anglais. Mais elle reconnu des mots essentiels dans cette phrase. "Luciel ? " répéta la femme en se tournant un peu plus vers lui. Elle l'inspecta de haut en bas , elle n'arrivait pas à se dire que son Luciel pourrait avoir un ami aussi grand. Mais Luciel avait viellit , tout comme elle . Jamilya se montra du doigt

-Jamilya Bakiev Hanūl . elle le regarda sérieusementNon . Personne ne m'aborderait en russe , personne ne connait l'existence de Luciel ici . Je vous suis

Précisa t-elle lentement en russe . De plus qui voudrait lui faire du mal ? Elle était une simple femme de ménage. Elle se saisit de son sac y enfonça sa bible , et prit son manteau . Elle était de taille moyenne , 1 m 60 . Elle était agé de 36 ans , on aurait pu imaginer qu'elle puisse avoir un enfant aussi grand que Luciel . Bien que le deuil et la tristesse avait marqué son visage de quelque chose de sérieux. Jamiliya quitta donc l'église. Peut-être qu'elle n'y croyait qu'a moitié , c'est pour cela qu'elle ne réagissait pas encore .

-Comment l'avez vous connu ?


         

Joël haussa les épaules "Je ne sais pas . Je comptais me trouver un petit travail à côté . Peut-être que je vais devoir y réfléchir . " Joël supposait qu'il n'aurait pas de grand brûlé à soigner dans les prochains jours . Ce n'était pas ses patients favoris . Les plaies suintantes , les regards affligés de tout les autres patients .

-C'est tout de même un travail qui en jette pompier . Je suis sûr que j'aurais plus de succès , si je venais à dire que j'étais pompier . Mais je n'ai pas le physique pour . Bien que changer les gens de brocard est assez difficile , mais comparé à ce que tu fais

Dit Joël en tentant d'évouter ce qui se tramait en haut puisqu'il entendait son père se plaindre . Manu et Dani jouaient à cache cache encore une fois . Mais avec les cheveux encore trempé , ce qui ne plaisait pas beaucoup au père de famille

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 1:47



Henry avait craint que la maman ne le croit pas mais apparement il s'était inquiété pour rien. Tout allait bien. Heureusement ils arrivaient plus ou moins à se comprendre, ça simplifierait les choses. Il confirma donc d'un hochement de tête qu'il parlait bien de Luciel. En plus il n'avait pas l'air très méchant, il fallait le reconnaitre. Quoi qu'il en soit, il se dirigeait vers l'hôtel. Seven serait vraiment heureux de le revoir. 

- Enchanté, madame...Bakiev? 

Il ne savait pas vraiment lequel des deux était un nom de famille, ou même s'il le prononçais bien. En tout cas il ne remercierait jamais assez Thomas pour ses quelques leçons de russe. 

- Je l'ai rencontré au travail en quelque sorte. Je travaille dans une entreprise, et il est stagiaire comme technicien. 

Ce n'était ni faux, ni vrai mais il ne voulait pas lui dire du but en blanc que son fils était en faite un hacker et qu'il avait demandé ces services, c'était un peu trop brutal comme première approche. 



Fuan sembla triste a cette annonce. Il ne voulait pas que son frère se surmène. Il leva les yeux vers lui, même s'il n'osa pas le regarder dans les yeux, il essaya quand même d'attirer son attention. il voulait lui montrer qu'il était inquiet. 

- Tu...tu dois au...aussi te re...reposer et t'a...t'amuser tu....tu sais. Tu...tu ne devrais p....pas a...abandonner la po...poterie

Fuan était d'accord, être pompier c'était vraiment un métier de héros, mais pour lui, être infirmière l'était aussi. Dans tous les cas, ils sauvaient tous les deux des vies. Il ne pouvait pas en dire autant. La maman préférait faire la sourde oreille à ce qui se passait en haut, ne voulant pas avoir le malheur d'y être mêlée. Et puis, ce n'était pas si grave de jouer a cache cache avec les cheveux mouillés. 

- Je...je suis s...sur que....que beau...beaucoup de g...gens t'a...t'admire dé...déjà. 
- Il a raison, ne te dévalorise pas Jojo. Ton métier est tout aussi important que le mien, tout comme celui de ton père. Chacun a sa place dans le monde. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 2:20

Spoiler:
 



Jamilya avait en fait gardé son nom de jeune fille . Bakiev , mais elle se présentait aussi avec le nom de son mari Hanul . Mais Bakiev lui était suffisant , alors elle hocha la tête affirmativement quand Henry répéta son nom. Jamilya porta son regard vers la rue agité . Le chauffeur était censé venir la chercher dans une heure . Elle se demandait ce qui se passerait quand on verrait qu'elle n'était pas là. Elle n'avait jamais fuit. À quoi cela servirait dans un pays chinois , elle ne parlait pas la langue et n'avait pas de meilleur endroit où aller

-La prononciation est mauvaise dit-elle en souriant Luciel ne vous a jamais dit son nom de famille ?

Jamilya fut un peu étonnée "Vraiment ? Je pensais qu'il se serait plus tourné vers les ordinateurs comme son père . " expliqua t-elle en prenant soin de parler lentement pour qu'il ne perde pas le fil de ce qu'elle disait. C'était bon d'avoir un minimum de conversation avec quelqu'un , ça lui arrivait peu souvent. Jamilya arrangea son voile d'un geste de la main ainsi que les quelques mèches de cheveux . Le violet étant quelque chose de famille

-Il a encore 20 ans , n'est-ce pas ? La dernière fois que je l'ai vu , il en avait 13 . Ce qu'il a du changer , ce qu'il a du voir . J'espère qu'il est devenu un bon jeune homme

Et dans son intonation de voix , on pouvait clairement remarquer qu'elle lui tirerait les oreilles si ce n'était pas le cas . Soudain elle se demanda comment allait Malik , son mari ainsi que le reste de sa famille . Seven aurait plus d'information qu'elle


         

La mine triste de Fuan était la kryptonite de Joël . L'infirmier le regarda quelques instants , puis leva les yeux au ciel . Non pas par. Exaspération mais parce qu'il entendait des bruits de pas à l'étage ainsi que les cris des garnements qui devait courir partout à l'étage. Quand ce n'était pas Joël qui allait les surveiller , ils étaient toujours un peu dissipé

-Je suppose que je pourrais reprendre plus tard. De plus les cours ne sont pas gratuit , ça serait vraiment bénéfique de m'arrêter puis il jeta un coup d'oeil à Fuan Tu t'inquiètes beaucoup pour moi ces derniers temps Fuan . Tu ne devrais pas . Je me sens bien . Travailler ne m'effraie pas vraiment .

Joël sourit "Oh non , je ne me dévalorise pas . Mais je sais que beaucoup de personnes aiment l'uniforme de pompier , ça a un charme de ce qu'on dit . Et quand aux tenues d'infirmières et infirmiers , la tenue sexy est un vrai mythe . On porte d'énormes pantalons blancs , pas très beau et qui tâchent facilement "

-Vendre des maisons . J'imagine que ça a son utilité. dit-il sans vraiment y croire . C'était un boulot d'escrocs sans passion à ses yeux .

Tandis que l'art , la santé , ça avait quelque chose d'assez noble quand même
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 10:05



Seven lui avait peut être dit son nom de famille mais dans tous les cas, il n'avait pas retenu. Ca ne l'étonnerait pas qu'il n'ai jamais abordé le sujet, cependant. Henry lui servait toujours de guide, ils n'étaient pas si loin l'un de l'autre, ironiquement. 

- Il ne me l'a pas dit souvent. Mais il vous expliquera tout lui même. Ah, oui,  pardon, je voulais dire informaticien, je me suis trompé de mot, répondit-il embarrassé en réalisant son erreur. Visiblement, il avait encore des progrès à faire en russe. 

Henry confirma d'un hochement de tête que Seven avait toujours 20 ans. 7 ans, c'était effectivement très long. Et une maman qui voulait tirer les oreilles de son fils, il trouvait cela plutôt rassurant. Parce que c'est ce que les mamans faisaient. Seven serait surement ravi. Enfin, il allai devoir s'habituer à l'appeler Luciel. 

- Il a presque 21 ans. Moi je trouve que c'est quelqu'un de bien mais vous devrez le voir par vous-même. 

Finalement ils arrivèrent à l'hôtel après une dizaine de minutes, voir un quart d'heure, et il la guida jusqu'aux ascenseurs. Bientôt, ils se rencontreraient. Seven devant être si nerveux. 



Fuan entendait aussi les cris et avaient du mal à les ignorer, ça lui faisait un peu peur. Mais il devait être courageux. Joel ne semblait pas vouloir changer d'avis, dommage. Il aimait beaucoup quand il ramenait de jolie poterie à la maison. Parfois, il y avait même moyen de manger dedans. 

- Mais....mais comme tu...tu t'es é...évanoui hier... ca...ca peut être...être du au.. au sur...surmenage. Alors...alors c'est p...pour ça que je...je m'inquiète. 
- Ahah, ce n'est pas faux, les uniformes les plus sexy sont pour les hôtesses de l'air et les pilotes je trouve, personnellement.  

L'art pouvait aussi perte une escroquerie parfois. Mais c'est vrai qu'il ne fallait pas vraiment mentir ou cacher certains défauts. Pas consciemment en tout cas. C'était plus une histoire qu'on racontait. Mais quand on vendait une maison, on parlait aussi un peu de son histoire. 

- Peut être pas à tes yeux, mais tous les métiers ont leur utilité, c'est mon point de vue, sourit la maman sans lui faire de reproche, chacun sa vision des choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 12:18

Spoiler:
 



Seven n'avait jamais précisé son nom de famille. Zero devait bien être le seul à le savoir. Et ce n'était même pas parce qu'il lui avait dit , mais parce qu'il avait fait des recherches sur Malik et que les deux partageaient presque le même nom de famille. Jamiliya comprenait néanmoins que son fils n'ait pas précisé son nom de famille. En chine ou n'importe où en Asie , cela devait gaire tâche de s'appeler Bakiev. Surtout en étant immigré , il était bon de faire attention.

-N'ayez pas l'air embarassé . Je suis incapable de formuler une phrase en anglais . De plus Luciel pourra toujours vous apprendre quelques nouveaux termes . Puis maitriser le russe est difficile . le rassura t-elle

Jamilya écouta le jeune européen . 21 ans , son petit Luciel . Le temps passait si vite , pourtant les années lui avait parut si longue. Jamilya suivit Henry jusqu'aux ascenseurs , observant à droite et à gauche. L'hôtel paraissait assez luxieux tout de même. Son coeur commençait à battre un peu plus fort. Est-ce qu'elle verrait bien son enfant ?

Quand à Seven , il regardait le portrait . D'ailleurs , il lui avait parlé durant un long moment avant de le poser sur la table basse.

         

-Et si je prenais des votamines le matin , tu serais un peu plus rassuré ? Et je ferais attention à ce que je mange et je prendrai le temps de manger proposa Jojo à son petit frère qui se faisait du mouron

Joël devait avouer que les pilotes avaient des tenus sexy . Et les tenues d'hôtesse devait avoir leurs charmes , alors il hocha la tête visiblement d'accord. Soudain , il entendu son père dire "Mais laissez-moi au moins dire bonjour à ma femme , avec tout ça je n'ai même pas pu la voir " Joël tenta de ne pas rire et il jeta un coup d'oeil à la maman de Fuan

-Sinon demain on pourrait garder les petits pour vous . Vous pourriez vous faire un petit rendez-vous . Je crois que papa en a besoin dit-il alors

Joël entendu moins de bruit puis un Ahah victorieux de son père. Il avait du attraper un des jumeaux .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 13:26



Henry ne voulait pas encore dire à la mère que Seven avait plusieurs noms, il préférait que ce soit lui qui lui explique tout, ce serait plus simple (et puis, il n'était pas fou, il ne voulait pas prendre le risque d'être prit pour un menteur et se faire frapper). Henry fut quand même surpris d'apprendre que son petit Honey parlait aussi le russe, voilà qui ravirait Thomas. 

- C'est vrai. J'ai un ami avec des origines russes mais il ne m'a pas encore tout appris

C'était normal d'être un peu inquiète et tendue à l'idée de revoir un fils qu'on n'avait plus revu depuis plusieurs longues années. Mais Henry était confiant, ça allait bien se passer, il n'y avait pas de raison pour que ça se passe mal. Il alla d'abord toquer pour prévenir leur arriver puis il entra en laissant d'abord la dame passer. 

- Après vous



Fuan serait surement moins inquiet, effectivement, mais il n'était quand même pas très rassuré. Il aurait préféré entendre que son frère prenne un peu de temps pour lui. Mais c'était peut être trop demandé. 

- D'a....d'accord

Fuan ne regardait pas souvent les vêtements, alors il n'avait pas d'avis, mes ses tenues préférées c'était les tenues de scènes que portaient le groupe de Kaze, il les trouvait jolie. En tout cas, pauvre papa. Les jumeaux n'avaient pas pitié de lui. C'était une bonne idée d'avoir proposé de les éloigner quelques heures, les deux adultes ne se voyaient pas très souvent après tout. 

- C'est vrai, vous feriez ça? Vous êtes adorables, ça nous rendrait très heureux de pouvoir être seulement tout les deux quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 16:48

Spoiler:
 



Jamilya avait apprit à son fils le russe , le kirghize et son père le coréen. Tout les deux faisaient des vrais compétitions à une certaine époque pour que le premier mot de Luciel sois dans la langue d'origine de l'un d'entre eux. Mais il fallait croire que c'était la mère de Malik qui avait gagné puisque le premier du oetit avait été en afghan. Mais Jamilya n'oubliait pas que le second avait été en russe , bien sue son mari jurait sue le second avait été en coréen

Seven se leva pour aller voir à'la porte. C'était Henry ? Est-ce qu'il avait trouvé sa mère ? Est-ce qu'elle l'avait suivi ? Est-ce qu'elle allait bien ? Tellement de question , alors quand il entendu la porte s'ouvrir , il accélera un peu ses pas pour voir qui passait par la porte. Sa mère passa donc la première . Elle restait presque inchangé à ses yeux. La façon dont elle arrangeait son voile , la douceur qui émanait d'elle , sa façon d'ouvrir les yeux quand elle découvrait un lieux inconnu . Jamilya jeta un coup d'oeil à son fils , elle s'approcha alors , sans précipitation . La seule chose qui trahissait son émotion étaient les larmes qui perlaient à ses yeux . Elle reconnaitrait toujours les yeux bleu de son mari . C'était exactement les même . Et quand Luciel se mit à pleurer , la serrant dans ses bras , elle y reconnu son fils

-Oh mon Luciel . Elle ne pu s'empêcher de pleurer à son tour .

Tout les deux se tenaient fermement . Alors elle sentit quelque chose contre sa joue . La petite croix qu'avait donné son mari à son fils avant de partir . Elle y porta la main , tremblante . C'était son fils qu'elle avait entre les bras . Son bébé qu'elle avait perdu , il y a 7 ans . L'enfant , le trésor qu'elle avait vu grandir pendant 13 ans . Elle essuya ses larmes pour le regarder dans les yeux "Tu me ressembles tellement . Ton père serait jaloux . Oh , mon coeur . Si on continue de pleurer , nous allons nous déssecher " plaisanta t-elle

Luciel essuya ses larmes "Je suis désolé ... Snif ... Ça juste été si long ... Oui , je ne ressembles pas beaucoup ... Snif ... A papa " dit-il , puis il finit par sourire

-Bien que tu as les drôle de yeux des coréens . Ton père a de la chance d'avoir une aussi jolie femme pour rattraper le tout plaisanta t-elle ce qui fit rire le fils

-J'imagine que du coup vous avez fait les présentations snif ... C'est Henry Sorenson .

-Tu es son hacker , hein ? Il a eu peur de me le dire . Il est très mignon . Il est timide avec les mamans . Allez , asseyons nous . Est-ce que tu pourras traduire la conversation a ton ami ? Il a un peu de mal avec le russe .

         

Joël finit par sourire , il était heureux de rendre service et voir son père loin de la maison "Disons que c'est notre cadeau de noël" plaisanta t-il alors en jetant un coup d'oeil à Fuan "Par contre nous deux , nous allons un peu sortir . Nous allons au chemin désert . " précisa t-il
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 17:23



Henry avait trouvé ses retrouvailles émouvantes. Aucun des deux n'avaient douté de l'identité de l'autre, c'était vraiment mignon. Et puis devant leur bonheur manifeste, comment ne pas se sentir ému? M^me s'il devait avouer qu'il se sentait un peu de trop, il avait l'impression de faire un peu tache dans ce décor, comme s'il assistait a quelque chose qui ne lui était pas réservé. 

Ce genre de retrouvailles lui rappelait un peu sa mère. Il avait tellement envie de la revoir telle qu'elle était avant son accident. Maos il savait que c'était impossible, et ça lui faisait mal au coeur, même s'il n'en montra rien. Il ne voulait pas gâcher le bon moment que partageait la mère et le fils. Ah, ainsi elle avait deviné qu'il était son hacker. Elle ne tarderait pas à deviner qu'ils étaient un peu plus que simplement amis dans ce cas. Ils devaient faire plus attention. 

- Voulez vous que je vous laisse? leur demanda t'il 



La maman les laissa donc aller en leur souhaitant une bonne promenade. Elle alla ensuite rejoindre son mari en haut pour voir ou il en était avec les jumeaux, pendant que Fuan mettant son manteau et une écharpe. Il était prêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 25 Mar - 19:55

Spoiler:
 



Jamilya tenta d'arranger son voile mais dans tout ces élans d'affection , elle l'avait presque perdu . Seven regarda quelques instants sa mère , un grand sourire sur les lèvres , ça faisait vraiment très longtemps . De plus , il était plus grand qu'elle . Maintenant 10 bon centimètres les séparaient . Seven regarda Henry en souriant

-Restes . Tu fais partie de ma vie . Mon récit n'aura aucun sens si tu n'es pas là assura t-il en japonais à son ami

Jamilya savait que son fils faisait hacker . Son père l'était et avait appris à son fils à maitriser les bases. De plus , on emmène pas un simple informaticien dans une sorte d'escapade à la recherche de sa mère . Par contre son hacker , c'était bien plus possible . Jamilya finit par s'asseoir , son fils étant à ses côtés

-Alors Luciel ... Qui es tu devenu ? demanda t-elle en prenant la main de son fils

-C'est une assez longue histoire . Mais je devrais peut-être commencé par la fin . dit-il en regardant Henry La rencontre la plus importante de ma vie .

Luciel commenca alors le récit de sa vie en partant de sa rencontre avec Henry , lui faisant découvrir auelques détails de sa vie en chine , ainsi qu'en corée . Sa rencontre avec Zero , son amitié avec Zero. Jamilya du retenir quelques larmes en entendant Luciel lui avouer certaines choses . Sa vision affaiblit a cause du choc de cette nuit là , son travail en chine , sa fuite jusqu'en corée et sa fuite en dehors de la corée , son service militaire , sa solitude , ses diffucultés , les abus de cet ami Zero , puis il en venu à la mort de son mari .

-Je n'ai même pas pu être là dit-elle gravement Mais je ne peux que remercier ton ami . D'ailleurs , tu lui a fais la vie dure . J'espère que tu restera ali avec lui , il ne faut pas le perdre , il tient à toi et tu tiens à lui .

- D'ailleurs ... Henry et moi ...c'est un peu plus compliqué . Nous sommes proches . Je veux dire vraiment proche . Je sais que tu ne vas pas aimer ça . Mais je te demande juste de l'accepter .

-De ce que j'ai entendu il a été très présent pour toi . Bien sûr que je n'apprécie pas cela , c'est un péché . Mais je serais bien sans coeur pour t'empêcher de ressentir beaucoup d'affection envers un homme qui t'a protégé et choyé . De plus ton père n'y aurait sûrement pas vu de grandes objections et s'il y a une chose que je respecte c'est ton père ... Enfin ... Respectais . Tu comprends ce que je veux dire .



         



Joël alla enfiler son manteau . Une fois que la maman fut monté , il ouvrit la porte de la maison pour sortir . Il laissa Fuan passer devant lui , le précédant il ferma la porte . Il se demandait ce qu'il pourrait faire pour relaxer Fuan qui était stressé a longueur de journée

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 26 Mar - 12:53



Henry eu du mal ne pas rougir quand Seven lui dit faire partie de sa vie. Mais il n'arriva pas complètement à cacher son trouble et une petite apparition rosée sur ses joues. Si on ne l'observait pas attentivement, on ne le remarquait pas vraiment, mais c'était bien là. 

- D'accord.

Son trouble ne s'arrangea pas quand il fut qualifié de rencontre la plus importante de la vie de son Honey. Ca lui donnait des papillons dans le ventre, il n'avait plus connu ce genre de sensation depuis longtemps. Il sentait également son coeur battre la chamade. Henry alla s'installer pendant que Seven racontait son histoire. A chaque fois qu'il parlait de Zero, ses poings se serraient et sa mâchoire se contractait. Ses yeux lançaient presque des éclairs. Mais il resta calme, en apparence. Pauvre madame, qui apprenait seulement maintenant la mort de son mari. 

Il s'était attendu à une plus grande résistance quand son ami parla de leur relation un peu particulière, mais finalement ça c'était plutôt bien passé. Elle n'approuva pas mais elle accepta, et c'était tout ce qui comptait. Henry en fut plus soulagé que ce qu'il aurait cru, même si son désaccord n'aurait rien changé de son coté, il avait craint que ça ne change quelque chose pour Seven. 

- Merci pour votre compréhension. Je prendrais soin de Se....Luciel, c'est promis. 



Fuan n'était pas quelqu'un qui se relaxait beaucoup, il était un stressé sur patte, et il le vivait relativement bien. Etre stressé et être angoissé, ce n'était pas pareil de son point de vue. L'angoisse, c'est ce qui le paralysait sur place. Le stress avait au moins le mérite de le maintenir sous tension.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 26 Mar - 15:28

Spoiler:
 



Jamilya remarqua qu'Henry était quelque peu tendu quand on parlait de Zéro. Ça devait être quelqu'un de vraiment horrible tout de même pour s'en orendre à des enfants , s'acharner sur Luciel et mettre en danger l'ami de son fils. Jamilya regardait son fils , il avait vécu tant de chose et c'était tant battu pour être libre , être heureux et rendre les autres heureux . C'était un bon enfant. Elle était très fière de lui , elle n'aurait pas pu réaliser ou vivre la moitié de ce qu'il avait vécu.

Jamilya regarda quelques instants Henry . Elle lui accorda un petit sourire. Elle n'était pas habitué à ce genre de relation entre deux hommes. Mais si son fils avait trouvé assez de qualité en Henry pour le considérer plus que comme un ami , que pourrait-elle faire ? De plus , elle ne voulait pas que Luciel se rende malade à cause d'un refus

- Tu as intêret . Tout comme toi , tu dois prendre soin de ce garçon , Luciel . D'ailleurs , maintenant je veux plus d'information sur vous. Puisque vous êtes visiblement intéressé par mon garçon

-Maman ! Nooooon

-Vas faire du thé , Luciel . Ne crois pas que le fait que tu sortes avec un garçon m'empêche de poser quelques questions . Bien d'ou venez vous ? Êtes vous chrétien ? Est-ce que vous fumez ? Est-ce que vous aimez les enfants ? Parce que je veux être grand-mère . Est-ce aue vous ailez les bandes dessinés ? Quelqu'un qui ne les aime pas est un peu louche .

Luciel se leva pour faire du thé "Maman , j'ai 20 ans ... Pas 13 "

-Oh et bien à 20 ans , j'étais déjà marié et mère de famille et j'avais rencontré l'homme de ma vie .


         

Joël le regarda "Ton projet avec tes camarades de classe avance ? " demanda t-il en commençant à marcher . Il commencait vraiment à faire de plus en plus froid . Il finit par regrder autour pour vérifier qu'il n'y avait bien personne

- Tu te souviens de la première fois ou nous sommes allé en cours ensemble ?

Lui demanda t-il . Il se souvenait encore de ses faux-sourire adressé à Fuan , un peu gêné de faire le chemin avec une sorte de nouveau frère . Surtout qu'il allait devoir passer par ce drôle de petit chemin . Au début tout cela lui avait parut assez ennuyant . Peut-être que ce fut au bout du troisième voyage qu'il prit un peu plus de plaisir et tenta d'initier la conversation

-À l'époque tu marchais vraiment très loin de moi
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 26 Mar - 16:29



Henry était très fier de Seven lui aussi, il avait subi tellement de chose, pourtant il avait e son mieux pour continuer à regarder vers l'avant. Et ce n'était vraiment pas facile, alors il était heureux d'avoir pu lui donner un coup de main pour qu'il ai plus confiance en lui. Le reste, il l'avait fait tout seul. Il lui avait juste montré qu'il y avait des personnes qui tenaient vraiment à lui. Le fait que la maman de son Honey veuille lui poser des questions ne le dérangeait, il trouvait ça assez mignon alors il répondit de bonne grâce. 

- Je suis anglais, j'habitais à Londres. Pour le moment je vis au Japon, mais j'ai vu de nombreux pays, pour affaires souvent. Je suis le fils d'un grand PDG d'une chaine d'entreprises pharmaceutiques, la Sorenson Company. Mais je préfère me voir comme un acteur et un mannequin, c'est ma passion. J'ai fait quelques films, mais ils sont surtout célèbres en Occident alors je suis relativement anonyme ici. Je suis athée, malheureusement. Peut être qu'il y quelque chose là-haut, mais je préfère ne pas me monopoliser la dessus, je le saurais à ma mort, pas besoin de me torturer l'esprit avec ça. Donc, je suis relativement ouvert à toute croyance. J'aime les BD, surtout les comics. J'ai essayé de fumer plus jeune mais je n'ai pas vraiment accroché. J'ai eu ma période de drogue par contre. Je sais, c'est nul. Mais j'étais assez déprimé à cette époque et perdu. J'ai fini par arrêter, même si ça n'a pas été facile. C'est une partie de ma vie dont je n'aime pas parler, parce que je n'en suis pas très fier. Pour ce qui est des enfants... je ne me sens pas encore prêt, mais j'en voudrais plus tard, quand le temps sera venu. je en suis pas pressé. 



Fuan confirma d'un mouvement de tête. ça avançait petit à petit, mais ça avançait. Ils avaient parlé de différentes idées, et finalement ils s'était accordés sur l'histoire. Il fallait maintenant la créer. Fuan devrait donc écrire le scénario. 

- Ca...ca devrait ê....être prêt à...à temps. 

Oui il s'en souvenait. Lui aussi avait été assez intimidé et silencieux les premiers jours, ses yeux n'avaient pas quittés le sol, trop apeuré pour regarder autour de lui, et il s'était fait tout petit, espérant ne pas se faire remarquer. Il avait presque ressemblé à un condamnée à mort se rendant sur sa potence. Le deuxième jour, ça avait été plutôt l'inverse, il avait regardé partout d'un air effrayé en sursautant à chaque bruit suspect, presque au bord des larmes. Et il avait marché en crabe. Peut être qu'entre les deux jours, il s'était fait taquiner par des élèves ce qui l'avait mis dans de mauvaises dispositions. 

- Par...parce que je...je ne te...te connai...connaissait pas en..encore bi...bien. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 26 Mar - 21:29

Spoiler:
 



Jamilya écouta Henry se présenter . Luciel s'était éloigné pour faire du thé , mais il tentait de tendre l'oreille . Jamilya supposait qu'il y avait beaucoup de défaut et de qualite dans cette présentation. Mais l'honnêteté était une qualité essentielle pour une belle-mère. La mère de Luciel jeta un coup d'oeil vers l'endroit ou son fils avait été faire du thé

-Est-ce qu'avec tout ces métiers cumulés vous avez le temps de voir Luciel ou penser à vous ? Une des choses essentiel pour une relation est de pouvoir souffler de temps à autre . Et avec ce métier rempli de personne aussi belle les unes que les autres , vous n'avez pas de soucis de fidélité ? elle sourit Les comics sont un bon point pour vous . C'est essentiel . Son père en est fan , il m'a rendu et on a tout appris à notre petit Lu .

Jamilya finit par froncer les sourcils "C'est un peu malus . Mais tant que ça ne change pas la façon dont Luciel prie ou etc . Et tant que tu ne retouches pas à la drogue tout devrait aller . Et je peux attendre . Je n'ai que 36 ans . Mais attendez vous qu'à mes 40 ans , je commence à me rouler parterre comme un enfant dans un centre commercial et que je demande une petite fille ou un petit fils . Mais je suis heureux que tu sois honnête avec moi . Avoir un gendre c'est comme avoir un fils . Un second du coup

-Je suis là avec du thé . il donna sa tasse à chacun

-Mais combien de temps vous allez rester ici ?

-Henry part dans peu de temps . Quand à moi ... Je pense retourner au japon dans deux semaines

- Si tôt .

-Tu voudrais que je reste plus longtemps ? demanda t-il alors


         

-Je suis heureux pour toi . Tu as réussi à bien t'entendre avec eux

Joël hocha la tête "On a fini par se rapprocher grâce à ce chemin . J'avais toujours des choses à te demander , j'étais toujours inquiet pour toi , et je cherchais tout le temps à te faire sourire . J'aimerai pouvoir te voir plus souvent . Travailler de nuit me fait dormir toute la journée et je n'ai pas souvent l'occassion de te voir ou te demander si tout vas bien ou si tu as envie de me parler ."

-D'ailleurs , ça te dirait de voir les appartement avec moi ?

Demanda t-il
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 26 Mar - 22:52



Henry essayait de parler de lui le plus honnêtement possible, c'était essentiel s'il voulait avoir une bonne relation avec la maman de Seven. Alors il avoua certains de ses mauvais cotés, comme que ancienne addiction à la drogue. Ca faisait longtemps qu'il avait arrêté, et il ne s'était drogué que pendant quelques mois, mais à deux reprises, dont une fois où se fut un peu plus long que l'autre. 

- Je ne dis pas que je peux le voir tous les jours mais je me débrouille. Lui aussi est assez occupé de son coté, mais ça ne nous a pas empêché de nous voir jusqu'ici alors je ne vois pas pourquoi est ce que ça changerait. 

Ah, la fidélité. Ils n'étaient pas à proprement parlé en couple, ils partageaient une relation libre. néanmoins, il n'avait pas été voir personne d'autre depuis qu'il avait commencé cette relation avec son Honey, ce qui était en soi une belle preuve de son attachement. 

- Quand je suis célibataire, je suis très volage et coureur de jupon, mais quand...quand je rencontre quelqu'un qui me charme, je deviens dévoué. Alors non, l'infidélité n'est pas un problème. En plus, si vous l'aviez vu danser... impossible d'en détourner les yeux une seconde, plaisanta t'il. Hé bien je ne m'y connais surement pas autant que votre mari ou que votre fils, mais je me débrouille. J'apprécie surtout batman. Je suis un peu moins fan des marvel

Quatre ans. Henry ne pensait pas aussi loin. De toute façon, il ne savait pas vraiment ou ils en étaient tout les deux. Un jour, ils devraient prendre le temps d'en discuter, mais pour le moment aucun des deux n'osait. Ils avaient peut être trop peur de la réponse de l'autre. 

- Et avoir une deuxième maman, ça me plairait beaucoup. Mais... mais je ne suis pas encore vraiment votre gendre, je veux dire, nous ne sommes pas mariés

La conversation commençait à devenir trop sérieuse, ça lui faisait tourner la tête. En tout cas si Seven restait plus longtemps, il ne pourrait pas fêter son anniversaire avec lui du coup, ni noel. Mais il ne dit rien, il comprenait que le hacker veuille rester auprès de sa mère



Fuan était content d'avoir réussi lui aussi. Même s'il n'était pas encre au bout de ses efforts, au moins il progressait. Il écouta attentivement son frère alors que ce dernier parlait de quelques années plus tot. 

- Tu...tu as tou....toujours été gen...gentil. Ce...ce n'est p..pas grave. Je...je sais que...que on...on a be...besoin de t...toi là...là-bas. Je...je sais que...que c'est im...important pour...pour toi. 

Joel proposa ensuite d'aller voir les appartements avec lui. Fuan baissa légérement les yeux, hésitant. Il avait tendance a être plus effrayé dans des lieux qui lui étaient étranger. 

- Je....il...il y au..aura quel...quelqu'un d'au..autre a...avec nous? Co...comme un ven..vendeur? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 26 Mar - 23:43

Spoiler:
 



Heureusement que Luciel revint. Jamilya avait encore des millions de questions à poser à Henry. Concernant ses intentions , ses envies , sa façon de voir l'avenir. Jamilya était une maman , elle s'inquiétait beaucoup pour son fils. Luciel s'assit de nouveau près d'elle , pile poil quand cette histoire de gendre fit surface. Luciel devint tout rouge puis secoua doucement la tête . Il se tourna vers sa mère

-Maman ... Nous ne sommes pas mariés , ne l'embarasse pas autant . ils n'étaient même pas ensemble Pour le moment disons que nous sommes à un point où les parents n'interviennent pas encore .

-Trop tard , il a déjà dit qu'il m'adopte. elle rigola doucement Et bien j'aimerais que tu restes un an à mes côtés . J'aimerai t'emmener dans mon pays natale voir tez cousins , ta grand-mère et le reste de ta famille . De plus , je n'ai plus rien à faire en chine .

-Un an ? répéta t-il Je ...

-On sera près de ton pays d'origine . Tu pourras refaire des courses de chevaux , vivre en famille , découvrir le monde . Et t'éloigner de la ville pourrait te faire du bien . De plus nous pourrions faire le deuil ... On pourrait dire au revoir à ton père . Luciel , écoutes-moi . Qu'est-ce qu'un an dans une vie alors que nous avons vécu sept ans loin de l'autre . Je suis sur que ton ami n'aurait rien contre .

-C'est que j'ai des amis , une vie , un travail et des études . C'est juste beaucoup trop ...

-Luciel . Cette vie d'hacker n'est pas saine . Ton père faisait ce létier et nous avons du le laisser derrière nous parce qu'il aurait été aussi en danger en dehors de l'afghanistan qu'a l'intérieur . Ça serait le moment pour toi de te détourner de tout ça , non ?

Luciel regarda sa mère elle posa ses mains sur son visage " Prends un peu de temps pour y réfléchir . Passes ses deux semaines avec moi puis repenses-y . Je vais dans la salle de bain arranger mon voile " elle se leva donc et Seven soupira . Il finit par jeter un coup d'oeil à Henry

-Désolé pour les questions et tout ... Ma famille est un peu traditionnel


         


-C'est thérapeuthique . Je ne sais pas ce que j'aurais ou faire à part infirmier . Peut-être aide-soignant ou sage-homme .

Bien que les bébés à la naissance n'étaient pas beau du tout . De plus , il aimait bien l'atmosphère catastrophique des urgences . Finalement Joël s'assit sur un banc , il tapota l'endroit pour indiquer â son frère aûil pouvait s'asseoir

-Le vendeur . Noda ne sera pas là . La dernière fois qu'il est venu , il a accusé le vendeur de m'escroquer et ça a faillit finir en une énorme dispute . Du coup , il est puni . Une vrai nouille celui-là il bailla Je me demande comment sa copine le supporte . Mais ils ont l'air du même calibre alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 27 Mar - 0:23



Henry préférait pour le moment ne pas trop prendre au sérieux cette histoire de gendre. Mais il se crispa quand la maman parla de rester un an avec elle. Plus d'Honey pendant un an? Jamiliya le surestimait si elle pensait qu'il n'avait rien contre. En faite, ne serais-ce qu'y penser lui donnait mal au ventre. Non, cette proposition l'embêtait beaucoup, et il se mordit la lèvre pour ne pas montrer a quel point l'offre de la maman lui donnait un gout amer dans la bouche et qu'il sentait son coeur sombrer. Mais de quel droit pouvait-il empêcher Seven de rester auprès d'elle si c'est ce qu'il désirait? Il ne voulait pas le maintenir prisonnier, au contraire de Zero. Même si c'était dur et qu'il aurait probablement mal au coeur à le laisser partir. Mais il le ferait, si Seven voulait voyager avec sa mère. Il espérait cependant de toute son âme qu'il refuse. Quand la mère alla dans la salle de bain, les laissant un peu seul, il en profita pour sonder un peu son ressenti.

- Ne t'inquiète pas, c'est normal qu'elle veuille en apprendre plus sur moi, pour juger si je suis digne de toi ou non. Alors...est ce que tu as envie de rester près d'elle un an? demanda t'il sur un volontairement ton léger mais en même temps un peu angoissé. 

Il était resté silencieux pendant toute la conversation, à broyer du noir en imaginant Seven s'en aller, mais maintenant il voulait savoir s'il comptait y penser sérieusement ou s'il n'avait aucune crainte à se faire. Il attendit la réponse avec inquiétude, même s'il fit de son mieux pour ne pas le montrer. 



Fuan eut un sourire. Joel était fait pour soigner les autres, aucun doute là dessus. Il était si gentil et aimant. Jamais il ne pourrait faire de al à quiconque. Et il ne fallait pas oublier qu'il était son super héros. Un super héros sauvait des vies. 

- C'est...c'est tout toi.

Il alla s'installer près de lui mais ensuite il regarda ses pieds tout en sortant les mains, visiblement en conflit avec lui même. Il avait grimacé à la confirmation d'un vendeur, il n'était pas sur de pouvoir supporter d'être dans des maisons inconnues avec en plus un étranger dont le but était de les "agresser" de paroles pour les convaincre d'acheter

- Je...je ne sais p...pas si...si je pou...pourrais. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 27 Mar - 1:35

Spoiler:
 



Seven porta ses doigts sur sa tasse chaude. Il avait encore du mal à se dire que sa mère était dans la même pièce que lui. Il jeta un coup d'oeil à l'endroit où elle était assise quelques minutes auparavant. Ses rires et sourires étaient restés inchangés , sa présence ainsi que son caractère . Quand il pensait qu'il avait eu si peur qu'elle sois changé . Il la retrouvait comme il y avait 7 ans . D'ailleurs , il avait imaginé sa mèreen train de poser de tels questions à Henry .

-Pourtant je suis celui avec l'emploi le moins stable et l'ex petit ami dangereux

Le rouquin but son thé . Ce n'était pas sa boisson favorite , mais tout avaitungoût délicieux dans ce genre de moment joyeux . Puis Henry lui posa donc la question . Il s'attendait à ce que Henry désir avoir la réponse de manière rapide. Seven éloigna la tasse de ses lèvres puis tourna son dos quelques instants à Henry pour regarder la porte de la salle de bain. Ensuite le hacker joignit ses mains ensemble

-Je ne sais pas . J'ai toute une vie au japon . J'ai un confort , des amis et une vie qui vient de s'alléger . puis il leva les yeux vers son ami Mais sept ans . J'ai raté tant de moment en sept ans , ce n'est pas une chose que l'on rattrape avec deux semaines de vacance . Si ... C'était ta mère , qu'est-ce que tu ferais ?

Lui demanda t-il visiblement un peu perdu "Elle ne voudra jamais voyager au japon avec moi . Et toute cette famille que je ne connais pas ? Quand j'étais arrivé à Shanghai mon seul rêve était de la revoir .... Et maintenant que je l'ai retrouvé , je n'ai plusvraimentaucune raison d'être So youn , Jiaoi ettoutes ses personnes que j'ai inventé . Je pourrais vivre librement sans faire de chose illégal , en vivanttout près de mon pays d'origine . Jen'aurais plus de raison d'avoir oeur d'être moi . Plus de Zéro , plus de casier , ma famille , des longues promenades à cheval , et je pourrais aussi entrer dans mon pays et demander pardon pour tout ce que j'ai fait , toutes les personnes que j'ai sacrifié ."

-Mais malgré tout cela , je ne peux juste pas me décider à partir avec elle si facilement . Il y a Lulu et Juju , il y a Kyo , Warren et Asuna . J'ai fait des études brillantes et même si je ne suis pas majeur de promo , c'est important . Et je pourrais enfin avoir un travail d'informaticien normal . Seven regarda sa tasse Puis il y a ... Nous . Si je venais à partir , darling et honey , ça serait fini . Je ne veux pas abandonner Seven. C'est ... Cen'est pas juste un rôle . Ce n'est pas un autre personnage . C'est devenu moi

Alors qu'il allait continué à parler , il entendu sa mère revenir "D'ailleurs Luciel , tu sais toujours monter à cheval ? " Luciel finit par secouer doucement la main

-Jen'ai jamais été fabuleux dessus . Malik était celui qui avait le mérite de l'être et d'avoir un cheval à lui tout seul . Vas voir dans la chambre du fond, il y a une valise où jet'ai préparé un passeport . Je savais que tu voudrais sûrement t'en aller de chone . D'ailleurs , je t'ai loué une suite juste à côté .

-Oh mon Petit Lu . Donnes-moi la clef, je vais y jeter un coup d'oeil . Tu viens abec moi ?

-Plus tard . Henry vas bientôt partir . Il a beaucoup de valise , j'aimerai l'aider à plier des linges et passer un petit bout de la soirée avec lui .

         

- Tu vas me faire prendre la grosse tête . Je vais m'envoler si tu continues

Précisa t-il en faisant semblant de perdre l'équilibre à cause de sa tête . Fuan l'idéalisait toujours . Il pensait qu'il était unvrai modèle . Joël se pensait relativement très moyen fomme humain. Surtout le fait d'être amoureux de son frère plus jeune que lui, lui donnait l'impression d'être un humain un peu tordu

-Je comprends , ça peut être dur pour toi .

Joël fouilla dans ses poches et y trouva ses gants en cuir qu'il enfila "Je suis désolé sije t'en demande trop des fois . C'est juste que tu es la personne dont l'avis compte le plus pour moi. Ça doit sonner un peu bizzarement mais ... Je ... En plus d'être un frère tu es comme un meilleur ami pour moi . Iln'y a presque aucun secret que je ne peutte cacher "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 27 Mar - 14:11



Henry aurait préféré une réponse directement négative, mais au moins ce n'était pas un "oui", et puis, comme il le disait, de quel droit pourrait il le forcer à rester à ses cotés si ce qu'il désirait, c'est être avec sa mère? Il n'aurait pas le coeur a le voir malheureux s'il choisissait contre coeur de revenir au Japon. La question de Seven lui serra encore un peu plus le coeur.

- En ce qui me concerne, ça fait plus de dix ans que j'ai perdu ma mère, mais moi je sais que je ne la reverrais jamais, du moins dans cette vie. Mais si j'avais l'opportunité de ne serais-ce que la voir quelques heures, ou même quelques minutes... je serais déjà très heureux. Je veux juste lui dire que je vais bien, et voir si elle aussi est heureuse là ou elle est. De lui dire qu'elle me manque et que je tiens à elle. Juste pouvoir lui faire mes adieux correctement et revoir son sourire, ça me suffirait. Parce que quelques heures, c'est mieux que rien du tout. Mais si j'étais dans ta situation, qu'elle était toujours en vie mais qu'elle avait disparue, je ne pense pas qu'elle me demanderait de rester un an avec elle. Elle me dirait de vivre ma vie, de lui téléphoner, de lui donner de mes nouvelles une fois de temps en temps. Savoir que je vais bien. Et de mon coté, je ne voudrais pas non plus abandonner ma vie pour en vivre une autre qui ne durerait qu'un an. Comment dire? Je n'ai pas besoin d'être près d'elle pour être connecté à elle, surtout depuis les grandes avancées technologies telle que Skype. Mais je ne suis pas toi, et tu as peut être besoin de plus que deux semaines en sa compagnie, de plus que voir son image sur un écran, de plus qu'entendre sa voix à l'autre bout du monde. 

La vérité c'est qu'il ne voulait pas que Seven s'éloigne, et qu'il en voulait un peu à la maman de vouloir le garder auprès de lui sans faire de concession. Elle aurait très bien pu accepter de venir habiter quelque temps au Japon pour lui laisser le temps de terminer ses études par exemple, mais non. En même temps, qui était-il pour juger? N'était-il pas égoïste lui aussi en voulant le garder au Japon a ses cotés? 

- Je ne veux pas non plus abandonner Seven. Je comprends que Luciel veuille rester auprès de sa mère, mais peut être que Seven veut autre chose lui. Tu n'es plus la même personne qu'il y a sept ans. Un jour, tu pourras retourner dans ton pays te faire pardonner et revoir toute cette famille, mais est ce que cela doit se faire maintenant, alors que tu commence vraiment à trouver ta voie? Peut être que tu devrais attendre d'avoir quelques points d'appuis solde avant de recommencer quelque chose de nouveau. Il faut avoir de bonnes bases pour bâtir quelque chose. Mais ce n'est que mon avis, et c'est a toi que revient la décision finale. Tu dois choisir la solution la moins douloureuse pour toi. 

Et puis, un an, c'est ce qu'elle disait, mais si ç tombe, un an allait se transformer en deux, puis trois... et il ne le reverrait jamais. Peut être même que Seven finirait par l'oublier, trop heureux dans son pays. Mais n'étais-ce pas son bonheur qui importait? ll n'arrivait pas vraiment à le dire mais l'idée de son départ possible était douloureuse. Finalement la maman revient. Au moins il aurait encore son Honey pour quelques heures, mais il ne savait pas s'il le reverrait un jour après cette journée. 



Fuan eut un petit sourire, il serait assez content de lui s'il pouvait faire s'envoler Joel. Il était sur que ce dernier ne prendrait pas la grosse tête. Il était bien trop modeste et bien trop gentil pour ça. Il n'avait pas l'impression de l'idéaliser, plutôt de l'admirer et de l'aimer beaucoup. 

- Tu...tu me di...diras quelle...quelle sen...sensation ça...ça fait de..de voler. o...oui, je...je ne sais...sais pas si...si je p..peux y a...arriver. 

Il rougit ensuite légèrement. C'était la première fois qu'il était le meilleur ami de quelqu'un (peut être celui de Kaze aussi mais Kaze avait plein de meilleurs amis). Joel aussi allait finir par lui donner des ailes. Mais même après cette déclaration, il n'était pas sur de réussir à l'accompagner. 

- Ca....ca me f...fait très...très plaisir. Il...il faut vrai...vraiment que...que le ven...vendeur s...soit là? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 27 Mar - 19:37

Spoiler:
 



Seven ne pouvait dire non directement . C'était une demande importante que lui avait fait sa mère . Il ne pouvait pas la prendre à la légère . Il ne pouvait pas dire oui sans qu'il n'y ait d'énorme conséquence . Il écouta Henry donner son avis. Seven n'en était pas plus éclairé sur la marche à suivre . Si son père avait été là , sa mère ne lui aurait pas demandé d'être présent . Mais la mort de son père menait à cette demande. Elle ne voulait pas être seule de nouveau , il comprenait . Lui non plus ne voulait pas la laisser seul

-Mais si elle retourne là-bas , je ne sais même pas comment je vais la contacter . Je ne sais pas vraiment si elle aura accès à internet si elle s'en va . il posa sa main sur son front visiblement dépassé Et comment je pourrais communiquee avec vous si je m'en vais

Seven avait l'impression de n'avoir que très peu de temps pour réfléchir à un soucis si important . Un an . Est-ce que sa mère demanderait encore plus de temps une fois là-bas? Est-ce qu'il verrait de nouveau Henry . Abandonner leur amitié lui donnait mal au coeur . Heureusement sa mère ne refusa pas de s'éclipser dans la suite que son fils lui avait pris . Seven se leva alors et se tourna vers Henry

-On s'occupe de tes affaires ? demanda t-il alors la porte une fois fermé Tu as ramené tant d'affaire après tout


         

-Je oeux lui demander de sortir . S'il sort et nous laisse visiter , tu serais partant ? Mais tu peux voir l'appartement d'ici . J'ai voulu le prendre dans le coin désert pour que tu puisses venir me voir quand tu t'ennuyes ou quand je te manque

Joël indiqua alors la batisse "C'est calme " il finit par se tourner vers Fuan "Tu rougis . C'est adorable . Je devrais essayer de le faire plus souvent , le rose sur tes joues te va très bien "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 27 Mar - 20:46



Henry savait bien qu'il fallait quand même du temps pour réfléchir à ce genre de proposition, ça ne se décidait pas du genre au lendemain. Mais il avait la désagréable impression que s'il partait et le laissait seul avec sa maman, il serait plus enclin à choisir de partir d'un an. Seulement, il ne voulait pas l'influencer. 

- Je n'ai pas de réponse à tes questions... peut être un compromis? Tu l'accompagne jusqu'a ce qu'elle s'installe. Tu sauras au moins ou elle habite, et lui envoyer des lettres au minimum. Tu as encore du temps pour réfléchir à ce qui te convient le mieux. 

La mère les laissa un peu seul. Henry n'avait pas vraiment envie de partir mais il le devait, ne serais-ce que pour laisser les deux membres de la famille se retrouver. Ils avaient droit à une intimité. Alors il confirma d'un hochement de la tête. 

- Oui, allons-y. Désolé d'être coquet, mais il y a pire que moi tu sais. Beaucoup de star ont le triple de mes bagages actuelles, dit-il avec un sourire. 

Autant se changer les esprits en se concentrant sur une tache simple comme trier ses vêtements. 



Oui, ce serait surement mieux ainsi. Si l'agent immobilier n'était pas à l'intérieur avec eux, il aurait beaucoup moins peur, même s'il ne serait quand même pas vraiment à l'aise. Il fut surpris de voir que Joel avait tout prévu, et en même temps il était soulagé de savoir qu'il pourrait aller le voir n'importe quand sans problème. Il lui adressa un petit sourire

- C'est...c'est pa...parfait

Fuan regarda ce que lui montra son frère. Ce n'était pas très loin en plus, les jumeaux pourraient aller le voir tous les jours s'ils voulaient. C'était vraiment pour dire de ne pas habiter avec le père. Serait-il si choqué que ça? 

- C'est jo...joli. 

Le fait que Joel lui fasse remarquer son rougissement ne le calma pas, ses joues étaient toujours roses et il affichait une petite mine embarrassée et en même temps heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Mar 28 Mar - 2:14





Seven écoutait les solutions d'Henry , son regard plongé dans sa tasse de thé à moitié entamé. Le liquide n'émanait plus de vapeur . Le rouquin se leva et se saisit de toutes les tasses de thé et les mit dans ce semblant de cuisine. Les cliquetis des tasses comme seule réponse pour Henry quelques instants . Seven essayant de bouger un peu pour réfléchir , s'éclairer l'esprit. Alors qu'il retourna vers ce petit salon , il observa assit sur ce canapé . Il savait pourtant que ce qu'il désirait le plus était de pouvoir avoir Henry à ses côtés . Dans ce semblant de confort , partageant le même lit.

Seven finit par arranger une de ses mèches de cheveux "Je ..." tenta t-il de dire , alors qu'il avançait . Mais il sentit alors son collier , sa petite croix qui reposait au centre de son torse. La famille passait avant tout ? N'est-ce pas ? Finalement il sourit alors , oubliant ce qu'il allait dire . Il allait se mettre dans l'embarras . Il n'allait pas être heureux de la même manière avec sa mère , mais il serait heureux . Tout cela étaitgrâce à Henry . Ils avaient tant cherché , travaillé , affronté les dangers .

Seven alla alors lui prendre la main,le faisant se lever du canapé "J'aime bien te voir avectes vêtements sur le dos ~et sans ~ mais je n'aime pas les plier . Dis Honey , tu veux que l'on commande quelque chose ? Tu sais ce dont j'ai envie de glaces ! D'énorme glace . On en prendra sur le chemin de l'aéroport . "



         

Joël avait réfléchit à tout . Comme cela , il pourrait avoir l'occassion de chercher les petits si on l'autorisait toujours à le faire et les poser à la maison . Il pourrait aussi avoir de la visite . Le coin était si calme qu'il pourrait dormir autant qu'il le voulait . Joël fut satisfait d'entendre le parfait de son Fuan , cela voulait dire qu'il viendrait

-Oui et la vue donne sur le parc qui n'est pas loin . Tout est si calme , ça ne ressemble presque pas au reste de tokyo comme si le temps s'était arrêté .

Fuan devait sous-estimer la futur colère de son père . Son père était fils de militaire et pas n'importe lequel . Un homme assez rude , plus rude que son père qui lui avait donné une education digne de ce nom . Joël aurait sûrement la chance de voir ses affaires s'envoler par la fenêtre

Joël regarda Fuan , il était si adorable que Joël eut du mal à ne pas rougir en le regardant sentant son coeur battre la chamade

-... Tu es vraiment adorable . Ah , si tout le monde l'était autant que toi le monde serait un paradis sur terre . il sourit Mais il n'y en a qu'un pour être assez mignon et me faire rougir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: