Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 0:24



Henry rit. C'était déjà très bien que Seven sache le dire en autant de langue. Henry en connaissait plus parce qu'il était un homme d'affaire, voilà tout. Il n'avait pas beaucoup de mérite. Pas besoin d'être ennuyé. Joel vient lui demander de se préparer et Henry obéit. Il alla prendre la main de son fiancé qu paraissait inquiet. Même si l'infirmier lui donna des paroles de réconforts, il y ajouta sa note personnelle avec un nouveau baiser.

- Je serais comme la belle au bois dormant que tu devras réveiller.



Thomas remercia Joel. La retenue de Warren ne le blessa pas. Cette fois, il voyait clairement que c'était par inquiétude pour lui, que c'était parce qu'il ne voulait pas trop le brusquer. C'était vraiment gentil. Il alla poser sa main dans ses cheveux pour lui faire de douces caresses, comme une sorte de berceuse.

- Ce n'est pas grave. C'est déjà très bien d'essayer. Je ne pense pas y arriver moi non plus.

Tiens, ce fameux Eric faisait son retour. Apparement, il avait un compagnon maintenant. Le fameux Noah qu'il avait entre aperçu, qui semblait un peu bouguon mais bon c'était peut être les circonstances qui avaient fait ça. Il ne l'interrogea pas sur Eric. Ce n'était pas le moment. Mais il eut les larmes aux yeux quand Warren lui dit qui l'aimait. Pas des larmes de tristesse, mais des larmes de joies.

- Merci...merci de continuer à me le dire. J'en avais besoin. Je t'aime moi aussi, je t'aime.



Kaze ne pouvait pas comprendre ce genre de relation. il avait toujours eu une relation simple et aimante avec ses parents, qui l'avaient tous les deux désirés et chouchoutés. Il n'avait jamais eu l'impression de remplacer qui que ce soit ou de ne pas être aimé. Mais c'était si triste que Zero ai vécu ça.

- Ce n'est pas juste ! Et bien moi je ne l'aime pas ce papa. Je vais demander à mon père s'il veut bien aussi devenir le tien. Non, attend, j'ai mieux. C'est moi qui vais être ton papa aujourd'hui. Je veux que tu sache ce que ça fait d'avoir un père qui t'aime pour ce que tu es. Tu es prêt?

Il se mit ensuite dans la peau d'un papa.

- Fiston. Si tu savais comme je suis heureux de voir que tu es en vie. Ne me fais plus jamais une peur pareille sinon c'est moi qui te séquestre dans ta chambre pendant tout un mois entier comme punition. Et tu vas voir, ce sale criminel qui a osé te faire du mal, je vais en faire de la pâte pour chat ! Personne n'a le droit de faire du mal à mon fils. Personne. Surtout si c'est pour l'empêcher d'être ce qu'il veut être. Je serais toujours fier de toi, quoi que tu fasse. Et tu peux compter sur moi. je te soutiendrais toujours. C'est promis. Je t'aime tellement, mon fils, si tu vais.

Et il lui fit un nouveau calin, mais pas un calin en tant que frère, un câlin en tant que père aimant qui avait eu peur pour la vie de son fils captif. Un câlin presque désespéré et débordant d'amour à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 1:09

[/url]


707 descendu du lit. Il devait laisser son Henry y aller . Il espérait que tout irait bien . Mais il n'y avait pas de raison . Le petit hacker alla embrasser son amoureux une dernière fois "Je t'aime , mon Darling . Et je réveillerai ma belle avec un baiser de cinéma ." il alla lui caresser la joue , puis il laissa le corps hospitalier emmener son amoureux . Il sortit alors de la chambre . Il pouvait peut-être aller voir Zero


Il se dirigea vers la chambre de Zero





Zero n'avait jamais raconté cettehistoire . Les gens qui la connaissait , avait juste vu été témoin des relations difficile qu'il avait avec Monsieur Reime . Alors qu'il racontait le résumé de sa relation avec Monsieur Reime , il ometta de parler de tout sévices . Malik regardait Zero qui se concentrait bien plus sur ses bandages pour ses poignets . Sûrement pour qu'on ne lise pas l'émotion dans son regard .

-Je n'ai pas besoin de père . J'ai toujours bien grandi sans . Alors gardes-le tien puis il regarda Kaze avec un air moqueur Tu vas juste te ridiculiser

Mais Zero écouta tout de même . Il n'avait jamais entendu ce genre de mots . Il avait eu la présence de Warren comme son frère , il avait eu Madame Reime qui avait tenté de ressembler à une mère . Il écouta Kaze . Et cela lui plaisa un peu de voir ce père qu'il n'avait jamais vu faire une apparition dans sa vie . Alors il reçut une seconde enlacade . Il ne la refusa pas .

Et Zero commença à pleurer de nouveau . Malik se leva et alla doucement passer sa main dans son dos . Il devait en avoir plus sur le coeur que cette torture . Il avait toujours remarqué les vieilles cicatrices de Zero au poignet . Il se demanda alors ce qu'il se serait passé si Kaze n'était pas venu dans sa vie ? Il valait mieux ne pas y penser

-Si cous continuez , je vais pleurer aussi

Dit le coureur





-Aïe se plaignit Makau quand Warren se fit caresser les cheveux

Warren parut quelque peu étonné de recevoir cette attention . Il avait vraiment peur que Thomas ne veuille plus jamais de lui . Il avait du mal à comprendre qu'il l'aimait toujours . Mais quand il sentait ce genre d'attention , il avait un peu moins peur . Makau paraissait gêné par cela , mais ne savait pas quoi dire .

Warren tourna ensuite la tête vers Thomas pour lui dire qu'il l'aimait . Il remarqua les larmes de Thomas . Makau l'empêchait d'aller les essuyer , mais il finit par ressentir auelque chose . Il resentit de la tristesse et quelques larmes finirent par tomber . Parce qu'il savait que Thomas été brisé et qu'il ne pouvait pas lui donner tout l'amour qu'il lui faudrait sans le briser . Il voulait le prendre dans ses bras mais cela ne ferait que le briser un peu plus .

-... S'il te plait n'en doute pas . Il n'y a pas un seul instant où j'ai pensé que tu étais en tord . Tu vaux tellement mieux que ce genre de chose . il laissait ses larmes couler Parce que je voulais ... Je voulais tellement que tu sois bien . Je t'aime tellement
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 1:48



Thomas l'avait fait naturellement. Parce que Warren semblait si démuni. Même si lui même ne se sentait tout aussi diminué, voir son petit ami dans cet état lui donnait envie de redoubler d'effort. Ca l'aidait à tenir, en quelque sorte. Il devait être fort pour lui. Il sentait que Warren avait besoin qu'il soit le Thomas de d'habitude. Doux, calme, serein, patent et compréhensif.

Thomas n'essaya pas tout de suite ses larmes. Il fallait que ça sorte pour tous les deux. Pour le moment il ne pouvait pas faire plus que lui toucher les cheveux et le visage. ll espérait que c'était suffisant. Les mots de Warren firent su bien à Thomas. Il aurait tellement voulu pouvoir le toucher avec ses propres mots lui aussi. Mais il avait l'impression de se heurter très souvent à un mur depuis l'incident.

- Moi aussi je t'aime et je voulais également que tu sois bien. Mais je t'ai inquiété. J'espère que j'arriverais de nouveau à te faire te sentir bien. Je ne veux pas que tu sois malheureux. Alors essaye de faire de beaux rêves d'accord ? Un rêve avant cette journée. Ou sur un futur heureux. Par exemple, trois enfants qui jouent dans notre jardin. Je vais essayer de faire pareil de mon coté.



Kaze s'en fichait bien de se ridiculiser ou non. Mais il voulait qu'une fois dans sa vie, Zero se sente bien, avec un père qui se soucie de lui. Heureusement que Zero n'avait pas parlé des sévices mais en voyant l'état dans lequel il était, le jeune chanteur et musicien se doutait bien de ce que ce monsieur Reime avant fait à son pauvre grand frère. Il se sentait si chanceux d'être tombé dans une bonne famille. Kaze ne se moqua pas de Zero quand il pleura. C'était même bien qu'il le fasse.

- Là, là. Pleure autant que tu le veux. Ne t'inquiète pas, je ne te trouverais jamais faible parce que tu te laisse aller, fiston. J'aurais voulu être là pour te protéger. Mais maintenant je vais prendre soin de toi jusqu'a ce que tu aille mieux. A commencer par ton appétit. On t'a apporté ton plat préféré, alors tu vas me faire le plaisir de tout manger, compris?

Kaze essayait de tenir son rôle de père le mieux possible. Il n'était pas sur de bien le faire, mais il essayait de prendre son père en modèle, avec des paroles peut être un peu plus enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 2:18

[quote="Eimi-chan"][/url]






Zero finit par rigoler à travers ces larmes "Tu peux arrêter ça " dit-il alors tout en attrapant le plat qui lui était tendu . Il devait avoir l'air d'un idiot . Mais itant pis , il supposait que c'était en partie cela d'être un humain avec des sentiments.

-Merci Kaze . Mais il frotta sa propre joue Même si ça m'a manqué . Je préfère vous avoir tout les deux comme famille . Et Warren aussi .

Il enfourna une bouchée dans sa bouche , Seven toqua puis entra "Zero , j'étais venu pour savoir si tu all... MALIK " Malik se fit sauter dessus et ce dernier receptionna son adorable cousin dans ses bras

-Toi aussi tu es à l'hôpital ?

-Mon fiancé s'est fait tiré dessus

-Parce qu'il t'a sauvé la vie . Quel prince charmant

-Je ne le nie pas . Mais ce n'est pas le seul prince . Je crois que Markus est aussi venu te sauver

Zero rougit intensément .

-Enfin , j'étais juste venu te voir pour te demander si tu vas bien mais tu es bien entouré . Je vais donc aller à l'accueil pour prévenir que je dors ici .  




Makau n'arrivait pas à parler librement quand les deux discutaient . C'était difficile de faire son boulot . Warren ne cessait de l'ignorer royalement . Il ne pourrait pas le faire bien longtemps . Il ferait en sorte que ces angoisses l'empêche de dormir ou le réveil en pleine nuit . Warren n'avait pas besoin d'un Thomas en particulier , il avait besoin que Thomas finisse par se sentir mieux . Et même s'il fallait du temps , même s'il ne devait être que son ami ou encore moins que ça .

Les gestes furent suffisant pour garder sa peur assez loin . Pour le moment , il laissait ses larmes couler . Un jour , il finirait peut-être par se rapprocher de Thomas ou Thomas se rapprocherait de quelqu'un . Le plus important c'était sue Thomas se sente mieux . C'était cela le plus important

-Je ne suis pas le plus important Thomas . Ce que tu ressens est important Thomas . Et je suis malheureux , je le serais pendant longtemps , même à chaque fois que j'y repenserai . Mais c'est ainsi . il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même Dors bien .

Dit-il en fermant les yeux tandis que Makau tentait de venir parler dans ses oreilles de nouveau  . Warren mit son second écouteur pour ne pas l'entendre . Et même si ce fut difficile , il finit par s'endormir d'épuisement . Quelques fois , il se réveillait , jetait un coup d'oeil dans la pièce puis il se souvenait que les cris provenait de ses êcouteurs . Alors Makau se tenait toujours assis sur une chaise , il souriait comme Lance mais pourtant avait les yeux gris et triste de Warren ainsi que ses cernes .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 11:28



Thomas, lui, espérait toujours pouvoir être un bon petit ami. Si Warren ne le rejetait pas, alors il resterait à ses cotés, parce que c'est ce qu'il désirait. Et il espérait vraiment que Warren espère la même chose. Thomas ne savait pas comment est ce qu'il arriverait à se sentir mieux. Pour le moment, il essayait simplement de ne pas y penser.

- Tu as raison, je suppose que la meilleur remède, c'est le temps. Dors bien toi aussi, lui souhaita t'il en faisant par la suite attention à ne pas le réveiller en faisant des mouvements trop brusques ou en laissant la télé trop fort.

Parce que ce fut une fois "seul" que Thomas affronta ses propres peurs. C'est à ce moment là que son masque se fissura et qu'il eu l'air beaucoup moins assuré. D'ailleurs, il n'osait pas dormir. Il avait peur de revoir Lance dans ses cauchemars. Au pire, de voir Warren lui dire qu'il ne voulait plus de lui à cause de ce qu'il avait fait. Les peurs de Thomas ne manifestaient pas sous forme de voix ou d'hallucinations, plutôt sous la forme d'horribles sensations très désagréables, et aussi sous forme de flashback qui revenait en boucle dans sa tête. Quand il sentait que Warren se réveillait, il affichait de nouveau son masque. Il ne voulait pas l'inquiéter.

Mais il ne pouvait nier qu'il avait peur. Il n'arrêtait pas d'observer l'entrée, comme si quelqu'un allait soudainement venir et le kidnapper. Avant que Warren vienne, il avait aussi vérifier partout dans la pièce s'il n'y avait pas de bombe à gaz caché quelque part. Oui, c'était plus un sentiment diffus et constant d'insécurité et des souvenirs angoissants qui hantaient Thomas.



Kaze arrêta donc de coeur le papa. Il préférait lui aussi être le petit frère de Zero. En tout cas, il était très heureux que Zero considère Malik comme un membre de la famille. Et Kaze essayait aussi de voir Markus comme un membre de la famille, surtout quand il apprit qu'il avait sauver son frère. Ils devraient trouver un moyen de le remercier.

- Oh alors c'est on cousin Malik? Et il faudra inviter Markus à la maison pour le remercier avec un délicieux repas, qu'en pense tu? Tu devrais définitivement te mettre avec lui, si c'est ton héros. Comme Lois Lane et Clark Kent.

Pour Kaze, il n'y avait pas plus récompense ultime qu'une bonne nourriture. D'ailleurs, il se retenait de manger celle de Zero. Il en avait plus besoin que lui. Pour cette fois, il allait être généreux. Même si c'était difficile. Il regarda le cousin de Malik. Alors comme ça il avait un fiancé. c'est vrai qu'ils en avaient parlés quand ils s'étaient vu par webcam.

- Tu veux qu'on reste dormir avec toi cette nuit, Zero? demanda son petit frère.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 16:07

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][/url]






Les cousins étaient ravis de se voir. Ils avaient tout deux grandi. Malik était un homme musclé , grand et avec des jolies cheveux violets . Luciel avait teint ces cheveux d'un rouge passion , mais il avait encore la frimousse qu'il avait à l'époque . Luciel avait l'air impressionné de la carrure de son cousin . Il le complimenta gentiment .

-Désolé et enchanté ! Je ne me conduis pas très bien . Je suis le cousin de Malik . Mon surnom est Seven . 707 . J'ai beaucoup de surnom . J'ai 21 ans . J'ai fuit l'afghanistan avec Malik . Il était encore petit comme ça . Enfin , il était tout de même plus grand que moi à l'époque . Mais je m'oublie et je dois y aller . Je repasserai

Malik lui sourit et il le prit dans ses bras avant de le laisser s'en aller . Puis il se concentra sur Zero "Je ne crois pas qu'il sois intéressé par ce genre de chose . Puis sortir avec un garçon , n'est pas vraiment mon truc usuellement . Ça n'a jamais résulté en quelque chose de bien . Et hum non . Vous devriez en profiter pendant que personne n'est à la laison comme tout jeune de votre âge "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 21:52



Luciel et Malik se ressemblait un peu même si Seven n'avait pas ses cheveux violets. Ils n'avaient pas la même stature non plus. Mais leur complicité semblait évidente. Elle était belle à voir. Kaze avait à chaque fois envie de couvrir Malik de tendresse quand on lui parlait de la fuite en Afghanistan. C'était si triste de devoir quitter sa patrie, surtout dans un climat de peur et de mort.

- A plus tard, répondit joyeusement Kaze. Et tu ne dois pas abandonner pour Markus. Si tu ressens quelque chose pour lui, tu devrais lui dire. Je m'arrangerais pour qu'il vienne te voir, si tu veux. Ah, maintenant que tu le dis, c'est vrai que j'ai très envie de faire cra-cra. Mais on peut aller dans la salle de bain et puis on revient dans la chambre pour dormir avec toi, proposa le petit frère tout à fait innocemment, en oubliant qu'il était très bruyant.



Souten était fatigué de la journée. C'était des émotions trop tendues et intenses qu'ils avaient vécus. Il n'osait imaginé ce que pouvait ressentir les autres. Lui était déjà mentalement épuisé alors qu'il n'avait rien subi, c'était dire. Il avait juste hate de rentrer chez lui et de serrer ses trois cadets dans ses bras, maintenant qu'il avait pris des nouvelles de tout le monde. Henry se faisait opérer, Zero était avec sa famille, Warren était avec Thomas. Le temps dirait qui guérirait vite et qui aurait des séquelles.

- Quelle journée
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 3 Nov - 23:07




Malik venait de se réveiller. Zero était encore à l'hôpital. Mais ils avaient passés quelques nuits à ses côtés. Il bailla , se frotta les yeux et se dirigea vers la cuisine . Il se demandait s'il aurait la chance de faire ce qu'il désirait avec Kaze aujourd'hui . Il l'espérait . Ça commençait à vraiment lui manquer et que Kaze devait pouvoir s'asseoir convenablement à présent .

-Hum soupira t-il en rêvassant

Malik passa sa main dans ses cheveux . Une trentaine de minutes et il avait fini , les oeufs , le chocolat , le thé et avait fait des crèpes . Malik alla ensuite dans la salle de bain . Une fois qu'il eut fini de se doucher , de s'habiller , il alla jeter un coup d'oeil dans la chambre de Kaze pour voir comment il allait





Warren avait demissionné depuis plusieurs jours . Il passait la plupart de ses journées à s'entrainer. Il avait réussi à avoir le retour d'un ami dans les forces de l'ordre . C'était bien moins payé , mais il se sentirait mieux. Warren arrêta ses abdos et regarda le plafond . Makau était assis à côté de lui , il passait sa main devant le visage de Warren

-Eric et Noah arrivent bientôt lui précisa Makau

-Je sais qu'ils viennent . J'ai un agenda .

-Je voulais juste te préciser qu'ils viendront . Qu'ils sont bien meilleurs que toi et qu'ils verront que tu deviens fou . Bon sang , laisses-moi terminer mes phrases !

Warren se leva et attrapa une serviette , il avait tenté de retirer ses écouteurs . Ils mettaient Thomas mal à l'aise . Puis il devait s'entrainer à supporter Makau . La visite d'Eric serait un bon entrainement . Ignorer Makau et se passer des écouteurs .




Jumin était en train de préparer le petit déjeuner . Il avait fait son retour en cours depuis quelques jours . C'était toujours difficile , il se faisait souvent embêter . Mais il prenait sur lui et tentait tout de même de parler . Et même si la plupart des gens ne l'appréciait pas encore , il avait réussi à se faire une connaissance ou deux dans le groupe de photo . Et il espérait se faire des amis lors du festival

Sa classe avait décidé de faire un manoir hanté. Il devait encore travailler sur son déguisement . Il devait être un fantôme .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 1:27



Lucas aidait Jumin comme il le pouvait en le soutenant moralement. Il l'amenait voir les amis qu'il s'était fait pendant son absence, dont Ran. Certains midis ils ne mangeaient que tous les deux, et 'autres midis, Lucas l'amenait au réfectoire avec lui et le faisait s'assoir à la table qu'il partageait avec tous ces nouveaux camarades qu'il appréciait. Il voulait que Jumin trouve sa place.

La classe de Lucas allait faire une pièce de théâtre pour le festival. Lucas avait obtenu le rôle du prince, et ils étaient en train de tous réfléchir ensemble pour qu'il puisse se déplacer à son aise sur scène malgré son handicap.



Thomas était très vite retourné chez lui. Il avait fait changer les verrous. Il fermait toutes les tentures. Il se rendait bien compte qu'il était trop excessif, mais il ne pouvait s'en empêcher. Chaque matin et chaque soir avant d'aller se coucher, il faisait le tour de la maison pour vérifier qu'il n'y avait rien de suspect. Il sursautait au moindre bruit. Il n'était pas encore retourné travaillé mais il comptait y retourner le lendemain parce qu'il avait les nerfs à vifs à force d'être à l'affut du moindre danger. En plus, il dormait très mal. Dés qu'il fermait les yeux, les souvenirs de cette journée là le hantaient, et ça le paralysait et le faisait trembler. Alors il se réveillait en sueur et il n'arrivait plus à se rendormir.

Quand il recevait de la visite, il arrivait à se comporter normalement. Mais dés qu'il se retrouvait seul, il avait l'impression de devenir une souris prête à être dévorée d'un instant à l'autre par un chat. Quand il était seul, il se sentait misérable et horrible. D'ailleurs, il avait une si piètre opinion de lui qu'il n'arrivait pas à supporter son reflet dans la glace. Il n'aimait pas non plus voir ses cicatrices. Etant un pacifiste, il ne brisa pas les miroirs, il se contentait de les recouvrir tous. Et de ne pas oublier d'enlever les draps quand quelqu'un devait venir. Ou on insisterait pour qu'il aille voir un psy.

Mais la raison principale pour laquelle il cachait ses peurs, c'était pour ne pas accabler Warren, qui semblait déjà combattre ces propres difficultés. Il avait changé depuis cet événement. Il était moins.... Warren. Il était devenu un peu plus soldat, et moins la personne emphatique et généreuse qui l'avait séduit. Mais ce n'était qu'une phase. Pour tous les deux. Ils allaient surmonter ça.



Kaze ne savait pas combien de temps son frère devrait rester à l'hopital. Mais sa sortie ne serait pas pour tout de suite. Pour le moment, il dormait à poings fermés, marmonnant à propos de nourriture. Il ne tarderait surement pas à se réveiller en sentant bonne odeur. Et en effet, quelques temps plus tard, il se redressa comme une pique d'un coup. Ca sentait très bon. Excellemment bon.

- Malik je t'adore !

C'est ce qu'il lui disait chaque matin quand il se réveillait avec le petit déjeuner déjà prêt. Ni une ni deux, quelques secondes plus tard, il était à table devant une assiette bien remplie, nageant en plein bonheur.




Markus avait été rendre visite à Zero la veille. Pas de sa propre initiative, mais parce que le club de boxe lui avait demandé d'aller prendre de ses nouvelles pour eux. Ils avaient aussi demandé à ce qu'il aille lui chercher des fleurs avec l'argent qu'ils avaient cotisés. Du coup il était arrivé avec un grand bouquet de fleur, puis il avait écouter le rapport de Zero sur son état. Tout simplement.

Pendant ce temps, Henry était revenu saint et sauf du bloc opératoire. Il n'avait plus de balle dans la jambe mais il ne pouvait quand même pas encore marcher. Il était donc en chaise roulante pour ne pas devoir forcer sur sa jambe. Enfin, il guérirait surement plus vite que Zero, c'était ses pensées de consolation. Et puis ce n'était pas si mal de faire le tour de l'hôpital tout en restant confortablement assis dans un fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 2:48

[quote="Eimi-chan"]


Malik commençait à avoir l'habitude de cette petite routine . Il souriait toujours quand il entendait ce "je t'adore " même s'il était en partie motivé par la nourriture .  Il le laissa se jeter sur la nourriture tandis qu'il se préparait ses protéines . Alors qu'il découpait sa viande , il entendu toquer . C'était étonnant . Et il devait avouer que depuis l'histoire de Zero , il était inquiet . Il attrapa donc la première poèle qu'il vu et alla ouvrir la porte .

-Bonjour Malik dit-une voix chaude

Malik lâcha sa poele de suite quand l'homme vint le prendre dans ses bras . Antoine se pressa contre lui et le serra comme une peluche "Je ne pensais pas te trouver . Quand j'ai su que tu étais parti au japon ,j'ai tout fait pour avoir des renseignements de tes amis mon amour ." il alla lui prendre les mains . Si un air de dégout n'avait jamais été vu ce le visage de Malik l c'était à présent qu'on pouvait le voir .

-Antoine , lâche mes mains . Qu'est-ce que tu fais au japon ? Je croyais que tu détestais l'asie

-Oui mais moi je t'aime et nos deux filles t'adorent

-Arrêtes de les utiliser comme des excuses . Elles valent mieux que ç. Et elles sont tes filles . Elles ne m'ont pas vu depuis un an . Et la dernière fois que je l'ai vu Ella me voyait comme un simple adulte .

- Fais-moi au moins rentré dit le policier tout en entrant sans attendre l'accord de Malik

[/url]

Du côté de Seven , ça allait plutôt bien. La seule chose qui avait eu lieu était un appel de sa mère pour crier sur lui et Henry . Non , pas parce qu'il avait raté l'avion mais parce qu'Henry était en chaise roulante . Jamilya avait appris la nouvelle grâce à sa nièce qui se rendait souvent en ville . Elle était la seule de la famille qui n'aspirait pas à être une nomade .

Bref , autant dire qu'elle avait commencé à leur crier dessus en russe , elle les avait traité d'imprudent et de fou . Elle les avait blâmé autant l'un que l'autre et elle leur avait précisé qu'à cause d'eux , elle avait du faire des heures de cheval pour se rendre dans une ville . Seven avait tenté de ne pas rire à la menace de la sandale .





Zero avait été un peu content de voir Markus . Il remerciait buddha . Quand on lui demanda comment il allait , il précisait qu'il allait bien . Ce n'était pas comme si l'hôpital était un lieu inconnu pour lui . Puis voir Markus avec un bouquet avait eu quelque chose de très sympathique . Il s'était même un peu moqué de lui . Mais finalement , il avait attrapé son beau bouquet avec un petit air satisfait .

C'était bizarre . Personne ne l'appréciait vraiment d'habitude .

Mais ce qui lui manquait c'était Warren . Il n'était jamais venu le voir .




Warren était là si Thomas voulait un service ou encore le voir. Mais leurs conversations étaient courtes .Warren n'était plus aussi loquace qu'avant . Parler semblait être un effort que le coréen haïssait . Parler le poussait à réfléchir et réfléchir faisait venir Makau . L'entité lui interdisait tantôt de regarder Thomas dans les yeux , tantôt d'utiliser des termes comme épaule ou encore comme pire et mieux . Les raisonnements de Makau étaient sots , mais il les acceptait . Tout comme il avait accepté la place que Makau prenait dans sa vie . Ils entretenaient des longues conversations sur ses peurs. C'était bizarre parce que parler était si difficile mais avec Makau , cela était si simple .

-Tu penses qu'ils le verront dans tes yeux que tu es fou ? Ne leur parle pas de moi .  

Warren se replongea dans une série d'exercice . Il avait mis de la musique . Pas son style de musique , mais il avait espéré que les paroles agissent sur lui


One - Nothing wrong with me
Un - Pas de problème avec moi
Two - Nothing wrong with me
Deux - Pas de problème avec moi
Three - Nothing wrong with me
Trois - Pas de problème avec moi
Four - Nothing wrong with me
Quatre - Pas de problème avec moi
"

Il n'entendu même pas Eric rentrer . Ce dernier le regarda dans cette sorte de transe où il ne remarquait personne . Alors qu'il essayait de l'appeler , en criant assez fort pour être entendu , il cru comprendre qu'il semblait l'ignorer délibérement . Puis Eric arrêta la musique et  l'appela de nouveau . Warren resta couché au sol en sueur , essouflé , l'air de souffrir de ses exercices plus qu'autre chose .

-Qu'est-ce qu'il y a t'as été appelé pour l'armée , poupée ?

Warren ne parla pas "Non . Longue histoire , courte . J'ai dêcidé de travailler dans une brigade ."

-Toi ? Ton père a réagit comment ? Et tes soeurs ? Est-ce que tu vas bien ? Tu as 20 minutes de retard . On devait sortir avec toi et ce fameux garçons . Et toi , t'es torse nu en train de faire des exercices . Pas que je n'aime pas ça . Mais j'ai pas payé une baby-sitter pour rouler et apprendre que mon rendez-vous est annulé . Tu m'avais promis qu'on irait dans unburger king ! Puis il est ou ton copain ?  

-Il doit être en retard aussi . Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?

-Hey ... Est-ce que tu es sur que ça va ? Tu ressembles à quelqu'un qui a vu un mort

-Il est mort , c'est différent . Hey , tu ne penses pas qu'il est ton ami parce qu'il a pitié de toi ? Il a certainement eu peur que tu sautes d'un pont . Regardes le , il sait . Il sait tout . Moi , Lance , il te juge .

Warren se doucha , puis s'habilla . Il s'habillait différement. Il était en t-shirt . Un t-shirt lambda avec des écritures dessus , un jean délàvé , les écouteurs autour du cou et une veste en jean . Un style éloigné des chemises et cravates .



Jumin était dans sa classe . On pensait déguisement , on pensait aussi maquillage . Il tentait de proposer un maximum d'idée . Une jeune fille , qui faisait aussi parti du groupe de photo tentait de l'inclure dans la conversation . La classe était donc obligé de l'écouter . Ils finirent finalement par choisir que leur maison hanté serait en faite un petit jeu ou les élèves devraient survivre a des zombies . Une sorte de jeu de chat et de la souris .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 12:43



Dans la classe de Lucas, ce fut finalement Cendrillon qui fut choisi comme pièce à jouer. Lucas n'aurait donc pas trop de réplique à faire, il devait juste danser durant un bal, ramasser une chaussure, puis chercher la fille à qui ça appartenait. La jeune fille qui jouait Cendrillon était très contente d'avoir Lucas comme prince. Et la classe A, ou était Ran, allait faire un café, mais ils ne savaient pas encore quel thème le café aurait. Ce festival promettait d'être amusant.



Kazuya était en train de déguster ce délicieux petit déjeuner quand on sonna. Il se demanda qui ça pouvait être. Mais Malik avait pris une poêle et il était fort, alors le rouquin n'était pas trop inquiet. Et puis rien au monde ne l'aurait interrompu pendant son repas. Pas même une inondation ou un tremblement de terre. Néanmoins, quand il entendit la poêle tombé et Malik haussé un peu le ton, il finira vite son assiette et alla voir, des miettes sur sa joue.

- Malik, tout va bien? Si c'est quelqu'un qui vient se plaindre du bruit qu'on fait quand on s'amuse, dis lui qu'on y travaille et qu'on est désolé. Par contre, si c'est quelqu'un qui a amené une pâtisserie, alors il est la bienvenue ! Ah, ça a l'air d'être quelqu'un que tu connais, remarqua t'il finalement en les voyant tous les deux.



Thomas était dans un état second. Ca lui arrivait souvent ces derniers jours. Il restait assis, dans le noir, les yeux dans le vide, et puis soudain il se réveillait et remarquait que plusieurs minutes était passé. Comme ici. Il était super en retard. Il se traita mentalement d'idiot puis il se rendit le plus vite possible chez Warren. C'était toujours une épreuve. Il ne prenait pas de voiture, il privilégiait maintenant les transports publics. Ce serait moins facile de la kidnapper à la vue de tout le monde. Mais les bruits, ou les gens qui le touchaient tans y prendre garde lors d'un tournant, oui, tout ça, ça lui donnait des sueurs et mal à la tête. Sans oublié qu'il était épuisé. Il ne dormait pas assez.

Thomas portait le même style vestimentaire que d'habitude, mais il mettait maintenant un foulard en plus pour cacher ses brulures dans le cou. Il arriva enfin chez Warren, mais comme il y avait eu des embouteillages sur la route et que prendre les transports en commun prenait en général plus de temps qu'un parcours direct en voiture, il était vraiment très en retard. Il sonna quelques minutes après l'arrivée d'Eric. Il allait enfin rencontrer ce mystérieux ancien petit ami et il était en retard. ça ne lui ressemblait pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 15:21

[quote="Eimi-chan"]


Malik regarda Antoine indiquer Kaze "Tu vois , tu as une âme de papa puisque tu t'occupe encore d'enfant . Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu le babysittes . Parce que j'ai cru comprendre que cet appart est à un certain Warren " . Antoine essuya les miettes puis visita le petit nid de la famille

-Je ne ... C'est mon petit-ami

Antoine se tourna soudainement "Lui ?" s'étonna l'homme en regournant près d'eux . Ils vivaient déjà ensemble

-Je suis Antoine , l'ex-petit ami de Malik dit-il en s'accrochant au bras de ce dernier Je m'inquiétais pour lui . Ça faisait si longtemps qu'on ne s'était pas vu . Hein , mon coeur ?





Noah attendait dans la voiture. Lui qui était un homme ponctuel , ça le rendait fou de voir que tout le monde avait autant de retard. Eric qui était plus cool , en profita pour faire le tour de l'appartement . Pas de livres sur les fonds marins , plus de planche . Mais Warren devait toujours dessiner puisqu'il y avait des crayons partout. Eric roula jusqu'à un dessin . Il se demandait qui était dessus.

-Qui-est-ce ?

Warren ne lui répondu pas . Eric se dirigea alors vers la porte pour ouvrir . Il ouvrit donc et fit signe de regarder plus bas , puis sourit "Bonjour . Alors , c'est toi Thomas . Je suis Eric . Je vois que vous n'êtes pas des ponctuels dans ce couple . Mais moi non plus . Si Noah me laissait prendre les commandes , on serait plus souvent en retard " . Warren s'approcha alors de la porte , il aida Eric à sortir puis referma derrière eux .

- Eric veut aller dans un burger king .

-J'aimerai un peu de mal bouffe . Tu ne sais pas comment c'est difficile de manger auelque chose de pas sain avec lui ! Vraiment un chieur de première celui là . Si tu fais ça , tu vas donner le mauvais exemple à enfant 1,2,3 et 4

-Tu continues de les appeler par des numéros

-Je n'oublie jamais un mauvais cadeau pour la fête des mères . Elles sont 3 à avoir 8 ans . À cet âge , on sait si un cadeau est mauvais . Je l'ai vu dans leurs yeux . Puis si t'agais vu le cadeau de cette chi*ure de Noah pour la fête des pères . Oui mais papa , il fait la guerre . Et bah papa Eric , il est celui qui s'occupe de 4 pestes . Je vous le dis . Les gosses c'est ingrat .

Warren s'approcha de la voiture de Noah "Bonjour Warren . Alors , tu as un retour pour le boulot ? "

-Je vais passer mon entretien demain .



Jumin sortit de sa classe , il parlait avec son ami . Ils se demandaient s'il n'y avait pas moyen d'installer un petit concours photo pour leur club
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 16:28



Lucas sortit lui aussi de sa classe. Il était content de savoir que Jumin avait une amie. Et tout le monde dans sa classe était impatient de voir arrivé Light. Il serait surement là pour le festival, ou peut-être un peu plus tard. En attendant, il apprenait à rester un peu tout seul, même s'il n'aimait pas ça. Mais les parents de Lucas passait deux fois dans la journée pour s'assurer qu'il allait bien, l'emmener faire pipi, et vérifier que sa gamelle d'eau n'était pas vide



Thomas espérait que personne ne lui envolerait d'être arrivé en retard. Pour se faire pardonner, il était passé prendre une petite tarte. Quand ou vient lui ouvrir, il descendit donc les yeux et vit Eric. Il ne s'attendait pas à le voir en chaise roulante. Warren aurait pu le prévenir ! Mais bon, ce n'était pas très grave. Il adressa un petit sourire à Eric.

- D'habitude, je le suis. Je n'ai juste pas vu le temps passer. Désolé.

Quatre enfants, c'était beaucoup. Thomas en voulait plusieurs aussi mais quatre, c'était peut être un peu trop ambitieux. Et puis Eric avait beau parler d'eux en terme peu élogieux, il était sûr qu'il les adorait. Et peut être qu'il traitait le "papa" différemment de la "maman" sans le faire exprès. 8 ans, c'était encore jeune. Ou s'il voyait moins souvent Noah, c'était peut être aussi l'occasion.

- Un burger king. Ca me va.

Thomas essayait d'avoir une certaine inimitié avec Warren, par le regard notamment, pour remplacer les baisers qu'il ne pouvait pas donner pour le moment. Mais ce n'était pas très frustrant, la plus part du temps Warren ne le regardait pas. Il regardait derrière ou à coté, comme s'il y avait quelqu'un d'autre. Et même quand il lui prenait la main, il semblait ailleurs. Et il ne proposait jamais aucun geste. Warren ne prenait pas l'initiative de lui prendre la main, ou de lui sourire. Même dans ses yeux il ne voyait pas cette tendresse qu'il y avait habituellement. Thomas ne savait donc pas trop comment réagir, la plus part du temps. Aussi, Warren parlait peu de ce qu'il faisait. Par exemple, il ne savait pas exactement à quel genre d'entretien d'embauche il allait.

- Je pense que je vais aller travailler demain, précisa t'il pour essayer d'entamer u début de conversation avec lui. Ah et j'ai appris que tu n'avais toujours pas été voir Zero. Tu lui manque beaucoup. Si on allait le voir ensemble demain après ton entretien? proposa t'il.

Le pauvre Zero était vraiment triste. Thomas lui avait déjà rendu visite, ainsi qu'a Henry. Ca lui permettait de se changer les idées. Et de voir les autres se remettre lentement l'aidait à se dire que lui aussi allait se remettre.



Kaze savait qu'il avait souvent l'air d'être un gamin, mais quand même, à son âge, il n'avait pas du tout besoin d'un baby-sitter. C'était un peux vexant, la façon dont Antoine le considérait. Comme un adolescent qui n'avait qu'une petite amourette de rien du tout, et qui n'était pas un adversaire de taille. Kaze était peut être un peu naïf et insouciant, mais il n'était pas complètement idiot, et il voyait que son pauvre petit ami était mal à l'aise avec ce gros balourd qui lui tenait le bras. Il se décida donc à agir.

- Excusez-moi mais on ne vous a pas autorisé à entrer,il me semble. Ni à vous coller à mon petit ami. Comme vous l'avez si bien dit vous même, vous êtes son ex. Alors éloignez vous de lui. C'est ma place que vous occupez.

Il tira l'autre bras de Malik pour l'aider à se dégager.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 17:51




Malik fut étonné de voir Kaze réagir . Mais aussi ravi. Antoine tenta de ne pas paraitre offusqué "Je vois qu'il est très jaloux . Tu de vrais lui dire de se calmer . Je vois qu'il est très jeune et encore très sensible ." dit-il en continuant de s'accrocher au bras de Malik

-Il ne faut pas piquer des colères , le rouquin

-Antoine... gronda t-il

-En tout cas , je suis venu avec Aurore . Ça serait bien que tu viennes la voir [/ il lacha le bras de Malik [b]J'ai toujours le même numéro

Antoine lacha le bras de Malik , tourna les talons puis clasua la porte



Eric remarqua l'air étonné de Thomas. Il se tourna vers Warren . Il avait oublié de prévenir son petit-ami qu'il était en chaise roulante. Est-ce qu'il était sérieux ? Mais comle unique réponse , Warren posa son regard sur une sorte de chose invisible , un point dans la pièce . Eric dêcida alors d'expliquer sa situation . Cela éviterait une situation gênante . Eric indiqua alors ses jambes

-Je suis paraplégique , j'ai été passé à tabac en prison . Je pensais que l'autre c*n derrière aurait raconté le minimum . Mais ça sera encore plus passionnant de raconter tout ça autour d'un hamburger

Warren aida son ex-petit ami à s'installer dans la voiture . Puis il écouta Thomas pendant qu'il rangeait la chaise roulante à l'arrière de la voiture . Warren le regarda "Vraiment ? Bien . " commenta t-il ensuite . Ensuite la conversation fut à propos de Zero . Makau apparut dans le coffre et secoua la tête négativement . Zero connaissait Warren trop bien , il verrait tout de suite tout ce qui n'allait pas .

-Je n'ai rien à lui dire . puis il ferma le coffre Mon entretien va durer longtemps . Je vais devoir montrer que je suis apte physiquement à entrer dans une brigade .

Noah sourit "Tu en sera capable . Tu es l'un des meilleurs réserviste de la navy "

-Et en corée du sud , tu étais incroyable . Je ne pouvais pas faire la moitié des exercices à l'époque . Maintenant je ne peux plus en faire aucun plaisanta t-il en riant Enfin , il y a bien un exercice que je fais avec Noah . De la bonne b..

-Eric ! lança Noah tandis que Warren s'installait dans la voiture

Makau rigola bien fort , ce qui donna des maux de tête à Warren qui grimaça .



Jumin se demanda s'il n'y avait pas moyen de voir son ami avant que le cours d'anglais commence . Même s'ils avaient cours ensemble . Il espérait pouvoir le voir pour lui parler du projet de sa classe . Son ami Kizana avait cours avec lui aussi . Lui qui adorait l'anglais , ne pouvait que plus l'apprécier avec ces deux amis
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 19:46



Lucas savait qu'il se verrait au cours d'anglais alors il attendait devant la porte de la classe. Il aimait bien entrer en même temps que son ami. En plus c'était Adonis qui donnait le cours. Le blondinet était donc sagement appuyé contre le mur, guettant les signes d'arrivée de Jumin.



La situation était déjà gênante. C'était une preuve de plus pour Thomas qu'il était mis de coté par Warren. Peut être pas consciemment de sa part, mais il avait l'impression qu'un mur était entre eux, et qu'il avait beau tenter de le contourner, il lui revenait toujours en pleine figure. Ca aussi, ça l'épuisait beaucoup. Il avait l'impression d'être le seul à faire des efforts. Mais pouvait-il vraiment lui reprocher d'être assez secret alors que lui aussi ne lui disait pas tout? Il ne lui disait pas à quel point il détestait se voir dans un miroir, ou a quel point il n'osait plus dormir parce que c'était à ce moment là que la présence de Lance était la plus forte dans son esprit.

- Et qu'est ce que tu as fait pour te retrouver en prison?

Il essayait lui aussi de rendre la situation le moins géante possible en agissant comme si le comportement étrange de Warren ne le rendait pas un peu mal. Il voulait rester positif. ça allait s'arranger. C'était le mantra qui se disait toute la journée. Il réessaya d'ailleurs d'avoir une conversation avec son petit ami, mais sans succès. Un "bien". C'est tout ce qu'il obtenu. Pas d'encouragement, pas d'inquiétude non plus. Thomas se mordilla la lèvre mais ne dit rien. Parce que le Thomas que Warren connaissait était zen. Et patient. Mais il sentait qu'il était plus fragile qu'avant. Pour le moment, il stockait tout, mais sa contenance se fissurait petit à petit.

- Tu n'es pas obligé de lui dire quelque chose. Lui apporter un cadeau serait suffisant. Ca lui ferait vraiment plaisir.

Il ne reconnaissait vraiment plus Warren. Normalement, il aurait été le voir tous les jours. Parce que c'était son petit frère. Qu'il voulait le protéger. Mais là, il donnait l'impression de n'en avoir rien à faire. En fait, Thomas avait aussi l'impression qu'il n'en avait rien à faire de lui. Sauf quand il s'agissait de lui dire de penser à lui, ou d'aller voir un psy. Mais ça devenait de plus en plus rare. Ils arrivèrent près de la voiture. Courage. Il ne devait pas laisser paraitre qu'il n'aimait plus les voiture. Aller s'assoir sur une chaise au restaurant n'allait pas être facile non plus. Pour le moment, il mangeait sur son canapé.

Une fois dedans, il essaya de nouveau de s'accrocher à Warren, d'une ânière ou d'une autre. On ne pouvait pas dire qu'il n'essayait pas.

- Tu veux que je vienne t'apporter ton midi dans ce cas? Tu auras surement faim après toutes ces dépenses physiques. Ou alors, on ira manger un morceau quelque part. Et Noah a raison, je suis sur que tu vas réussir haut la main.

Il disait ça, mais il ne savait même pas quelle brigade il voulait intégrer. La police? Et la police patrouillère, la police des moeurs ou la criminelle? Il retrouva un peu de bonne humeur avec l'humour d'Eric. Il lui rappelait un peu Henry. Ces deux là s'entendraient probablement à merveille.



Kaze n'était pas en colère, seulement très clair et très ferme. Il ne voulait pas se laisser marcher sur les pieds par ce type, ou il allait penser que Malik était déjà à lui. Au moins, son intervention permit de faire décamper cet Antoine, alors il ne le regretta pas. Bon débarras. Il se tourna ensuite vers son petit ami, son visage de nouveau rempli de joie et de bonne humeur :

- Désolé, mais tes yeux avaient l'air de m'appeler au secours, alors je suis intervenu. J'espère que tu ne m'en veux pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 21:26




Malik alla prendre son petit ami dans ses bras et le fit tournoyer . Il l'aimait tellement . Malik alla poser des baisers sur son cou "Tout vas bien . Tu as été génial . Je suis content qu'il sois parti . Je ne le supporte pas " lui dit-il alors en le reposant . Malik alla s'asseoir sur le canapé

-J me demande ce qu'il fait là . Enfin , je sais mais argh . Il a le culot de revenir alors qu'il sait que argh .. Bref . Il m'a trompé

Soupira Malik





Eric voyait que Warren n'en avait pas encore parlé . Il indiqua de nouveau son ex petit ami . Warren croisa les bras mal à l'aise , quand il comprit qu'on parlait de lui . Makau lui chuchotait quelque chose à l'oreille . Il détourna le regard , alors qu'Eric secouait la tête l'air de ne pas approuver ce comportement . Qu'est-ce qu'il avait à faire cette tête stupide ? Ce qu'il l'énervait quand il détournait le regard .

-Couché avec Warren pendant que je faisais l'armée en corée . Je l'ai attiré dans un placard à balais . J'ai tout fait pour qu'on nous retrouve . J'en avais marre qu'il ne pense qu'à Yann , notre petit-ami respectif . Alors j'ai pété un cable . Warren a un père ministre , mais ce n'était pas mon cas . Je me suis tapé 2 ans de prison , Warren voulait pas quitter la prison . Il a réussi à rester 1 mois puis on est venu le chercher de force . C'était hilarant de le voir assommer les gars de la sécurité pour ne pas sortir .

Dit-il en rigolant bruyamment en revoyant la scène . Warren était fou de rage ce jour là . Puis finalement , ils s'étaient quittés . Eric ne voulait pas être un frein pour Warren et sa carrière politique . Puis Warren n'avait jamais vraiment été amoureux de lui . Puis ensuite , lors d'une soirée avec Warren il avait vu Noah . Bien plus âgé que lui , mais beau comme un dieu grec .

-Zero ? Qu'est-ce qu'il a ? Un truc avec son sang ?

-Non. C'est son père .

-Le gars a qui t'avais mis un poing dans la g*eule ? demanda Eric

Warren le foudroya du regard . Il l'avait fait parce que Shane avait tenté de mettre la main aux fesses de Zero devant lui . Mais Warren ne comprenait pas qu'Eric et Thomas tentait désespéremment de lancer une conversation . Même Noah l'avait compris . Thomas réessaya une nouvelle fois , Warren leva la tête vers Thomas

-Si tu travailles , tu ne pourras pas emmener à manger puis il tourna la tête vers la fenêtre Et tu ne peux pas rentrer dans les locaux de la SAT . Mais on peut manger à l'extérieur

Eric dit alors "Sinon , tu pourrais nous dire quelle brigade ? Le seul au courant c'est Noah . Je suis curieux "

-Unité spécial . Anti-terrorisme , libération d'otage , protection de vip .


Noah conduisit jusqu'au burger king . Ils n'étaient pas loin . Il se gara .



Jumin courut vers son Lulu , puis le prit dans ses bras "Re-bonjour . Alors Lulu ? Ta jourée ? " son ami parlait avec quelques filles . Elle savait qu'elle devait laisser Juju et Lulu parler tranquillement
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 4 Nov - 21:55



Lucas sourit en entendant Jumin. Recevoir des câlins de Jumin lui plaisait toujours autant. C'était leur façon de se dire qu'ils étaient très importants l'un pour l'autre.

- On a décidé de faire une pièce de théâtre. On va faire Cendrillon. Et je dois jouer le prince. Et dans ta classe, qu'est ce que vous avez choisi ?



Thomas ne voulait faire de reproche à Warren ou lui en vouloir parce que tout ça était de sa faute. Quel que soit la raison pour laquelle Warren était comme ça, c'était de sa faute. C'était parce qu'il n'avait pas réussi à être fort quand il l'aurait fallu. Si ça tombe faisait déjà beaucoup d'efforts pour ne pas le détester. Alors il ne pouvait pas faire mieux que de simplement détourner le regard. C'était mieux qu'afficher du dégout, c'est sur. Mais ça le rendait quand même triste.

- Je le reconnais bien là, sourit Thomas.

Heureusement qu'Eric était là, il le mettait de bonne humeur. Il sourit en imaginant Warren en train de s'énerver contre les gardiens. Il devait être le seul prisonnier du monde à ne pas être content qu'on le libère. Les autres détenus n'avaient du rien comprendre. Une fois dans la voiture, ils parlèrent de Zero mais la conversation finit par s'éteindre aussi. Thomas allait se décourager alors qu'il écoutait Warren lui dire qu'il ne pourrait pas venir, et qu'il n'aurait pas le temps. Mais finalement, une note d'espoir revient quand Warren proposa de manger à l'extérieur.

- Oui, faisons ça. Et puis, même si je travaille, je n'aurais qu'a venir durant ma pause midi. Je ne pense pas qu'on me reprocha de faire un premier jour léger.

Henry ne pouvait pas encore reprendre la direction de la société mais c'était quand même lui la patron, toujours. il donnait ses ordres de loin. Il voyait mal Henry lui refuser un demi jour de travail. De toute façon, demain ne serait qu'un test.

Anti-terrorisme? Sauvetage? Ne fallait-il pas avoir quelques années d'expériences avant d'aller là dedans? Mais peut être que les années de service militaire de Warren comptait. Thomas pensait comprendre pourquoi il voulait aller la dedans. A cause de lui, de nouveau. Parce qu'il avait été un otage. Peut être que sauver des vies ferait du bien à Warren. Une thérapie, en quelque sorte. Mais il était quand même inquiet.

- Ce n'est pas trop dangereux?



Kaze rit, il adorait quand Malik le faisait tournoyer, et en plus il était content d'avoir pu lui rendre service. Il ne s'était donc pas trompé, son petit ami ne voulait pas voir son ex. Il eut soudain très haut quand il reçu les baisers dans le cou. Ca lui donnait vraiment envie de faire plus. Malik lui expliqua ensuite pourquoi il ne le supportait pas.

- Je comprend. Il t'a fait beaucoup souffrir. Et il ne s'en rend pas compte. J'espère qu'on ne le verra plus. Je n'aime pas te voir triste.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 5 Nov - 0:23




Malik couché sur le canapê , regarda Kaze toujours debout et il l'attira vers lui . Il le serra dans ses bras "Oui , mais j'aurai du m'y attendre . Ça a d'abord été sa femme , puis moi et certainement quelqu'un d'autre . Et tu ne me verras pas triste , tant que tu es là . Tu apportes un sourire sur le visage des gens et tout particulièrement le mien "

Malik passa sa main sur les courbes de son petit ami

-Je t'aime





Warren continua de regarder par la fenêtre. Ses pensées se tournait vers ses entrainements. Il repensait à ses épreuves physiques , pour ne pas se trop se pencher sur d'autres sensations. Eric détestait ce genre de situation , il avait juste envie d'hurler dans ce genre de cas . Surtout en entendant Thomas parler de Warren comme s'il était mort , comme s'il n'était pas là . Eric tentait donc de se retenir , il sentait le regard appuyé de Noah qui lui disait poliment de se taire . D'ailleurs , Warren sembla enfin réaliser un effort.

-Ou veux-tu manger demain ?

Finalement à la question de Thomas , il posa ses doigts sur son téléphone "Tu t'inquiètes pour moi ? Tu ne devrais pas . J'en ai besoin " . Finalement ils arrivèrent avant qu'Eric n'hurle . Noah alla le remettre dans sa chaise , Eric le remercia en allant l'embrasser . Warren sortit de la voiture , il passa une main dans ses cheveux décoiffés.

-Tu as l'air horrible il regarda Thomas Il mérite tellement mieux . Quelqu'un comme Henry ? Quelqu'un comme Noah ? Des gens qui savent prendre soin des autres .

-Ce n'est pas possible . Je ne mettrais pas des chemises , ça me dégoute gromela t-il dans sa barbe en entrant dans le burgerking




Jumin écouta puis sourit , il garda Lucas dans ses bras , heureux d'entendre cela

-Tu joues le prince ?! Ça t'ira tellement bien . Je viendrais te voir dès la première représentation .

Puis il s'écarta "Nous aurons une sorte de maison hantée . On s'installera dans le gymnase et les gens devront nous fuire , nous serons déguisé en zombie "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 5 Nov - 1:11



Lucas jouerait de son mieux pour impressionner Jumin. Et aussi parce qu'il ne voulait pas décevoir ses camarades de classe. Ils avaient tous confiance en lui pour assurer le rôle du prince. Il allait donner son maximum. Il écouta ensuite le projet de la classe de Jumin.

- Merci, ça me motive beaucoup de savoir que tu viendras me regarder. Moi aussi je viendrais jouer au chat et à la souris zombie mais je me ferais sans doute vite attrapé.

Il ne pourrait pas les voir venir après tout.



Puisque l'ambiance n'était pas super, Thomas regardait beaucoup ses jambes, les mains posées dessus. Il était désolé pour les deux amoureux à l'avant qui devaient regretter d'être venus. A la question de Warren, il leva les yeux. Etait parvenu à capter l'attention de son petit ami? Il allait tout faire pour que ça continue. Il réfléchit vite et proposa :

- Pourquoi pas coréen?

S'il en avait besoin, alors Thomas allait le laisser faire. Mais en même temps, une petite voix à l'intérieur de lui se disait " et mes besoins à moi alors?" mais quels besoins? Thomas ne savait pas vraiment de quoi il avait envie précisément. Alors comment Warren pourrait-il les deviner? C'était impossible. Il se montra donc de nouveau indulgent.

- Tu as raison. Je ne devrais pas m'inquiéter.

Mais comment ne pas s'inquiéter? Warren allait revivre des situations semblables a ce qu'ils avaient vécus. Ca allait sans cesse lu rappeler Lance et lui, sur cette chaise. Est ce qu'il avait vraiment besoin de revivre ça encore et encore? Et de lui faire revivre à lui aussi? Il sentait que ses battements de coeur s'accéléraient. Du calme. Ce diner allait bien se passer.

Il fut soulagé de pouvoir sortir de la voiture. Mais il avait toujours cette petite tension dans l'estomac. Elle s'accentua fortement quand Warren grommela et qu'il ne comprit que les mots " ça me dégoute". Il sentit son coeur sombrer dans poitrine, sa gorge se nouer, son coeur s'emballer de plus belle. Il se figea une seconde, peut être deux, en tout cas c'est qui lui avait semblé, mais il était peut être rester figé plus longtemps. Il savait qu'il avait pâli aussi. Il regarda ses chaussure le temps de reprendre le contrôle de soi. Mais il n'arrivait pas à se sortir les marmonnements de Warren de la tête. C'était de lui qu'il parlait? De leur diner de demain? D'eux trois, à ce moment présent? Qu'est ce qui le dégoutait? Quelle que soit la proposition qu'il imaginait, il était dedans. On pouvait donc aisément comprendre pourquoi est ce qu'il se sentit soudain si mal. Ses yeux lui piquèrent mais il ravala ses larmes. Ses mains avaient recommencé à trembler, ça lui arrivait quelques fois quand il était au bord de craquer. Il les enfuit rapidement mais d'un geste naturel dans les poches de sa veste pour ne pas qu'on les remarque. Et il reprit sa route. Un pas après l'autre.

Il avait la nausée. Il se demanda brievement si, s'il décidait de rester planté là plus qu'une ou deux secondes, est ce que Warren le remarquerait? Thomas était tenté d'essayer, mais en même temps, il ne voulait pas connaitre la réponse, alors il ne s'arrêtais et continua de suivre le petit groupe. Il pariait que Warren n'avait même pas remarqué qu'il avait entendu. Non, non, non. Il devait arrêter de penser de cette façon. Il devait arrêter d'avoir une vision si négative.



Kazuya resta dans ses bras, il aimait tellement cette sensation. Il n'était pas prêt de le rendre à Antoine, ça non. De toute façon Malik n'en avait pas envie. Le rouquin ne savait pas s'il avait vraiment la magie de rendre les autres souriant, mais si c'était là son super pouvoir, il le trouvait plutôt cool.

- Tant mieux si je t'empêche d'être triste parce que tu es définitivement plus beau quand tu souris. Et ne  t'inquiète pas, je te promet que je ne tromperais jamais. Et je ne le laisserais pas t'embêter non plus.

Kaze sourit ensuite en sentant son petit ami sur ses courbes.

- Moi aussi je t'aime.

Il alla l'embrasser, parce que tout ce rapprochement, ça lui donnait très envie d'en avoir davantage. Même s'il aurait préféré que Zero ne soit pas blessé, son absence était quand même pratique pour leurs petites affaires. Il n'allait pas se plaindre de ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 5 Nov - 2:53

]


Malik chatouilla son adorable Kaze. Il savait qu'il ne le tromperait pas . Parce que Kaze était très sincère et que secondement , ils s'aimaient trop pour se faire du mal . Puis la troisième raison était qu'ils s'amusaient bien trop tout les deux . Malik commençait d'ailleurs avoir envie de s'amuser avec son petit Kaze

-Je ne te laisserai pas le temps de penser à quelqu'un d'autre que moi lui murmura t-il à l'oreille

Malik posa sa main sur les fesses de Kaze . Il espérait que Kaze était d'humeur câline . Malik s'ne etait empêché parce que Zero détestait les savoir en train de se faire des mamours et que leurs heures ne concordaient pas vraiment . Kazuya finit par l'embrasser et il lui rendu le baiser , le rapprochant un peu plus de lui .

Hélas , il du cesser quand il reçu quatre message d'affilés . Il leva les yeux au ciel , puis regarda son portable "Kaze , ça te dit de sortir avec moi . J'avais promis de rendre un service à un ami . Il voulait impressionner une fille et je lui avais promis de l'accompagner dans une sorte de grand complexe avec plein de piscines et tout le tralala . En gros , mission cupidon " dit-il alors

-Puis il payera nos entrées et la nourriture . Et il n'y a jamais grand monde à cette période de l'année alors la file ne sera pas folle . Et c'est une piscine couverte .




Warren n'osa pas dire qu'il ne voulait pas manger coréen. Thomas verrait que ça n'allait pas . Bien qu'il semblait l'avoir vu , mais l'acceptait. Cette situation n'était pas ce qu'il désirait pourtant . Il avait l'impression d'être Yann lors de ses années les plus sombres . Peut-être qu'il devait le quitter avant qu'il se retrouve dans une relation sans amour . Thomas ne méritait pas de voir l'humain à un état si bas et déplorable . L'alcool , la drogue ainsi que le désespoir montrait les gens d'une façon différente . Avait-il envie de montrer cela à Thomas ? Pendant qu'il réfléchissait à cela , il regarda Thomas curieux. Il ne l'avait pas regardé attentivement depuis un moment . Mais c'était difficile de ne pas revoir cette scène quand il levait les yeux vers lui . Alors il finit par baisser la tête . La personne qu'il n'avait pas pu sauver . C'esttout ce qui lui revenait à l'esprit .

-Et si on mangeait autre choses ?

Il pensait au mot coréen. Son père ne cessait de l'appeler , ses soeurs non plus . Mais il ne répondait plus . Depuis qu'il avait demandé à son père de l'aider à entrer dans cette brigade , il n'avait plus porter son portable à son oreille .Makai lui avait assuré que c'était pour son bien , qu'il devait couper les ponts avec les autres . Parce qu'ils liraient dans ses pensées , qu'ils verraient qu'il n'était qu'un fou .

- L'armée , la SAT . Pareille . commenta t-il pour le rassurer

Warren n'avait pas remarqué. Mais Noah l'avait fait. Il inspecta Thomas d'un oeil . Qu'avait-il ? Il paraissait bien blème . Alors , il jeta un coup d'oeil à Warren. Est-ce qu'il lui avaitdit quelque chose ? Non , il semblait parler tout seul depuis quelques secondes . Noah avait compris le mal dont souffrait Warren . Il l'avait compris depuis deux jours . Warren s'était soudainement arrêté de parler pour marmonner et se frotter la nuque , le regard fuyant , ignorant totalement la conversation qu'il entretenait avec lui . Warren était en train de perdre la tête . Il avait abordé la conversation avec l'ex-politicien . Mais il fallait en parler à quelqu'un d'autre que le malade. Hélas , il ne savait pas à qui le dire . Thomas n'était pas prêt à encaisser cela , Eric ne supporterait pas de l'entendre , Zero était trop attaché à lui .

Pourtant Warren avait été ferme

-Si je n'ai pas de solution dans un mois , je me flinguerai . Sûrement dans cet endroit . Dans cette salle . Je mettrais mes écouteurs . Je me tuerai .

Mais à présent Warren ne semblait même pas de se souvenir de cette conversation . Est-ce qu'il avait encore cette initiative en tête ? Noah proposa aux garçons de s'asseoir , il s'occuperait de payer et prendre ce qu'il fallait . Eric le remercia et resta à table.

-Sinon Warren , ton boss l'a pas mal pris que tu démisionne comme ça ?

Warren s'installa "Mon patron ? " il se gratta l'épaule "Il a hurlé " dit-il simplement sans préciser que le hurlement , n'était qu'un hurlement enregistré . Il posa sa joue sur la table et Eric le frappa sur la tête

-Qu'est-ce que t'as ? Tu ressembles à une vrai m*rde

-Rien . Pas de problème .

-Tu n'es pas toi même . Tu déteste mettre des t-shirt , c'est mon truc . Puis tu n'es pas coiffé et tu ne m'a pas dit une seule fois que je sentais le cannabis ! Et tu parles à peine ! Puis tu arrêtes la politique . Puis tu m'as tant parlé de Thomas et vous avez l'air d'avoir peur l'un de l'autre . Puis Noah m'a dit que vous l'avez emmené sur un truc super dangereux . Et tu sais que je veux au moins une explication . Il est papa . Pour que tu l'appelle , ça devait être urgent . Explique-moi . Poupée .

-Arrêtes . Je n'ai pas besoin de ça .

-Tu mens ! Tu dois parler ou au moins vous devez parler !

-Il n'y a rien à dire . Je n'ai rien à dire . il regarde plus loin On me demande de parler mais je n'ai rien à dire ! Je n'ai rien à dire . Je me lève , je fais des exercices , je dors . Tu veux que je mentes ! Je n'ai rien à dire . Ça ne m'amuse pas non plus .

Eric regarda Warren . Il regardait encore ailleurs . Mais Warren se tourna alors vers Thomas "Pardon ." . Eric paraissait désarçoné . Il ne détestait pas ce Thomas alors . Il avait presque eu l'impression qu'il le détestait . Il le voyait tant fuir le regard , mais non . Warren se leva pour aller au toilette tandis que Noah arrivait avec le menu

-Ou est Warren ?

-Je crois l'avoir énervé . Il n'est pas hyper expressif

-Je t'avais dit de le ménager , tu ne m'écoutes jamais . Désolé Thomas .




Jumin rigola doucement "Je vais être un zombie , alors je t'attraperai dès que je te verrais . Je peux te l'assurer . " lui dit-il alors avec un regard très tendre et amusé . Un regard qui ne trompait pas son ami . Kanzaki .

-Les garçons , on arrête de flirter et on va dans notre salle . Vous pourrez tout autant flirtez assis dans une salle de classe
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 5 Nov - 13:58



Lucas préférait se faire attraper par Jumin que par un autre élève de sa classe. Il xe demandait ce qui arrivait à ceux qui se faisaient avoir et ceux qui arrivaient à s'enfuir.

- Ca a l'air amusant.

Le blondinet rougit un peu à l'intervention de l'amie de Jumin. Qu'est ce qu'elle voulait dire par flirter? Ils étaient simplement meilleurs amis. Mais il entra quand même dans la classe, parce qu'elle avait raison, le cours allait commencer.

- Tu t'assied près de moi?



Thomas ne voulait pas rompre. D'abord, parce qu'il aimait Warren, même si pour le moment, ce n'était plus l'homme qu'il connaissait. Mais il s'accrochait encore à l'espoir que ça allait s'arranger. Et en plus, il ne voulait pas laisser Lance gagner. S'ils se séparaient et n'arrivaient pas à surmonter tout ça, alors Lance aurait gagné.

- Ca ne me dérange pas, on a qu'a manger ce dont tu auras envie demain.

Savoir que le SAT était pareil que l'armée ne le rassurait pas vraiment. L'armée, c'était dangereux après tout. On pouvait se faire tuer à tout moment. Mais comme il ne voulait pas interférer avec les thérapies que Warren pensait avoir besoin, il ne dit rien. Thomas avait deviné que Warren n'allait pas bien. C'était peut être celui qui allait le moins bien entre eux deux, ce qui le faisait culpabiliser encore plus. Pourquoi est ce que lui avait-il l'air de mieux accuser le coup? Il n'avait pas de coeur ou quoi? Mais de là à penser qu'il perdait la tête, il y avait un pas. Malgré ce qu'il avait cru entendre, il réussit à garder contenance. Mais il fut reconnaissant à Noah de les faire s'assoir. Faire la file près des caisses, qui était généralement juste devant les friteuses, ça l'aurait paniqué. Ca l'aurait fait penser au fer chaud. Quand il s'installa sur la chaise, il revit pendant un instant la chaise sur lequel il était attaché dans cette salle, et il se sentit prisonnier pendant quelques secondes. Lance se penchait vers lui. Mais quand il cligna des yeux, il était de nouveau dans le snack, et il n'était pas attaché. Et bien sur, il n'y avait pas de trace de Lance.

Il sursauta légèrement quand Eric en parla. Mais il se reprit tout de suite et fit simplement comme si de rien n'était. Pourtant, il baissa les yeux quand Warren déclara qu'il avait hurlé. Il n'avait aucune peine à le croire. Est ce qu'il l'avait torturé? Ca n'arrivait même pas à le consoler. il ne pouvait que se rappeler que lui aussi avait finit par crier. Les mains qui étaient dans sa poche ne cessaient pas de trembler, alors il les serra en un poing. Et ce coeur qui ne voulait pas se calmer non plus. Même mort (il ne l'avait pas demandé à Warren mais c'était assez évident), Lance continuait de leur rendre la vie dure.

Warren et Eric se disputèrent ensuite. Thomas ne pouvait nier qu'Eric avait raison. Ils avaient peur l'un de l'autre, ou plutôt, peur de casser l'autre en deux. Ils étaient peut être trop prudents. Mais ce n'était pas si facile. Il comprenait aussi son petit ami. Eric ne pouvait pas savoir ce qu'ils avaient vécus. Ce n'était pas le genre de chose dont on parlait comme ça. Il se souvient de Lance, qui lui disait qu'après ça, il ne voudrait pas parler. Et qu'il lui avait dit que lui, il parlerait, qu'il ne serait pas comme les autres. Finalement, il était comme tout le monde. Vraiment pathétique. Il se détestait. Warren se tourna ensuite vers lui pour s'excuser. Mais de quoi? De ce qu'Eric avait dit? Du fait qu'il ne voulait pas en parler, ou du fait qu'il était distant? Peut être un peu de tout.

- Ce n'est pas grave. Je comprend. Moi aussi, je suis désolé.

Warren partit au toilette, surement pour retrouver son sang froid, et Noah revient. Lui il savait ce qu'il s'était passé, c'était surement pour ça qu'il s'excusait.

- Je ne sais pas s'il faut s'excuser. Je veux dire, je ne sais pas vraiment s'il faut le ménager. Et c'est vrai qu'on ne se parle pas beaucoup. Mais je comprend Warren quand il dit qu'il n'y a rien à dire. Comment parler à propos de quelque chose auquel il a assisté? Ca ne serait jamais aussi fort que ce qu'il a vu ou que ce qu'il a entendu, et des mots ne seront jamais aussi fort que ce que j'ai vécu. Ce n'est pas si facile de transformer ça en parole. Et ça n'a pas vraiment de sens d'en parler entre nous, on sait tous les deux exactement ce qui s'est passé. Alors, je ne sais pas quoi faire. Je ne sais pas quoi faire pour qu'on aille mieux. Ce n'est pas comme si on pouvait oublier, tenta t'il d'expliquer la voix tremblotante d'émotion.

Il se sentait dépassé. Et n'allant lui même pas très bien, il ne savait pas comment soutenir Warren au mieux dans cette épreuve. Surtout qu'il se sentait responsable. Ce serait mieux si quelqu'un d'autre arrivait à être son support.



Kaze n'était tout simplement pas du genre à tromper. Oui il avait un baiser ou deux avec son frère, mais c'était avant qu'il ne sorte avec Malik. Et ça lui avait permis d'avoir quelques connaissances avec son petit copain. Le rouquin avait lui aussi envie de s'amuser. Il rit sous les chatouilles.

- De toute façon je ne veux penser à personne d'autre.

Kaze se laissa se faire rapprocher. Il était effectivement d'humeur câline, et c'était très rare qu'il ne le soit pas. Il apprécia leur baiser aussi longtemps qu'il dura. Ensuite, il soupira. Pourquoi est ce qu'on leur envoyait des messages maintenant? C'était toujours au mauvais moment, ce genre de chose. L'adolescent écouta néanmoins la proposition de son amoureux. Il alla mettre ses bras derrière son cou.

- D'accord, ça a l'air chouette, mais est ce qu'on a le temps de continuer ce qu'on était en train de faire avant d'y aller? Si pas, alors tu vas devoir me promettre qu'on reprendra les câlins dés qu'on rentrera.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 5 Nov - 22:14

[quote="Eimi-chan"]


Malik réfléchit alors . Trouver un moyen de mêler les deux serait parfait alors il indiqua la pyjama que Kaze portait "Et si je t'aidais à te déshabiller dans la salle de bain ? Comme cela , nous serions efficace et nous pourrions nous amuser un peu . " puis ce n'était pas comme s'il allait laisser Kaze tranquille à l'extérieur

-Çe te plairait ?

Lui demanda t-il en lui relevant la tête





Warren n'apporta pas plus de réponse. La question du déjeuner ne l'importait plus , il ne désirait plus en parler . Peut-être parce qu'ils étaient enfin arrivé dans le snack. Il s'assit sur sa chaise puis se laissa glisser sur la table. La sensation de froid sur ses joues étaiit grisante. Il profita de cette sensation , qui lui rappella cette journée à la patinoire avec Thomas . Mais il ne ferma pas les yeux . Il voulait voir le visage de Makau pendant qu'il rêvassait à propos de choses agréables. Makau se grattait nerveusement et il claquait la langue comme Lance . Warren entendu alors Eric lui reprocher de ne pas être comme avant .

Cette conversation l'irritait quelque peu . Warren après avoir parlé se leva . Il alla au toilette . Makau le suivit docilement .

Noah prit place et écouta Thomas. Noah avait l'air sévère la plupart du temps , mais il savait ce qu'il avait vu . Eric ne pouvait pas comprendre ce qui se passait devant lui , même lorsqu'il avait perdu l'usage de ses jambes , il avait été positif . Et la perte de l'usage de ses jambes avait été le seul choc dans sa vie . Noah décida donc d'être le médiateur . Eric était bien trop brute pour pouvoir réaliser une tâche pareille.

- Vous devriez en parler autour avec une personne spécialisé ou un ami commun . Quelqu'un qui pourra vous accompagner . Je pars en mission dans deux semaines , alors ça ne pourra pas être moi . Mais vous ne pourrez pas continuer ainsi . Vous ne cessez de vous plier aux besoins de Warren , ce n'est pas possible . Il faudrait penser à vous avant de penser à vous deux . Ne pensez pas que vous irez mieux en sauvant votre couple . Vous irez mieux quand vous serez reconstruit . il bu son soda Et vous devriez appeler la famille de Warren . Ils décideront eux même ce qu'ils feront de lui








Jumin rougit à son tour "Ne dis pas n'importe quoi ." puis il entra en classe , il hocha la tête "J'ai vraiment envie de m'asseoir avec toi . "

-Il n'attend que ça toute la journée m

Jumin lui tira la langue puis s'installa , Adonis arriva alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 5 Nov - 23:29



Lucas lui laissa donc la place à coté de lui et sourit en entendant Kizana. Peu importe comment les autres les voyaient, du moment que eux étaient content de la relation qu'ils entretenaient.

- Moi aussi, confessa le blondinet.

Il sortit ses affaires alors que le professeur entrait, prêt à prendre note. Il avait aussi fait ses devoirs et aider Jumin à faire les siens, parce qu'il avait beaucoup de retard à rattraper.



Thomas aurait aimé une réponse mais il allait faire sans. Ils en reparleraient demain. Ou tantôt, quand ils ne seraient que tous les deux. Warren s'éloigna ensuite pour aller au toilette, les abandonnant. Thomas aussi avait été tenté d'aller au toilette avant d'entrer dans le snack, mais il s'était retenu. Thomas préférait ne pas mettre sa tête sur la table ou il risquait de s'endormir. Il était tellement crevé. Il dormait moins d'un heure par nuit, et cette heure était toujours horrible. C'était la raison pour laquelle il luttait contre le sommeil en permanence.

Thomas écouta Noah. Mais quelle commune? Henry? Seven? Zéro? Certainement pas Yann. Noah n'avait peut être pas tort, peut être que c'était un trop lourd fardeau à porter pour lui de s'occuper de les sauver tous les deux. Même si sa priorité allait à Warren. Mais ce qu'il demandait était quand même assez horrible.

- Ce n'est pas si facile. Je ne peux pas faire ça. Je veux dire... je ne veux plus le trahir comme ce jour là. Ou l'abandonner, ou le laisser tomber, ou peut importe comment on voit la chose. Je ne veux pas le trahir de nouveau, ou même l'abandonner. Je lui doit bien ça. C'est lui qui souffre le plus. A cause de ce que j'ai dit, et de ce qu'il a vu. Je pense que je n'arriverais pas à me reconstruire tant que Warren sera dans cet état là. Parce que c'est en partie ma faute.

Il le pensait vraiment. Ca le gênait un peu d'en parler comme ça à deux inconnus, mais il n'avait pas le choix, il ne voulait pas qu'ils appellent les parents de Warren. Il sous-estimait peut être aussi sa propre souffrance. Ou plutôt, il la refoulait inconsciemment pour pouvoir se concentrer sur Warren. Mais elle lui revenait tout de même au visage une fois de temps en temps, et il en ressortait toujours horriblement mal. Néanmoins, il acheva ses explications en un souffle, les yeux toujours baissés.

- Je ne veux pas le décevoir.



Kaze eut un sourire entendu quand à la proposition de Malik. Ca lui plaisait beaucoup. Heureusement qu'il traînait toujours au lit et qu'il ne se pressait jamais pour se changer. Rester en pyjama avait du bon parfois. Ca donnait de bonne idée à Malik.

- Je suis tout à toi, affirma le rouquin sans aucune hésitation. Mais j'aurais bien voulu te déshabiller aussi... se plaignit t'il légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 6 Nov - 0:39




Malik était satisfait de son idée . Il glissa ses mains sous le haut de pyjama de Kaze puis le chatouilla .Il l'écouta se plaindre . C'est vrai que ce n'était pas très juste et que Kaze devait se faire ces propres expériences . Malik indiqua ses propres vêtements d'un geste

- Tu sais que je ne peux rien te refuser . lui dit-il en allant lui mordiller l'oreille

Malik supposait qu'ils auraient un peu de retard. Ce n'était pas très grave , son ami les attendraient au pas de l'immeuble s'il le fallait . Le jeune athlète prit assez vite le dessus , en se mettant ainsi il pouvait parfaitement commencer à réaliser le dêboutonnage du pyjama de Kaze . Au premier bouton , il alla embrasser Kaze , au second , il transforma ses chatouilles sous ce haut en caresse , au troisième , il joua avec le bas de pyjama , s'en rapprochant et lançant des regards aguicheurs à Kaze

Le quatrième bouton permit d'enfin voir le torse de Kaze

-Il faudra me remercier pour ce déshabillage si agréable





Noah commença à tapoter du pied. Ce n'était pas de l'impatience , mais il devait chercher des mots précis pour convaincre Thomas. Eric qui avait la main posé sur la jambe de son époux , se demandait ce que Noah savait et ce qu'il avait vu . Ce dernier avait refusé de lui dire . Le jeune paraplégique sentit que Noah faisait de son mieux . Il n'était pas le meilleur médiateur , c'était le rôle d'Eric . Mais il était celui qui était le plus apte à conseiller , le jeune couple . Noah s'adossa à sa chaise.

-Tu ne le trahis pas . Tu le sais bien . Thomas , est-ce que tu as pensé au fait que Warren ne sois plus vraiment là ? Je sais que c'est compliqué de se le dire ainsi . Mais ton ou plutôt notre Warren est loin . Warren ne souffre pas . Il n'est plus là . Mais toi , tu souffres . Je te l'accorde , c'est la souffrance qui l'a fait entrer dans cet état second . Mais tu n'es pas celui qui lui a infligé cela . C'est ce Lance .

Eric se demandait ce que faisait Warren dans les toilettes . Noah continua de parler " Tu ne peux pas décevoir quelqu'un qui n'est plus là . Tu devrais te faire à l'idée . Puis , tu as bien vu qu'il parle tout seul . Il n'a rien à faire dehors . Tu devrais convaincre sa famille de le faire hospitaliser . Parce qu'il ne supportera pas bien longtemps sa propre situation "

-Ne dis pas ça ! On trouvera une solution autre que de le faire hospitalisé . Et même s'il se fait hospitalisé , on viendra le voir . Warren a beaucoup d'ami , tu pourras te reposer pendant qu'on te le répare et qu'on te le rende tout neuf.

Warren finit par arriver silencieux , ses écouteurs aux oreilles . Eric décida de lui faire la conversation "Tu vas mieux ? " . Warren sourit alors tendrement , il hocha la tête ouis indiqua les toilettes

-Super thérapeuthique .

-C'est mieux de te voir comme ça

Warren attrapa sa boisson et la sirota





Jumin et Adonis ne s'était pas vraiment parlé depuis qu'il savait que ce dernier connaissait son frère. Jumin laissa donc Adonis débuter son cours . Il n'avait pas beaucoup changé . Toujours quelques blagues en classe , il faisait toujours participer tout le monde et il ramassait toujours des exercices .

Jumin donna le sien . Puis il s'approcha un peu plus de Lucas pour lui murmurer

-Tu veux manger avec moi ce midi ? Kanzaki va manger avec son petit-ami , ce midi alors on serait deux proposa t-il alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 6 Nov - 2:31



Lucas savait que son ami devait encore parler au professeur. Peut être qu'il apprendrait de nouvelle information sur le frère de Jumin. Et que ce dernier aurait plus facile à faire son deuil, même si Lucas était bien placé pour savoir qu'on n'oubliait jamais un proche disparu. Peut être qu'ils pourraient justement discuter tous les deux avant de partir en pause déjeuner.

- Bien sur, avec joie. Mais tu ne veux pas discuter avec le professeur avant?



Thomas était très choqué par les propos de Noah. Comment pouvait-il dire ça? Comment pouvait-il parler d'hospitalisation et de parler de Warren comme s'il était mort? Il était toujours là ! Thomas reprit donc de la distance vis-à-vis de Noah. Il ne lui confierait plus rien sur ses sentiments pour le moment. Il ne comprenait visiblement pas. Mais pour sauver Warren, il tenta néanmoins de contre-argumenter.

- Comment peux-tu dire ça? C'est ton ami. Tu parle de lui comme s'il était fou ou un cas désespéré sans avenir ! Il n'est pas malade, il est juste déboussolé. Il va s'en remettre, si je le soutiens comme il le faut. j'en suis sûr. Il n'est pas question de l'hospitaliser. Moi aussi je parle tout seul depuis ce jour là. Ca ne veut pas dire que je suis fou. Non, je ne peux pas accepter ce que tu dis. On va très bien tous les deux, on a juste besoin de temps.

Comment pourrait-il se reposer alors que tout le monde pensait Warren fou et voulait l'enfermer quelque part? Il devait le protéger. Il n'allait certainement pas rester les bras croiser. Ils ne comprenaient vraiment pas ce qu'il ressentait. Ne comprenaient-ils pas qu'il se sentirait encore plus coupable si l'état de Warren empirait? Si on ne le sauvait pas de sa souffrance? Il avait envie de pleurer, et il tremblait un peu plus. Il avait besoin de sortir. Il manquait d'air. Non, il ne devait pas paniquer. Garde le contrôle de toi, garde le contrôle de toi. Warren a besoin de toi entier.

Finalement, comme pour lui donner raison, Warren revient en meilleur forme. Mais il avait de nouveaux ses horribles écouteurs dans les oreilles. Tant pis, Thomas s'en satisferait. Si ça le mettait en meilleur forme, alors il n'allait pas s'en plaindre. C'était une drôle d'impression : il se sentait à la fois soulagé et à la fois mal à l'aise. Malgré tout, il réussit à reprendre le contrôle de lui et sa petite crise de panique cessa. Il reprit une bonne inspiration et lança un regard à Noah, comme pour dire " tu vois que tout n'est pas perdu! "



Kaze continuait de rire sous les chatouilles, puis il gémit quand Malik s'attaqua à son oreille, mais il était fou de joie de pouvoir lui rendre la pareil cette fois. Même si son petit ami était au dessus et essayait de le déconcentrer avec ces boutons et ces baisers, Kaze arriva à passer ses mains sous le haut du sportif et lui caresser le torse. Il gémissait sous les caresses de Malik, et ce petit regard aguicheur alors qu'il approcha de son bas de pyjama le rendait fou. Et ça le rendait impatient. Il roula des hanches pour lui montrer qu'il voulait passer à la suite, mais en même il aimait quand Malik le torturait un peu en le faisant attendre.

- Je te promet que je te remercierais comme il le faut, si tu m'en donne l'occasion, répondit-il en descendant vers le pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 29 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: