Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.3

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 19 Nov - 20:16




-C’est vrai que je suis celui qui t’as fait ouvrir les yeux grâce à mon incroyable charme.

Plaisanta le journaliste. Bien qu’au début Souten s’était montré très réticent à ses avances. Mais à présent, il était dans la chambre de ce dernier. La roue tournait visiblement et elle pouvait s’arreter de tourner , parce que tout était vraiment parfait .

-Pour une fois que je ne pensais à rien de pervers mentit le jeune homme Une réponse adorable ne vous sauvera pas cinnamon bun .

Yann passa un doigt sur sa joue « Je demande un baiser . Un vrai . Celui que les princes rêvent d’offrir aux autres princes  » dit-il tout en souriant . Il savait qu’en c’était beaucoup demander à Souten , mais le challenger un petit peu ne lui ferait pas de mal . Cela lui permettrait d’assumer un peu mieux leur relation sur le long terme
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 19 Nov - 21:00



Souten ne trouvait pas que c'était vraiment une plaisanterie, pour lui c'était plutôt sérieux. Il était vraiment tombé sous le charme de Yann, sans vraiment savoir l'expliquer ou s'en défaire. Alors oui, on pouvait dire que Yann avait ce "quelque chose" qui avait fait fondre ses murailles. Du moins en partie. Il lui en restait encore beaucoup.

- Le monde est vraiment très différent depuis, affirma t'il.

Mince, est ce qu'il commençait à penser de façon trop paranoïaque quand il interprétait les dire de son petit ami? Il ne voulait pas le vexer en associant tous les sous entendu avec de la perversité. Il ferait attention la prochaine fois. Mais de ne pouvoir se sauver l'inquiéta un peu. Il attendit donc la demande avec un peu de tension, le doigt sur sa joue ne l'aidant en rien à se détendre.

- Je... c'est à dire que...

Il ne s'était pas attendu à ça. Un "vrai" baiser. Il ne savait pas s'il pourrait. Mais si ça faisait partie du rêve de Yann, il ne voulait pas le briser. Seulement il se sentait déjà au bord de l'évanouissement rien qu'a l'imaginer. Il ferma les yeux.

- D'a...d'accord.

Mais il n'arrivait pas initier le baiser de lui même. Il allait déjà devoir se concentrer pour rester conscient.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 19 Nov - 22:31





Zero était en train de ranger. Parce qu’il fallait bien ranger derrière deux étudiants amoureux. Ils se fichaient éperdument du bordel qu’il laissait derrière eux. S’il retrouvait encore un t-shirt accroché à un meuble à cause de leurs batifolages ... c’est eux qu’il allait encastrer dans le mur. Il finit de ramasser les derniers linges volants. Ils avaient eu de la chance d’être sorti. Où il avait eu de la chance de ne pas les voir rouler sur le canapé. Il n’y avait rien de plus affreux que d’être un célibataire de 24 ans rabat-joie et ronchon.

-Rrrrh

Zéro grommella en même temps que son téléphone. Son téléphone grognait ? Oui, Zéro avait mis comme sonnerie les râles de Warren. Il lui manquait. Ces derniers temps , il n’avait pas le temps , il venait de se trouver un boulot dans la communication et puis il devait gérer son fils , son mec ...

« Monsieur Reime » .

Zéro posa son téléphone sur la table et fit quelques pas en arrière . Un message de son père ? La dernière fois qu’il l’avait vu , ce dernier l’avait ammoché et s’était fait amocher par Markus . Zéro reçu un second message de Monsieur Reime et il tenu son balais . Si son frère le voyait comme cela , il aurait peur . Il devait être courageux. Il lu son message

«  Je viens te prévenir que je compte te récupérer toi et ton ami. Protèges donc ce à quoi tu tiens où je l’ecraserai sur mon passage.

« Reime »

-Markus ...





Yann ne s’attendait pas à une réponse positive. Il était étonné par le courage de Souten. Mais il ne risquait pas de lui dire qu’il n’était pas si sérieux à propos de ce plus. Yann le regarda donc ainsi les yeux fermé prêt à le laisser lui offrir un baiser. Souten était vraiment trop mignon pour son propre bien. Puis comment on pouvait être si adorable et faire la taille d’un mannequin et un air d’homme sérieux . Mais non, il était adorable .

-Bien .

Yann s’approcha alors puis posa sa main vers le cou de son petit-ami. Il l’embrassa alors. Un vrai baiser passionné. Certainement l’un des premiers de Souten . Il prit son temps, pour faire fondre Souten puis finalement il sépara leurs lèvres

-Hum peut-être que le second sera un peu mieux

Et il lui en donna un second plus langoureux , profitant du fait que Souten était encore un peu hébêté . Il s’arrêta là ensuite et maintenu Souten. Il avait le don pour tomber dans les pommes ou se laisser emporter par les émotions et devenir flagada

-Beaucoup mieux
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 19 Nov - 23:35



Souten souhaitait presque entendre Yann rire et se moquer en disant qu'il le faisait marché, et qu'ainsi il ne l'embrasse pas. Une partie de lui voulait peut être le découvrir, mais comme d'habitude, c'était l'angoisse de l'inconnu qui prenait le dessus. Il réussit néanmoins à se faire violence pour garder les yeux fermés et attendre. Pour bien le torturer, Yann prit tout son temps pour préparer le baiser, mettant d'abord sa main dans son cou, ce qui lui donnait déjà l'impression d'être à plein régime. Malgré le fait d'avoir pu anticiper ce baiser, il fut tout de même sous le choc lorsqu'il le reçu. Ce n'était en rien comparable à ce qu'il avait essayé d'imaginer. Il n'avait aucune chance face à cette vague. Il fut complètement emporté sans pouvoir rien faire. Comment pouvait-on être si vite balayé?

Ce premier baiser l'avait déjà vidé de toute ses forces, et il était tout flasque et en train de voir trouble, la tête lui tournait beaucoup trop. Il ne savait même plus s'il était couché, assis ou debout. Il tenta de reprendre son souffle et de se calmer, mais avant qu'il ne puisse prendre une pause, il eut droit à un deuxième assaut qui le mit définitivement K.0. et il perdit momentanément conscience, tombant en partie sur le torse de Yann qui heureusement avait eu la bonne idée de le maintenir.



Markus n'était heureusement pas dans l'appartement. Quand les deux amoureux avaient tendance à y être, il jouait aux abandonnées absent, ou il fermait sa porte à double tour malgré les installations en isolation qu'il avait construite en urgence dans sa chambre (et il n'avait pas encore cédé aux demandes de Zero d'en faire pour sa chambre à lui aussi. Il avait trop la flemme). Tout ça pour dire que l'ingénieur et architecte était actuellement à la salle de boxe. Il reçoit cependant une soudaine alerte sur son téléphone qui fais tourner la tête de plusieurs personnes à proximité. Il se fige un instant. Il s'est très bien ce que ça veut dire : quelqu'un à pénétré dans son ancien appartement. Il l'avait laissé en "surveillance" le temps qu'il ne soit pas encore occupé, au cas où. Il avait visiblement bien fait.

A plusieurs kilomètres de là, un jeune homme aux cheveux argentés émit un petit son applicateur. Une autre silhouette, plus féminine, émit un son contrarié, quant à elle.

- Il n'y a pas de quoi s'extasier. C'est la moindre des choses pour un Lunde de couvrir ses arrières.
- Mais au moins, ça montre qu'il n'est pas rouillé, Hilda.
- Cela reste à voir

En tout cas, visiblement, quelqu'un habitait encore ici jusqu'a récemment, il n'y avait pas de poussière et ça ne sentait pas le renfermé. Mais il était clair que le locataire des lieux n'était plus ici depuis quelques jours. Avait-il senti leur arrivée?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 20 Nov - 0:13



Zéro se demandait ce qu’il devait faire . Peut-être devrait-il demander à Seven de garder Kazé et Malik ? Ils avaient tout deux de grandes maisons et vivaient à présent ensemble . Peut-être que les petits pourraient user de la maison de libre. Mais aucun des deux ne savaient se défendre . Et qu’arriverait-il à Markus ? Zéro s’assit. Juste imaginer son père lui mettre la main dessus. Que ferait-il à Markus ? Il l’userait jusqu’à la corde. Que ferait-il de lui ?

Il lui couperait les tendons. Il lui montrerait son inutilité et le laisserait mourir après avoir abusé de lui mentalement et physiquement. Il ne voulait pas que Monsieur Reime mette la main sur son frère. Il se leva de sa chaise et prit son téléphone .

-...

Zéro décida de transférer les messages de son père à Markus. Appeler ne servirait à rien. Markus pourrait lui donner des indications courtes et précises.




Yann garda son petit-ami contre lui une fois qu’ilfut Vaincu . Il décida de s’adosser au mur et de laisser Souten contre lui. Il lui caressa doucement les cheveux. Il était fier de lui et de ses efforts.Yann continualui caresser les cheveux et lui murmurer quelques mots d’amour pendant qu’il ètait inconscient

-Allé au lit

Il le porta et le fit se coucher sur son lit puis il se coucha près de lui et éteignit la lumiere
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 20 Nov - 18:12



Souten aurait surement été terriblement gêné d'être ainsi contre Yann de manière si détendue, s'il avait été conscient. Heureusement pour lui, ce n'était pas le cas. De même, les caresses dans ses cheveux et les mots d'amour l'aurait surement rendu aussi rouge qu'un feu de signalisation. Là il semblait presque tranquille, affaissé contre son petit copain. Il émergea quelques instants quand on l'installa sur le lit mais il sombra bien vite, c'était trop confortable de garder son esprit fermé.



Markus reçu le message transféré. Bon, que des ennuis en perspective. Est ce que l'effraction de son appartement, qui coïncidait étrangement avec le message de Zero, était lié à Reime d'une façon ou d'une autre? Il ne pouvait pas encore répondre à cette question. Il avait des caméras miniatures dans son ancien appartement mais le matériel nécessaire pour les visionner était dans sa chambre. En plus, le signal s'était vite coupé, comme si l'intrus avait très vite compris comment l'éteindre. Pourtant il fallait vraiment chercher pour trouver le capteur de mouvement et de chaleur qu'il avait bien caché.

<< J'arrive >> répondit-il simplement à son colocataire.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 20 Nov - 20:31



Zéro ne savait pas si ça le rassurait vraiment. Est-ce que cela voulait dire qu’ils allaient devoir prévoir un plan. Il espérait que les types que son père avait embauché n’étaient pas des coriaces. Mais son père n’était pas du genre à envoyer des nullos faire du boulot de pro.

Ok.




Yann s’endormit rapidement . Il était plutôt un gros dormeur. Puis il y avait rien de mieux que d’avoir un Souten enfin paisible. Il était toujours en train de travailler , rougir ou se fatiguer. Pour une fois qu’il était calme .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 20 Nov - 23:57



Souten avait pris l'habitude de se réveiller tôt les matins, mais celui-là fit exception. Pourtant, il avait beaucoup de choses à faire ici, et s'étant endormi comme une masse la veille, il n'avait pas pu faire la synthèse qu'il avait prévu. Il finit quand même par ouvrir les yeux. Il avait momentanément oublié qu'il dormait avec Yann et il s'agita un peu en sortant du lit. Il se souvient ensuite de sa présence et se dégagea plus doucement pour ne pas le réveiller, en rougissant un peu au souvenir du baiser de la veille. Mais une autre pensée désagréable vient se faufiler : le souvenir de son père venant le trouver pour lui demander de l'argent. Il alla dans la salle de bain et prit bien soin de fermer derrière lui, sans que ce soit à clef. Il ne pensait pas que Yann entrerait sans l'avertir. D'une petite main tremblante, il enleva ses vêtements pour entrer sous la douche. Il évita de se regarder dans le miroir. Il n'aimait pas voir son corps. Ce n'était pas qu'une histoire de complexe ou de grande timidité comme on aimait le penser. Non, son corps portait la marque de la terreur que son père pouvait toujours provoquer encore aujourd'hui chez lui.



Markus aurait pu essayer de se rendre à son ancien appartement, mais ç'était trop de risque pour ce que ça représentait. Soit la ou les personnes n'y seraient plus, soit ils guetteraient son arrivée. De toute façon, il n'y avait rien à voler là-bas, et donc rien à défendre. Il se mit en route plus tôt de son cours de boxe, de toute façon sans Zero c'était plus ennuyant. Il finit par arriver à la maison.

Hilda et son frère étaient toujours dans l'appartement, mais avaient neutralisés tous les équipements de sécurité de leur petit frère : caméra, détecteur et enregistreur de voix.

- Il n'a même pas pris la peine de mettre du gaz somnifère ou fumigène, rabroua la soeur.
- Bah, c'est que cet endroit ne révèle aucun indice pouvant nous conduire à lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mer 21 Nov - 0:33



Zéro n’avait pas pu y aller. Il avait décidé de nettoyer la maison avant de se retrouver sous une pile de linge. Pourtant Dieu seul savait à quel point il aimait faire de la boxe avec Markus. Il finit par ouvrir la porte de l’appartement à son colocataire. Il referma derrière lui puis alla s’asseoir de nouveau sur sa chaise

-Alors ? Qu’est-ce qu’on fait ? Tu penses que je devrais mettre Malik et Kazé à l’abris ? Je pense que c’est la solution.

Il finit par jeter un regard à son téléphone « Puis pourquoi est-ce qu’il m'a prévenu. À mon avis , il veut que tu saches qu’il te cherche . Il doit sûrement bouillir voir tes capacités ... Je suis désolé ...  »








Yann était à présent éveillé , mais il resta les yeux mis clos . Il était encore un peu fatigué , mais bon il allait devoir finir par rendre cette pige qu’il devait à ce journal . Yann grommela un peu puis commença à tapoter près de lui . Souten n’était plus la . Il se releva enfin et regarda à droite puis à gauche

-Souten ?

Mince , il n’avait pas de vêtement pour le reste de la journée du coup. Il enleva alors sa chemise puis alla essayer un t-shirt de son petit ami pour voir s’il pourrait continuer le reste de la journée avec ce t-shirt après s’etre douché ‘.. une douche ? Ah là . Souten y était visiblement
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mer 21 Nov - 1:16



Souten n'avait pas entendu que Yann était déjà levé. Il s'attarda quelques minutes sous l'eau chaude, c'était un des moments les plus relaxants de sa journée, normalement. Il sortit ensuite de la douche et se cacha vite sous un essuie de bain pour s'essuyer. Il avait beau penser que Yann, même réveillé, ne viendrait pas le déranger dans la salle de bain, il préférait assurer le coup. Il n'avait pas du tout envie qu'il voit son corps, et surtout son torse, son dos et ses bras.



Markus n'avait pas encore parlé de ou des intrus qui avaient pénétrés son ancien appartement mais le sujet qui avait l'air de tenir le plus à coeur à Zero c'était la sécurité de leurs colocataires dont il se pencha d'abord sur cette question. En plus, tant qu'il n'en saurait pas plus sur le ou les intrus, ça ne servait à rien d'inquiéter Zero.

- Il y a deux possibilités : soit il est nous avertit honnêtement pour ne pas avoir de dégâts collatéraux, soit il nous fait croire qu'on doit éloigner ton frère et son petit ami afin de pouvoir encore mieux s'en emparer. Parce que si on les fait quitter l'appartement alors que c'est exactement ce qu'il veut, on ne sera pas là pour les protéger, et il s'en servira comme otage. C'est probablement son plan.

Ce qui expliquait aussi pourquoi ils les avertissaient. Et peut être qu'il voulait effectivement voir si Markus arriverait à deviner ses projets. Il haussa les épaules. Ce n'était pas ce genre de jeu qui allait l'effrayer. Un Reime, il pouvait le gérer. Il était plus inquiet pour les intrus.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mer 21 Nov - 1:37

[quote="Eimi-chan"]

Zéro soupira. S’il avait vécu seul, il aurait vite déguerpi après un message aussi explicite de son père adoptif. De plus Monsieur Reime était blessé , il se demandait comme,t l’homme le vivait. L’avocat regarda son colocataire « Tu as raison puis aucun des deux ne sait réellement se défendre  ». Où plutôt aucun des deux n’avaient fait face à un danger conséquent. Au moins si un jour il se trouvait en danger , peut-être que lui ou Markus ne serait pas loin des alentours

Mais c’était étonnant que Markus aitarrêté son cours de boxe pour lui dire quelque chose qu’il aurait pu résumer dans un texto


- Tu ... hum est-ce qu’il voulait partir après cela ? Lui qui cherchait la paix Tu as quelque chose d’autres à dire ? Tu n’es pas du genre à te déplacer et couper ton cours pour rien . Je sais que Monsieur Reime ne te fait pas peur donc ...

Il l’avait quand même vu rétamer son père adoptif

-Tu as sommeil ? Je voulais faire ton lit mais je me suis dit que ça ne serait pas une bonne idée de rentrer alors je t’ai laissé des draps frais devant ta porte.








Yann toqua alors à la porte « Monsieur Yann voudrait rentrer .  » plaisanta le journaliste en restant près de la porte . Il retira de nouveau le t-shirt puis regarda la chambre et sa décoration . Ça lui rappelait un peu sa chambre étudiante . Petite et calme .

-Si on prend autant de temps à se préparer ta maman va se poser des questions

Plaisanta t-il encore m

-Et je ne pourrais plus revenir te voir avant notre mariage .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mer 21 Nov - 19:30



Souten paniqua un bref instant en pensant que Yann allait peut être entrer dans la salle de bain mais heureusement il n'en fit rien. Il s'empressa de s'habiller avec un pull à longue manche, comme il en avait l'habitude. Il savait qu'un jour il devrait en parler avec son petit ami mais... c'était au dessus de ses forces pour le moment. Et puis il avait peur de ce qu'il penserait de lui.

- J'arrive

Il ouvrit la porte et se retrouva face à son beau Yann torse nu, ce qui le fit immédiatement rougir. Il détourna vivement la tête, balbutiant.

- Qu'....qu'est ce que tu fais sans... sans haut?



Markus ne trouvait pas que déménager temporairement était une mauvaise idée en soi. Selon les intrus qui avaient pénétrés chez lui, il faudrait d'ailleurs peut-être envisagé un nouveau déplacement pour être sur de brouiller les pistes.

- Dans tous les cas on ne doit se séparer d'eux qu'au dernier moment, je pense.

Hum... Zéro était perspicace. Il était surtout venu pour aller voir ce que ses caméras avaient filmées. Il hésita un instant sur ce qu'il devrait lui dire.

- Peut être. On a pénétré dans mon ancien appartement. Je vais aller voir qui c'est sur mon ordinateur.

Les mots "drap propre" résonnaient merveilleusement à ses oreilles et il s'empressa d'aller les prendre et les plaquer contre son visage pour tester la douceur du drap en question. C'était un des seuls moments ou il paraissait un peu heureux.

- Je suis invincible maintenant.

Enfin, il l'était déjà mais présent, ses ennemis n'avaient qu'a bien se tenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mer 21 Nov - 21:30



Apophis recomptait les billets qu’on leur avait donné. Seulement 20 % de la somme pour leur mettre l’eau à la bouche. Usuellement Ap’ n’aurait pas accepté de telles manières mais si c’était pour retrouver un Lunde et plus précisément Markus, il aurait même accepté 10 % de la somme. Mais cela, il le gardait pour lui. Ses yeux s’illuminèrent d’une lueur quelque peu joyeuse, presque excitée à l’idée d’avoir un membre de cette famille sous sa main. C’était un peu comme jouer dans Roméo et Juliette mais avec un meurtre à la clef.

Il se mordilla le pouce

-Excitant. Tu ne trouves pas ?

Demanda t-il en lui tendant la liasse de billet avec lenteur pour ne pas montrer son excitation. C’était rare qu’il soit dans un état pareil. Ce n’était jamais bon qu’il soit dans un état pareil. En tout cas , ça ne l’était pas pour ses victimes. Ap’ attendu une réponse qui ne vint pas et il balança sa tête sur le côté

- T’imagines ce que les parents feront quand on reviendra avec.

url=https://servimg.com/view/19229526/122][/url]

Zéro ne trouvait pas que c’était un peut-être « Chez toi ? Soit ils sont doués , soit ils savent ce qu’ils font et aucune des deux options n’est vraiment rassurante.  » . Même lui , il n’osait pas entrer dans la chambre de Markus alors tenter de rentrer dans son appartement abandonné , même pas en rêve

-...

Zéro le regarda faire . Il adorait voir Markus comme ça , ça lui donnait envie de le prendre en photo. Mais dès qu’on sortait un appareil , Markus avait déjà son air menaçant et froid. Un jour , peut-être ... il aurait une bonne photo

-Tant mieux . Mais ce ne sont que des draps ...

Dit celui qui avait prit le temps de les laver à la main , les sécher au vent puis les repasser . Il prit alors son téléphone . Alors il allait appeler Seven pour qu’il lui passe sa maison . Ou peut-être qu’il valait mieux passer par Henry comme cela il n’y aurait pas d’embrouille et on ne penserait pas qu’il essayait de préparer un plan machiavélique . Il décida d’appelee Henry.




Yann attendu patiemment puis observa Souten rougir « Quand tu m’as embrassé hier, tu t’es transformé en super sayian et tu as brûlé mes vêtements à cause de tes radiations  » dit-il avec un air très sérieux.

-J’essayais un t-shirt à toi pour savoir si je pourrais continuer la journée avec. Mais tu n’as que des trucs avec des longues manches . Il fait un peu chaud alors c’est ennuyant mais bon il me va alors je ne vais pas me plaindre . En échange tu as gagné ma chemise pas très propre . Pas un super échange mais bon

Yann le regarda « Puis vu que je me dirige vers la douche ... c’est le bon moment d’être torse nu  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Jeu 22 Nov - 1:53

- Ragnar -

Le compagnon d'Aphophis devait avouer qu'il trouvait cette mission assez excitante aussi. Il aimait le challenge et montrer ses compétences. S'ils arrivaient à prendre le dessus sur un Lunde, on cesserait de les mettre au second plan. Non pas qu'ils étaient moins compétents. Mais ils étaient moins subtils et prudents dans leur meurtre, ce qui ne plaisait pas forcément aux clients qui voulaient plutôt que l'assassinat ressemble un accident, ou n'attire pas trop l'attention des autorités.

Ragnar percevait nettement l'excitation de son frère même si ce dernier tentait de la cacher. Il ne répondit cependant pas tout de suite parce qu'il était en train de lire un livre tout en marchant. Il était peut être le seul de la famille à aimer des activités plus calmes et qui n'avaient pas spécialement à voir avec le meurtre, même s'il laissait souvent des romans sanglants ou dramatiques, voir le genre placier thriller. Mais il finit par lever la tête.

- Certes. Ils seront contents. Je trouve quand même qu'au total, on est pas si bien payé que ça pour capturer un Lunde.



Souten se demanda juste un instant si c'étai vrai. Puis il réalisa que ça ce n'était pas du tout possible et il fronça les sourcils en faisant un peu la moue, pas convaincu.

- C'est....c'est toi qui... ce n'est pas gentil de se moquer de moi.

Que Yann essaye un de ses vêtements ne le dérangeait pas. En fait, c'était même assez agréable comme idée, il devait bien l'avouer. Il essaya d'imaginer le résultat, ne l'ayant pas vu essayer. Heureusement pour lui, il allait bientôt le voir.

- Oui, je n'aime pas les manches courtes. Et je suis frisquet de nature. Je nettoierais ta chemise pour que tu puisse vite le récupérer, promit-il.

En se rappelant la raison pour laquelle Yann avait toquer à la porte, Souten rougit de nouveau et se décala de la porte pour le laisser y aller.

- Pardon. La salle de bain est libre.




Markus ne pouvait pas le nier. Très peu de personne oserait entrer dans son appartement. Il y avait toujours le petit pourcentage de chance que ce soit des criminels banals qui ne savaient pas à qui ils s'attaquaient, mais il y avait honnêtement peu de chance. Devant l'inquiétude de Zero, il décidé de faire une exception pour cette fois. Surtout qu'il lui avait permis d'avoir des draps propres et doux, alors ça le rendait plus enclin à prendre ce genre de décision.

- J'amène mon ordinateur ici pour qu'on puisse regarder tous les deux.

Non, il n'allait pas lui proposer d'aller dans la chambre. Pour ça il faudrait plusieurs achats de bel oreiller. C'était le meilleur moyen de le corrompre. Pendant qu'il allait chercher les affaires nécessaires à ce visionnage, il laissa Zero appeler. A l'autre bout du fil, Henry mit du temps à répondre. Surtout en voyant qui l'appelait.

- Est ce que tu es sous l'influence d'un champignon hallucinogène ? demanda t'il à son ancien ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Jeu 22 Nov - 21:26



Apophis observa Ragnar avancer tout en lisant son livre. Il ne comprenait pas comment son frère faisait pour passer la journée à faire cela. Ap’ ronflait dès qu’il tentait d’ouvrir un livre. Pourtant il avait essayé , question d’incliner un peu ses parents à cette drôle de passion qu’avait son frère mais il s’endormait encore. Ap’ observa son frère et il se rapprocha de son visage.

-On s’en fout. Imagines ce que ça vaudra niveau réputation. Est-ce que tu peux imaginer ce que ça peut faire d’avoir du sang de Lunde sur les doigts ? Encore bien rouge et chaud .

Apophis alla prendre le livre de son frère dans ses mains « Presque aussi excitant que le tien. Peut-être que je pourrais y prendre goût à avoir ce Lunde dans mes mains. On pourrait ne pas le rendre et le garder comme souffre douleur . » . Ça lui arrivait de se battre avec Ragnar. C’était quelque chose qu’il faisait différemment avec Ragnar que ses autres frères et sœurs. c’était de la violence mêlé à de l’attachement, presque de l’adoration.

-On dort dans un hôtel ce soir et tu prépares un plan ?




[/url]

Zéro fut étonné mais finalement , il sentit son cœur battre un peu plus vite . Pourquoi il ne pouvait pas être comme tout les hommes de son âge et baver sur une fille... pourquoi il était content que son ami lui montre l’intérieur de son ancien appartement . Mais c’était vraiment un signe de confiance alors ...

-Ok , je t’attends ici

Zéro finit par appeler son ennemi « Le plus hallucinant c’est le fait que tu aies enregistré mon numéro et que tu aies tout de même répondu en voyant que c’etait moi . Mais je ne suis pas là pour t’insulter , je suis là pour demander un service à Seven et je voulais le faire bien et avoir ton accord aussi . J’ai un problème et du coup , je cherche un endroit tranquille où je pourrais dormir avec mes colocataires et mon frère . .  »

Seven était actuellement en train de rentrer, il avait passer sa journée avec Lucas et Jumin .Il ouvrit la porte et déposa son sac dans l’entree Puis remarqua que son fiancé était au téléphone . Il alla l’embrasser . « C’est qui ?  » . C’était peut être un scénariste ou un producteur .



-Mais tu es trop mignon .. tu es si crédule

Il finit par sourire « Ne me la rend pas. Laves la et gardes là . Comme ça quand tu la portera , je serais très fier de savoir que tu portes ma chemise ... » . Puis son petit ami comprit enfin et il lui sourit

-Je me demandais si tu voulais un petit strip tease pour l’accès à ta salle de bain . Mais bon ...

Il alla donc se laver


Dernière édition par Eimi-chan le Jeu 22 Nov - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Jeu 22 Nov - 23:04

- Dragnar -

Le jeune frère devait avouer que c'était assez excitant. C'était rare qu'on leur donne une mission pour s'en prendre à leur famille rivale. Autant faire d'une pierre deux coups. Ragnar comprenait l'excitation de son frère Ap'. Mais cette manie qu'il avait de placer son visage entre lui et le livre qu'il lisait...ça avait le don de l'agacer. A croire qu'Apophis était jaloux de ses livres. En même temps, ils s'entendaient bien.

- Mon sang restera meilleur. Mais tu as raison, le donner ne voudrait pas la satisfaction qu'on pourrait avoir en la gardant pour nous. Si on arrivait à le rendre fou, on prouverait au monde que les Lunde ne sont pas si forts que ça.

Comme le sujet de conversation était suffisamment intéressant, il ne broncha pas quand son frère vient fermer son livre. De toute façon, il savait exactement à quelle page il s'était arrêté.

- Comme toujours. Tu es le soldat et je suis la tête pensante.



Souten commençait à avoir l'habitude d'être "mignon" aux yeux de Yann, même si ça l'ennuyait encore un peu. Ce n'était jamais bon quand on traitait un garçon de "mignon", c'était plus un qualificatif pour fille. Mais il n'arrivait pas à faire changer d'avis son petit ami à ce propos.

- J'essaye pourtant de ne pas l'être... soupira t'il un peu désespéré.

Il rougit en pensant à cette chemise qu'il porterait peut être un jour et qui appartenait au si séduisant journaliste en face de lui. Il commençait à avoir de drôle de pensées n'empêche. Yann avait une drôle d'influence sur lui.

- D'a....d'accord, accepta t'il. Et je ne veux pas de Strip tease ! s'exclama t'il extrêmement gêné.




Markus revient avec un petit sac contenant tout le matériel nécessaire. Il commença à l'installer sur la table, il fallait quelques tables connectés à l'ordinateur. Ce serait bientôt l'heure de vérité. De son coté Henry devait avouer qu'il ne savait pas pourquoi il avait répondu. Il n'avait pas spécialement enregistré le numéro mais il avait fini par le connaitre par coeur avec les sms harcelant que Zero leur avait déjà envoyé avant qu'ils ne fassent la paix (enfin plus ou moins).

- Vous voulez dormir chez nous ou dans une de nos maisons vides? En tout cas je suis ravi de ne pas être insulté. J'aurais raccroché direct.

Il sourit quand Seven arriva et l'embrassa. Il articula silencieusement "Zéro" à son attention.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Jeu 22 Nov - 23:32



Apophis devait sûrement être jaloux des livres de Ragnar. Il détestait que Ragnar porte trop d’attention à quelque chose ou quelqu’un. Et ça c’était depuis leur plus jeune enfance. Ap’ passa sa main dans ses propres cheveux bruns « Vraiment ? » demanda t-il avec un petit air curieux. Ni une , ni deux Apophis alla en direction du cou de son frère pour aller mordre une blessure qu’il lui avait infligé , il y avait une semaine de cela. Pourquoi encore ? Il ne se souvenait pas. Puis ce n’était pas comme si Ragnar se laissait faire. Il était plus malin, s’il voulait faire mal , il pouvait lui faire mal. Il en avait la preuve quelques parts sur son corps.

Ap’ finit par sourire

-On est sur la même longueur d’onde .

Mais leur père ne le serait sûrement pas. Il voudrait le garder pour lui alors qu’ils allaient faire tout le travail « Tu crois qu’on devrait en parler à père ?  » . Puis finalement , Ap sourit à cette remarque . Oui , c’était comme ça. Il observa Ragnar .

- Hum . J’ai hâte qu’on arrive au moment pratique





[/url]

Zéro fit une grimace « Pour vous voir vous rouler des pelles toute la journée ? J’ai déjà un couple rempli de testostérones alors deux , ça va aller  » précisa l’avocat en levant les yeux au ciel . Puis finalement il regarda le plafond

-Une maison vide . Et... je sais que j’ai fait des conneries mais si quelque chose arrive , mettez bien Kazé et Malik à l’abris.

Seven fut surpris mais il finit par se diriger vers la cuisine pour aller manger un bout . C’etait étonnant mais Zéro et Henry s’entendaient bien . Après leur fameux duo en chaise roulante , ils avaient fini par se rapprocher . Et puis l’histoire des dossiers aussi les avaient un peu changé malgré tout . Ils avaient pu voir le côté plus humain de Zéro





- Ce n’est pas un défaut . C’est une partie de toi et je l’adore . Ok ? lui dit-il en lui caressant la joue

Il ne comptait pas l’embêter plus que cela. Il savait que Souten n’aimait pas le voir torse nu alors il n’allait pas se mettre tout nu ... enfin même si Souten ne savait pas ce qu’il ratait . Il alla donc à la douche , il fut assez rapide . Il s’habilla ensuite . C’était étrange de porter un des longs pulls de Souten ... mais c’était vraiment agréable

Il sortit de la douche

-On devrait s’échanger quelques vêtements . Je trouve que les pulls me vont bien
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 23 Nov - 20:26

- Ragnar -

La jalousie d'Ap n'avait pas empêché Ragnar de continuer à lire malgré tout, toutes ces années, et qu'importe ce que sa famille en pensait. Son frère alla ensuite le mordre à un endroit où il l'avait déjà il y avait quelques jours. Il ne leur fallait pas forcément de raison pour s'infliger ce genre de "supplice", c'était leur manière de se dire qu'ils s'aimaient. Ragnar avait moins tendance à être violent de manière régulière, mais quand il se déchainait, on n'en sortait pas indemne.

- Bien sur, on est le meilleur des duos après tout.

Is devraient probablement en parler à leur père à un moment donné. Mais pas tout de suite. Il ne leur en voudrait pas de s'amuser un peu avec ce Lunde avant. Du moment qu'il restait en vie.

- On a le droit d'avoir notre récompense, c'est bien naturel. Et puis on nous a pas élevé pour etre de bons garçons.

Lui aussi avait hâte. Mais il ne fallait pas précipiter les choses. La traque était tout aussi amusant et excitant que la capture.

- Patience, patience, ça n'en sera que plus juissif



Souten sentit des papillons se déclencher dans son estomac à ses mots. Même ce que lui n'aimait pas chez sa personne, Yann était prêt à l'aimer. C'était plus qu'il ne pouvait en demander. Il avait vraiment de la chance. Il afficha donc un petit sourire avec quelques petites rougeurs mignonnes.

-D'accord

Le jeune homme ne pouvait pas encore imaginé Yann tout nu. En tout cas, pas en étant éveillé. Mais jamais il n'oserait parler de certains de ses rêves. Souten prépara ses affaires en attendant que son petit ami soit prêt. Effectivement, son pull lui allait mieux qu'a lui.

- Prends ce que tu veux, accepta t'il.

Il n'en avait pas une grande collection, étant donné leur pauvreté, mais si ça pouvait lui faire plaisir




Henry imaginait que l'avocat parlait du couple de son frère cadet. Bah, ça ne lui ferait pas de ma d'être un peu entouré par une ambiance d'amour. Peut être que ça l'adoucirait encore plus. Il fit de son mieux pour ne pas s'en moquer.

- Très bien, une maison vide alors. Je vous apporte les clefs ce soir. Ou vous préférez venir les chercher?

a deuxième partie de la requête de Zero l'inquiétait un peu. Dans quel genre d'ennui est ce qu'il s'était fourré, encore?

- Rassurant, tout ça. Plutôt que préparer ton testament, fais de ton mieux pour que je n'ai pas à devoir veiller sur ton frangin à ta place, tu veux?

Markus avait enfin accès aux images de sa caméra.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 0:21



Apophis était quant à lui un être violent. Quand on voulait réaliser des meurtres barbares, c’est de lui qu’on usait. Il y avait de tous les goûts dans leur famille. Leur petite sœur était très douée pour les scènes de crimes effrayantes et mystérieuses, Ragnar était doué pour les crimes intelligents , leur plus grande frère était doué ... juste doué et bon dans son domaine.

Chez les Aske, on grandissait comme une sorte de meute, on ne lui avait jamais interdit de passer ses nerfs sur ses frères et sœurs ou de les ennuyer par pure plaisir. Ap’ avait commencé à un très jeune âge de lever la main sur eux et plus précisément , Ragnar. Il le mordait, le griffait, le pinçait et il lui était arrivé quelques fois d’aller plus loin . Et quand Ragnar répondait enfin avec de la violence. Ap était bien plus heureux pendant un mois.

- Tu prends toujours ton pied quand on chasse. Tu aimes vraiment les trucs pas concret . Les histoires imaginaires dans les livres, la réalisation d’un plan...

Ap’ aimait la bataille , le sang, tout ce qui était rapide et charnel.

-Il faut qu’on achète un souvenir pour la petite.

Il entra dans un hôtel et demanda 2 chambres.


[/url]


-Si tu veux bien... aucune des deux solutions. Il vaut mieux que je vienne les chercher à un endroit neutres où l’on pourrait facilement te perdre de vue et me perdre de vue. Un centre commercial ou dans une rue ... on est à Tokyo après tout

Puis il finit par sourire « Ouais j’imagine. Mais je sens que t’as la fibre paternel. Bien j’ai autre chose à faire . On se dit à ce soir  » . Il raccrocha alors puis alla voir les images avec Markus . Il voulait vraiment voir qui c’était .

-Bien alors ...




- Et pour illustrer tout cela , tu es encore plus mignon

Il alla l’embrasser sur la joue. Yann n’arriverait pas à penser qu’il avait une telle influence sur son petit ami. A force de se faire taper sur les doigts, il avait du mal à imaginer son petit amie en proie aux mêmes soucis ou rêves que lui.

-Alors je te ramènerai quelques tenues à mettre mais ... je ferais en sorte de grandes des tenues adaptées pour mon amoureux très frileux... ça te va ?

Puis il sortit de la chambre «  Tu travailles aujourd’hui ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 2:40

- Ragnar -

Ragnar aimait aussi le sadisme, mais à un niveau moins cru que Apophis. Il préférait par exemple l'empoisonnement, la noyade, ou l'asphyxie. Il aimait aussi s'inspirer de scène de crime qu'il lisait dans ses romans policiers. Il avait déjà fait du Sherlock Holmes et du Hercule Poirot, par exemple. Il considérait que ses assassinats devaient avoir un certain style.

Ragnar était habitué à la violence de son frère sur sa personne. Le seul endroit où il ne l'autorisait pas à le blesser, c'était son visage, parce qu'il considérait qu'il était trop beau pour avoir des cicatrices. Et son visage avait l'air de plaire à son frère, puisqu'il avait accepté de ne pas le saccager. En même temps, il l'aurait probablement tué s'il avait osé le faire.

- Evidemment. Tuer donne des frissons, mais c'est encore mieux quand il y a du contexte autour. Un peu de mise en scène, inspirer de la crainte à sa victime et la faire aller là ou tu veux qu'elle aille... tu sens tout le pouvoir que tu as sur elle. Il n'y a rien de plus excitant, comme sensation.

Il avait déjà tenté de lui expliquer, mais ce genre de discours passait toujours au dessus d'Apophis. Ragnar songea à sa petite soeur. Elle aimait qu'on lui rapporte des petits cadeaux, surtout quand elle appartenait à leurs victimes.

- Nous prendrons quelques touffes de cheveux à Markus pour les lui donner. Elle pourra peut être commencer une nouvelle poupée avec des cheveux argentés.



Souten arrêta brusquement de respirer quand il reçu son baiser sur la joue, comme s'il avait retenu son souffle ou au contraire, qu'il n'y avait plus du tout d'air dans ses poumons. Heureusement, il ne s'était pas évanoui, même pris par surprise. Il s'endurcirait doucement mais surement.

- J'ai l'impression que quoi que je fasse, je suis toujours mignon à tes yeux.

Ca convenait tout à fait à Souten que Yann ne se rende compte de rien. C'était suffisamment géant comme ça, et il était suffisamment submergé et confus sur ce qui lui arrivait.

- Oui, merci. Je fais le service à midi aujourd'hui, précisa-il ensuite concernant son emploi.




Henry s'inquiétait vraiment maintenant. Pour que Zero lui demande une chose pareil, il devait vraiment être dans une situation dangereuse. N'étais-ce pas un peu excessif quand même? Est ce que c'était bon de ne pas les aider davantage, lui et sa petite troupe de colocataire?

- Dans quoi vous vous êtes mis? Dans les rues principales et touristiques de Tokyo, impossible de nous repérer, il suffit d'en choisir une.

Quelle excuse bidon pour les charger de la sécurité de Kaze et Malik. Déjà qu'il devait parfois s'occuper de Joshua alors... mais il n'allait pas refuser alors que la situation semblait critique.

- Ca me touche, mais tu as toi aussi une belle petite fille sentimentalisme de grand frère, même si tu refuse de l'admettre. Alors fais de ton mieux pour ne pas disparaitre. Sinon, j'aurais plus personne à embêter.

Il le laissa raccrocher et il alla rejoindre son petit ami pour lui faire un petit résumé. De son coté, Markus ne répondit rien, trop occupé à regarder l'écran. On ne voyait pas grand chose en réalité. Juste qu'il n'y avait pas qu'un seul intrus. Markus vit deux mouvements différents donc ils étaient au moins deux. Mais à part des ombres, il n'y avait rien à voir. Ils savaient comment éviter l'angle des caméras. Avant que cette dernière soit mise hors service, on pouvait voir la silhouette d'une main qui faisait joyeusement "coucou". L'enregistrement audio n'apporta pas beaucoup plus d'informations. Tout était brouillé, comme si on avait apporté de quoi interférer avec la connexion.

- C'est plus que professionnalisme. Ils savent exactement ce que je suis capable de mettre en place comme protection minimale... je doute que Reime puisse être autant renseigné. Il n'y a qu'une seule organisation qui est capable de me connaitre aussi bien : ma famille.

Il avait réussi à garder une voix neutre, mais en vérité, c'était la pire nouvelle. Surtout si on prenait en compte qu'il était aussi traqué par le père de Zero. Soit sa famille et Reime collaboraient, soit c'était une horrible coïncidence dont il se serait bien passé. Il ne pouvait pas dire qu'il ne s'était pas attendu à un retour familial. Mais il avait espéré avoir encore du temps.

- Reste à savoir qui a été envoyé parmi mes frères et soeurs.

Il doutait que ses parents fassent le déplacement eux même.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 12:23



Ap’ ne risquait pas de blesser Ragnar au visage, parce qu’il aimait tout particulièrement ses traits et qu’il tenait un minimum à la vie. Apophis jeta un coup d’oeil à son frère pendant que ce dernier parlait de ce qui l’excitait le plus dans le meurtre. Il ne comprenait pas vraiment ses goûts mais il les respectait . Puis Il aimait bien le voir ainsi, passionné, ça mettait bien en valeur ses yeux pourpres. Il en oublia l’homme de l’hôtel qui lui tendait les clefs.

Il les récupéra puis rendu son livre à son frère

-Tu es comme maman. T’as un truc de chasseur dans les veines.

En parlant de mère, il ne l’avait pas vu depuis un moment étant en mission auparavant. C’était rare qu’il soit en duo avec leur petite sœur, mais on leur avait demandé un boulot assez précis , barbare et effrayant. Ça avait été long de ne pas voir Ragnar.

-C’est vrai qu’elle aimera la couleur. Puis il y a aussi le fils de Reime à ramener. Peut-être qu’une fiole de sang pour qu’elle en fasse du vernis serait intéressant pour elle ..

Il tendu une clef à son frère. C’était celle où ils allaient ranger les plans et les armes et dans l’autre ils dormiraient comme d’habitude. Il avait pris le pli.



[/url]


-Je te laisse choisir l’endroit puis il soupira Mon père adoptif. Tu sais ce que c’est n’est-ce pas ? Je ... je veux juste éviter que Kaze puisse me voir dans un mauvais état. Il n’a pas de cicatrices ou de blessures. C’est un bon gamin. Je ne voudrais pas qu’il change d’un iota. Je ne veux pas qu’il ait besoin de quelqu’un pour le sauver. Je ne veux pas qu’il soit comme moi ou qu’il soit une victime collatérale.

Précisa t-il alors à son ennemi/ami. Son père était du genre à écraser tout sur son passage. Les amis, les proches... il préférait qu’Henry ne prenne pas trop de risque pour rien. Il voulait juste que Markus , Kazé et Malik soient à l’abri. Il regarda droit devant lui

-Je ne disparaîtrai pas. Je suis increvable ... puis quel genre de super méchant , je ferais sinon

Puis la conversation fut terminé. Seven parut inquiet quand il apprit l’information. Peut-être qu’ils pourraient aider un peu plus , non ? Finalement Zéro fut très inquiet. Mais bien plus  pour Markus que pour tout le reste du groupe. Il regarda les ombres puis Markus.

-Je ... il posa sa main sur son épaule Tu devrais t’occuper de toi. Je ne veux pas qu’on te ralentisse. Je peux m’occuper de Kaze et Malik s’il le faut... ou comment je peux t’aider ... enfin ... est qu’il y a une façon dont je peux t’aider ?




- Peut-être que tu es juste mignon. Bien alors je vais t’accompagner au boulot puis je vais aller passer un entretien d’embauche. Je pense que je vais chercher un boulot plus stable que pigiste . Ça me permettra d’avoir un salaire plus stable

Moins de liberté mais peut être qu’il pourrait aider Souten et ensuite son petit ami pourrait enfin vivre sans devoir cumuler 130 petits boulots . Puis il sourit

-La prochaine fois , tu passes chez moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 16:18

Spoiler:
 

Ragnar avait été blessé une fois au visage par Ap, lorsqu'ils étaient très jeune, et ce dernier s'en souvenait surement encore. Il ne l'avait d'ailleurs même pas fait exprès, mais Ragnar ne lui avait pas pardonné pour autant. Encore maintenant, il était irrité quand on reparlait de cette histoire. Il rêva ensuite à ses meurtres, savamment orchestré de bout en bout. Il se laissait toujours emporté quand il les racontait. Il finit par sortir de son état quand son frère lui rendit son livre.

- Il lui fallait bien quelqu'un avec qui partager sa passion.

Ce n'est pas pour rien s'il était son fils préféré (même s'il prétendait modestement le contraire). Ragnar, lui, avait du se coltiner le grand frère de la famille. Il ne le détestait pas, mais il n'en était pas vraiment proche non plus. En fait, Levi était distant avec toute la fratrie. Il aurait préféré faire équipe avec sa soeur Tia, même si elle manquait encore d'expérience.

- Certes, elle aime le vernis à base de sang.

A vrai dire, il n'en avait pas grand chose à faire de ce petit Reime. Il ne ferait même pas un challenge intéressant, comparé à Markus Lunde. Ce serait un jeu d'enfant. Mais si le petit dernier de la famille rivale était attaché à ce gars, ils pourraient toujours se servir de lui pour le faire souffrir encore plus. Ragnar prit la clef.

- J'ai entendu dire que nous n'étions pas les seuls à la recherche de Markus. Ce sera une course contre la montre.

Les brebis égarées faisaient toujours des cibles plus faciles.



Souten allait finir par le croire si ça continuait. L'idée qu'on l'accompagne jusqu'au boulot ne lui déplaisait pas, il commençait à avoir l'habitude d'être observé par Yann pendant qu'il travaillait. Et puis le journaliste essayait de ne pas être trop envahissant.

- Bonne chance pour ton entretien. Tu vas postuler dans une boite célèbre?

Passer chez lui. Son coeur en fut tout chamboulé et sa tête lui tourna quelques secondes. Mais il n'y avait pas de quoi paniquer, pas vrai? Pourtant, l'idée de se rendre chez Yann le rendait nerveux. Cependant, son petit ami risquait d'être triste s'il refusait.

- Heu... pour...pourquoi pas... oui, finit-il par bredouiller.




Henry pouvait comprendre. S'il avait eu un petit frère ou une petite soeur, il aurait sans doute voulu le tenir éloigné de tout ses problèmes lui aussi. Mais ça n'allait pas être si facile, Kazé était d'un naturel curieux, et assez intrépide quand il le voulait. S'il voyait un bonbon qui l'intéressait à l'autre bout de la rue, il fonçait sans faire attention aux voitures.

- Il a de la chance de t'avoir. Je vais demander à Seven de t'envoyer le lieu de rendez vous, il y a moins de chance qu'il se fasse hacker que moi.

Il savait que Zero était increvable mais... son père était sa faiblesse. Une fois que ce dernier raccrocha, il en parla avec son petit ami. Il était assez d'accord avec lui, il voulait aider davantage lui aussi mais en même temps, peut être qu'ils feraient pire que mieux. Markus ne savait pas trop comment il se sentait maintenant que sa famille était à ses trousses. Après tout, lui et le reste de la tribu ne s'étaient pas vraiment quitté en très bon terme. Il regarda Zero, puis sa main sur son épaule.

- C'est vrai que je m'en sortais probablement mieux tout seul contre ma famille. Mais il y a Reime aussi. On ne sait pas qui il a engagé et si je vous lâche, il y a plus de chance pour que ton frère soit capturé lui aussi, pour servir d'otage, ou simplement pour te faire souffrir.

Longue explication pour quelqu'un qui préférait le silence comme lui. En plus, il tailla le fait que sa famille pouvait elle aussi vouloir s'en prendre à eux. Qu'il s'éloigne maintenant ou non, ils auraient connaissance des rencontres qu'il avait faite dans ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 17:54

[quote="Eimi-chan"]

Ap’ n’appréciait pas Levi. Ils avaient longtemps été en concurrence pour le titre d'héritier de la famille Aske. Au final, les deux frères avaient du se confronter l’un à l’autre. Autant dire que Lévi s’était montré plus compétent, plus fort et plus endurant que son petit frère. Apophis avait encore du mal à repenser à cette défaite. La main tendu de son frère, son sourire et son « Tu t’es très bien débrouillé, Ap. ». Est-Ce que c’était de la pitié ? Il n’avait pas besoin de sa pitié. Rien qu’en y pensant Apophis fulminait encore

- Lèche-botte

Tiamat était drôle. Elle était très jeune mais avait déjà une vraie passion pour les meurtres. Il la trouvait adorable. Ap était assez content que Lévi n’interesse Pas spécialement Ragnar... Levi lui appréciait Ragnar, il le savait . Il avait déjà surpris une conversation entre son père et Lévi.

-Alors il va falloir que tu nous concocte un plan et vite . Je me presserai de l'exécuter... Maïssa tu me préviens c’est que les gens qui le cherche sont importants . Ne me dis pas qu’on fait la course contre des Lunde pour récupérer un Lunde ?  

Il se jeta sur le lit , une fois dans la chambre


[/url]


-Merci. Je ... vous revaudrai ça

Finalement Zéro regarda alors la vidéo. Il voulait prendre les bonnes décisions. Les plus rapides et les plus utiles pour tout le monde. Ça serait égoïste de demander à Markus de rester. Il s’indiqua alors puis sourit « Si je mets Kaze à l’abri, je n’aurais pas de soucis à me faire pour lui. Et me faire attraper ne me fais pas peur. » il regarda Markus

-Soyons réaliste. Tu irais beaucoup plus vite sans nous et les personnes que mon père a embauché ne pourrait pas être ta famille. Il est fou mais pas à ce point. Donc on a forcément à faire à quelqu’un de moins doué que ta famille. Tu pourras les semer. Tu as bien réussi à partir de ta famille et rester sous couverture pendant des mois .

Zéro sourit « Le plus important pour moi c’est que tu continues de vivre la vie que tu veux . Tu la veux vraiment hein ? Et je veux que tu l’ai même si ça veut dire ne pas avoir mon camarade de boxe avec moi. »



-Effectivement. Correspondant pour une grosse chaîne américaine en faite . Du coup, tu risque de me voir sur ton écran . Tu as quelque chose à me dire avant que je devienne connu ? plaisanta t-il

Puis il sourit et lui ébouriffa les cheveux

-Ne sois pas stressé . Tu as déjà été che moi quand on était pas ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2952
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 19:15

Spoiler:
 

Ragnar connaissait les sentiments d'Apophis pour Lévi. Il savait aussi qu'ils s'étaient battu. Il n'était pas étonné de la victoire de son frère ainé, c'était clairement le meilleur d'entre eux en terme de puissance. Ca ne déprimait pas Ragnar. Il s'en fichait pas mal du titre d'héritier. Et puis, il avait sa propre force alors il ne se sentait pas amoindri face aux capacités de Lévi. Il était juste différent, et ça lui allait parfaitement ainsi. Il aurait surement plus apprécié l'héritier de la famille s'il avait réussi à le cerner. Il aimait savoir à quoi s'attendre. Ap était plutôt prévisible. Tiamat aussi. Mais il ne pouvait pas en dire autant de leur ainé.

- Tu es juste jaloux.

Mais Ragnar aimait voir son frère submergé par ses émotions et ses sentiments. C'était là ou il était le plus éclatant, et où il faisait l'adversaire le plus redoutable, même si c'était aussi son point faible. Ils arrivèrent dans la chambre.

- J'y travaille déjà. Et si, c'est exactement ce genre de course contre la montre. On va se servir de ça. Laissons les Lunde s'affronter. Après tout, Markus est le Prodige Perdu de la famille. Il devrait pouvoir avoir le dessus. Seulement, ça lui aura demandé toute son énergie. Alors, quand il aura de nouveau fuit sa famille, on lui tombera dessus, et il ne pourra pas gagner dans son état actuel, expliqua le plus jeune frère.



Souten était impressionné, Yann allait vraiment devenir célèbre. Mais ça ne l'étonnait pas, son petit ami avait de l'ambition. Il avait bien quelque chose à dire alors il hocha la tête.

- Je suis content pour toi, et je suis sûr que tu vas gérer.

C'est vrai, il était déjà allé chez Yann avant qu'ils ne soient ensemble. Mais justement. Comment ça allait se passer maintenant qu'ils étaient un couple? Il s'était déjà senti tout drôle la première fois alors maintenant...

- Ce n'est pas pareil




- Ce n'est pas nécessaire, répondit Henry avant que l'appel finisse

Quant à Markus, il regardait fixement Zero. Il le regardait calmement mais on sentait qu'il voulait lui faire passer un message, qui devait à peu près ressembler à : << Tais-toi et arrête de dire des bêtises évidentes, le suicidaire >> Il le laissa cependant aller jusqu'au bout.

- Zero. Le rôle du sacrifice humain ne mène jamais quelqu'un à la victoire. Ce n'est pas avec cette mentalité que tu pourra vaincre ton père. Je ne compte pas rester avec vous 24h sur 24h. Je vais traquer ma famille ces prochains jours. En journée. Et la nuit, je reviendrais avec vous. C'est souvent la nuit que les attaque ont lieu.

Il aurait tout simplement lui dire << Non >> mais ça n'aurait pas suffi pour convaincre Zero. De toute façon, quoi qu'il dise, Markus avait déjà prévu son plan.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2932
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 24 Nov - 20:50



-Dis par celui qui a effrayé mon ex.

La jeune femme avait été invité par Ap à un déjeuner de famille. Ce qui était beaucoup dans le milieu des assassins.Surtout que la jeune femme était la fille d’une famille mafieuse. Une très bonne alliance aux yeux de leur père. Mais la pauvre demoiselle avait un défaut, elle était douce et un peu idiote. Tout pour faire Ragnar craquer mentalement. Une fois que la jeune femme avait soutenu qu’un des auteurs préférés de Ragnar était populaire pour rien. Ça avait créé un encore plus gros déclic.

-Je vois. Alors tu comptes me laisser enfermé pendant des jours sans la moindre activité physique ? il le regarda Bien, bien, bien

Il se leva du lit « Il va falloir me divertir pendant que le prodige est absent  » dit-il en allant passer sa main dans les cheveux de son frère pour voir ses yeux .

[/url]

Zéro regarda Markus. Pour une fois qu’il parlait, il ne voulait pas faire le difficile. Puis le message que lui communiquait Markus par le biais de son regard était assez facile à déchiffrer . Il espérait juste que ça ne causerait pas des problèmes à Markus. Beurk, il pensait comme une fille dans un drama. Bien, il allait devoir écouter.

-Et comment j’aborde le sujet du déménagement avec les autres ?

Zero regarda Markus « Et surtout comment on peut aider ou être un peu moins des boulets . Il y a des trucs à éviter ?  »




-Merci Cinnamon.

C’est vrai qu’a ce moment là , c’était déjà tendu entre les deux. Il se rappelait même que Souten avait du le recadrer.

-On à tous les deux changé , ça ira
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.3
Revenir en haut 
Page 38 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun
» [Junjou romantica] Kagome - Usagi/Misaki, Hiroki/Nowaki, Myagi/Shinobu - PG13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: