Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - L'Académie Alice -

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 0:14






Axel espérait bien provoquer le feu intérieur d'Asrev, et ça ne loupa pas. Dommage qu'ils écoutent tous les deux les voix de la raison et qu'ils n'y succombent pas maintenant. Ca aurait été tellement mieux pourtant. Mais ils se rattraperaient ce soir.

- C'est promis, je viendrais te visiter ce soir et nous rattraperons le temps perdu.

Naveen apprécia de recevoir un peu d'eau, mais il aimait aussi la ventilation de Lisa. Quant à Sky, il essayait de les aider en leur prenant la main, comme s'ils étaient au bord de la mort et qu'il recueillait leur dernière volonté. Une fois que tout le monde fut installé et qu'ils eurent pris des nouvelles de Niko, Sharon se racla la gorge.

- Heu... ça ne vous dérange pas si on se rend tous dans la chambre de Noah après? J'aimerais vous parler de quelque chose.

Waw. Sharon qui voulait leur parler, c'était rare ! Axel en venait presque à ne pas regretter de les avoir rejoint plutôt que de continuer les câlins et les caresses avec Asrev. Kai ne savait pas trop comment il devait prendre la réponse de Niko.

- Et c'est mal d'être gentil et utile?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 0:31




Asrev releva doucement Keeru une fois qu’il fut à table et s’amusa à jouer avec son double en profitant de ses cheveux mouillés pour voir quel genre de coupe , il pouvait lui faire . Ce que Keeru n’appréciat pas plus que cela puisqu’il attrapa le doigt de son double et le gronda . Tsuku rigola un peu . Puis Sharon proposa de venir dans la chambre de Noah

-Ok répondu alors Tsuku

-Pas de soucis finit par dire Asrev

Nils avait déjà été invité alors . Pour sa part , il passa le reste du dîner en silence tandis que Tsuku et Asrev parlaient visiblement de danse et de musique . Keeru alla pour sa part se coller à Sky et Snow alla entretenir une conversation avec Naveen . Impossible à traduire en humain puisque les chibi ne faisaient que des gestes mais ils semblaient se comprendre

-Non , mais être ami avec quelqu’un ne sert à rien . C’est inutile et ce qui nous proposent ça veulent nous donner un coup de couteau dans le dos . C’est ce que papy a dit
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 4:11






Naveen essayait de sauver son ami en tentant de le tirer hors de la peine d'Asrev, mais finalement Keeru arriva de lui même à se défendre. Sky réconforta son ami en lui faisant un câlin, pendant que Naveen continuait la conversation avec Snow.

- Je suis d'accord aussi, répondit Axel

Et Noah confirma d'un hochement de la tête de son coté. Puis le diner se passa. Sharon ne parlait pas beaucoup non plus. C'était souvent les quatre autres qui mettait l'ambiance. Axel parlait avec Noah, pour une fois que ses deux fans ne le couvait pas, il en profitait. Puis vient le moment ou il était temps de se rendre dans la chambre de Noah.

- Tu crois vraiment que je pourrais te donner un coup dans le dos?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 4:32

[quote="Eimi-chan"]


Asrev, Nils et Tsuku à la fin du repas se levèrent donc prenant leurs chibi . Ils pourraient se reparler tranquillement plus tard . Pour le moment tout le monde se dirigeait vers la chambre de Noah .

-Non, je crois pas

Dit alors Nikolai en regardant Kai « C’est pour ça que tu es mieux qu’un ami  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 4:47






Noah laissa Sharon s'installer sur le lit, comme ça c'était plus facile pour eux de s'installer en cercle par rapport à elle. Sharon rassembla ses idées pour essayer de trouver la meilleur façon de commencer.

- Comme vous avez tous vu les vidéos, vous savez maintenant que je reçois régulièrement des missions avec Tsuku où on doit... faire ce qu'il faut. Je ne suis pas mafieuse de bon coeur. Il y a peu de morts que j’ai infligé qui ne me donne pas de remords. J’ai tremblé, j’ai fais des cauchemars, j’ai hurlé, je me suis recroquevillé sur moi-même, j’ai pleuré, j’ai vomi…. je suis passée par toutes les étapes. Je n’aime toujours pas ça. Ca me dégoute, ça me révolte. Je me déteste. Et moins ça m’affecte, plus je me sens monstrueuse. J’ai peur du jour où je ne ressentirais plus rien, où ça ne me hantera plus… Mais je dois le faire. Parce que j’ai quelqu’un à protéger. Quelqu’un qui compte plus que l’intégrité de mon âme.



Elle faisait toujours des cauchemars. Et elle avait encore parfois envie de hurler et de se faire mal pour se punir. Mais pour le reste, ça avait disparu petit à petit sans qu’elle n’y puisse rien. Ce n’était pas non plus par hasard qu’elle s’était toujours isolée et qu’elle n’avait jamais cherché à se faire des amis. Ce n’était pas qu’à cause de l’isolement que Tartaros lui imposait. C’était aussi tout simplement parce qu’elle ne se jugeait pas digne de pouvoir être heureuse.

- Cette personne, c’est ma petite soeur..



Elle n’en avait jamais parlé à quiconque jusqu’ici. Et pour une raison très simple : on le lui avait interdit. Mais elle avait vu quelque chose de perturbant, hier, quand elle avait voulu la contacter pour la première fois depuis son entrée à l'Académie.

- L’Académie ne voulait pas que j’en parle parce qu’ils ne voulaient pas qu’on sache qu’ils faisaient pression sur moi en utilisant la liberté de ma soeur comme money d’échange. Tant que je travaille pour eux et que je leur obéis, elle peut rester dans le monde extérieur, protégée et insouciante. Pour la pureté de son âme, je suis prête à damner la mienne. 



Est ce qu’elle devait reprendre à partir du début? Ca lui faisait bizarre de se dévoiler. Mais ça lui faisait du bien, aussi. Et puis ils ne pourraient pas bien la conseiller s'ils n'avaient pas tous les éléments en main. C'était décidé.

- Je vous préviens, c'est une histoire plutôt triste.

Axel était plutôt étonné d'apprendre l'existence de cette soeur. En même temps, Niolai avait surgi du jour au lendemain, alors plus rien n'était impossible. Mais quand même, cette histoire de chantage, ce n'était pas banal. Est ce que l'Académie allait encore tomber plus bas que lorsqu'il avait vu cette vidéo? Noah, lui, n'aimait pas repenser à ce jour là, mais il essaya d'être courageux.

Kai se sentit très heureux à la réponse de Niko. Il décida que ça voulait dire qu'il était son meilleur ami, alors il lui sourit : << est ce que tu te sens mieux que tantôt? >>
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 4:57




Asrev s’installa à côté de Nils et Tsuku aussi . Ils commencèrent à êcouter . Tsuku ne savait pas que tout le monde était déjà au courant. Néanmoins elle n’en parut pas gêné . Asrev lui écouta attentivement. Sharon avait une sœur . C’est ce qu’elle protégeait. C’était normal alors . Lui aussi aurait sûrement tuer pour sauver sa famille , enfin s’il avait encore des membres de sa famille vivants . Nils comprenait sûrement mieux

-On est prêt à écouter . commentaNils

-On te soutient fit savoir Asrev

Asrev lui sourit pour tenter de la rassurer . Tandis que chez les petits Niko hocha la tête « Beaucoup mieux . Ça faisait juste bizarre que papa ne sois pas là pour m’aider  » avoua t-ils alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 10:14



Sharon leur fit un petit sourire devant leur soutien puis elle commença à raconter son histoire. Elle ne comptait pas épurer le récit, même si ça risquait de choquer Noah à certains endroits, mais ce ne serait plus facile pour elle comme cela.

- Tout a commencé avec mes parents. Mon père devait lui aussi travailler pour l’Académie. Rencontrer ma mère lui a permis d’avoir le courage d’arrêter d’être un pantin au main de l’Académie. Elle l’a sauvé des ténèbres de son coeur. Et il l’a sauvé aussi. Parce que ma mère avait un Alice qu’elle devait tenir secret, un Alice très utile pour l’Académie et que cette dernière utilise toujours aujourd’hui d’ailleurs. Un Alice de barrière, comme celle qui entoure notre Académie pour le moment. Chaque utilisateur de cet Alice possède apparement une caractéristique propre dans leur Alice. Ma mère pouvait non seulement créer une barrière mais tout ce qui était à l’intérieur pouvait aussi être dissimulé aux yeux de l’extérieur. Elle ne rendait pas simplement invisible non, elle dissimulait simplement les présences. Mes deux parents se sont finalement enfuis ensemble et ont rejoint la Résistance. Elle n’existe plus aujourd’hui. Ils voulaient combattre l’Académie afin que les futures générations n’aient plus à être utilisés comme ils avaient été utilisés. Du coup, ils se sont installés sur une ile près du Japon. Ils préféraient être en dehors du pays mais suffisamment prêt pour pouvoir aider la Résistance dans des missions qui visaient justement à contrecarrer les missions de l’Académie. Entre temps, ils m’ont eu moi, et ma petite soeur Lexie. On vivait tous les quatre sur l’archipel Kyūshū, dissimulés derrière une barrière que notre mère laissait constamment autour de notre maison. C’était une époque heureuse. J’ai grandi en étant choyée. J’étais déjà plutôt sérieuse, calme et « mature » alors que Lexie, elle, c’était une sorte de soleil ambulant. Elle était impulsive, souriante, dynamique. Elle aimait grimper aux arbres, courir, faire des batailles d’eau dans les rivières… moi je préférais être assise bien confortablement quelque part et de lire des livres ou faire de la musique. Nous étions très différente, comme le jour et la nuit. Mais on était très proche. Lexie m’apportait un peu de lâcher-prise et d’amusement, elle était aussi mon entremetteuse sociale avec les autres enfants de l’ile, et moi j’étais là quand elle était en difficulté. Parce qu’elle pouvait passé très vite des rires aux larmes et vice versa. Elle était très courageuse et volontaire, n’ayant pas peur de déterrer des vers de terre ou ramper dans la boue, voir se battre contre des garçons. Moi j’étais plutôt du genre à me tenir loin des ennuis, ce qui n’était pas toujours facile avec elle. Mais elle était aussi très pleurnicharde, pleurant dés qu’elle se faisait mal par exemple. Moi, j’étais la soeur raisonnable qui la grondait quand elle faisait des bêtises, qui la soignait quand elle s’était tordu la cheville et qu’elle s’était égratigné le genoux. J’étais celle qui lui apportait du réconfort et de la sécurité quand elle en avait besoin. On formait une bonne combinaison.



Elle se souvenait du jour ou elle avait dû la porter sur son dos parce qu’elle saignait au genou et qu’elle pleurait. Elle avait du traverser toute l’ile pour pouvoir rentrer chez elles et que Lexie soit soignée. Ou les fois où elle devait partir à sa recherche parce qu’elle avait joué à cache-cache dans la forêt et qu’elle s’était perdue. La plus part du temps, elle la trouvait en pleure au pied d’un arbre, ou dans une grotte s’il pleuvait. Et puis Lexie lui sautait dans les bras en souriant en la voyant. C’était vraiment de bons souvenirs.

- On adorait nos parents aussi. Les bisous de maman sur notre front avant d’aller se coucher, sa douce voix quand elle nous racontait des histoires… et on aimait aussi quand notre père nous soulevait en l’air pour imiter un avion, et qu’on tournoyait avec lui. On était ses princesses, toutes les trois. Et puis un jour, tout s’est effondré. Ca a commencé par ma mère à qui on a diagnostiqué un cancer. Elle avait beau avoir un deuxième Alice de guérison, elle ne pouvait pas, comme elle le disait elle même « influer sur le cours de la vie », néanmoins son Alice lui permettait de ralentir fortement le cancer tant que son pouvoir était actif. Mais ça lui prenait beaucoup d’énergie du coup. Et son affaiblissement a commencé à doucement fissurer le bouclier protecteur de son Alice de barrière. Quand on l’a remarqué, c’était trop tard. On nous avait déjà repérés. C’était le week-end, après le repas de midi. Maman a senti que quelqu’un venait de franchir sa barrière. Ca n’aurait pas du être possible normalement. Elle ne pouvait pas dire si c’était une seule personne ou plusieurs. Notre père allait les ralentir pendant que notre mère, elle, nous amenait dans sa chambre et nous amenait dans sa penderie. On a entendu du grabuge en bas. Je savais que mon père était fort alors même si j’avais peur, j’étais sure aussi que tout se passerait bien et qu’on pourrait bientôt reprendre notre vie ordinaire. Mon père avait un Alice du vent. On recevait d’ailleurs des bourrasques en plein visage même de notre penderie. Ma mère venait de s’éloigner de la penderie quand un homme est soudainement apparu derrière elle. On aurait pu penser à un Alice de téléportation mais en fait c’était un Alice d’invisibilité. Maman était affaiblie, elle n’a pas réagi à temps pour se protéger d’un bouclier, et elle s’est retrouvée menacée d’un couteau au cou. L’homme l’a emmenée en bas, là où mon père combattait encore. Lexie et moi, on a pas pu résister. On est sorties doucement de la penderie et on a été jusqu’à la rambarde du premier étage, où on avait une vue sur le rez-de-chaussée. On s’agrippait toutes les deux et on ne faisait pas de bruit. On s’était mutuellement empêchées de crier quand notre mère s’était faite capturée par ce type.



Sa voix commençait à trembler légèrement. C’était difficile de parler de ce moment. C’était encore si vif dans sa mémoire malgré toutes ces années. Ca avait beau faire huit ans, c’était comme si cela s’était passé hier.

- Une fois que ma mère a été utilisée comme otage, mon père n’a pas eu d’autres choix que de rendre les armes s’il ne voulait pas qu’ils la tuent. Ils avaient réussi à se débarrasser de deux de ses agresseurs mais il en restait encore deux. Sous prétexte de vérifier qu’il n’était pas armé, un des hommes s’est approché de mon père. Sauf qu’a la place de le fouiller, il lui a tranché la gorge. Lexie et moi, on a toutes les deux détournées la tête mais trop tard. On a pas pu retenir des larmes tout en appelant tout bas notre papa, mais ils ont été recouverts par le cri déchirant de ma mère. Lexie s’était déjà réfugiée dans mes bras. Ensuite…. ensuite ça a été pire. Ce n’était pas un hasard si le troisième homme qui menaçait ma mère l’avait épargnée jusqu’ici. Ce n’était pas seulement pour s’en servir contre mon père. Ils ont… ils se sont amusés avec elle. Chacun à leur tour. En riant comme si c’était amusant. Je n’ai pas pu… je n’ai pas pu ne pas regarder. J’étais comme paralysée. Impossible de détourner les yeux. Et je n’arrivais pas non plus à me boucher les oreilles. Ce fut horrible. Encore aujourd’hui je…. encore aujourd’hui je me réveille parfois en hurlant la nuit. Nous n’aurions pas dû sortir de cette penderie. Si nous n’étions pas sortie, nous n’aurions pas été témoin de toutes ces horreurs. Mais on l’a été. J’ai quand même eu le réflexe de tourner ma soeur vers moi quand ils commencés, afin que son visage soit contre mon corps. Et j’ai mis mes mains tremblantes sur ses oreilles. Néanmoins, elle avait déjà vu ce que j’aurais préféré qu’on ne voit jamais toutes les deux. J’ai tout fais pour essayer d’oublier. J’aurais aimé que mon esprit ne supporte pas ce « spectacle » et que je m’évanouisse à ce moment là ou que je perdre la mémoire après coup de cette nuit-là. Mais non. Je me souviens de tout avec une précision effrayante. Ce fut comme plonger dans un gouffre qui m’avalait doucement. Quand ils ont eu marre, celui qui avait tué mon père est passé au jeu suivant, le dernier jeu. Il l’a poignardé. Plusieurs fois. Il riait encore en faisant cela.

Sharon essayait de retenir ses larmes. Voir sa mère se faire humiliée à ce point avant de mourir dans d’atroce souffrance… a coté de ça, la gorge de son père paraissait presque secondaire. Mais les deux morts l’avaient autant traumatisée l’une que l’autre. La première avait ébranlée la certitude que ses parents étaient invincibles et que tout allait redevenir comme un avant. Et la deuxième lui avait enlevée son innocence à jamais.

- A ce moment là, mes sentiments d’horreur et de détresse se sont transformés en une colère froide. J’ai senti un grand calme m’envahir soudainement. Un calme inquiétant, glacé, qui s’était faufilé jusqu’à mon coeur. J’ai senti ma soeur frissonner dans mes bras, devant cette aura meurtrière glacée mais j’étais loin, c’était comme si j’étais une simple spectatrice devant un film. Et puis ça a été l’explosion. J’ai perdu le contrôle de mon pouvoir. Je me souviens plus trop de ce qui s’est passé pendant mon explosion. Je me souviens juste avoir vu plusieurs bras de l’ombres bombarder le rez de chaussée et le couloir autour de nous. C’était comme s’ils étaient devenus des élastiques, ils rebondissaient partout et à une vitesse folle. Et à la place de mains, c’était des lames tranchantes qu’il y avait. J’ai manqué m’évanouir mais j’ai lutté. Je ne voulais pas laissé Lexie toute seule au milieu de tous ces cadavres. Parce que ça a été une véritable hécatombe. Même celui qui avait eu le temps de se rendre invisible n’a pas été épargné. Mes lames les ont transpercés. Plusieurs fois. Enfin, je suppose parce que lorsque mon pouvoir s’est apaisé, ils avaient tous plein de trous dans leur corps. Un des trois est mort rapidement de son hémorragie, il est presque mort sur le coup. Mais les deux autres n’ont pas eu cette chance. Ils sont morts lentement, et j’ai aimé les voir mourir lentement sous mes yeux. De mon point de vue, ils ont eu ce qu’ils méritaient. Et je ne regrette pas de les avoir tués, déclara t’elle sur un ton froid et avec un brasier tout aussi froid dans les yeux.

Mais elle perdit rapidement sa hargne. Tout comme elle l’avait rapidement perdue ce jour là, ne laissant que la douleur et le désespoir. La mort des trois hommes ne lui avait apportée qu’une jubilation de quelques secondes seulement. Après, ce fut le néant. Un vide indicible dans son coeur. Un vide qui serait toujours présent. Elle avait beau dire que son esprit avait été assez « fort » pour ne rien oublier, elle avait néanmoins été marquée profondément par ce à quoi elle avait assisté ce jour là. Ce n’était pas le genre de chose qu’une fillette de huit ans et une autre de six ans pouvait laisser derrière elles aussi facilement.

- Nous sommes toutes les deux restées accrochées l’une à l’autre sans bouger pendant 24h, sans dormir, sans nous lever. Nos jambes ne nous soutenaient plus. Et notre esprit était toujours bloqué sur les cadavres de nos parents. Ensuite, on a été arrachée à notre torpeur par de nouveaux intrus. C’étaient des membres de l’Académie. Quand ils ont voulu nous séparés, Lexie et moi, j’ai de nouveau explosé. J’étais sur les nerfs. Et je m’étais jurée de ne pas perdre le dernier membre de ma famille qui me restait. J’étais décidée à ne pas les laisser lui faire quoi que ce soit. Mais ils ont réussi à m’endormir et quand je me suis réveillée, j’étais dans l’Académie, et ma soeur n’y était pas. A nouveau, j’ai explosé. Ce fut une autre période difficile, où la moindre contrariété me faisait perdre le contrôle et je devenais enragée. J’étais enfermée dans une pièce, attachée à un lit le temps que ça passe. Ca a duré deux mois. Puis ils ont enfin consentis à me donner des nouvelles de Lexie. Ils m’ont dit qu’ils lui avaient trouvés un autre foyer sur l’ile. Qu’elle n’avait pas un Alice puissant comme moi, qu’elle ne représentait pas de danger et qu’ils consentaient à la laisser vivre une vie normale si j’arrêtais de les considérer comme des ennemis. J’ai commencé à travailler pour calmer mon pouvoir destructeur. Il m’a fallu du temps pour pouvoir le contrôler de nouveau. Six mois pour être précise. Et après j’ai intégré la classe dangereuse et j’ai commencé mon cursus scolaire.

C’était plus ou moins comme cela que ça c’était passé. Bien sur, son intégration n’avait pas été si « facile », et il restait beaucoup de mystère dans son histoire, comme par exemple qui étaient ces cinq hommes. Mais c’était des questions auxquelles elle n’avait pas de réponse. Elle se doutait que ces hommes devaient être des mercenaires, mais des mercenaires envoyés par qui? Cette histoire pouvait aussi peut être expliqué pourquoi Sharon n’aimait pas vraiment le contact physique. Et qu’elle ne recherchait pas d’histoire d’amour. Elle était presque sure qu’elle risquait d’avoir un blocage si elle devait avoir des relations sexuelles avec un homme.





Kai comprenait, lui aussi il avait eu peur les premiers jours dans cet underground, sans ses parents. A un moment il s'était fait des éraflures et aucun de ses parents n'étaient accourus pour le consoler, le prendre dans ses bras ou lui faire un bisous magique. Ca lui donna une idée

- Tu veux que je te fasse un bisou magique?

De son coté, Hitomi frappait à la porte de Tartaros. Deux fois, c'était leur code. Il n'avait pas vraiment peur d'être surpris, très peu de personne savait ou logeait le professeur. Ce dernier vient lui ouvrir, il entra et la porte se referma sur leurs secrets.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 10:54








Nils , Asrev et Tsuku écoutèrent . Tsuku était au courant mais l’histoire était toujours aussi impressionnante quant elle l’entendait. C’était aussi un peu triste parce que ça concernait une partie de sa famille qu’elle ne connaîtrait jamais. À vrai dire , elle n’avait ni grand-mère , ni grand-père dans le futur et cela , elle ne pouvait pas le changer tout simplement parce que le cours des choses ne serait pas bon si elle le faisait . Tsuku observa les visages autour . Nils était sûrement le plus à même de comprendre .

D’ailleurs , il paraissait très attentif et sérieux durant cette histoire . Entre Tsuku et Asrev , il pouvait mieux comprendre . L’un n’avait jamais eux de famille et la seconde avait tué ses propres parents. Il comprenait ce que ça faisait de perdre sa famille et de se sentir impuissant et faible.

-Et Lexie est donc une sorte d’otage maintenant ? Donc pour en finir avec ces missions , il faudrait pouvoir créer une résistance similaire parce que nous ne pouvons pas attendre et rester dans l’académie où tu finiras par devenir apathique dit Nils

Asrev en tout cas trouvait ça triste. Il n’avait presque jamais eu de parents alors il ne pouvait pas comprendre et il n’avait pas de frère ou de sœurs à sa connaissance . Il imagina alors la mort du chef . Oui , c’est ce qui se rapprocherait le plus . Ça devait être dur de l’avoir raconté et dur de l’avoir vécu

-On doit trouver une solution . Mais une résistance , ça serait trop . Vous avez entendu ce qui s’est passé pour Sharon dit Asrev

-Je te rappelle que l’underground est ta création et sans toi , on aurait rien réussi dit alors Nils Il faut qu’on trouve au moins moyen de mettre la sœur de Sharon à l’abris .

Nikolai hocha la tête affirmativement , il en serait ravi « Je suis sûr que j’irai mieux si tu m’en fais un  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 11:18






Axel comprenait plus ou moins Sharon. Ses parents étaient toujours là a proprement parlé mais sa mère n'était que l'ombre d'elle-même. Il était du même avis que Nils, il voulait aider Sharon et Lexie. Il se demandait si c'était l'Académie qui avait envoyé ces mercenaires. Sans doute que oui, mais n'étais-ce pas un peu extreme? Noah, de son coté, n'était pas en train d'imaginer un plan de bataille. Il ne pensait pas que c'est ce que recherchait Sharon. Tout le monde était en train de donner des idées mais personne ne faisait attention à comment se sentait Sharon. Il alla donc s'assoir près d'elle et il la prit brièvement dans ses bras. Pas assez pour que ce soit dur pour elle, mais suffisamment pour essayer de lui communiquer un certain apaisement et un soutien. Après, il se contenta de lui prendre la main. Sharon lui offrit un sourire reconnaissant puis elle se tourna vers les autres.

- Ce n'est pas pour qu'on crée une Résistance que je vous ai raconté tout cela. L'Académie n'a pas que des défauts. Si on élevait les missions, et les moyens de recrutements douteux, ça en ferait un endroit pas si horrible. En faite, je n'ai pas totalement fini de vous transmettre ce que je voulais vous dire. Hier, c'est ma soeur que j'espérais contacter, pour voir si l'Académie avait respecté sa parole et qu'elle était effectivement heureuse et insouciante, sur notre ile. Mais quand j'ai pu la voir (et elle, elle ne pouvait pas me voir), il y a quelque chose qui m'a... inquiété. En apparence, tout allait bien, elle était dans un joli appartement, elle souriait. Mais quelqu'un est entré et je n'ai vu que sa main mais je suis presque sure que c'était celle de... Tartaros.

Kai s'exécuta donc de bonne grâce et alla embrasser le front de Niko en faisant tout les petits rituels que ses parents faisaient : frotter un peu la peau avant, puis faire le bisous, puis de nouveau frotter.

- Alors? demanda t'il comme verdict.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 12:03








Noah était là pour ce genre de chose après tout , il était le sensible du groupe. Nils pensait surtout à une solution . La situation ne pouvait pas rester comme cela indéfiniment . Il écouta néanmoins Sharon parler . Asrev lui était un peu plus centré sur Sharon . Cette idée de résistance ne lui disait rien de bon . Ça sentait les problèmes à plein nez . Nils finit par réfléchir . Donc ce professeur connaissait Lexie

-Et ce professeur est complétement fou alors elle ne peut pas rester là . Elle finira par être en danger

-Peut-être qu’il est moins dangereux qu’on le pense dit Asrev

-Tu rigoles ? Ce genre de personnes sont des dangers . Ça finira par aller mal .

-Mais ils ont tenu leur promesse . Et je ne crois pas que 5 ados puissent faire quelque chose . Pour le moment concentrons nous sur Sharon . il lui sourit Merci de nous avoir fait confiance .

Tsuku jeta un coup d’oeil à l’heure . C’était arrivé plus tôt . Nikolai rigola un peu . Habituellement son papa lui faisait un simple bisous « Merci ! Je me sens beaucoup mieux . Je peux bien bouger les bras .  » et il fit un câlin à Kai

-Tu crois que les autres de la classe n’auront pas trop peur de moi
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 12:37






Sharon n'aimait pas non plus cette idée de résistance. Elle avait résisté huit ans, elle en tiendrais cinq de plus. A 21 ans, elle serait libre. Déjà, à l'université, il n'y avait plus de classe de contrôle d'Alice alors normalement, elle n'était plus censée faire de mission pour se concentrer sur ses études. Mais c'était de la théorie. Elle comprenait pourquoi Nils voulait se battre. C'est vrai que ça ne lui plaisait pas non plus que sa soeur soit en contact avec son professeur.

- Du moment qu'il ne lui fait pas de mal... mais je n'ai pas de preuve qu'elle soit maltraitée. Elle est peut être bien sur cette ile, après tout, il a des Alice de téléportation sous la main dans cette Académie, ce n'est pas ce qui manque. Pourtant mon instinct me dit que ma soeur n'est pas loin. Qu'elle n'est pas ou elle est censée être normalement. Je sais que ça peut surement paraitre un peu idiot... j'aimerais avoir plus d'informations pour m'assurer qu'elle va bien, expliqua t'elle.

C'était surtout pour cela qu'elle avait demandé leur aide. Elle voulait qu'on lui dise si elle était trop parano, ou si elle avait des raisons de s'inquiéter. Et peut être aussi, l'aider à récolter plus d'informations sur ce qui était arrivé à Lexie depuis qu'elle était à l'Académie. Mais ce ne serait pas facile.

- Pour savoir si Lexie est bel et bien à portée de main de Tartaros ou non, il faudrait demander à quelqu'un qui est proche de cette personne. Il doit bien y avoir quelqu'un qui est au courant de quelque chose, proposa Axel.

Sharon pensa à Hitomi, c'était le plus susceptible de le savoir. Noah ne savait pas trop quoi proposer, mais il se voyait mal devenir un résistant. Il ne voulait pas qu'on s'en prenne à sa famille. Il se souvenait encore trop bien de son message " ça pourrait arriver à ta famille..."

Kai réfléchit à la question, mais en tout cas il était déjà content d'avoir réussi à faire plaisir à son ami. Ca faisait un moment qu'il ne l'avait plus entendu rire. En plus, il eu droit à un câlin.

- Peut être certains, mais il y en a d'autres qui étaient surement plutôt inquiets pour toi. Et ce sera sur ceux là que tu devras te concentrer, les autres il ne faudra pas y faire attention. mais le plus important, c'est que moi je n'ai pas peur de to et que je serais là pour rester avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 13:07








-Il a un préféré ? Je pourrais toujours le faire parler avec mon Alice proposa Nils

Asrev regarda en direction de ses amis « Peut-être que nous devrions laisser Noah en dehors de tout ça . Avec cette histoire , j’ai un peu peur pour tout ceux qui ont des familles  » il jeta un coup d’oeil vers Axel ensuite . Tsuku , Nils et lui n’avaient rien à perdre après tout . Et encore Nils avait son frère .

-Ce n’est pas faux ... après ce qui est arrivé à ta famille Sharon . Je prends le message de Noah plus au sérieux il regarda Axel Vous devriez faire attention tout les deux

Tsuku finit par réfléchir « En usant des pouvoirs de Nils , Hitomi risque de comprendre qu’il s’est fait manipuler et on aura un revers de médaille  ».
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 13:28





Noah adressa un regard reconnaissant à Asrev, même s'il se sentait un peu coupable à l'idée de se retirer de l'affaire. Quant à Axel, c'est vrai qu'il voulait lui aussi éviter d'attirer des ennuis à ses parents, même s'il y avait moins de risque qu'ils s'attaquent à sa famille qu'a celle de Noah.

- Je n'ai pas eu de menace comme Noah. Et ma mère a longtemps travaillé pour l'Académie avec son Alice, alors je pense qu'ils hésiteront à deux fois avant de s'en prendre à mes parents. Et je n'aime pas l'idée de me laisser guider par la peur. Ils ne m'auront pas comme ça, commenta Axel.
- Ecoutez, que ce soit bien clair, je ne vous demandais pas de vous mettre en danger ou de vous révolter. Ce n'était pas du tout mon intention. Alors oubliez tout de suite vos idées de rébellion. Je vous l'interdis. Vous ne savez pas ce que l'Académie peut faire, moi si. Et s'il vous arrivait quelque chose... je me sentirais responsable toute ma vie. Et je ne pourrais pas me pardonner, expliqua Sharon sur un ton implacable, elle commençait à se rendre compte que la situation lui échappait complètement.

Pour Hitomi, Sharon était d'accord. Il n'était pas idiot. Enfin, il s'était fait manipulé par Tartaros et continuait toujours à l'être mais là ce n'était pas pareil.

- Peut être en l'espionnant alors qu'il discute avec Tartaros? proposa Noah.
- Hitomi est le meilleur espion de Tartaros. Ca implique aussi qu'il est un expert dans ce domaine, il sait parfaitement comment se protéger d'oreilles indiscrètes. Et si Tartaros s'en rend compte, les conséquences seraient encore pire que de manipuler Hitomi avec l'Alice de Nils, répondit Sharon.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 14:00







- Je peux toujours demander à Hachiro proposa Tsuku Et ne t’inquiètes pas Sharon , nous ne sommes pas inconscient . Mais le mieux serait de garder Noah hors de tout ça . Par mesure de précaution

Puis Asrev parut étonné . Hachiro ? Elle le connaissait bien ? Finalement Asrev réfléchit puis pensa alors à Timothé « Et Tim ?  » il arrangea sa mèche de cheveux . Il savait que Tim pourrait peut-être aider . Il était en classe dangereuse depuis un certain moment et puis il lui rendrait bien ce service .

-Tu fais confiance à ce gars ? Il est rentré en dangereuse par ses propres moyens en tuant trois élèves par empoisonnement parce qu’il trouvait l’enseignement en dangereuse plus intéressante .

-Et alors ? Il a changé . Il pourrait nous rendre service

- Il doit être un autre pion de ce Tartaros . Tu ne trouves pas ça bizarre qu’il se rapproche de notre groupe à un moment si important

-Ferme là un peu . Tu as vraiment un problème avec les gens qui nous aborde en dehors du groupe et ce n’est pas nouveau . Tu avais même peur de Violette et aussi de Freeze . Je fais confiance à Tim !
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 14:24





Sharon préférait que le moins de personne possible soit impliqué. Et Noah, bien sur. Elle voulait protéger la famille de ceux qui avait encore la chance d'en avoir une. Cependant, elle était quand même inquiète. Si toute la bande se faisait démasquée, l'Académie risquait quand même de se venger sur les parents de Noah même si ce dernier n'était pas directement impliqué. Etre leur ami suffirait à faire de lui quelqu'un dans la liste noir aussi, même s'il était délégué et qu'il ne pourrait pas faire de mal à une mouche. Cependant ça ne restait qu'une hypothèse catastrophe, elle s'inquiétait peut être trop.  

Hachiro pourrait peut être aidé mais Sharon voyait mal comment lui expliquer la situation, elle ne voulait pas que tout le monde sache son passé ou qu'elle avait une soeur. Elle n'était pas censée en parler à la base. Pareil pour Timothé. Noah essaya de régler le conflit.

- Laissons Sharon décider, c'est sa soeur.
- Une potion qui donne un souhait pourrait nous aider à savoir mais je ne veux pas impliquer plus Timothé que la préparation de cette potion. Déjà, parce que ça peut être dangereux pour lui, et aussi parce que je préfère être prudente. Il a trop de choses en jeu pour agir seulement parce que tu lui fais confiance, désolée Asrev. Je n'ai rien contre lui, et je ne dis pas que c'est une mauvaise idée, mais je préfère d'abord voir si on a pas de meilleur option. Tous ceux qui sont en classe dangereux sont susceptible de travailler pour Tartaros, à mes yeux
.

Elle n'aimait pas dire cela, mais c'était sa nature de stratège qui parlait. ils ne pouvaient pas se permettre de faire un seul faux pas. Si quelqu'un d'extérieur au groupe en savait trop, ça pouvait vite devenir incontrôlable. Asrev devrait pouvoir comprendre. C'étai un ancien soldat.

- Mais Asrev n'a pas tort, Nils. Tu m'as dit toi même que tu ne me jugeais pas pour mes actes. Pourtant, c'est ce que tu fais avec Tim. Personnellement, ma réponse aurait été la même, qu'il ait ou non fait ce que la rumeur dit qu'il a fait.  Je ne veux juste pas prendre de risque supplémentaire pour l'instant, c'est tout.
- Et puis, Tim a peut être une famille, Asrev. On ne peut pas l'impliquer comme ça, tenta de le raisonner Axel (même s'il voulait lui aussi le tenir en dehors de cette histoire, mais pas pour les mêmes raisons que Sharon et Nils).
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 14:44







- Je lui demanderai une potion , demain . dit Asrev

Il comprenait le choix de Sharon , néanmoins il en voulait encore à Nils d’être autant sur la défensive . Nils à la remarque de Sharon soupira . Il était le plus dur du groupe et c’était un peu dur de ne pas être encore plus méfiant dans un cas pareil . Nils toussota puis se tourna vers Sharon ainsi qu’Asrev

-Vous n’êtes pas dans le même cas . Tu devais te défendre et protéger . Il est une sorte de fou furieux .

-Tim n’a pas de famille . il fusilla Nils du regard

Puis Asrev se leva alors « Je vais le voir de ce pas d’ailleurs . »

-Parfait , quand tu finiras le cœur brisé parce qu’on t’as encore manipulé évites une fenêtre pour ne pas t’y jeter

Asrev lui fit un doigt d’honneur et s’en alla . Tsuku tapa sur l’épaule de Nils « Bravo , nullard .  » puis elle regarda l’heure « Bien , on aura forcément la potion à vœux pour demain , ça c’est clair . Et Nils , tu vas devoir te calmer . Je sais que tu nous aimes mais tu ne peux pas agresser tout le monde  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 14:57





Sharon avait espéré régler la question mais finalement, la dispute continua. Bon, elle ne pouvait rien y faire. Nils agissait ainsi parce qu'il était inquiet pour Asrev, au final. Axel retient un petit gémissement de frustration. Est ce qu'Asrev allait passer la nuit avec Tim à cause de la provocation de Nils? Il imaginait déjà des scénarios catastrophes. Et il comprenait bien que la nuit promise était probablement tombée à l'eau.

- Je vais essayer de le calmer, prétexta t'il en suivant son meilleur ami.

Il espérait en fait pourvoir le détourner de son idée, ou au moins ne pas le laisser seul avec Timothé. Alors il rattrapa Asrev, en prenant l'excuse de lui rapporter Naveen.

- Nils n'a pas de tact, mais tu sais que c'est parce qu'il tient beaucoup à toi et qu'il a peur que tu sois blessé. Tu as déjà connu tant de mauvaises choses... il veut juste te préserver. Enfin, il aurait du s'y prendre autrement mais c'est Nils...vous vous serez pardonnez demain, espéra Axel tout haut tout en prenant la main de son ami.

Sharon ne rajouta rien, Tsuku avait déjà tout dit. Quant à Noah, il n'aimait pas voir des disputes alors si ça n'allait toujours pas mieux demain entre eux, alors il essayerait d'intervenir pour les faire se réconcilier. Sharon se les, il valait mieux ne pas s'attarder dans la chambre de leur petit Noah. Ou Hitomi risquait de les retrouver et de le rapporter à Tartaros.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 15:19







Nils se leva et récupéra Lisa tandis que Tsuku prit Snow. Demain serait une nouvelle journée de toute façon . Tsuku alla faire un câlin à Sharon « À demain , Sharon . À plus tard Noah » . Elle s’en retourna vers sa chambre . Nils se leva alors puis ébouriffa les cheveux de Noah puis regarda Sharon

-On finira par y arriver

Puis il se dirigea vers sa chambre . Asrev pour sa part leva les yeux au ciel « Il a un gros soucis . Je n’ai pas besoin d’être préservé ! Je suis un ancien soldat , orphelin de père et de mère . Ma dépression n’est pas à cause des gens . C’est dans ma tête . J’avais sûrement un père ou une mère complétement déglingué comme moi .  » il récupéra Naveen puis le mît sur son épaule puis lâcha la main d’Axel

-Bref , à demain Axel .

Il agita la main puis s’en alla
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 15:54





Sharon espérait que Nils avait raison. Parce que sinon, elle aurait attiré des ennuis à ses amis pour rien. Et ce serait complètement sa faute. Elle avait pris un grand risque aujourd'hui. La suite pourrait soit la sauver, soit la plonger un peu plus encore dans le désespoir. Ca lui faisait un peu peur. Elle n'arrêtait pas de se demander si elle avait bien fait d'en parler. De son coté, Axel ne réussit pas vraiment à empêcher Asrev aller dans la chambre d'Asrev.

- Ne dis pas ça, tu n'es pas déglingué.

Visiblement, Asrev ne voulait pas de lui aujourd'hui. Il se sentait un peu blessé. Ce n'est pas parce qu'il s'était disputé avec Nils qu'il devait aller courir dans les bras de Timothé ! Est ce qu'il pensait à comment il pouvait se sentir, lui? Ce n'était vraiment pas sympa. En plus, tantôt, il brulait pour lui, et là, il le jetait comme une vieille chaussette. Il ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir un peu. Il se dirigea donc dans sa chambre avec le coeur un peu lourd et le moral plutôt bas. Et il y avait cet arrière gout de ressentiment qui ne voulait pas partir.

Noah se retrouva tout seul dans sa chambre. Il pensa a sa famille. Ils avaient fait le bon choix. Il valait mieux qu'il ne s'implique pas plus que de prêter parfois sa chambre. Mais ça ne l'empêcherais pas de soutenir Sharon et de lui demander régulièrement des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 16:08







Le lendemain arriva finalement . Le dimanche était un jour merveilleux où il n’y avait aucun cours. Tsuku se réveilla et regarda l’heure. Les plaisirs d’être un dimanche . Elle allait pouvoir entraîner son Alice. Elle courut en direction du gymnase avec son épée. Elle était vraiment l’une des rares à aimer bosser même le dimanche . Bien qu’elle ne voyait pas ça comme du travail mais comme... un passe temps . Elle avait donc Sky dans sa poche . Le pauvre devait encore se reposer .

-.

- Merci pour la potion . Je t’en dois une

-...

Asrev arrangea sa mèche de cheveux . C’était la première fois qu’il dormait avec quelqu’un en dehors d’Axel. Rien ne s’était vraiment passé. Tim trouvait qu’il parlait trop alors il lui avait donné une tisane et Asrev s’était endormi à la seconde près . Il venait juste de se réveiller avec Timothé près de lui . Tim lui indiqua qu’il voulait quelque chose en échange . Il lui fit signe de fermer les yeux . C’est ce qu’Asrev fit . Le danseur sourit puis lui retira le bracelet que Nils lui avait offert

-.

-Tu sais quoi , tu peux le garder .

Asrev sortit de la chambre puis alla en direction de sa chambre . Tim se servit du bracelet pour attacher ses cheveux . Nils pour sa part attendait Asrev devant sa chambre pour lui présenter des excuses . Finalement Asrev arriva et l’ignora royalement. Nils soupira . Bon si c’était comme ça . Il alla en direction de la chambre de Noah
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 16:50





Axel était venu comme tous les matins à la porte de la chambre d'Asrev, pour le réveiller et lui rappeler de prendre ses médicaments, lui décrocher un sourire, ce genre de chose. Même s'il avait été remballé hier, il espérait pouvoir jeter l'éponge aujourd'hui. Et il esperait secrètement que tous ces mauvais scénarios d'hier (à savoir qu'Asrev ai dormi avec Tim) ne se soit pas passé. Il avait la clef, pour si jamais Asrev était en période dépressive et ne voulait pas ouvrir la porte. Mais il n'y avait personne dans la chambre et rien qui indique que quelqu'un y avait dormi. Il n'avait pas supporté. il lui avait quand même laissé un mot pour se déoufler un peu : << c'était à moi que tu avais promis cette soirée. Signé "Charming" >> qu'il posa sur le bureau.

Asrev avait peut être changé de Charming maintenant. Du coup, il avait refermé assez violemment derrière lui, puis il était parti soulager sa colère en allant faire un jogging. Il en avait besoin ou il allait exploser. A sa surprise, c'était plus un sentiment de trahison que de colère qu'il ressenti. Un peu de déception aussi. Il n'aurait pas cru qu'Asrev lui aurait fait ça. D'habitude, c'était chez lui qu'il venait chercher du réconfort. Qu'est ce qu'il avait bien pu faire, avec ce blanc-bec muet? Et après, Asrev avait osé lui dire qu'il n'avait pas à s'inquiéter ! Une voix dans sa tête lui disait "je te l'avais bien dit, de ne plus avoir de coup de coeur, tu choisis toujours des personnes qui te font du mal après..."

Sharon avait cherché d'autres idées durant la nuit mais elle n'avait pas récolté un franc succès. Elle espérait que la potion d'aujourd'hui l'aiderait à rassembler les pièces du puzzle. Elle se prépara à aller manger. Le dimanche, on pouvait choisir de déjeuner dans sa chambre mais elle voulait voir les autres. C'était assez nouveau comme envie. Noah ouvrit la porte à Nils. La première chose qu'il demanda concerna Asrev, évidemment.

- Vous vous êtes réconciliés?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 17:35







Asrev entra dans sa chambre , il passa sa main dans ses cheveux. Timothé était vraiment en train de le draguer. Il n’était pas aveugle et pas insensible non plus. Mais quelque chose l’empêchait d’aller plus loin avec Timothé. C’était sûrement la sensation qu’il ressentait envers Axel. C’était compliqué . Il se déshabilla puis alla se doucher et ensuite s’habilla de manière plus décontracte et lu le papier . Il plia les bouts puis massa son poignet . Ce n’est pas comme s’il ne voulait pas mais ils finissaient par être arrêté , coupé , énervé ou n’importe. Puis quand ils étaient en face à face , Axel ne semblait pas vouloir sauter sur le moment . Il écrasa le papier , prêt à le jeter mais finalement il le mît dans sa poche .

Il sortit de sa chambre .

-Il m’a ignoré et il a claqué la porte . J’imagine que son Tim lui a monté la tête

Asrev se dirigea vers le gymnase pour voir Axel mais y trouva Tsuku qui bossait . Tsuku lui dit qu’elle allait manger mais Asrev secoua la main pour dire qu’il avait autre chose à faire . Finalement Tsuku rejoignit Sharon .

-Ah , Axel n’est pas là . dit Tsuku Asrev le cherche . Ils risquent encore de se rater . Asrev à sa première mission avec Timothé ce midi . Ils vont pas se voir .

Elle commença à manger « Tu vas bien sinon ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 19:26





Axel attendait Asrev. Il finit par s'en rendre compte. Mais il ne venait pas. Pourtant Naveen aurait du pouvoir localiser Keeru sans problème non? Vu comment ils s'aimaient... Si Asrev ne voulait pas venir à sa rencontre, tant pis pour lui. Mais... mais en même temps, il se demandait de plus en plus ce qu'ils allaient devenir tout les deux, et il voulait une réponse. Alors il demanda à Keeru d'indiquer la direction ou était Naveen et finalement il trouva Asrev. Il se sentait un peu moins en colère maintenant, mais en voyant son meilleur ami, il sentit sa gorge se nouer.

- Je... j'aimerais te poser une question, avant que tu dise quoi que ce soit. Voilà. Moi je t'ai déjà dit que... que je ressentais plus que de l'amitié pour toi. Mais toi, tu ne m'a pas répondu. Alors j'aimerais savoir si ce que tu ressens est réciproque ou... ou si...ou si tu préfère.... Timothé.

Il attendit, le coeur battant. Il avait peur de la réponse. De son coté, Noah grimaça. C'était rare qu'Asrev n'accepte pas une réconciliation, surtout que ce n'était tous les jours que Nils faisait le premier pas. Pourtant la dispute n'avait pas l'air d'être insurmontable hier. Il se dirigea vers le réfectoire.

- Je vais essayer de lui parler tantôt.

Sharon espérait qu'Axel et Asrev allaient se trouver. Ca se voyait qu'ils s'aimaient tous les deux, alors pourquoi retarder et compliquer les choses?

- Je ne sais pas. Vous raconter mon passé m'a aidé à me sentir moins seul mais en même temps, j'ai peur de ce qui pourrais vous arriver à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2390
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 20:12







Asrev allait demander à Naveen de localiser son meilleur ami. Finalement Axel arriva devant lui, il n’eut pas le temps de lui parler et de lui dire que rien ne s’était passé avec Tim. À sa question , Asrev sentit une sorte de noeud dans son estomac. Il recula légèrement , se sentant de plus en plus nerveux comme s’il réalisait quelque chose . Finalement il se força à rester là et regarder Axel dans les yeux

-Tu m’aimes ? il le regarda Je n’aime pas Timothé mais je ne pense pas ... je ne sais pas . Je ne sais pas co...comment on aime et si j’aime ? Je veux dire . Si je te dis oui et que je me trompes ? Si je te dis non et que je me trompes ? Puis qu’est-ce que je suis sensé ressentir ? Est-ce que je suis déjà amoureux ? Et si je te blessais ? Et si je te perdais ?

Nils sourit à Noah « Il t’écoutera forcément . Merci d’avance . Allons manger  » puis finalement ils arrivèrent à table , il salua les filles puis il se concentra sur Sharon . Il se demandait comment elle allait .

-Alors tu vas bien ?

-Elle à peur pour nous

-Pour ma part mon père est en prison et mon frère est sous ma protection alors ça va

-J’ai tué mes parents dit alors Tsuku en se goinfrant Tout ira bien . Je pourrais comme ça encore plus protéger Noah
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   Dim 15 Avr - 20:30





Axel n'avait pas voulu effrayer Asrev mais il avait eu l'impression que s'il n'était pas honnête avec lui même et avec son meilleur ami, alors il le perdrait et Timothé prendrait sa place. Et cette pensée lui était insupportable. Alors il avait préféré prendre les devants. Mais ensuite il chercha à rassurer son ami, en lui prenant les mains. Lui même se sentit tellement soulagé quand Asrev répondit clairement qu'il n'aimait pas Timothé.

- Tu n'es pas obligé de savoir ce que tu ressens pour moi maintenant. Tu n'es pas amoureux de Timothé. C'est tout ce que je voulais savoir. Mais du coup interdiction formelle à partir de maintenant de dormir avec lui de nouveau, d'accord? Et si tu veux toujours... on pourrait rattraper maintenant le temps qu'on a perdu hier.

Noah espérait qu'il n'allait pas échouer, Nils comptait sur lui, et il ne voulait pas le décevoir. Mais une fois arrivé à table, il ne put que constater l'absence des deux meilleurs amis. Noah était reconnaissante à Tsuku de vouloir le protéger mais...

- Fais quand même attention à toi, d'accord?
- Il n'y a pas que vos parents vous savez. Vous pouvez vous mêmes souffrir. Ou on fait souffrir quelqu'un auquel vous tenez. Il y a tellement de moyen de faire souffrir une personne
, leur révéla Sharon.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - L'Académie Alice -   

Revenir en haut Aller en bas
 
- L'Académie Alice -
Revenir en haut 
Page 25 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27, 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» [MANGA/ANIME] L'Académie Alice (Gakuen Alice)
» Citations, images, ce qui sort du manga l'académie alice ♥
» Fan Fiction Gakuen Alice by Meilynda
» Les passages qui vous ont fait pleurer dans le manga ou dans l'anime
» Tachibana Higuchi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: