Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 New York : Become Human

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Sam 27 Oct - 23:02





Rémi n'allait pas en dire plus, de toute façon Logan allait bientôt rencontrer ce fiancée question alors le mystère serait bientôt résolu. Il n'en faisait aucun portrait pour le moment. Asha ne voulait pas forcément se retrouver face à Jessy mais elle était quand même curieuse à son propos. Elle ne savait pas trop pourquoi. Rémi suivit ensuite son ami.

- De souvenir? Ca veut dire que tu commence à récupérer la mémoire?

C'était bon signe pour lui. Voilà qui lui redonnait espoir. Jem ne savait pas si c'était romantique mais en tout cas il avait hâte d'y être.

- Oui, je ne vais pas m'ennuyer. J'ai vu ça, ça à l'air de bien marcher entre eux. Tu te sens exclue de la dynamique?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Jeu 15 Nov - 22:46

[quote="Eimi-chan"]

Logan secoua négativement la tête « Ou que mes souvenirs ont juste été corrompus et pas effacés. Mais pourquoi ?  » il se gratta la tête . On ne pouvait pas ce souvenir comme ça , d’un coup . Logan finit par agiter la tête

-Rentrons et regardons le film . Il faudra que je mette cette histoire au clair .

Cindy soupira « On ne peut pas tout avoir dans la vie . J’ai déjà des parents riches et un visage plutôt symétrique  » plaisanta t-elle en lui faisant un clin d’oeil . Elle se concentra ensuite sur le reste du film
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Ven 16 Nov - 21:47




Rémi n'était pas sur de tout comprendre. Il ne connaissait pas toutes les subtilités de la mémoire d'un Android. Ou s'il l'avait su un jour, il l'avait oublié. Il était comme une ardoise vierge avant qu'on le connaisse. A part un vocabulaire intact et la capacité de faire des recherches avec des analyses, ses programmes étaient assez erratique.

- Qu'est ce que tu veux dire par "corrompus" ? Des faux souvenirs?

Il ne posa pas plus de question et n'insista pas. Logan avait visiblement besoin d'un peu de temps pour se faire sa propre opinion, et il ne comptait pas le bousculer.

- D'accord allons-y.

Jem fit un sourire entendu. Il était plutôt du genre à penser qu'il était possible d'avoir le beurre et l'argent du beurre si en avait suffisamment la volonté, et un peu de chance pour accompagner le tout, évidemment.

- Qui sait? On ne peut jamais vraiment prévoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Lun 10 Déc - 0:14




Lina avait emprunté cinq films. Tous des films policiers classique que personne n’aurait pu supporter sans bailler. Même Ina les trouvait barbants, mais elle n’était pas là. Elle était chez leur cousin qui habitait à quelques rues d’ici. Il avait été surexcité à l’idée de savoir que Lina allait réaliser une petite soirée. Bien ce n’était pas du tout le genre de soirée que son cousin imaginait mais si elle  lui avait dit la vérité, il n’aurait pas gardé Ina. Et Ina était un  petit diable cinématographique.

Les popcorns étaient chauds et parfaitement dosé entre sucrée et salée. Elle préférait les salées mais elle ne connaissait pas les goûts de son ami. Son canapé n’était pas très grand mais elle ne penserait pas que ça gênerait Mickael. Elle avait bien évidemment attaché ses cheveux pour éviter que des pop-corn arrivent dans ses cheveux pendant qu’elle en mangerait.

-Et la couverture .

Ça serait la parfaite soirée cinéma. Elle s’était fait des petites fiches ... après tout c’était bien ce qu’ils étaient venu faire. Apprendre l’un sur l’autre avec des questions et regarder un film. Donc voilà , elle était prête




Jess avait passé sa première journée à l'hôpital. Ça avait donc été la première journée de marche de Lyam. Pendant qu’on réalisait ses examens, il se demandait comment se portait Swan et Lyam. S’entendaient-ils ? Cela, il le saurait ce soir. Ce soir lors de son mariage. De l'hôpital jusqu’à son mariage. Du trépas à la vie. C’est comme cela qu’il se sentait quand Swan était là, il se sentait revivre. Loin des douleurs passées ou même présentes. Il n’avait besoin que de lui pour parfaitement célébrer cette harmonie et ce moment. Il n’y avait pas d’invité juste eux dans le confort d’une de ses maisons. L’autel se trouvait à l’extérieur dans son jardin en bordure de plage.

L’heure tardive et la mer n’était pas un hasard. C’était le moment où le rose du coucher de soleil et le bleu de la mer semblait se mêler pour ne faire plus qu’un. C’était exactement le paysage qu’il aurait désiré peindre pour son mariage avec Swan. Il était déjà là debout dans son jardin en train de contempler le ciel. Est-ce qu’il ne condamnait pas Swan a une vie si courte... si brève.  Il avait créé tous ses androïdes avec l’espoir d’une vie longue. Il prit une grande inspiration. Mais s’ils étaient heureux alors tout irait bien plus lentemen. Il joua avec la bague qu’il allait remettre dans quelques instants à Swan

Jusqu’a ce que la mort ne les sépare.

Un petit sourire s’esquissa sur ses lèvres

Il était heureux.


Dernière édition par Eimi-chan le Lun 10 Déc - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Lun 10 Déc - 1:03



Swan était soulagé de savoir que son maitre s'était enfin reposé une journée. Et il espérait que ça allait continuer ainsi. Du coup, il surveillait étroitement Lyam, à l'affut du moindre faux pas pour le corriger. Il ne l'appréciait toujours pas, mais il faisait du bon travail pour le moment, il devait le reconnaitre. Toutefois, son esprit revenait sans cesse à ce mariage qui aurait bientôt lieu. Son mariage. Il se sentait un peu ... comment est ce que les humains disaient ? ah oui, béat, il se sentait béat. Finalement, le moment du mariage arrivant, des androïdes femmes arrivèrent pour lui enfiler un joli costume, et il alla désactiver Lyam. Il avait fini sa journée et ne voulait pas le laisser activer sans le surveiller.

En chemin, Swan regarda plus que d'habitude les différents paysages qui passaient devant lui. Tout lui semblait plus beau aujourd'hui. Il ne se sentait pas spécialement nerveux, c'était sans doute sa condition de robot qui voulait ça. C'était plutôt pratique. L'androïde arriva enfin à destination, un beau jardin spécialement décoré pour l'occasion avec des rubans. Il était très beau. En voyant Jessy, il se sentit finalement un peu plus émotif. Voir Jessy debout là, en train de sourire et paraitre si détendu et heureux... il ne voulait pas rompre la magie de cet instant. Mais il devait le rejoindre alors il s'approcha de lui.

- Monsieur ... vous êtes beau dans ces vêtements



Mickael arriva bien sur à l'heure. Son frère l'avait beaucoup taquiné mais aussi encouragé. Ils se méprenaient tous, mais ce n'était pas grave. Carry et lui - enfin Lina plus tôt - savaient que ce n'était pas un rendez-vous amoureux. Lui n'avait pas été jusqu'a faire des fiches, pourtant l'idée de se dévoiler le rendait un peu nerveux. Il s'était par contre bien habillé pour l'occasion, et il avait apporté du champagne et du chocolat. C'était la moindre des choses quand on était invité. Il toqua finalement à la porte.

Quel genre de film est ce que Lina avait prévu? La connaissant, surement des films policiers. Elle était bien trop passionnée par son boulot pour choisir autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Lun 10 Déc - 1:40

[quote="Eimi-chan"]


-Mickael !

Elle paraissait satisfaite de le voir arriver. Elle remarqua qu’il était tout de même bien habiller. Mais elle avait fait l’effort de ne pas se présenter en pyjama. Mais elle ne comprenait pas vraiment pourquoi ils avaient tout deux faut cet effort. N’allaient-ils pas finir par se retrouver coller à un fauteuil en train d’en regarder un très mauvais marathon de film policiers avec des popcorns .

Pourtant elle était bien dans sa robe noir et à pois. Pas la plus sophistiquée de ses robes mais tout de même .

-Alcool ! Bah dis donc, tu sais comment marquer une soirée film. Tu t’en es sorti sans que ton frère ne te la-ce des millions de regards suspicieux . Tu peux poser ta veste sur le porte manteau à l’entree. Oh et ce soir , c’est film policier ... évidemment . Quoi de mieux que ça , hein ?

Elle alla poser la bouteille

-Ina allait me rendre folle de mon côté. Elle est chez mon cousin. Je lui ai dis que je me faisais une soirée film et il avait l’air presque plus emballé que moi.





Jess n’entendu pas les pas derrière lui. Mais la voix de son fiancé le fit se tourner. Son cœur battit plus vite. Ses yeux bleu se posèrent sur son Android. Il était sublime. Ses mots semblaient pour la première fois rester coincer dans sa gorge. Il entrouvrit les lèvres une première fois, puis une seconde fois et la troisième fois , il se contenta de lui prendre la main. L’émotion se lisait dans les yeux de Jessy. Il ne savait pas si c’était la beauté virginale de Swan dans cet habit ou encore ses émotions. Cette idée de partager avec un être pareil. Pure, tendre et doux, aimant et dévoué. Parfait.

-Et tu es parfait. Bien plus beau que je n’aurais pu l’imaginer

Le compliment ultime. Lui qui l’avait créé n’avait pu s’imaginer la beauté de son fiancé. Leurs doigts s’entrelacaient enfin. Il se trouvait non loin de ce petit autel. Il garda donc sa main péans la sienne et il s’y dirigea avec lui. Ses pas étaient calmes et lent. Il voulait profiter de chaque moments de ce mariage. Une fois sur ce petit autel, il finit par le regarder dans les yeux puis rapprocher son visage du sien pour l’embrasser tendrement sur les joues et le sentir contre lui. Ses doigts parcouraient ses cheveux roses.

Pour lui c’était si important d’être là, dans cet endroit ne lui rappelait pas que tout allait si vite. Pour une fois tout était lent comme il le désirait.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Lun 10 Déc - 20:34



Mickaël n'allait quand même pas conduire en pyjama, ou se retrouver à la vue de tous dans ce genre de tenue. Malgré sa belle tenue, il avait prévu une tenue plus décontractée (mais qui restait plutot chic parce qu'il avait l'habitude de porter du chic) dans un petit sac papier. Il retient un sourire en entendant qu'il avait bien deviné quel genre de film ils allaient regarder. Tout en accrochant sa veste au porte manteau, il répondit à son amie :

- Il était surtout jaloux que je sorte ce soir et pas lui, alors il s'est incrusté dans la soirée de notre voisin, même s'il m'a affirmé qu'il était invité.

Le regard de Mickael dévia vers le salon, là ou le canapé avait été installé et ou des pop-corn attendaient qu'on les déguste. Ca donnait envie.

- Ina doit être déçue.



Swan s'inquiéta un instant pour son fiancé, il ne l'avait jamais vu comme ça, incapable de parler. Est ce qu'il étouffait et essayait de prendre des bouffées d'air frais? Il allait sérieusement commencé à composer le numéro des urgences dans sa matrice quand finalement, quelques mots sortirent de la bouche de Jessy. Était-il vraiment parfait? Ce qu'il tentait de lire dans les yeux de son maitre avait plutôt tendance à le lui faire penser. Cela l'émut beaucoup. Il aimait dépasser ses attentes, il aimait être la plus parfaite de ses créations à ses yeux.

- C'est parce que vous l'avez rendu extraordinaire, affirma t'il avec un sourire.

Leurs doigts s'entrelacèrent. Swan regarda ce phénomène avec attendrissement. Il était le seul à avoir droit à ce genre d'attention. Et il appréciait le contact de leurs mains, même si ça ne donnait pas le même chose qu'avec un autre androïde. Le robot ne parla pas plus. Il avait l'impression que ça briserait quelque chose de ce moment. De même, avancer plus vite aurait briser la magie. C'était comme si chaque pas plus près de l'autel était plus sacré l'un que l'autre, et qu'il fallait un temps pour l'intégrer. Ils finirent cependant par arriver à destination. Swan le regarda à son tour dans les yeux. C'était maintenant qu'ils liaient leur âme, si les androïdes avaient des âmes. Il aurait penser que le mariage serait scellé par un baiser sur ses lèvres, mais en recevoir un sur la joue lui fit tout autant d'effet. Et puis, ils n'étaient pas pressés. Il aima d'autant plus les caresses dans les cheveux. Il décida d'essayer à son tour de jouer avec les cheveux blonds qu'il trouvait si éclatant. Ils étaient soyeux. Comme il se l'était imaginé.

- Est ce qu'on va danser? Je n'ai jamais danser.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mar 11 Déc - 0:16




- Crois-moi, Ina s’en remettra. Elle va bien s’amuser avec Rodrigue. C’est un drôle de gars. Être étrange ça court dans la famille plaisanta t-elle

Mais ce n’était pas faux. Ils avaient un talent pour être quelques peu étranges dans leur famille. Rodrigue était vraiment sympathique néanmoins. Il n’était pas étrange à en faire peur. Ce n’était pas comme ses parents, qui se comportaient comme deux petits robots. Carry alla s’affaler sur le canapé « Par contre je n’ai qu’un canapé alors il va falloir se tasser  »

-La prochain fois, on fera quelque chose tous ensemble.

Elle agita ensuite ses petites fiches « Regardes j’ai mes questions ici  »






Jess n’avait jamais été dans un état pareil d’étourdissement. Néanmoins , il réussit à dire ce qu’il avait sur le cœur. Certes ce n’était pas un grand discours, mais il pensait sincèrement ce qu’il disait. Ils finirent par avancer vers l’autel. Une étrange sensation chaleureuse lui prenait tout le corps. Comme une sorte de fourmillement agréable. Il alla embrasser les joues de son fiancé qui alla passer sa main dans ses cheveux. C’était une agréable surprise de voir Swan aller aussi loin

-Nous danserons. Nous pourrons même danser tous les jours à venir

Dit Jessy avec un sourire. Mais pour le moment ce qui allait se passer était l’échange des bagues. Il sortit celle qu’il allait donner à Swan. Il reprit donc la bague de fiançailles qu’il lui avait donné quelques jours plus tôt et il la remplaça avec une autre bague. Moins sobre que la première, mais elle n’en restait pas moins discrète et raffinee

-Je te promets de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, et de t’aimer tous les jours de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mar 11 Déc - 19:05



Swan ressentait cette chaleur assez spéciale. C'était un peu comme obtenir des super pouvoirs. Enfin, il en avait l'impression, n'ayant jamais eu de super pouvoir. Mais il avait lu pas mal de livres, de tous les genre. Et s'il devait s'analyser, il dirait qu'il se sentait comme invincible. Ou peut être qu'il était juste heureux. Est ce que c'était ce qu'on ressentait quand on était heureux? Il se sentait suffisamment à l'aise pour essayer plus de choses avec Jessy.

- Vous aimez danser? demanda t'il.

Parce que lui ne savait pas, ne l'ayant jamais fait. Il était sans doute capable de le faire parfaitement bien, étant un androïde. Apprendre n'était pas un problème pour lui. Mais si Jessy n'aimait pas la danse, il préférait alors s'en passer. Puis ce fut le moment d'échanger les bagues. Bien sur, Swan n'en avait pas prévu. Il savait comment un mariage marchait mais ça restait quelque chose d'assez étranger pour lui. Il n'aurait jamais cru se marier un jour. Mais du coup il se sentit coupable. Et ça lui infligea un petit pincement au coeur de se voir retirer sa bague de la veille. Cependant, il aimait quand même sa nouvelle bague. Ca lui fit quelque chose au coeur, de recevoir ce genre d'anneau au doigt.  

- Je... je n'en ai pas. Je vais vite aller en chercher une. Je suis désolé.

Il se sentait idiot. C'était la première fois qu'il se sentait idiot. En plus les paroles de Jessy avaient été si jolies et avaient si fort résonné en lui... il avait l'impression de gâcher le moment. Quand il avait parlé de maladie, il avait même eut la gorge un peu serrée.

- Moi aussi je vous promet de vous rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et surtout dans la maladie, et même dans la mort, et de vous aimer tous les jours de ma vie.



Mickaël avait l'impression que dans sa famille à lui, il était le plus étrange. Mais ça ne le dérangeait pas, il ne se sentait pas vraiment monstrueux, ou à coté de la plaque. Il était ce qu'il était, et voilà tout. Son frère l'aimait ainsi, Lina aussi l'appréciait comme il était, et ses collègues également. C'était le plus important. Et puis on pouvait voir Jem comme le plus excentrique des deux, certaines fois.

- Ca suffira amplement. Et ça me va pour la prochaine fois.

Peut être que cette fois là, il se débrouillerait pour inviter Simon, lui et Ina avaient l'air de s'être bien entendu, et il fallait favoriser les amitiés quand on le pouvait. Il regarda ensuite les fiches avec un petit sourire. Ca ne l'étonnait pas de la part de sa collègue.

- Il y a beaucoup de fiches. Ca fait beaucoup de question que tu te pose sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mar 11 Déc - 23:22

[quote="Eimi-chan"]

Lina s’assit alors sur le petit canapé. Elle s’etait assise en biais pour pouvoir lui faire face et lui poser toutes ses questions. Ses fiches en main, elle tapota sur le divan pour lui signaler qu’il pouvait prendre place en face d’elle. À sa question, elle leva son regard vers lui «  Et bien, oui. Je sais comment tu aimes ton café, mais je ne connais pas tes origines, ni le milieu social dans lequel tu as vécu durant ton enfance, je ne connais pas ta couleure préférée, ni ton orientation sexuelle d’ailleurs. »

Dit-elle en fouillant dans ses fiches « Sans parler de ta musique préférée, je ne sais pas si tu crois au surnaturel ou si tu aimes les films policiers.  ». Puis elle posa ses fiches avec un air inquiet

-Si tu n’aimes pas les films policiers, je vais devoir trouver un moyen de t’arreter.




Jess rigola un peu en voyant son pauvre Swan paniquée . C’était assez originale de proposer de mettre leur mariage en pause pour aller chercher une bague. Il posa sa main sur la joue de son fiancé pour l’apaiser. Il prit la bague de fiançailles que Swan portait auparavant et la mit à son doigt « Cela suffit. Je trouve qu’elle me va très bien  » dit-il alors . Puis il finit par écouter la question de Swan

-Oui j’aime le faire. Mais j’apprécie bien plus les danses à deux. Celles qui sont douces et romantiques

Jess finit par le regarder droit dans les yeux « Alors scellons notre union d’un baiser.  ». Jessy alla l’embrasser sur le front, puis sur la main et ensuite les lèvres « Que je sois toujours dans tes pensées, dans ton cœur et que mon nom te reste au bout des lèvres  » il finit par diriger la main de Swan qu’il venait d’embrasser jusqu’a son cœur

-Swan Dos Santos. Ça te va bien

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mer 12 Déc - 1:01



Swan avait de la chance que Jessy ne soit pas déçu de son oubli et trouve cela plus amusant qu'agaçant. Il était content d'avoir un fiancé - non, un mari - aussi compréhensif. Et puis, cette bague lui allait très bien, et comme il s'y était attaché malgré le peu de temps qu'il avait passé avec, il était content de voir qu'elle était réutilisée.

- Je suis d'accord, elle vous va très bien.

Il ne put s'empêcher de regarder sa propre bague, qui était jolie aussi. Ils allaient de paire maintenant. Oh, des danses à deux. Ca s'appelait des danses de salon ou des slow, non, d'après les informations qu'il avait cherché. Il avait hâte d'essayer ça.

- J'espère pouvoir bientôt les essayer.

Il eut ensuite droit à trois baisers, les trois lui faisant autant d'effets les uns que les autres. Il écouta ensuite le coeur de son amoureux. C'était un joli son. Lui n'avait pas un coeur qui battait comme ça, il n'était fait que de mécanique. Timidement, il alla brièvement l'embrasser sur les lèvres à son tour pour sceller de son coté également leur union.

- Vous êtes déjà partout. Swan Dos Santos.... répéta t'il en appréciant la consonance et la sonorité.

Ca lui faisait vraiment quelque chose. Il sourit.



Mika alla donc s'installer dans le canapé avec son amie, mais suffisamment en biais pour pouvoir se voir quand ils se parlaient. Il écouta ensuite toutes les questions, ça en faisait beaucoup à la fois et il n'était passer de pouvoir répondre à tout de manière satisfaisante.

- Hum... j'ai vécu dans un milieu heureux et de la classe moyenne. Actuellement, notre niveau de vie à Jem et à moi est un peu plus élevé que celui qu'on avait avec nos parents. Quand on est allé chez notre grand mère, c'était la campagne, c'était un niveau de vie un peu plus bas mais pas pauvre. On était dans une maison de taille modeste, mais avec toute beaucoup de nature pour s'amuser. Je crois qu'on peut dire qu'on a manqué de rien.

C'était quoi la question suivante déjà? Ah oui, son orientation. Il était un peu perplexe. Il ne s'était pas imaginé qu'on puisse douter de ses gouts en matière de relations amoureuses.

- Je ne suis pas intéressé par les hommes, si c'est cela qui te tracassait. Quant à ma couleur préféré, c'est le violet. Un choix pas très original étant donné mon apparence mais...

Il ne restait plus que quelques questions.

- Je ne m'y connais pas en musique alors je ne pourrais pas te dire. Je ne suis pas un incrédule concernant le paranormal mais tant que je n'ai pas de preuve que ça existe, je reste plutôt concentré sur la réalité. Et j'apprécie les films policiers, mais je préfères les séries médicales. C'est sans doute à cause de notre métier respectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mer 12 Déc - 1:40



Lina écouta une partie de la vie de Mickael. Elle était attentive, cela se voyait. Et cette attention qu’elle portait à son ami, n’était pas en lien à son travail d’enquêtrice. Lina était vraiment intéressé par ce que le médecin légiste racontait. Elle décida de poser ses petites fiches sur ses jambes. Peut-être qu’elle pourrait se débrouiller sans. Néanmoins elle fut étonné d’apprendre que leur train de vie aisé était assez nouveau.

-Tu es assez distingué. Je n’aurais pas pensé que tu puisse être « un nouveau riche » dit-elle en faisant des guillemets de ses doigts Pour ma part, j’ai toujours vécu de manière aisée. On peut dire que j’ai abandonné la belle vie vers mes 16 ans... Dès que ma sœur a été en âge de me prendre en main

Carry ne cacha pas son étonnement « Et bien... je pensais que ... enfin  ». Ce n’était pas grave, mais c’était bon à savoir « Et moi j’aime le vert.  » précisa t-elle alors en touchant ses cheveux

-Tu ne t’y connais pas en musique ? Je sais ce que l’on fera la prochaine fois. Allons à un festival de musique ! Toi, moi , ton frère et pourquoi pas le capitaine. Même s’il est un peu lourd maintenant, c’est un bon fetard

Carry regarda son ami « Je crois au surnaturel mais pas de manière excessive. J’aime bien regarder les documentaires sur de la chirurgie esthétique raté.  ». Carry regarda son ami puis lui tira gentiment la chemise

-Tu ne veux pas te mettre à l’aise. Puis je veux poser mes jambes sur toi et ce pantalon n’a pas l’air très confortable. Et comme ça, si tu te changes je me sentirais moins coupable si je mets une tenue plus décontracte




Jess était de cet avis. Cette bague était parfaite. Même une bague en carton lui aurait suffit. Le plus important était ce que symbolisait cette bague et même si elle n’était pas là, Jess savait que leur union n’en serait pas changé. Jessy imputait danser avec son époux dans quelques instants. À la fin de cette cérémonie à deux.

-Bientôt s’enquit-il de lui préciser

Jessy échangea ensuite quelques baisers qui cette fois ci annonçaient au monde qu’ils étaient liés aussi bien sur la terre, qu’au ciel ou aux yeux des hommes. Le créateur fut ravi à la vue de Swani avec cette belle bague à son doigt et le sourire aux lèvres. Il reçut un baiser à son tour et il sourit, il sourit tant qu’il avait l’impression qu’il ne pourrait s’arrêter. Il se saisit de son mari en l’attrapant par la taille et le fit virevolter tout en tournant sur lui même

-Mon mari, mon époux, mon Swan

Dit-il en le posant finalement pour lui coller un baiser

-Dansons

Le jardin se mouvez de lui même , laissant place à une piste au sol oie , n’attendant que les deux mariés. Maintenant ils pourraient danser
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Jeu 13 Déc - 13:37



Jessy méritait plus qu'une bague en carton, mais maintenant qu'il portait la bague qu'il avait donné précédemment à Swan, ça donnait à ce dernier l'impression qu'il aurait un peu de lui à tout instant et ça lui faisait plaisir. Alors pour lui ça signifiait quand même quelque chose, même si ce n'était pas ça qui faisait qu'ils partageaient un lien fort tous les deux.

- Peut être que je devrais m'entrainer un peu avant?

Swan n'avait pas besoin que ce soit annoncé au monde. Que lui et son maitre le sache, c'était amplement suffisant. Il le faisait pour qu'ils soient heureux, pas our ce que ressentiraient les autres, même s'il espérait qu'ils seraient content. Mais il n'y avait pas de raison qu'il ne le soit pas, pas vrai? Jessy le surpris ensuite ne le faisant tournoyer autour de lui. En le voyant si heureux, il ne put s'empêcher de sourire à son tour, heureux. Il aimait voir ce bonheur sur son visage.

- Mon....mon Jessy ? demanda t'il timidement, comme s'il demandait une autorisation.

C'était la première fois qu'il s'autorisait à dire autre chose que "Monsieur" en s'adressant à lui. Il fut reposé au sol, mais pas avant de recevoir un nouveau baiser. Il regarda avec un peu d'émerveillement ce jardin se transformer, il n'avait encore jamais assister cela. Jessy était vraiment un génie. Swan se dirigea vers la piste.



C'était la première fois qu'on l'écoutait avec autant d'attention, cela faisait un peu bizarre. Mais Jérémiah et lui n'avaient jamais vécu dans un environnement pauvre non plus. Ils avaient été entre les deux, et avec son salaire de médecin, ils avaient pu avoir plus par la suite.

- Est ce qu'on a besoin d'être riche pour être distingué? C'est plus une question de caractère je dirais. Evidemment, quand on a pas d'argent c'est plus difficile mais ce n'était pas mon cas.

Il n'aurait pas pensé que Carry avait été riche, en regardant sa maison. Comme quoi, leur situation était l'inverse de l'autre. Mika dût ensuite expliquer qu'il n'était gay. Apparement, Lina aviateur qu'il l'était. Qu'est ce qui lui avait fait penser ça? Il ne comprenait pas vraiment d'ou lui était venu cette idée. En tout cas elles semblait terriblement confuse et genre maintenant. Il décida de ne pas enfoncer le couteau dans la plaie. Il n'ajouta donc rien de plus à ce propos.

- Je vois qu'on est pareil pour la couleur de nos cheveux.

Même si ce n'était pas la vraie couleur de Lina, à la base. Aller à un festival de musique? Il n'y avait jamais été. Ca ne l'attirait pas plus que ça. Beaucoup de monde, du son très fort, et puis danser ce n'était pas son truc. Mais ça avait l'air de motivé Carry alors...

- C'est à réfléchir. Jem adorerait, c'est sur.

La chirurgies esthétique raté. En tant que médecin, il n'aimait pas voir ça. Il préférait voir les séries plus classiques, comme docteur house. Puis son amie lui proposa de changer d'habits. Ah, elle voulait l'utiliser comme coussin. Bon.

- Je vais dans la salle de bain.

Il amena son sac avec lui pour se changer.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Dim 16 Déc - 3:19



-Dans ma vie, les gens les plus distingués que j’ai rencontré était riche. Quand j’avais de l’argent, je me comportais différemment. Je n’aurais jamais imaginé regarder un film avec des pop-corn devant la télé. J’ai vraiment changé. Au mieux.

C’est ses parents qui étaient riches. Elle avait fait le choix d’être indépendante à un jeune âge. Même si les premiers temps avaient été dur, elle avait trouvé la force de vivre plus normalement. Elle était une battante après tout. Elle toucha alors ses cheveux.

- Un vert pas très naturel de mon côté, mais on va faire comme si du gazon poussait sur ma tête... ok?

La jeune policière pouvait imaginer une soirée pareille « Ok, alors remettons cela...  » puis finalement son ami se leva et elle fit de même pour aller en direction de sa chambre « Ma salle de bain est petite et mes produits sont rangés précisément. Ne les fais pas tomber. Ok ?  » . Elle avait une collection de crème de soin, de cheveux ...

- Merci et n’ouvre pas le placard où tu risques de tomber dans le monde de narn... enfin bref une référence de vieux film ...

Puis elle alla dans sa chambre mettre un combinaison pyjama rouge avec des chaussons de la même couleur puis elle alla s’affeler Sur le canapé





Jess secoua négativement la tête. Son mari n’aurait pas besoin de s’entrainer, ils allaient danser maintenant. Mais avant cel, il témoigna sa joie en soulevant Swan. Nulle ne fut pas sa surprise quand son époux prononça enfin son nom. Jess parut très étonné, mais il finit par sourire avec une douceur et son charisme habituel. Il alla placer une des mèches de Swan derrière son oreille, le regardant dans les yeux.

-Nous sommes maris, si tu es aussi mignon, je ne pourrais plus t’épargner et je vais devoir te croquer.

Jessy finit par prendre sa main. Il savait qu’il était un génie de son temps, c’était pour cela qu’il avait inventé Lyam. Pour qu’il le remplace. Une fois tous les deux sur la piste de dance, la musique se déclencha enfin. Le créateur sourit à l’android.

- Veux-tu m’accorded cette danse ?

Demanda t-il alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mar 18 Déc - 0:53



Swan ne savait pas s'il était autorisé à appeler Jessy par son nom mais puisqu'il était son mari... au vu de sa réaction, cela semblait lui plaire, même s'il parlait de le croquer et de ne pas l'épargner. Il n'était pas sûr de bien comprendre ce que ça voulait dire. Mais il aima qu'il replace une mèche de cheveux derrière l'oreille. Est ce que c'était la première fois? En tout cas c'était la première fois que ça lui laissait cette impression.

- Je ne sais pas si j'ai bon gout, répondit-il avec sérieux

Il garda sa main dans celle de son maitre. Heureusement qu'il ne pouvait pas lire les pensées de l'inventeur en ce moment, il serait surement un peu jaloux de Lyam. Après tout, c'était lui sa plus grande merveille non ? Pas Lyam. Ils arrivèrent sur la piste et Jessy lui sourit. Swan rougit légèrement.

- J'en serais honoré.



Mika ne pouvait sans doute pas nier qu'il y avait certaines choses qu'il ne faisait plus de la même façon, mais il avait toujours eu une attitude un peu "digne et sérieuse" comme ça. Mais un pop corn devant une télé, il l'avait toujours fait.

- Et qu'est ce qu'ils mangent, les vrais riches, quand ils regardent la télé ? du caviar ? s'interrogea t'il.

C'était tout à son honneur d'avoir eu le courage de vivre plus simplement. Carry était vraiment quelqu'un de déterminé et de méritante, aucun doute la dessus. Mickael regarda ses cheveux.

- Le gazon peut être joli, en été, agité doucement par le vent et brillant au soleil.

Le médecin légiste se dirigea vers la salle de bain. Il allait faire de son mieux mais si elle était vraiment trop petite par rapport à sa carrure, ça allait être un peu compliqué. Il jeta un coup d'oeil dedans. CA devrait aller. Puis il regarda dans la direction de Lina.

- Je connais la référence. Grace à mon frère, il me fait regarder ce genre de film.

Puis il alla se changer, il avait un pyjama en satin violet parce qu'il aimait beaucoup la texture. Le coton avait tendance à l'irriter quand il était dans un lit avec la couche de couette. Ca faisait un peu prétentieux mais c'est ce qu'il préférait. Mais il avait des grosses pantoufles de fourrure qui tenait bien chaud au pied. Il retourna vers le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mer 19 Déc - 18:59



- Je n’avais pas la télé. Néanmoins dans la petite salle de cinéma de mes parents, on mangeait parfois des sucreries elle sourit On va devoir te trouver une petite manie bizarre. Tout les riches ont des trucs étranges chez eux. Comme un mini-zoo, un bar, où une salle de cinéma . Choisis ton péché capital. /b]

Carrie rigola un peu, puis elle écouta la description de son ami. Elle n’avait jamais pensé à sa couleur de cheveux de cette manière. Elle supposait que ce n’était pas faux « [b]Tu as raison.
 » puis finalement ils allèrent s’habiller chacun de leur côté

-Oh génial ! La curiosité de ton frère peut donc me servir de temps à autres .

Puis finalement elle revint. Elle prit place sur le canapé «  Tu me rappelles ses femmes dans des magnifiques nuisettes dans les films policiers. Celles qui ouvrent la porte au policier et font semblant de pleurer la mort de leur mari !  ».

-Tu es parfaitement dans le thème. Il ne reste plus qu’à te trouver une femme qui veut bien jouer la morte .

Elle alluma sa télé et se blottit contre son ami « Choisis entre ces 3 films »




Jess fut un peu surpris par cette réponse , puisnil finit par agiter doucement la main « Oublie ce que j’ai dit » dit-il simplement avant de se déconcentrer sur la piste de danse. Il luibprit alors la main et lorsque la musique commença , il décida de le guider. Il lui indiquait gentiment comment se placer et comment réaliser des simples petits pas. Bien sûr , Swan pouvait regarder sur sa base de donnée ou apprendre via internet mais cela ne le dérangeait pas de lui apprendre

-Tu vois, ce n’est pas compliqué

Dit-il avec le sourire

-et ta journée , n’a pas èté trop difficile ?º

Après tout c’était sa première journée avec Lyam
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Jeu 20 Déc - 0:20



Swan se demanda ce qu'il avait interprété de travers. Visiblement, il avait encore beaucoup de progrès à faire pour devenir un peu plus humain encore. Est ce que Lyam aurait fait cet erreur? Il se sentait un peu ridicule, peut être qu'il était déjà un vieux modèle. Ca le rendait un peu triste.

- Désolé, s'excusa t'il donc.

C'est vrai, Swan aurait pu regarder dans ses programmes et ça aurait tout seul, mais il y avait un certain charme à laisser son maitre lui apprendre de manière plus classique et plus "normale", il voulait ressembler le plus possible à un humain. Le robot hocha la tête, effectivement, c'était assez simple, il avait déjà tout retenu. Jessy l'interrogea ensuite sur sa journée. Il ne montra pas son hésitation. Il ne voulait pas dire qu'il n'arrivait pas à apprécier Lyam. Il se contenta d'une réponse minimaliste.

- Non, ça a été.

Mais il ne développa pas plus.



Une salle de cinéma, carrément ! Il n'avait pas ce genre de chose chez lui, et cette manie ne lui disait rien. D'ailleurs, les autres non plus alors il secoua négativement la tête.

- Si je devais vraiment faire une extension ma maison, ce serait pour avoir mon laboratoire privé. Pour faire des recherches personnages sur mon temps libre.

C'était beaucoup plus utile à ses yeux, et moins d'argent jeté par les fenêtres pour pas grand chose. Il fut satisfait de pouvoir lui donner une meilleure opinion de ses cheveux. Et en plus il avait réussi à faire gagner quelques points à son frère. Il alla ensuite se changer de son coté.

- Oui, il est plutôt branché vieux film, il dit que maintenant, il y n'y a que du robotique et plus de magie.

Il regarda son pyjama. Il faisait vraiment penser à une femme éplorée ? Il ne savait pas comment il devait le prendre. Peut être qu'il ne devrait plus s'habiller comme ça pour venir chez Carry. Mais bon au moins, elle avait l'air d'apprécier qu'il soit dans le thème.

- Je crois qu'il n'y a que toi qui est disponible pour ce rôle.

Il lut ensuit le synopsis de trois films et finit par choisir le deuxième.

- Je parie que tu les as tous vu au moins trois fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Jeu 20 Déc - 9:31



- Je t’aurais bien sermonné en te disant qu’il te faut un endroit où te reposer mais venant de moi, ça serait vraiment très hypocrite. Mais j’avoue que j’opterai pour un endroit où je peux coudre tranquillement, faire des essayages et me coiffer en liberté. Je n’ai pas d’endroit où mettre ma machine à coudre.

Dit la policière en pensant à son vœux. Elle aimait bien réaliser ses propres vêtements et choisir la matière qu’elle désirait et elle aimait bien le bruit de sa machine. Puis il parla du frère de Mika. Ce petit diablotin aimait les vieux films. Elle soupira . Rien que de penser à lui, lui rappelait un peu les moments difficiles qu’elle avait du vivre ses derniers jours

-Je suis assez d’accord


Comme d’habitude les remarques de Carry étaient un peu à double tranchant. Mais elle imaginait ses jolies femmes avec des nuisettes en  soie et des sortes de peignoirs avec le eme tissu e de la fourrure au col . Un peu comme les pantoufles de Mika . Puis elle regarda son ami et s’affala sur lui

-Je meure, pleurs moi et surtout ne vend jamais ma collection de film policier

Puis  elle ouvrit un œil à la question « Plus que ça . J’ai commencé à les regarder quand j’avais dix ans. Mégane allait les louer et moi je les regardais dans le home cinéma quand les parents allaient à l’église. J’étais tellement heureuse... Je ne parlais pas beaucoup mais je pouvais réciter les moments du film par cœur . Mégane, Jessy et moi on adoraient ça . Je crois que c’est aussi ce moment qui leur a prouvé que je pouvais parler si je voulais . Alors j’adore ces films  » elle mit alors le deuxième

-Prêt a voir un chef d’oeuvre ?





Jess secoua négativement la tête « Je n’aurais pas du user d’un terme si compliqué. Mais je ne savais pas que tu avais fait le choix de ne plus rechercher dans tes bases de données. J’imagine que tu essayes de vivre comme un humain, en apprenant au fil des jours. C’est bien mon Swan » commenta t-il pour le rassurer

Pour ce qui était de Lyam, il comprenait le langage humain et ses subtilité tout comme Swan le pouvait. Mais évidemment , pour cela les deux androïdes devaient rechercher certains termes. Ici, c’était donc une question de choix et non pas de modèle . Jess fut un peu étonné de sa réponse .

-Je ne pensais pas réussir à le rendre fonctionnel du premier coup. Usuellement , ça prend un peu plus de temps mais peut-être que je me suis amélioré commenta t-il Mais c’est une bonne chose. Il faut bien quelqu’un pour me succéder

Jessy finit par cesser la danse « Je suis un peu fatigué après cette journée de chimiothérapie . Je suis désolé de ne pas pouvoir t’offrir une danse digne de ce nom.  » il alla prendre sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Jeu 20 Déc - 16:11



Ce n'est pas forcément que Swan avait fait le choix de ne plus consulter dans ses bases de données. En tout cas il n'avait pas l'impression sur ce coup là. Peut être un bug passager? Ou qu'en étant devenu déviant, il avait maintenant une autre façon de penser sans même s'en rendre compte. C'était difficile à expliquer. Mais Swan ne se rendait du coup pas toujours compte que ces problèmes venaient de ce ch;voix inconscient et non pas de son modèle.

- Vous préférez que je regarde dans mes bases de données? s'inquiéta t'il néanmoins en comprenant qu'il avait tendance à ne plus le faire.

Peut être qu'il devrait développer un peu, c'est vrai que sinon Jessy ne pourrait pas améliorer Lyam. Mais c'est peut être ce qui l'empêchait d'être complètement honnête. S'il l'améliorait encore, il deviendrait encore plus parfait non? Et si son maitre n'avait ensuite plus de yeux que pour ce nouveau modèle?

- Il n'est pas encore parfait, certaines phrases qu'il utilise ou certaines de ses actions ne sont pas des choix que vous feriez à sa place mais il comprend son travail, enfin, votre travail.

Swan ne lui en voulait pas du tout d'arrêter la danse, surtout si c'était parce qu'il avait besoin de se reposer. Il alla donc lui prendre le main.

- Elle était très bien. Voulez-vous qu'on aille dormir?



Alors comme ça Carry aimait coudre et faire des vêtements? Mickaël ne l'aurait jamais deviné, étant donné son caractère. C'était une agréable surprise. Il se demanda s'il avait déjà vu ses créations. Est ce que les vêtements qu'elles portent usuellement était faits de sa main?

- C'est impressionnant. Et un peu étonnant. Mais sache que travailler dans un laboratoire, je trouve cela relaxant personnellement.

Il se doutait bien que Lina n'était pas encore totalement réconciliée avec l'image qu'elle avait de son frère, alors c'était pour ça que Mika parlait de lui en ce moment, pour ramener un peu de positif dans leur relation. On verrait bien ce que ça donnerait.

- Je suppose que vous avez beaucoup de film en commun dans ce cas.

Le médecin légiste laissa ensuite la policière mimer une morte. Elle ne le faisait pas si bien, mais c'était sans doute voulu. Seulement, en tant que personne travaillant dans une morgue et qui par conséquent se retrouvait sans cesse à quelques centimètres de cadavre, il savait parfaitement quand quelqu'un était mort ou non.

- Je ferais en sorte d'exhausser tes dernières volontés, mais je pense que tes chances de guérison sont bonne, tu vas "revivre"

Tant de jolis souvenirs face à ce film pour Carry, il comprenait pourquoi il lui plaisait autant. Indépendamment du genre et du scénario, c'était très probablement la nostalgie qui faisait que ce film était un de ses préféré.

- Je n'ai pas ce genre de relation avec le cinéma. Mais je suis prêt.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Ven 21 Déc - 0:42



- Quand je ne suis pas en uniforme, j’aime bien pouvoir choisir mes propres vêtements. Puis ça me permet de ne pas dépenser une fortune et de m’habiller de manière excentrique. Il est difficile de trouver des jolies robes quelques fois

Puis la policière regarda son ami. Elle savait bien qu’il essayait de l’adoucir. Mais elle était encore fâché que le frère de ce dernier ait mit son nez dans ses affaires de famille. Carry lui pardonnerait mais il lui fallait du temps pour avaler la pilule. Puis elle mima une morte, ce qui n’était pas très crédible pour un professionnel de la mort

- Mon dernier vœux c’est que tu m’offres un café pendant deux semaines .

Puis finalement elle ouvrit les yeux pour regarder le film « Alors devenons des passionnés de films ensemble.  » puis elle démarra le film. Elle semblait connaître et à la fois découvrir le film. Elle murmurait ses passages préférés sans un bruit puis sursautait quand un criminel faisait son apparition . La policière semblait même parfois affolé quand le héros était en danger.

-C’est ma citation préférée

Dit-elle en tapotant doucement la main de Mickael avant de se terrer dans un silence presque religieux . Elle était dans son élément




Jess connaissait toutes ses créations sur le bout des doigts. Il y en avait certains qui étaient plus apte à comprendre les humains , d’autres comprenaient mieux les ordres et d’autres n’êtaient là que pour faire jolie. En tout cas , c’etait leur rôle premier sans leur déviance. Une fois déviant, beaucoup de choses changeaient dans leurs comportements. Les jolies poupées qui n’avaient pas de but précis pouvait tenir une longue conversation et au contraire un androïde de compagnie pouvait cesser de parler. Swan de son côté semblait vouloir se laisser porter.

-Fais selon tes désirs, pas les miens.

Jessy fronça les sourcils en entendant la suite « Peut-être que je devrais retravailler son algorithme ... Mais bon les humains aiment changer leur manière de s’exprimer de temps à autres. Ça semblera sûrement plus crédible.  » . Son cerveau semblait déjà en train d’imaginer plusieurs idées pour améliorer tout cela . Finalement , son époux lui proposa d’aller dormir . Il secoua négativement la tête « Nous pouvons nous coucher sans dormir  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Dim 23 Déc - 12:51



Swan ne savait pas encore quel genre d'androïde est ce qu'il allait devenir. Tout ce qu'il voulait, c'était rester à tout jamais au coté de Jessy, et de le rendre heureux, ce qui expliquait qu'il voulait faire passer les désirs de son maitre avant les siens. Parce que c'était en le rendant heureux qu'il serait lui même heureux. Mais comment expliquer ce sentiment si fort avec de simples mots?

- Vos désirs comptent beaucoup pour moi, tenta t'il de lui faire comprendre

Non, il devait se reposer. Il travaillerait sur Lyam une autre fois, ce n'était pas urgent. Il ne voulait pas que Jessy pense a nouveau boulot pour le moment. Mais comment le convaincre ?

- Je suis peut être un peu trop sévère avec lui quand il s'agit de vous... je pense qu'il ne se débrouille pas si mal, c'est juste que vous êtes si parfait à mes yeux que le moindre petit changement, même minime, je le remarque tout de suite.

De toute façon, c'était mieux comme ça. Il ne voulait pas que Lyam ressemblent parfaitement à Jessy. D'abord, parce que c'était impossible. Ensuite, parce qu'il ne pouvait y avoir qu'un seul et unique Jessy, tout simplement. Le jeune robot regarda ensuite son maitre. Dormir sans se coucher? Du moment qu'il restait tranquille, ça lui allait.

- D'accord.



Mickael s'y connaissait un peu en mode, même si généralement il prenait toujours le même style de vêtement. L'excentrique de sa famille, c'était son frère, qui aimait associer des couleurs un peu étranges entre elle, mais qui bizarrement, fonctionnaient sur lui. Lui était plus classique chic.

- Du moment que ça te plait, c'est le principal.

Il devait avouer que discuter chiffons, ce n'était pas ce qu'il préférait. Pour autant, la discussion ne le dérangeait pas. Il n'insista pas plus au sujet de Jem, ils finiraient bien par officiellement se réconcilier à un moment donné. Jérémiah était très fort pour ça. Carry essaya ensuite de l'amadouer en faisant semblant de mourir. Tout ça pour des cafés.

- Ce n'est pas si bon pour la santé d'en boire trop. Et puis, je t'offre déjà souvent le café. Si je ne venais pas te voir durant ma pause pour t'en apporter, tu ne ferais pas de pause.

Mickael essaya de se concentrer sur le film, mais avec quelqu'un qui regardait le film comme le regardait Lina, c'était impossible de ne pas regarder dans sa direction. C'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un comme elle. Lui ne savait pas vivre un film de cette façon. Surtout un film qu'il connaissait par coeur et qu'il avait regardé un million de fois (ce qui était très rare). Il était plutôt neutre pour sa part. En tout cas Mika n'osait pas parler de peur de briser ce moment si sacré pour Lina.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Lun 24 Déc - 16:42



Carolina avait une addiction au travail et au café. Il y avait plus dangereux comme drogue . La red ice par exemple. La jeune femme observa son ami en levant la tête dans sa direction, abandonnant sa confortable position qu’elle avait adopté simulant sa propre mort . Elle soupira , elle aimait trop le café pour savoir se maîtriser.

-Bonjour, je m’appelle Carolina et j’ai un problème d’addiction au travaille au café . Voilà Mickael mon parrain qui m’a emmené dans cette réunion , il aussi une addiction au travail . Dis bonjour à l’assemblée Micka plaisanta t-elle

Lina se recoucha sur lui « Mais avoues que tu apportes le café parce que tu es fan de mes blagues de bureaux ». Carry finit par se concentrer sur son film. À un moment avec un peu d’émotion, elle eut la larme à l’oeil puis le film se termina. Elle sécha ses larmes avec un grand sourire « C’est dommage qu’il se finisse aussi vite  ».

Elle entendu son téléphone , puis jeta un coup d’oeil . Elle parut assez étonnée puis elle attrapa en vitesse la télécommande et changea de chaîne . Sur la chaîne d’information, elle regarda un communiqué de Jessy en train de la dénoncer . Carolina avait était prévenu par son chef par message, elle regarda le communiqué sûrement aussi choqué que tout le monde devant son poste de télévision. Carolina se mordilla le pouce.

-Il vaut mieux que j’aille au poste directement . Pas de répits ces derniers temps ...





Jess passa ses doigts sur la joue de son androïde « Et si un de mes désirs allaient à l’encontre de tes valeurs morales ?  » demanda t-il à son époux bec un air curieux. Il se trouverait forcément facé à un mur qu’il devrait soit contourner ou soit ignorer, si son amour était si fort et si complaisant que cela envers son mari et maître . Jessy finit par prendre la direction de sa chambre .

-Je suis humain. Il est impossible que je sois meilleur que lui. Il peut créer bien plus que moi , vivre plus longtemps . Logiquement parlant , il est plus fort que moi

Il enleva sa veste et la posa , elle disparut aussi tôt grâce à une trappe . Le créateur jeta un coup d’oeil à son époux « Alors s’il se différencie de moi. C’est au mieux. Il fera mieux que moi quand je ne ... je ne serais plus là. D’ailleurs, j’aimerai que tu puisses rester à ses côtés. Il aura forcément besoin de toi comme j’ai besoin de toi.  »

Il alla s’asseoir sur le rebord de son lit

-Demain nous allons rencontrer mes parents. Ça ira ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Mer 26 Déc - 14:17



Pourquoi lui poser ce genre de question difficile? Même avec une base de donnée, Swan ne saurait pas quoi répondre. Il se souvient de l'annonce qu'il avait fait comme quoi il allait faire accuser une innocente à sa place. Ca ne lui avait pas plu. Mais il ne voulait pas que Jessy aille en prison. Alors il ne savait pas quoi faire. C'était compliqué d'être déviant.

- Je ne sais pas. Je sais que je devrais savoir, je suis un androïde mais... je ne sais pas.

Peut être que logiquement parlant, il était meilleur que son maitre, voir technologiquement parlant aussi. Mais ce ne serait jamais le cas aux yeux de Swan. En plus, il considérait que les humains avaient plus de mérite parce que justement, ils étaient imparfaits de base.

- Mais on n'est pas toujours obligé de réfléchir de façon logique, non? Et je n'aime pas quand vous dites que vous allez partir loin de moi. Pourquoi je ne peux pas rester avec vous pour toujours, comme je l'ai promis en vous donnant votre bague ?

Jessy avait besoin de lui, mais pas Lyam. Et il ne ferait jamais mieux que son maitre. En tout cas, de son point de vue subjectif. A la pensée d'être séparé du créateur, il sentait un sentiment vraiment désagréable l'envahir, comme si tout se serrait en lui. Il allait presque pleurer. Il ne put s'en empêcher, et il alla s'installer à coté de son maitre avant de le prendre dans ses bras.

- Restez avec moi. Ou laissez-moi veniez avec vous.

Rencontrer ses parents... de ce qu'il savait, ils appréciaient les androïde de leur fils alors il ne devrait pas y avoir de problème.

- Oui ça ira.



Mika n'avait pas l'impression d'être addict au travail. Mais c'est vrai qu'il travaillait beaucoup. Seulement, c'était souvent le cas quand on était le chef d'un département, même si on avait tendance à penser le contraire quand on était simple employé.

- Je ne pense pas que tu as besoin d'aller à des réunions anonymes. Tu as suffisamment de détermination pour pouvoir arrêter toute seule si tu le décidais.

Le médecin légiste réfléchit à la raison pour laquelle il lui apportait du café. Non, c'était surtout pour qu'elle fasse une petite pause et qu'ils partagent tous les deux un instant un peu social, puisqu'ils ne se mêlaient pas beaucoup aux autres. Mais avant qu'il puisse répondre, le téléphone de Carry sonna et cette dernière après avoir lu, changea de chaine. Mickaël fut horrifié de voir qu'on dénonçait Lina comme une criminelle alors que l'enquête avait finalement montré que c'était un empoissonnement et que c'était probablement Jessy le coupable. Il ne manquait pas de culot lui alors !

- C'est injuste ! Nous allons rétablir la vérité, et c'est lui qui ira en prison. De toute façon, a des preuves qu'il s'agit d'un empoisonnement, et que ce n'est pas le fait que tu l'a poussé qui l'a fais tombé.

Il envoya un sms à son frère : << regarde sur *** ce que tu as fais, monsieur l'idiot ! >>

Il se leva, il allait l'accompagner au commissariat.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 2950
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Ven 28 Déc - 1:18



Carry et Mickael avaient surtout un humour particulier qui ne faisait pas rire toutes les personnes dans le bureau. Puis ils avaient des conversations assez crues au niveau de la description des corps. Si auparavant Carry avait du mal à aller dans les locaux de Mickael, elle s’y promenait à présent comme si elle était chez elle et en parlait avec une petite aise. Bon, elle avait toujours du mal quand Jess léchait le sang des cadavres, mais sinon elle était une dure.

Carolina observa ensuite la télé. Elle leva les yeux vers Mickael « Je ne veux pas qu’il aille en prison. Puis crois-moi quand on est aussi riche et aussi doué, la case prison n’existe pas » expliqua la policière en allant se mettre une veste. Elle regarda encore une dernière fois la télévision

- J’espère que ça ira. elle prit son téléphone puis le tendu à Mickael Je ne pourrais sûrement pas l’utiliser et mes parents risquent d’appeler. Si c’est le cas, tu pourras leur répondre pour moi ?

Puis Ina ... elle le regarda « Mon cousin ne peut pas s’occuper d’Ina. Il faudra la récupérer  »






Jessy lui tapota Le Bras « Bienvenu dans le monde des humains ». Tout ce qui devait être simple était compliqué et tout ce qui devait être compliqué était simple. Il ne voulait pas le brusquer néanmoins, alors il ne lui posa pas plus de questions de ce genre. Il se dirigea vers sa chambre tout en parlant de Lyam. Alors qu’il défaisait sa cravate, il entendu son époux lui demander pourquoi il ne pouvait pas le suivre.

-Je t’ai donné la vie, mais je ne veux pas te la reprendre.je veux qu tu vives et que tu sublimes ce monde. Tu es spécial Swan, tu le comprendra bien assez tôt. dit-il en pliant sa cravate avec lenteur Je ne suis qu’une pierre sur ton chemin

Le crèateur sentit Swan se rapprocher. Puis il le prit dans ses bras, se tenant à lui comme si elle allait disparaître maintenant. Jessy fut attendri et il passa sa main dans les cheveux de Swan. Rester avec lui ou partir avec lui . Un des choix était impossible et un autre lui paraissait effroyable. Jessy releva la tête de son mari.

-Tu sais que si tu pars, tu ne pourras plus jamais revenir. Pourtant tu sembles si décidé à t’en aller avec moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 2993
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: New York : Become Human   Ven 28 Déc - 18:48



Swan n'aurait pas pensé que ce serait si difficile d'être humain. En tout cas il était reconnaissent à Jessy de ne pas le mettre dans une situation où il se sentirait déchirer entre sa conscience et son amour pour son maitre. Parfois, il se disait que les choses étaient plus simples quand il faisait encore semblant d'être un non-déviant. Tout semblait différent maintenant. Mais il aimait bien le réconfort que Jessy lui apportait. Il suivit Jessy jusque dans sa chambre, et en le voyant dénouer sa cravate, il commença à dénouer la sienne.

- Vous ne pouvez pas être qu'une pierre sur mon chemin, vous m'avez donnez la vie et j'ai juré d'être votre mari pour l'éternité.

Mais il rougit joliment quand il entendit de la bouche de l'inventeur en personne qu'il était spécial. Il en était fier bien entendu mais en même temps, il ne comprenait pas ce qui le rendait si spécial. Du coup, il était un peu confus. Il finit par l'interroger, la tête penchée.

- En quoi?

Sublimer ce monde. Ca avait l'air difficile. Il alla ensuite prendre Jessy contre lui. Il avait l'impression qu'ainsi, il ne partirai pas. Il aimait trop la façon qu'il avait de lui toucher les cheveux. Et ce n'était qu'un infime exemple de ce dont il ne pouvait pas se passer chez son maitre. Il pourrait faire une liste longue comme l'horizon. Son mari lui releva la tête.

- C'est parce que je vais me sentir seul sans vous, et je ne serais pas heureux ...




Au début, parler d'un corps ou aller sur une scène de crime, ce n'était facile pour personne. Même Mika avait du s'y habituer. Mais la meilleur manière d'apprivoiser la mort, c'était de ne pas en faire un sujet tabou ou délicat. Non, la mort était crue. Bien sur, il n'en parlait pas de façon brusque lorsque les familles venaient identifier les victimes ou reprendre le corps pour pouvoir l'enterrer.

- Et alors quoi, tu vas le laisser te mettre en prison à sa place? C'est hors de question, tu t'en rend bien compte, non? On peut t'innocenter. Arrête de me parler comme si tu ne comptais revenir avant un long moment ! Tu n'iras pas en prison. Tu sais ce que devienne les flics là-bas ? Je n'aurais pas besoin de m'occuper d'Ina ou de répondre à tes parents, parce que tu ne vas pas aller en prison. Ce sera vite réglé, tu verras.

Jem vit le message et fronça les sourcils. Il allumer télé à la chaine mentionnée par son frère. Oh non, pas ça. Il ne pensait pas que Jessy aurait fait circuler l'information. En même temps, c'était lui même qui lui avait dit que ce qu'il faisait de ses "découvertes" ne le regardaient pas. Mais maintenant qu'il savait qu'il s'était trompé dans sa première analyse, il ne pouvait pas rester les bras croisés. Il était temps de devenir un vrai journaliste. Il alla donc prendre sa veste.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New York : Become Human   

Revenir en haut Aller en bas
 
New York : Become Human
Revenir en haut 
Page 14 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» DAFT PUNK - HUMAN AFTER ALL - (RAH 266 et 267)
» Paris-New York New York-Paris de Drommelschlager
» [Colin, Fabrice] Bal de givre à New-York
» M247 SERGENT YORK
» Fandub VF Alice Human Sacrifice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: