Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kuroshitsuji [T2]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Kuroshitsuji [T2]    Jeu 21 Juin - 23:38



Les démons, des créatures se nourrissants d'âmes humaines et pures. Créant des pactes avec ces âmes que seul la mort peut séparer, peut détruire. Ce contrat consiste à exaucer un vœu, une vengeance.

Un sceau est gravé sur le corps de l'humain et du démon, obligeant celui-ci à obéir à son maitre, lui être fidèle pour l'éternité, jusqu'au jour où il dévorera son âme après avoir exaucé son souhait...

 Vous incarnerez un personnage qui a formé un pacte avec un démon et qui veut accomplir son vœu au plus profond de son cœur en échange de son âme. Mais son âme est spéciale, subtile et pure alors que votre passé est troublé de la couleur rouge de mort. Elle est pourtant immaculée de blanc...

Formulaires des humains/démons/shinigamis :

Humain :

Pseudo :
Nom :
Prénom :
Age  :
Sexe :
Caractère :
Ce qui l'a poussé(e) à faire le pacte :
Endroit de sa marque de pacte :
Lien :

Démon :

Pseudo :
Nom :
Prénom :
Age :
Sexe :
Caractère :
Histoire :
Phrase qu'il prononce quand on lui donne un ordre important :
Endroit de sa marque de pacte :
Lien :

Shinigami :

Pseudo :  
Nom :  
Prénom :  
Age :  
Sexe :  
Caractère :  
Spécialité ( pouvoirs ?) :  
Lien :  

Les inscrits :

La suite par ici : http://www.poneyvallee.com/forum/viewtopic.php?id=4817&p=1
Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Jeu 21 Juin - 23:50


Ses yeux se plissèrent d'amusement devant son Shinigami préféré en train de prendre la mouche.

- Ah non ?

Sur ce, il laissa planer un mystère sur sa réponse. Ses yeux brillants étaient pourtant toujours posés sur lui. « Tu es trop mignon, on dirait un enfant en train de se justifier. Ne t'en fais pas, je te donnerai une petite sucette à la fin de la journée. Et, non, je ne parles pas de celle la ... Quoique, si tu préfères » Voila qu'il divaguait encore.

- Au fond de toi, as-tu vraiment changé ? Les gens faibles gardent toujours une part fragile en eux malgré tout tu ne penses pas ? Ils peuvent se forger une nouvelle image autant qu'ils le peuvent. Ils ne trompent pas certains regards. Une faiblesse reste une faiblesse même si elle est ancestrale.

Reprenant ses paroles, il partit dans un léger rire. Karma siffla face à l'audace de Trey.

- Attention à ne pas trop faire ce que tu veux, tu pourrais très bien finir avec une main arrachée.


Cependant, c'était toujours cela qui avait rendu leurs ébats que plus intéressants. Il haussa les épaules.

- Enfin, je dis ça, mais à toi de faire comme tu veux.

Tout dépendait de son humeur finalement. Trey lui annonca alors être bi, et il feint l'étonnement. « Depuis quand les démons ont des mœurs ? » C'était bien un avantage d'ailleurs.

- Ah, oui. C'était pour quoi déjà ?

C'est que lui et Trey n'avaient que très rarement tenu une si longue conversation, il fallait bien remettre les choses dans le droit chemin à un moment donné.




Personne ne pouvait refuser un de ses câlins ! Pas même le jardinier de l'Eden (qui faisait du si bon travail et se pliait à toutes ses exigences même celles concernant le fait de tailler les buissons à son effigie), pas même William actuellement à la tête de Paradis à sa place, désespérant sur la charge de travail laissée à l'abandon.

Mais la personne qui avait le plus besoin de son affection était sans aucun doute Lucky. Et il lui donnait avec plaisir. Combien de fois n'avaient-ils pas regardés des films, étendus l'un sur l'autre comme des carpettes avec quelque pop-corn ?

Dieu y repensa, sa tête sur l'épaule de Luck. Son regard se posa dans le sien au même moment ou son acolyte en eut également l'idée. Un sourire franc orna alors son visage et s'ensuivit une scéance de gratouilles intensive. C'était si bon de voir Luck rire aux éclats.

- Espèce d'ivrogne ! Dit-il en riant face au hoquet du petit dieu de la malchance.

Avec Undy posant sa main dans les cheveux de Luck à son tour avant de monter dans le fiacre pour dire sans aucun doutes des choses gênantes à leurs accompagnateurs, Camille espéra que le blondinet dans ses bras allait un peu arrêter de broyer du noir et oublier ses problèmes même le temps de quelques minutes.

- Hein ? Moi aimer ce croque-mort chelou qui n'a absolument rien, et je dis bien rien, de mignon ?


Sa réponse lui paru d'une évidence, et l'air d'incompréhension venant de Luck était beaucoup trop amusant pour s'arrêter la.

- Tu entends Undy ? Je te déteste ! Mais si tu me laissais te faire des couettes ... Peut-être que ...

Et ce n'était pas faute d'avoir essayé.

Dans le fiacre, on entendait Undertaker rire de manière glauque aux dires de son Dieu. Son attention se tourna ensuite sur la jeune fille en face de lui, à qui il tendit directement un biscuit en guise de bonne entente (bien sur il ne précisa pas que ce dernier était pour chien).

- Eh bien, jeune fille, quel rôle n'avez vous pas encore cité ? Réfléchissez encore un peu.


Vlinder observa Himmel et ses doigts fins caresser ses cheveux d'or tout en tentant de ne pas trop bouger afin de rendre cela plus aisée pour l'artiste en face de lui. Artiste, mais le jeune prince avait l'impression qu'elle était une œuvre à elle toute seule. Était-ce seulement une impression venant de lui ? Ou tous ceux la connaissant avaient-ils le même avis, aussi pur soit-il que le sien ? Ainsi, il fut difficile pour lui d'en détourner le regard. C'était plus que ça, mais il n'arrivait pas à le décrire davantage. Il pensa alors à tous les mystères que cette terre pouvait leur offrir.

- Vous entendre parler ainsi me donne bien trop hâte de mettre à exécution nos projets. Je suis bien trop curieux, et vous me faites encore rêver avec ce genre de conversations. Cherchez-vous par la à m'attirer, par quelques moyens détournés ?

Vlinder eut une lueur amusée traversant ses yeux bleus. Il se décida tout de même à répondre plus sérieusement.

- Est-ce quelque chose de mal que de ne pouvoir imaginer trop loin ? Parfois je me dis qu'il est mieux de ne pas autant réfléchir ... Se laisser porter et se faire surprendre par un beau paysage, des choses que jamais on aurait osé penser. Je ne sais pas si mes propos sont très compréhensibles ...
, dit-il avec un léger rire dans la voix.

Pendant quelques brèves secondes le jeune prince fut perdu dans ses pensées avant que la voix douce d'Himmel ne le fasse revenir sur terre. Décidément, il trouvât que son esprit vagabondait beaucoup ces derniers temps.

Vlinder avait l'impression que quelque chose le poussaient à être plus positif. Il fronça légèrement les sourcils. Une émotion vint soudain compresser son corps, et ses doigts se serrèrent sur le lit sur lequel il était assit. Il avait envie que cette femme en face de lui soit fière, ce qui était absurde vu le peu de temps qu'ils avaient passés ensemble encore.

- Ce genre de relation est magnifique. Et terrifiante à la fois. A quoi songaient-ils alors ? Être aussi proche d'une personne ... Il y a tellement à perdre et à gagner.

Cette conversation lui donnait le tournis « Pardon » Dit-il en fermant les yeux, conscient que son aspect devait paraître un peu malade. Une image vint se placer face à lui. Il essaya de la chasser. "Elle se sent seule ..." Son excuse paru alors prendre une autre teinte.

- Je suis la

Que lui prenait-il a dire des choses insensées ? Quittant momentanément sa position, ses doigts vinrent masser sa tempe, geste désespéré pour faire disparaître son mal de tête. La conversation avait prit une tournure plus brève, et il s'en sentait désolé. Il devait reprendre ses esprits.

Leurs regards se croisèrent quand il rouvrit les yeux, décidé à jouer le parfait modèle pour le reste du croquis. Il avait été bien piètre jusqu'à maintenant.

- Cela me rend alors curieux quand à vos rêves, mademoiselle.


Il sourit. « Qu'avez vous comme "accomplissement d'un désir" à me raconter? »

Un silence plutôt bénéfique s'installa ensuite, où Himmel parut concentrée sur ce qu'elle faisait et où Vlinder tentait désespérément de démêler le trouble en lui, qui était décidément lié à cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Ven 22 Juin - 1:44



Himmel remarqua le regarde de Vlinder qui se posait sur elle. C’etait un regard qu’elle reconnaissait . Celui de ces personnes qui se plaçaient devant la joconde et la fixait droit dans les yeux , lisant un secret profond à travers ses lignes , ses couleurs et son sourire. La demoiselle décida donc de ne point couper court à l’observation de Vlinder , néanmoins elle lui rendu ce même regard rempli d’admiration secrète et religieuse . Mais elle avait ce sourire amusé qui scindait ainsi son expression en deux . En haut un respect profond d’une œuvre à une autre œuvre et en bas , ce sourire de sacripan . À croire qu’il y avait deux femmes dans cette petite allemande aux boucles blondes .

- Seriez-vous en train de m’accuser , à juste titre , de mes méfaits ? La jolie blonde garda ses yeux sur son croquis Vous ne le découvrez que maintenant pourtant je n’ai pas été subtile . Je veux absolument vous faire partir et découvrir le monde avec moi .

Dans un roman de cette époque , ce serait l’homme qui annoncerait celà à la femme autour d’une tasse de thé . Et pourtant , c’était bien ce petit ciel qui autour de crayon et traces de peintures peignait leur destin . Himmel secoua négativement la tête à la question du prince . Elle cessa quelques instants de dessiner pour changer de crayon

-Imaginer trop loin fait souffrir . Mais l’humain a besoin d’un peu de souffrance pour mieux profiter de son bonheur . On ne peut jamais comprendre à quel point le soleil est bénéfique avant d’avoir vécu une nuit sombre

Himmel commençait à ajuster les ombres , choisie entre quelques couleurs . Le corps masculin était tout de même admirable . Elle remarqua alors les doigts crispées de Vlinder . Elle posa ses outils pour mieux le regarder . Ce visage crispé et cet air tendu . Cela ressemblait presque à une crise . Elle avança vers lui et posa une main sur la sienne pour vérifier la température de ses doigts , si ce n’etait pas le froid qui le saisissait

-Mais vous n’êtes pas si différent d’elle . Sans vous , où serais-je ?

Himmel secoua la tête négativement « Ce n’est rien . Et pour répondre à votre question , je pense qu’ils ne pensaient qu’a eux . Eux-Deux . ». Himmel retourna à son tableau . Un rêve ? Il s’agita un peu à la recherche ultime d’un rêve « J’ai toujours voulu trouver quelque chose que j’avais perdu . J’ai eu l’impression d’être né en ayant perdu quelque chose . J’aimerais le retrouver  »




Cela ne ressemblait pas à un enfant en train de se justifier . C’était un adolescent en train de se justifier. Tout un monde de différence pour la gouverne de Karma . Il avait pensé à une autre sucette plus adapté à son âge et leur relation , il devait l’avouer . D’ailleurs , il avait zieuté le démon et vers l’endroit où cette petite douceur se trouvait sans aucune gêne . C’est sûrement ce qui du faire à Karma préciser la teneur de la sucrerie dont il lui parlait .

-Ça ne me dérange pas . Mais maintenant on est loin de l’appartement et je ne crois pas qu’exhiber ta fameuse sucrerie fera plaisir aux passants . il le regarda Ne me traites pas de gamin  .

Le shinigami écouta les dires de Karma . Ça le piquait un peu au vif . Droit dans l’ego . Dans ce genre de moment , il se faisait plus hautain et prétentieux . Une tortue se cachait dans sa carapace , un hérisson montrait ses piques et le shinigami montrait ses griffes . « Ne joues pas à Monsieur le démon avec moi quand bon te sembles . Tu ne peux pas lire dans mon âme .  » . Un démon pouvait sentir des effleures mais ne pouvait pas lire , son âme . N’est-ce pas ? Le plus horrible serait de savoir que Karma parlait ainsi non pas grâce à son expérience en tant qu’être maléfique mais en tant qu’être connaissant bien les humains .

-La plupart du temps tu tentes de manger mon âme . Entre une main arrachée , mon âme en moins et le fait que tu désires me tourmenter dans l’au-delà , disons que je suis habitué au risque commenta Trey

Puis ils parlèrent de sa mission « J’ai totalement oublié et je ne sais pas si j’ai envie de poursuivre suelsu’un maintenant  » . Il le ferait une prochaine fois . Il remarqua alors un magasin de vêtement , il s’arrêta devant durant quelques instants pour observer une tenue ou deux .




Mais il n’y avait rien de meilleur que s’allonger devant un film et sur Camille. Même si parfois leurs soirées cinémas résultaient en des catastrophes. La soirée film d’horreur avait été horrible. Et même si Camille avait créé toute choses , ils avaient fini pas très rassurés , leur cassette avait grillé ( Non , Netflix n’existait pas encore ) , la télé s’etait mise âge s’éteindre et s’allumer .

Lucky rigolait si fort et de si bon cœur qu’il en eut l’hosuet . Son corps était prit de sursaut incontrôlable « Hic » fut sa réponse , puis il traduit en bon anglais pour toute personne ne parlant pas la langue noble du hoquet  « Du saké . Maintenant je veux boire du saké .  » . Boire du saké pendant une  soirée film , c’était une bonne idée

-Tu l’aimes . Tu pleurs tout le temps derrière son dos et tu dis qu’il grandit trop vite . Tu ne te souviens pas la fois où tu avais de la morve au nez et un cadre avec Undy et aussi tout ces gens ...  Lucky pouvait encore continuer

Le malheur finit par se mordre la langue à force de parler et un filet de sang s’en échappa . Mais visiblement ça ne semblait pas gêner celui là de devenir une fontaine humaine «Tsk...tsk..tsk »dit l’homme blond en imitant un appareil du futur servant à adosser automatiquement le jardin .

-Undy , on te fera des couettes dès qu’on sera à la maison dit Lucky en usant de ses mains comme un porte voix

Ça devait être une plaie d’avoir des amis pareils . Mais Lucky réussit à oublier son malheur ... si cela était possible
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2903
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Lun 25 Juin - 12:15




Eden avait déjà pu assister à une soirée cinéma lui aussi. Heureusement, il avait échappé au film d'horreur, il n'aurait probablement pas aimé ça. Non, lui il avait eu droit à un dessin animé, peut être parce que le Dieu le considérait comme un petit enfant. Ca ne le dérangeait pas. Par contre, il n'aimait pas tellement le saké. Il préférait les jus de fruit et les "milk-shake" (mais il n'en avait pas souvent à disposition).

- Ils plaisantent bien sur, ils ne vous feront pas de couette.

Même lui savait que son ton n'était pas convainquant. Les deux Dieux étaient capables de faire ce genre de chose. Eden en avait été victime plus d'une fois. C'était même étonnant qu'ils acceptent de patienter jusqu'à la maison. Allen essayait de trouver la réponse de son coté. Peut être un démon? Mais elle ne pensait pas que le dieu et l'ange serait si familier avec un démon.

- Je ne peux le savoir... le jardinier?

Il avait une tronçonneuse après tout.



Asmodée n'aimait pas la paperasse non plus alors elle comprenait tout à fait que cela puisse ennuyer son petit maitre. Par contre, elle n'était pas contre des lunettes pour le petit Alois. Ca ne lui irait pas si mal. Mais il n'ne aurait pas besoin avant quelques années, et étant donné qu'elle l'aurait mangé d'ici là, il n'avait pas à s'inquiéter pour ça. Elle remarqua également que la jeune lord avait mit son short à l'envers, mais elle ne lui fit pas remarquer parce qu'elle trouvait cela plus amusant ainsi. En plus, il finirait par le voir. Elle retient un rire cependant. S'il l'entendait, il allait encore se vexer pour un rien.

- Ah mais j'ai bien fait de vous le rappeler, maintenant, vous en avez envie. Détendez vous un peu, petit maitre. Vous serez parfait comme toujours.

Elle commença donc à le masser après lui avoir demandé de s'allonger confortablement là où il le désirait. Elle aurait pu le taquiner en lui demandant où précisément est ce qu'il voulait se faire masser, mais elle avait bien compris qu'il ne voulait pas ce genre de massage-là. Elle se contenta donc d'endroits plus classiques comme les épaules et le dos. Elle changeait parfois un peu de rythme, allant plus doucement ou plus fort selon les endroits et les réactions d'Alois.

- Est ce que cela vous fait du bien?



Elspeth accepta la main d'Harry pour se lever de son canapé. Elle savait qu'elle n'était pas obligée de l'accompagner, Harry n'ayant promis une entrevue qu'entre lui et Yann, mais il était hors de question qu'elle le laisse tout seul avec ce bourreau. La jeune fille aurait préféré que Sherril et Kagero puissent les accompagner, mais ils allaient être trop occupés avec le Diable comme invité surprise. Ils devraient se débrouiller tout seuls comme des grands.

- Oui, je suis sûre. J'aimerais que vous puissiez comptez sur moi quand vous en avez besoin. Sinon, nous ne serions pas un couple.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Mer 27 Juin - 15:43


- C'est que je prends du temps à comprendre, visiblement, dit-il avec un sourire amusé. Je me demandes depuis quand je privilégie le fait de brandir mon épée à tout va plutôt que de réfléchir. Il me semblait que je perdais mes mots aux moindres efforts, plutôt qu'au détours de quelques belles paroles, il fut un temps ....

Un temps ? De quel temps exactement ? Vlinder ne s'en souvenait pas vraiment mais il lui semblait que c'était ainsi. Il continua de penser en regardant ses vêtements soigneusement pliés sur sa chaise. Ah, il avait quand même hâte de les remettre. Comme c'était dérangeant de se faire observer de la sorte.

- Je suis partagé entre la beauté que peut amener une souffrance et la naïveté, la légèreté que peut entraîner une vie sans elle. Quel est la meilleure situation finalement ? Personne ne veut souffrir même si c'est pour vivre de belles choses par la suite.

Il fut surprit lorsqu'elle se leva. Trop proche. Elle était trop proche, de plus ainsi son visage se retrouvait au niveau de son décolleté. Poliment, il détourna la tête.

- Que dites-vous ? Ce n'était plus le passé qui parlait à présent. Ses doigts et ses traits se détendirent, ses épaules s'abaissèrent et il sentit la tension dans sa tête diminuer. Je vous en prie, terminez calmement votre dessin. Tout va bien.

Ce n'était pas à une demoiselle de s'enquérir de l'état d'un jeune homme. Il le regarda retourner s'asseoir.

- Je vois. Les rêves sont si énigmatiques, j'espère que cela ne vous tourmente pas exagérément.


Peu importe ce que cela était, entendre Trey essayer d'avancer des arguments et s'emmêler les pinceaux était très divertissant. Face au regard de son Shinigami d'amour, ses yeux se plissèrent d'amusement. « Plus tard, plus tard »

Trey paraissant tellement vexé maintenant. Mais, décidément, ce denier ne comprenait pas que plus il prenait ce ton plus Karma voulait le torturer mentalement.

- Je peux ... ou bien je ne peux pas ... Il prit un air ennuyé. Mhhh. Est-ce que tu penses vraiment que je n'en suis pas capable ... ?

Il adorait réellement lui faire des frayeurs comme ça. Mais, non, il ne pouvait pas lire en lui. Cependant, il lui fit croire que oui. « Nous sommes tellement intimes et proches des âmes... Qu'en sais-tu finalement ? » Encore et encore, il enfonça le clou.

Les dires de Trey le firent rire. Un rire tel qu'on eut l'impression qu'il savait tout.

- Ça n'a pas l'air de te déranger. Tu as pourtant des choses à accomplir, mais chaque fois tu risques ta vie avec moi pour une partie de jambes en l'air. N'as tu pas peur de mourir une deuxième fois précocement ?

Il s'arrêta en même temps que Trey et regarda vaguement les vêtements. « La simple existence de Luck est une nuisance. Je pense qu'il n'y a pas d'autres raisons. » Dit-il lugubrement.

Il sentit comme un étourdissement.

- Tu veux rentrer ? Il la cacha parfaitement.

Karma eut soudain envie que Trey y aille et se préoccupe d'autre chose que lui pendant quelques instants. Ouvrant la porte, il le poussa à aller voir.


Camille rit face à tous ces enfantillages. « Dis Luck ... Quand on rentrera là-haut, on va se faire une soirée film d'horreur-saké » C'était une très bonne idée de mer***. Mais quand Camille disait quelque chose, c'est qu'ils allaient le faire. Pour lui, c'était déjà adjugé.

Dieu eut ensuite un cri d'horreur face à toutes ces révélations qui sortaient de la bouche de Luck, et il eut aussitôt fait de la bâillonner avec sa main. Il chuchota, faussement gêné.

- Mais ne dit pas tout ça, mon petit Luck, tous ces aléas de papa tristes doivent rester secrets ! C'est ce qui en fait la beauté !

Oh. Pourquoi Luck saignait maintenant ? En bon petit infirmier, Camille fit apparaître en un claquement de doigt un mouchoir absorbant puis lui donna. Un papa réparait toujours les bobos de ses enfants.


Undy ouvrit la porte du fiacre en marche, passa la moitié de son corps dehors et essaya de couper de nouveau la corde de cette fichue luge. Personne ne touchait à ses cheveux si bien entretenus ! Mais la malchance lui fit lâcher son couteau, qui fut alors abandonné sur le sol. Jamais lui et son propriétaires ne se retrouveront, surtout que Camille regarda l'arma passer à côté d'eux comme un poisson qu'on allait gober.

- ...


Le croque-mort se rassit et mangea un de ses propres biscuits. « Non, je suis la personne qui vous ramasse lorsque la vie vous quitter et vous sublime dans un cercueil »

Une sale ambiance venait de s'installer. Non ... Ce n'était pas à cause de lui tout de même ?


Alois regardait ses ongles vernis avec ennui pendant que sa démone s'adonnait à une séance de massage.

- Hm, oui, et bien ça passe je suppose.

Il réfléchit quelques instants à ce qu'il s'était passé ces derniers jours. Asmodée avait été trop sale dans son travail d'éradication des anges. « Tu te rends compte que bientôt le ciel va nous tomber sur la tête ? » et c'était peu de le dire. « Qu'es ce que tu comptes faire pour ça ? »

Son ton était clairement accusateur. Il sentait que les choses n'allaient pas se passer comme prévu. Agacé, il repoussa sa main et se redressa.
Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Jeu 28 Juin - 20:58



Himmel se demandait de quel période le prince parlait . Elle ne lui demanda pas . Il devait lui aussi sujet à ces drôles de réflexions qui la saisissait quand elle était dans sa présence . Mais elle ne le blâmait pas de l’avoir secouru , elle lui en était vraiment reconnaissante . De plus , elle était à présent la professeur d’allemand du prince . Elle aurait l’occassion de le revoir mais aussi de voir l’extérieur

-N’avez-vous jamais auparavant usé d’autres choses que de belles paroles ? Vous ne vous êtes jamais battu pour quelque chose ?

Elle avait l’impression de parler de quelque chose de précis . Elle continua de peindre . Et malgré ce petit épisode de malaise , elle finit par retrouver sa concentration . Puis elle n’avait pas beaucoup aidé . Elle n’avait fait qu’aggrandir Sa gêne même si elle ne s’en était pas rendu compte . Elle ne semblait pas avoir de limite .

-J’ai fini

Elle tourna son œuvre vers ce dernier « Je continuerai à la peindre un autre jour . Merci d’avoir perdu si élégamment  » précisa t-elle avec un petit amusement . Elle alla chercher les vêtements de Vlinder et lui tendu . Finalement , elle se dirigea vers la porte .

-Ne vous faites pas trop attendre en étant coquet plaisanta t-elle en fermant la porte derrière elle laissant la muse et l’oeuvre seul dans la pièce




Trey tirait une tronche de celui qui n’y croyait pas un mot . Mais il devait avouer qu’il avait un petit doute . Karma savait bluffer quand il le désirait . Le shinigami passait sa main , dans ses cheveux blonds visiblement ennuyé par toutes ces questions auxquelles , il faisait semblant de connaître la réponse .

-Je sais que tu adores mentir ou plutôt cacher la vérité quand ça t’arrange .

Trey à sa question haussa les épaules «  Rester en toi pour l’éternité . Sur ma liste de mort horrible , ce n’est pas la plus horrible  » . Finalement il fit du lèche vitrine . En entendant Karma parler ainsi de Luck , Trey hocha affirmativement la tête . Il était d’accord , il était un nuisible .

-Je m’en débarrasserai un jour

Trey finit dans le magasin après y avoir été poussé . Le shinigami haussa un sourcil étonné . Trey adorait le lèche vitrine et acheter des vêtements , mais il ne pensait pas que ça intéresserait grandement Karma de réaliser ça avec lui




Lucky était emballé pour une soirée cinéma . Mais il fallait encore qu’il ne soit pas trop occupé à rembourser ses multiples dégâts . Néanmoins refuser une soirée saké ferait de lui un monstre . Lucky hocha affirmativement la tête « J’espère que ça ne sera pas comme la dernière fois  » . Parce que même être avec Camille qui avait tout créé n’était pas rassurant . Peut-être que le fait de le savoir un peu tordu lui faisait peur . Camille avait une sacrée imagination .

-...

Pendant que Camille lui mit la main sur la bouche , il observa le couteau échouer sur la neige . Mais finalement , il finit par se mordre la langue et commencer à se noyer dans sa propre piscine personnel rouge que Camille contenait avec sa main . Glouglou . Finalement il eut le droit à un mouchoir

-Merci .




-Un couple . C’est toujours aussi génial de vous entendre le dire

Dit-Alors Harry avec un petit sourire . Il se demandait s’ils allaient pouvoir sortir d’ici et se reposer maintenant . Il voulait se reposer de cette séance de torture
Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Ven 29 Juin - 16:37


Vlinder sourit en repensant aux événements d'aujourd'hui.

- Eh bien, je me suis battu pour vous il y a peu de temps de cela non ?


Plus sérieusement, son commentaire lui semblait être un mystère qui n'éclairait pas davantage le brouillard dans son esprit. Si. Il en avait la vague impression. Mais il ne pu y réfléchir plus quand la jeune femme s'avança pour s'enquérir de son état. Ses mains furent si douces quand elles prirent la sienne. Il n'avait pas voulu qu'elle reparte aussi vite sur son siège même s'il semblait gêné.

Il regarda son travail quand elle lui annonça avoir finit. "Je n'aurai pas besoin de me dénuder a nouveau pour les couleurs ... Si ?" Vlinder disait ça sur le ton de l'amusement. Sa voix fut ensuite plus empreinte de légèreté, et il sourit avec une certaine innocence, son visage s'éclairant légèrement.

- J'aime beaucoup.

Le jeune prince espérait qu'elle n'y verrait pas la une forme de narcissisme. Il la regarda se lever puis fermer la porte derrière elle. Un énorme soupir s'échappa de ses lèvres, souffle qui semblait avoir été contenu bien trop longtemps, et il se permit de se laisser aller sur son lit quelques secondes, son visage dans le coussin, cachant ses rougeurs.

- Seigneur ...

Pas qu'il était croyant, mais il montrait son désarroi. Il devait se reprendre. Le silence flotta dans la chambre longuement avant qu'il ne finisse par se lever et se rhabiller. Ainsi, il se sentait bien mieux. Passant ses mains dans ses cheveux pour vérifié qu'ils étaient bien disciplinés, il se rappela des dernières paroles d'Himmel et se retrouva alors à nouveau gêné. Il ne devait pas rester là à se faire beau.

Enfin, il ouvrit lentement la porte et sortit de sa chambre pour la rejoindre "Pardon pour l'attente, mademoiselle"


- Alors comment savoir si je mens ou pas, je te poses la question ?

Il allait lui laisser le doute. Avec Karma, ce n'était jamais noir ou blanc, ce qui pouvait être extrêmement frustrant. Il n'avait jamais de réponses exactes aux questions. D'un regard un peu morne, il regarda les différents pièces de tissus devant eux. Ce que Trey pouvait être ennuyant avec ça, par contre.

C'est quand il sentit que quelque chose n'allait pas que ce magasin sembla soudain plus intéressant. Poussant le Shinigami a aller faire un tour, il gagna quelques minutes, se dirigeant vers la ruelle qui le séparait d'un autre bâtiment. Sa main gelée se posa sur la brique et il fronça les sourcils.

Il prit quelques secondes pour s'accroupir. Les humains avaient souvent un réflexe similaire quand ils remettaient quelque chose. Sauf que les démons ne remettaient pas quelque chose. Naturellement, il vient a la conclusion qu'il était peut être en manque, bien que ce genre de symptômes ne lui étaient jamais arrivés. Quand il vit quelqu'un passer par cette ruelle sombre, il se servit sans ménagement. Il se sentit alors légèrement mieux, mais ce n'était pas encore tout à fait ça.

Pour ne pas éveiller inutilement la curiosité de Trey, il repartit dans l'échoppe pour le rejoindre, le même air neutre sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2903
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Ven 29 Juin - 20:39



Elspeth aimait beaucoup ce mot, elle aussi, surtout lorsqu'ils leur étaient associés. Elle aurai bien aimé pouvoir se reposer, mais ils devaient d'abord régler cette affaire avec Alluka et Ivan qui voulaient leur parler. Mais s'ils décidaient de laisser tomber cette discussion peu agréable, ce n'était pas elle qui allait se plaindre.

- Et si nous rentrions?




Eden regarda le couteau tomber. Il hésita. Il n'avait pas besoin de demander à arrêter le crosse pour descendre et aller le chercher, l'embêtant, ce serait de remonter ensuite. C'état plus compliqué dans l'autre sens. En plus, ce n'est pas comme s'il avait perdu son petit bébé. Il perdit de précieuses secondes à peser le pour et le contre et finalement, le couteau disparu de son champs de vision.

- Je suis désolé...

Il s'en voulait de ne pas avoir réagi plus vite. Pendant ce temps, Undertaker révélait sa fonction à Allen, qui réussit à ne pas ciller. Le malaise venait surtout d'Eden qui espérait que la jeune demoiselle n'était pas trop choquée.

- Je vois. Peut être que je serais votre cliente un jour.



Asmodée apprécia le compliment (parce que ça en était un), quand Alois ne se plaignait pas, c'est qu'il était satisfait. Par contre, son petit maitre semblait bien moins emballé par son travail sur les anges. En même temps, ce n'était pas si facile de venir à bout d'une de ces créatures.

- Et bien, un proverbe démoniaque dit que lorsque le ciel menace de tomber sur le tête, alors les entrailles de l'enfer s'ouvrent également. Une chaine à réaction va sans doute se mettre en place. Une guerre. Le chaos. Un délice, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Sam 30 Juin - 2:37



Himmel était en effet d’accord mais pas tout à fait satisfaite de cette réponse. Elle ne savait même pas quelle réponse elle attendait . La jeune allemande continua donc de peaufiner son œuvre . Il manquait encore les couleurs principales , les ombres et les nuances . À la question de Vlinder , une lueur amusée traversa son regard . Cette malice , elle ne la cacha pas et regarda le prince dans les yeux

-C’est bien gentil Vlinder , mais je n’aimerai pas abuser de votre bonté . De plus que dirait-on si l’on nous voyait si souvent enfermé dans une chambre en demandant à tout le monde de ne point approcher . Je crois que ça ferait jaser .

Himmel regarda son œuvre . Elle semblait prendre plaisir à cette situation néanmoins et ne s’en gênait point . Mais elle était celle qui avait gagné le pari . Himmel observa ensuite Vlinder se découvrir à travers cette œuvre « Nous sommes deux . Mais je dois vous prévenir tout de suite , je la garderai pour moi . Vous êtes ma première œuvre  » . Elle contempla son travail avec le sourire d’un artisan en face de son projet finalement réalisé . Elle viendrait récupérer son œuvre plus tard . Himmel décida de laisser Vlinder s’habiller .

La blonde joua doucement avec les pans de sa robe . Elle allait devoir trouver un endroit où dormir dans la capitale . Pas trop loin du palais . Elle comptait bien donner ses cours d’allemand à Vlinder . L’excitation de se trouver dans une grande ville avec comme seule compagnie sa femme de compagnie la rendait ivre de joie .

-N’ayez crainte . Je n’ai point trop attendu . Je voulais vous faire m’accompagner jusqu’aux portes du palais car il faut bien que je m’en aille et que nous décidions quand est-ce que je vous donnerai vos cours .





-Je n’en sais rien . C’est ça d’être vivant tout comme tu ne sais pas si je mens ou pas .

Trey avait été couturier , il ne pouvait s’en empêcher . Mais finalement il fut poussé dans l’échoppe pour son plus grand plaisir mais ça lui paraissait tout à fait suspect . Karma détestait quand il entrait dans les échoppes parce qu’il prenait trop de temps . Il haussa un sourcil , se demandant ce qui lui avait bien valu cela . Est-ce qu’il avait vu un ex ? Pire , ses parents ? Trey jeta un coup d’oeil À l’extérieur , ne pouvant s’empêcher d’être inquiet .

Finalement , il décida de rester dans l’échoppe et s’acheter un nouveau smoking . Quand Karma arriva , il lui jeta un regard rempli de question « Tu as un soucis ?  » lui demanda t-il tandis qu’il fouillait dans ses poches pour payer le vendeur . Le blondinet paya donc puis récupéra sa tenue .

-Tu vas bien ?







- C’est une bonne idée . De toute façon , cette conversation peut avoir lieu demain . Mais où irions nous dormir ?

Il n’avait pas envie de retourner chez lui avec ses parents . Peut-être pouvaient ils louer un hôtel ? Cela leur permettrait de se reposer non loin de là . Harry n’osait pas vraiment proposer cela . Elspeth risquait de lui retirer des points si durement gagné
Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Dim 1 Juil - 15:08


Il n'osait pas imaginer ce que les bonnes pouvaient répandre comme rumeurs. Vlinder espéra qu'aucune d'entre elles ne les avaient vu. Plus que ça, cela pouvait leur créer de réels problèmes.

- Vous devriez vous déclarer officiellement professeur du Prince, vous serriez ainsi exemptes de quelques regards curieux ou indiscrets lorsque nous sommes ensemble.

Evidemment, il n'avait pas pu s'empêcher non plus de songer à ce qu'elle sous-entendais, enfermés dans cette chambre qui sembla soudain étroite. Pour une fois, il parvient à dissimuler ses pensées tout en soutenant le regard de la jeune fille.

Le Prince était assez soulagé qu'elle veuille garder cette oeuvre pour elle. Cette décision étant prise, il n'avait pas à énoncer de craintes par rapport à ça. Il perdrait toute dignité si ce dessin se baladait dans la nature.

Vlinder, après s'être calmé, finit par sortir. Il hocha la tête "Il va de soi" Sur ce, leurs pas résonnèrent dans les différents couloirs. Comme craint, ils croisèrent plusieurs jeunes servantes à leur tâches, qui les regardait du coin de l'oeil ou chuchotaient en riant légèrement entre elles. Vlinder s'en retrouva gêné mais ne dit rien et raccompagna Himmel.

- Mais avez vous seulement un endroit ou dormir ... ?


Karma ne s'attendait même pas à ce que Trey le lui demande. Il fronça légèrement les sourcils.

- Pourquoi j'irai mal ?

C'était une vraie question. En temps que démon, il ne s'était jamais sentis malade, fiévreux, ou autre. Il allait parfaitement bien. Il en était convaincu. Ne serraient-ils pas trop humain sinon ? Il agita légèrement la main pour que le Shinigami ne continue pas sur ce sujet.

- Un peu faim. T'as pris quoi ?

Ce qui était suspect finalement, Karma n'en ayant rien à faire du contenu de son sac ou de son style vestimentaire.



Les yeux d'Alois brillèrent alors d'une vie nouvelle.

- Une guerre ?

Il laissa Asmodée lacer ses bottes interminables tout en imaginant cette scène. Comme c'était fou, de laisser faire ça et de se retrouver au milieu de ce carnage. Comme c'était une bonne idée. Un bain de sang entre anges et démons, les y amener tous seuls plutôt que de faire le sale boulot eux-même.

- J'espère que ça arrivera. Sincèrement. Asmodée. Fais tout pour, c'est un ordre.


Sa vie n'avait que peu d'importance. Il voulait voir ça.


Un "Moooh" attendrit s'échappa des lèvres de Camille.

- Mais ne t'en fais pas mon petit bébé, papa sera toujours là pour te protéger !

Sur ce, il le sera contre lui pour un gros câlin tendis qu'il se noyait dans son sang. Gentiment, il lui proposa ce mouchoir, puis regarda le visage de Luck pour vérifier que ça ne saignait plus. Fascinant. On aura dit que son corps se régénérais plus vite pour pouvoir se faire mal à nouveau. Du vrai masochisme ! Kagerourou aurait adoré.

- On est bientôt arrivé ? Hurla-t-il pour se faire entendre.


Undertaker sortit un autre couteau de ses poches (personne ne voudrait savoir tout ce qu'il s'y cache)

- Ne t'excuses pas. J'en ai encore plein. Tiens.

Sur ce il lui donna celui la "Cadeau". Son attention revint ensuite sur la jeune Allen. Comme elle était intéressante. Ce qu'elle lui disait lui réchauffait le coeur, comme il avait hâte de l'enterrer. Il se mit déjà à imaginer toutes sortes de choses pour la rendre plus belle.

- Uhu je serais très content. Avez-vous une préférence concernant votre cercueil ?
Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Lun 2 Juil - 2:40



Himmel supposait que les rumeurs devaient vite parcourir les couloirs de ce grand château . Elle ne voulait pas tenter le diable et s’aventurer encore une fois dans la chambre de Vlinder. Cela ne serait pas désobligeant pour elle puisqu’elle n’avait pas de titre et ne donnait pas de crédit à des rumeurs . Mais pour un prince , cela serait problématique . La jeune femme réfléchit à la proposition de Vlinder

-Parlez en à la reine et je viendrais dans la semaine me présenter de nouveau mais en tant que préceptrice elle sourit Je reviendrai jeudi . Cela vous va ?

La demoiselle observa quelques demoiselles et dames murmurer . Si elles avaient l’air curieuse , elle l’avait l’air tout autant . Ça eut le mérite d’en surprendre quelques unes et d’e, désarçonner d’autres . Himmel se replongea dans la conversation quand Vlinder lui parla d’endroit où dormir . La demoiselle agita son doigt

-Je trouverai bien un hôtel dans la capitale . Puis on ne saurait me dire non , je suis très convaincante quand je le veux . Et puis je ne pars pas sans le sous Et esseulé . Mon père m’a laissé une bonne fidèle et une bourse qui pourrait faire pâlir le plus fier des hôteliers . Avec un peu de chance , je vous accueillerai dans mes appartements .

Himmel en rigola un peu , puis finit par passer la main dans ses cheveux blonds « Je dois avouer que c’est effrayant . Mais si je vis encore sous la protection de quelqu’un sans avoir découvert le monde , j’aurais l’impression d’avoir confronté mon père pour rien . » précisa t-elle . Oui , elle voulait être indépendante

-Je deviendrais quelqu’un . Je suis le ciel . Personne ne peut savoir où sont mes limites ou m’en donner elle lui tapota gentiment Le Bras Mais revoyons nous ... d’accord ?  »





- Tu m’as dit ce matin que tu n’avais pas mangé depuis longtemps. Rappelles-toi , tu m’as dit que j’aurais pu te laisser mon amant de ce matin en vie parce que tu avais faim .

Expliqua Trey en replongeant dans ses emplettes . Depuis quand il était l’ami attentif ? Ça lui fit tirer la langue de dégoût de s’entendre parler comme ça . Il agita ensuite son smoking au nez du démon . Il serait à tombé dedans .

- J’ai un bal bientôt et je dois avoir l’air distingué . Ça crie pas « je suis distingué » ça ?

Puis il regarda Karma « Tu veux qu’on aille dans un quartier pas fameux de Londres questions de te trouver quelque chose à manger sur le chemin . Tu vois si on avait suivi Luck , on t’aurait trouvé à manger . Je déteste quand je sonne comme un adulte chiant mais j’avais raison . »


Revenir en haut Aller en bas
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Lun 2 Juil - 14:00


- Bien sur, jeudi.

Il se surprit à songer qu'il aurait aimé la voir encore plus tôt. Pour échapper à ces pensées, il se mit à jouer un peu avec ses mains, frottant ses doigts entre-eux et les crispants "Ce n'est pas raisonnable..." Un léger soupir franchit ses lèvres.

- Elle sera très contente de vous accueillir.


Vlinder espérait juste qu'elle ne lui parlerai pas de coeur et de relations suite à cette entrevue. Il avait beau être fils adoptif, et elle mère aimante, la famille royale était importante. Bien qu'il ne soit pas destiné au trône malgré le fait qu'il soit l'aîné, trouver une femme digne de lui était aussi dans les plans de la reine. Le jeune Prince savait qu'en ce moment même, quelques jeunes filles étaient triées sur le volet. Il ne devrait pas, mais cette situation le peinait. Surtout après cette journée.

- Vous me soulagez,
dit il en souriant. Je n'aurai pas pu dormir tranquille si je ne vous savais pas avec un toi sur la tête et accompagnée. Il hocha la tête avec un sourire quand elle lui proposa de venir voir ses appartements.

Ils sortirent dans le jardin et il la raccompagna jusqu'au portail, qui fut ouvert par les deux gardes.

- Je crois en vous ... Je n'ai aucun doutes.

Evidemment qu'ils se reverraient.


Il regarda le sac s'agiter devant son nez.

- Un bal ? Dans quel but ? Et arrête de faire le monsieur je sais tout.


Étonnamment, il n'était plus d'humeur. Ils firent encore le tour du magasin avant de finalement en sortir, un petit attroupement s'étant formé autours de cadavre qu'il avait laisser dans la neige, en plein milieu de tout.

- Je me suis déjà servis. Mais je dirais pas non pour un deuxième.


Cette sensation dérangeante ne s'était toujours pas dissipée. Sans un regard pour son oeuvre, ni une once d'empathie du point de vue de la petite populace appelant de l'aide, il continua son chemin direction les bas quartiers pour se rassasier.

Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Lun 2 Juil - 16:50

[quote="Eimi-chan"]

Himmel voulait pouvoir revenir , une fois sa situation quelque peu avancée . Et de plus , elle voulait se procurer des manuels d’allemand ainsi que de la peinture et des crayons . Elle aurait tant de chose à raconter à Vlinder . Elle avait déjà hâte d’être à jeudi . Himmel finit par sourire au prince

-Je ferais de mon mieux pour être la meilleure enseignante possible

Himmel fut accompagné . Et elle apprécia la compagnie de Vlinder jusqu’à la fin de cette petite escapade . Elle le salua et finalement sa dame de compagnie se montra enfin . Elle observa ce nouveau pays , ces nouvelles aventures devant elle . Les autres jours de la semaine passèrent si rapidement qu’elle ne les vit pas passer .

Pendant ce temps là , un homme blond , bien connu pour ses catastrophes se baladait en Sarajevo.




- Je ne sais pas , j’ai été invité par Emily Mac carthy et certaines personnes que je désire rencontrer seront là . Du coup , je compte y aller . il regarda Karma La roue tourne .

Puis il finit par sortir du magasin , il avança avec Karma vers les bas-fonds . Il jeta un coup d’oeil vers la foule . Encore faim ? Trey trouvait cela étrange . Ce n’était pas la seule chose étrange qu’il avait remarqué sur Karma . Mais il voulait être sûr que ce qu’il voyait finisse par en quelque sorte se montrer d’autant plus .

-Tu viendrais au bal ? Ça pourrait être sympa
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 2903
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 22
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Lun 2 Juil - 18:36



Elspeth était soulagée que Harry veuille bien reporter cet entretien à plus tard. Elle aurait bien proposée d'aller chez elle, mais c'était plutôt éloigné du manoir de l'ancienne amie de son Harry. Et elle préférait ne pas avoir ces deux psychopathes au trousse. Et en même temps, plus loin ils seraient d'eux, mieux elle se sentirait.

- Je suppose que nous devons rester dans les parages pour ne pas les agacer, il nous faut donc trouver un hôtel convenable. Je n'aime pas ce genre d'endroit mais au point ou nous en sommes, même ce genre de lieu me convient.




Eden se sentit tout de suite moins coupable, quand il vit qu'Undertaker avait au moins un autre de ces couteaux en stock. Il devait vraiment arrêter de s'inquiéter pour tout et n'importe quoi, après on s'étonnait qu'il était un ange plutôt nerveux. C'était peut être dû au fait qu'il était au service de Camille, et ce dernier aimant beaucoup le taquiner... il avait maintenant des séquelles irréversibles.

- Oh... merci.

Il ne savait pas ce qu'il pourrait bien faire de ce couteau mais il le garda malgré tout, parce que c'était un cadeau. Il lui trouverait bien une utilité. Aellen n'était pas dérangée par le fait d'entamer une discussion à propos de son futur cercueil.

- Pas trop superficiel, je suppose. Je n'aimerais pas qu'il y ai trop d'artifice et de couleur. Ca ne me ressemblerait pas.

Elle entendit ensuite le Dieu demander si c'était encore loin. Elle fut tentée de l'ignorer, elle ne voulait pas se casser la voix pour s'entendre dire quelque chose comme "dommage, je voulais rester sur la luge plus longtemps"

- Oui, bientôt ! répondit-elle néanmoins en espérant s'être fait entendre.



La démone savait que cette information lui plairait. Alois était un humain comme elle les aimait, avec un gout pour la destruction et le chaos. Ils étaient beaucoup plus intéressants que les insipides humains qui essayaient de suivre "le droit chemin"

- Oui, faire éclater une guerre ne devrait pas être trop difficile, il suffit de pousser les anges à bout. Quant aux démons, ils ne refusent jamais un bon carnage.

Elle laissait les chaussures de son petit maitre qui se montrait fort enthousiaste. Il en fit même un ordre. Elle était contente de lui avoir fait plaisir.

- Bien évidemment, petit maitre, je ferais tout pour vous contenter. Vous assisterez à l'Apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Shirayuki

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 19
Localisation : BlubBlub

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Mer 4 Juil - 11:47


Les jours passèrent, son impatience grandissait. Il voulu prendre de l'avance pour ne pas la décevoir et ne pas perdre de temps, et très vite son bureau fut remplit de tous les manuels qu'il pu trouver, qu'il décortiqua, dont tenta d'apprendre le vocabulaire et la grammaire. Vlinder allait presque tous les jours se coucher avec un mal de tête.

Mais sans cesse il rêvait d'elle, de moments agréables qu'ils avaient passés ou qu'il espérait passer avec elle. Se réveiller avec l'impression que son parfum emplissait la pièce était devenu habituel, et seul dans ce secret il n'en avait pas honte, profitait de cette senteur jusqu'à ce qu'elle disparaisse.

Le jour J, il s'apprêta élégamment tout en n'exagérant en rien. Il ne voulait pas qu'Himmel se fasse des réflexions étranges sur les raisons de cet effort particulier. Dans le jardin, le jeune prince faisait les cents pas, les mains dans le dos.


Ses mains dans les poches de son manteau, Karma regardait droit devant lui. Il n'avait aucune idée de qui était cette Emily Mc Carthy. Mais si Trey avait reçu une invitation, c'est qu'un démon était derrière elle. Ça ne lui disait rien qui vaille. Il lui jeta un regard amusé et se tourna pour marcher en arrière quand il l'invita.

- Comme c'est mignon. M'inviter au bal, comme un jeune homme le demanderai a une jeune fille. Alors c'est le moment pour ...

... Un petit jeu de théâtre. Karma avança sa main près de sa bouche puis prit un air gêné, regarda quelques instants ailleurs comme s'il n'osait plus lui faire face puis le regarda à nouveau. Il sourit comme une jeune fille rentrant à peine dans l'âge adulte.

- J'en serai enchantée, dit-il avec une voie fluette.

Sur ce, il termina en lui tendant sa main, attendant qu'il en embrasse le dos.

Revenir en haut Aller en bas
Eimi-chan

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 21
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Jeu 5 Juil - 2:07

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]

Himmel portait une robe de style directoire . Un style l’eloignant des corsets , armatures et toutes choses la restreignant . Elle était habillée comme elle le désirait , plus librement et simplement . Ses cheveux attachés par une broche avec un papillon aux ailes blanches . Mais cela n’empêchait pas quelques unes de ses mèches de retomber .

La demoiselle tenait ses livres en main tout en suivant un garde . Elle put voir son ami faire les cents pas et une satisfaction la gagna . Le garde prit congé et la laissa s’avancer vers Vlinder seule

-Vlinder , je suis si heureuse de vous revoir

Lui dit-elle alors en s’approchant de lui , ses livres contre elle . Ses yeux brillaient de joie de pouvoir enfin le revoir « Le temps m’a parut si long sans vous . J’ai eu temps de moments d’absences que ma dame de compagnie me pensait malade . Mais il est difficile d’expliquer une telle chose à une femme si stricte . » . Sa dame de compagnie crierait tout de suite au charmeur , elle traiterait Vlinder de sacripant , voleur de cœurs . Elle ne pourrait pas simplement,t comprendre que leurs deux âmes s’accordaient si bien

-Comment allez-vous ? Si vous saviez ce que j’ai vécu quand j’ai quitté le château . Le mieux pour résumer toute cette histoire est que je vis dans cette si belle église qui se trouve ici

Elle l’indiqua du doigt « Ça un charme  »




Trey regarda toute la mise en scène de son ami . Air effaré , dêtournement de regards , hésitation . Le shinigami hésitait entre jouer le jeu et rire . Mais il trouvait que ces petits airs allaient plutôt bien à Karma . Il était une jolie demoiselle en plein dans la fleur de l’age . Trey alla prendre sa main de manière délicate , se penchant légèrement et ramenant un peu plus la main vers lui . Mais il ne fallait jamais trop se pencher , parce que pendant ce baise-main , il fallait absolument garder un contact du regard . Oui , jeter un petit regard pour faire vaciller la jeune fille (ou plutôt le Karma ) . Trey à la fin de ce baise main et ce petit jeu de regard sourit

-Je suis l’homme le plus heureux du monde , mais je le serais encore plus lors de ce bal à vos côtés

Trey lui fit un petit clin d’oeil puis lâcha sa main . Il avait l’experience . Ou plutôt , il se souvenait encore de toutes ces petites techniques . Trey finit par avancer de nouveau « Pas mal le role play . Je vois que tu as eu le temps de t’entrainer à cette parfaite imitation  »






Lucky saignait beaucoup mais finissait toujours par se soigner en quelques minutes . Dans sa malchance , il y avait un peu de chance . Après tout le cela lui permettait de rester en vie , même s’il avait des blessures horribles

-On arrive bientôt .

Tant mieux , il avait les fesses congelés à cause de la neige




Harry lui présenta son bras pour l’assister et l’emmener vers une calèche . Cela ne leur ferait pas de mal de se reposer donc . Il s’en alla avec elle . Une fois à l’exterieur de la maison , il appel de la main un Cochet . Il ouvrit ensuite la portière à la demoiselle , donna quelques pièces au cocher et lui indiqua où ils allaient puis monta à son tour
Revenir en haut Aller en bas
Nonotako



Messages : 1
Date d'inscription : 01/11/2018

MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    Jeu 1 Nov - 21:13

(Hello ! Une intrus se permet de poster un ancien formulaire iciiiii :

Pseudo : Nonomewtow
Nom : //
Prénom : Méphistophélès officiellement mais en réalité Satan ~
Age :  Heu... Plus vieux qu'Adam et Ève, ça c'est sûr ! Et comme ils sont morts et enterrés depuis longtemps et bien... Et bien c'est un véritable vieux bouc ! 
Sexe :
Caractère :  Au premier abord, Méphistophélès est un personnage haut en couleur et totalement décalé. Il parait encore même plus foufou que Kagero ou Grell, c'est pour dire. Souriant, joyeux et festif, c'est l'un des plus sympathiques démons que vous pourrez rencontrer. Étrangement, on ne se méfie absolument pas de lui et on le considère comme inoffensif.
Aha... Et bien non.
Si vous pensez que c'est un membre de son espèce différent des autres et pacifiste, vous vous trompez. C'est le pire d'entre tous justement, la plus grosse ordure que vous pouvez imaginer. Ce n'est pas le diable pour rien après tout. Lui, des sentiments de pitié ? Ô, certainement... Il aura pitié de votre sentence en Enfer qu'il trouvera trop légère et l'alourdira simplement pour son bon amusement. Il aime la souffrance, chez les autres évidemment, les cris, la haine. Les vengeances des humains, leurs mauvais sentiments et les dépravations dont ils sont capables l'amusent particulièrement. Et ce qu'il adore par dessus tout, ce sont les génies du crime qui innovent en matière d'atrocité. Ceux-là le passionnent toujours, il doit imaginer toujours plus de tortures exquises et horribles pour eux. Sisyphe et Prométhé ne sont que les premiers d'une longue liste voyons.
Ah, comme il aime se promener sur les rives du Styx et entendre la douce mélodie des lamentations éternelles ~
Si cela seulement il était un simple fou mentalement dérangé... Mais non, il est doté de la plus aiguisée des consciences. Cependant n'est-ce donc pas le rôle qui lui fut donné, de juger horriblement les âmes débauchées ? C'est la décision de Camille, pas la sienne.
Ah, doux Camille...
Il le hait. Autant que le Diable peut haïr Dieu et vouloir pourrir toutes les formidables créations de cet être divin, si parfait. Un jour l'ange Lucifer voulut être son égal, être comme son Père et régner avec lui. On le condamna à la plus injuste des punitions. Régner sur l'horreur pour permettre à ce Dieu si beau de paraître encore plus bon qu'il ne l'est. 
Camille l'égoïste.
Satan l'aime au fond autant qu'il veut le tuer, effacer son existence éternelle. Mais il ne peut que l'atteindre par les sentiments en condamnant ses enfants chéris les humains à sombrer dans le mal le plus sombre, à le rejoindre lui, l'incarnation du Chaos.
"Attends un jour, mon cher Camille, ils m'aduleront plus que toi ~"

Les colères de Satan sont à redouter bien que peu nombreuses. Quoique... Si un démon un peu trop belliqueux essaye de se rebeller, il se fera remettre en place de la plus douloureuse des façons.
Enfin, il aime beaucoup les femmes et donc cela explique son nombre affolant d'enfants, dont Kagero ! (Et bien oui, la vérité est révélée !) Mais bon, ne croyez pas qu'il puisse ressentir un quelconque amour paternel. Enfin, si parfois l'ancien ange qu'il était apparaît et comme certaines de ses compagnes arrivent à gagner son affection, il peut avoir ses chouchous... Mais il est instable et tue souvent ses petits préférés ~
Histoire :  Qui ne connaît pas l'histoire du Saint Satan ~ ?
Phrase qu'il prononce quand on lui donne un ordre important : Sérieusement ? Faire un pacte avec lui est déjà plus qu'un honneur !
Endroit de sa marque de pacte : Tout le corps... C'est le Diable quand même, il faut que ce soit voyant ! Non, en vérité c'est dans son dos, là où se trouvaient anciennement ses ailes d'ange qui ont été arrachée lors de son exclusion du paradis...
Lien :  )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kuroshitsuji [T2]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Kuroshitsuji [T2]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kuroshitsuji-Anime
» Kuroshitsuji II
» Kuroshitsuji
» [NEW] Une saison 2 pour l'animé de Kuroshitsuji !
» [ Fanfiction à "chapitres" ] Kuroshitsuji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: