Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Junjou romantica T.3

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeDim 23 Déc - 12:30

-Victor-

Quand le jeune homme déclara ne pas être habitué à prendre des risques, le patineur esquissa une petite moue enfantine. Cet étudiant devait être bien ennuyeux, ou s'ennuyer, dans sa vie pour ne pas parvenir à animer son quotidien d'une quelconque façon. La jeunesse était une étape à ne pas louper, car on était physiquement plus restreint en vieillissant. Victor le savait, même pour son cas personnelle. Il n'avait même plus une décennie de patinage devant lui avant que ses capacités, sa souplesse ne décroissent au fil des mois... Et bien qu'il essayait de ne pas y penser, cette perspective l'effrayait. Que faire après, une fois qu'il ne serait plus qu'un champion déchu ?
C'était pour trouver une réponse qu'il s'était pris une année de retraite. Pour commencer à investir dans un avenir futur qui ne lui ferait pas regretter l'âge d'or des compétitions et des succès sur la glace.

-22h ? C'est parfait. J'attendrai devant la boutique.

Victor était enjoué à cette idée. Il allait enfin pouvoir passer du temps avec une personne autre que les professionnels de son milieu. Et puis ce petit vendeur avait un visage adorable, quoique renfrogné par un défaitisme et une discrétion qui se voyait aisément. Son regard ne brillait pas pour une quelconque passion.

-D'accord, d'accord. Voilà, je m'en vais. 22H, n'oublie pas ! Dasvidania!

Dans un élan d'énergie, il fit retomber les lunettes sur son nez, prit ses articles et décampa sans plus de cérémonie. Le caissier l'amusé néanmoins. Renvoyé juste pour un petit retard, quel pessimisme ! Mais en dehors du fait que ce soit pour inventer les pires scénarios possibles, ce petit avait une imagination rafraîchissante et débordante, bien ancrée dans un quotidien quasi inconnu du russe.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeDim 23 Déc - 15:01

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi savait qu'il était ennuyeux. Il n'aimait pas sortir, ou s'amuser avec d'autres. Dans les discussions de groupe, il restait la plus part du temps silencieux et répondait essentiellement par "oui", "non" ou "je ne sais pas". Au final, il avait fini par décourager les gens qui avaient essayé de l'intégrer, et il n'avait jamais vraiment eu d'amis proches. Il n'était pas le gars qu'on invitait à chaque anniversaire. Mais ça lui convenait. Moins il côtoyait les autres et moins il avait l'impression d'être inférieur en se comparant. A moins que ce ne soit l'inverse ?

- Attendre devant la boutique ? Mais....

Victor partit finalement, mais est ce que Takashi arriverait vraiment à lui échapper? Et s'il restait camper devant la boutique jusqu'a sa fin de service? Qu'il finisse à 21h au lieu de 22h ne changerait rien dans ce cas ! La sortie de derrière ! Il pourrait se faufiler par là. Seuls les employés y avaient accès, c'était parfait. Pourtant, en se souvenant de son regard enjoué à l'idée de passer du temps avec lui, il se sentit coupable. Il ne pouvait pas faire ça. Il ne pouvait pas lui poser un lapin. Et si Victor en devenait si triste qu'il ne faisait pas attention en traversant la route, et qu'il se faisait écraser par un camion qui passait par là ? Et puis, ça faisait si longtemps qu'on ne s'était pas réjuit de sa compagnie... mais bientôt, il serait comme tous les autres. Bientôt, il le décevrait lui aussi. Le patineur finirait par se rendre compte à quel point il n'avait rien d'intéressant. Il ne savait même pas comment est ce qu'il pouvait vouloir de sa présence.

C'était définitivement mieux s'il n'allait pas à ce... il ne savait même pas comment appeler ça. Une sortie ? un piège ? une torture que le destin lui infligeait ? une occasion supplémentaire de se ridiculiser? Il ne voulait pas donner une mauvaise impression de lui mais en même temps, il savait qu'il n'avait rien pour faire bonne impression. Il devait arrêter de penser ou il allait pleurer devant sa nullité. Finalement, le temps passa et la fin de son service arriva. Il ne savait toujours pas quoi faire. Si ça tombe, Victor n'était même pas devant la supérette à cette heure-ci. Il alla se changer dans les vestiaires et regarda la porte des employés, hésitant. Il alla poser la main sur la poignée. C'était mieux comme ça. Victor aurait perdu son temps avec lui. Mais la culpabilité vient une fois de plus le prendre à la gorge. C'était horrible de laisser quelqu'un en plan. C'était encore plus lamentable que de tomber sur la glace dés qu'il y poserait le pied.

Quelques minutes plus tard, vers 21h15, Takashi sortait finalement par l'avant de la supérette, bien qu'en trainant les pied et le regard baissé. Il n'osait même pas chercher Victor du regard. Parce que s'il n'était pas là, on le prendrait en pitié en le voyant regarder de tous les cotés comme un petit chien perdu.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeMer 9 Jan - 18:45

-Victor-

Après sa discussion avec le vendeur, Victor se dirigea vers la patinoire de la ville. Il lui fallut quelques temps avant d'y parvenir, cette dernière étant en hauteur. Le patineur refusait de se faciliter la vie en prenant le bus ou un taxi, non pas par faute de moyen -ses comptes bancaires étaient plus que bien remplis- mais simplement pour continuer à faire du sport. La marche était un bon exercice que nombreux citoyens négligeaient par soucis de rapidité ou de découragement face à l'effort.
Une fois à l'endroit désiré, il avait attendu sagement que l'heure à laquelle il avait réservé la patinoire survienne et puis il s'était rendu dans les vestiaires pour se changer et revêtir ses patins. Il avait aussi mis la musique pour répéter sur ses anciennes chorégraphies après un échauffement minutieux qui demandait souplesse et force. Enfin, il s'était exercé, mais était un peu déconcentré. L'enjeu des concours ne faisait pas peser le poids des compétitions sur ses épaules et il pouvait se laisser aller à l'imagination. Pourtant, peu à peu, ses mouvements reprirent une netteté presque stricte tandis que son instinct de professionnel reprenait le dessus. Bientôt, il fut à nouveau dans cet état de transe qu'on lui connaissait tous. Le corps en lien direct avec l'esprit, le mental occupé par les gestes à effectuer avec la plus grande des perfections.

Le russe eut l'impression que le temps s'était écoulé trop vite lorsque l'alarme de son téléphone retentit pour lui annoncer la fin de l'entraînement quotidien. Un bref sentiment de déception le saisit tandis qu'il quitta la piste à contre-coeur. Que lui arrivera t-il lorsqu'il ne pourrait plus patiner à loisir ? Le sportif secoua cependant la tête négativement pour se reprendre et fut enjoué par la pensée de passer du temps avec ce petit caissier pessimiste. Il tenait bien à montrer à cette jeune âme déçue par la vie que l'existence avait des bon côtés, quitte à l'amuser un peu s'il y parvenait. Victor se hâta donc dans les vestiaires. Il était 20h45, il avait certes encore le temps mais mieux valait prendre ses précautions. Et puis il était un peu impatient aussi, cela faisant longtemps qu'il n'avait pas eu de compagnie humaine outre son coatch, ses amis du milieux ou encore les divers journalistes qui lui sautaient dessus lorsqu'ils avaient l'occasion de le voir.
Il pensa acheter des bonbons à la boutique où travailler le jeune homme, puisque son paquet précédent était déjà fini. Le temps allait long à combler jusque 22h... Le russe prit donc son temps, observant les devantures des magasins éclairés maintenant que la nuit était tombée en ce début d'automne. Finalement, d'échoppe en échoppe, il arriva à 21h23 devant le lieu de travail de Takashi et se planta devant l'entrée, balayant les personnes devant du regard avec incertitude. Le jeune homme ne devait pas encore être là, il lui avait dit 22h...
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeMer 9 Jan - 23:46

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi n'attendait pas depuis longtemps. Et puis, à la base il avait dit 22 heure. Cependant, il ne faisait que relever la tête qu'une fois de temps en temps, vérifiant de petits coups d'oeil timides (et qu'il espérait discrets) que Victor soit là ou non. Il savait que ça ne faisait que quelques minutes qu'il attendait mais il ne pouvait s'empêcher de se demander si le patineur ne lui avait pas simplement fais une farce. Et si c'était le cas, il s'était vraiment fait avoir en beauté et il en serait mort de honte pendant longtemps. Il ne pourrait surement plus se présenter à la patinoire s'il finissait par se rendre compte que tout ceci n'était qu'une farce.

De toute façon, il y avait de grande chance qu'il se couvre de honte quoi qu'il arrive. Ce serait peut être l'alternative la moins risquée, finalement. Mais finalement, il finit par apercevoir le patineur. Il en fut à la fois surpris, un peu surpris, un peu déçu et surtout, très angoissé. Qu'est ce qui allait se passer maintenant? Non mais à quoi il pensait ? Il était encore temps de partir, il ne l'avait pas encore vu. Mais il était tiraillé : Victor était vraiment venu, ce serait vraiment très mal de fuir maintenant. Ca ferait de lui quelqu'un d'horrible, et peut être que pour se venger, le patineur se plaindrait de lui au patron, ou viendrait le tuer durant son sommeil.... stop ! pourquoi fallait-il toujours qu'il pense à plein de choses farfelues? Mais il sentait un noeud dans son estomac. C'était si désagréable .... Il ne pouvait tout simplement pas faire le premier pas, alors il se contenta de le regarder avec incertitude lui aussi, tout en restant planté là comme un piquet. Ses jambes refusaient de bouger.

Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 19:16

-Victor-

Un instant le nez rivé sur son portable, Victor ne regarda pas encore autour de lui pour chercher Takashi, dont il ne connaissait pas encore le prénom au demeurant. Il patienta ainsi jusque 21h35 avant de relever finalement la tête, espérant dans un vain élan que le caissier ait réussi à finir plus tôt dans le plus grand des hasards. Le regard bleu du patineur se posa alors sur une forme qui n'avait pas bougé depuis son arrivée. Une forme qui gardait la tête baissée depuis tout à l'heure sans oser relever les yeux. Avec le jeu de luminosité, et comme il avait un peu oublié les traits du visage de son ancien interlocuteur, le russe plissa les yeux et ressentit une légère hésitation.
Etait-ce bien lui ?
Il finit cependant par le reconnaître grâce à sa posture et un sourire franc se dessina sur ses lèvres. Nikiforov devint aussitôt plus énergique et n'hésita pas à rompre la distance qui le séparait de sa cible, postée sur le trottoir d'en face.

-Hey ! Tu as réussi à finir plus tôt ? C'est génial, ça nous laisse un peu plus de temps ! Tu veux faire quoi ? Boire un verre, aller manger des ramens, c'est bon les ramens ! Ou une autre activité?

Pauvre Takashi qui se faisait harceler par ce moulin à parole.
Hors de la glace, Victor semblait plus enthousiaste et perdait un peu de l'aura d'inaccessibilité qui le caractérisait tant dans les journaux. Il était néanmoins sincèrement ravi de retrouver l'employé au double métier et ne le cachait pas. Le pauvre jeune homme était déjà entré dans la case « connaissance désirée comme ami » du cerveau de Victor et ne risquait pas de retrouver sa liberté de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 20:15

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi commençait doucement à avoir froid, mais il resta à sa place. Il attendait que Victor vienne l'aborder, maintenant qu'il l'avait repéré. Il avait baissé à nouveau les yeux en attendant quel patineur se rende compte de sa présence, mais il dut attendre quelques minutes de plus à nouveau. Lui, c'était compréhensible qu'il ne lève pas les yeux, il était quelqu'un de timide, et qui ne prenait pas beaucoup d'initiative de base, surtout quand il avait peur. Mais Victor? Il pourrait quand même détacher ses yeux de son téléphone ! Mais bon, pour sa défense, il n'était pas censé savoir qu'il était déjà là. Mais le patineur finit par le remarquer et il l'aborda. Takashi garda les yeux baissés. Que répondre? Qu'il avait mentit? Qu'il était désolé? Mais à quoi bon, Victor passait déjà à autre chose.

- Je... des ramens, c'est bien.

C'était mieux qu'aller sur la glace, ça c'était sûr. En tout cas, ce Victor était décidément très étrange. Mais toutes les stars avaient sans doute leur excentricité. Heureusement que ce n'était qu'une célébrité du patinage, il n'aurait pas supporter que tout le monde les regarde et murmure sur leur passage. N'empêche, il se demandait toujours comment est ce que quelqu'un comme cet homme aux cheveux blancs pouvait s'intéresser à quelqu'un comme lui. Et il ne s'imaginait pas un instant devenir son ami. Demain, il serait oublié.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 20:33

-Victor-

Même en dehors du travail, le jeune homme semblait encore timide. C'était étrange, Victor avait pensé qu'il serait un peu plus vivant une fois libéré du carcan des obligations. Mais ce n'était pas grave, sans doute que le caissier se détendrait au fur et à mesure. Le russe était certes un reclus social ne s'épanouissant que dans un milieu particulier, mais il savait qu'il y avait des gens qui avait besoin d'un minimum de confiance pour se sentir à l'aise. Malheureuses personnes qui se prenaient bien trop la tête pour rien... Takashi semblait de ceux-là. Ce n'était pas grave, le patineur comprenait et n'aurait qu'à attendre que l'ancien étudiant se déride un peu en lui montrant qu'il n'était ni pédant ni un pervers étrange.
Dire que les journaux lui collaient une réputation de Don Juan sur le dos...
Enchanté à la réponse de son vis-à-vis, Victor s'exclama joyeusement et l'invita alors à le suivre, sachant déjà dans quel endroit ils allaient manger. Quoique... Peut-être que demander l'avis de son compagnon de route était une bonne idée. Takashi ne devait pas aimer que les gens fassent des choix pour lui.

-Je connais un endroit où ils font de bons ramens, mais si tu as des préférences n'hésites-pas ! Je suis preneur.

Il avait accompagné ses paroles d'un sourire sympathique, voulant aider le caissier à se détendre. D'ailleurs, maintenant qu'il y réfléchissait...

-Tu connais déjà mon nom, mais autant me présenter. Victor ! Tu connais déjà mon nom de famille. Mais toi ? Je sais que c'était écris sur ton badge à la patinoire et la caisse mais... Je n'ai réussi à voir la première fois, et je n'y ai pas pensé en te revoyant.

La franchise du blanc pouvait se révéler quelque peu déconcertante.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 21:32

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi n'était pas aussi exubérant que son interlocuteur, ce qui n'était sans doute pas plus mal ainsi. Puis, comment être vivant quand rien ne l'intéressait vraiment? Sauf peut être une ou deux choses, mais de là à se penser doué dans un domaine, il y avait une sacré différence. Quant au fait de se sentir suffisamment à l'aise pour se montrer plus enthousiaste et moins ressembler à un prisonnier, il y avait encore beaucoup de travail à faire. Takashi n'avait pas lu les journaux qui parlaient de Victor, et c'était probablement mieux où il aurait été encore plus méfiant.

- Non, c'est bon.

Il connaissait bien un ou deux endroits qui faisaient de bons ramené et avec qui il avait de bon contact mais il ne se voyait pas aller là-bas avec Victor. Il ne voulait pas qu'on le charrie à ce propos ou qu'on lui pose des questions. Il espérait juste que l'endroit que le patineur connaissait n'était pas un des siens. Il préférait que personne ne le reconnaisse. Il confirma d'un hochement de tête qu'il connaissait déjà son interlocuteur. Ca ne l'étonnait pas plus que ça qu'il ne sache pas son nom. Qui lisait les noms des employés, de toute façon?

- Ti-Yong Takashi. Il n'y a pas de mal.

Il ne s'était pas attendu à autre chose de toute façon. Il ne parla pas davantage. Il ne savait pas trop quoi dire, et puis ce n'était pas comme si il était ici entièrement de sa propre volonté. Enfin, peut être qu'il était de mauvaise foi.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 21:53

-Victor-

Décidément, le jeune homme n'était pas prompt à la conversation. C'était dommage dans un sens, Victor était persuadé qu'il pouvait être d'une agréable compagnie. Mais cela mena le patineur à se questionner. Pourquoi le jeune homme était-il donc si renfermé ? Un passé malheureux ou simplement une situation compliquée en ce moment ? Il cumulait deux métiers après tout, peut-être qu'il avait des problèmes d'argent mais n'osait le dire...

-C'est moi qui offre, comme c'est moi qui t'ait embarqué dans cette histoire!

Connaissant ensuite le nom de son fameux interlocuteur pessimiste, le russe acquiesça d'un hochement de tête. Takashi, ça fait purement japonais. Son nom en revanche ressemblant plus à un nom coréen ou thaïlandais. Commençant à comprendre qu'il ne tirerait rien du jeune homme s'il parlait de choses qui ne l'enchantaient pas, le compétiteur préféra ne pas poser la question sur ses origines.

-Tu dois me trouver étrange n'est-ce pas ? Mais tu es le seul qui connaisse mon identité, et puis je n'ai pas vraiment aimé comment le patron t'a traité tout à l'heure. Vois-ça comme un dédommagement?

Alors qu'il essayait de dynamiser la discussion, l'homme aux cheveux blancs se dirigeait vers le meilleur restaurant de ramens qu'il avait eut l'occasion de tester pour l'instant. Ils faisaient même du porc pané, un plat délicieux que le sportif avait goûté au péril de son estomac déjà bien remplis lorsqu'il avait eu sa poussée de gourmandise.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 22:14

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

En plus d'être timide et de nature méfiante et pessimiste, Takashi ne voyait pas ce qu'il y avait à dire d'intéressant à son propos. Il n'avait rien à raconter. Sa vie était ordinaire, affreusement banal, et il ne vivait jamais rien qui était digne d'être raconté. Et puis, il n'était pas du genre à se livrer en une fois. Mais la proposition de Victor le gêna un peu. Ce serait impoli de refuser, mais en même temps, il se sentirait comme un vendu ou un profiteur s'il laissait la patineur payer pour lui. Et puis, ils ne se connaissaient pas, il n'y avait pas vraiment de raison pour que Victor lui paye son diner. Même si c'est vrai que c'était lui qui l'avait invité et qu'il avait probablement beaucoup d'argents.

- Je... je peux payer, ne vous dérangez pas pour moi.

Il le prenait pour un pauvre? Bon, il n'était pas très riche, mais il avait quand même deux boulots, et il n'y avait plus d'études à payer de toute façon. En vérité, Takashi était effectivement en partie japonais, mais il était aussi chinois, de par son père. Pas de coréen ou de thaïlandais dans sa famille, du moins à sa connaissance. Il jeta ensuite un rapide coup d'oeil à Victor, regardant encore beaucoup le sol. Lui, étrange? Oh oui. En tout cas, très extraverti. Il fut un peu étonné par la nouvelle excuse de son interlocuteur. La patron ne lui avait pas vraiment parlé si mal. Et puis, c'est normal qu'on s'énerve contre lui, il ne faisait que des bourdes.

- D'accord, alors merci. Mais ne vous sentez pas coupable, ce n'était pas de votre faute. Je m'attire toujours les foudres des autres. J'ai l'habitude.

Evidemment, il se dirigeait vers un restaurant de ramen dans lequel il avait travaillé, et où il s'était fait viré. Il se fit donc le plus petit possible en entrant à l'intérieur. Il espérait que tout le monde avait déjà oublié son visage.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeJeu 10 Jan - 22:33

-Victor-

Le problème de Victor était justement qu'il ne connaissait pas cette banalité qui était le quotidien de plus de la moitié des habitants de cette planète, du moins dans les zones riches si l'on pouvait dire. Il ne s'en plaignait pas, mais dans un sens cela s'avérait parfois être un handicap marquant. Prendre le métro seul avait été compliqué, ou encore échapper à la presse. Heureusement ici, outre pour les connaisseurs de patinage ou encore les fans assidus qui se souvenaient des noms des personnes qu'ils admiraient, il ne risquait pas d'être reconnu. Un patineur avait moins de notoriété qu'un chanteur ou un acteur américain qui avait sa tête sur toutes les affiches lors de la sortie du dernier blockbuster dont il était l'ingrédient principal.

-Hum... Je trouve ça déplacé de te faire payer alors que c'est moi qui ait insisté pour te voler ta soirée. Ca se tombe tu voulais regarder tranquillement une série ou encore prendre un bain bien chaud après ta journée de travail alors... Enfin. Tutoie-moi, ça sera plus simple, non?

Le russe n'était pas doué pour faire des théories aussi excentriques que celles de Takashi. Dommage, il croyait pourtant avoir une imagination débordante... Et qui sait si le jeune homme ne le prendrait pas mal en entendant de pareilles suppositions clichées sur sa vie ? Cette fois, ce fut à Victor de se sentir un brin mal à l'aise. Il finit néanmoins par rapidement retrouver ses moyens quand il vit la petite échoppe assez familiale. Il ignorait totalement que le caissier était connu de l'endroit et y entra en toute inconscience, ne remarquant d'abord pas l'embarras de son compagnon de repas. Lui qui pensait réussir à détendre le jeune homme était à côté de la plaque sans le savoir...

-Pour te dire la vérité, je crois que je ne supporterais pas que l'on me parle comme ça. Yakov était dur mais c'était pour que je m'améliore. Là, c'était juste pour te chasser... Je n'apprécie pas vraiment. Les gens prennent toujours des précautions inutiles avec moi alors que je suis pourtant un adulte responsable capable de décider. S'il m'avait laissé le temps, je t'aurais moi-même demandé de garder le silence, mais de manière plus polie.

Malgré des propos plus sérieux, Victor semblait pensif, un peu perdu dans ses souvenirs. Combien de fois s'était-il opposé à Yakov en n'en faisant qu'à sa tête ? Il avait tant d'idée à l'époque, tant de rêve. Aujourd'hui... Il ne retrouvait plus dans le public l'éblouissement qu'il provoquait autrefois et ça lui était insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeSam 12 Jan - 1:52

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Effectivement, un patineur célèbre ce n'était pas comme être un acteur ou un chanteur. Encore heureux pour lui. Takashi préférait son quotidien ordinaire, même s'il le trouvait la plus part du temps ennuyeux. Pourtant, d'autres que lui vivaient eux aussi une vie banale, mais qui avait quand même l'air plus trépidante que la sienne. Pourquoi? Peut être que c'étai lui qui ne pouvait pas apprécier la valeur des choses. Ou qui n'arrivait pas à se trouver dans une certaine ambiance. Il était peut être trop dans son coin. En même temps, il se sentait si insignifiant. C'est vrai, quand on savait le nombre de personne qui vivaient sur Terre, puis le nombre de planète dans leur système solaire, et le nombre d'autres galaxies, ... ils n'étaient que des grains de riz dans un immense bol.

- C'est vrai que je ne sors pas souvent. Je rentre directement chez moi d'habitude. Mais prendre un bain chaud à cette heure-ci... généralement je me contente d'une douche puis je vais me coucher. Je ne rate pas grand chose.

Le tutoyer ? C'était un peu intimidant à imaginer. Ils ne se connaissaient pas depuis très longtemps, et Victor n'était quand même pas n'importe qui. Et puis, il était un ainé, on devait le respect aux personne avec un âge supérieurs au sien. Takashi n'en voudrait sans doute pas au patineur. Beaucoup d'étranger avaient des clichés, ou ceux de différentes classes sociales, ... la vie fonctionnait ainsi. Il remarqua ensuite le restaurant. Bon, il fallait croiser les doigts, même si le jeune homme ne croyait pas à la chance. Enfin, ça valait le coup d'essayer.

- Je suis incapable de m'améliorer, alors les autres ne peuvent pas faire autrement, répondit Takashi sur un ton si banal que ça en était déprimant. C'est sur qu'a vous, on ne vous parlerais jamais comme ça, mais moi je ne suis qu'un simple employé maladroit et qui s'attire toujours des ennuis.

Autant pour le tutoiement. En tout cas, à quoi bon essayer de s'opposer à une autorité plus grande que la sienne? Les adultes savaient surement mieux que lui ce que la vie lui réserverait, alors il essayait d'écouter les conseils ou les instructions, même si elles étaient parfois dites méchamment. Il jeta un coup d'oeil un peu inquiet et apeuré autour de lui pour voir si quelqu'un le reconnaissait, pendant que Victor était plongé dans ses pensées. On aurait pu croire qu'on l'avait kidnappé et qu'il essayait de lancer des regards de détresse.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeDim 13 Jan - 16:55

-Victor-

Takashi ne se rendait peut-être pas compte de la chance qu'il avait sur le fait que la télépathie n'existait pas en ce monde sinon Victor l'aurait assurément sermonné pour tenir continuellement des pensées aussi pessimistes. Quelle importance de porter un regard sur l'univers alors que la beauté était déjà présente tout autour d'eux ? Or Takashi ne semblait pas non plus porter un regard émerveillé sur les notions positives du monde. S'il découvrait l'étendue de l'imagination négative du jeune homme, le russe chercherait sans doute à lui prouver que ses réflexions n'avaient pas besoin d'être aussi sinistres.

-Vraiment ? Tu devrais essayer les bains chauds, ne serait-ce que pour te détendre. C'est agréable et cela t'aiderait à évacuer un peu les tensions accumulées au cours de tes journées. Pas tout le temps évidement, mais quand les jours sont vraiment mauvais...

Il faisait ça, quand ses talents sur la glace ne se manifestaient pas pour une raison quelconque. Enfin, aujourd'hui ce n'était plus vraiment le cas étant donné qu'il maîtrisait ses patins mieux que personne, mais parfois des coups de mous survenaient et éteignait son moral lumineux pour le rendre maussade. Lors de ces rares heures, mieux valait le laisser seul ruminer dans les ténèbres puis se faire une raison et retrouver sa joie de vivre habituelle.

-Je pense que tu n'as aucune confiance en toi pour penser cela. Nul ne stagne à jamais dans quelque chose, on peut toujours s'améliorer. Et tu essaierais de me convaincre du contraire que je ne te croirais pas. Personne ne peut échapper à la récompense de ses efforts un jour ou l'autre. Crois-moi, je suis connaisseur en matière d'efforts.

Le plus âgé voulut l'encourager en accompagnant ses paroles d'un sourire rassurant, mais quelque chose lui disait que Takashi allait encore ressortir sa carapace coriace de pessimiste. Néanmoins, cela ne dérangeait pas Victor, étrangement. Il laisserait le caissier penser ce qu'il voulait, mais était certain qu'il parviendrait un jour à lui faire changer d'avis.

-Alors alors... Tu as une idée de la taille du bol que tu vas prendre?

(Tu veux que je joue un perso secondaire connaissant Takashi ? ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeDim 13 Jan - 19:02

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi ne pouvait s'empêcher d'être négatif. Il voyait toujours ce qui n'allait pas. Cela pouvait parfois être utile, même s'il ne s'en rendait pas forcément compte. En tout cas, si la télépathie existait, Takashi serait encore plus angoissé qu'il ne l'était déjà. Note que personne ne prendrait le temps de s'attarder sur un esprit aussi banal que le sien, et qui en plus possédait des pensées qui pouvaient donner le cafard. Ca n'aurait rien de plaisant.

- J'en prend, parfois, quand j'ai le temps. Mais ce n'est pas le genre de chose qui me réconforte. Ca détend, c'est vrai, mais ce n'est pas ce qui m'empêche de penser.

Et c'était bien le problème de Takashi : il pensait trop. Il surveillait chacun de ses gestes, chacun de ses mots, pesait le pour et le contre, se demandait si'l n'aurait pas pu faire autrement et surtout faire mieux ... il ne cessait jamais de penser. Du coup, ce n'était pas facile de s'endormir ou de se détendre, dans ce genre de moment. Il haussa ensuite les épaules à la réponse de Victor. Très bien, alors il ne dirait plus rien, de toute façon il ne cherchait pas à le convaincre, c'était un fait.

- Et moi je suis connaisseur en ce qui concerne, et en ce qui concerne ma vie et mes expériences.

Effectivement, il se ferma un peu. Qu'est ce que Victor pouvait savoir de sa vie? Ils ne se connaissaient que depuis peu. Ils arrivèrent ensuite au restaurant, et Takashi alla s'installer dans un coin de la pièce, la tête légèrement penchée vers le bas, espérant pas inaperçu le plus possible. Pour le moment, il n'avait pas vu le gérant, une chance. Il était probablement en cuisine. Un serveur arriva. Ah, il le connaissait. Un ancien collègue du boulot. Mais pour le moment ce dernier ne lui avait pas encore prêté attention, il posa juste deux menu sur la table avant de s'éloigner. Il poussa un discret soupir de soulagement.

( oui si tu veux mais ne te sens pas obligée ^^)
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeLun 14 Jan - 18:47

-Victor-

Désormais accoudé sur la table où ils s'étaient installés, le patineur avait posé son menton dans le creux de sa main et écoutait Takashi d'un air pensif. Malgré sa timidité naturelle, le jeune homme commençait à s'ouvrir un peu. Au moins il répondait, même si ce n'était pas grand chose. Paradoxalement, Nikiforov réfléchissait à la manière de mettre plus à l'aise le jeune homme pour le restant de la conversation.

-Et il n'y a pas une activité favorite dans laquelle tu aimes te perdre réellement ? Par exemple pour vider ton esprit, puisque tu sembles réfléchir beaucoup?

Pour Victor, la glace mais aussi les arts étaient une manière de cesser de penser aux choses désagréables qui pouvaient bien le miner. Et lorsque les événements étaient trop négatifs et qu'il ne parvenait pas à s'en débarrasser et bien... Se donner à fond dans quelque chose avait le mérite de lui offrir quelque temps de répit néanmoins.
En voyant le jeune homme devenir aussi farouche suite à des propos peut-être trop égocentriques, Victor en ressentit une peine et eut furtivement une mine de chien battu.

-Je suis désolé, je ne voulais pas que tu le prennes mal. J'ai l'air sociable comme ça mais... Je suis assez maladroit dans mes propos. Je te présente mes excuses si jamais je t'ai offensé.

Le patineur devrait peut-être penser à mesure le contenu de ses paroles avant de lâcher les choses aussi spontanément. La preuve, il s'était attiré les défaveurs de Takashi. Il accueillit cependant le serveur avec un regard bienveillant et le salua chaudement, voulant remonter le sujet de la conversation par une bonne humeur apparente avant que la discussion s'enlise dans le malaise. Il était encore une fois inconscient du risque que prenait le jeune homme en mettant les pieds ici.
Une autre employée s'était approchée, curieuse en voyant les traits de Victor qui lui disait quelque chose. Elle remarqua cependant le petit Takashi qui eut tout le loisir d'être l'objet de son attention. Elle l'aimait bien, dommage qu'il était trop maladroit pour garder le poste. En plus il était plutôt mignon... Presque comme un lycéen ! Mais heureusement, elle le savait plus âgé que cela tout de même.

-Ca fait longtemps, Takashi-kun ! Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu reviens nous passer le bonjour ~?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeLun 14 Jan - 21:18

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

C'était dur de se détendre et de s'ouvrir avec quelqu'un d'un peu intrusif comme Victor. On pouvait parfois penser l'inverse, que les personnes expressives et très extraverties permettaient d'engager très vite la conversation, mais quand on était quelqu'un d'introverti, ça pouvait vite se transformer en cauchemars, malheureusement. Mais Takashi finirait peut être pas s'y habiter. il espérait, ou ça allait être dur pour lui de survivre à cette soirée.

- ... Non, finit-il par répondre après quelques petites secondes de silence.

A Victor d'interpreter ce "non". Mensonge, une vérité cachée, ou la simple et froide vérité ? En tout cas, Takashi avait l'air assez honteux en lui répondant. Il ne s'expliqua pas plus et continua de marcher en regardant le sol. Il ne regardait presque jamais devant lui. Du coup, ça lui arrivait assez régulièrement de percuter du monde. Heureusement, à cette heure, les rues étaient presque vide. Le jeune homme régit un peu brusquement aux paroles de Victor, qui prit un air de repenti. Takashi s'apaisa donc et se sentit un peu coupable, il n'aimait pas cause des ennuis aux autres. Pourtant, paradoxalement, il ne faisait que ça.

- Je suis assez susceptible, c'est surtout de ma faute.

Pas facile de continuer une discussion avec lui, il ne développait pas beaucoup et il ne regardait pas non plus dans les yeux. Mais il n'était pas non plus affalé sur sa chaise, il se tenait d'ailleurs plutôt raide comme un piquet. 2tonnant que Victor n'ait pas encore remarqué son inquiétude. Finalement, une serveuse, qui, elle, le reconnut, se montra. Il se souvenait d'elle. Elle le traitait toujours comme un enfant. En même temps vu ses compétences plus que médiocre et sa petite taille... sans compter qu'il faisait plus jeune que ce qu'il était...

- Et bien... oui, plus ou moins. Ne le dis pas au patron, d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeLun 14 Jan - 21:42

-Victor-

-Je ne suis pas d'accord pour dire que c'est surtout ta faute mais... Faisons moitié moitié et partageons-la. Comme ça, aucun  n'est plus coupable que l'autre. Ca te convient ?

Le patineur décida de faire plus attention à Takashi, du moins de réfléchir avec précaution avant de s'adresser au jeune homme. Cela pouvait paraître contraignant, mais le russe cherchait à comprendre son vis-à-vis plus l'étouffer par sa personnalité trop expansive. Le refus du caissier au sujet d'une possible activité qui pouvait le détendre étonnait Victor mais ce dernier avait retenu la leçon et ne voulut pas se montrer trop insistant pour cette fois. Il y avait forcément un sujet qui animait son interlocuteur, il suffisait simplement de trouver lequel exactement.
Mais l'intervention d'une serveuse intrusive étonna le russe qui porta un regard nouveau sur Takashi, remarquant enfin combien ce dernier était tendu. Il y avait une raison pour laquelle il ne se sentait pas bien ici ? C'était un habitué qui avait déserté depuis longtemps, si le sportif se fiait aux paroles de la jeune femme ? Il saisissait mieux alors l'attitude distante de l'employé de la patinoire, et surtout sa posture repliée sur lui-même. Si quelque chose le dérangeait en cet endroit, mieux valait ne pas l'y exposer...

-Oh tu sais, mon petit Takashi, il n'a aucune dent contre toi temps que tu ne reviens pas à son service, comme client tu es roi! déclara la serveuse avec un sourire un peu hypocrite et inconsciente du véritable sens de ses paroles.

Le russe sortit alors son téléphone et nota quelque chose rapidement, aisément en bon utilisateur compulsif de cet appareil, et en montra l'écran de manière à ce que seul Takashi puisse lire.
Tu veux qu'on aille ailleurs ? Si tu te sens mal à l'aise, ça ne me dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeLun 14 Jan - 22:49

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi hocha la tête, il n'allait pas dire non. C'était sans doute le meilleur compromis. Ainsi, aucun des deux n'en porterait vraiment la responsabilité et personne ne se sentirait mal. Il réussit même à adresser un petit sourire à Victor en remerciement de cette idée. Puis il décida de regarder le menu, même smille connaissait déjà.

- Qu'est ce que vous allez prendre, Monsieur Victor?

Il se souvenait qu'il était censé le tutoyer mais il n'y arrivait tout simplement pas. C'était comme essayer de parler normalement à une star. Impossible. Il aurait l'impression d'être trop prétentieux s'il commençait à agir ainsi. Mais il pouvait comprendre que ça dérange son interlocuteur. Simplement , il avait besoin d'un certain temps d'acclimatation. Probablement plusieurs jours, s'ils se revoyaient bien sur. Au final, une serveuse, Ichise, le reconnu. Il n'était même pas un habitué, c'était pire. Les dires de la jeune femme le déprima mais elle avait sans doute raison, en tant que client, sa présence ne devrait pas gêner, c'est juste qu'il avait envie d'éviter qu'on ne raconte ses "exploits" au restaurant à Victor.

- Je préférerais quand même ne pas le déranger.

Malheureusement, il connaissait Ichise, c'était une véritable pipelette qui ne pouvait pas garder un secret. Il jeta un petit coup d'oeil au russe. Ce dernier s'ennuyait déjà tellement de lui qu'il s'occupait avec son téléphone? Mais avant qu'il n'ai pu se vexer, Victor lui montra l'écran et il lu. Ensuite il répondit avec son propre téléphone, plus maladroitement et avec des hésitations dans ses réponses.

<< Ce ne serait pas poli, nous nous sommes déjà installé >>

Ca ne lui plaisait pas mais il passerait encore plus pour un boulet auprès du patron s'il commençait à rentrer puis sortir... ça ne donnerait pas une bonne image au restaurant s'il faisait ça. Et il n'était pas si cruel. Qui était-il pour mener à la ruine cet endroit? Il l'avait déjà suffisamment maudit comme ça en y travaillant... il recommençait avec ses scénarios catastrophes.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Nonotako

Nonotako

Messages : 47
Date d'inscription : 01/11/2018

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeSam 2 Mar - 18:37

-Victor-

Victor était ravi qu'ils aient trouvé un compromis, que pour une fois, le jeune homme acceptait l'une de ses idées. Sa bonne humeur resplendissante s'accentua un peu plus quand il fut question du menu. Evidemment, le choix de Victor n'étonnerait pas toute personne qui le connaissait déjà, lui qui faisant sans cesse l'apologie de cette spécialité japonaise.

-Un gros bol de ramen!

Ce n'était pas diététique. Pas du tout. Mais le sportif n'abusait pas et s'autorisait un plat aussi riche en calories qu'une seule fois par semaine. Après tout, s'il avait prit une année de repos, cela ne signifiait pas qu'il avait abandonné pleinement la compétition et il devait encore faire attention à sa nourriture et entretenir son corps avec le minimum d'heures d'exercice par jour pour ne pas que ce dernier perde le rythme. Surtout qu'il avait dépassé l'âge de la jeunesse absolue...

-Et toi ? Qu'est-ce que tu prendras?

La serveuse cassa cependant l'élan de la discussion, éveillant la curiosité de Victor. Ah. D'après la jeune femme, Takashi avait travaillé ici et les choses ne semblaient pas s'être bien passées entre eux. Mais qu'avait donc pu faire le japonais pour s'attirer ainsi les foudres du patron de l'endroit ? Malheureusement, malgré sa proposition de fuite, ce dernier ne voulait pas quitter le petit restaurant pour autant... Et à voir sa mine pensive, il s'imaginait encore des choses peu joyeuses.

-Alors, alors, je prendrai vos meilleurs ramens, mademoiselle, déclara le patineur d'un ton faussement calme après avoir rangé son téléphone.

En entendant la commande du client, la serveuse le reconnut alors. Non pas qu'elle connaissait sa véritable identité, mais elle se souvenait que celui-ci aimait particulièrement les ramens les plus épicés. Un fou peut-être, mais un fou qui avait réussi à finir tout le bol ce qui était rare.
Un monstre à l'appétit démesuré.

-Et toi, qu'est-ce que tu prendras mon petit Takashi-kun? demanda Ichise d'un ton relativement langoureux.

Elle avait toujours eut un faible pour ce garçon, mais voilà qu'il se faisait inviter par un homme alors... Peut-être était-il de l'autre côté et qu'il n'assumait pas d'être officiellement en couple avec une âme masculine ? Il était timide après tout et peu expansif sur sa vie privée. Alor si cet homme était réellement son compagnon, elle pouvait toujours essayer d'user de ses charmes pour en rendre un jaloux et avoir la confirmation de ses théories.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeSam 2 Mar - 22:40

Junjou romantica T.3 - Page 40 Rque

Takashi aimait beaucoup les ramen aussi, alors il pouvait comprendre le choix de Victor, surtout que celui-ci était un étranger et c'était encore une des spécialités les plus connues. Et peut être une des moins étrange. Les gouts européens ne ressemblaient pas vraiment aux nourritures japonaises. Mais il aurait pensé qu'un sportif ne mangerait jamais ce genre de plat. Après, Victor était le premier patineur professionnel avec lequel il mangeait un morceau. Quand il pensait à ça, il avait du mal à le croire. Comment est-ce que ça avait pu arriver. Quelqu'un de risible comme lui...

- Ah heu... hésita t'il en regardant avec angoisse le menu, qu'il connaissait pourtant par coeur ayant été serveur ici.

Mais il donnait l'impression que le menu allait le gober tout cru ou qu'il jouait sa vie sur le choix de ce plat. On pouvait presque l'imaginer en train de suer à grosse goutte devant tout ces plats différents. L'arrivée de la serveuse n'arrangea pas son état même si cela lui permet au moins de prendre un peu plus de temps pour réfléchir tout en ayant l'assurance qu'il ne faisait attendre personne. Takashi ne préférait pas parler de son expérience ici. Ce serait trop long à raconter, s'il devait citer toutes ses gaffes. Et puis ça le déprimerait. Ichise lui demanda à son tour ce qu'il voulait manger. Cette fois, il avait eu le temps de s'y préparer et il déclara timidement :

- Un Kare-rice s'il te plait. Merci.

Il ne savait pas pourquoi cette fille l'intimidait à chaque fois. Il ne savait jamais ce qu'elle pensait lorsqu'il discutait avec lui, mais il avait l'impression qu'elle le voyait comme un petit chien tout mignon et perdu. Enfin, ce ne serait pas la première fois, il avait effectivement souvent une mine de chien battu. Mais ce n'était pas comme s'il était énergique ou foufou alors bon... Il resta ensuite silencieux. Devait-il essayer de trouver un sujet de conversation? Devait-il être plus familier avec son ancienne collègue ? C'était toutes des questions qui l'angoissaient et qui faisait qu'il préférait être seul.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3382
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 22
Localisation : Accel world

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeSam 4 Jan - 1:35

Junjou romantica T.3 - Page 40 Ap11

Apophis avait fait des pompes, abdos, donnés des coups de poing dans l’air. Il avait battu 39 ennemis invisibles pour être exact. L’ennui commençait à poindre son nez. Le jeune mafieu devait aller chercher un peu de nourriture. Bien sûr , il allait désobéir à son frère. Masque sur le visage, il suivait un petit rouquin surexcité. Ap’ le trouvait mignon. Mais surtout si simple et fragile. Une fois attrapé, il pourrait aisément appâter les deux personnes qu’ils devaient ramener à Monsieur Reime.

Devaient. Ap’ ne ramèneraient sûrement jamais ce Markus. Il était trop... trop tentant. Finalement, il trouva la meilleure manière de l’apater. Demander de l’aide simplement, Ap’ prit un air paniqué et commença à parler en anglais. S’approcher de la seule personne ayant la possibilité de le comprendre n’était pas si mal. Parmi une foule japonaise se diriger vers une personne avec un air un peu plus européen était pas si mal

-Excusez-moi ! J’ai besoin d’aide . J’ai perdu ma petite sœur dans la foule. Elle fait cette taille... elle a 12 ans. Elle m’a envoyé un message et m’a dit qu’elle se trouvait à cette adresse . Un adulte est avec elle mais je ne sais vraiment pas où ça pourrait se trouver

Apophis avaient les mains qui tremblaient

Junjou romantica T.3 - Page 40 001sok10[/url]

Zéro était dans cette seconde maison que lui avait trouvé Seven. Il allait en sortir pour tenter de voir son frère. Il voulait savoir comment il allait. Puis il avait besoin de le voir. Il était inquiet après tout, il était si gentil et si ... innocent. Il avait peur qu’on lui fasse du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3424
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeSam 4 Jan - 2:39

Junjou romantica T.3 - Page 40 Qgnx

Ragnar voyait lui aussi le temps défiler avec ennui mais il était plus patient qu'Apophis et il avait de quoi se distraire avec ses livres, et tous les renseignements qu'il prenait et notait dans son petit cahier pour peaufiner ses plans. Il serait surement dans une colère noire quand il apprendrait que son frère n'avait pas suivi le plan, mais il devait parfois s'absenter pour récolter des informations ou tout simplement pour aller chercher de quoi nourrir et distraire son frère. Il était parti une heure plus tôt contre la promesse qu'Apophis resterait tranquillement dans sa chambre, et en échange il lui apportait de nouveaux accessoires pour torture pour qu'il s'entraine avec sur des poupées.

Il se demandait quand même pourquoi la famille Lunde était si longue à trouver Markus. Il ne le trouvait pas non plus, il s'était bien planqué avec cet autre homme faiblard qu'ils devaient attrapés, mais il avait fait des recherches et il savait qu'il y avait trois autres personnes avec qui il était en contact avant de disparaître : un rouquin, un homme avec les cheveux mauves et la peau mates, et un dernier coréen. L'home aux cheveux mauve était en déplacement à l'étranger, et l'autre était un fils de politicien donc un peu trop délicat à approcher et interroger. Le rouquin pouvait être interessant en dernier recours pour récolter des informations supplémentaires ou servir d'appât, au cas la famille Lunde ne pointerait pas bientôt le bout de son nez.

Junjou romantica T.3 - Page 40 314484BanKaze

Kaze se baladait en chantonnant, avec à la main un beignet. Il le fallait bien, Malik n'était pas à l'appartement, et Zéro et Markus non plus. Il se sentait vraiment seul et son ventre n'était pas content de ne pas avoir de bonne cuisine en grande quantité. Résultat, pour le moment il bougeait beaucoup en allant travailler au garage ou par ses cours, voir des répétions avec son groupe. D'ailleurs, il devait voir Lucas ce soir. Là, il faisait sa pause midi avant de retourner au garage.

Il fut soudainement aborder par un pauvre jeune homme qui semblait tout paniqué et qui avait perdu sa petite soeur. Oh, bien sur, qu'il allait l'aider ! Il regarda l'adressa puis chercha avec une application de son téléphone où ça se trouvait.

- Ah, j'ai trouvé, ce n'est pas trop loin d'ici, est-ce que vous avez de quoi noter?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3382
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 22
Localisation : Accel world

Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitimeMer 8 Jan - 0:07

]Junjou romantica T.3 - Page 40 Ap11
Junjou romantica T.3 - Page 40 001sok10[/url]

Apophis allait évidemment faire une bêtise. Si l’image de son tendre Ragnar boudeur ne lui était pas venu en tête. Bien sûr Ap’ était fait de muscles, de nerfs et d’explosion. Mais Ragnar ronchon serait plus ennuyant qu’un Ragnar en manque de vêtements. Ap’ allait tout de même rendre cette sortie intéressante. Il toucha ses poches puis secoua la tête négativement .

-Je ne .. je ne crois pas mais je peux noter sur mon téléphone mais je peux raccrocher avec elle mais je ... ne ..

Par chance Zéro passait par là. Il était assez méfiant de voir ce grand gaillard avec son frère, il posa une main sur l’épaule de Kaze « Il y a un problème ?  ». Oui, il avait mémorisé le planning de son frère par cœur mais ça lui sauverait peut être la vie

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Junjou romantica T.3 - Page 40 Empty
MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Junjou romantica T.3 - Page 40 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.3
Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: