Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -55%
-30 € sur AUKEY USB C – Station de charge
Voir le deal
24.99 €

 

 Junjou Romantica - Edition Canada

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 12:11

Nous sommes au Canada, fier Etat de l'Amérique. Mais est ce qu'être un homme gay au Canada est vraiment plus facile qu'être un homosexuel au Japon ? Est-il vraiment permis sans aucun préjugé de tomber amoureux d'un homme, l'épouser, ou adopter un enfant ? Vivez le parcours d'un gay dans cet Etat, de sa rencontre avec son âme soeur jusqu'a la fin de leur parcours à deux.

Formulaire


Nom:
Prénom
Age :
Métier:
Histoire :
Caractère :
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay :
En couple ? :

MES FORMULAIRES

Nom: Amblay
Prénom : Duncan
Age : 18 ans
Etat : Ontario (Toronto et Hamilton)
Métier: dernière année de lycée
Histoire : Duncan n'a pas eu de chance dans la vie. Il n'a jamais connu son père, et sa mère toujours mal tourné. Cette dernière a toujours été une junkie sans travail, ramenant de multiples amants à la maison pour l'entretenir, se prostituant vers la fin. Finalement, elle a plongé encore plus loin dans ses déboires et elle en est venue à vendre son fils au cartel qui lui donnait sa drogue et son alcool. Duncan n'a aucune idée de ce qu'elle est devenue depuis, et il n'avait que quatre ans à l'époque. Les souvenirs sont assez floues dans sa tête. Mais depuis se jour là, il a été "receuilli" par la famille Ross et il est au service du fils héritier, Blaise. Il est malgré lui impliqué dans toutes les activités du cartel, pour payer les dettes de sa mère et également pouvoir se nourrir. Il n'est pas traité avec beaucoup de considération, étant le jouet principal du fils et du père Ross depuis très jeune. Néanmoins, il se sent reconnaissant. Il pleure souvent en voyant sa vie et il déteste ce qu'on lui fait faire, mais il sait que la famille Ross s'est occupé de lui depuis son plus jeune âge alors que sa mère ne voulait même pas de lui. Et depuis, il mange à sa fin, il a des habits propres et variés, il peut aller à l'école... mais il n'en reste pas moins emprisonné et enchainé.
Caractère : Duncan est quelqu'un de soumis et discret de par son mode de vie. Il ne vit que pour servir sa famille. Il a du mal à se faire des amis ou à s'intégrer dans une bande, parce qu'il n'arrive pas à se sentir "normal" ou même "égal" à ses autres camarades de classe. Généralement, on vient le voir pour ses activités de l'ombre, comme pour la drogue par exemple. Mais personne ne s'intéresse à lui pour lui-même, même pas lui. Il est très solitaire, isolé, et il est plutôt mauvais en classe, même s'il réussit à ne pas doubler. Il n'a aucun projet d'avenir ou de désir. Il se sent malheureux et coupable de se sentir malheureux. Il ressent un certain amour familial pour les Ross mais une partie de lui les déteste également. Duncan est quelqu'un qui ne sait pas ou est sa place et qui ne sait pas non plus comme il doit se voir ou se considéré. Il se contente de vivre sans réel but. Son seul talent est dans l'art, il est bon en peinture et en sculpture, ainsi qu'en dessin.
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : n'a jamais eu de relations amoureuses à part les relations ambiguës qu'il a avec Blaise et Armand Ross.
En couple ? : non

Nom: Ross
Prénom : Blaise
Age : 20 ans
Etat : Ontario (Toronto et Hamilton)
Métier: Double cursus en science politique et économique à l'université de Toronto, université numéro une du Canada.  
Histoire : Blaise est déjà un homme influent, du moins c'est ce qu'il pense. Son père a un gros commerce qui marche très bien, quoi qu'illégal. Mais il ne travaille pas simplement dans la drogue, dans l'alcool ou dans la prostitution, il est également dans la revente d'armes et il est traducteur pour des politiciens de l'Etat. Blaise aimerait pouvoir rajouter la fausse monnaie et les contrefaçons générales (oeuvres d'art par exemple) à ce cartel, pour lui donner encore plus de puissance. Blaise à comme ambition actuelle de devenir un homme encore plus influent que son père, et de devenir un homme politique. Il vise le poste de Premier Ministre du Canada, ou au moins un poste de Ministre à Ontario, mais ses ambitions pourraient devenir encore plus grande selon le chemin qu'il prendra....
Caractère : Sur de lui, arrogant, et avec beaucoup d'ambition. Il veut reprendre le business familiale. Il n'a pas vraiment beaucoup de remords et il peut se montrer cruel. Il a beaucoup d'amis en apparence, mais il n'a de considération pour personne en dehors de son père. Même lui, il veut le surpasser et l'écraser comme un insecte par la suite. Malgré ses nombreux défauts, Blaise est quelqu'un de très intelligent et de très patient, qui n'est pas sujet à des excès de colère et qui est plutôt dans les compromis et la négociation. Ce n'est pas pour ça qu'il n'est pas capable de faire torturer quelqu'un ou de tirer une balle dans la tête d'un homme, mais il a certains principes parce qu'il n'aime pas se salir les mains. C'est quelqu'un de très propre sur lui. Si son pire défaut est son manque de sincérité vis-à-vis de ses semblables, sa meilleur qualité est qu'il est très protecteur envers les seuls personnes qui arrivent à toucher son coeur.
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : en vérité, il aime les deux sexes et il n'hésite pas à utiliser ses charmes pour arriver à ses fins.
En couple ? : beaucoup de conquête, mais veut se marier à une femme très riche et influente qui l'aidera dans ses projets, et il n'a pas encore trouvé.

Nom: Wallander
Prénom : Alexis
Age : 22 ans
Etat : Quebec (Montréal) et Ontario (Ottawa)
Métier: Etudiant en médecine vétérinaire à l'Université de Montréal et fait beaucoup de formation en secourisme à coté pour pouvoir devenir également pompier volontaire (dont la spécialisation ambulancier).
Histoire : Alexis n'a jamais été beaucoup considéré par sa famille, qui le trouvent d'une intelligence moindre et incapable de porter le flambeau familial.  Il n'a donc pas suivi la même voie que son frère et sa soeur, et il en souffre, même s'il est quand même fier de ce qu'il fait.
Caractère : De par son victoire familiale, Alexis a peu confiance en lui et n'a pas une haute estime de ses capacités. Mais il désire beaucoup devenir quelqu'un pouvant être capable de protéger les autres. Bien qu'il soit parfois très distrait et maladroit, il peut garder son sang froid dans des situations stressantes et il sait réfléchir vite, malgré ce qu'il pense. Il est également quelqu'un qui peut se faire facilement des amis, et il arrive à sourire et s'amuser malgré tout. Il aime faire du sport et essentiellement du jogging. Il joue aussi du violoncelle.
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : c'est aussi une des raisons pour laquelle il est fortement rejeté par son père, qui l'a découvert en train d'être embrassé par un autre garçon lorsqu'il avait 14 ans. Il n'a plus jamais renouvelé l'expérience depuis, même s'il sait qu'il est attiré par les hommes.
En couple ? : non

Nom: Hayle
Prénom : Parker
Age : 20 ans
Métier: manager de l'équipe de Zion, étudiant en management
Histoire : c'est le fils du coach, il a un talent certain pour le basket mais ne veut pas en faire son métier, même si c'est une véritable passion chez lui. Mais il aime encore plus guider les autres pour obtenir leur meilleur potentiel, les polir comme des pierres précieuses, et il a donc décider qu'il voulait faire des études pour devenir manager, que ce soit dans le sport, ou dans des entreprises, ou même ailleurs.
Caractère : Parker est quelqu'un de plutôt relax, qui voit assez facilement le potentiel de chacun et qui n'est pas du genre à s'inquiéter ou à angoisser. En gros, c'est quelqu'un de très zen qui aime apporter son soutien et sa bonne humeur, même s'il n'est pas spécialement drôle ou plaisantin. Il n'est pas non plus sérieux ou coincé, il s'adapte vraiment à beaucoup de situation et il en faut beaucoup pour le déstabiliser.
Image : https://i.pinimg.com/564x/2e/7c/9e/2e7c9e204fcb73d99626a6740a12a2db.jpg
Depuis quand sait-il qu'il est gay : il est plutôt pan en vérité, c'est la personnalité qu'il aime avant le sexe de la personne
En couple ? : Bonne question

Nom: Craftow
Prénom : Newt(on)
Age :19 ans
Métier: étudiant et chercheur
Histoire : inconnu. Il l'air d'avoir une certaine répulsion pour l'art, alors qu'il s'y connait pourtant pas mal. Il s'y connait également beaucoup en littérature. A son âge, il est déjà chercheur en mathématique et en chimie. Il a découvert un nouveau théorème, et il participe aux recherches contre le cancer. Il étudie actuellement en double cursus en astrophysique et en histoire. En gros, c'est un surdoué qui a soif de connaissance.
Caractère : c'est un tsundere en puissance, un geek, et un intello. Mais peut-être qu'il cache également une autre personnalité ? Ce sera à vous de découvrir son secret. Mais ce ne sera pas simple. Newt est quelqu'un d'assez secret et mystérieux, et il ne se laisse pas souvent approcher. Il est très intelligent mais ne s'en vente pas spécialement. Mais cela l'a rendu maladroit dans les interactions sociales car il a sauté beaucoup de classe et apprend à une vitesse ahurissante.
Image : https://i.pinimg.com/564x/6f/02/e9/6f02e9d43c3af9d5ec9bba9aea3b059d.jpg
Depuis quand sait-il qu'il est gay : depuis son adolescence
En couple ? : Il a une petite amie


FORMULAIRES D'EIMI

Les formulaires :

Nom: Crawford
Prénom : Milo
Age : 18
Métier: Lycéen
Histoire : Milo vit avec son père depuis que sa mère les a abandonné lui et son petit-frère. Même si son père essaye de faire de son mieux, il ne peut se substituer à leur mère et répondre à tout leurs besoins. C’est pour cela que Milo s’adonne à de multiples commerces illégaux . Pour aider son père, pour pouvoir vivre tranquillement mais aussi pour assurer un avenir à lui mais aussi son frère qu’il devra bientôt quitter une fois à la fac. Milo aura t-il le courage de poursuivre ses études ? Arrêter ses commerces illégaux - Drogue? Escort Et gang. Milo est à son dernier avertissement.
Caractère : Milo est assez jeune et petit, pour pallier à cela , il a un fort caractère. En face des gens de son école et gang, il se montre très impertinent, frimeur et dragueur. Mais une fois devant ses amis Milo se montre plus calme, plus réfléchi et même très posé. Il a un plan en tête .
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : Si on lui demande devant ses amis, il n’aura pas peur de vous traiter et de vous frapper.
En couple ? : Avec plusieurs filles selon ses dires


Nom:

Nom:Buchanan
Prénom : Jared
Age : 19
Métier: Étudiant en médecine  
Histoire : Jared à une vie idéale. Jared est un jeune étudiant en médecine dans une école prestigieuse, venant d’une famille prestigieuse et avec une petite-amie tout aussi belle et riche que lui. Oh, tout irait bien pour lui si Jared n’avait pas en horreur le sang . Pour couronner le tout, depuis qu’il a embrassé un garçon dans une soirée à l’université, il est perdu et essaye de le retrouver. La vie de Jared est un peu confuse ses derniers temps. Mais tout ira bien.
Caractère : Jared est positif, peut-être un peu idéaliste à cause de ses parents. Pour lui tout est normal, tout va bien et tout ira toujours bien. Il reste souvent dans le déni et le vit un peu mal quand il voit qu’il a tord. Mais il s’en remettra...
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : Il a quelques hésitations depuis une semaine ou deux
En couple ? : Oui, fiancé avec une jeune femme qu’il ne touchera évidemment pas avant le mariage


Nom: Johnston
Prénom Zion
Age : 23
Métier: Basketeur pro
Histoire : Zion est un jeune homme grand par sa taille et son talent. Très jeune, il s’est fait remarquer pour son don en basket ainsi que sa carrure. Maintenant il perce dans le métier. Néanmoins, quand on vient d’une famille comme la sienne et qu’on fait un métier comme le sien. Le coming-out est impossible et sans parler des relations entre joueur. La vérité découverte pourrait mener à une vraie tragédie. Il a bien essayé d’en parler à sa sœur mais elle lui a clairement fait comprendre que sa famille avait besoin de cet argent et opportunité
Caractère :  Zion est confiant sans être imbu de lui même. La tête sur les épaules, il n’oublie jamais que le travail vient avant l’amour. Néanmoins il est difficile pour ce romantique de ne pas tomber amoureux
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : Adolescence
En couple ? : ?

Nom: Lavrentye
Prénom : Ludmil
Age : 20
Métier: Étudiant
Histoire : Ludmil vient d’une famille aisée russe qui navigue depuis sa plus tendre enfance de pays en pays. Ayant comme pied à terre, le Canada et la Russie. Ludmil lorsqu’il a enfin eu 12 ans a annoncé qu’il voulait pouvoir étudier en paix sans avoir des armes à feux, des prostitués ou encore des diamants dans les pieds. Une demande assez raisonnable, uniquement s’il acceptait de gérer une partie des affaires de famille à ses 18 ans . À 18 ans, il a été admis à Toronto afin de réaliser une double licence en science politique et gouvernement / russe. Moyennement intéressé par ce que lui demande ses parents, il gère un site en ligne permettant aux maisons closes de choisir de nouvelles personnes à mettre dans leurs établissements mais aussi de contacter de nouveaux clients.
Caractère : Ludmil est ingénieux, plein de ressources et de contact. Il est beaucoup moins sentimental que la plupart, il n’en reste pas moins attaché à ceux qui lui ont prouvé qu’ils méritaient son attention. Plutôt doux, il essaye d’être de bon conseil envers ceux qu’il considère comme ses amis.
Image :
Spoiler:
 

Depuis quand sait-il qu'il est gay : Il apprécie beaucoup Blaise et se soupçonne des fois de l’apprécier un peu trop.
En couple ? : Dans une relation sérieuse.

Nom: Laroslav
Prénom : Mirza
Age : 25
Métier: Étudiant
Histoire : Né au Canada, il est issu d’une famille immigrante russe. Pauvre, provenant d’une famille de peintres et de chanteurs. Son frère étant incroyablement doué, assez jeune Mirza a trouvé un moyen de profiter de ce système artistique. Il vit avec Myron et Ludmil
Image :
Depuis quand sait-il qu'il est gay : Sans préférence
En couple ? : Non

Amusez vous bien !


Dernière édition par Kawaii-Power le Lun 30 Mar - 18:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 13:40

Spoiler:
 


Zion était au téléphone avec Jared. Ils étaient bons amis. Il avait rencontré ce jeune homme dans une soirée de gala, mêlant le basket-ball et les hommes d’affaire. Cela faisait 9 mois, qu’ils échangeaient des sms. Rien de romantique, Jared était hétérosexuel. En tout cas, jusque là. Depuis qu’il avait embrassé ce garçon à cette soirée, Jared jouait au prince charmant cherchant sa cendrillon.

Mais Zion ne se lassait pas de cette histoire. Il était un grand romantique et espérait que Jared rencontrerait l’homme de sa vie «  Il aura de la chance de t’avoir. Mais tu sais, tu pourras me parler de tout ça à l’université.  Je suis en congé, dans ton université, sur le terrain de basket de ton université.  ». Zion rigola un peu en entendant Jared paniquer se sentant sûrement bête puis il raccrocha et retira ses lunettes de soleil. C’était difficile de passer incognito quand on était aussi grand avec un visage si reconnaissable.

- Jouons

Spoiler:
 

Milo était essoufflé par cette course-poursuite. S’il avait été choppé par les flics avec autant de drogue sur lui, il aurait fait un long voyage en prison. Il finit par prendre une grande inspiration puis jeter un coup d’oeil autour de lui. Il avait créé une application pour les commandes que ça soit drogue ou autres services. Et on l’avait commandé sur ce campus. Miloservice. Pas mal le nom de l’appli. Parfois il était appelé pour parler avec quelqu’un, parfois plus, parfois des produits illicites.

Mais il profitait de ces passages à l’université pour aller à la bibliothèque et lire. Lire des livres sur l’astrophysique. Parce que oui, même les petits de quartiers pouvaient avoir des passions. La sienne était les étoiles. Il regarda autour puis avança. Son client finirait bien par le voir ou l’accoster, il avait des yeux vairons c’était identifiable.

Spoiler:
 

Jared se donnait le devoir , la responsabilité de trouver sa cendrillon. La mission cendrillon était compliqué à remplir quand votre père finançait votre université et que presque tout les professeurs vous lèchent les basques. Mais il fallait voir le positif, sa fiancée était dans un dortoir totalement différent du sien et avait un planning vraiment différent.

- Je vais le retrouver et l’embrasser et ensuite je pourrais tourner la page

Il entendu le sourire attendri de Zion à l’autre bout du téléphone. Zion était un grand romantique, il adorait l’e,tendre raconter cette histoire. Mais là, il allait devoir raccrocher. Après tout, il fallait bien s’acheter à manger pour survivre puis Zion avait fait le déplacement alors il fallait lui acheter de la nourriture. Bien sûr pour lui ça serait un repas Vegan. Il rendait d’ailleurs la femme de cantine folle . Mais il ne pouvait pas manger d’animal. Il avait trop peur de la mort et du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 15:03

Spoiler:
 

Duncan passa sa pause de midi à sortir de l'école pour aller rejoindre Milo. Blaise aurait pu facilement envoyé un sms avec des ordres à ce dernier, mais il trouvait ça plus discret et indirect de passer par l'application de ce dernier. En plus, il aimait bien le principe de cette application. Enfin il trouvait ça rigolo. Mais du coup Duncan devait trottiner pour arriver au lieu de rendez-vous. Il comprenait pourquoi ça devait être assez loin du lycée mais quand même, il était tout essoufflé en arrivant. Milo était là et il alla à sa rencontre.

- Bonjour Milo, se présenta timidement.

Il gardait souvent les yeux baissés. Et c'était rare qu'il regarde le visage de quelqu'un, il regardait souvent de biais, vers le coté, ou juste au dessus de la tête. Milite lui étaient dans le même lycée, et dans la même année. Mais pas dans la même classe.

- Il faut déposer 100g de drogue dans le casier 2033 de la faculté de droit, le code est marqué sur ce papier. Et voici deux autres adresses ou livrer respectivement 50 g et 20 g en les cachants dans les pots de plantes à l'entrée. Et tu auras ton virement habituel quand les trois livraisons seront faites, expliqua t'il.

Il avait l'habitude de ce genre de rencontre. Et "donner des ordres" à Milo ne l'inquiétait pas trop, contrairement à d'autres qui se montrait plus agressif face à un gosse de 18 ans qui se pensait supérieur à eux parce qu'il leur disait quoi faire...

Spoiler:
 

Blaise n'envoyait pas toujours son petit chien aller à le rencontrer des dealer de son réseaux. Mais Milo était un lycéen lui aussi, et du coup, c'était souvent lui qu'il envoyait auprès de lui pour recevoir ses ordres. Blaise savait que Milo travaillait aussi de façon indépendante, mais du moment que sa drogue à lui arrivait au bon endroit et avec les quantités requises, sans aucun vol ou arnaque de la part du petit, ça lui importait peu. Bien sur, un jour, il lui demanderait peut être l'exclusivité. Il devait admettre qu'il n'aimait pas tellement devoir partagé.

Il espérait que Duncan ne serait pas trop long, parce qu'il s'ennuyait ferme. Il aurait bien voulu que son serviteur soit là pour le distraire. Mais son père tenait à ce que Duncan termine ses études secondaires correctement avant de se dévouer corps et âme entièrement au cartel. Du coup, il devait le déranger le moins possible pendant ses cours. Visiblement, son père s'était trop attaché à ce petit agneau. Mais peut être que c'était son cas aussi. Pour passer le temps pendant ce cours interminable, il pensa à tous les ordres humiliants qu'il pourrait donner à Duncan. Il le faisait tous à chaque fois, peu importe ce qu'il demandait. Il aimait beaucoup imaginer des tortures pour lui. Le voir avec des petites larmes dans les yeux était sans doute un de ses plus grands plaisirs. Mais il ne l'abimait jamais trop. Parce que c'était son précieux petit joujou. Et il aimait bien la douceur de ses traits.

Spoiler:
 

Alexis était en pleine dissection. Il n'aimait pas trop ça, mais il voulait devenir vétérinaire, et il devait s'habituer à voir des cadavres et à ouvrir le ventre des animaux. Aujourd'hui, c'était un lapin. Bien trop mignon pour ne pas travailler sur lui avec le coeur gros. Mais il devait savoir comment il était mort, c'était le devoir du jour dans ce cours de labo. Il retient un soupir. Il voulait devenir vétérinaire pour sauver des vies. Mais il savait que parfois, il était trop tard et qu'on ne pouvait pas sauver tout le monde. Il se reconcentra sur son lapin.

- Désolé, Pan Pan. Je vais découvrir pourquoi tu as atterri sur ma table...
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 17:08


Spoiler:
 

Milo reconnu Duncan. Il avait déjà eu a faire à lui. Ce n’était pas les missions les plus reposantes en principe mais celle qui payaient le mieux. Ça tombait bien, il voulait mettre de l’argent de côté pour pouvoir réparer la voiture de son père. Il regarda Duncan avec un peu plus d’intensité. Il ne comprenait pas comment quelqu’un d’aussi faible s’était trouvé dans un réseau pareil, mais il ne se permettrait pas de le juger. En tout cas pas à haute voix.

- 100 grammes. C’est beaucoup. Je vois qu’on a de plus en plus confiance dans mes services

Dit-il alors en ouvrant son sac pour récupérer la marchandise « Bien. Tu déposes le tout  » le pressa t-il un peu. Il avait envie de passer à la bibliothèque rapidement pour prendre quelques livres. Pour faire de la place à la marchandise , il retira quelques uns de ses livres. Il les garda à son bras .

-J’y vais.

Milo n’avait jamais vu le supérieur de Duncan, échange de sms de temps à autres mais très rarement. Il payait bien c’était le principal. Sur ce, il s’en alla quand tout fut près. Ils avaient de meilleures choses à faire aujourd’hui que d’apprendre à se connaître alors qu’ils ne l’avaient jamais fait avant.


Spoiler:
 
[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 


Jared avait choisi son plat et celui de son ami. Il fit le choix de le rejoindre. Il était immanquable Zion, grand, cheveux blancs et teint basané. D’ailleurs certaines filles le pointait déjà du doigt. Mais Sion ne voyait pas grand chose quand il se concentrait. Il risquait bientôt d’attirer une foule de fan. Le jeune prince charmant arrêta Zion dans sa transe de basket et lui fit signe de venir à Ce lui dans une des salles de classes.

Zion suivit Jared
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 17:44

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Duncan ne savait pas pourquoi Milo vendait de la drogue, mais il n'avait pas l'air d'être forcé. Après, c'était difficile à dire. La raison principale pour commencer ce genre de trafic, c'était l'argent. C'était surement le cas de Milo, et c'était aussi le sien, dans un certain sens. Personne ne se doutait jamais qu'il faisait partie de la famille Ross, qui avait le monopole dans la région. Du coup, il faisait un bon espion. Personne ne le craignait. En plus, si on apprenait qu'il faisait partie de la branche dirigeante, on risquerait de s'en prendre à lui comme otage ou pour faire chanter son maitre et le grand chef. Mais son utilité principale était toute autre, et n'était pas dans le domaine de la revente de drogue... Il n'aimait pas y penser.

- Désolé... s'excusa t'il lorsque l'autre étudiant le pressa.

Il déposa le plus rapidement possible la drogue dans le sac, en manquant de faire tomber un des sac au passage. Ils étaient dans un lieu discret à l'abri des regards mais il ne pouvait s'empêcher de jeter quelques coups d'oeil anxieux autour de lui. Il avait déjà dû fuir la police quelques fois, et ça faisait vraiment peur. Heureusement, Blaise lui envoyait toujours de l'aide dans ses moments là. Il gardait toujours un oeil sur son jouet, même de loin. Duncan regarda Milo partir. Même s'ils étaient dans le même lycée, ils ne se connaissaient pas plus que cela. Ce n'était pas si étonnant, qui s'intéresserait à quelqu'un comme lui ?

Alors qu'il allait repartir à son tour, il reçu un message de Blaise. << Viens déjeuner avec moi, je demanderais à Karl de te ramener à ton lycée à l'heure >>. Karl était le chauffeur de son maitre. Duncan n'allait pas refuser. De toute façon, jamais il n'aurait dit non. Blaise et Armand étaient tout pour lui. Blaise était comme un frère, et il était son seul ami. Quand à Armand, il était ce qui se rapprochait le plus d'un parent, d'un père. Duncan se dirigea donc vers le réfectoire de l'université. Blaise venait de finir ce cours si ennuyeux et attendait son petit chien à sa table habituel, il avait déjà choisi son plateau repas. Le jeune brun n'était pas difficile en nourriture, il mangeait tout ce qu'on lui donnait, même de la terre parfois, selon l'humeur de son maitre. Blaise sourit en le voyant, et il alla ébouriffer affectueusement ses cheveux. Duncan resta prudent. Les caresses étaient souvent suivies de rudesse.

- Tu m'a manqué, lui dit Blaise.

Spoiler:
 

Alexis autopsia ce pauvre lapin pendant une bonne demi-heure. Finalement, il conclut après son analyse que ce pauvre lapin était né avec une malformation au foie qui avait fini par avoir raison de lui. Il était un des premiers à avoir trouvé. Mais il n'avait aucun mérite, même si son talent était le plus indigne de sa famille, il n'en restait pas moins assez efficace quand il s'agissait de découvrir la vérité contre d'autres personnes qui n'avaient pas ce talent. Cependant, il était très proche de la moyenne des gens. D'ailleurs, il était parmi les premiers, mais pas LE premier. C'était le détail qui changeait tout pour sa famille. Ils n'auraient pas eu besoin d'une demi-heure, une ou deux minutes auraient largement suffi.

<< Stop. Arrête de te faire du mal. Tu n'es pas comme eux, tu n'y peux rien. Fais avec ce que tu as >> se parla-t-il mentalement à lui même.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 18:39


Spoiler:
 

Milo avait besoin d’argent. Personne ne se mêlait à ce genre d’affaire sans être dans le besoin. S’il avait été un fils de riche, il aurait été loin de toutes ces histoires. Mais il ne détestait pas sa vie ainsi, il y avait de l’adrénaline chaque jour et il avait des histoires incroyables à raconter en plus de cela. Puis vu le prix de l’université qu’il voulait intégrer, même la drogue ne lui rapporterait pas assez pour le moment. Peut-être qu’il resterait à jamais un dealer.

-Calmes-toi, fais attention à la cam au lieu de la jeter partout. J’ai pas envie de devoir rembourser tes petits amis commenta Milo

Puis il mit son sac sur son dos et s’en alla. Il s’occupa de la première commande puis alla à la bibliothèque pour échanger ses livres. Finalement, il s’occupa de la seconde commande et crut entendre du bruit.


Spoiler:
 
Spoiler:
 


Zion se dirigea donc vers une salle. Malheureusement , ils avaient un mauvais timing et ils se retrouvèrent devant un cadavre de lapin. Il regarda en direction de Jared qui perdait toutes ses couleurs « Jared... » . Jared tomba dans les pommes et Zion n’eut pas le temps de le rattraper, il se baissa puis lui tapota la joue

-Jared ! Je suis désolé, il a vraiment peur du sang

Il indiqua le lapin
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 19:47

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Duncan n'aimait pas tellement l'adrénaline. Mais être dans la drogue, ce n'était pas le plus difficile de ses nombreuses activités de l'ombre. Tout ce qu'il risquait de la part des dealer, c'était quelques coups voir une menace au pistolet une fois pour avoir de la coke gratuitement (Blase l'avait ensuite retrouvé et on avait plus jamais entendu parlé de lui). Le plus dangereux, c'était d'éviter la police. Mais il avait une tête qui n'inspirait pas la suspicion.

- Je suis désolé ! répéta t'il en se reprenant et en mettant tout dans le sac.

Milo avait raison, ça créerait des problèmes à tout le monde s'il commençait à perdre de la marchandise ou à l'abimer. Il n'était même pas capable de faire ce qu'on lui demandait convenablement. Finalement, il fut invité par son maitre et il arriva au réfectoire. Même s'il restait méfiant, il sourit à Blaise. Il aimait passer du temps avec lui. Parfois, c'était dur et il souffrait, mais au moins, quelqu'un voulait rester en sa compagnie. Et lui ébouriffait les cheveux.

- Je t'ai pris un dessert aujourd'hui. Parce que j'avais envie de te faire plaisir. Tu me rejoins dans ma chambre dés que tu as fini tes cours, d'accord? Je veux être ton premier client ce soir.

Le sourire de Duncan manqua de vaciller pendant un court instant. Il n'aimait pas qu'on parle de ses clients, ou de son business principal pour payer ses dettes. Mais ça ne le dérangeait pas de le faire avec Blaise. Oui, il pouvait lui faire mal, mais c'était sa façon de l'aimer. C'était toujours ce qu'il disait. Et c'était sa façon de le remercier d'être son seul ami. Et de s'occuper de lui. Oui, il comprenait pourquoi il devait faire plaisir à Blaise et Armand. Mais il avait du mal avec les autres.

- Merci, monsieur Blaise.

Spoiler:
 

Alexis regarda les deux nouveaux venus qui venait de pénétrer dans la salle de classe. Visiblement, ils pensaient qu'elle serait vide, mais ils se retrouvèrent face à un petit groupe d'étudiants vétérinaire, dont lui. Pas de chance pour le blond, il n'avait pas l'air de supporter le sang. Alexis et deux autre étudiants s'approchèrent , inquiet pour lui.

- Ca va aller ? demanda Alexis.

Le professeur aurait voulu s'indigner contre cette intrusion, mais étant donné qu'il y avait un évanouissement, il ne pouvait pas seule permettre pour le moment.

- Rangez vos lapins et que quelqu'un aide ce monsieur à amener son ami à l'infirmerie.

Alexis se proposa, il était le plus proche de l'entrée, et de l'élève évanoui du coup.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 20:01


Spoiler:
 
Spoiler:
 


Zion se pencha vers Jared toujours inquiet. Être ami avec lui était encore plus sportif que le basket-ball. Le pauvre médecin en devenir finit par ouvrir les yeux. Il reprenait enfin conscience et Zion soupira de soulagement. Quelques murmures s’élevèrent alors dans la salle du côté des garçons. Ce n’était pas Zion, des Raptors de Toronto ? Le jeune basketteur releva son ami qui posa sa main sur son visage honteux

-C’est rien Jared, ça arrive aux meilleurs. Nous sommes désolé pour votre cours, nous pensions que la salle était libre le basketteur sourit à Alexis Merci. Tiens toi bien à nous, on t’emmène

Zion commença à avancer avec Alexis et Jared « Ta fameuse cendrillon, tu vas lui taper dans l’oeil en tombant dans les pommes comme ça  » plaisanta Zion alors que Jared laissa échapper une sorte de plainte guttural

-Je suis Zion et lui c’est Jared. On est pas aussi... aussi bruyant et tape à l’oeil Usuellement

Il toqua à la porte de l’infirmerie puis posa Jared

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 21:26

Spoiler:
 

Alexis avait vraiment pitié de ce pauvre garçon. Ca ne devait pas être facile d'avoir peur du sang. Il était vraiment mal tombé, avec un cours sur l'anatomie pratique. Au moins, il reprenait déjà connaissance, il n'avait même pas eu besoin d'agiter de papier pour lui donner de l'air. Mais comme il avait l'air encore faible, c'était mieux de l'emmener à l'infirmerie.

- Il n'y a pas de mal, répondit de mauvaise grâce le professeur.

Alexis trouvait leur professeur bien sévère, ça arrivait de se tromper. Il s'empressa d'aider le basketteur. Il lui disait vaguement quelque chose mais bon, ce n'était pas le moment. D'abord, s'occuper des blessés.

- Courage, vous serez bientôt sur un bon lit moelleux, déclara t'il au dénommé Jared pour l'encourager à sa façon.

Il tiqua un instant au mot Cendrillon. Mais après tout, il était surement trop paranoïaque. Et il s'était promis d'oublier cette soirée. Ils arrivèrent à l'infirmerie et il eut droit à des présentations en bonne et due forme.

- Enchanté, moi c'est Alexis Wallander. Zion comme Zion Johnston, le basketteur? Vous connaissez peut être ma tante, Suzan Pierce.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 22:01


Spoiler:
 
Spoiler:
 

-Merci bredouilla t-il

Zion avait été reconnu mais ça ne l’étonnait pas. Il n’y avait qu’une seule équipe de basket-ball mondialement reconnu au Canada. De plus, il était assez jeune alors il avait pas mal de fan sur les réseaux sociaux. Il finit par hocher la tête « C’est moi. Je suis Zion. Et oui, ça me dit quelque chose. Grande coach , non ? & puis il regarda son ami avec un sourire quand il posa son regard bleu un peu partout.

- Il ne faut absolument pas que mon père sois au courant dit alors Jared

Zion rigola doucement puis se pencha vers lui « Il faudrait déjà que tu remercies le beau jeune homme qui nous a accompagné. Non ? Les inquiétudes viendront après  ». Jared se releva soudainement puis regarda dans la direction d’Alexis et lui prit la main avec un sourire. « Si je peux vous inviter à manger avec nous. Je vous suis vraiment reconnaissant . Je suis Jared, je suis étudiant en médecine. Autant dire que je suis mauvais en pratique  » expliqua t-il en souriant ce qui fit sourire à son tour Zion

Jared lui lâcha alors la main

-En ce moment tu tombes beaucoup ... dans les pommes, amoureux. plaisanta Sion

Jared lui donna un coup de coude « Arrêtes. Bien dites moi ce que vous voulez manger ... je vous l’apporte. Je vous suis redevable  »


Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 22:29

Spoiler:
 

Alexis n'était de toute façon pas un fan hystérique. Oui, c'était difficile de ne pas connaitre Zion quand on s'intéressait aux sport, surtout que l'apprenti vétérinaire préférait le basket au football américain ou à la cross, trop violent à son gout. Mais il devait avouer qu'il avait surtout un faible pour le tennis et la course à pied.

- Oui, elle entraine une équipe nationale de hockey sur glace. L'équipe féminine.

Il avait peur que son père apprenne que son fils s'était évanoui à la vue du sang ? Ou c'était à propos d'autre chose? De toute façon, il n'avait pas l'intention d'en parler autour de lui. Il ne connaissait même pas son père. Alexis rougit un peu au dire de Zion. Ce n'était pas la première fois qu'on le qualifiait de beau. Tout le monde lui disait "beau et intelligent, le monde est vraiment injuste" mais si seulement ils savaient... il secoua les mains négativement avec un air gêné.

- Non, non, ce n'est pas nécessaire

Mais Jared lui prenait déjà la main. Elle était douce. Il y a deux semaines aussi, il avait effleuré une fois ou deux la main d'un beau garçon. Qu'est ce qui lui avait pris ce jour là? La malédiction semblait le poursuivre.

- Vraiment, ce n'était rien, vous auriez fait pareil si la situation était inversée, vous n'avez pas besoin de m'inviter à manger avec vous.... Mais si ça peut vous permettre de ne plus vous sentir redevable par la suite, alors d'accord, mais après, n'en parlons plus, d'accord?

S'il était médecin, ça allait effectivement être dur pour lui d'arriver à être diplômé, la pratique était ce qui était le plus important au final, et s'il ne supportait pas le sang... il allait devoir faire quelque chose contre sa phobie.

- Vous avez déjà essayé d'imaginer que c'est juste du ketchup ?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 23:33


Spoiler:
 
Spoiler:
 

Zion s’y connaissait un peu en hockey sur glace. Il était canadien après tout. Mais il s’y connaissait bien plus en basket-ball par la force des choses. Puis son type d’homme ne faisait pas vraiment du hockey. Il préférait encore les basketteurs. Il sourit néanmoins « Oui, voilà pourquoi ce nom me dit quelque chose. Le hockey, notre sport national  » dit-il avant que son ami reprenne enfin ses sens.

-Oh mais si ça l’est. Je ne serais pas moi, si je ne vous remerciais pas

Le jeune homme se leva enfin et se mit sur ses pieds , il se dirigea vers la cantine « Mangeons tous ensemble  » précisa t-il alors avec le plus grand de ses sourires. Zion les suivit alors avec un air enjoué. Zion écouta ensuite la proposition de leur invité.

-J’ai bien essayé mais ça me fait détester le ketchup. J’ai bien essayé de dire à mon père que je voulais faire des études moins sanglantes mais tout le monde est médecin dans ma famille. Meme mon chien s’appelle Docteur wouf

-C’est adorable commenta Zion

-Je sais !
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeDim 7 Juil - 23:57

Spoiler:
 

Tout le monde connaissait un tant soit peu le hockey sur glace. Bon, le basket arrivait aussi à une bonne place dans les sports célèbres au Canada, mais il était devancé par le hockey. Alexis y avait déjà un peu joué avec sa tante mais il n'avait pas vraiment accroché. Peut être parce qu'il était nul avec des patins au pied. Une vraie catastrophe, il tombait tout le temps.

- Oui, elle est plutôt contente de son sort. C'est chouette pour elle.

Ces deux personnages avaient l'air d'être des personnes enjouées. Il n'avait pas le coeur de faire le rabat-joie en refusant. Et puis, c'était toujours plus amusant de manger à plusieurs que tout seul dans son coin. Pendant qu'il se dirigeait vers la cantine, il essayait de trouver des techniques avec Jared. Son histoire faisait écho à la sienne de façon assez douloureuse, malgré l'allusion mignonne au nom du chien.

- Je vois tout à fait ce qu'on peut ressentir....
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 0:34


Spoiler:
 
Spoiler:
 

Zion tentait d’imaginer docteur wouf pendant que la discussion continuait entre les deux jeunes hommes. Pool long ou court ? Comment avait-il gagné son titre de docteur ? Avait-il fait une spécialisation en tant que bon garçon. Tant de questions dans la tête de Zion qui imaginait à présent ce chien opérer. De son côté le prince sourit

-Oui au début ça me pesait vraiment lourd. Mais il y a deux semaines, j’ai parlé avec trois personnes dont une qui a su me remonter le morale. Usuellement je suis très joyeux, mais je dois avouer que j’étais au bout du bout

Avoua le futur docteur avec un sourire moins joyeux « Mais j’ai parlé de tout et de rien avec cette personne puis c’est comme si elle avait allumé une lumière dans mon cœur . Et j’aimerai tant la retrouver pour faire de même et lui dire que tout ira bien. Mais en tout cas ce qu’elle m’a appris c’est qu’il faut croire en soit , croire en soit .  »

-Et vivre ses rêves .

-Mais dis-moi ton chien, il a un stéthoscope ?

-Bien sûr .

Zion posa sa main sur son visage, c’était plus adorable qu’il le pensait.

-Zion, tu rougis ? il sourit Zion adore les choses mignonnes. J’ai tenté le diable. Bon, choisi ton repas et je te le paye ... Alexis, c’est bien ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 2:01

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Blaise et Duncan avaient passé une grosse demi-heure ensemble. Ils n'avaient pas spécialement parlé beaucoup, son maitre aimait simplement mangé en compagnie de quelqu'un, et c'était un honneur d'être celui choisi. Alors si en plus il lui adressait tout le temps la parole, il prendrait trop la grosse tête, c'est ce que Blaise lui avait expliqué une fois. Du coup le jeune garçon était sur le départ quand le trio d'étudiants arriva à la cafétéria. Blaise ne le raccompagna pas jusqu'a la voiture, il n'était pas son chien après tout. Il ne fallait pas inverser les autres. Mais Duncan était déjà très content d'avoir droit à la limousine pour rentrer à l'école. Souvent, son maitre lui disait qu'il demanderait à Karl de le ramener, puis il changeait d'avis et il devait retourner à pied, et il arrivait en retard en cours. Les professeurs n'étaient pas très content. Mais aujourd'hui, Blaise était dans un bon jour, vraisemblablement.

De son coté, Alexis se demandait quel était la race du chien, mais ses pensées n'allaient pas aussi loin que celle de Zion même s'il adorait les animaux aussi. Il se concentra surtout sur les dires de Jared. Ca faisait quand même beaucoup de coïncidence au niveau des dates. Par contre, il ne se rappelait pas avoir dit ça. Clairement, il n'aurait pas pu conseiller ça alors que lui même avait du mal à croire en lui. Pourtant, il doutait encore de cette ressemblance avec ce qu'il avait vécu à cette soirée lui aussi. Si c'était lui, il valait mieux garder ses distances. Mais il sautait peut être trop vite aux conclusions.

- Et bien, j'espère que vous retrouverez cette personne. Elle a l'air gentille.

Un chien avec un stéthoscope. L'image le fit sourire, et puis finalement il émit un petit rire. Il retrouva son sérieux face à Jared et sa reconnaissance.

- Ah...heu... ca, c'est très bien. Et oui, c'est bien Alexis.

Il indiqua un des plats les moins chers.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 2:17


Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 


Jared espérait retrouver cendrillon, il joua avec une bague qu’il avait dans la poche. Il avait dans l’espoir de la retrouver et de lui parler « Oui, j’espère remplir la mission cendrillon  » commenta t-il en commandant le plat que leur nouvel ami leur désigna. Il le paya sans se soucier du prix puis il s’installa à table avec ses amis.

-Docteur wouf est un husky. Si vous vous posiez la question

Zion se laissa tomber sur la table, c’était trop adorable pour sa pauvre imagination. Jared passa sa main dans les cheveux de son ami « Reposes en paix, Zion. Nous nous souviendrons de toi.  » puis il fit une fausse prière pour son ami puis commença à manger

-Tu fais des études de vétérinaires alors. Ce n’est pas trop dur de découper des petits lapins. demanda Jared J’aurais aimé avoir ton courage

Finalement Milo finit ses commandes. Avait-il envie d’aller en cours. Non. Voulait-Il lire ses livresd’astronomie ? Oui. Alors il lisait tranquillement dans la bibliothèque de l’université tandis que certains élèves le regardaient de temps à autres quand ils le reconnaissaient pour un de ses services. Certains baissaient les yeux et d’autres le saluaient. Il espérait pas tomber sur un relou qui lui demanderait un service gratuit
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 2:48

Spoiler:
 

Alexis espérait ne pas être la fameuse Cendrillon, sinon il allait devoir le décevoir. Mais il disait avoir parlé à trois personnes, ça en laissait encore deux. Et puis il parlait peut être d'une fille. Mais généralement, quand on était un homme et qu'on parlait d'une fille, on ne disait pas une "personne", on disait tout simplement "j'ai rencontré une chouette fille". Par contre, un homme qui aurait rencontré un homme, aurait plus tendance à dire une "personne" pour laisser place à l'ambiguité. Il analysait bien trop la situation. En même temps, c'était de famille. C'était plus fort que lui.

- Est ce qu'il va aller bien? demanda t'il inquiet en voyant Zion à moitié couché sur la table.

Un husky. C'était trop mignon, ces petites bêtes là. En même temps, pour Alexis, toutes les animaux étaient adorables. Même les araignées. Il suifferait avoir vu un film ou deux avec une agrippée en tant qu'héroïne et on était attendri.

- J'avoue que c'est un peu dur. Mais je garde en tête que si j'apprend bien tout ce que je dois apprendre dans mon cursus, alors je pourrais sauver un maximum d'animaux plus tard. Et je sais aussi que je devrais de toute façon affronter la mort de quelques-uns de mes patients.

Il hésita un instant.

- Courage, je ne sais pas. Je pense que tu es plus courageux que moi. Tu continue d'essayer d'être médecin, malgré tes difficultés. Moi, je n'ai pas réussi à suivre la voie familiale. Je suis une sorte de raté, tu vois.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 3:00

[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Jared passa sa main dans les cheveux blancs de Zion. Il avait fermé les yeux en paix avec docteur wouf dans son imagination. Jared hocha al tête affirmativement « Ouaip. Il est un peu fatigué et les choses mignonnes, ça lui retire toute son énergie  » puis il continua de sourire tout en continuant de caresser la tête de son ami jusqu’à ce que le jeu se transforme en réalité et que Zion s’endorme à même la table

-J’aimerai sauver des humains mais je n’y arrive pas. Tu es courageux, tu ne fais pas la même chose que ta famille et tu suis ton rêve. Tu fais sûrement un autre métier mais être vétérinaire c’est aussi prestigieux et dur que n’importe quel autre métier. Moi, si j’avais l’opportunité de ne pas suivre mes parents ...

Jared soupira «  Je serais en train de donner des cours à des enfants en bas âge ou au collège. Je serais une autre personne. Je serais moi  » puis il commença à manger avant de regarder en direction d’Alexis

-Tu n’es pas un raté. Tu n’as rien raté. Tu voulais être vétérinaire , TU L’as fait... tu es loin d’avoir raté quelque chose. Tu rates juste une opportunité de te faire un compliment en t’insultant

Jared mangea puis soupira « Crois-moi, je ne suis pas courageux. Toute ma vie est commandé par mes parents. De mon petit déjeuner à ma fiancée . Je n’arrive même pas à lui dire que ce so,g mes parents qui l’ont choisi pour moi.  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 9:19

Spoiler:
 

Alexis se demandait quand même si ce n'était pas un peu dangereux d'être si sensible aux choses mignonnes, s'il devenait tout flasque à chaque fois qu'on en parlait, qu'est ce que c'était quand il les avait devant lui? Mais peut être que dormir lui ferait du bien. Et puis il devait écouter attentivement Jared. Comment le réconforter ? Il comprenait tellement se sentiment.

- Tu raconte cela de façon plus belle que ça ne l'a été réellement. Mais ce n'est pas vraiment comme ça que ça s'est passé. A la base, je ne voulais pas être vétérinaire. Tu sais, quand on nait dans ma famille, on reve tous de devenir détective, ou enquêteur. Tous les membres de ma famille sont doué pour souder des mystères, pour découvrir la vérité cachée. Ils peuvent deviner en un coup d'oeil ce que je ne pourrais jamais deviner du tout. La vérité, c'est que je voulais moi aussi être comme eux, mais ils ont finis par me faire comprendre que je n'y arriverais pas. Le seul courage que j'ai eu, c'est d'affronter la vérité et d'admettre qu'ils avaient raison. J'aurais pu devenir policier sans devenir enquêteur, mais je n'aime pas trop les armes à feu ou la violence. Du coup, je me suis demandé ce que j'allais faire, comment, malgré mon manque de talent, je pouvais aider les autres, les protéger et les aider. Comme j'ai toujours aimé les animaux, et qu'ils sont plus faciles à comprendre que les humains, je me suis dit que ça marcherait si je devenais vétérinaire.

C'était beaucoup moins glorieux une fois la vérité racontée, malheureusement. Donc, de son point de vue, il était un raté. Vétérinaire avait été un choix secondaire paris tant d'autre, un choix par dépit de ne pouvoir suivre la voie familiale. Mais au final, il s'était vraiment pris au jeu et il aimait beaucoup ce qu'il faisait. Maintenant, il était content d'avoir choisi ce métier, même s'il restait ce petit regret dans son coeur.

- Alors, ton vrai rêve à toi serait de devenir instituteur ? C'est vrai que tu ne sauve pas des vies en tant que telle mais tu peux sauver certaines âmes égarées, tu peux leur donner des rêves, les éduquer pour qu'a leur tour ils puissent choisir par eux même ce qu'ils veulent faire de leur vie. C'est important aussi.

A une époque, toute sa vie avait été commandée par sa famille, lui aussi. Peut être pas autant que celle de Jared, mais il avait toujours tout fait pour plaire à ses parents, sans grand succès. Au final, ils avaient finis par se désintéresser de lui, et il s'était retrouvé abandonnée, avec une trop grande liberté qu'il n'avait pas su comment gérer. Il avait eu une période sombre ou il avait fait n'importe quoi.

- Tu as peur de les décevoir, c'est normal. Je ne peux pas te dire que ce ne sera pas le cas. Mais si tu n'es pas heureux dans ce que tu fais, tu auras une vie triste. C'est maintenant que tu peux la changer.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 21:16

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 


- Je ne suis pas un bon médecin mais est-ce que tu trouves que je suis un raté ? Non. Tu n’es pas un raté. Dans les films, on trouve son destin en claquant des doigts mais dans la vraie vie ceux qui ont le plus de mérite sont ceux qui travaillent dur pour trouver ce dans quoi ils sont doués ou pourraient l’être et continuent de bosser

Dit alors Jared avec un air sérieux et convaincu « Ou psychologue. Je ne sais pas. C’est difficile de choisir. Je ne sais pas encore si je suis doué ou si ces métiers m’iront. J’aimerai pouvoir essayer avant de me projeter. Mais ... c’est impossible. Mon père est l’un des hommes qui finance cette université. C’est comme si j’étais en prison.  »

Oui changer sa vie. Il en rêvait « Oui. Je suppose que j’aurais une vie triste si je fais tout ce qu’ils disent mais... je ne veux pas les voir triste. C’est un peu stupide. » commenta t-il alors que Zion relevait la tête doucement pour regarder Jared et son air mélancolique. Il ne parlait jamais de ce genre de choses avec lui.

-Je suis leur seul enfant maintenant. Si je les déçois... ça serait triste pour eux. Mais bon disons nous que nous avons tout deux un objectif. Être heureux ! Tiens, prends mon numéro. Il ne faut pas qu’on se lache , il faut qu’on se motive l’un l’autre .

- Prince, tu es trop près de son visage.

- Désolé ...


Milo prit le chemin de la maison. Bus, et bus puis bus. Il ferait Madame Frédérick signer un mot pour lui. En parlant de Madame Frédérick, il était temps de récupérer ce qu’il devait chercher chez elle. Il toqua deux fois à sa porte et une femme ronde, métisse aux cheveux bouclés arriva. Milo retira sa capuche jaune « Bonjour Madame Frédérick.   » dit-il d’une voix sobre alors que la femme le regardait d’un air sévère

-Tu es censé finir à 17h pas 14h

Milo sourit simplement il avança à la recherche de celui qu’il cherchait « Man’ man » dit-alors une petite voix qui marchait en direction de la porte. Milo se baissa et prit son frère dans ses bras et l’embrassa sur les joues « Oui, man est là  » il tendu de l’argent à la femme

-Merci

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 22:37

Spoiler:
 

Alexis avait du mal à ne pas se considérer comme un raté. Oui, Jared n'avait pas tort, il avait du mérite à avoir cherché quelque chose dans lequel il serait raisonnablement doué, et un domaine qui lui plairait. Effectivement, il était content d'avoir réussi à trouver un métier qu'il trouvait utile, et qui sauvait des vies, et tout ça en soignant, sans aucune violence. Mais il avait tellement vu la déception dans le regard de son père que c'était dur de se considérer autrement que comme nul.

- Merci de m'encourager. Même si je me lamente beaucoup, je suis quand même fier de moi, et je compte bien continuer de tout donner pour être vétérinaire.

Il comprenait son appréhension. Surtout que son père était quelqu'un d'important dans l'université, il pouvait vraiment lui mener la vie dure en lui fermant des portes. Alexis avait envie de l'aider à obtenir son rêve, surement parce qu'il ressentait beaucoup d'empathie pour lui étant donné leur situation semblable.

- Et bien, pour ce qui est du contact avec les enfants, c'est facile de vérifier. Vous vous proposez pour travailler dans des plaines de jeu, ou durant les plaines de vacances, comme étudiant. Ou vous essayez d'être prof particulier, là aussi en prétextant de gagner de l'argent pour pouvoir avoir vos propres économies. La psychologie, ce sera peu plus dur à tester. mais en tout cas, ce n'est pas idiot du tout de ne pas vouloir les rendre, c'est même tout à fait normal.

S'il avait pu le motiver un peu, il était content. Mais il hésita un peu pour le numéro de téléphone. Seulement, il ne voyait pas de raison de refuser. Avoir un ami à qui pouvoir parler de ça, ça ne pouvait faire que du bien. Il enregistra donc son numéro et lui passa le sien.

- Mais tu es sur que tes parents seraient déçu? Est-ce qu'ils te l'ont clairement fait comprendre?

Il avait laissé tombé le vouvoiement pour l'instant. Alexis avait à peine remarqué que Zion s'était remis de l'histoire du petit chien, et quand il leur fit remarquer que leur visage était proche, il se recula légèrement en se retenant de rougir.

- Hum....je vais bientôt devoir y aller.

-----

Hugo adorait être dans les bras de son grand frère. Ou plutôt, de sa maman. Il appréciait Madame Frédérick mais personne ne faisait des bisous sur la joue comme Milo. Il aimait aussi beaucoup quand il le bordait ou lui racontait une histoire. Tout comme une maman. Hugo alla poser sa petite main sur la joue de Man.

- Jouer? demanda t'il avec espoir
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeLun 8 Juil - 23:41

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo sentait la main d’Hugo sur sa joue. Jouer ? Il regarda Madame Frédérick avec un air piteux. Chez eux, il n’y avait pas de jeu. Son père avait vendu tout ceux qu’il avait acheté pour Hugo. Ce dernier prétextait qu’Hugo était déjà trop grand. Mais il n’avait pas eu le courage d’en racheter. Ce genre de chose coûtait si cher. Madame Frédérick lui fit signe « Non, votre père m’a dit de vous envoyer directement chez vous. » . Milo soupira puis chatouilla son frère

-Il est à la maison ?

-Oui, il s’est fait virer de son boulot.

Milo arrêta de chatouiller son frère « Bébé, on fait chut quand on rentre à la maison. Chut. D’accord  » puis il salua madame Frédérick et marcha. A quelques pas, leur maison. Elle était belle de l’extérieur. Milo en prenait soin pour ne pas que des gens se mêlent trop à leur vie, qu’on ne les séparent pas. Il entra à petit pas dans la maison.

-Milo ?!

Leur père arriva alors « Arretes de le porter. Il a l’âge de marcher bon sang ! Bonhomme, viens là. J’ai déjà dit que les grands bonhommes marchent  » commenta le père en ponçant les jambes du plus jeune de ses fils alors que Milo le repoussa alors en reprenant Hugo

-Arretes ... tu lui fais des bleu. Viens mon cœur, on va cuisiner.

-Tu agis comme elle. pesta le père en frappant le plus grand à la tête

Milo grimaça un peu mais finalement leur père s’en alla et Milo alla regarder les jambes d’Hugo « Ça va bébé ?  »

Spoiler:
 
Spoiler:
 


- Je crois en toi. Docteur wouf comptes sur toi compte sur toi

Précisa t-il alors avec un grand sourire. Puis cette idée de faire un job étudiant lui paraissait assez incroyable. Il n’avait jamais eu besoin de travailler jusque là. Il avait évidemment fait un ou deux jours de bénévolats mais un job étudiant avec des enfants ça lui permettrait rapidement de voir si il pouvait se débrouiller

Il fut satisfait d’avoir son numéro. Prince était du genre à se faire beaucoup d’amis puis plus il avait d’ami, plus il pouvait partager sa positivité. Mais en plus de cela, cela le rapprochait de cendrillon. Se faire un réseaux d’amis lui permettrait de le trouver vite.

Puis il aimait bien Alexis. Il était si gentil

-Je le sais. Je sais qu’ils le sauraient. Mais bon ... oh tu t’en vas déjà ?

Dit-Alors le jeune homme avec une petite mine « Envoies moi un message quand tu peux ! » . Zion lui fit signe de venir avec lui. C’etait le moment pour eux de s’en aller aussi. Jared continua de saluer jusqu’a ne plus voir Alexis




Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeMar 9 Juil - 0:28

Spoiler:
 

Alexis eut un sourire quand son nouvel ami parla de nouveau de son chien : << J'espère pour toi qu'il ne devra jamais venir me voir >>

Si son idée permettait à Jared de faire de nouvelles expériences et de l'aider à savoir vers où trouver sa voie, alors il en était heureux. Il avait l'impression d'avoir accompli quelque chose. Ca lui faisait beaucoup de bien. De son coté, Alexis avait lui aussi des amis, mais pas un large réseau. Juste ce qu'il fallait pour ne pas manger seul, même si aujourd'hui, Carole était malade. Ce qui expliquait sa présence à cette table avec ces deux jeunes gens. Mais ça avait été une bonne rencontre.

- Oui, je dois vraiment y aller. Encore merci pour le repas. A une prochaine fois.

Il ne promit pas de renvoyer un message, même s'il avait l'intention de le faire. Mais il oubliait facilement ce genre de moyen de contact. Il était très amical lorsqu'il avait la personne sous les yeux, mais parler de façon indirecte comme avec un téléphone, c'était moins son truc. En tout cas, le surnom de Jared se comprenait, on aurait vraiment dit un petit prince.

Spoiler:
 

Hugo pouvait jouer chez madame Frédérick. Il n'avait pas encore compris qu'il ne pouvait plus jouer chez papa. Il avait beaucoup pleuré quand on lui avait pris tout ses jouets. Mais il aimait aussi simplement quand Milo lui faisait des chatouilles, ou des baiser soufflets, ou même quand il faisait l'avion avec lui. Sans compter le jeu "A Dada sur les genoux de ". Le petit garçon de quatre ans à peine se mit à rire sous les chatouilles de son grand frère. Elles durèrent trop peu longtemps à son gout, mais comme sa maman semblait inquiet, il ne protesta pas. Chut. Il n'aimait pas trop ce jeu, mais il savait que c'était important. Chut.

Mais son papa les repéra quand même. Pourquoi il ne pouvait pas rester dans les bras de sa maman ? Il se sentait bien là. Quand on le déposait à terre, il se sentait vulnérable, et très petit. Dans les bras de Milo, il pouvait tout voir, et il aimait beaucoup ça. Il commença à battre doucement des jambes quand son père se mit à le pincer. Il ne comprenait pas trop ce qui lui arrivait. Ce n'était ni bien, ni mal, de son point de vue, mais il ne savait pas comment l'interpréter. Est ce que c'était un jeu? une punition? une marque d'affection ? Comme son grand frère éloigna le papa, c'était surement quelque chose de pas bien.

- Bonhomme. Faim.

Hugo était un peu en retard dans son développement du langage. Pour un enfant de quatre ans, il ne commençait pas encore à faire des phrase. C'est parce qu'il devait rester très souvent silencieux. Milo essayait de lui apprendre des mots, mais comme il n'allait pas en maternelle, il avait du mal à passer ce cap. Il n'était pas beaucoup stimulé. Le petit garçon fut surpris de voir sa maman se faire frapper. Ses petites lèvres se mirent à trembler, des petits creux apparurent sur ses joues, il allait bientôt pleurer si on ne le consolait pas. Heureusement, leur papa s'éloigna et il pu se rencontrer sur Milo.

- Triste. Man mal.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3431
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeMar 9 Juil - 0:46

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo n’appréciait pas que son père s’en prenne à Hugo. Retrouver des bleus sur ses petites jambes, ça le désespérait. De plus ça l’empêchait parfois de le poser chez Madame Frédérick qui menaçait de prévenir la police. Milo allait préparer le plat de son bonhomme. Il lui souriait déjà « Maman va s’en occuper ». Mais il se fit frapper à la tête.

Milo n’était pas très fort. Son père travaillait dans le bâtiment, ils n’avaient pas la même carrure. Quand son père décidait de lui en mettre une, ça avait le mérite d’être douloureux. Mais Hugo avait peur de le voir souffrir alors il devait passer à autres choses rapidement. Parce que s’il pleurait, Hugo et Milo se retrouveraient sûrement dans un Bien pire état que cela.

-Ce n’est rien. Tu me fais un bisous magique, ça ira mieux

Demanda Milo. Il se souvenait vaguement de sa mère agir ainsi avec lui « Petit Mulot me fait un bisous magique et ça ira mieux .  ». Milo essayait d’oublier ce genre de moment. Hugo aurait une plus belle vie que la sienne. Il ferait tout pour cela. Il le prit dans ses bras « Maman t’aime. Bien, tiens regarde Monsieur Carotte. Tu joues un peu avec ?  » . Jouer avec des aliments. C’est à ça que son pauvre Hugo était réduit mais ça le tiendrait occupé le temps dîner

Spoiler:
 
Spoiler:
 


- Oh et bien pour faire un petit Check up de routine Alors

Précisa Jared afin de ne pas porter malheur à son chien « À plus  » puis Zion l’imita une fois leur ami hors de vu « Presque du flirt tout ça  ». Jared agita doucement la main. Alexis était assez beau après tout mais il n’était pas cendrillon. Il laissa donc Zion se moquer de lui. Puis il alla à son cours tandis que le basketteur lui se dirigeait vers sa voiture

Il avait rendez vous aujourd’hui
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3473
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 23
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitimeMar 9 Juil - 11:51

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Duncan était revenu au lycée à temps. Ce n'était pas ce qui l'empêchait d'avoir des difficultés à comprendre ce qu'on lui enseignait, ou même réussir à tout bien écouter. Il se répété pour la centième fois de ne plus s'installer à coté de la fenêtre, parce que ça le distrayait trop. Mais il n'aimait pas ne pas être sur les cotés de la classe. Il avait l'impression d'être trop voyant. Une fois que la dernière heure de cours fut sonnée, il se dirigea de nouveau vers l'université ou l'attendait Monsieur Blaise. Il vivait un peu à l'extérieur du campus, dans un appartement qui devait être un des plus luxueux des étudiants.

Blaise avait fini depuis plus longtemps que Duncan ses cours. Il était en train de faire ses synthèses. Certains ours, il finissait tard de par son double cursus, mais la plus part du temps, les cours se passaient en même temps et il devait se débrouiller pour avoir accès à tous le contenu. Heureusement, il envoyait ses gardes du corps enregistrer le cours qu'il manquait pendant qu'il assistait à l'autre. Ses gardes du corps lui servait plus de larbin que de garde du corps, d'ailleurs personne ne faisait attention à eux, il les déguisait bien. Il entendit les clef tourné dans la serrure de son appartement. Ah, Duncan était là. Ce n'était pas encore l'heure pour Polly, la cuisinière, de venir. Effectivement, la petite frimousse de son petit chien préféré se montra.

- Duncan. Et si tu prenais quelques minutes pour faire tes devoirs? Il ne faudrait pas que tes notes chutent encore plus. Viens t'assoir près de moi, je t'expliquerais ce que tu ne comprend pas.

Spoiler:
 

Alexis avait apprécié la rencontre, mais il en était un peu troublé. Certains choses que Jared avait dite le titillait. Mais il se força à ne pas y penser. Il devait faire une croix sur les hommes. Pourtant, ce n'est pas comme si ses parents avaient encore beaucoup de respect pour lui, alors qu'avait-il à perdre à s'intéresser à eux ? Il ne savait pas ce qui le retenait. Mais il avait été suffisamment traumatisé adolescent pour ne pas vouloir renouveler l'expérience. Jared était un ami, et c'était tout.

Spoiler:
 

Hugo ne faisait pas spécialement attention à ses bleus. Ca lui faisait un peu mal sur le coups, mais quand il était avec Milo, il se sentait fort. Et puis, il commençait à s'habituer à cet étrange manière de faire de son papa. A l'annonce d'un bon manger, Hugo poussa une petite exclamation enthousiaste, bien vite balayée par le coup de son papa sur sa maman. Il voulait pleurer, mais le visage souriant et à la fois inquiet de son grand frère le retient. Il avait déjà pleuré, et il se souvenait vaguement que ce n'était pas bien quand il pleurait près de papa. Mais c'était dur de ne pas pleurer parfois.

- Bisous magik, confirma t'il.

Il connaissait les bisous magique. Ue fois dans la cuisine tous les deux, il se permit de bouger un peu plus et il alla faire un bisous sur la joue de sa maman, comme promis. Un bisous magique pour qu'il se sente mieux, et en même temps pour lui montrer qu'il l'aimait aussi.

- T'aime.

Il regarda Monsieur Carotte. Il s'en saisit avec un sourire. Ce n'était peut être rien aux yeux de Milo, voir misérable, mais pour Hugo, c'était un jouet comme un autre. Il secoua Monsieur Carotte comme on secouait un hochet. Puis il le fit marcher, et voler.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




Junjou Romantica - Edition Canada Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou Romantica - Edition Canada
Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: