Forum des folles du RP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Junjou Romantica - Edition Canada

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 16 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeDim 4 Aoû - 22:41

Spoiler:
 

Duncan hocha affirmativement la tête lorsque Zion lui demanda s'il allait bien. Aller chez lui? Ça ne le dérangeait de toute façon pas, quoi qu'il ait prévu. Mais quand il su qu'un artiste allait venir, il s'interrogea. Est ce que ce serait quelqu'un de connu? Si c'était le cas, c'était un peu stressant. Et puis, s'il se ridiculisait? Si ça tombe, Zion l'imaginait plus doué qu'il ne l'était... il avait peur d'être nul. Et puis, qu'un "professionnel" vienne voir ses créations et les juger... En même temps, c'était une bonne occasion d'apprendre encore plus de chose.

- Non, ça ne me dérange pas, répondit-il d'une toute petite voix.

Et il n'y avait rien eu de spécial au niveau des cours. Ils étaient toujours compliqués à comprendre pour lui. Il faisait vraiment de son mieux pour réussir les exercices mais la logique ne voulait pas rentrer.

- Comme d'habitude.

Spoiler:
 

Et bien, il en mettait du temps à arriver le petit lycéen ! Blaise supposait qu'il était trop occupé à s'extasier devant tout pour aller très vite. De son coté, il avait fait préparé de quoi rafraichir son nouvel employé. Alors quand il vient toquer, il alla lui ouvrir.

- On dirait une petite souris devant un chat. Je ne vais pas te manger. Du moins, pas tout de suite. Entre, met toi à ton aise. Tu veux une petite visite guidée? Peut être qu'un endroit t'inspirera plus que d'autres? Tu veux un verre d'eau?

Spoiler:
 

Alexis n'était effectivement pas sur que c'était le bon moment. Si on lui avait dit hier que Jared allait rencontrer des membres de sa famille, il ne l'aurait pas cru. Il ne l'avait sans doute pas encore réalisé mais ça ne tarderait pas. Il interrogea Holmes.

- Pourquoi est ce que je suis là? Je ne suis pas un témoin, je ne connais pas les victimes, et je ne sais même pas ce qu'il s'est passé.
- Je sais, mais j'avais envie de ta compagnie. Ton manque de performance dans la résolution de crime n'est plus à prouver, mais j'aime bien t'avoir comme assistant. Tu as parfois une utilité dans ce rôle. Alors donne-moi ton avis une fois que tu auras entendu tout le monde, on s'échangera nos impressions. Normalement, ce genre d'affaire n'est pas très excitante pour nous, mais comme ça s'est passé dans ton université, je me suis dit qu'il y a moyen d'y trouver un certain intérêt
.

Et voilà, c'était le problème avec son frère. Il ne cherchait pas spécialement à lui faire de la peine ou à la dévaloriser, mais il ne prenait jamais de gant. il énonçait des faits et des vérités à tour de bras, sans prendre en considération les sentiments des autres personnes. D'ailleurs, les étudiants appelés allaient surement en payé les frais à un moment donné, parce que tout le monde paressait lent et stupide aux yeux des Wallander. La vérité était qu'Alexis n'avait pas envie d'être là, de voir son frère briller et résoudre tout avec une facilité déconcertante et surtout très frustrante. Mais il ne s'y trompait pas : on ne lui laissait pas vraiment le choix. En plus, s'il partait, il aurait l'impression de manquer de respect aux morts, comme s'il se désintéressait de ce qui leur était arrivé. Son oncle prit la parole auprès des autres étudiants.

- Bonjour à tous. Je suis l'inspecteur en chef Myron Wallander, et voici l'inspecteur Holmes Wallander. Nous vous avons réuni ici afin d'avoir plus d'informations à propos des trois victimes, et sur ce qui s'est passé. Comme vous le savez, trois étudiants ont été retrouvés morts. J'aimerais commencer par faire un tour de table. Dites mois qui vous êtes, et quel est votre lien avec la ou les victimes. Nous allons commencer par le premier rang, à gauche, et ainsi de suite.

Alexis resta planté là. Est ce qu'il devait allé s'assoir ? Son frère lui indiqua finalement de s'assoir sur une chaise près de lui. Il se sentait mal à l'aise d'être dans le camp des "policiers". Qu'est ce que les autres étudiants allaient penser?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeLun 5 Aoû - 1:26

Spoiler:
 

Milo leva un sourcil devant cette introduction. Lui, une souris ? Il savait exactement comment ne pas lui donner envie de se déshabiller. L’adolescent entra simplement puis haussa les épaules « Je vois que le chat à la langue bien pendue. Ça serait à force de l’utiliser ?  » puis il avança et retira son sac à dos

-Et bien je croyais que tu serais du genre directif mais si je peux choisir la chambre, je pourrais bientôt choisir les positions

Il finit par poser son sac sur le canapé, il retira aussi sa veste jaune, taché d’encre. Il observa tout de même à droite puis à gauche «  Mais je suppose qu’une visite ne pourrait pas me faire de mal . » il n’était pas complaisant mais il était curieux. Il se demandait ce que cachait un si gros appart. S’il avait une maison comme ça ...

Spoiler:
 

Jared fut étonné de voir son ami de ce côté. Qu’est-ce qu’il faisait ? L’avait-on agressé ? Est-ce que le meurtrier était parmi tout ce monde. Puis on leur demanda de se présenter , son groupe d’amis furent les derniers à se présenter et rapidement ce fut à son tour « Je suis Jared, je suis aussi un ami de Billie. On était un groupe de 6 amis. On est tous en médecine en seconde année  » commenta t-il alors

Une policière semblait faire de nouveau un tri après ces présentations entre sûrement les personnes les plus proches des morts et ceux les plus éloignés. Finalement un de ses amis semblait plus stressé qu’a l’usuel

-Et si c’était à cause de la soirée ? demanda t-il en murmurant nerveux au groupe de 5

-La soirée avec les doctorants ? demanda Jared curieux

Le jeune homme hocha la tête et la fille fronça les sourcils « Elle nous a fait promettre de rien dire. Tu ne veux pas la faire passer pour une toxico alors qu’elle vient de mourir. Je tiens à vous dire que cette soirée vous a tous pas mal aider  » ils semblèrent tous assez mal à l’aise.

-Si on peut éviter des questions sur ça, on évite promit une autre jeune fille

Spoiler:
 

-Ce n’est rien qu’en pour s’amuser. Je me suis dit que la poterie était un peu en dehors de la sculpture et que ça pourrait te détendre mais aussi te rappeler ce que tu aimes. Sans pression. Tu vois ce que je veux dire ?

Puis il sourit « Mais je dois avouer que je l’ai surtout fait chez moi parce que j’ai envie de parler de choses personnelles. C’est un peu égoïste, pardon. » . Le basketteur se gara ensuite devant chez lui. Il habitait dans une grande villa comme tout basketteur ayant percé.

-C’est bien ou mal ou neutre comme réponse ?

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeLun 5 Aoû - 2:24

Spoiler:
 

Rien que pour s'amuser. Sans pression. Duncan allait essayer, mais c'était rare qu'il fasse quelque chose sans se sentir stressé derrière. Heureusement, la poterie lui était pas inconnue, il en avait fait il y peu de temps avec son professeur de lycée. Parce que sculpter quelque chose, ça prenait vraiment beaucoup de temps, encore plus que peindre ou dessiner. En tout cas, il trouvait.

- Je vais faire de mon mieux, affirma t'il en essayant du coup de se détendre.

Et bien, si le basketteur avait envie de se confier à lui, il n'allait pas refuser. Il savait combien Zion avait besoin de quelqu'un avec qui discuter de choses et d'autres, des choses avec laquelle il ne pouvait pas discuter avec d'autres personnes. Et Zion qui s'en excusait ! Duncan alla donc le rassurer.

- Ce n'est pas égoïste, tout le monde a besoin de se sentir écouter. Et je suis là pour ça, je suis content de savoir que vous me faites suffisamment confiance pour me parler de vous.

Duncan serait bien incapable de le dire. Bien, peut être pas. Mais de là à dire que ce qu'il vivait au lycée était mal... il était un peu ennuyé, et parfois il était triste, mais il y avait pire, et puis, c'était de sa faute, il ne savait pas se défendre. De toute façon, aujourd'hui, ça ne s'était pas vraiment mal passé. Du coup, il opta pour la troisième option.

- C'était neutre, je dirais.

Spoiler:
 

Blaise était ravi de voir que le petit lycéen avait retrouver un peu de sa hargne. Mais il n'était pas dupe. Tout son langage corporel montrait qu'il n'était pas tout à fait l'aise. De toute façon, ça ne changerait rien pour lui, même s'il devait avouer qu'il aimait avoir du pouvoir sur Milo.

- A toi de me dire, c'est toi le chaton. Et bien, tu as beau dire, en faite, ça n'en reste pas moins directif, puisque c'est moi qui te donne l'autorisation de te trouver un endroit qui t'inspire si tu le trouve. Si tu ne le trouve pas, c'est moi qui déciderais. Mais j'aime aussi tester les gouts de ceux qui viennent me voir, c'est toujours interessant.

Il lui fit donc visiter ensuite. Le salon, la salle à manger, la cuisine, les toilettes, la grande salle de bain avec bain à bulle et tout en marbre scintillant d'un propreté impeccable, sans oublier les deux chambres, la sienne qui était immense avec un lit à baldaquin, en mezzanine, et celle de Duncan, au rez-de-chaussée avec le reste, d'une taille plus raisonnable mais non pas moins bien entretenue. Il avait aussi une pièce qui faisait bureau, et une terrasse dehors avec un hamac.

Spoiler:
 

Alexis se retrouva chargé de prendre des notes. Il se demanda bien pourquoi son frère lui avait demandé ça, après tout, Holmes avait une très bonne mémoire, il n'aurait pas besoin de consulter des notes pour se souvenir de certains éléments. Mais ils étaient une famille pointilleuse, et un bon professionnel prenait des notes pour avoir une trace écrite quelque part. Holmes était d'ailleurs resté assis sur sa chaise pour l'instant et n'avait fait aucune intervention jusqu'ici, laissant le soin à Myron et leur collègue de faire les premiers tris. Il semblait beaucoup observer les postures et le langage non-verbale des étudiants en face de lui. Il remarqua la nervosité qui se répondait parmi le groupe d'amis de Jared et il décida d'agir. Il se leva donc et alla se mètre debout près de son oncle.

- Je vais faire passer un morceau de papier à chacun. Voilà. Je vais maintenant vous poser une question, et puisque je sais que si je demande une réponse orale, je n'en aurais pas, les humains ayant la mauvaise habitude de mentir comme des arracheurs de dents, ce qui est vraiment stupide, je vais donc opérer d'une autre façon. Nous savons qu'il y a une histoire de drogue dans cette affaire. Et généralement, il y a toujours bien au moins un ou deux proches au courant de cette affaire, surtout dans le milieu étudiant, avec toutes vos fêtes. Donc, voici ma question : qui sont, parmi vous, les personnes qui sont au courant de quoi que ce soit à propos de drogue ? Vous allez tous noter quelque chose, afin que personne ne sache qui écrit quoi. Ceux qui ne savent rien, vous notez simplement que vous ne savez pas, et vous le noterez trois fois à la suite. Et ceux qui ont l'honnêteté de dire anonymement ce qu'ils savent, alors vous marquez quelque chose qui nous sera utile, comme un lieu, le nom d'une personne, ce que vous voulez .

Holmes ne comptait pas trop sur ses bouts de papiers à vrai dire, mais il allait observer les réactions, en particulier de ce groupe de jeunes médecins, au premier rang.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeLun 5 Aoû - 21:28

[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo observait chacune des salles. Il ne voulait pas le faire dans la cuisine ou salle à manger, il aurait trop envie de manger pour se concentrer sur ça. Secondement, s’il était rude, il se retrouverait à avoir hyper mal dans un lieu pareil. Il s’arrêta un instant dans la chambre. C’était le lieu le plus basique, mais Blaise devait avoir des objets étranges puis c’était un peu simple. Mais la promesse de cette fameuse langue était plus viable sur un lit que dans une salle de bain. Mais ce bain avait l’air géniale.

-J’aime la salle de bain.

Commenta t-il en regardant dans la direction de la salle de bain « Ça te va ? » demanda t-il alors

Spoiler:
 

Jared ne savait pas quoi noter. Mensonge ou vérité ou rien ? Si c’était une question de drogue, il était une des personnes les plus à même à répondre. Billie et lui avaient discutés de leurs.emplois du temps chargés, cette envie de performer et la crainte de la jeune fille pour son avenir. Elle s’était confié mais il n’avait jamais pensé à un futur où il raconterait les secrets de cette fille.

Il ne nota rien sur son papier, son père lui conseillerait de ne jamais signer ou écrire quelque chose de sa propre main et de le donner à la police. En tout cas c’est ce qu’il disait en regardant des séries policières . Jared ne répondu rien mais un des amis décida de noter le nom d’une soirée où ils avaient abordés cette histoire de drogue avec leurs amis . Lors de cette soirée masquée.



Spoiler:
 

- Et bien mes parents viennent demain et j’aimerai leur faire mon coming out. Je ne sais pas pourquoi je stresse. Ma mère est une blonde avec des énormes dreadlocks et mon père est un hippie aux cheveux blanc . Ils ne croient en rien puis ils ont des amis gays ... je ne sais pas j’ai peur

Commenta t-il avant de finalement se re concentrer sur le jeune homme « Je n’ai jamais été très neutre au lycée. J’étais catastrophique jusqu’a ce que je trouve ma voie. Tu as de la chance. Bien . Viens tout se passe dans mon salon  »

Son furet finit par grimper sur Lazuli comme pour l’accueillir

-Voici la personne qui va nous apprendre à faire des vases

La jeune femme sourit puis leur montra où s’installer
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Aoû - 0:26

Spoiler:
 

Duncan pouvait comprendre que Zion soit inquiet. De ce qu'ils disaient, ses parents avaient l'air sympa et ne seraient surement pas contre avoir un garçon gay, mais ce n'était jamais facile de se révéler aux autres. Duncan n'avait jamais assisté à un coming out, mais il se doutait que ça ne devait pas être évident. Lui même avait honte de tellement de chose.

- Je pense que c'est normal. Quand on se dévoile, on prend toujours le risque d'être blessé et rejeté. Surtout quand ce n'est pas conventionnel.

Vraiment, il n'avait pas eu une vie facile au lycée? Pourtant, Duncan avait plutôt l'impression que le basketteur avait du être populaire et apprécié dans son lycée. Mais peut être qu'il voulait simplement dire qu'il n'avait pas de bonne note à l'école. Mais il n'allait pas en dire quoi que ce soit, il ne voulait pas prendre le risque de blesser. Il se contenta de le suivre jusqu'au salon où l'attendait leur professeur.

- Bonjour, salua t'il timidement la jeune femme en s'installant.

Il n'osa pas dire qu'il avait déjà fait de la poterie, et donc des choses comme des vases et autres. Et puis, elle apprendrait peut être des choses différente de son professeur d'école.

Spoiler:
 

Blaise observa discrètement les différentes réactions de Milo durant la visite des différentes pièces. Aussi, quand il fit son choix et l'annonça, il ne fut pas surpris. D'ailleurs, c'est ce qu'il avait prédit et espéré de sa part.

- Ça me va même tout a fait, on dirait que tu lis dans mes pensées. Mais c'est aussi mon cas et regarde ce qui nous attend par là.

Dans un coin caché par la grande baignoire, il y avait une petite table en marbre d'un mètre sur un mètre qui avait été installée là et qui était rempli de victuaille, de quoi se restaurer convenablement pendant leur petit bain à bulle.

- Mais tu n'y aura droit qu'une fois que nous serrons tous les deux déshabillé alors si j'étais toi je ne tarderais pas.

Spoiler:
 

Holmes récupéra ensuite les bouts de papier en notant dans un coin de sa tête que le blond du groupe n'avait rien noté. Ça voulait dire qu'il savait quelque chose, qu'il était trop honnête pour mentir en disant qu'il ne savait rien, mais qu'il ne voulait pas dire la vérité non plus, peut être pour ne pas salir la mémoire d'une des victimes. Ou pour ne pas se mettre dans l'embarras lui-même.

- Ca suffira pour le moment. Mais restez disponible si on vous recontacte.

Myron les escorta jusqu'a la sortie, Alexis adressa un petit regard désolé à Jared parce qu'il ne pouvait pas sortir tout de suite. Quand ils ne se retrouvèrent plus qu'en famille, son frère vient le voir.

- Alors, qu'est ce que tu en pense? C'était tellement évident que même toi tu as du le remarquer.
- Certains cachent des choses, confirma t'il de mauvais gré.
- Et visiblement, celui qui était stressé durant la petite séance a fini par craquer et nous a révélé une info, déduisit Holmes a partir du bout de papier ou était marqué l'événement du bal masqué.

Myron alla brievenent serrer l'épaule d'Alexis, content de le revoir.

- Ecoutez, je suis désolé de devoir écourter nos retrouvailles, mais j'ai des cours et...
- Ne t'inquiète pas, on ne voulait pas te perturber dans tes études
, le rassura son oncle avec bienveillance. Mais si jamais tu apprend quoi que ce soit ou que tu as une idée, n'hésite pas.
- Même si on aura surement tout résolu d'ici là
, rajouta Holmes avec un sourire confiant.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Aoû - 0:52

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo observa les victuailles. Rien que de voir ça, ça lui donnait envie de se jeter dessus. Mais il avait cette drôle d’impression de se faire dompter. Enfin ce doute ne subsista pas longtemps, la gêne fit un peu plus rapidement son apparition. Il allait de oit se dénuder. Ce n’était pas la première fois qu’il se mettait tout nu devant quelqu’un mais c’était la première fois qu’il le faisait avec quelqu’un ayant le désir de le posséder de cette manière

Le jeune homme retira son t-shirt sous les yeux de Blaise, puis il passa à sa ceinture qu’il détacha. Finalement, il regarda en direction du jeune homme pour voir s’il le regardait. Plus par curiosité qu’autres choses puis il détourna le regard et retira son pantalon bien plus doucement puis lui donna dos pour retirer son caleçon

Spoiler:
 

Jared sortit avec le reste de ses amis. Beaucoup parlèrent de cet élève qui accompagnait la police. Un flic en civile peut-être ? Jared tenta de leur assurer que non mais il devait avouer qu’il se sentait bien moins à l’aise plus ses amis lui évoquait les faits. Peut-être qu’il avait juste chercher à le voir pour récolter des informations.

-Tu devrais vraiment ne plus lui parler Jared

Commenta une amie

-Je suppose mais bon ... je veux bien aller en cours pour y penser un peu plus enfin moins enfin... ouais


Spoiler:
 

- Et toi ? Tu as fais ton coming out a ta famille ou à des amis ? Tu es peut-être plus expérimenté que moi dans ce domaine

Puis il hocha la tête «  Tu as raison. Mais ils sont si adorables mais quand j’en ai parlé à ma sœur elle m’a fait comprendre que je ne devrais pas le faire et je me sens emprisonné comme si personne ne veut vraiment me parler à moi ...  » puis la femme leur indiqua comment réaliser un vase.

Le basketeur semblait avoir pas mal de mal de son côté, son vase ressemblait à une fleur fanée et il se mit à rire
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeMar 6 Aoû - 2:10

Spoiler:
 

Duncan se retrouvait tout gêné devant cette question, parce qu'il ne savait absolument pas quoi répondre, il était perdu. Comment pouvait-il parler à qui que ce soit de sa situation? Si on considérait les Ross comme sa famille, alors, oui, ils étaient au courant de sa prostitution, puisque que c'était eux les auteurs. Mais il n'avait pas d'amis. Quant à la notion même de coming-out...

- Je... je ne sais pas si j'aime les hommes. Pour les femmes non plus, je ne sais pas. Je n'ai jamais ressenti l'envie de faire des... des choses avec les uns comme avec les autres. Mais je n'ai jamais non plus ressenti de dégout, s'empressa t'il de rajouter sans être trop sur que ce soit vrai cette fois.

Il n'était jamais tombé amoureux non plus, mais ce n'était sans doute pas plus mal, il ferait un piètre petit ami. Il écouta ensuite Zion parlé de sa soeur cette fois. Tiens, il n'avait pas l'impression d'en avoir entendu parlé avant. Alors, il avait une soeur. Et apparement, elle n'aimait pas trop les gay?

- Moi tu peux m'en parler. Et peut être que tes parents voudront bien en parler aussi.

Il se concentra ensuite sur son vase, qui avait au moins une forme de vase. Il lui donna une forme un peu ronde et élancée, et il s'amusa a faire un cou long et mince par rapport "au corps" qu'était la base. C'était presque trop simple pour lui. Alors une fois son vase terminé, il alla le séparer de la tour en recoupant avec un fil, le mit sur le coté de façon précautionneuse puis il s'attaqua machinalement a un nouveau projet.

Spoiler:
 

Blaise était effectivement en train de l'amadouer et de lui faire faire ce qu'il voulait en échange de nourriture. Il avait bien vu son regard affamé quand ils étaient passé devant la cuisine. Et puis, il suffisait de le regarder pour voir qu'il ne mangeait pas vraiment à sa faim. Alors voilà, il était généreux, mais il n'allait pas non plus aider gratuitement. Il devait aussi y trouver son compte. Il lui demanda donc de se déshabiller. Il ne se priva pas de regarder chaque étape du petit strip-tease. Quand il le vit se détourner pour enlever la dernière pièce de son vêtement, il l'en empêcha.

- Non. Laisse-moi faire cette partie là, si ça te gène.

Il le remit donc face à lui et il décida d'aller enlever le boxer avec ses dents, en ne passant pas très loin de la zone sensible. Puis il se remit bien devant lui, avec un petit air amusé.

- Tu n'as pas encore fini. Il faut qu'on soit tout les deux déshabillé. Tu t'occupe de moi? Ou tu veux que je me donne en spectacle?

Spoiler:
 

Alexis salua une dernière fois son frère et son oncle puis il sortit de la salle. Bon, il avait été un peu charrié par Holmes mais ce n'était pas comm s'il n'avait pas l'habitude. De toute façon, ils auraient résolu l'affaire en moins de deux. D'ailleurs, une affaire de drogue, ce n'était pas vraiment interessant pour les Wallander après tout, il n'y avait pas de mystère ou de suspens, il fallait juste courir après des dealers et les boss de réseau. Il refusa d'y réfléchir plus, il était un futur vétérinaire, pas un policier. Il remarque en sortant que Jared ne l'avait pas attendu. Sans doute parce qu'il était avec son groupe d'amis. Ou bien il avait eu peur qu'il soit une espèce de criminel? De toute façon, il ne pouvait rien y faire alors il se dirigea vers sa salle de classe.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 3:56

Spoiler:
 

Milo pouvait affirmer qu’il se faisait amadouer. Il n’aimait pas ça. Si ce gars riche pensait qu’il pouvait en faire une sorte d’animal domestique en lui donnant un peu de bouffe et des caresses... il n’avait pas tort parce qu’il était franchement tenté et cette stratégie -principalement la nourriture- pourrait bien marcher. Mais se montrer sympathique en l’aidant à se déshabiller, il y croyait moyen. Alors qu’il allait refuser en pestant -pour pas changer- Blaise le fit se tourner

-Je peux l’enlever seu... bougonna t-il

Ok, ça prenait une tournure tout de suite plus ressemblante à ce gars. Il n’était pas dupe. Ce gars était plutôt du genre possessif et un peu s sur les bords. Étrangement il préférait cela a de la gentillesse mal placée. Là, ça lui donnait envie de pousser et jouer avec les limites de Blaise. Tandis que cette fausse gentillesse... c’était désarçonnant, ce n’étaut pas son quotidien. Il laissa échapper un petit soupire de soulagement quand Blaise eut fini. Bon maintenant ce n’était plus un secret pour personne que ce type lui faisait un peu d’effet. En même temps il était en train de lui enlever le caleçon avec les dents il n’était qu’un homme

-Je vais le faire. C’est la moindre des choses en tant qu’invité, non ?

Milo s’approcha puis déboutonna sa chemise sans timidité. Mais pourtqnt il semblait se contenir ou agir d’une manière tout à fait neutre. Il enlevait cette chemise sans pureté et timidité mais pourtant sans grande perversion. Pourtant le geste n’en restait pas moi,s indécent, la façon dont il passait sa main sur la peau de Blaise pour faire glisser la chemise, jusqu’à sa façon d’arranger ses cheveux entre chaque étape de ce déshabillement

Puis il enleva le pantalon, puis il en arriva au sous vêtements «  ... ». Il se mit à genoux puis retira le caleçon. Une fois fait,il lui jeta un regard « Au moins on ne dira pas que je suis ingrat  ». La comparaison avec un chat devenait compréhensible.


Spoiler:
 

Jared Alla à son cours bien embêté. Il savait que ses amis lui avait dit de ne pas contacter ce garçon mais bon il avait son numéro et plein de questions en tête « Hum. Alors tu es un flic sous couverture ou quelque chose comme ça ? Enfin c’est cool comme métier je ne juge pas «  précisa t-il alors par message




Spoiler:
 

- Et bien si un jour tu tombes amoureux, tu pourras faire ton coming out hétéro ou autres à ton nouvel ami. Moi, je veux dire moi. Je serais prêt à t’accueillir à bras ouvert et te dire que tout ira bien

Assura le basketteur avec un sourire pour le rassurer « Oui. C’est vrai. Et bien, je sais que je suis gay depuis que j’ai 9 ans, je pense. J’ai remarqué que j’aimais un peu trop les super héros pour des raisons assez étranges. Pas leur pouvoir mais surtout parce qu’il étaient beaux. Et donc ça fait des années que je le garde pour moi parce que le milieu sportif est grès .’ »

Il regarda son ami réaliser son œuvre « Tu es vraiment doué. C’est ta prelière fois en poterie ? Tu as très vite capté le truc . Tu pourrais m’aider un peu ? Tout devient tout plat et s’écrase pour moi. Moi qui voulait t’offrir un souvenir de tout cela. « 
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 12:32

Spoiler:
 

Duncan ne savait pas s'il tomberait amoureux un jour. Le fait de travailler dans l'industrie des plaisirs lui donnait parfois l'impression de ne plus être capable d'éprouver quelque chose de plaisant. Au fond de lui, il redoutait peut être un peu les rapports sexuels, ce qui par association, lui faisait redouter les relations amoureuses.

- C'est gentil à vous.

Il n'en était pas pour autant rassuré. Il écouta ensuite le basketteur se confier à lui. Depuis ses neufs ans. Comment avait-il dû se sentir, de devoir se cacher depuis autant de temps? Cela devait vraiment être triste. Que pouvait-il faire pour le décharger de ce fardeau? Il avait l'impression de ne lui servir à rien.

- Et quel est votre super-héros préféré?

Il s'amusa ensuite à faire de la poterie, ce qui le détendit. Il ne fallait pas être stressé quand on manipulait de l'argile. Il secoua négativement la tête quand Zion lui demanda si c'était sa première poterie. Il n'avait jamais appris à quelqu'un à faire de la poterie alors il ne savait pas vraiment comment lui expliquer, surtout qu'ils avaient un professeur en ce moment mais Duncan tenta quand même l'expérience.

- C'est difficile à décrire. Il faut accompagner ses mouvements, comme un enfant qui apprend le vélo. Au début l'argile n'a pas de forme, mais si on prends soin d'elle, alors elle peut grandir et devenir quelque chose. Pour la rendre belle, il ne faut pas la brusquer. Une poterie a besoin d'attention, il ne faut pas être distrait. J'aime beaucoup en faire parce que je crée quelque chose. Quelque chose qui n'existerait pas sans moi. Quelque chose de fragile et de précieux qui a besoin de moi pour éclore, raconta t'il d'un voix de plus en plus basse au fur et a mesure qu'il revenait ses pensées intimes sans vraiment s'en rendre.

Spoiler:
 

Blaise ne cherchait pas spécialement à l'amadouer. Il voyait plus cela comme une récompense pour le petit. Tant qu'il se conduisait bien, il serait généreux avec lui. Par contre, s'il commençait à le contrarier, il n'aurait plus rien. C'était aussi simple que ça. Tous les êtres humains étaient ainsi. Quand les bénéfices disparaissaient, alors il n'y avait plus d'intérêt à continuer. Par contre, dés qu'il y avait des bénéfices à la clé, ils étaient prêts à faire presque n'importe quoi pour ça. C'était mathématique.

Mais effectivement, il ne proposa pas de lui enlever son dernier vêtement par sympathie, mais plutôt parce qu'il voulait pouvoir le voir. S'il se détournait, cela gachait beaucoup de choses. En tout cas cet adolescence aimait bien râler. Cela lui donnait sans doute une illusion de pouvoir. Il allait la lui laisser pour le moment. Blaise s'appliqua à la tache, parce qu'il ne faisait jamais les choses à moitié. Il aurait de l'effet à Milo même sans ça mais autant lui donner un avant gout alléchant. Il prit bien le temps de regarder son entre-jambe une fois le garçon débarrasser de son caleçon. Oh oui, il lui faisait de l'effet. Il ne le toucha pas encore cependant et se contenta de se relever.

- Je vais admirer ton travail alors.

Et c'est ce qu'il fit, alors que Milo commençait son déshabillement. Hum, il aurait pu se montreur un peu plus sensuel dans ces gestes mais au moins il osait prendre des initiatives, ce qui lui plaisait du moment que les initiatives en question lui convenaient. Il avait l'air aussi assez à l'aise. La gène pouvait être amusant à taquiner, mais il avait déjà de ça avec Duncan et il n'avait pas besoin d'un second timide. Quand il se retrouva en sous-vêtements, il s'interrogea sur la décision qu'allait prendre Milo. Ah, il se mettait genoux. Voilà qui était excitant. Il aimait bien son regard aussi, un peu rebelle et provocant, mais dans une position de soumis. Milo pouvait aussi voir à présent que lui aussi faisait un certain effet.

- Les chatons ne sont pas toujours ingrats, ils viennent parfois se mettre d'eux même sur les genoux de leur maitre pour avoir des caresses. Veux-tu des caresses, chaton? Et à quel endroit les veux-tu?

Spoiler:
 

Alexis reçu le message alors qu'il était en cours. Il prit le risque de regarder. C'était bien Jared, comme il l'avait espéré. Pourquoi est ce qu'il avait désiré que ce soit lui? Il devait s'enlever tout ça de l'esprit. Ce n'était pas bien. Il était déjà un extraterrestre pour sa famille. Le jeune homme prit quand même le temps de répondre, il lui devait bien une explication.

<< Non, mais je suis né dans une famille de flics surdoués avec une intelligence normale, et ils me prennent souvent pour leur assistant >>

Ah, c'était peut être un peu violent comme réponse non? Mais c'était ce qu'il ressentait. Il avait l'impression de n'être que leur larbin, de ne pas être assez bien pour eux. Et il n'aimait pas qu'on le lui rappelle. Il se sentait toujours idiot après avoir passé du temps avec sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 13:12

[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo au regard de Blaise sur lui faillit rougir. Mais ce n’était pas son genre d’être chamboulé par ce genre de chose ou même intimider. Pourtant il se sentait moins assuré qu’a l’usuel sans pour autant trouver cela ennuyant. Cette zone de confort et d’inconfort lui donnait envie de bougonner. Il bougonnait sûrement pour se rassurer. Pour s’assurer qu’il restait bien Milo. Pourquoi soudainement ce type arrivait à lui donner l’envie d’être docile. Il finit de le déshabiller terminant ce long parcours sur ses genoux.

Milo a ce fameux surnom détourna le regard. Il se sentait rougir. Forcément ce déshabillage lui avait échauffé l’esprit, puis il avait de la tension à en revendre entre ce type et son faire valoir. Bien, il eut un petit air malin puis sortit sa langue pour aller lécher l’entrejambe de Blaise, « Là et là » il embrassa l’intérieur des cuisses de Blaise. Il voulait un chat. Il en avait un. Il garda un petit air effronté.

Il se releva doucement. Finalement peut-être que ce Blaise n’était pas si sadique à lui demander ce qu’il voulait. Ça pourrait aller.



Spoiler:
 

Et bien tu es une exception. Ça ne te fait pas du bien d’être le seul à avoir la possibilité de découvrir un métier tout autre que celui du reste de ta famille. Puis clairement je suis un futur médecin qui a peur du sang alors je ne juge pas ...


Jared finit par regarder son téléphone encore une fois « Mais je dois t’avouer que pas mal d’eleves se demandent qui tu es maintenant. Et mes amis ne sont pas vraiment heureux qu’on soit amis. Je ne peux pas les blâmer la police fait un peu peurs »


Spoiler:
 

- Franchement maintenant Black Panther mais il y a quelque année Clark Kent pouvait littéralement me demander la lune, j’aurais été là chercher pour lui

Plaisanta le basketteur avant de se concentrer sur sa poterie. Wow, c’était une aventure très importante pour son ami « Tu es vraiment très doux, j’avoue que mes mains ne sont pas entraînés pour gérer des choses si fragiles. Mais ça ne m’étonne pas que tu maîtrises bien ce genre de choses. Tu sembles être fait pour ça Lazuli. Puis c’est beau de voir que ça a autant d’importance pour toi.  »

-Je me sens comme ça quand je vois des animaux
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 17:30

Spoiler:
 

Black Panther. Duncan ne correspondait pas vraiment à ce profil. Ni à Clark Kent de toute façon. Mais du coup il se demandait ce qui plaisait à Zion chez lui. Lui n'avait pas vraiment de super héros préféré ou qui le faisait fantasmé. Ou alors il n'avait jamais essayé d'y réfléchir.

- Et pourquoi Black Panther maintenant?

Oui la poterie - et l'art en général - était importante à ses yeux, parce qu'il avait l'impression de permettre à quelque chose d'exister, et donc d'être un peu important dans l'existence de ce "quelque chose" même si ce n'était pas un être vivant. Au moins, il laissait une trace de son existence quelque part. C'était mieux que rien. C'était mieux qu'être complètement invisible.

- Vous êtes doux vous aussi, à votre manière. Sinon les animaux seraient nerveux en votre présence. Ils sentent les gentilles personnes calmes.

Spoiler:
 

Blaise aimait bien le coté un peu ambigu de Milo. D'un coté il dorait visiblement être soumis et d'un autre coté il n'aimait pas ça. C'était assez drôle de voir ce conflit interne dans ses yeux et ses gestes. Mais il n'allait pas regretter d'être venu, il allait vite s'en rendre compte. Il eut un petit sourire amusé en le voyant détourner la tête à son surnom, mais Milo revient vite en force avec son petit air effronté qui lui donnait envie de le faire supplier plus tard, quand ils seraient occupés.

Il ne se vexa pas des "provocations" de son chaton alors qu'il jouait un peu avec sa langue. Il n'allait pas refuser une petite entrée, même si la durée évoquait plutôt un apéritif plutot. Mais le petit rêvait s'il pensait que ça allait lui faire perdre la tête. Il lui faudrait plus que ça pour le sortir de sa zone de confort. Il tira sur ses cheveux alors qu'il se relevait doucement. Pas assez pour faire mal mais suffisamment pour reprendre le contrôle.

- Ne sois pas trop gourmand petit chat. Nous ne sommes même pas encore dans le bain. Après toi.

Spoiler:
 

Alexis ne se sentait pas vraiment comme quelqu'un ayant de multiple possibilité et spécialement chanceux mais il supposait que pour Jared qui devait lui aussi être obligatoirement médecin, il se sentait peut être emprisonné dans son métier.

<< Je n'ai pas honte de ce que je suis mais ce n'est pas toujours facile. >>

Le deuxième message le rendit perplexe. Ou était le problème d'avoir une famille de flics? Oui ça pouvait faire un peu peur mais ce n'est pas comme s'il était rabat-joie avec les règles. Et il n'aimait pas la délation non plus. Mais s'ils avaient si peur c'est qu'ils cachaient quelque chose.

<< Je suis le dernier d'une fratrie de surdoués, c'est tout. Si vous êtes mal à l'aise avec le métier de ma famille, ce n'est pas de ma faute. Je ne compte pas fouiner de toute façon si ça peut te rassurer. Par contre soyez plus discret parce que là ça se voit que vous avez des trucs à cacher les gars >>

Il était un peu rude mais ça l'énervait ce genre de réaction. Comme s'il avait choisit sa famille. Et comme s'il devait être traité comme un pestiféré à cause de ça. Il était un peu déçu. Il rangea son téléphone dans sa poche et ne le sortit plus de tout le cours.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 18:02

Spoiler:
 

Milo n’aimait pas cet état. Entre étonnement et habitude, surprise et connaissance. Les chats détestaient les milieux nouveaux. Mais en soit, ce n’était pas si nouveaux que cela. C’est juste une facette qu’il n’avait jamais découvert. Finalement Blaise l’attrapa par les cheveux, pas assez pour faire mal mais assez pour l’obliger à regarder Blaise. Ce n’était pas si... inconnu ce genre de geste. Mais personne ne prenait soin de ne pas lui faire mal quand on le tenait ainsi. Alors il ne se sentait pas en danger imminent, mais tout de même un peu. Il ne comprenait pas pourquoi il aimait ça.

Ses yeux se posèrent dans ceux de Blaise. Finalement, il se dirigea vers le bain. C’était vraiment grand, il s’assit sur le rebord puis passa sa main dans ses cheveux comme si avec effrontément il cherchait à présent à repousser la main de Blaise qui n’était déjà plus là. Puis il y entra. De l’eau bien chaude. Il ne put cacher un émerveillement, une joie intense, un peu comme si on venait de lui faire découvrir de l’herbe à chat

-C’est tellement chaud

Puis il se tourna vers Blaise pour le regarder rentrer. Il ne savait pas à quoi s’attendre avec ce type. Il entrerait, il était exhibitionniste ou voyeuriste. Sado ? Néanmoins ll lui faisait de l’effet, il avait envie de lui même s’il paraissait bougon et c’est pour cela qu’il regardait vers lui avec un peu de hâte et d’impatience

Spoiler:
 

On est des étudiants, les soirées, boire et faire des bêtises ceux sont nos trucs. Je pense que c’est pour ça qu’ils ont peur

En tout cas il avait l’air un peu sur les nerfs. Mais bon il avait été assez maladroits alors quand il le croiserait, il s’excuserait. Mais il devait avouer que tout ça le rendait nerveux. Personne n’était tout blanc dans cette affaire. Son groupe d’ami était tendu et lui aussi. C’était juste que ... elle... il pensait savoir ce qui l’avait tué mais en parler ... ça réduirait la réputation de cette pauvre fille et sûrement la sienne.

Il ne pouvait pas


Spoiler:
 

- Plus les pouvoirs qu’autre chose. J’avais aussi un faible pour Robin adolescent. Maintenant j’ai grandi les super héros ne sont plus les échappatoires de mes envies

« En tout cas tu pourrais en faire ton métier si tu maîtrises l’art comme cela. Sérieusement , tu as une très bonne maitrise. J’aurais adoré être aussi doué . Ça doit être génial de créer des trucs «  puis il sourit

-Je suppose que oui. Je ne sais pas si je suis doux mais j’aime protéger les gens et je pense que les animaux le ressente
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 19:34

Spoiler:
 

Duncan connaissait Robin. Blaise aimait beaucoup Batman alors ils avaient beaucoup regarder ce super héros ensemble. Ca et les x-men. Mais le jeune garçon avait toujours préféré regarder des dessins animés avec des animaux. Ou Mickey.

- Je...je ne suis pas si doué...je... je suis juste.... heureux quand je le fais. Et vous, vous êtes doué pour le basket, même si je ne vous ai jamais vu en jouer.

Duncan, lui, ne doutait pas de la douceur de Zion. Ca se voyait qu'il aimait prendre soin des autres.

Spoiler:
 

Blaise ne connaissait pas le passé de Milo, même s'il y avait de quoi deviner qu'il n'en était pas exactement à son premier essai. Ca se voyait dans les yeux généralement. Duncan avait la même parfois, quand il avait de mauvais souvenir. Blaise était peut être un dominant, mais la violence ne l'excitait pas spécialement. Le but n'était pas de faire mal. Alors Milo n'avait pas a avoir peur de lui à ce niveau là. Mais il avait sans doute raison d'être un peu tendu vis-à-vis de lui tout de même.

- J'aime tes yeux, ce serait dommage de ne pas me regarder, tu ne crois pas?

Il le laissa entrer le premier. Qu'est ce qu'il croyait, qu'il allait le faire trébucher? Ou alors il voulait juste mater sa plastique de rêve. Il lui laissa donc une bonne minute pour le contempler, puis il entra dans le bain avec lui. Il était largement assez grand pour eux deux. Il était assez amusé de l'émerveillement de Milo.

- Et attends quand j'allumerais les bulles. Quel parfum pour le savon? Lavande.

Il alla prendre le savon et lui adressa un regard explicite sur ses attentions.

- Tu me donne ton dos? Je vais te laver.

Spoiler:
 

Alexis décida de se détendre un peu. Ce n'était pas non plus de leur faute si sa famille le trainait toujours partout comme un phénomène de foire. Enfin, son grand frère du moins. Pour son père et sa soeur, il était beaucoup mieux de le cacher de l'envoyer le plus loin possible pour qu'il ne leur fasse pas honte.

<< Désolé, la famille est un sujet sensible chez moi. Et si tu savais les bêtises qu'Holmes a fait quand il était étudiant... il vous bat surement à plat de couture. >>
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 22:34

[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo oubliait quelque fois les bijoux disparates qui lui servait de yeux. À la remarque de Blaise, il émit un son d’acquiescement « Hum ». Il le quitta finalement des yeux quand il le lâcha. Il savait que ça pouvait capter l’attention. Ce regard laissait passer les sentiments de manière bien plus violente de ce qu’on lui disait. Comme si le dégoût, la joie et la curiosité était plus facile d’accès. Il trouvait cela stupide, il savait que les gens lisaient mieux ses émotions parce qu’ils prêtaient plus d’attention à ses yeux qu’aux autres personnes. Il ne pouvait pas lever les yeux au ciel sans que ses professeurs ne le choppe.

-Il y a des bulles ?!

Milo secoua affirmativement la tête. Bien sûr, son savon n’avait pas d’odeur particulière alors il n’allait pas refuser. Finalement Blaise lui proposa de le savonner et il se tourna alors et lui donna son dos. Il aimait cet endroit. « Tu ne dois jamais t’ennuyer ici...  » commenta t-il alors avec un air rempli de curiosité et d’envie tout en se collant un peu plus à lui puis il toussota pour se calmer un peu




Spoiler:
 

Ahah. Tant mieux alors heureusement qu’on est pas les pires. Je suis désolé en tout cas de t’avoir froissé. Nous sommes amis et si tu te sens mal ou triste à cause de x ou y, n’hésite pas à manger avec moi ou venir chez moi. Tu es le bienvenu

Il espérait qu’il irait mieux




Spoiler:
 

- Mais si tu l’es. Ah... tu ne m’as jamais vu jouer .... c’est vrai

Puis il se leva et s’essuya les mains pour prendre son portable et lui montrer une vidéo de lui en train de jouer «  » puis il montra des vidéos de lui en train de marquer des trois points, des dunk ou autres puis il arrêta la vidéo

-Je peux te faire jouer un petit peu avec moi si ça te dit

Proposa t-il en décidant de le regarder faire ses œuvres
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 15 Nov - 23:47

Spoiler:
 

Duncan rougit légérement. Ça ne lui déplairait de faire quelque chose dans l'art plus tard. Mais l ne voyait pas comment. Blaise ne serait jamais d'accord. N'est ce pas? Il regarda ensuite les vidéos. Il était fort, Zion ! Lui ne serait jamais capable de marquer ne serait-ce qu'un seul panier. Mais puisque Zion avait fait l'effort de faire de la poterie avec lui, il pouvait bien jouer un peu au basket en retour.

- Ca ne me dérange pas. Vous avez partagez mon univers. C'est à mon tour.

Spoiler:
 

Oui, la couleur des yeux bicolore était interessante à observer, mais c'était surtout parce qu'il pouvait y lire aisément des émotions que Blaise aimait les yeux de Milo. En même temps, il faudrait être idiot pour ne pas remarquer ses yeux. Le jeune étudiant ne s'étonnait même plus de l'émerveillement de Milo pour des choses qui lui paraissaient totalement superflue à lui. Heureusement qu'il n'avait pas été élevé comme un pèquenaud, sinon il aurait eu cette tête aussi et il aurait été facile à manipulé avec toutes les récompenses possibles.

- On ne va pas les activer tout de suite. Gardons les pour le dessert. Nous ne sommes même pas encore à l'entrée.

Cependant elle approchait à grand pas maintenant que Milo lui présentait son dos. Les choses sérieuses allaient commencer. Il commença sagement par le dos tout en écoutant l'envie de l'adolescent transparaitre dans sa voie.

- Détrompe-toi. On se lasse très vite du luxe. Et après on s'ennuie terriblement.

Il se dirigea l'air de rien vers les hanches de Milo avec le savon.

Spoiler:
 

Alexis eut un petit sourire. Il était content de voir que leur rapport était revenu à la normale. Lui n'était pas spécialement un adepte des soirées de beuveries et de folie, mais il n'était pas contre non plus, du moment que ça n'attirait d'ennui à personne.

<< Ce n'est pas grave, je ne pensais pas que ce serait mon frère et mon oncle qui viendraient, sinon je t'aurais prévenu avant. Ce n'est pas le genre d'affaire qu'ils résolvent d'habitude>>

Et comme d'habitude, sa famille le laissait dans le flou.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeSam 16 Nov - 0:14

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo ferma les yeux «  Tout avoir est si ennuyant ?  »demanda le jeune homme avec un brin de curiosité. Il essayait de s’imaginer dans une opulence pareille mais c‘était impossible pour lui. Il finit par regarder autour. Il finit par fermer les yeux en laissant le jeune homme passer du savon dans son dos «  J’aimerai tout posséder pour pouvoir écraser les gens et jouer avec eux  » précisa t-il sans une once de regrets ou de hontes. Il serait sûrement la pire des raclures s’il avait été riche.

-...

Milo se montrait silencieux tout d’un coup. Une chose était à savoir, si beaucoup de personnes avaient leur point sensible au niveau du coup ou des oreilles, celui de Milo se trouvait précisément au niveau des hanches. Un secret bien gardé par ce seme. Il finit par frissonner « Ne me touches pas ici... » bredouilla le jeune homme en tentant de repousser les mains de son hôte. Pour quel genre de personne il passerait si ce Blaise découvrait cela maintenant. Clairement comment il pouvait avoir assez de chance pour trouver ce point faible juste la


Spoiler:
 

C’est ok. Puis c’est leur travail tu n’avais pas à me prévenir puis on peut aussi parler de la soirée que nous avions promis de faire. Une soirée au musée, ou enfin une sortie.. enfin je me souviens juste que je voulais vraiment sortir avec toi

Enfin hum... ça se disait ça ? Enfin ils étaient amis alors ça se disait puis il avait cendrillon à trouver alors il était juste amis avec lui


Spoiler:
 

- Alors allons-y

Il proposa au professeur de prendre son temps pour ranger ses affaires et évidemment se récupérer son argent auprès de son assistant. Puis il indiqua les escaliers à son ami. Il avait un terrain sous terrain chez lui. Grand spacieux et lumineux. Il attrapa une balle puis l’envoya à son ami

-Tu sais dribbler ou tu veux que je te l’apprenne ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeSam 16 Nov - 0:57

Spoiler:
 

Duncan était un peu embêté pour ce pauvre professeur qui devait partir plus tôt que prévu, il avait l'impression que c'était de sa faute. Il aurait bien voulu s'excuser mais il ne savait pas trop comment s'y prendre et finalement le professeur était déjà parti. Il suivit donc Zion jusqu'au sous-sol. Waw, un terrain de basket sous terrain. Blaise lui même en aurait été admiratif.

-Tu t'entraine ici tous les jours?

Il n'avait jamais joué au basket. Il n'était pas très doué en sport en général alors il évitait de toucher un ballon quand il le pouvait. Zion allait bientôt se rendre compte de sa nullité interdimensionelle dans le sport. Duncan lui indiqua donc qu'il n'avait jamais vraiment joué mais qu'il était près à apprendre.

- Comment on fait?

Spoiler:
 

Il était bien curieux pour un pauvre. Enfin, c'était logique, on était toujours curieux de ce qu'éprouvait le voisin avec la pelouse la plus verte. Par contre il n'avait pas du tout envie de savoir ce que ça faisait d'être dépourvu d'argent. Ca avait l'air d'être une vie bien misérable et ennuyante.

- Oui et non. On se lasse de tout avoir facilement et sans effort, parce que ça n'a plus de valeurs. Mais on est aussi content que tout se déroule comme on le veut.

Visiblement le petit Milo avait de l'ambition. Ca ne l'étonnait pas : << Et tu as bien raison, c'est jouissif. Donne-toi les moyens d'atteindre ton objectif >>

En passant par les cuisses, il ne s'était pas attendu à une réaction pareille. Il jouait l'effarouché à présent? Etrange. SI Milo n'avait pas réagi ainsi, il ne s'y serait pas attarder et aurait continuer son chemin mais maintenant que cette information venait de germer, il n'allait pas la laisser partir si facilement. Il revint à l'endroit où l'adolescent essayait de le déloger.

- Tu parles... d'ici?

Il l'effleura de nouveau.

Spoiler:
 

Alexis ne savait pas comment interpréter ses sentiments devant ce message. Il était à la fois heureux, nerveux et perdu. Qu'est ce qu'il ressentait? Pourquoi est-ce que tout devait être compliqué ? Mais il raisonna un peu de la même façon que Jared. Sortir entre amis, ça se faisait, et il n'y avait donc pas de deuxième sens dans ce message.

<< Un musée, ça me va Smile >>
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeSam 16 Nov - 1:21

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo n’était pas souvent en présence de personnes qui acceptaient ses ambitions. C’était rafraîchissant. Il paraissait motivé à cette idée mais son esprit parut avoir un blanc totale. Il avait l’impression d’avoir eu l’esprit vide pendant quelques secondes. Il ne laissait personne le toucher ici. Milo pouvait tout dire mais quand il couchait avec des personnes, il ne laissait jamais ces gens prendre entièrement possession de lui. Il aimait usuellement imposer ses limites mais ce gars lui avait fait oublié ce point faible.

-Ne fais pas ça...

Mais finalement Blaise revint au point initial, ses épaules se décontractèrent, sa tête dodelina de gauche à droite « Ne fais pas ça  » murmura t-il de nouveau en reprenant la main de Blaise mais cette fois ci en la gardant dans la sienne. Son autre main passa sur son propre torse . De son autre main de libre, il se caressa le torse. Il avait envie de ce gars.


Spoiler:
 

Ce soir, on se rejoint devant la cafétéria ?

Bon ok ses amis allait le tuer mais ... il avait le droit de faire ce qu’il veut non. Un de ses amis lui donna un coup de coude lui demandant s’il discutait avec sa fiancée pour avoir lQ’air d’un ilbécioe heureux. Il secoua la tête puis se dirigea vers son second cours mm

Il devait se faire un peu beau


Spoiler:
 

- Ça serait cool si c’était le cas. Je m’entraine avec les membres de mon équipe, a la salle aussi et quand j’ai du temps libre... je m’entraine ici. Franchement j’adore ce terrain . Mais bon voilà

Puis il s’approcha de Lazuli pour lui indiquer comment faire « Regardes. Une et deux  » puis il se plaça derrière lui pour l’aider à réaliser le geste « assez fort mais pas trop fort. Elle ne doit pas te rebondir dans le visage. Avec une main puis on passe à l’autre main.  »

- Tu verras c’est simple
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeSam 16 Nov - 2:17

Spoiler:
 

Duncan était impressionné par tant d'entrainements, ca devait demandé beaucoup de volonté et de travail. Il ne pouvait donc qu'être admiratif devant tant d'effort. Zion était un vrai professionnel, et un vrai passionné.

- Je devrais prendre exemple sur ta détermination. Je flanche si vite moi.

A la première difficulté, il se mettait à pleurer et déprimer. Il essaye donc de faire de son mieux avec les explications de Zion mais il visait toujours à coté du piano, ou bien trop avant. Heureusement, pas de rebond sur son visage, cela lui fut épargné.

- Je ne suis pas très bon viseur.

Spoiler:
 

Blaise était lui aussi plein d'ambition alors il n'allait certainement pas le freiner. Avoir un soumis avec des tendances un peu dominatrices était assez nouveau. C'était rafraichissant. Et l'effet que provoquait cette zone sur ses hanches était tout à fait particulier aussi. C'était comme s'il appuyait sur un bouton "plus d'énergie" ou un truc du genre? Il décida de ne pas insister plus parce qu'il le voulait justement plein d'énergie. Sinon il ne teindrait jamais le coup avec ses douces tortures. D'ailleurs l'adolescent commençait déjà à essayer de réchauffer l'ambiance.

- Quel petit impatient tu es, chaton. Cela me flatte beaucoup. Je n'ai pas fini de savonner. Ca va te plaire ne t'en fais pas.

Il alla donc caresser l'entre-jambe après avoir mis du savon liquide sur ses mains, et il s'appliqua avec expertise tout en regardant les réactions de son nouveau jouet.

Spoiler:
 

Alexis accepta le "rendez-vous". Un rendez-vous amical. Comme la fois ou ils avaient révisé ensemble. Comme des amis. Bon, à force de le répéter ca allait devenir louche cette histoire. Il sentait bien à' idée de revoir Jared, lui qui avait craint qu'il prendrait définitivement ses distances à présent qu'il pensait qu'il était une taupe pour sa famille. Il avait de la chance que Jared veuille toujours être son ami malgré tout. Tant pis si cela cachait quelque chose, il n'allait pas chercher à le savoir. Ce n'était pas son métier.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeMer 20 Nov - 3:24

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo supposait que chaque personne avait son point faible. Les caresses dans les cheveux, les baisers dans le cou. Lui c’était sa foutu hanche. Comment expliquer ça ? Il n’en savait rien surtout qu’il n’y avait pas 34 filles qui le tenait par les hanches. C’étaut un point sensible complètement débile, découvert fort heureusement pas un grand dadet de presque deux mètres lors d’un moment pas coquin du tout.

Milo ne pouvait pas croire que ce gars était aussi doué que ça. Milo ne put cacher ses joues rouges, ni retenir ses petits gémissements. Bien sûr, rebel comme il était, il ne comptait pas hurler à plein poumons ou même laisser échapper tout ses soupirs de désirs. Mais ce gars ne lui rendait pas la tâche facile. Le lycéen finit par poser sa main sur le bras de Blaise. Pas de manière rebelle ou aggressive mais comme s’il s’y tenait pour indiquer quelque chose. Quelque chose qu’il finit par communiquer en se lovant encore plus près de lui.

Il finit par craquer, sa respiration était un peu saccadée et il finit par descendre sa main qui était sur le bras de son amant pour aller prendre sa main « Blaise, encore s’il te plaît ! » dit-il alors comme accro à cette nouvelle sensation qu’il venait de ressentir

Spoiler:
 


Bien il était bien mieux habiller. Bien sûr rien d’incroyable mais assez cool pour se dire que ce n’était pas bâclé. Il faisait ça pour tout ses amis, enfin ... pas mal, certains, quelques uns, un ... et ça commençait avec Alexis . Après, il prendrait son temps et réviserait.


Spoiler:
 

- Tu sais, je n’ai jamais vraiment aimé le basket après mes 12 ans. C’esg plus une question d’habitude et de confort. Alors je ne sais pas si tu devrais prendre exemple sur moi. J’ai de la chance de prendre des muscles vites, bien écouter et d’avoir une famille avec des gènes de géants

Puis il passa sa main dans les cheveux de Lazuli « Sans vouloir te vexer, mon panier est adaptê a des personnes de ma taille. Attends, je vais le baisser  », il appuya sur une télécommande puis lui indiqua le panier

-Je place le mien a plus de 2 mètres du sol
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeMer 20 Nov - 23:17

Spoiler:
 

Duncan écarquilla les yeux à cette révélation. Il n'aimait pas jouer au basket? Mais c'était très triste non? Note qu'il était mal placé pour juger, lui qui avait une activité qu'il n'aimait pas tellement non plus.

- Pourquoi tu n'aimes plus ça?

En tout cas c'est vrai que le basketteur était très grand, pourtant ce détail était difficile à louper. Mais ce n'était pas la taille du panier qui influençait ses échecs, il était juste nul pour ça. Cependant il rougit légèrement quand Zion lui caressa les cheveux.

- Ah oui, deux mètres... j'atteins peiniblement le mètre 60 alors....

Spoiler:
 

Blaise avait son propre point faible, pas vraiment original mais pas non plus le plus fréquent. Bien sur, il ne comptait pas le dire, ce serait à Milo de le découvrir, même si ça ne devrait pas être très difficile. Il résista à la tentation de de nouveau "chatouiller" son nouveau jouet dans cette zone-là et alla plutôt le caresser dans une autre partie de son anatomie qui était sensible pour tous les hommes.

Evidemment qu'il était doué ! Mauvaise idée de le sous-estimer. Il avait beaucoup d'expérience, et il avait eu nombre d'aventure, que ce soit des femmes ou des hommes. Duncan lui avait permis pas mal d'expérience aussi même si ce dernier n'était pas le plus facile puisqu'il était toujours un peu renfermé durant ces moments, comme si une part de lui refusait toujours de se laisser aller. Alors à coté de lui, tout le monde paraissait bien plus simple. Il ne tarda pas à remarquer les premiers signes de plaisir de Milo. Ah, il essayait de retenir. Le défi de le faire crier et supplier n'en serait que plus excitant.

Quelques caresses plus tard, le voilà qui commençait à supplier et se rapprocher. Blaise retient un sourire et alla mordiller ses oreilles tout en stoppant tout soudainement, pour le frustrer.

- Encore quoi, et où ? Sois plus explicite, chaton. Dis moi ce que tu veux.

Spoiler:
 

Alexis passa juste déposer ses affaires, et puis il se rendit sur le lieu du rendez-vous après n'avoir pas pu résister à un petit coup d'oeil critique devant son miroir vite fait. Il était le premier arrivé et en attendant il décida de lire le roman policier qu'il avait commencé la veille.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeJeu 21 Nov - 1:26

[quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"][quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 

Milo ne pouvait pas imaginer qu’il serait entre les mains de quelqu’un d’aussi doué. Il avait eu des relations avec des hommes, des femmes mais il maîtrisait les choses. Il ne s’était jamais laissé commandé ou diriger, il avait plutôt à faire a des personnes soumises qui en plus ne se souciait pas de son plaisir ou qui étaient trop coincés. C’était une sensation agréable. Qu’il ne contrôlait pas vraiment très bien et qu’il ne voulait pas contrôler.

-B...

Milo sentait sa tête tourné, étrangement c’était comme la plus agréable des sensations. Heureusement que Blaise avait proposé la salle de bain, il ne savait pas s’il aurait pu tenir sur ses deux jambes longtemps avec autant d’excitation. Milo finit par fermer les deux yeux pour finalement les rouvrir en laissant échapper un soupire de plaisir et frustration. Ou ? Partout ! Nulle part ! Quelque part. Il s’appuya sur une des cuisses de Blaise pour pouvoir lui faire face. Blaise pouvait enfin voir son rougissement.

- ... Ici.. et ici . Mais ...

Il détourna le regard «  Est-ce que je peux ... » usuellement il l’aurait fait sans le demander mais il serait un peu insolent plus tard. Il posa sa main sur le torse de Blaise puis alla poser un baiser sur le torse de Blaise. Bon, sans autorisation mais il en avait trop envie.


Spoiler:
 


- A la fin le héros meurt.

Jared alla s’asseoir près de son ami « Je rigole, je ne l’ai jamais l’eu mais je pense être un bon devin  » commenta le jeune homme en lui donnant un gentil petit coup de coude . Il finit par lui tendre un petit cadeau « Pour te demander pardon et ne pas arrêter notre cercle vertueux . » plaisanta t-il en souriant timidement

-Ce n’est rien mais je me suis dit que si je ne t’offrais pas un cadeau, ça serait dommage ...

C’était un recueil de poème « Il est à moi enfin était. Il est super et comme je me disais qu’on pourrait aller écouter des poèmes dans un bar dédié à cela ... ça serait un bon clin d’oeil »

Spoiler:
 

- Peine physique, homophobie, peine physique, les critiques quotidiennes. Les critiques de mon coach ne me gêne pas mais celles des personnes qui ne me connaissent pas et qui m’insulte quand je joue un peu moins bien que d’habitude... c’est dur

Puis il dribbla alors puis tira et récupéra sa balle. Lazuli était adorable « Et bien notre différence de taille est très visible. Mais bon, on est un peu les deux extrêmes d’une même échelle. Je dois t’avouer que ça m’arrive souvent de me blesser à la tête et de me cogner. Rien n’est adapté à ma taille et j’imagine que tu as des tracas inverses. »

-Essaye de tirer , vas y

Puis il lui sourit

- Je vais t’aider. Je me mets derrière toi et on va tirer ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeJeu 21 Nov - 2:33

Spoiler:
 

Duncan comprenait un peu mieux. C'est sur que les critiques de ce genre n'aidaient jamais à se sentir bien dans sa peau, il était bien placé pour le savoir. Mais c'était vraiment étonnant que quelqu'un comme Zion puisse aussi avoir ce genre de problèmes.

- Alors ce n'est pas que vous n'aimez pas le basket, mais ce qu'il a autour. Quand vous jouez dans votre sous-sol, vous l'aimez surement, non?

Lazuli la regarda tirer avec admiration. Zion était vraiment exceptionnel, et il l'était si naturellement. Pas comme lui. D'accord, il pouvait faire de la poterie, mais de là à être une star, il y avait quand même un chemin. Duncan imaginait bien les difficultés de taille du basketteur au quotidien. Et lui avait le fléau inverse, tout était quasi hors de sa portée. Il prit ensuite le ballon quand le panier fut mis à sa hauteur.

- Oh...heu...d'accord.

Il ne s'était pas attendu à ce genre d'aide mais il laissa Zion prendre place derrière lui.

Spoiler:
 

Blaise aimait mettre ses "victimes" dans un état telle qu'elle n'avait plus beaucoup de dignité. Lui gardait la tête froide, mais la faisait perdre aux autres. C'était sa spécialité. Ce Milo semblait y gouter pour la première fois, ce qui expliquait qu'il avait tant de mal à lutter. Ca, et le fait qu'il était naturellement doué évidemment. Il l'emmena jusqu'à la frontière puis le fit redescendre en arrêtant tout. Comme prévu, l'adolescent protesta. En tout cas quelle bonne idée il avait eu de prendre le bain avec lui, ça le détendait bien. Et puis il aimait beaucoup voir ce rougissement quel lui montrait enfin, même s'il l'avait deviné bien avant.

- Hum, ça peut se faire. Fais-toi plaisir.

Il alla lui même caresser et explorer le corps de Milo en le caressant partout sauf dans la zone centrale d'intérêt, au milieu. Par contre il s'attarda de nouveau un peu près des hanches, le dos, le torse, le cou... il prit son temps.

Spoiler:
 

Alexis releva la ta tête, surpris. Il devait avouer qu'il avait marché, il pensait vraiment que Jared venait de lui révéler la fin. Heureusement il ne l'avait pas lu. Le jeune homme referma son livre avec un sourire soulagé. Il garda dans un coin de sa tête de l'informer sur la fin plus tard, pour qu'il sache s'il avait raison ou non.

- Moi je pense qu'il va vivre. Il y a d'autres enquêtes de ce policier après celle-ci alors...

Ces livres préférés étaient évidemment ceux de Sherlock Holmes, presque une bible chez lui. Il avait beau être constamment dénigré dans le domaine du policier, il n'en était pas moins attaché. Alexis regarda le cadeau de Jared, et son sourire timide, et il ne put s'empêcher de rougir.

- Oh...je... tu n'avais pas besoin de... il n'y a rien à pardonner, c'est moi qui...

Il en perdait ses mots. Respire Alexis, respire. Il accepta donc le cadeau, mais il était bien embêté, lui n'avait rien à offrir. Il devait vraiment penser à offrir un gros cadeau la prochaine fois qu'ils se verraient.

- Merci beaucoup.

Un recueil de poème. Et celui de Jared en plus. Il était touché, parce qu'il lui avait donné quelque chose qui lui appartenait et qu'il aimait visiblement beaucoup. Lui aussi aimait beaucoup les poèmes. D'ailleurs, est ce qu'au fond de lui-même Jared ne se doutait pas qu'il était effectivement son Cendrillon? Cela l'inquiétait un peu.

- J'en prendrais grand soin, promit-il. Alors c'est dans un bar à poèmes que nous nous rendons?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeJeu 21 Nov - 23:52

Spoiler:
 

Milo avait finalement son autorisation. Il posa un premier baiser sur le torse de Blaise, qui furent seconder de découvertes et de caresses. Mais finalement ses attentions ne lui apportait pas la paix qu’il recherchait lors de cette interaction. Milo dans ce désarroi ne cessait de soupirer , gémir et finalement ne put s’empêcher de murmurer le nom de Blaise à plusieurs reprises.

-Blaise

Milo ne put s’empêcher de griffer quand Blaise lui toucha de nouveau cet endroit. Il se sentit plus faible quand Blaise retoucha cet endroit, sa tête dodelina un instant et il du poser sa tête contre l’épaule de Blaise. Sa respiration était saccadée mais comme vengeance, il décida de mordiller le cou de Blaise « Je te veux en moi ... ». Il n’avait jamais fait cela avant mais étrangement , il sentait qu’expeimer ce qu’il voulait ferait Blaise abréger cela ou plutôt le récompenser


Spoiler:
 

-Je devais m’excuser. Je suis ton ami et j’ai laissé des gens me dicter comment me comporter et c’était mal

Jared avait choisi un recueil. Il les appréciait beaucoup mais bien plus depuis que cendrillon lui avait dévoilé ses sentiments à travers ceux ci. Ce recueil avait été conseillé par son frère à l’époque, et il l’avait redécouvert ces dernières semaines. Maintenant, il pouvait le donner et laisser Alexis le découvrir.

-Oui d’où le recueil. Nous pouvons choisir nos poèmes préférés et les lire. Puis il y a un piano et j’en joue donc j’avoue que parfois, quand je panique un peu, je vais là-bas et je vais faire du piano. Je ne dirais pas que c’est mon jardin secret mais j’adore l’ambiance

Jared espérait qu’Alexis ne trouvait pas ça fleur bleu «  On a juste à prendre le bus , on a deux arrêts puis on y sera. J’espère que ça ne t’ennuie pas ... mais en ce moment j’ai vraiment besoin d’entendre des poèmes.  » dit-il en passant une main dans ses cheveux blond de manière confuse et en rougissant un peu. Les souvenirs de cette soirée le hantait un peu. Les gens qui dansaient autour et le monde qui s’était comme arrêté pour lui et ce...

Jared soupira , un soupir de désir et de manque et de tristesse. Comme s’il lui manquait quelque chose d’évident

-Enfin bref




Spoiler:
 

- Je suppose que oui. C’est un bon passe temps. Mais vu ce que je gagne, je ne risque pas de lâcher un métier pareil puis il soupira Mais je pense que j’aurais été un peu plus heureux si j’avais été ... libre de vivre comme je veux

Zion trouvait Lazuli impressionnant parce qu’il pouvait créer des choses, il en était incapable. Puis il se plaça derrière lui puis le fit tirer. Voilà c’etait le premier panier de son ami . Il le félicita en lui tapant dans la même

-Tu vois, rien de difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitimeVen 22 Nov - 10:45

Spoiler:
 

Duncan pouvait sans doute comprendre, même si pour lui la liberté était un concept assez abstrait, dans sa situation. Il avait tellement l'habitude de vivre comme les autres le voulait qu'il ne savait même pas comment on faisait pour désirer quelque chose ou se sentir libre.

- Comme quand tu regarde les étoiles?

C'était ce qu'il pouvait rapprocher le plus de cette sensation sur laquelle il ne pouvait pas mettre de mot. Il se concentra ensuite sur le panier et grâce à l'aide de Zion, il réussit à le mettre. Il savait que tout le mérite en revenait à Zion mais il était quand même content et il sourit un tout petit peu en regardant le basketteur. Puis ce dernier alla lui tapoter les cheveux. Tiens, il avait l'air d'aimer ça. Il le retiendrait pour les prochaines fois.

- C'est parce que vous êtes doué.

Spoiler:
 

Blaise n'aurait pas cru que ce serait si simple, mais il aurait du en douter, les plus farouches étaient toujours les plus passionnés également. Il appréciait de voir qu'il l'abat totalement dompté, même s'il aurait aimé que ce soit plus compliqué. Eh, mais c'est qu'il griffait le petit chaton, normalement c'était son rôle ça, alors il alla aussi lui faire une petite griffure. Ah, maintenant il avait droit à des  mordillements. Comme c'était leur première rencontre, il resta sympathique et le laissa faire comme il le désirait, surtout que ça rendait l'ambiance chaude alors ce n'était pas si mal.

- J'aime beaucoup entendre mon prénom gémi dans ta bouche chaton. Et j'aime encore plus t'entendre me dire que tu me veux en toi, parce que moi aussi j'ai très envie de te pénétrer. Je crois que j'ai besoin de plus de supplications cependant.  

Il allait cependant lui donner une petite récompense qui lui donnerait encore plus envie, et il commença donc son exploration à l'intérieur avec un doigt.

Spoiler:
 

Alexis caressa la couverture du recueil. Il en avait quelqu'uns-uns dans sa chambre également, mais pas celui-là. Evidemment, quand on savait qu'il était Cendrillon, on comprenait mieux son gout pour la poésie, puisqu'il aimait en faire à l'occasion. Il trouvait que c'était bien plus facile de communiquer ses émotions et sentiments ainsi.

- Je comprends, j'aime bien m'isoler et jouer de mon instrument moi aussi quand je suis triste ou en colère. Ça détend. Ton jardin secret? je ne vais certainement pas refusé d'y aller, surtout que j'aurais peut être la chance de t'écouter jouer du piano, sourit-il tout en sentant son coeur louper un battement en le voyant rougissant.

Le petit soupir de manque que son ami poussa le fit culpabiliser. De quel droit le rendait-il malheureux? Il était vraiment une horrible personne. Il devrait tout lui dire. Alors pourquoi il n'y arrivait pas?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou Romantica - Edition Canada
Revenir en haut 
Page 5 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 16 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: