Forum des folles du RP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Junjou Romantica - Edition Canada

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 3:52

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Milo repoussait tout le monde. Par peur qu’on le prenne en pitié, par peur de blesser. Alors il voyait en Duncan, cette façon qu’il avait de se renfermer. Pour une étrange raison ça le blessait. Duncan ne méritait pas ça, il ne méritait pas ça. Alors pourquoi l’endurer alors qu’ils pouvaient l’affronter à deux. Prendre soin de l’un et de l’autre. Là où on les avait toujours blessé. Milo lui prit les deux mains et ils s’embrassèrent. Un simple baiser. Est-ce que quelqu’un avait déjà cherché à échanger des baisers comme cela avec lui ? Des baisers de réconforts, des baisers d’amitié éternels.

- Ne pleurs pas

Lui dit-il d’une voix plus ferme. Il jeta un regard noir à Mirza. Il ne méritait pas de les voir. Milo alla poser des petits baisers dans le cou de son ami. Plus comme des petites caresses du bout des doigts, des petites chatouilles légères. «  Je suis là » . Il posa sa main sur le torse de Duncan au niveau du cœur,il alla y poser un baiser . Mirza se leva alors et tira sur le collier de Milo qui s’aida du lit pour ne pas basculer.

- Duncan, enleves lui sa ceinture... je vais m’occuper du haut.

Milo grimaça légèrement, le collier lui faisait mal. Il tenta de porter ses mains à son cou mais un autre soucis venait déjà poindre son nez. Mirza lui enlevait son haut. Entre Duncan et Mirza, il y avait une différence. Mirza le touchait comme les autres de manière plus avide avec cette envie d’en finir. C’était plus facile de se laisser consommer par ce genre de désir. Mais...

- Ah, tu entends ça Duncan... on dirait que te voir comme ça fait plaisir à ton ami

Milo avait la respiration un peu plus rapide. Il fut relâché par Mirza qui s’assit près d’eux, faisant mine de s’approcher de Duncan et leur fit signe de donc continuer ensemble. Milo regarda en direction de la main de Duncan, il l’arrêta un instant pour le rapprocher de lui et le faire s’asseoir à califourchon sur lui. Ainsi, il serait éloigné de Mirza et à l’abris dans ses bras.

- Ne m’en veut pas lui dit-il alors en allant l’embrasser plus fougueusement


Ludmil regarda en direction du jeu de société puis toucha les coins de la boite «  Stratego ?  » dit-il ans pouvoir cacher l’excitation dans sa voix. Il ouvrit la boîte puis toucha les pions avec un grand sourire

- Ça me rappelle des choses...

Ludmil sourit «  Mon père te passe le bonjour d’ailleurs  » comment a-t-il

Spoiler:
 

- C’est surtout que tu es venu me chercher à l’aéroport alors je te devais un repas

Puis il commença à manger



Spoiler:
 

La porte se referma derrière lui et à clef de surcroît «  Tu vas mourir avant que la police intervienne. L’appartement va être rempli du même gaz que celui de ton petit ami. Autant dire que tu vas mourir le fouineur  »

Paul soupira «  Enfin.  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 12:39

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Ne pleure pas. Il allait essayer. Pour être honnête, il avait déjà connu des baisers plus tendres et affectueux, mais il n'en gardait pas un bon souvenir, parce que finalement on avait profité de son innocence et s'était ce qui avait sans doute contribué à son destin de gigolo. Mais ce n'était pas le même genre de tendresse avec Milo. Il y avait beaucoup moins de perversion. Peut-être parce qu'ils avaient tous les deux connu bien trop de sexe non désiré dans leur vie.

Milo lui fit de jolis baisers attentionnées dans le cou, des petites caresses. Ça le rassurait et en même temps, il avait l'impression que des flash lui revenaient en tête. La voix de cette personne qu'il connaissait plus que bien : << Tu es si beau. Laisse-moi te montrer à quel point je t'aime. >>Oui c'était comme un écho lointain qui lui fit comme un coup de poing à l'estomac. Heureusement, Milo prononça au même moment les mots "je suis là", ce qui réussit à chasser les mauvais souvenirs angoissants. La situation n'était pas la même. Il n'avait pas à avoir peur. C'était Milo. Son ami. Un ami qui alla soudainement l'embrasser sur le torse ce qui le fit frissonner avant qu'il ai pu y réfléchir. Il en rougit fortement, tout gêné. Devait-il s'excuser ? Alors qu'il allait se lancer, Mirza les interrompit pour leur demander autre chose.

Duncan n'aimait pas la façon dont il tirait sur le collier de son ami mais il savait qu'il valait mieux ne pas affronter ce genre de personnage, sinon ça devenait de pire en pire.

- Bien Monsieur.

Il espérait que ce ne serait pas trop gênant pour Milo. Puisque ce dernier était debout devant le lit, et lui assit, sa tête était tout pile à la hauteur de la ceinture de son ami. Il utilisa ses mains bien entendu, il commença à déboucler cette ceinture. Il n'agissait pas comme Mirza. Duncan ne cherchait pas à se précipiter. Il prenait même son temps temps, à la fois concentré et à la fois tout timide. Mais les enseignements des prostitués avaient été si ancrés en lui que ses gestes n'en restaient pas moins inconsciemment stimulant. Il effleurait sans le vouloir, par exemple, il caressait les fesses en baissant le pantalon, ou des choses ainsi.

- Je...heu...pardon, s'excusa t'il en entendant la remarque de Mirza et en ne pouvant qu'attester qu'elle était sans doute vraie puisqu'il était justement bien placé pour voir que oui, cela faisait de l'effet à Milo.

Continuer ensemble, c'est à dire? Est ce qu'il devait... caresser Milo à cet endroit ? Juste cette pensée le rendait nerveux. Il n'osait pas jeter un coup d'oeil à Milo. Il ne voulait pas y lire quelque chose qui le rendrait triste. Il approcha lentement sa main, tout en se demandant si Mirza allait lui faire quelque chose de son coté. Sa main se fit arrêter par son ami et il leva enfin les yeux pour croiser les siens. Avant qu'il ne comprenne, il était à califourchon sur lui.

- M...Milo ?

Les choses devenaient vraiment de plus en plus.... enfin de moins en moins sage. Il était assis tout près de la virilité de son ami, qui se mit l'embrasser si passionnément, c'était... est ce que Milo se forçait ? Est ce qu'il était secrètement dégouté ? Ou est-ce que ça lui plaisait quand même un peu, ce qui lui laisserait un meilleur souvenir au moins ? Devait-il essayer de rendre ce moment le mieux possible ? Ou est ce qu'il lui en voudrait ? et lui dans tout ça, avait-il envie de jouer se rôle avec son ami? Avait-il envie de devenir le prostitué pour les prochaines heures ? Et surtout... avait-il le choix ? Il finit par répondre au baiser ardent de Milo, malgré ses craintes.

Blaise fut content de voir la joie dans les yeux de son ami, même s'il n'avait peut-être pas pris le jeu le plus facile pour ses pauvres yeux. Enfin au moins il avait l'air content.

- Tu veux être les bleu j'imagine ? sourit-il en faisant référence à ses cheveux bleus qui correspondaient bien.

Il alla s'installer en face de lui.

- Oh, et bien, dis-lui que je lui passe mon bonjour aussi

Spoiler:
 

Alexis se retrouva donc enfermé dans l'appartement avec une menace de mort imminente. Bon, pas de panique. La première chose qu'il regarda, c'est s'il pouvait ouvrir des fenêtres. Pas forcément pour essayer de s'échapper par là, les murs étaient trop lisses et l'appartement était haut, mais au moins pour pouvoir respirer un peu mieux.

Il reconnut la voix qui lui parlait. Mais il décida de ne pas le montrer. Enfin, essayons de prendre des informations : << Quel est votre but ? >>

Alexis alla mouiller un chiffon pour le mettre sur son nez et gagner du temps le temps qu'il puisse appeler une ambulance et envoyer un sms avec son frère. Il aurait peut-être du essayer de trouver le code d'accès pour pouvoir utiliser le téléphone de Gabe. C'était trop tard maintenant.

Spoiler:
 


Parker trouvait cela gentil de penser à se "racheter" ainsi mais il ne s'était pas forcé pour l'attendre à l'aéroport, cela lui semblait normal de veiller sur ses joueurs. Et puis c'était toujours plus prudent avec Zion, sinon il partait la notion du temps.

- Bon appétit.

Il mangea à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 13:56

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Milo sentit ses yeux s’aventurer vers le plafond. Se concentrant sur sa propre respiration pendant que Duncan s’aventurait plus bas. Le lycéen remarquait bien la précision des gestes de son ami et malgré son bon vouloir, Milo dissociait les gestes de Duncan de ceux de Lapiz. Ça l’énervait pour une sombre raison. Parce qu’il savait. Il savait que leurs expériences jouaient ici. Si Milo arrivait à retenir quelconques sons, c’était parce qu’Hugo était toujours dans une pièce proche et que si Duncan agissait ainsi c’était parce qu’il avait été ...

La remarque de Mirza le fit néanmoins légèrement rougir. Est-ce que ça dégoûtait Duncan ? Milo ne voulait pas qu’il le soit, il ne voulait pas non plus qu’il voit cela comme toutes les autres rencontres qu’il avait eu. Milo aimait Duncan sincèrement. Il était son ami. Il pouvait lui montrer son amour, son attachement, son amitié et leur lien. Pourquoi cet acte devait être leur torture ? Pourquoi ça devait toujours l’être ? Et s’il aimait ces gestes ? S’ils étaient dénués de passé.

- Je suis là, ne t’inquiètes pas ... je te le promets.

Lui assura t-il de nouveau avant d’échanger un baiser avec lui. Soudainement le baiser devint plus ardent, plus chaud. Milo ne l’arrêta pas, il rapprochait Duncan pour y trouver du réconfort. Il arrêta le baiser prit son visage en coupe les faisant se regarder dans les yeux. Il passa ensuite ses mains sur ce petit corps frêle en s’arrêtant à quelques endroit pour y découvrir des grains de beauté secret, une douceur particulière ou encore un goût inoubliable. Duncan était là. Dans toutes ses petites choses qu’il découvrait, griffures, suçons ou autres. Du bout des doigts il les découvrit.

Milo arriva au pantalon qu’il enleva. Mirza de son côté alla chercher quelques jouets. Il revint auprès d’eux et fit signe à Duncan de s’asseoir entre ses jambes. Milo laissa son ami s’échapper quelques instants puis il observa Mirza le toucher et descendre de plus en plus le caleçon de Duncan. Milo se baissa pour aller mordiller et embrasser les cuisses de Duncan. Mirza contempla le travail.

- Duncan, tu aimes ce que ton ami fait ?

Il sortit une petite tige «  Tu veux que je te mette ton jouet ou que ton ami te le mette ?  »

Ludmil rigola un peu «  Je n’ai jamais choisi les bleu pour ça. C’est parce que les rouges vont le mieux avec tes yeux Blaise. C’est pour ça que je te laisse toujours les prendre.Je ne le vois plus très bien mais ...  » il prit un pion rouge entre ses mains

- J’aime beaucoup le rouge.

Ludmil posa le pion puis tenta de prendre les bleu «  Il va finir par te faire héritier à ma place si ça continue  ». Ludmil fit tomber ses pions au sol dans un geste maladroit. Le jeune étudiant tenta de sourire

- Désolé.... tout ce qui est petit ou que je dois regarder de près

Ludmil tenta de les ramasser «  Je ne peux plus couper les cheveux moi même non plus. C’est assez ennuyant j’avais un calcul précis et je ne peux laisser personne s’approcher de moi avec des ciseaux  »


Spoiler:
 

Zion mangez donc , il jeta un coup d’œil à ses réseaux sociaux. Surtout des animaux presque que des animaux



Spoiler:
 

- Simple. Être le meilleur. Sans aucune personne pour me rattraper. Sans drogue. Sans rien.

Les fenêtres étaient presque toutes fermées mais il y avait une plus petite juste au dessus du four qui avaient la possibilité d’être à moitié ouverte.

- Vous allez mourir, c’est inévitable . Bien sûr ce ...

Heureusement pour Alexis, Keith toqua à la porte «  Jared, tu veux parler ? Hey Jared  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 15:45

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan avait essayé d'être le plus discret possible pourtant dans ses manoeuvres. Il voulait être le plus sain possible pour Milo. Il se doutait qu'il avait vécu de mauvaises expériences lui aussi alors il ne voulait pas les lui rappeler. Parce que Milo était son ami. Son précieux ami. Il ne voulait pas surtout le perdre. Duncan ne pouvait pas être débouté, il avait déjà expérimenté tellement de chose, dont certaines qu'il espérait ne plus jamais devoir refaire. Dans son travail, il était censé satisfaire tous les fantasmes de ses clients, du moment que ça ne lui causait pas de dommage permanent ou rien de trop violent. Par contre il ne savait pas vraiment ou se situer par rapport à ses rapports habituels. Ca le perturbait un peu.

Les promesses rassurantes de Milo l'aidaient à ne pas vivre l'instant uniquement dans le passé. Ils partagèrent ensuite un baiser passionné assez naturellement. Duncan n'avait pas l'impression de particulièrement se forcer. Surement parce que ça devenait automatique chez lui? Ou parce qu'il y avait quelque chose de plus ? Même si le baiser devenait plus précipité et mins tendre, il n'en restait pas moins adressé. Ce n'était pas Lazuli qu'on embrassait, c'était lui, la personne que Milo avait appris à connaitre. Du moins c'est l'impression qu'il avait.

Ils se regardèrent dans les yeux. Son coeur battait plus fort dans sa poitrine. Alors que Milo promenait cette petit main, il sentit une vague de bien-être l'envahir. Il n'en avait pas l'habitude. Il avait très difficile à prendre du plaisir d'habitude, parce qu'il n'arrivait pas à se détendre ou se mettre dans l'ambiance. Milo était fort pour lui offrir ça. Sa respiration s'accélérait un peu. Il présentait effectivement quelques griffures, et un suçon. il y avait même une ancienne marque de cigarette qui avait du mal à cicatriser. D'ailleurs, l'homme avait eu une amende pour ça.

Bien vite, Duncan n'eut plus de pantalon. De nouveau, sa gêne revient un peu. On allait voir que Milo lui faisait de l'effet. Est-ce que cela allait le choquer ? Son maitre de la soirée le demande auprès de lui. Il était soulagé que son ami le laisse partir sans devoir lutter, parce qu'il se serait senti coupable. Mirza le toucha aussi. C'était plus compliqué de se laisser emporter avec lui, mais comme Milo avait fait la grosse partie du travail, Duncan garda sa sensibilité et était affecté par les caresses.

Il crut mourir quand il vit que Milo se penchant vers... il ferma les yeux quand son ami embrassa l'intérieur de ses cuisses. Il ne put retenir un gémissement, et on pouvait nettement voir qu'il se tendait de plus en plus. Milo était si... Mirza lui demanda ensuite s'il aimait. C'était toujours une question compliquée, et on leur avait appris à toujours répondre par l'affirmative même quand ce n'était pas le cas. Mais là, il n'avait même pas mentir.

- O...oui, je crois que...oui. Je suis désolé.

Ah, alors son maitre de la soirée aimait utiliser des jouets. Cela entrerait surement plus facilement avec Milo, vu l'effet qu'il arrivait à obtenir de lui, mais il était hors de question que ce soit lui qui le fasse. Jamais il ne lui demanderait une telle chose, et ce serait bien trop gênant. Si ça tombe il n'en avait jamais entendu parlé. Est-ce que cela allait le dégouter ou le choquer ? De toute façon il n'avait pas vraiment le choix.

- Vous êtes plus expérimenté Monsieur.

Blaise fut touché par la réponse, même s'il n'en montrait évidemment rien. C'est vrai, les pions rouges lui correspondaient, tout comme les pions bleus ne pouvaient qu'être pour Ludmil.

- J'avoue que je préfère les rouges, mais les bleus sont définitivement fait pour toi.

Il regarda le pion bleu tomber. C'était vraiment embêtant ce problème, n'y avait-il vraiment rien à faire ? Il ne se pencha pas pour le ramasser, il ne pensait pas que Ludmil voudrait de sa pitié. En tout cas à sa place il n'en voudrait pas. Blaise allait simplement attendre patiemment.

- Nous ne sommes pas pressé de toute façon. Et ne dis pas de bêtises. Tu es celui dont il veut faire l'héritier.

Se couper les cheveux hein.

- Je trouve qu'ils te vont bien comme ça. Mais si ça te gène vraiment, je peux m'en occuper. Je connais tes dimensions.

Spoiler:
 

Alexis trouvait cette raison vraiment très idiote mais soit, il s'était douté de ce mobile. En tout cas, ce n'était pas Pierre qu'il avait le plus suspecté. Il n'était vraiment pas fait pour être enquêteur. Il se demandait si son grand frère l'avait su, lui. Si c'était le cas, quelqu'un ne tarderait surement pas à venir, maintenant qu'ils avaient pu prendre Pierre-Paul la main dans le sac. Il alla entrouvrir la petite fenêtre au dessus du four, mais ce ne serait pas suffisant, et surtout, ça sentait le piège de rester là.

Il alla donc s'approcher de la porte, en cherchant en chemin de quoi défoncer la porte ou au moins défoncer la serrure. Qu'est ce qui pouvait lui servir ? Il gardait bien le chiffon mouillé sur son nez. Il ne savait pas combien de temps il avait. Le jeune vétérinaire entendit soudain la voix de Keith.

- Keith ! Ecoute, Jared a été attaqué près de la piscine, je m'inquiète pour lui. J'ai appelé l'ambulance mais Pierre peut encore aller le retrouver pour achever le travail. Et moi, je suis enfermé. J'ai les clefs, mais ça ne fonctionne pas, quelque chose doit bloquer.

Spoiler:
 


Parker connaissait son gout pour les animaux, c'était un gaga des bébêtes.

- Ils sont chou !
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 16:46

Spoiler:
 
Spoiler:
 

La respiration de Duncan se calquait sur la sienne. Est-ce que ça lui plaisait ? Milo fut coupable de ressentir une satisfaction intense. Duncan se relaxait, il avait dû voir, comprendre que Milo désirait partager cet instant avec lui. Il toucha cette brûlure et y posa un baiser. Il pouvait reconnaître ce genre de blessure en un simple coup d’œil. Un simple baiser, oui, il pouvait lui offrir du réconfort avec un baiser magique.

Il ne lutta pas contre Mirza. Il ne voulait pas que Duncan s’inquiète de tension ou autre. Milo se contenta de se baisser. Le gémissement de son ami le fit légèrement sourire et il posa un instant sa joue contre cette cuisse cherchant à se ré concentrer. Mirza retira alors le caleçon et fit entrer ce petit objet dans la petite fente. Ça vibrait légèrement.

- Tu as raison.

Il jeta un coup d’œil à Milo qui sans surprise s’était rapproché de Duncan. Il passait son pouce sur le dos de sa main pour le rassurer. Milo passa sa main dans ses propres cheveux , mit une mèche derrière son oreille et commença à porter son attention sur le bas ventre de son ami. Il y passa sa langue, accompagnant les vibrations , accompagnant Duncan.

Milo rougissait de ce que voyait Mirza. Mirza commença à enlever sa chemise. Milo arrêta quand il sentit que son ami commençait à beaucoup plus se tendre. Mirza retira le jouet et attira le visage de Milo « Les amis partagent tout.  » commenta Mirza. Ça ne dérangeait pas vraiment Milo mais que Mirza le tienne par le collier lui faisait encore mal mais ça lui rappelait ses autres rapports plus sauvages, brutes mais à la fois rassurant parce que tout le monde le traitait usuellement comme ça.

Mirza murmura alors à l’oreille de Duncan «  Maintenant dis-moi, quel jouet je vais utiliser sur ton ami parmi cela. Vous allez vous asseoir sur mes jambes comme ça tu le verras bien et tu pourras l’aider . »


Ludmil ne supportait pas la pitié. Il ramassa ses pions et commença à jouer en tentant de faire de son mieux «  Mon père... Je l’ennuie beaucoup. Je suis trop doux pour lui . Mais je crois que c’est une ancienne génération aussi ...  » . Il regarda autour

- Oui, le bleu. On a de la chance dans les jeux de société nous avons toujours nos couleurs

Ludmil rougit un peu et passa sa main dans ses cheveux «  Oui. Je veux bien. Je sais que tu pourras le faire...  ». Mirza lui avait proposé mais il avait refusé. Il avait bien trop peur de laisser quelqu’un avec une arme potentielle l’approcher. Il toucha son cou



Spoiler:
 

- J’adore les canards un peu trop ronds. Je sais que ce n’est pas bien mais ouf... j’adore on dirait des petits cœurs il rigola



Spoiler:
 

- Monsieur le policier va aller voir Jared. Je vais rester avec toi.

Keith tenta de donner un coup de pied dans la porte mais sans succès. Il tenta de bouger la poignée . Il réfléchit

- Bien. Tu peux regarder s’il y a une fourchette bloqué de ton côté pas loin de la poignée . Il faudrait la sortir et trouver où est-ce que tu peux trouver où est-ce que le poison est diffusé dans ta pièce ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 20:09

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Oui Duncan sentait surement que ce moment était particulier. C'était assez compliqué à décrire mais il se passait quelque chose entre eux qui faisait que c'était différent de ce qu'il connaissait habituellement. C'était peut-être parce que c'était un ami ? C'était comme un moment suspendu, et il était même en train de se demander s'ils étaient vraiment en train de faire ça. Surement que le lendemain, il serait mortifié, mais là, il se laissait doucement gagner par l'ambiance chaude qui les enveloppait.

Les baisers-papillon le firent gémir malgré lui, il en était un peu gêné mais ça ne sembla pas fâcher Milo. L'introduction de l'objet n'était des plus agréable, mais cela passait vite avec les petites vibrations, du coup il se montra docile. Maintenant ça lui faisait du bien. Il écarquilla un peu les yeux en voyant Milo se diriger vers... vers un endroit très masculin. Sa petite caresse sur sa main l'avait rassuré, et il pensait que ce serait Mirza qui prendrait la suite, mais non, son ami revint à la charge.

Est ce que c'était pour l'épargner ? Par envie ? Pour partager quelque chose ? Pour assouvir un besoin ? Tout ce qu'il savait, c'était que la température de son coeur grimpa encore. Il poussa un petit cri de surprise quand Milo entra finalement en contact avec cette zone. Il n'aurait jamais imaginé ce genre de sensation. Milo avait à peine commencé qu'il était saisi d'une ivresse soudaine. Il poussa quelques soupirs de satisfaction, c'était si bon. Il n'arrivait même plus à être gêné. Le mélange du jouet et de la langue de Milo... c'était indescriptible mais il se tendit vite, le désir montant de plus en plus. Il sentit ses petites mains attraper le drap et se refermer en poings.

Il n'avait plus vraiment conscience d'avoir un spectateur. Il regardait et sentait le ballet de son ami avec une certaine fascination. Et quand la douleur de ne pas pouvoir se relâcher devenait trop forte par rapport au plaisir qu'il en retirait, Milo se stoppa instinctivement. Mirza lui retira le jouet comme réponse, et il roula un peu sur le coté pour se soulager et ne pas en mettre sur Milo, il était déjà suffisamment piteux comme ça. Il pouvait encore tenir sur ses jambes. De toute façon il avait l'habitude d'être mis à contribution plusieurs fois alors il savait que ce serait loin d'être son seul relâchement de la soirée.

Mais est-ce que Milo pourrait tenir la cadence ? Ce Mirza semblait très demandeur. Il demanda timidement à Milo : << Ca... ca va ? >> Il était inquiet de le voir se faire tirer par le collier, il aurait du lui retirer quand il avait l'occasion. Il regarda ensuite les objets proposé par le maitre. En vérité, il n'avait pas envie d'infliger ça à Milo, il ne devait pas vraiment connaitre et ca pouvait être douloureux. Lui avait eu des leçons spéciales dont il gardait encore des sueurs froides.

Toutefois il savait que c'était dangereux de ne pas trouver ce qui satisferait suffisamment le maitre alors il devait choisir quelque chose d'assez osé sans l'être trop excessivement pour son ami. Il lui jeta un petit regard désolé et d'excuse avant de prendre un anneau pénien. C'était un peu le même principe que la tige, c'était pour empêcher la jouissances tant qu'il n'était pas retiré, sauf qu'il ne fallait pas l'enfoncer, juste le mettre autour, ce qui était moins douloureux pour le porteur.

- Celui-là vous plait-il Monsieur ?

Blaise jouait quand c'était son tour, en espérant bien gagner. Il ne gagnait pas toujours et il soupçonnait parfois Ludmil de faire exprès de perdre pour lui faire plaisir. Le jeune homme le réprimandait toujours dans ces cas-là et il le faisait beaucoup moins maintenant.

- C'est vrai que tu es doux, mais tu n'en reste pas moins capable de gérer tes affaires pour moi. La preuve, je suis toujours satisfait de tes services. Tu n'es pas un homme de terrain mais tu as le sens des affaires.

C'était surprenant que Ludmil n'ai pas demandé à Myron mais peut-être qu'il n'avait pas suffisamment confiance en sa précision. Blaise accepta donc de le faire.

- Très bien, je vais chercher les ciseaux. Il faut te refaire une coloration ?

Spoiler:
 

Alexis fut soulagé d'apprendre que quelqu'un allait s'occuper de Jared. Bon, il aurait aimer causer un peu plus avec Keith pour savoir comment il en était venu à venir voir Jared. Heureusement qu'il l'avait fait n'empêche. De son coté il essaya de faire bouger la porte avec un coup d'épaule. Rien du tout. Il écouta Keith. Une fourchette ? Il chercha après. Ah, c'était peut-être ça ? Mais elle avait l'air compliquée à l'enlever, il lui faudrait trop de temps, et des outils.

- Je vais essayer de trouver.

Surement par une aération. Il jeta donc un coup d'oeil à la climatisation.

Spoiler:
 


Parker s'esclaffa devant cette description. C'était si mignon. Il devait avouer que ce n'était pas les canards son animal préféré mais pourquoi pas ? Et puis c'était adorable les coeurs.

- Du coup je parie que tu aime aller près d'étang pour donner à manger, me tromperais-je ?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 21:44

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Duncan se donnait tout entier. Milo en avait la certitude en le voyant ainsi. Sa surprise, ses gémissements rien n’était feint pour complaire leur « acheteur ». De toute façon s’il prenait tant soin de Duncan, c’était non pas pour ce spectateur. C’était pour Duncan. Il leva une fois les yeux dans sa direction pour le voir. Son visage rempli de cette émotion nouvelle. Milo se sentait bien là. Il regarda Duncan rouler légèrement sur le côté , puis Milo se retrouva de nouveau assit sur le lit.

- On s’en fiche de moi. Est-ce que toi tu vas bien ? demanda Milo

Mirza les fit donc s’asseoir sur ses jambes, il observa Duncan choisir. Un anneau. Il appréciait ce choix alors l’artiste indiqua au jeune homme que le choix était bon «  Mets lui et joues avec lui.  ». Milo ne savait pas vraiment. On n’avait jamais utilisé de jouet de ce genre sur lui. Mais il savait que Duncan n’avait pas pris le plus difficile.

- Je me demande si ça me satisfera. Ne me décevez pas. Je ne veux pas que tu sois tendre. Tentes la . Que ça soit un peu douloureux

Dit-il en allant passer sa main sur les fesses de Duncan qu’il tapota et releva . Milo savait que Mirza jouait. Il savait qu’ils avaient un lien... mais il était assez sûr que quoi qu’ils fassent... ils allaient décevoir ce type.

Ludmil le laissait gagner. Évidemment. C’était que quand Blaise était heureux... il aimait le voir gagner. Le petit bleu essaya de ne pas se perdre dans ses pensées et il remercia son ami du regard

- Oui

Ludmil se leva alors, il avança vers son bureau puis toucha un peu partout. Il trouva les ciseaux et se tourna vers Blaise «  Oui, je dois avouer que j’ai peur qu’on commence à voir mes racines  » . Il soupira en se touchant le cuir chevelu. Pas facile d’être un roux avec une teinture...

Ludmil ne faisait pas assez confiance à Myron pour ça. Il était adorable mais ça le perturbait de voir des armes blanches très proche de lui

Spoiler:
 

- Oh je ...

En l’entendant rire, il se sentir un peu gêné mais il ne se moquait pas de lui. Zion fouilla alors dans ses photos , il avait des selfies avec des canards «  Je les aime beaucoup . Je sais que c’est ridicule mais j’adore ça  ». Si sa sœur avait été la , elle lui aurait déjà dit d’arrêter d’agir comme une fille. Zion se gratta la tête

- Et les hamsters surpris ... enfin c’est cool .

Il rangea son portable ... Parker trouverait sûrement ça étrange

Spoiler:
 

- Moi, je vais essayer de trouver de l’acide. Si je reviens pas, je suis mort . Essaye de jeter le poison par une fenêtre et mets toi en hauteur si le poisson est vers le bas sinon reste le plus au sol s’il est vers le haut

Keith trouva de l’acide et fit le chemin. Il le versa sur la poignée puis frappa de nouveau la porte. Un sauvetage réussi. Une fois que ça fut ouvert il tira sur la constate d’alarme pour que tout le monde puisse évacuer le bâtiment

- On y va
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeMer 1 Avr - 23:29

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan ne faisait pas du tout semblant. Milo faisait de son mieux, alors il faisait de son mieux aussi pour se laisser aller. Et il content de voir que c'était plus facile aujourd'hui avec Milo que d'habitude, sinon ca aurait été plus difficile pour eux. S'il avait été tout seul avec Mirza... il l'aurait probablement déçu très vite et il n'aurait pas passé une bonne soirée. Duncan confirma d'un hochement de la tête que ça allait. Honnêtement, ca aurait pu être bien pire. La présence de Milo aurait pu être très gênante, mais pour le moment c'était plutôt un atout.

Ils s'assirent tous les deux sur les genoux du maitre et il choisi l'objet qui lui semblait être le meilleur compromis. Il espérait que Milo ne lui en voudrait pas de le mettre. Ne pas être tendre... ce n'était pas simple pour lui, et puis surtout il ne voulait pas jouer avec Milo, ce ne serait pas juste alors que lui avait tout fait pour qu'il se sente respecté un tant soit peu. Comment pouvait-il faire ? Il pouvait au moins lui rendre la pareille. Lui faire plaisir autant qu'il lui avait fait plaisir. Comme ça ils seraient sur un pied d'égalité et aucun d'eux n'aurait honte demain.

Qu'on lui tapote les fesses ne le perturba pas plus que cela. Il se dirigea donc vers Milo et commença par le caresser un peu au niveau du torse. Il se souvenait parfaitement que lui cela l'avait apaisé. Il explora l'endroit comme on dessine une toile. Il voulait que Milo se sente magnifique, d'une grande beauté. Comme la plus belle des peintures. Bien sur, il n'était pas un objet. Mais il était beau et précieux. Il essaya aussi de marquer ses imperfections, de les souligner, puis d'enregistrer ce qui était magnifique.

Puis ses mains descendirent, ses mains douces, délicates, mais expertes. Il enleva le caleçon, effleurant au passage sa virilité. Puis il lui mit l'anneau et l'ajusta pour que ce soit un peu serré sans trop l'être non plus, sinon ça pouvait être dangereux. Le regard de Mirza qu'il sentait était un peu intimidant et gênant mais il se lança après avoir dit dans l'oreille de son ami : << Ca va te rendre très fiévreux mais je ne te laisserais pas sombrer. Je serais à tes cotés tout le long >>

Comme ce serait sa première fois, cela allait vite l'empêcher de s'assouvir et c'était vraiment une torture quand on n'avait pas l'habitude, même si c'était une torture mêlée de plaisir. Il commença donc par le caresser de ses mains, en rougissant un peu. Si le début était un peu maladroit sur la nervosité, l'expérience affina rapidement ses mouvements. Sa bouche alla d'abord à la rencontre de ses boutons de chairs, pendant qu'il continuait à bouger sa main. Milo était surement déjà à la limite de devoir se soulager.

Mais il devait continuer. D'abord, il fit en sorte que Milo s'accroche à ses épaules. Il quitta ensuite le haut pour se concentrer pleinement et totalement au bas. Il resta concentrer uniquement sur ça pour ne pas redevenir maladroit sous le regard de Mirza. Il s'occupa d'abord de l'extrémité tout en caressant les deux boules de Milo, ce qui faisait une double stimulation. Cela restait doux et tendre, c'était un cadeau qu'il voulait lui offrir, mais c'était calculé pour l'amener au bord de la jouissance sans qu'il puisse l'atteindre. Il le prit ensuite entièrement en bouche pour que finalement il ne tienne plus et veuille à tout prix se soulager sans le pouvoir.

C'était difficile pour lui de ne pas s'arrêter alors qu'il sentait la pression monter, mais il se doutait qu'il devait attendre un signe de Mirza ou ce dernier ne serait pas content. En attendant il essayait de l'apaiser de son mieux en caressant tendrement son dos, pour le rassurer. Il était toujours là pour le soutenir. Il n'était pas tout seul.

Blaise aimait effectivement gagner, mais il appréciait encore plus gagner quand c'était à la loyale, sinon c'était surtout vexant. Il continua donc de jouer avec Ludmil jusqu'à ce qu'il gagne, mais les problèmes de vue de Ludmil devait jouer pour beaucoup.

- Travaillons d'abord sur cette coupe. Pour le moment, ta coloration à l'air d'aller. Installe-toi là, et ne bouge plus.

Il allait pouvoir en profiter pour le taquiner un peu. Il pas sa main dans ses cheveux, appuya légèrement sur ses épaules pour qu'il soit bien droit, lui relevait un peu le menton en lui effleurant le cou... bref il s'amusait à le toucher en le préparant.

Spoiler:
 

Alexis eut du mal à trouver la source du gaz, ce n'était pas comme si ça se voyait ou se sentait. Mais quand il ressentit un étourdissement léger en s'approchant d'un conduit vers le bas, il comprit qu'il était surement tout près du but. Du coup il ne perdit pas plus de temps et il alla se réfugier sur un meuble de cuisine, c'était les endroits les plus élevés qu'il pouvait atteindre. Et en plus il y avait la petite fenêtre.

Il ne savait pas comment Keith allait trouver de l'acide mais puisqu'ils étaient dans un immeuble réunissant des étudiants en médecine... il entendit ensuite la porte céder. Keith avait réussi. A moins que ce ne soit Pierre qui revienne ? Il s'arma d'un rouleau à pâtisserie et se dirigea vers la porte en retenant sa respiration. C'était bien Keith. Alexis sentait qu'il commençait vraiment à ressentir les effets du gaz. Il arriva néanmoins jusqu'à l'entrée sans s'écrouler. Il respira du bon air. Il aurait voulu s'assoir et se reposer avant l'arrivée des secours mais puisque Keith avait activé l'alarme...

Alexis se dirigea donc vers la piscine, parce qu'il voulait savoir si Jared allait bien.

Spoiler:
 


Parker ne comptait pas du tout se moquer de lui. Ce n'était pas honteux d'aimer les canards. Il y en a bien qui aimait les araignées, les serpents ou même les fourmis alors....

- Au moins tu peux les voir facilement. Moi j'aime les renards mais c'est compliqué à dénicher dans la nature. Et puis c'est plutôt joli un canard.

Les hamsters surpris ? Zion avait des critères plutôt interessant. << J'avais un hamster quand j'étais petit. Je l'aimais bien, il était rigolo quand il mangeait. De grosses bajoues comme pour les écureuils >>
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 1:03

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Milo préférait que Duncan s’occupe de cela. Néanmoins l’utilisation de cet objet inconnu le rendait légèrement nerveux. Est-ce que ça serait douloureux ? Il devait faire confiance quelque chose qui lui était difficile. Mais les petites mains de Duncan sur son torse dessinait quelques petites choses qui lui était inconnus. Il soupira doucement le regardaient faire en passant ses doigts sur sa joue. C’est à ce moment que les mains de Duncan descendirent, ajustant le petit objet. Fiévreux ? Il avait déjà l’impression de l’être rien qu’en regardant les yeux de Duncan.

Duncan serait là. Bien. Milo sentait son cœur battre dans sa poitrine en sentant son ami lui accorder ses tendresses. Ses lèvres près de son cœur , sa main si bas. Milo ressentit un frisson parcourir son corps tout entier. Le lycéen avait ses mains sur les épaules de Duncan, il lui caressait le cou et quand il s’éloignait de ses boutons de chairs, il caressait ses lèvres de son pouce puis les regardait. Finalement il alla plus bas.

Ses lèvres. Enfin autour de cette extrémité. Il laissa échapper un gémissement , passant sa sa main dans les cheveux de Duncan. Il avait l’impression qu’il ne tenait plus. Pourtant il ne pouvait pas se relâcher à cause de ce fichu anneau. « Duncan...  » se plaignit-il alors sentant son corps se tendre. Mirza s’amusa alors à embrasser le jeune lycéen qui ne put s’empêcher de gémir. Duncan alla encore plus loin et Mirza lui tapota doucement sur la tête lui faisant signe de s’arreter, il retira l’anneau et effleura l’extremite de Milo qui se relâcha enfin.

- C’est bien Duncan. Très bien.

Mirza retira son pantalon , puis prit un lubrifiant , il fit signe à Milo de se coucher puis à Duncan de se mettre au dessus. «  Collez vous bien l’un à l’autre. Allez. ». Milo passa un bras protecteur sur le dos de Duncan le rapprochant de lui. Milo se plaça alors derrière Duncan qui le pauvre devait sentir la virilité de Mirza contre ses fesses et la sienne colle à celle de Milo. Le lycéen savait que son ami allait sûrement être ... par cet homme.

-Ne regardes que moi

Lui dit-il alors en allant l’embrasser et en le serrant contre lui. Mirza pénétra alors Duncan. Chaque mouvement ... les faisaient se frotter l’un contre l’autre. Et la chaleur ... il avait l’impression de perdre pied.


Ludmil perdu mais se concentra plus sur sa coupe. Il paraissait serein en tout cas jusqu’a ce que son ami débute la coiffure. Les mains de Blaise. Il ne savait pas s’il devait fermer les yeux ou les garder ouvert... oh non les moments de la soirée lui repassait en tête maintenant. Il retira sa veste et la posa sur ses jambes. Penser à des poubelles ...

- Je retire ma veste pour ne pas avoir de cheveux dessus

Trouva t-il comme excuse. Ludmil ferma ensuite les yeux. Faire le vide


Spoiler:
 

- Oh, si tu aimes les animaux tu devrais venir chez moi. J’ai un furet et ... bref si je m’emballes je peux en parler toute la soirée

Puis il sourit «  Oui... je sais que j’ai un ami... attends. Mon ami a un petit ami qui quand il mange ressemble à un hamster. Regardes cette photo «  dit-il en montrant la photo d’un petit rouquin avec les joues pleines avec en second plan une personne avec l’air assez dépassé.

- Ca me fait vraiment rire, j’adore

Spoiler:
 

Keith l’accompagna pour l’aider à marcher. Jared était évacué par des ambulanciers avec un masque. Keith leur indiqua aussi son ami . L’ambulancier les accompagna tout deux jusqu’a leurs ambulances afin de faire un seul voyage. On prit le poul de chacun mais Jared lui dormait d’un sommeil profond qui inquiétait quelques peu. Ils avaient un peu peur qu’Alexis soit le prochain, ils arrivèrent et les séparèrent afin de mener des examens et leur donner les soins qu’ils leur fallaient
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 3:10

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan avait fait de son mieux pour rendre cela le plus doux possible pour Milo. C'était un apprentissage qui devait se faire en douceur sinon on pouvait en resté choqué très longtemps et ce n'était absolument pas son but. Et puis il voulait être digne de la confiance que Milo plaçait en lui. Il ne devait pas le décevoir, surtout que c'était de sa faute s'il se retrouvait embarqué là-dedans. Visiblement, ses tentatives pour l'apaiser semblaient fonctionner.

Il frissonna un petit peu quand il vit que Milo fixait ses lèvres. Est-ce qu'il devait l'embrasser ? Il se dirigea plutôt vers le bas pour accomplir sa tache, et surtout pour les remettre tous les deux sur un même pied d'égalité afin qu'il n'y ait pas de honte au réveil, du moins il faisait tout pour. Il le caressa donc de différentes façons. Il entendit son gémissement. C'est qu'il aimait ça. Il préférait que ce soit agréable pour lui. Ils sentaient ses mains dans ses cheveux. Ce n'était pas désagréable.

Le fait qu'il murmure son nom comme ça... un nouveau flashback voulu s'immiscer mais il le repoussa de son mieux. Non. Il ne devait plus y penser. C'était fini maintenant. Même s'il savait que ce n'était pas vrai. Est-ce qu'un jour il sortirait de la boucle infernale ? Est-ce qu'il en avait seulement le droit ? Le méritait-il ? Heureusement pour Milo, Duncan pu arrêter et son ami pu enfin se soulager. Au moins, pendant le moment de la délivrance on se sentait bien normalement. Il alla lui serrer la main pour lui montrer son soutien.

Et il avait contenté le maitre. C'était une bonne chose. En voyant le lubrifiant, il ne se fit pas d'illusion. De toute façon, il préférait que ce soit pour lui. Et puis, c'était déjà pas mal qu'il prenne le temps de lubrifier, certains ne le faisaient pas. Et d'autres s'assuraient qu'il était prêt avant. Cela le stressait un peu d'être celui au milieu. Est-ce qu'il allait devoir faire la même chose à Milo ? Il n'y arriverait jamais. heureusement ils devaient "juste" se coller. Duncan n'avait encore jamais fait ce genre d'expérience. Qu'est-ce que ça allait donner ?

Milo essaya de concentrer son attention sur lui mais Duncan aurait préféré ne pas devoir le regarder, parce qu'il ne voulait pas l'inquiéter. Il sentait les différentes virilités de part et d'autre et c'était assez perturbant. Le baiser de Milo l'aida à ne pas attendre en redoutant le moment de la pénétration. Elle arriva bien sur quand même. C'était un peu douloureux, mais il avait l'habitude et cela passa vite. il se crispa un peu au moment des premiers mouvements. Se concentrer sur le baiser, se concentrer sur le baiser. Il ferma les yeux.

En tout cas, du coté de ce qui passait avec Milo, c'était assez...indescriptible. Le fait de se frotter comme ça l'un contre l'autre... Il avait l'impression d'être un dominant, il n'était pas du tout habitué. Il n'y avait qu'un pas avant d'être celui qui se glisse à l'intérieur, ca lui faisait un peu peur, il ne l'avait jamais fait et il ne se sentait pas du tout à l'aise là-dedans. Pourtant il avait chaud. C'était vraiment contradictoire. Il continua d'encaisser les coups de bassin en essayant d'aimer ça parce qu'il ne voulait pas prendre le risque de blesser l'égo de son maitre temporaire. Mais ce n'était pas facile. Il n'avait jamais aimé ça.

Blaise trouvait ça fou que ça provoque toujours autant de frisson chez Ludmil. On aurait vraiment dit un ado de quinze ans. Bon, en même temps, il n'avait aucune expérience, c'est ce qu'il appréciait également chez lui. Cette pureté dans ce milieu dur et sanguinolent. C'était assez particulier. Il continua a faire comme si de rien n'était.

- Tu m'as l'air crispé, est-ce que tu veux un petit massage pour t'apaiser ?

Spoiler:
 

Alexis le remercia de son aide. Il était rassuré que Jared soit pris en charge mais il aurait préféré qu'il soit conscient. Il s'en voulait de ne pas avoir pu être plus efficace. S'il avait été un peu plus rapide... il aurait peut-être pu protéger Jared de ce spray. Alors qu'on l'embarquait, il se tourna vers Keith.

- Fais... attention à toi. Je ne sais pas si... si Pierre a été arrêté. Reste avec Gabe, vous...vous êtes sans doute les prochains.

Il essaya de rester conscient le plus longtemps possible, mais alors qu'on lui faisait des examens, il ne tient plus et s'évanouit.

Spoiler:
 


Parker s'était presque attendu à ce que Zion lui dise qu'il avait un canard chez lui. Enfin un furet c'était quand même original.

- Il s'appelle comment ?

Il regarda ensuite la photo. Effectivement, il mangeait comme un écureuil. Parker ne savait pas que Zion avait autant d'amis de part le monde, mais c'était très impressionnant. Et puis c'était mignon comme attention.

- Ton ami c'est celui qui prend la photo ou celui qui a l'air de rien comprendre à ce qui lui arrive ?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 10:50

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Milo était en effet inquiet pour Duncan. C’est pour ça qu’il voulait qu’il se concentre sur lui. Il ne voulait pas qu’il souffre. Le lycéen pouvait lire la petite mine de son ami. Il souffrait ? Milo posa sa main sur ses propres yeux. Il ne devait et ne pouvait pas s’énerver. Pourtant son envie de protéger Duncan se révélait de plus en plus forte à chaque coup de bassin. Il retira sa main de son visage puis posa ses mains sur celles de Mirza posé sur le dos de Duncan. Il les enfonça dans la peau du client

-Ah, la petite enf...

Mirza sortit de Duncan, le faisant rouler sur le côté. Il attrapa Milo par le menton « Qu’est-ce qu’il y a ? Tu es jaloux ?  ». Instinctivement Milo ferma les yeux. Mirza reconnaissait un réflexe pareille. Battus, hein ? Mirza alla poser des petits jouets sur les boutons de chairs de Duncan puis il montra Duncan à Milo «  Regardes  » Il échangea alors les rôles et fit Milo aller au dessus « Bien alors , si tu ne veux pas que je le fasse. Fais le  ». Le jeune hommes regarda son ami une fois qu’il se trouva au dessus de lui.

-Je ...

Milo regarda Duncan. Il était désolé, il ne supportait juste pas... il n’avait pas voulu qu’il souffre. Et maintenant il se retrouvait encore avec un de ces jouets. S’il pouvait juste l’accompagner, se faire pardonner, s’il pouvait le protéger de ces personnes. De tout. « Je vais t’aider  » lui assura t-il en passant ses mains sur les hanches de son ami. Il les releva afin d’y poser quelques baisers. Tous proche de cette zone si basse. Il s’en approcha et la regarda, la touchant du bout des doigts, passant ses doigts sur l’extremite. Son autre main maintenu finalement les hanches de son ami, les griffant doucement sans laisser aucune trace frôlant la caresse.

Cette main sur l’extremite descendu vers les deux boules, puis il toucha les fesses de son ami. Il y avait encore du lubrifiant qui coulait. Milo le toucha sans honte. Tout cela pour remonter auprès de son cou pour y poser des baisers « Je vais entrer en toi  » lui dit-il d’une voix rassurante . Mirza les regardait. Bien sûr qu’il allait agir mais il laissait le petit faire pour le moment. Milo entra alors.


Ludmil n’était pas comme le reste. Il n’avait jamais vraiment connu les prostitués, les soirées de débauches dans leur totalité. Il ne s’était jamais penché sur la question du désir avant l’arrivee de Blaise dans sa vie. Il était le symbole de ses premiers emois, de ses premiers rêves et situation cocasse comme celle ci. Ludmil serra ses doigts contre la chaise. Il ne savait pas quoi répondre si son ami le faisait, il allait être encore plus tendu ... mais lui dire non serait impoli

- Si ça ne te dérange pas

Ludmil caressa sa bague de fiançailles. Peut-être que c’était le moment de lui dire ... que... qu’il pouvait refuser ses fiançailles, donner son veto ultime. Parce que les mots de Blaise était loi, précepte, ordre.

- Merci pour tout ça


Spoiler:
 

Keith n’avait pas peur de ce nabot, il allait lui botter les fesses. Mais pour Gabe.... est-ce qu’il était encore en vie ? Il ne voulait pas inquiéter le jeune homme. Plusieurs heures passèrent et le père de Jared rendu visite aux deux garçons. Il termina par Alexis. Il espérait qu’il allait se réveiller. Il avait peur pour l’ami de son fils

Spoiler:
 

- Ca ne t’ennuie pas quand je parle de tout ça ?

Puis il sourit « Avec celui qui a pris la photo. C’est un athlète et entre athlète, on se connaît. Je crois que c’était en France ... Il me donne des conseils pour courir un peu plus vite. «  lui précis a-t-il alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 12:46

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan ne voulait pas que Milo intervienne, il pouvait le supporter. Il le supportait tous les jours. C'est juste que s'il pouvait arriver à se détendre devant certains préliminaires, lorsqu'on arrivait à ce moment là, ses angoissent revenaient et il avait difficile. Seulement lorsque les coups de bassin finissaient par trouver le point sensible alors ca allait mieux, même s'il se sentait coupable de finir par aimer ça de manière involontaire. Ils devaient juste tenir encore un peu. Quand il vit que Milo semblait prendre une décision concernant Mirza, il essaya de l'avertit :

- Milo...

Trop tard. Mirza se retirait et le fit rouler sur le coté. Il eu peur pour Milo, qu'est-ce qu'il pouvait faire ? La seule chose dont il était capable : supplier.

- Monsieur, il...il n'est pas habitué. Il n'est pas un employé du sexe comme moi, alors il n'a pas ma discipline. Punissez-moi à sa place, Monsieur, j'en prends toute la responsabilité. C'est de ma faute, je n'ai pas été assez réceptif à vos caresses.

Duncan n'hésitait pas à se prosterner et prendre un ton suppliant. Ca faisait longtemps qu'il n'avait plus aucune dignité, et si c'était pour son ami alors il se montrait misérable avec joie. Il accepta sans broncher les nouveaux jouets que Mirza lui fit porter. Ce n'était pas si douloureux, les jouets avaient tout de même comme ambition d'apporter du plaisir à la base. Mais il n'était pas sur d'avoir réussi à amadouer le maitre. Il était presque sur qu'il préparait autre chose.

Alors c'était Milo qui allait prendre le relais maintenant. Cela l'angoissait un peu, même si c'était avec lui. Et s'il n'arrivait pas non plus à aimer ça avec Milo ? Ce dernier se sentirait si mal. Il avait déjà l'air si désolé, Duncan espérait vraiment que Mirza serait clément ou le punirait lui à la place. Milo lui annonça vouloir l'aider. Mais il ne pouvait pas. Il ne devait pas. C'était trop dangereux. Milo devait laisser Mirza faire ce qu'il voulait du petit lapin, sinon ils souffriraient tous les deux.

- Ne m'aide pas, le supplia t'il avec son regard triste.

Mais cette tendresse qu'il recevait de son ami... il ne pouvait pas empêcher son coeur d'être chaleureux à ce cadeau. Il ne pouvait pas s'empêcher d'être reconnaissant. Duncan aurait du le repousser. Peut-être que s'il avait fait semblant de vouloir Mirza plutôt que Milo, quitte à blesser ce dernier, peut-être qu'il pourrait sauve son ami de la colère de Mirza. Mais il n'y arriva pas. Il ne pu se résoudre à le repousser alors qu'il se montrait si gentil. Quelque chose lui soufflait que s'il le rejetait, quelque chose se brisait dans le coeur de son ami. Il ne pouvait pas lui faire ça.

Et puis ces caresses lui faisaient de l'effet, il ne ne pouvait pas le nier. Il ne savait pas pourquoi, il ne savait pas comment. Il poussa quelques petits soupirs montrant qu'il était un peu plus détendu de nouveau. Alors Milo annonça qu'il allait entrer. Il redouta ce moment, et en même temps, une partie de son corps l'anticipa. Puis Milo entra. Comme Mirza avait déjà un peu préparé le terrain, ce ne fut pas douloureux. il commença à bouger pour encourager Milo, lui montrer qu'il n'avait pas mal. Qu'il ne devait pas s'inquiéter. Et puis peut-être que s'il offrait un spectacle satisfait pour Mirza, il oublierait sa colère.

Blaise avait baigné assez jeune dans ce genre d'ambiance. Il pouvait s'en passer sans problème, mais il était aussi capable de participer à ce genre d'activité et d'en trouver un certains intérêts. Il aimait pouvoir être polyvalent dans n'importe quelle situation.

- Si je propose c'est que ca ne me dérange pas.

Il n'aurait pas cru qu'il accepterait tiens. Il était vraiment un peu masochiste. Blaise lui fit donc un massage aux épaules et un peu le haut du dos, en faisait comme s'il ne remarquait pas ses frissons et son corps tout tendu.

- Je vais couper maintenant.

Il commença à utiliser les ciseaux.

Spoiler:
 

Alexis avait aussi reçu la visite de son frère et de son oncle avant celle du père de son petit ami, parce que même si Holmes le blessait parfois s'en sans rendre compte, il n'en restait pas moins un grand frère un peu inquiet pour son cadet. Ils avaient attrapés Pierre qui était maintenant en train de se justifier au poste. Les deux policiers avaient des soupçons sur le jeune homme aussi mais ils n'avaient eu pas de preuve jusqu'ici alors ils avaient du attendre. Et puis, peut-être qu'une parie d'Holmes avait laissé une nouvelle chance à Alexis de découvrir le coupable par lui-même, tentative maladroite de créer un lien. Peut-être qu'il n'aurait pas du.

Ils avaient tous les deux fini par partir après qu'Holmes ai laissé un petit cadeau pour son frère. Alexis émergea doucement du sommeil visiblement il était assez résistant comme garçon.

Spoiler:
 


Parker secoua négativement la tête en réponse à sa question. Pourquoi est-ce que cela le dérangerait ? C'était mignon comme discussion.

- J'aime bien les animaux aussi, même si ce n'est sans doute pas autant que toi.

Zion connaissait vraiment beaucoup de monde, athlète ou non. Il avait de la chance de pouvoir autant voyager, Parker n'avait pas encore beaucoup cette opportunité, mais en suivant l'équipe cette année peut-être qu'il pourrait.

- C'est chouette comme échange. En plus ton ami est la preuve qu'on peut être sportif et avoir un petit ami. Il n'a pas été renvoyé.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 15:03

[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 
Spoiler:
 


Milo ne regrettait rien. Quand Mirza se montra menaçant des simples réflexes prirent le dessus. Fermer les yeux. Fermer les yeux pour les protéger. Ses deux globes de couleurs différentes, il devait les fermer pour ne pas qu’on puisse les abîmer. Finalement, Mirza semblait se calmer. Mais il n’y croyait pas. Et Duncan non plus visiblement et cela malgré son petit plaidoyer. Il savait que Duncan avait peur. Quel idiot n’aurait pas peur ? Mais il devait le protéger, il l’avait promis.

Une fois détendu de nouveau, ses lèvres laissèrent échapper des soupirs. Alors ils ne firent qu’un. La sensation était différente de ces autres expériences. Il se trouvait beaucoup plus doux, beaucoup plus touché, beaucoup plus lui. Milo commença à bouger sous le regard de Mirza observateur. Milo joignant ses mains à celle de Duncan. Il avait l’impression de voir une première fois. Milo se joignait, accompagnait Duncan plutôt qu’imposer un rythme violent. Il accompagnait cherchait quel mouvement poussait son ami un peu plus loin dans ses retranchements. Puis il se fit plus lent, allant un peu plus loin, lâchant ses mains pour aller l’embrasser pour étouffer jalousement tout son symbolisant son plaisir. Puis il sembla commencer lui même à fondre comme neige au soleil.

- Duncan...

Milo savait jouer. Quel dommage qu’il ne soit pas plus obéissant. Drôle de petite chose, il attendu que les garçons s’approchent si près de leur plaisir et il recula Milo. Il indiqua à Duncan un jouet «  Contentes toi de ça pour terminer. Je vais m’occuper de discipliner ton ami ». Milo se retrouva menotté par Mirza au lit, visage écrasé contre le mur, Milo eut beau s’agiter, il ne put pas se défaire de cela.

- Lâches moi... espèce de ...

Milo sentit Mirza a l’intérieur de lui. Les mouvements étaient douloureux et puissant... Mais son corps était encore sensible, il haletait, tremblait... mais pas un bruit. Mirza sourit, oh... silencieux . «  Tu devrais regarder ton petit lapin, ça t’aiderait peut être . Lapin viens ici.... tu vois comme il est docile  » .

Ludmil avait pourtant réalisé de multiples fois ses devoirs sur l’estrade d’une scène de strip teaseuse. Sans compter les exposés qu’il avait fait devant des prostituées ou sur leurs genoux. Mais quand il avait grandi les figures maternelles avaient changés de lieux, changés de postes et les nouvelles essayaient de lui mettre le grappin dessus alors c’était devenu énervant et frustrant.

-Je te ... remercie

Ludmil agita un peu le pied quand son ami commenca a lui couper les cheveux. Il paraissait nerveux mais dans une autre catégorie. Ludmil tapota doucement ses doigts contre la chaise mais quand les ciseaux passa près de ses oreilles, il se sentit sursauter

- Je suis désolé... je vais me remettre bien

Ludmil finit par se remettre droit puis posa sa main sur sa joue.


Spoiler:
 

Keith alla rendre visite aux survivants mais plus précisément au frère du policier «  Tu vas bien. Cool. Lana aussi va bien et Gabe moyen mais il est en vie  » précisa t-il avec un sourire

- Pierre est en prison

Lana était là elle aussi «  Je voulais te dire pardon pour les doutes ... tu es juste arrivé à un moment bizarre  »

Spoiler:
 

- Je sais que ça ennuyait vachement ma sœur. Elle trouvait que je n’étais pas assez... ça fait pas masculin

Puis il sourit «  Oui mais l’athlétisme... ils ont les Gay games. La seule personne qui a fait son coming out en NBA c’est Collins.  » précisa t-il

- Mais oui au moins il est heureux
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 17:56

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan avait l'habitude des crises de nerf des clients, ils s'énervaient très vite. Il en avait fait les frais si longtemps puis on finissait par savoir comment faire pour les éviter, comment s'y prendre avec quel type de personne. Milo ne pouvait pas avoir cette expérience, c'était normal. Mais du coup, c'était normalement à lui, Duncan, d'essayer de le protéger. Pourtant depuis le début, c'était l'inverse. Il était vraiment nul. Le pire ami du monde.

Ils finirent par ne faire plus qu'un. C'était différent pour lui aussi. Milo le regardait dans les yeux, et le voyait vraiment. Ils sentait leurs mains connectées, ce qui ajoutait une autre sensation. Ils n'étaient vraiment qu'un. Milo essayait de lire les mouvements de son corps, il était là pour lui, pour lui offrir quelques chose, pas pour prendre. Cela faisait toute la différence. Leurs respirations s'harmonisaient, leur rythme aussi. C'était agréable avant même que le fameux point sensible soit trouvé. C'était si... un gémissement lui échappa. Il se sentait emporté. C'était comme s'ils créaient quelque chose tous les deux, ensemble. Une chanson qui n'appartenaient qu'à eux. Et cela l'emportait plus loin. Il allait murmurer le nom de son ami quand ce dernier l'embrassa, et il n'y eut donc que lui pour l'entendre avant qu'il ne soit étouffé. Il répondit au baiser.

Milo prononça aussi son nom, ce qui électrisa tout son nom. Pour la première fois peut être, c'est lui qui alla quémander un nouveau baiser en joignant de nouveau leurs lèvres. Pour la première fois, il voulait vraiment plus. Il voulait que ça ne s'arrête pas. Il voulait que ça aille plus loin, il voulait...

Milo lui fut brutalement arraché et il en fut tout perdu, encore brulant et pantelant. Il écouta à peine Mirza qui lui disait d'achever le travail avec un jouet. La passion était descendue presque immédiatement qu'il avait compris que son ami était en danger. Qu'il allait lui arriver quelque chose. Duncan avait même oublier le jouet qu'il avait encore sur ses boutons de chairs. Il n'y avait que son ami qui comptait. Non. Il ne pouvait pas laisser Mirza lui faire ça. Alors pourquoi il n'arrivait pas à bouger ? Pourquoi il n'arrivait pas à protester ? Pourquoi est ce qu'il n'y avait que les larmes qui coulaient. Pourquoi est-ce que lui ne pouvait protéger personne.

Sa tête bourdonnait. Puis Mirza sollicita de nouveau l'aide du lapin. Il ne voulait pas faire cela à Milo. Non, il ne participerait pas à sa torture. Il allait même l'arrêter. Allez. Ose dire quelque chose. Dis-le. Dis-le que tu refuse. Enerve-le. Qu'il se détourne de Milo. Qu'il le laisse tranquille. Toi tu es habitué. Tu peux supporter qu'il te prenne toute la nuit de toutes les manières qu'il voulait. Son coeur tambourinait fort dans sa poitrine. Et il réussit finalement à le sortir :

- Non.

Il était en train de s'opposer. Duncan en était tout tremblant, et peu sûr de lui. Mais il l'avait fait. Il ne pouvait plus revenir en arrière désormais.

Blaise avait toujours trouvé ça drôle pour sa part qu'on essaye de lui mettre le grappin dessus. Comme si un ou une prostitué(e) avait la moindre chance de sortir avec lui. Duncan en était la preuve vivante, il ne traitait pas forcément bien les employés à son service, même s'il ne les traitait pas mal non plus. Seulement, il ne pouvait pas les voir comme des compagnons potentiels.

- Détends-toi, je ne vais pas te manger. Pas aujourd'hui en tout cas, rajouta t'il plus bas pour lui-même.

Ludmil gigotait quand même beaucoup, pas pratique quand on avait un ciseau en main et qu'on devait faire un travail en place. Son ami semblait avoir une vraie paranoïa envers ses cheveux. Bon, puisque c'était comme ça... il allait devoir l'intimider un peu.

- Oui, tu as intérêt à ne pas bouger d'un pouce ou je te rase complètement la tête, c'est compris ? il se fit volontairement menaçant pour le paralyser un peu sur place.

Il put ensuite finir correctement son travail.

Spoiler:
 

Alexis était encore un peu vaseux alors il lui fallu un peu de temps avant de pouvoir enregistrer l'information. Qu'est-ce qui était arrivé à Gabe ?

- Il lui faudra un peu de temps j'imagine. Je suis content de voir que vous allez bien. Et ne t'en fais pas Lana, je n'ai pas toujours été cool non plus avec vous, mais je ne savais pas à qui je pouvais me fier.

Il se tourna ensuite vers le père de Jared, il n'aurait pas cru que ce dernier s'inquiétait pour lui. Il lui posa la question la plus importante de toutes :

- Comment va Jared ?

Spoiler:
 


Parker ne comprenait pas comment une fille pouvait dire ça. Surtout une soeur. Personnellement il préférait les gens gentils et simples à ceux qui essayaient de se la jouer.

- Elle ne se rend pas compte que c'est aussi ce qui fait ta force. Ne l'écoute pas, tu es très bien comme tu es.

Parker devait avouer qu'il ne s'y connaissait pas trop en athlétisme mais effectivement ça lui disait vaguement quelque chose ces "Gay Games", même si c'était bizarre de séparer les homosexuels des autres.

- Oui s'il est heureux c'est le principal.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 21:47

[quote="Eimi-chan"]
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Milo trouvait le moment indescriptible. Si quelques heures auparavant, on lui en avait parlé, il ne l’aurait pas cru. Il aurait sûrement insulté cette personne. Et maintenant il se trouvait là, entendant son ami dire son nom d’une manière si... personne n’avait provoqué une chose pareille en lui. Pas de cette manière. Duncan échangea un baiser avec lui. Il s’approcha lui même de ses lèvres. Puis tout s’arrêta. Ce chant du cœur, cet instant. Il savait que son insolence allait être puni. Ça se passait toujours comme ça.

On lui disait qu’il faisait « vulgaire » ou encore « insolent ». Quand on le frappait il l’avait bien mérité puis avec ces yeux comment ne pas se faire remarquer . Il le cherchait. S’il regardait un peu trop longtemps, il le voulait et pas assez, il était ingrat. Sa tête contre le mur, les chaînes au poignet il entendu quelques sanglots. Milo ne lui en voudrait pas. Non, il ne lui en voudrait pas. Il comprendrait.

Non

Non ? Milo sentit le rythme de l’homme ralentir , même s’arrêter. Il répéta le non avec une pointe d’amusement. Mirza écrasa un peu plus la joue de Milo contre le mur. Le petit avait mauvaise influence. Il continua néanmoins malgré ce non. Jusqu’a ce que les dernières forces de Milo s’amenuise, qu’il cesse de se battre, de grogner et de se plaindre et jusqu’a ce que les deux se relâchent. Il détacha les jeune homme puis il regarda Duncan « Crois-moi, j’ai été à ta place. Ton petit ami ne te sauvera pas. Et tu ne le sauvera pas  » lui dit-il alors en rapprochant Duncan en lui serrant le bras. Milo posa sa main sur le bras de Mirza «  Il m’a... sauvé... ». Mirza les observa puis passa ses mains dans les cheveux des deux garçons.

-Bien, vous avez raison... je crois que je vais m’en tenir là

Il se leva et se rhabilla « Peut-être que je vous redemanderai un petit plan comme ça. Vous avez tout intérêt à être plus obéissant. Mais je sais ce que je veux peindre pour la semaine prochaine  » quand il termina de s’habiller, il les laissa dans la pièce. Milo frotta sa joue endoloris. Génial ça allait faire un bleu. Il regarda en direction de Duncan puis posa ses mains sur ses joues et essuya ses larmes.« Désolé, je ne voulais pas te faire pleurer  ». Il se sentait épuisé. Sûrement l’émotionnel. Il ne savait pas si ses jambes pourraient le porter

- Oui, hum... je, je me tiens bien

Dit alors Ludmil avant de se faire menacer. Il resta alors tout droit. Il aimait beaucoup ses cheveux alors il voulait éviter de se les faire couper. Finalement Blaise réussit à lui faire sa coupe. Il passa ses doigts dans ses cheveux. Parfait. Comment Blaise connaissait si bien sa coupe ? Il lui était vraiment reconnaissant

-C’est très précis.

Ludmil tourna sa tête vers la gauche « Ça me va ?  » demanda t-il alors au lieu de demander un miroir. Puis il se leva de la chaise

-Tu veux rentrer avec moi ?


Spoiler:
 

Lana sourit puis le père de Jared soupira «  Il sous respirateur. Il ouvre les yeux quelques fois. J’ai confiance en lui  » commenta t-il alors en croisant les bras. Sa mère était avec lui et priait pour lui. Ils avaient confiance. Lana regarda Alexis

- Jared est dur. Il va y arriver


Spoiler:
 

- Oui, je

Ses collègues arrivèrent alors « Hey, tu demandes au fils du coach de pas te donner trop te donner d’exercice ou encore pire la meilleure place dans l’avion ». Zion rigola alors et plein de collègues vinrent alors auprès de Parker pour demander plein de petites choses stupides.

-Vous êtes bêtes
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeJeu 2 Avr - 23:42

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan avait déjà été témoin du coté un peu "sauvage" de Milo, mais il avait toujours su que c'était parce qu'il avait sans doute beaucoup souffert et que du coup, il attaquait avant d'être attaqué. En tout cas c'est toujours ainsi qu'il l'avait compris. Ce n'était pas de l'insolence, mais un mécanisme de défense. C'était comme s'il criait constamment à l'aide. Duncan était expert en la matière, il avait aussi parfois l'impression d'appeler à l'aide.

Mais en ce moment, tout ce qu'il pouvait faire, c'était pleurer. Et c'était si peu et si inutile. Alors il essaya de rassembler son courage et de dire "non", de se rebeller pour détourner l'attention du bourreau de l'ami qu'il essayait tant de protéger. Cela lui faisait peur, mais il crut que ça avait marché en voyant Mirza ralentir et s'arrêter. Seulement, ce fut juste pour se moquer de lui et l'ignorer ensuite. Cela montrait bien à quel point il était nul et inutile non ? Il n'arrivait pas à faire plus. Ce "non" était tout de ce qu'il pouvait donner pour l'instant, ça lui avait déjà demandé tout son courage. Et c'était si dérisoire. Son "non" avait été balayé avec tant de désinvolture. Les larmes lui brulèrent de nouveau les yeux.

Il était insignifiant. Ca ne changerait jamais. Milo finit par être relâcher, mais il n'avait servi à rien du tout. Les mots de Mirza furent comme un cou de poignard au coeur. Il ne pourrait pas le sauver. Comment le pourrait-il ? Son existence était futile. Il ne pouvait aider personne. Il était trop misérable pour ça. Et qui voudrait sauver quelqu'un comme ça ? Ce serait du gâchis.

- Je sais, sanglota t'il sans pouvoir s'arrêter.

Avec tous ces pleurs il n'entendit même pas la réponse de Milo qui affirmait qu'il l'avait sauvé. il ne l'aurait de toute façon pas cru. On les laissait finalement tranquille ? Mirza n'avait pas été si horrible que ça. Honnêtement, il avait connu pire. Il devait s'occuper de Milo. En avait-il l'avoir laissé au main de ce maitre sans rien réussir à faire ? Ce fut son ami qui s'approcha de lui et le réconforta en s'excusant. Pourquoi est-ce qu'il s'excusait ? C'était lui qui avait tout enduré et qui avait tout fait pour le détendre.

- Je...je suis si désolé. Je...je me sens... si triste. Je suis le pire des amis, pleura t'il plus fort.

Blaise avait réussi parce que Ludmil avait arrêté de bouger de partout, ce qui aurait fini par amocher sa coupe et après ça aurait été de sa faute, et ca c'étai hors de question, il ne comptait pas donner la moindre chance à qui que ce soit de le critiquer. Même s'il ne pensait pas que Ludmil aurait joué à ça avec lui.

- Evidemment, je ne rate jamais ce que j'entreprends. Et je ne t'aurais pas fais non plus une coiffure qui ne t'irait pas.

Il se leva donc de la chaise pour le suivre.

Spoiler:
 

Alexis de meilleurs nouvelles mais au moins Jared ouvrait quelque fois les yeux, c'était déjà ça. La prochaine fois, il ferait en sorte de pouvoir rispoter à une attaque surprise. Il devait vraiment être rouillé pour avoir oublié les cours de self-défense qu'il avait appris jeune. En même temps plus de dix ans s'étaient écoulés.

- C'est dans les moments que ça que je me rends compte que j'ai encore beaucoup apprendre pour sauver des vies, je ne savais pas du tout quoi faire en cas d'inhalation de gaz empoisonné, grimaça t'il face à un mal de tête carabiné qui avait décidé de venir le harceler.

Et il ne se séparerait plus jamais de son GSM. Il écouta ensuite Lana. Il faudrait qu'il lui dise un jour, qu'elle ne pourrait jamais avoir Jared car ils sortaient ensemble. Mais pas aujourd'hui.

Spoiler:
 


Parker se demandait ce que Zion allait répondre mais il ne le saurait pas dans l'immédiat, tant pis. Ce que les autres étaient vite jaloux quand même, songea t'il avec humour. Il ne comptait pas faire de favoritisme, et même si les questions étaient sans importance, il prit quand même plaisir à y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 0:13

Spoiler:
 
Spoiler:
 


Personne ne le comprenait vraiment, personne ne voulait vraiment entendre ses appels à l’aide. Alors quand il entendu son ami dire non, il se sentit enfin entendu. Il s’était toujours battus seul, pas par envie mais par dépit parce que tout le monde le voyait comme cet ingrat. « Calmes toi », il se souvenait encore de sa dernière crise de nerfs. De ses gestes brouillons, de ses cris et de sa colère. Si seulement quelqu’un quelque minutes avant avait dit non. Si une personne , une seule avait dit non. Alors peut être que son cœur se porterait un peu mieux.

Mirza lui adressa un sourire quand il comprit, se levant il laissa les deux jeunes entre eux. Il resta sur le bas de la porte pour les écouter «  Ne ne ... ne dis pas de conneries. C’est la première fois que quelqu’un me défend. Je sais ce que c’est pour toi. Je ... Merci  » lui dit -il en allant le serrer contre lui. Milo lui caressa le dos, le laissant sangloter, il regarda plus loin dans la pièce.

- Merci...

Il l’embrassa tendrement sur les joues encore humide, il le fit le regarder dans les yeux afin de lui adresser son sourire, puis il émit un petit rire «  Je ne me suis jamais senti aussi vivant et toi tu pleurs pour moi. Duncan, je n’ai pas besoin d’être sauvé comme cela. » il tapota sa joue meurtri , il prit la main de Duncan

- Juste là...

Il fit descendre sa main vers son cœur «  Je sais que tu ne peux pas me sauver de ça. Et je ne peux pas te sauver de ça. Mais un jour quand nous aurons réparés ce qu’ils nous ont tous fait, alors je te promets que je te ferais aller loin d’ici. Je sais que tu ne me crois pas là. Mais un jour, mes mots... ils auront un sens pour nous deux. Toi, moi et Hugo loin des mensonges, loin des gens. Je n’y crois pas beaucoup mais ... j’y arriverai. J’y croirai aussi  »

Ludmil se dirigea vers la sortie, la soirée ne l’intéressait plus. Myron le remarqua alors et il se dirigea vers eux «  Tu veux rentrer ? Allons-y... Blaise devrait aller chercher ses deux amis pour rentrer avec eux  » commenta alors Myron alors que Mirza revenait enfin

Spoiler:
 

- Voyons vous auriez pu ne pas vous en sortir vous êtes durs avec vous même . Bien, je vais voir Jared.

Le père s’en alla et Keith regarda Alexis «  A mon avis, il doit t’être super reconnaissant c’est le moment de demander la main de Jared .  ». Lana leva les yeux au ciel

- Je vais voir Gabe... le pauvre cette TS raté l’a amoché .

Keith soupira puis regarda Lana partir «  Ah oui Gabe a essayé de sauter d’un toit... pas assez haut et une chute pas assez précise. La colonne en a pris un coup... littéralement  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 1:06

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan n'avait jamais vraiment osé parlé à Milo avant, il avait peur de l'approcher, et surtout, il avait longtemps eu l'impression qu'il ne l'aimait pas. C'était sans doute vrai d'ailleurs. Il ne savait pas trop quand est-ce que cela avait changé. Duncan ne s'était pas attendu à ce que son ami le prenne dans ses bras en le remerciant, alors qu'il l'avait laissé tomber. Mais si.. si Milo avait pu percevoir que ça lui avait demandé du courage et que c'était tout ce dont il était capable pour l'instant... alors il en était déjà un peu heureux, même s'il était toujours honteux de son comportement.

- Je... C'est moi qui te remercie pour m'avoir protégé.

Il reçu un baiser sur la joue, et Milo qui semblait sourire sans se forcer, cela le rassurait un peu. C'est vrai qu'il pleurait pour son ami, mais il pleurait aussi pour lui parce qu'il se rendait bien compte qu'il était faible. Mais peut-être que Milo avait raison et que lorsqu'ils seraient plus grand, ils seraient plus fort et pourraient peut-être réparer ce qui avait été brisé. Duncan avait du mal à y croire. Il ne s'imaginait pas quitter Blaise ou Monsieur Ross. Seulement, il voulait essayer d'y croire pour veiller sur le coeur de Milo.

- D'a...d'accord. Je... je vais essayer... d'avoir le foi. Milo, tu as mal ? J'ai de quoi calmer la douleur dans ma poche. Ne bouge pas, je vais le chercher.

Il ramena un tube de crème en essuyant ces dernières larmes au passage.

- Il faut le mettre... (il rougit)... là où il t'a fait mal. Ca ira ou..ou je.. je le fais ?

Blaise vit Myron et Mirza approcher. Et pour une fois, sans doute à la plus grande surprise du fiancé de son ami, il l'approuva.

- Ce n'est pas faux. Je me vois bien rester encore un petit peu de toute façon, je n'ai pas encore pu parler à tout le monde. On se revoit à l'université, Ludmil.

Il ne devait pas toujours resté coller à son ami. Il fallait savoir se faire désirer. Et puis il avait déjà eu son moment de complicité avec. Le laisser seul avec ces deux-là n'était pas dangereux. Il s'éloigna donc dans toute sa gloire, comme d'habitude.

Spoiler:
 

Le père de Jared était plus...gentil qu'il ne l'avait cru au premier abord. Son père à lui lui aurait parler sur un ton désapprobateur quant à ses performances.

- Merci d'être passé.

Il le regarda ensuite partir et Alexis rit un peu en toussant à la constatation de Keith. Il mettait toujours les pieds dans le plat lui alors. Il était encore un peu tôt pour se marier. Par contre cela inaugurait du bon pour de future présentation officielle en tant que petit ami.

- Je vais y penser.

Alexis fut désolé d'apprendre que Gabe avait essayé de se suicider. C'était surement la tristesse d'avoir perdu Kira. Il comprenait, ce serait très douloureux de perdre Jared. En plus, si la colonne vertébrale était sévèrement touchée...

- Il ne pourra plus marcher ?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 1:33

Spoiler:
 
Spoiler:
 


Milo n’aimait pas Duncan a l’époque. Il lui rappelait trop ce qu’il aurait put être. Faible, doux se laissant malmener par la vie. Il avait en horreur son visage toujours prêt à supplier, ses yeux larmoyants, cette mine triste. Il n’avait pas compris pourquoi Duncan avait voulu être son ami. Ce sandwich qu’il lui avait partagé l’avait un peu sensibilisé. Puis finalement ... il ne pourrait vraiment l’expliquer.

Mais en devenant ami avec lui, il avait l’impression de se réconcilier avec une partie de lui. Quelque chose qu’on avait tué dans l’œuf chez lui. «  Je te l’avais promis. Je tiens mes promesses » . Milo se contenta de le consoler ensuite

- Ouais j’ai mal. Mais tu...

Il cherchait déjà une pommade, il remarqua alors que son ami rougissait «  Oui, hum... je te laisse le mettre.  » dit alors le lycéen en regardant le tube .

- Tu as toujours ça sur toi ?

Il retira alors le collier , bon sang ça allait laisser une marque. Blaise et ses bonnes idées hein... finalement Ludmil hocha la tête et regarda son ami partir puis il s’en alla avec son fiancé

Spoiler:
 

- Ah tu ris, c’est bon signe.

Puis il haussa les épaules «  Il a raté son salto arrière alors ses jambes, il peut leur dire adieu. Pierre nous doit tous quelque chose ... Si Kira était là, elle aurait trouvé ça hyper fou que ça soit lui le tueur.  » puis il soupira

- T’as envie d’un truc ? Genre de l’eau ? Oh attends j’ai une idée il prit le portable de son nouvel ami et lui fit un appel en visio puis il sortir de la pièce et entra dans la chambre de Jared Tadam... Jared debout . Ah bonjour madame.  » il salua la maman qui semblait assez curieuse puis cru comprendre qui était au bout du fil

- Vous êtes celui qui l’a sauvé. Oh mon Dieu... je reste encore un peu avec Jared puis je viens vous couper des fruits pour vous les faire manger . dit la femme voilée

Keith rigola un peu en voyant la femme partir avec plein de fruit et un couteau et traverser le couloir en vitesse. Elle entra dans la chambre d’Alexis

- Je vais vous faire manger d’accord !
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 3:11

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Pourtant Duncan n'avait pas vraiment changé depuis cette époque. C'était peut-être tout simplement qu'ils avaient pris le temps de se connaitre et de voir qu'effectivement, certaines choses en eux faisaient écho à l'autre mais que ce n'était pas forcément du négatif. Ils pouvaient aussi en tirer parti. En tout cas il admirait beaucoup Milo, pourrait-il devenir courageux et fort comme lui un jour ?

- Et moi je n'ai pas arrêté de te compliquer la vie au niveau de tes promesses, répondit-il tristement

Milo réussit malgré tout à le consoler alors Duncan pu se concentrer sur les soins. Il alla chercher la pommade. C'était un eu gênant à mettre mais ca faisait vraiment du bien et il pourrait marcher sans douleur plus vite. Il rougit cependant.

- D'accord alors... j'y vais.

Il se dirigea vers son arrière-train et mit délicatement son doigt pour appliquer sur les parois. Il avait l'habitude, on le sentait bien. Ses joues chauffèrent pendant toute la durée de l'opération.

- Je sais que ce genre de soirée peut se finir avec un client alors oui, je préfère toujours le garder sur moi au cas où. Ce n'est pas rare qu'ils soient un peu rude.

Spoiler:
 

Alexis ne pouvait qu'être d'accord avec lui, c'était bon signe. Et pour Pierre... oui ce n'était pas le premier auquel il aurait pensé mais quand on y réfléchissait au calme... c'était cohérent. En tout cas c'était horrible pour Pierre, ne pas pouvoir marcher de nouveau.

- Oui, l'ambition l'a dévoré... être premier, il n'y a vraiment pas de quoi en faire tout un plat.

Keith était vraiment au petit soin en tout cas mais pour le moment, il aurait surtout voulu voir Jared, mais on ne le laisserait jamais sortir du lit. Comme s'il avait lu dans ses pensées, Keith prit son téléphone et sortit de la chambre ensuite. Il put voir brièvement Jared qui avait effectivement l'air de récupérer mais avant qu'il n'ai pu dire quoi que ce soit, une femme s'adressa à lui. Oh, la maman de Jared.

- Ma...madame. Ce sont les ambulanciers et les médecins qui ont tout fait vous savez, tout ce que j'ai fais c'est courir partout après un téléphone...

Bon et accessoirement il avait essayé d'enlever le plus possible de goutte de spray qui était resté sur la peau de Jared, même s'il ne pouvait rien faire concernant le gaz qu'il avait inhalé, il avait au moins essayé qu'il n'en ai pas plus.

- Me... me donner à manger ? mais... heu... attendez.

Trop tard, elle débarquait dans sa chambre. Elle avait presque l'air terrifiante. Il voyait d'ici que ça ne servait à rien de la dissuader.

- Je...merci Madame. C'est vraiment très gentil à vous.

Il toussa de nouveau, il avait beaucoup trop parlé avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 3:41

Spoiler:
 
Spoiler:
 

- Ça ne ...

Comment lui dire que ça ne lui avait pas déplut. Mirza était ennuyant dans cette équation mais Duncan. Duncan appelant son nom, le gémissant et se montrant éloigné de la douleur. Ça lui avait plut. Il secoua juste la tête «  Tu as été là pour moi. Je ne voulais pas plus  » . Son ami prit la crème et il se releva légèrement . Ses joues devenaient un peu rouge lui aussi. Ne penser à rien. La douleur le rattrapa un peu

- Merci. Ça doit faire assez mal... si tu as besoin de moi pour te soigner je suis là.

Milo s’etira un peu «  Je ne comprends pas pourquoi ils y vont comme des bourrins...  »

Spoiler:
 

- Ouais tout ça pour une note. Complètement stupide .

Keith alla donc dans la chambre et Alexis eut le droit à une maman qui lui fit signe de se taire et rester calme. Elle coupa des fruits bien choisis avec peu d’odeur pour ne pas le faire tousser puis elle lui donna

- Jared a dit votre nom en se réveillant la première fois. Je dois absolument vous remercier si vous êtes si important pour lui
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 4:06

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Duncan ne pensait pas que c'était suffisant mais si Milo était déjà content avec ça, alors il devait s'estimer heureux et chanceux de son coté d'avoir un ami si gentil. Lui aussi il avait été là pour lui et il avait fait tellement plus que cela. Cela l'avait beaucoup aidé. Duncan s'occupa ensuite de la crème et heureusement il ne voyait pas les joues rouges de Milo où il aurait été encore plus gêné. Il finit 'étaler puis rangea la pommade. Il n'en avait pas besoin.

- Non c'est bon. Il a été moins rude qu'avec toi, et je l'ai eu moins longtemps.

Et puis, il était habitué. Duncan ne savait pas trop pourquoi certains avaient besoin d'être rude comme ça mais c'était sans doute parce que les relations douces ils pouvaient les avoir avec les personnes qu'ils aimaient. Peu de personne acceptait de se faire malmener. Alors ils payaient pour ça.

- Je te ramène tes habits.

Spoiler:
 

Alexis ne pouvait pas dire le contraire. il supposait que la pression avait joué mais rien n'excusait qu'on puisse infliger cela à d'autres êtres vivants. Devant les signes de la maman, Alexis arrêta donc de s'agiter dans tous les sens. C'est vrai qu'il venait de se réveiller d'un gaz mortel, il devrait se ménager. Il manga morceau de fruit par morceau de fruit. Quand elle parla de Jared il rougit un peu. Est-ce qu'elle avait compris ? Et puis le fait qu'il soit le premier nom que son petit ami ait prononcé...

- Vrai...vraiment ? En tout cas, il est très important pour moi aussi, avoua t'il en espérant que ses joues n'étaient pas trop rouge.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 14:22

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Milo devait avouer qu’il avait été plus dur avec lui. Il laissa Duncan lui rapporter ses habilles puis il les enfila. Il reboutonna sa chemise puis se regarda dans un miroir . Une fois qu’ils eurent tout d’eux terminée il avança alors. Il était temps de rentrer retrouver son frère et prendre une chambre d’hôtel bien mérité

Spoiler:
 

Elle lui jeta un coup d’œil et sourit «  Vous êtes très amis ? Ça ne m’étonne pas. Jared a toujours été ... plus sensible. Il a un peu peur parce que nous sommes très pratiquant. Juif. Son père aurait trop de mal . Mais j’ai perdu un fils et je n’en perdrai pas un autre parce qu’il ne se sent pas à l’aise  »

La mère se leva «  Je ne vais pas rester longtemps. Reposez vous. Je serais votre médecin à partir de demain.  »

Nom:
Prénom : Keith
Age :20
Métier: Étudiant changeant de voie
Histoire : Keith était un jeune délinquant. Le meurtre de son flirt lui a fait réaliser que peut-être qu’il devrait vivre la vie de policier parce qu’il avait pas envie de mourir en tant qu’étudiant en médecine et que franchement c’est beaucoup trop long. Keith a une histoire compliqué mais son présent l’est pas mal quand on est aussi fou que lui
Caractère : Drôle, ouvert , parle pas mal, rebelle, pas très compatissant
Image :
Spoiler:
 
Depuis quand sait-il qu'il est gay : Bi très bien dans sa peau
En couple ? : Nan

Nom: Galrich-Hoshi , mais se fait appeler inspecteur Galrich
Prénom : Izanami
Age : 26
Métier: Inspecteur
Histoire : Iza’ est un jeune homme sans histoire. Mère sage-femme et d’un père assistant sociale. Adolescent, il s’éloigne de sa famille pour aller étudier au Québec.   De simple cadet, il gravit les échelons. Dernièrement il a appréhendé un jeune voleur. Difficile à attraper mais drôle d’affaire. Mais entre petits fourbes, il est assez facile de gagner.
Caractère : À l’air assez calme, mais se trouve être muni d’un sens de l’humour et d’un don d’apprentissage. Ainsi qu’une partie un petit peu plus malicieuse.
Image :
Spoiler:
 

Depuis quand sait-il qu'il est gay : Mystère et boule de gomme
En couple ? : Non, il est trop occupé à surveiller Dual
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 15:30

Spoiler:
 

Alexis supposait donc qu'elle se doutait de quelque chose. Au moins, ça faisait un des deux parents pour lequel ce n'était pas quelque chose de rebutant. Le jeune homme n'était pas sûr qu'il puisse en dire autant du coté de sa famille. En parlant de sa famille... un cadeau semblait l'attendre.

- Merci de voir les choses ainsi. Oh, c'est très gentil à vous mais ça va aller vous savez. Je suis sûr qu'on va bien s'occuper de moi ici.

Il espérait pouvoir voir Jared bientôt. Une fois la maman partie, il ouvrit son cadeau. Un livre qui rappelait les rudiments du self-défense et un autre qui apprenait à se sortir de certaines situations dangereuses. C'était bien son frère ça, cela le fit un peu sourire. Au moins, cela lui ferait de la lecture.

Spoiler:
 

Newt se demandait quel genre de nouveau professeur il allait avoir aujourd'hui. La précédente était partie en congé maternité donc un remplaçant arrivait aujourd'hui pour son cours d'histoire de l'art. Ce n'était pas le cours le facile pour lui, mais jusqu'ici il sait toujours réussi à s'en sortir avec ses analyses techniques. Mais c'était toujours une gymnastique de l'esprit qui était pénible à faire, même pour quelqu'un comme lui.

Spoiler:
 

Tugdual rentrait de son travail à mi-temps au bowling du coin. Le moment où il était sur le chemin du retour était toujours le plus tentant parce qu'il croisait parfois des objets interessants, et l'envie le démangeait alors de les subtiliser ni vu ni connu. Il se retient cependant, sinon Iza allait encore lui faire un sermon. Cela ne l'empêchait pas de craquer une fois de temps en temps. Heureusement pour lui, aujourd'hui, il avait un autre sujet de préoccupation en tête. Il déboula dans l'appartement qu'il partageait avec Iza. Enfin, c'était surtout ce dernier qui payait, et en échange, Dual l'aidait un peu.

- Patron, il a encore frappé ! le Papillon Bleu, il a encore réussi à voler un joyau étroitement surveillé, il est vraiment si cool, j'aimerais bien avoir la chance de le rencontrer un jour.

Spoiler:
 


Sacha était en train de faire ses entrainements quotidiens. On pouvait croire que c'était répétitifs, et cela l'était d'une certaine manière mais c'était nécessaire. S'ils ne pratiquaient pas suffisamment bien, ils pouvaient perdre du temps et être moins efficace, ce qui pouvait couter des vies. Il vérifia aussi le matériel. Pour le moment c'était plutôt calme.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitimeVen 3 Avr - 16:57

Spoiler:
 


Keith avait décidé de changer de boulot. Après avoir aidé ses deux amis, il se demandait si être médecin lui plaisait. Pompier, policier , ambulancier ? Il ne savait pas trop..il pourrait faire une passerelle pour devenir infirmier urgentiste. Bref, il allait faire les portes ouvertes.

Il avait commencé par la police, puis le samu et maintenant c’était au tour des pompiers

Spoiler:
 

Iza surveillait l’heure. Il savait toujours quand Dual arrivait s’il était coupable ou non. En tout cas, il l’avait appris. 19h05, vol et 19h03, pas lent , 19h01 marche un tant soit peu rapide. N’empêche, il était assez rapide. Il coupa ses légumes et Dual fit son entrée fracassante. Des nouvelles, pas forcément des bonnes mais assez excitante pour faire frémir notre ami.

- Bonjour Dual dit-il avec un petit sourire Approches. Tu connais les procédures

Malgré son calcul fin, il procédait toujours à une fouille. Il s’approcha retroussa ses manches . Bras. «  Puisque tu as été sage  » . Courbe. Poche avant et poche arrière «  Je savais que tu serais heureux de t’occuper de ce dossier. Écartes les jambes . Alors je l’ai piqué à un ami et nous nous en occuperons dès demain.  » il se releva alors puis tapa dans sa main

- Rends moi mes lunettes Dual

Il se souvenait encore de la première fouille. Dual lui avait piqué un stylo qu’il lui avait rendu. Il agissait si rapidement qu’il était difficile de percevoir ce qu’il faisait et comment



Spoiler:
 

Mirza arriva dans la salle de classe. Il entendu quelques murmures. Bien évidemment il était jeune.

- Enchanté , je suis Mirza. Je vous épargne mon nom de famille russe et compliqué . Je suis votre professeur... je vais vous demander de vous présenter vous aussi

Mirza les laissa donc faire et écrivit donc le plan de cours qu’il avait établi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 14 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou Romantica - Edition Canada
Revenir en haut 
Page 14 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: