Forum des folles du RP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Junjou Romantica - Edition Canada

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMar 2 Juin - 10:03

Nom: Kingsman
Prénom Julien alias Ezio
Age : 19 ans
Métier: Étudiant, gameur et camboy
Histoire : Julien vient d’une famille assez aisée cependant chez les Kingsman, la réussite est personnel et se fait loin de la maison. Ce jeune américain a donc choisi le Canada afin de se lancer dans une carrière dans la communication de luxe.  Par un heureux hasard, c’est en se baladant sur internet que Julien a commencé à trouver sa seconde passion, les jeux vidéos. Une passion lui coûtant assez cher ce qui l’a poussé à se lancer dans un métier un peu plus étrange. Gardant ce métier un secret, ce drôle de jeune homme essaye de conjuguer sa vie entre ses études et sa passion.
Caractère : Julien est un jeune homme classe, droit et assez sérieux quand on ne le connaît pas vraiment. Après une analyse plus profonde, il est facile de remarquer qu’il est un peu moins droit dans ses baskets qu’il ne le laisse comprendre. Enfantin, un peu capricieux et un joueur né
Image :
Spoiler:
 

Depuis quand sait-il qu'il est gay :  Julien a un peu de mal à se considérer comme tel.
En couple ? : Avec tout ses fans
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMar 2 Juin - 22:55

Spoiler:
 


Machiavel. Ce n'était pas l'humain le plus sympa de la terre mais il fallait avouer qu'il avait la classe et qu'il était très intelligent. Parker afficha donc un petit sourire amusé : << Qui sait ? Ca ne me déplairait pas, je pense>> Le jeune manager ne se laissa pas abuser par le faux air triste de Zion, mais il avait un certain don pour la comédie.

- Je vois ça, si j'avais su que je te rendais si triste j'aurais fait exprès de perdre, plaisanta t'il. Et non, je ne pourrais pas être un bon remplaçant, je serais bien moins doué que toi, je suis du niveau d'un joueur lambda tout au plus.

Spoiler:
 

Dual devait avouer qu'il était un grand fan mais il allait quand même réussir à ne pas en parler. Parce que ce moment avec Iza était unique et précieux, il ne voulait pas gâcher ça. Il lui adressa donc un grand sourire : << Promis je n'en parle pas >>

Eh bien, il ne pouvait pas nier que cela l'avait fait pensé au mariage, même un tant soit peu. Alors il ne pouvait pas le nier.

- Quelques unes, mais nous en parlerons en temps voulu.

Une réservation dans un restaurant ? Avec un bon smoothie à la clef ? Il était évidemment plus que partant. En plus, il était là, contre lui et il se sentait si bien là. Et cette étape supérieure, qu'est-ce que c'était ? Est-ce qu'il voulait parler de ... baiser ? Il s'avançait peut-être un peu trop mais en même temps, il avait bien le droit de l'imaginer non ?

- Oh oui alors, moi je suis plus que prêt pour l'étape suivante, répondit-il en fermant les yeux et en approchant son visage du sien.

Spoiler:
 

Newt avait un peu honte de s'être confié ainsi, il ne le connaissait pas vraiment ce professeur après tout. Mais Mirza réagit de manière bien plus compréhensible qu'il ne l'aurait cru, alors peuêtre qu'effectivement, lui aussi avait connu une histoire avec quelques points communs. C'était un peu triste d'ailleurs de l'imaginer.

- Merci, c'est gentil, mais je ne veux pas de traitement de faveur. Ce ne serait pas juste de me coter différemment des autres ...

Il ne voulait pas être pris en pitié. Newt s'assit sur la chaise proposée par son professeur. Newt ne savait pas trop où il en était. Il n'aurait pas dû choisir d'étudier l'histoire, il s'était mis en trop grande difficulté. En tout cas il n'aurait jamais pensé comprendre un professeur à ce point, c'était plutôt étonnant. Tellement de famille malheureuse ...

- Je pense que je peux comprendre ce que vous recherchez dans l'art, vous aussi. C'est le "lien" que vous avez trouvé pour être avec votre père. Faites attention à ce que ça ne vous ronge pas. S'il y a bien une chose que j'ai compris avec les années, c'est qu'il ne faut vivre que pour soi, et uniquement soi. En tout cas merci pour tout vos efforts, professeur. Demain je reviendrais plus en forme.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 0:00

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion l’embêtait un peu mais c’était bien parce qu’il l’aimait bien. Il se dirigea vers son sac puis sorti son repas «  Je ne t’en veux pas. Et tu joues sûrement mieux que là normal, à force de nous coacher on doit te laisser quelques supers pouvoirs  »

Zion s’assit sur les gradins puis remarqua que sa veste bougeait. Oh, non «  J’avais pourtant bien vérifié mes poches  » . Son furet en sorti ayant visiblement fini sa sieste de la journée




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Mirza pouvait comprendre alors il ne changerait pas sa notation. Néanmoins ce garçon n’était pas mauvais, juste blessé et c’était mieux de le savoir que de s’évertuer à tenter de le passionner à cette matière

- Je garderai tes petits conseils en tête. Si tu as le moindre soucis, tu sais où tu peux toquer.

Lui dit-il en allant serrer sa main. Il alla ensuite le raccompagner mais la sortie n’était pas très loin. Mirza prit ensuite son téléphone et retourna s’asseoir sur une des chaises. Saphir, saphir... hop, il décida de l’appeler directement. Saphir était tout de même un homme assez occupé après tout. Se rater n’était pas impossible. Cependant il avait hâte de savoir s’il avait eu vent de sa petite aventure. Peut-être qu’il devrait lui proposer une sortie ?

Saphir était aussi bien une escort à ses yeux. Il lui arrivait souvent de le parader un peu dans ses soirées. Bien que cela écrivait un peu moins grâce à Myron qui voulait qu’il se concentre sur Ludmil. Peut être que ce soir, ils sortiraient juste.


Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza regarda Dual. Il était adorable. Mais ce n’était pas comme si c’était nouveau, ça datait de leur première entrevue. Mais ils n’allaient pas pouvoir rester ici, ils avaient rendez-vous dans un bon restaurant. Rien d’extrêmement huppé pour ne pas rendre Dual nerveux mais tout de même assez classe pour que cela ressemble à un rendez vous

Iza parlait surtout de son envie de passer à la seconde partie de leur rendez-vous. Cependant en entendant la phrase de son protéger, il comprit qu’ils parlaient de choses différentes «  Je vois ...  » il lui prit doucement le menton

- Tu attends depuis longtemps et je t’en privé depuis un moment. On peut tout dire mais tu sais être patient

Iza lui sourit puis alla poser un baiser sur les lèvres de son protéger «  Je t’en donnerai un autre à la fin de notre rendez vous.  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 1:41

Spoiler:
 


Parker se doutait bien que c'était pour gentiment le taquiner, et qu'il ne lui en voulait pas. Il rit un peu quand il lui affirma qu'il était surement meilleur qu'un joueur normal.

- Peut-être, mais j'ai des doutes. Vous entrainez me permet de développer mes talents d'observateurs et de "brasseur de talent" mais pas de réussir à devenir un génie du basket comme toi. Et c'est bien comme ça, j'aime la capacité qui m'est propre.

Spoiler:
 

Dual ne se considérait pas spécialement comme adorable, mais il aimait quand Iza le voyait de cette façon, parce que c'était la preuve qu'il le regardait et 'intéressait un peu à lui, même s'il s'était longtemps demandé de quelle façon il le voyait. Il avait été rassuré depuis, même s'il avait du avoir quelques craintes en attendant. Et il avait totalement confiance en son inspecteur pour l'emmener dans un endroit magique.

Tugdual ne savait pas comment interpréter l'étape supérieure d'Iza mais évidemment, étant donné son caractère et son enthousiasme,  il état vite sauté aux conclusions avec joie et a pied joint, sans regret, tendant son visage vers Iza. Seulement, il fut surpris quand ce dernier lui prit le menton et le récompensa de sa patience. Il sentit son coeur battre très fort alors qu'il approchait, et finalement leurs lèvres se réunirent et il avait l'impression de s'envoler. Il ne pensait pas qu'il aurait droit à son baiser, et il en rougit, bien qu'il avait aussi des étoiles dans les yeux.

- olalala, je suis tout ému ! J'ai l'impression que j'ai encore plus d'énergie qu'avant ! J'ai envie de courir partout en sautillant ! Et je dois attendre pour un deuxième ? Snif alors. Enfin, je veux profiter de notre rendez-vous d'abord, et puis je suis très très très heureux héhé.

Il tournoya sur lui-même, oubliant qu'il avait des patins aux pieds mais assez agile pour se débrouiller même en étant si insouciant. Ça ne faisait pas beaucoup de différence pour lui.

- Lalala, j'ai été embrassé, lalala.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt allait quand même réfléchir à un moyen de bien réussir ce cours d'art. Il ne savait pas encore comment sans pour autant se faire souffrir lui mais... il trouverait peut-être une solution d'ici à l'examen. Il salua donc son professeur puis rentra chez lui et ouvrit son ordinateur. Il avait envie de se détendre en jouant à un jeu en ligne. Pourquoi pas LOL ?  

De son coté, Saphir attendit un peu avant de décrocher. Mirza avait de la chance, il avait justement fini son occupation une demi-heure plus tôt. Le jeune homme était probablement celui qui avait réussi à trouver le mieux sa propre clientèle en plus de ceux de Blaise, pour arrondir d'autant mieux ses fins de moi. Il n'avait pas rencontré Mirza via Blaise, en tout cas pas directement. Bien sur, Mirza s'était intéressé au monde de son "rival" dans le coeur de Lidmil mais c'était Saphir qui lui avait mis la main dessus. Il eu un petit sourire à cette pensée.

- Ne serais-ce pas monsieur le peintre qui me téléphone après plusieurs jours de silence ? J'avais presque oublié le son de ta voix. Alors, comment vas-tu ?


Dernière édition par Kawaii-Power le Mer 3 Juin - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 2:39

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion posa son furet sur son épaule. Il devait avouer qu’il comprenait. Il commença alors à manger «  Sinon pas trop forte la gueule de bois d’hier ?  » demanda t-ik avec un peu de curiosité à son coach



Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110


Ezio était prêt à jouer. Son casque sur les oreilles, il accueillit le nouveau joueur dans son équipe avec un sourire dans la voix «  Bienvenu à bord  ». Il était assez connu des joueurs les plus intéressés dans le domaine. Il était une sorte de nouveau poulain qui était arrivé en un an

Il avait opté pour le personnage de Nidaleen. La chasseuse bestiale. «  Vous avez tous déjà joué ? Si vous avez besoin de conseils n’hésitez pas  » précisa t-il d’une voix calme.

Mirza connaissait Saphir depuis quelques années. Il aimait ses hommes intelligents et Saphir avait une délicate noblesse dans l’âme. On pouvait tenter de l’imiter mais pourtant sa personnalité était trop originale pour pouvoir être dupliqué à la perfection.

- J’espère qu’elle te fait plaisir à entendre

Mirza laissa échapper de la fumée de ses lèvres avant de tapoter du doigt sur sa pipe «  J’étais plus occupé qu’à l’usuel. Mais entre hommes occupés, nous nous comprenons. N’est-ce pas ? Mais je t’appelais pour sortir. Je dois avoir une soirée huppée dans ma manche à laquelle tu pourras te pavaner à mon bras. Ou préférez vous donc la bassesse de ce monde et me servir de muse dans mon tendre atelier  »

L’argent n’etait jamais un problème. Il payait Saphir tout les mois même lorsqu’ils venaient à ne pas se voir. Sûrement parce que cela lui permettait d’avoir une sorte de pied à terre. Les bras de Saphir comme pied à terre


Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


- Nous vivons ensemble. Nous aurons tout le temps pour s’embrasser à la maison. Tu ne penses pas ?

Cependant il ne retint pas un rire en le voyant virevolter. Quand il revint auprès de lui, ( après quelques tours sur lui même ) il alla alors enlever ses patins puis mot de nouveau ses chaussures. C’était plus agréable malgré tout.  Le jeune détective alla donner ses patins à l’entrée puis regarda Dual

- Tu connais mon carrosse. Allons-y

Il alla dans la voiture puis réajusta ses lunettes qui tombait sur le bout de son nez «  Bien , je mets le gps  ». Il suivit donc les indications puis avança alors dans la ville.

- Tu as l’air sur un petit nuage
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 4:38

Spoiler:
 


Parker n'était même pas étonné de voir le furet. Zion n'était pas très sévère avec ses animaux, et ce n'était pas la première fois que ce petit animal "s'échappait" de chez lui. Il le laissa s'occuper de sa bestiole avec un petit regard rieur puis grimace quand il parla de la seule de bois.

- J'ai connu pire mais ce n'est jamais agréable. Et de ton coté ?

Spoiler:
 

Dual imagina un baiser de son inspecteur tous les matins à son réveil et tous les soirs pour aller se coucher. Le paradis. Il afficha une mine rêveuse : << C'est super ! Maintenant j'ai hâte d'être en rendez-vous, mais de rentrer à la maison aussi >>

Il fit ensuite quelques virevoltes et suivit Iza pour se déchausser, maintenant que leur rendez-vous avait affouillement commencé, il laissait son bel inspecteur au commande, en toute confiance. Il arriva jusqu'à la voiture en se demandant à quel genre de restaurant est ce qu'ils allaient exactement, il avait hâte de le découvrir. Quand il lui fit la remarque qu'il avait l'air sur un petit nuage, il confirma d'un hochement de tête motivé.

- Oui ! Maintenant que tous mes rêves se réalisent, ça me rend si heureux que je pourrais sans doute voler. Tu sais, j'ai vraiment mon coeur qui s'envole quand je suis avec toi. Pas toi ? J'espère qu'un jour, j'arriverais à te faire volerr comme tu le fais pour moi.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt n'avait encore jamais joué à LOL et ne connaissait donc pas ce fameux Ezio. Il se présenta comme N.T., bon ce n'était pas son meilleur pseudo mais il aimait plutôt bien donc pourquoi pas. il ne demanda pas de conseil car il avait observé des matchs entre plusieurs équipes, et testé de son côté quelques personnages qui l'avait intéressé avec le mode bot. Il aimait bien jouer DPS, alors il opta pour Jinx cette fois-ci. Il n'avait pas encore les objets qui lui permettrait d'en faire un monstre mais il allait faire de son mieux pour ne pas handicapé tout le monde.

<< Merci, je vais faire de mon mieux. >>

Saphir retrouvait bien là son cher client régulier. Il ne lui avait jamais demandé de payer chaque mois, mais il n'allait pas dire que ca ne l'arrangeait pas. Bientôt, il pourrait surement s'acheter une maison bien plus convenable, même s'il n'avait pas de quoi se plaindre.

- Seulement si la réciproque est vraie également, répondit-il avec un petit sourire.

Il pouvait presque sentir la fumée d'ici. Ah, alors il voulait lui proposer une sortie. Avec Mirza il ne s'ennuyait jamais, et ca faisait un petit temps qu'il n'avait plus été en soirée.

- Viens me prendre quand tu veux.

Il avait laissé le sous-entendu exprès sans le relever. Etre faussement innocent, il aimait bien ça. Il reprit ensuite plus sérieusement : << Rien ne nous empêche de faire les deux. Nous avons toute la nuit >>
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 15:38

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion toucha son front puis ferma un œil «  Mon cerveau surdéveloppé n’a subi aucun dommage. A part le fait d’hériter d’une chemise un peu étrange dont je me souviens assez vaguement  » avoua t-il alors

- Plus sérieusement ... c’était assez moche a voir



Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Ezio commença donc la partie. Il comptait faire en sorte que tout le monde puisse avoir une partie amusante, pour une fois qu’il n’était pas dans une compétition. Il allait donc aller dans la jungle «  Tu me rejoins N.T. On va tuer des monstres.  » ça lui permettrait de récolter quelques pièces et ensuite ils chercheraient à détruire le nexus


Mirza se leva puis alla jeter un coup d’œil dans un coin de son hangar. Il éteignit sa pipe mais la garda au bord de ses lèvres tout en se choisissant une tenue. Il posa son téléphone et mît le haut parleur

- Saphir, ne me fais pas dire des choses si évidentes

Il enfila une chemise puis regarda son téléphone à la petite phrase de Saphir. Vraiment ? «  Disons 30 minutes. Puis dans une heure et demi .  » . Il passa sa main dans ses cheveux puis attrapa la clef de sa voiture.

- La gourmandise est un vilain défaut. Je raccroche. Je viens te prendre

Il raccrocha puis jeta sa veste sur son épaule et se mit en voiture. Il n’y avait plus qu’à rouler jusqu’à son petit Saphir.




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza n’avait pas vraiment de mal à imaginer ce futur. Il était presque le même que le présent juste avec ses intentions moins cachés qu’à l’usuel.

- Tu vas être assez souvent surexcité alors

Iza se gara devant un restaurant italien après quelques minutes . Il regarda en direction de Dual «  Tu te rends compte de ce que tu me dis des fois ? C’est tellement dur de rester de marbre quand tu es si adorable  ». Il passa ses mains dans les cheveux de de Dual pour lui découvrir le front et alla y poser un baiser

- Tu fais battre mon cœur. Bien nous y allons maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 20:40

Spoiler:
 


Parker s'inquieta un peu pour Zion du coup en voyant qu'il avait quand même l'air d'avoir bien souffert : << Disons que c'est un défi que tu t'étais lancé à toi-même pour la chemise. Je me souviens de tout, mais je n'avais pas fier allure à mon réveil. Ca va aller ? >>

Spoiler:
 

Dual n'avait pas non plus du ma à l'imaginer, il l'avait déjà tellement fait. Il aimait rêver à tout ça assez régulièrement. Mais il avait hâte de connaitre ce nouveau quotidien. Ils arrivèrent devant un restaurant italien. Miam miam.

- Trop chouette ! C'est bon, l'italien.

Il ne pensait pas avoir un si grand effet sur lui, il ne savait pas quoi en penser, mais il aimait bien savoir qu'il lui faisait battre le coeur lui aussi.

- C'est vrai ? alors j'espère être toujours adorable pour que tu continue d'avoir le coeur qui bat pour moi, répondit-il avec simplicité et sincérité.

Ensuite il rougit un peu et avoua : << J'aime beaucoup quand tu as ta main dans mes cheveux, et tes baisers, que ce soit sur mon front ou sur mes lèvres >>

Il sortit ensuite de la voiture, il était prêt.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt accepta de suivre Ezio, c'était toujours mieux de rester avec un joueur plus expérimenté au début. Même s'il avait fait ses analyses et qu'il avait confiance en ses capacités, il ne voulait pas prendre le risque d'être un boulet pour l'équipe.

<< Tu joue depuis longtemps ? >>

Saphir aimait encore bien l'entendre dire des évidences. Et puis qui n'aimait pas s'entendre dire qu'il comptait pour l'autre ? Bien sur, il savait qu'il était un gigolo avant tout chose, alors il n'espérait jamais plus que ce à quoi un gigolo pouvait aspirer. Un client comme Mirza était l'idéal pour lui, et il était sans doute celui avec lequel il avait le plus d'attache.

- Tu as raison. Hum, quelle tenue as-tu envie que je mette ? mon beau peignoir en soie, une chemise ouverte, un uniforme ou je te reçois en tenue d'Adam ?

Il savait que Mirza aimait parfois suivre des plans bien précis. D'autres fois il aimait qu'on le surprenne, mais Saphir préférait lui laisser le contrôle, il savait que c'était important pour l'artiste. Et puis ce n'était pas inhabituel qu'il change beaucoup de tenue lorsque Mirza venait, pour qu'il puisse trouver l'inspiration. Il sourit quand il sentit le regard de son client préféré à l'autre bout du fil. Oh oui, il savait qu'il aimait beaucoup ça.

- Qui dirait non à un dessert ? rétorqua t'il innocemment.

Mirza raccrocha ensuite. Saphir ne doutait pas qu'il allait effectivement le prendre. Il était là pour ça après tout, même si aimait aussi beaucoup l'accompagner en soirée, être sa muse ou être son confident.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeMer 3 Juin - 23:37

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion regarda Parker «  Je me souviens d’a peu près tout. Sauf mon drôle de choix de haut. Mais je ne peux pas blâmer le Zion sous l’emprise de l’alcool. Il m’a fait mon dîner après être rentré puis il a réussi à t’aborder  »

Son furet se pressa de descendre pour retourner dans son pull. Zion continua de manger puis sourit à son ami. Le téléphone de Parker sonnait. C’était Ludmil qui lui passait visiblement un coup de fil.



Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Ezio regarda le personnage de N.T à travers son écran puis il sourit «  Pas vraiment. Ça va faire un an que je touche aux jeux vidéos cependant j’avoue que j’ai de la chance d’apprendre vite dans ce domaine  ». Mais c’était assez ridicule d’être un prodige dans les jeux vidéos. Personne n’avait envie d’entendre parler de ce genre de prodiges doué dans un monde imaginaire

- J’ai 19 ans alors c’est un peu tard usuellement pour s’initier pour devenir pro mais j’adorerai travailler dans ce domaine.

Dit-il en terrassant des ennemis


Mirza appréciait ce peignoir en soie, cependant il aimait aussi cette chemise. Indécis, il se laissa réfléchir avant de cesser de faire ses lacets. Sa tête légèrement relevée réfléchissant à une chose importante «  J’adore peindre la soie... Tu n’auras qu’à me les montrer. Je ne veux pas fauter pour moi péché mignon.  »

Le peintre devait repenser à cette soirée. Ils auraient tout le temps de parler sous vêtements et matières de vêtements. Bien sûr cela soit fort important pour ses inspirations. D’ailleurs son calepin. Il reprit son portable sur la table et ferma son hangar

- ... Toujours aussi vif.

Mirza fit donc son chemin vers l’appartement de Saphir. Cela lui prit un peu de temps avec le trafic nocturne mais il y arriva 45 minutes plus tard. Une fois les escaliers montés, il alla toquer à la porte.




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza savait à quel point Dual aimait les pâtes, les pizzas ainsi que les autres choses de ce genre alors un restaurant italien lui paraissait très bien comme choix .

- Je retiens, je te le ferais plus souvent

Iza sortit de la voiture puis lui prit la main et annonça au serveur qu’ils venaient pour une réservation sous son nom. Ils purent prendre place dans un petit coin à deux «  Et sur le chemin, ça a été avec ton élastique  » dit-il en déposant ses clefs sur le côté pour laisser Dual les prendre s’il les désiraient.

Il se demandait ce qu’il allait prendre, il regarda sa carte
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeJeu 4 Juin - 2:01

Spoiler:
 


Parker sourit à la réponse de Zion, un peu rassuré : << Effectivement, il a plutôt bien géré, ton toi alcoolisé. >> plaisanta t'il tout en regardant le furet se remettre bien au chaud. Il entendit ensuite son téléphone sonner et il reposa ses tartines pour accepter l'appel.

- Salut Ludmil, comment ca va ?

Spoiler:
 

Dual n'était pas difficile en nourriture mais effectivement, il aimait beaucoup les pâtes et les pizzas. Il aurait été très heureux en Italie sans doute, mais il aimait Montréal. Et puis c'était ici qu'il avait rencontré Iza. Il afficha un grand sourire en voyant le restaurant.

- Super ! se réjuit-il en sachant qu'il y aurait droit plus souvent désormais.

Iza qui lui prenait la main comme ça, aussi naturellement, c'était vraiment merveilleux et incroyable, Dual ne s'y était pas encore fait. Pas étonnant qu'il soit sur son petit nuage, tout était si parfait. Ils prirent place, un peu à l'abri des regards, ca créait vraiment une ambiance plus intime.

- J'ai pu résister, même si j'ai volé un ou deux cent, pas plus... tu m'en veux ?

Il alla quand même machinalement attrapé les clefs pour jouer avec. Il regarda aussi la carte, tellement de plats délicieux à choisir.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt était assez surpris de rencontrer quelqu'un qui lui ressemblait un peu. Ca avait l'air d'être une sorte de génie ou de virtuose, ou un truc du genre, même si c'était spécifique au jeu vidéo. Et on le découvrirait lui même comme un génie. Alors ce n'était surement pas lui qui allait se moquer ou ne pas comprendre. Il trouva même le courage de parler un peu de lui.

- Je suis quelqu'un qui apprend vite les choses aussi. Et j'ai 19 aussi. Tu es encore jeune, alors aucun rêve de carrière n'est trop tard ou ridicule.

Il terrassa aussi quelques ennemis de son coté, même s'il était moins efficace qu'Ezio. De son coté, Saphir savait que Mirza aimait la plupart de ses choix vestimentaire. Bon, il allait se débrouiller pour l'étonner un peu pour son arrivée alors.

- Compte sur moi.

Il le laissa ensuite raccrocher et commença à se préparer. Il ne prit pas ombrage du retard de son client préféré, ça lui laissait encore plus de temps pour parfaire sa tenue, et ils rattraperaient très vite le temps perdu. Finalement, quand il vint ouvrir à Mirza, il s'était décidé pour une chemise en cachemire bordeaux, un foulard bleu foncé en satin et un pantalon de lin du même ton que le foulard.

- Je t'ai préparé du thé.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeJeu 4 Juin - 3:13

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion sourit alors à Parker «  Je dois t’avouer que le Zion sobre aimerait bien t’embrasser de nouveau  ». Puis le téléphone de Parker sonna et Ludmil répondu alors présent puisqu’il venait d’appeler

- Tu veux un souvenir du Québec ?

Zion rit un peu en entendant l’autre personne au bout du fil en train de crier. Ludmil était dans la foule alors il préférait être entendu

- Donc tu laisses tes amis fuir au Québec mais moi ... murmura Zion à l’oreille de Parker

- C’est un garçon ! Je ne savais pas que tu essayais de courtiser quelqu’un pardon ! Je vais raccrocher mais avant ... il est beau ?

Zion sourit «  Alors Parker ?  »



Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Ezio était étonné. C’était super cool de rencontrer quelqu’un comme lui d’une certaine manière «  Vraiment ? Ça nous fait plein de points communs. On devrait s’échanger nos pseudos pour bien s’ajouter en ami. Je suis sur qu’on pourra bien s’amuser  » dit-il alors. C’était si rare de tomber sur quelqu’un de son âge en plus !

- Mon nom est E-Z-I-O dans ce jeu. Je suis américain !

Mirza observa donc Saphir avec un petit sourire conquis «  J’avais presque oublié ton talent pour faire tourner les têtes  » dit-l’artiste en restant admiratif. Mirza alla ensuite lui embrasser le dos de la main avant d’entrer

- Ginseng, mon préféré

Mirza alla donc s’asseoir sur le fauteuil de Saphir. Ça ne servait à rien d’arriver les premiers de toute façon «  Oh j’ai terminé mes tableaux centré sur la Chine. Je pense que tu l’adorerai.  ».

Mirza regarda autour «  Et ton envie de maison ? Tu y es presque ou est-ce que je dois te faire travailler double ?  » demanda t-il légèrement taquin



Mirza




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza regarda alors son protéger «  Je ne t’en veux pas. C’est très bien de n’avoir volé que ça. C’est une progression. Regardes... tu ne m’as même pas volé mes lunettes  » dit alors Iza en indiquant alors au serveur ce qu’il désirait

- Tu n’as rien pris à Ludmil non plus ?

Le policier jeta un coup d’œil à Dual puis lui adressa un sourire «  Monsieur rajoutez nous un rosé.  ». La soirée allait être bonne, il le savait au regard de ...

- Donnes moi ton téléphone quelques minutes
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeJeu 4 Juin - 15:38

Spoiler:
 


Parker rougit un peu. Peut-être qu'ils arriveraient à trouver un moment discret pour pouvoir un peu en profiter. Lui aussi avait bien envie de renouveler l'expérience en étant en pleine possession de ses moyens : << J'adorerais aussi >> Ensuite il reçu un coup de fil de Ludmil, et il ne s'était pas attendu à ce que Zion joue ainsi, lui qui avait si peur. Mais ca le surprenait agréablement, il aimait bien se coté taquin et séduisant chez lui. Il frissonna un peu quand Zion alla murmurer à son oreille. Et puis ce charmant sourire en attendant sa réponse. Il lui tira la langue.

- Il est sexy, mais trop sûr de lui, répondit-il sur le ton de la plaisanterie en dressant un clin d'oeil à Zion. Et ne crie pas si fort Ludmil, ou je vais devenir sourd. Alors, comment ca se passe de ton coté ? Tu as pris ta décision concernant Myron ? .

Spoiler:
 

Dual était rassuré, il essayait vraiment de faire des efforts même s'il sentait que ça commençait à être dur. C'est vrai qu'il n'avait pas pris les lunettes, mais la soirée n'était pas encore terminé. Le jeune garçon trouvait de toute façon que son inspecteur était très beau avec ses lunettes alors il aimait qu'il les garde.

- Si, avoua t'il à propos de Ludmil, mais je lui ai rendu à chaque fois, il ne s'en est pas rendu compte. Je le lui avais promis.

Un rosé ? Dual n'était pas spécialement porté sur l'alcool mais pourquoi pas. Il indiqua quand même sa commande au serveur, il avait opté pour une lasagne cette fois-ci, ça faisait longtemps. Et un verre de soda. Il rendit son sourire à Iza puis lui rendit son téléphone sans hésiter. Il ne savait pas pourquoi il le voulait mais il lui faisait confiance.

- Tu veux me prendre en photo ?

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt hésita, il n'avait pas l'habitude d'accepter une amitié si facilement, en fait il n'était pas vraiment doué pour avoir des amis ou s'en faire. Il avait toujours peur d'être blessé, et puis personne ne le comprenait vraiment, on le prenait pour un intello, un arrogant mister-je-sais tout qui se croyait supérieur. Ce n'était pas de sa faute s'il avait une haute intelligence.

- Hum, eh bien... pourquoi pas.

Après tout, c'était une amitié en ligne, ils n'allaient pas vraiment se voir ou quoi que ce soit, ce serait plus facile. Il continua de jouer tout en parlant. Alors Ezio était américain. Il n'habitait probablement pas au Canada. Raison de plus pour ne pas être effrayé.

- Moi c'est N.T., enchanté

Saphir ouvrit à Mirza et sourit au compliment. Ca devait faire plus de temps qu'il ne le pensais qu'ils ne s'éteint plus vu, pour qu'il lui fasse autant d'effet simplement en se montrant.

- Vraiment ? Ca te donne envie de me déshabiller ? demanda t'il en penchant la tête sur le coté et en se mordillant la lèvre pour le faire encore plus craquer.

Des fois il aimait jouer le mignon et doux amant tout en étant sexy dans ce qu'il faisait. Il lui laissa lui baiser la main puis il lui servit son thé pendant qu'il s'installait dans le fauteuil : << Evidemment >>. Il connaissait ses gouts préférés. Il alla s'installer dans le fauteuil en face.

- J'ai hâte de la voir, cette nouvelle collection. Tu as des photos ?

Ah, sa maison. Et bien, il approchait de son objectif. Ca ne payait pas si mal d'être gigolo en soit, et une fois qu'on avait appris à y prendre plaisir et à en tirer avantage, ce n'était plus vraiment pénible. On pouvait même en trouver une certaine satisfaction.

- Ca ne me dérange jamais de travailler doublement pour toi, tu le sais bien. Tu peux débarquer ici quand tu veux, je serais toujours là pour te soulager.

Tout en disant cela, il alla replacer une mèche de cheveux derrière son oreille, il savait comment attirer tous les regards.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeJeu 4 Juin - 19:59

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion était assez heureux d’entendre cette réciprocité et ce compliment. Il rit un peu en entendant ce petit pique puis recommença à manger en laissant les deux jeunes hommes parler

- Je vais lui parler dès que je rentre et ensuite j’irai au rendez-vous ! dit Ludmil

Zion avait l’impression d’avoir déjà entendu ce nom. Non, non, il se trompait. Mirza, c’était Mirza cet artiste que tout le monde commençait à remarquer. Ludmil de son côté se mit un peu de côté pour ne plus avoir à crier. Il s’était un peu perdu en ville en cherchant des souvenirs. Mais ce n’était pas si mal de visiter



Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Ezio sourit alors «  Super ! Alors n’hésites surtout pas à me contacter dès que tu veux jouer ou que tu t’ennuies un peu !  ». Ezio avait vraiment si peu d’amis prêt à parler de jeux vidéos. On ne voyait jamais un geek avec un style semblable au sien. Ezio aurait bien aimé être un peu moins... comme il était

- C’est cool comme pseudo ! Ça ressemble à T.N.T ! C’est assez explosif ! Puis ça peut aussi vouloir dire No trump ce qui veut aussi dire pas d’atout !

Ezio regarda l’heure «  J’imagine que tu es étudiant du coup ?

Saphir savait attirer l’attention. Il connaissait son monde pour le peindre régulièrement. Saphir brillait parfaitement dans ces atmosphères. «  Peut-être après mon thé  ». Mirza une fois qu’il eut son thé commença à le boire. Une première longue gorgée puis il tapota sur son verre

- Bien sûr. C’était difficile de se baser sur des souvenirs mais tu as été parfait

Mirza avait décidé de reprendre des peintures que sa mère lui avait ordonné de faire quelques années auparavant. Ça avait quelque chose de cathartique de le faire sans ressentir de honte ou se sentir obligé. Il avait demandé à Saphir de reprendre les pauses. Assez difficile mais pourtant il s’était bien débrouillé

- Viens les voir lui fit il signe

Mirza le regarda alors puis sourit «  Tu sais que je pourrais te prendre aux mots. Ça risque de rendre tes autres clients mécontents. D’ailleurs j’ai un client qui m’a commandé un tableau et j’aurais besoin de toi pour cela.  ». Il posa son thé sur la table




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza supposait qu’il valait mieux que cela soit Ludmil que quelqu’un d’autres. «  Tant que c’est sur un ami ou un proche.  » puis après leur commande , il lui demanda son téléphone. Parfait, il observa quelques instants Dual

- Non. Je suis en train de changer mon nom. Tu veux que je sois enregistré comme mon inspecteur avec un coeur ou mon amour .

Lui demanda t-il en prenant sa propre photo «  Et un nouveau fond d’écran. Tiens, tu peux le récupérer  » il lui tendu alors avant de lui donner son téléphone

- Tu peux le faire toi aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeJeu 4 Juin - 23:46

Spoiler:
 


Parker n'était pas rassuré avec cette rencontre avec Myron. Il était sûr que Ludmil ne lui avait pas tout raconté mais il avait toujours ressenti une certaine méfiance envers son fiancé. La façon dont il en parlait.... cela l'inquiétait un peu. Alors que lorsqu'il parlait de Blake, on voyait clairement qu'il l'aimait.

- Dis, Ludmil. Je crois que tu devrais aller à ton rendez-vous avant. Je préfère que tu n'aille pas annoncer à Myron que tu veux le quitter tout seul. Je ne sais pas... je m'inquiète un peu, avoua t'il après que Zion se soit un peu éloigné.

Spoiler:
 

Dual l'avait de toute façon aussitôt remis à sa place donc Ludmil ne le savait sans doute pas. De toute façon le jeune homme rendait toujours les objets qu'il volait à ses proches. Quand c'était des inconnus, il se restreignait à de petites choses sans importance. Il le regarda ensuite utiliser son téléphone et rougit légèrement lorsqu'Iza lui expliqua.

- J'ai toujours rêvé de le faire mais je n'ai pas osé de peur de te blesser. "Mon bel inspecteur d'amour" ! c'est long mais c'est ce qui te va le mieux.

Un fond d'écran d'Iza. Il ne pouvait pas rêver mieux. Il fit un câlin à son téléphone, trop content, puis il part le téléphone de son petit ami (c'était bien son petit ami maintenant, hein?) et se prit en photo après avoir choisi de se renommer "mon adorable chenapan" et il rendit son portable à Iza.

- Ca te plait ainsi ? demanda t'il avec un sourire.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt aussi avait espéré être un peu moins comme il était. Mais on ne pouvait pas changer, et il avait fini par accepter la personne qu'il était, même si c'était avec un peu de dépit. Et puis, c'était plus simple de rester celui qu'il était que d'essayer de faire des efforts, c'était bien trop fatiguant.

- Merci. Et Ezio, est-ce qu'il y a une signification ?

Ah, ils avaient presque gagné. Il confirma ensuite qu'il était bel et bien un étudiant, même si c'était un peu plus complexe que ça : << Je suis des études en Histoire et civilisation. >>

Saphir bu son thé glacé de son coté pendant que Mirza buvait le sien. Ah, un nouveau compliment, cela faisait toujours plaisir. Surtout si le résultat était parfait. C'est vrai que le jeune professeur était parfois difficile à satisfaire, mais Saphir aimait les challenge et les relevait pour la grande majorité haut la main.

- Je suis ravi d'avoir pu t'aider.

Il alla s'installer sur le divan où était Mirza pour pouvoir les voir, en n'hésitant pas à poser ses jambes sur ses genoux pour plus de proximité. Il avait compris que ce lot de peinture avait été une sorte de thérapie pour son client et il espérait que cela avait pu lui être bénéfique.

- Tu peux me prendre aux mots, je peux gérer mes clients. Tu veux qu'on se mette au travail tout de suite ? J'aime beaucoup être ta muse, la sensualité que ces instants dégagent.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeVen 5 Juin - 1:09

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Ludmil n’avait jamais fait son ami rencontrer Myron. Cependant Parker se montra quelques peu inquiet par rapport à son choix «  Mais déclarer mes sentiments à Blaise alors que je suis encore en couple avec Myron serait ... décadent  » s’exclama t-il alors. Puis pas très organisé.

- Mais c’est vrai que ses derniers messages sont assez hostiles... Blaise m’a dit de ne pas revenir avec d’autres bleus.

Ludmil se tapota doucement le genoux «  Alors j’irai plus tard ! Mon rendez-vous avant puis Myron après ! Donc tu ne seras malheureusement pas témoin au mariage. J’espère que ça ne te dérange pas et je te dédommagerai de ton smoking  » affirma le petit aux cheveux bleu

- Je te laisse donc opérer ton charme sur ton ami.

Il raccrocha ensuite


Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Ezio sourit alors «  Beaucoup de personnes me disent que c’est pour les filles mais je travaille dans le monde du luxe. Je suis étudiant en communication et marketing de luxe » . Il continua jusqu’à ce qu’ils soient à la victoire

- Ezio Auditore da Firenze. Un personnage d’un jeu vidéo et aussi le personnage d’un petit court métrage !

Ezio regarda l’heure puis lui sourit «  Je vais aller manger. Hésites pas à me chercher sur Facebook. Ezio Game. On pourra se parler sur Messenger ensuite !  »

Mirza leva le regard vers Saphir «  C’est que je te surprend à fantasmer sur le lieu de travail. » . L’artiste qui était entré avec son calepin, comme à son habitude , alla relire les notes qu’il avait prise sur cette commande.

- Nous pouvons débuter. Commences donc à te déshabiller

Mirza alla poser sa main sur son dos l’encourageant donc à se dénuder. Il prit son crayon «  C’est un triptyque de la luxure. Un sur le plaisir partagé , second panel sur le plaisir caché et le troisième plaisir et souffrance.  »

- En as-tu un que tu préfères ? .



Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza changea donc son nom puis hocha la tête affirmativement «  Je sais que tu le voulais. J’avais envie de faire la même chose pour toi  » comment a-t-il alors en concluant donc cela par une photo. Il observa ensuite Dual avec un petit sourire.

Il récupéra ensuite son téléphone et lu le nom à haute voix «  Mon adorable chenapan. Tu voudrais que je t’appelle plus souvent comme ça en public ?  » demanda t-il alors avant de laisser le serveur poser leur entrée

- Ça me va.

Dit-il en regardant son nouveau fond d’écran «  Ça risque de souvent me déconcentrer.  ». Il commença alors à manger avec son petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeVen 5 Juin - 10:21

Spoiler:
 


Parker comprenait la position de Ludmil, mais il était sûr que ce Blaise comprendrait. Et puis s'il allait d'abord voir son amoureux, il pourrait savoir si u avenir ensemble était possible ou non entre eux, et choisir ensuite de rester avec Mirza ou non. Ca lui laissait un filet de sécurité supplémentaire, même si Parker espérait de tout coeur que Blaise allait lui retourner ses sentiments.

- Je suis rassuré. Et ne t'inquiète pas, je garde le smoking pour ton prochain mariage ne t'inquiète pas. Tu me diras comment ca s'est passé, d'accord ? Prend soin de toi, et je croise les doigts.

Il raccrocha à son tour.

Spoiler:
 

Son détective le connaissait bien. Et puis il était si ému de voir qu'il avait le même genre de désir que lui. Il espérait que ce rêve durerait toujours parce que c'était si agréable, et encore mieux que ce qu'il avait imaginé.

- Eh bien on a enfin pu le faire, sourit-il avec enthousiasme. Oh, tu peux m'appeler comme tu veux, je sais que j'aimerais toutes tes appellations. Le plus important c'est que toi tu m'appelle comme tu le ressens. Mais je me sens tout drôle quand tu me donne des surnoms de ce genre, avoua t'il également.

Dual était content que cela lui convienne. Il regarda lui aussi la photo de fond d'écran. Lui il n'avait pas besoin de ça pour être déconcentré, et ça lui donnerait à chaque fois le sourire. Il remercia le serveur et commença à manger : << Et c'est une mauvaise chose ? D'ailleurs, on peut en profiter pour se poser des questions, j'ai bien retenu que tu voulais qu'on se connaisse encore plus. Alors tu peux me poser n'importe quelle question >>

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt ne trouvait pas spécialement que c'était des études de filles, qui ne voudrait pas travailler dans le luxe ? C'était un bon moyen de gagner beaucoup d'argents et personne n'allait cracher dessus : << Chacun étudie là où il veut >> commenta t'il donc. Ensuite ils gagnèrent et il sourit.

Ah, il ne connaissait pas ce Ezio de Firenze, il se demandait dans quel jeu vidéo il apparaissait, mais il pourrait se renseigner plus tard. Lui allait encore jouer une partie puis il salua à son tour Ezio :

- D'accord, je chercherais. Bon diner.

Il avait un compte Facebook mais à son nom alors il allait devoir en créer un autre s'il voulait conserver son identité dans la réalité secrète. De son coté, Saphir afficha un petit sourire à l'intention de Mirza.

- Ce n'est pas plutôt toi que je surprends à fantasmer sur mon lieu de travail ?

Il commença ensuite à se déshabiller, lentement, en ne quittant pas son peintre des yeux. Il n'était pas pudique ou gêné comme Duncan. Son corps était une arme. Et puis il se sentait désirable, et cela aidait grandement pour la confiance en soi. Il apprécia la main dans le dos : << Tu veux peut-être m'aider à finir ? >> demanda t'il en voyant ce geste.

Saphir réfléchit ensuite à la question : << Cela dépend ce que tu appelle un plaisir secret mais le plaisir partagé m'a l'air bien, autant que les deux soient satisfait. >>
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeVen 5 Juin - 22:27

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Ludmil tiendrait son ami au courant. Avec un peu de chance, Blaise laisserait son poste de meilleur ami vacant pour laisser Parker le prendre. «  Promis, je t’enverrai un message  »

Zion avait terminé de manger de son côté. Il espérait que Parker etait prêt à entendre des petites piques sur son compliment «  Alors je suis sexy  »

Zion le regarda «  Vous vous connaissez grâce à la fac et le lycée ? .  » Demanda t-il curieux. Tiens, il se demandait à présent ou est-ce que le coach avait bien pu faire ses études

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Ezio fut assez content de se faire un ami. Ça n’arrivait pas souvent en ligne même si cela pouvait paraître facile mais ça ne l’était jamais vraiment. Combien de fois il avait été invité par des gens un peu bizarre.

- Je vais manger des pâtes avec du persil frais... je vais le faire très simplement ! Parce que ... j’aime manger

Chantonna Ezio en cherchant son masque. «  Et parce que J peut tout faire ! J, j ... ». J un de ses multiples alter ego mais J étais une référence à son nom mais aussi au joker. Harley quinn l’appelait monsieur J. Il adorait Harley dans le jeu injustice.

Mirza se surprit à sourire en agitant gentiment la main «  C’est très subjectif. » . Il posa ensuite sa tête dans le creux de sa main observant Saphir comme il aimait le faire. Sa structure osseuse aidait tellement dans ses poses. Chaque mouvement lui donnait envie de peindre.

- Partons sur plaisir partagé nous travaillerons sur les autres plus tard

Mirza alla donc l’aider à retirer sa chemise . Déboutonnant celle ci-il ne put s’empêcher remarquer d’un œil curieux «  Tu as perdu du poids.  ». C’était une affirmation plutôt qu’une question , il alla doucement presser ses mains sur la taille de Saphir «  Je dois presser légèrement plus pour laisser une marque sur ta taille. Fascinant  » contempla t-il alors

- Est-ce mon absence qui te provoquait une horrible peine de cœur ? plaisanta t-il

Il lui fit alors signe de s’asseoir sur ses jambes pendant qu’il notait d’une main ses différences «  D’autres différences ?  »




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza secoua la tête, ce n’était pas une mauvaise chose «  Non, ça n’a rien de mal. Et bien ... j’aimerai par exemple savoir ce que tu voudrais faire plus tard. On sait plus ou moins ce qui se passera pour moi et toi ?  »

Puis quand les boissons arrivèrent il pu boire un simple verre. Il devait conduire de nouveau après tout.

- Puis j’aimerai savoir un peu de ta vie en dehors de ton dossier...
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeSam 6 Juin - 1:02

Spoiler:
 


Parker considérait déjà Lidmil comme son meilleur ami pour sa part. Oh bien sur il avait déjà pu voir à quel point il vouait un culte à Blaise mais il n'avait jamais eu l'impression d'avoir été en compétition.

- D'accord, j'attend ton rapport.

Il se reconcentra ensuite sur Zion avec un petit sourire. Oui il était sexy, aucun doute la dessus. Il attirait le regard. Parker n'avait donc aucune honte à l'avoir dit : << Enormément >> confirma t'il alors.

Sa rencontre avec Ludmil... Cela remontait à assez longtemps. Ils étaient tous deux des enfants qui jouaient dans leur jardin respectif et tout avait commencé avec une balle perdue que Parker avait envoyé dans le jardin d'à coté, où Ludmil était.

- Nous étions voisin d'enfance, ensuite j'ai déménagé mais nous avons gardé le contact.

Spoiler:
 

Dual sourit, tout heureux à cette nouvelle, il espérait encore bien le déconcentrer encore longtemps. Il ne voulait pas qu'il se lasse de lui. Ah, des projets d'avenir... il ne savait pas vraiment.

- Eh bien, à part pour le vol je ne suis pas doué pour grand chose. J'arrive à t'aider pour tes enquêtes et ce ma plait assez mais... je ne pourrais jamais devenir inspecteur avec mon casier. Il faut encore que j'y réfléchisse.

En même temps, il devait avouer qu'il n'y pensait pas beaucoup, la situation actuelle lui plaisait assez pour le moment. Dual ne se tracassait donc pas beaucoup. Le jeune homme reçu son soda et le bu à son tour. Hum, sa vie en dehors de son dossier... Il n'était pas sur de comprendre.

- Comme la raison pour laquelle j'ai commencé à voler ?

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Newt n'était pas un très bon cuisinier alors il se contenta d'un repas déjà préparé qu'il n'y avait plus qu'à réchauffer. Même des pâtes étaient un défi pour lui. Enfin, il ne désespérait pas de s'améliorer un jour, quand il essayerait de cuisiner ... il devait avouer qu'il avait un peu la flemme.

- Longue journée aujourd'hui.

Il travailla un peu pour ses cours puis se concentra sur ses recherches. Saphir aimait voir Mirza chercher des parades à ses réponses, c'était assez amusant. Il laissa ensuite Mirza l'observer à sa guise, l'idée d'être sa mure l'avait toujours séduit, il devait bien l'avouer. Saphir appréciait la façon dont il le regardait.

- Nous pourrons nous atteler au plaisir secret durant la soirée. Et puis on pourra finir la soirée menottés, programma t'il avec un clin d'oeil. Ou tu peux faire durer les choses et attendre la prochaine fois.

Il l'aidait donc à se déshabiller. Ah et il remarqua qu'il était un peu plus maigre. Il eu un petit rire en entendant son explication : << J'aurais aimé pourvoir t'accorder ce plaisir mais non, j'ai juste un client qui me préférait plus fin. Si tu crois que mon coeur peut souffrir aussi facilement ... quand tu fais ce métier, il faut s'endurcir >>

Saphir alla s'installer sur lui avec un petit regard joueur. Il n'allait pas lui cacher le plaisir de tout découvrir par lui-même, c'était un artiste après tout.

- A toi de me dire.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeSam 6 Juin - 2:32

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion ne s’attendait pas à cette réponse et il ne put s’empêcher de sourire «  Je te retourne le compliment  » puis il posa quelques questions sur Ludmil. Un vieil ami donc

- Wow... petit Parker ! J’aurais adoré le voir

Ludmil avait moins apprécié de voir sa pile de livre tomber comme un château de carte cependant ... voir Sergei se prendre le ballon en pleine tête. Il avait rigolé comme un petit fou.

- C’est cool... j’ai perdu le contact avec mes amis d’enfance. puis il regarda Parker Mais je n’oublie pas que nous nous sommes promis un baiser. Et je ne tiendrais pas une journée sans où je risque de mourir

Dit-il en lui faisant un clin d’oeil

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Mirza n’avait jamais eu besoin d’une muse auparavant. Cependant utiliser Saphir lui paraissait à présent nécessaire pour se concentrer. Cela lui permettait de reproduire les mouvements mais aussi donner une âme à son œuvre. Mais comme pour la joconde personne n’avait encore trouvé son aspiration. Cela était assez plaisant

- Nous irons jusqu’à deux. Je n’aimerai pas que mon œuvre soit bâclée...

Surtout qu’il remarquait des différences. Une fois assis, il lui tapota le dos du bout du crayon pour lui symboliser qu’il devait se mettre de dos. Il laissa sa gomme passer le long de la colonne de Saphir «  Je sais, je sais. Droit. Ça a une répercussion sur ton dos pour le coup. Des ombres sont différentes.  ». Quel désespoir lui qui commençait à connaître Saphir par cœur.

- Ton client me donne du travail.

Mirza attrapa les cheveux de Saphir puis tira légèrement «  Allons donc à cette soirée. J’ai envie d’un bon verre de vin et un peu de tabac  ». Mirza se releva en prenant son calepin. Maintenant qu’elle genre de lumière irait le mieux à Saphir.




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza regarda alors Dual «  Tu es doué de tes mains. Tu devrais essayer un métier manuel ou devenir magicien  ». Ça pourrait être un boulot assez intéressant après tout. Iza rêvassa des Dual en magicien

Iza hocha alors la tête «  Oui qui étais tu avant que je te rencontre ? Ta vie n’a pas commencé quand je t’ai rencontré  » . On ne devenait pas voleur du jour au lendemain avec une teinture si extravagante et un sourire grave sur le visage
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeSam 6 Juin - 19:31

Spoiler:
 


Parker n'était pas sûr d'être sexy mais il n'allait pas se plaindre si Zion le trouvait très excitant et attirant. Il lui adressa donc un sourire à son tour.

- Je me demande aussi à quoi ressemblait le petit Zion.

Le Parker enfant avait demandé l'autorisation aux voisins d'aller chercher le ballon dans le jardin et il avait un peu parlé à Sergei et Lidmil pour s'excuser et aussi pour leur demander s'il voulait jouer au foot ou au basket avec lui, une fois de temps en temps.

- J'ai gardé quelques contacts, et je m'en suis fait de nouveau. Ainsi va la vie.

Il rougit un peu lorsque Zion clama son intention de l'embrasser de nouveau aujourd'hui : << Alors j'irais aux toilettes à la fin de l'entrainement, et tu pourras peut-être m'y rejoindre >>

Spoiler:
 

Un métier manuel... hum, il n'était pas beaucoup inspiré. Etre magicien celait pouvait être amusant mais est ce qu'on pouvait vraiment en faire son métier ? Il savait que le monde du spectacle cela pouvait être compliqué. Il pourrait continuer son travail au café du bowling en parallèle mais c'était assez ennuyant comme travail...

- Oui, mais je ne veux pas dépendre de toi financièrement, déjà que tu m'achète plein de choses ... je ne gagne pas beaucoup avec le bowling. Et je m'ennuie si facilement, je sais que je ne suis pas ... que je ne suis pas le travailleur idéal, répondit-il en étant un peu triste et piteux.

Dual réfléchit à ce qu'il avait envie de raconter ou non : << Eh bien, tu sais que je ne connais pas ma mère. Mon père n'a jamais voulu me dire ce qui s'était passé entre eux, mais... étant donné le genre de personne qu'il était, je ne serais pas étonné qu'il l'ai tué. >>

Son père était un tueur en série. Il avait du vivre avec ce fait toute sa vie. Cela ne l'avait pas aidé à se considérer comme autre chose que comme un indésirable de la société.

- Etant donné... mon ascendance, il n'est pas vraiment étonnant de n'avoir jamais filé droit. J'ai assisté à certaines choses dont je n'aime pas parler. J'ai vu tellement d'actes horribles avant qu'il ne soit finalement arrêté. Et j'ai été si soulagé quand il a finalement été pris, parce qu'il commençait à vouloir me faire participer, à vouloir que je tue, que je les torture. Des fois je me demande ce que je serais devenu si il avait réussi à s'échapper avec moi. >>

Il laissa le silence s'installer un peu.

- En fait, le coup de fil qui a permis de le localiser, c'était moi. Parce que j'avais tellement peur et j'étais si démuni. Je ne voulais pas... devenir comme lui. Et des fois, tu sais, je repense à ses victimes et je me dis "pourquoi je n'ai pas appelé avant". Je n'étais qu'un petit enfant, je sais, mais... j'aurais toujours ce poids sur la conscience. Seulement, c'était mon père, la seule personne que j'avais au monde. Et il me terrifiait aussi. Quand je le suppliais pour ne pas avoir à faire ce qu'il me demandait, son regard devenait si noir. J'aurais peut-être fini par devenir une de ses victimes, finalement.

Dual pianota de ses doigts sur la table, préférant ragréer ce petit ballet que dans la direction d'Iza. C'était déjà suffisamment difficile comme ça.

- Quoi qu'il en soit, tout le monde me trouvait déjà étrange quand il était encore en activité, parce que j'étais assez renfermé et que je disais parfois des choses bizarres et effrayantes, avec toutes les connaissances tordues que m'avait appris mon père. Et quand finalement tout le monde a été au courant pour mon père alors ... je suis devenu un psychopathe aux yeux de tout le monde aussi. Tout le monde a commencé à m'éviter ou me frapper, m'insulter. Personne ne voulait de moi, évidemment, qui voudrait du fils d'un tueur en série ? Je n'ai jamais eu de famille d'accueil, et à l'orphelinat tout le monde était méchant avec moi. J'ai fini par comprendre que je serais à jamais un être abject et répugnant aux yeux de tout le monde, et que je n'aurais ma place nulle part. Alors j'ai fugué et j'ai vécu dans la rue à partir de mes onze ans. Au moins, dans la rue, personne ne pouvait savoir de qui j'étais le fils. Bien sur, on ne faisait pas plus attention à moi et j'étais un de ses "voyous" des rues mais c'était déjà ça. Je préférais être un voyou qu'un monstre.

Il joua machinalement avec son élastique. Quand il était stressé, il en avait toujours besoin, et on ne pouvait pas dire que c'était une histoire très plaisante.

- J'ai appris à me débrouiller par moi-même pour le nourrir ou trouver un peu d'argent. C'est surtout à partir de ce moment que j'ai aiguisé mes compétences de voleur. Au début, je me suis souvent raté et j'ai reçu de nombreux coups. J'ai même été poignardé une fois, mais j'ai pu me rendre jusqu'à une église où on a appelé un médecin. Je savais qu'on ne laisserait pas un gamin mourant là-bas. Evidemment, on a commencé à me poser toute sorte de question et la police allait bientôt m'interroger alors j'ai du fuir en quatrième vitesse. Je n'ai même pas pu les remercier, j'avais peur qu'on puisse me retrouver si je laissais un mot. Ensuite je me suis petit à petit amélioré et voilà.

Quant à sa coiffure ou son look, il avait sans doute choisi toutes ces couleurs pour garder un peu de couleur dans sa vie justement. Pouvoir se raccrocher à quelque chose, même quelque chose d'aussi futile que cela. Le fait qu'il essayait toujours d'être joyeux, dynamique et enthousiaste venait en partie de son enfance, où il avait du tromper des femmes pour jouer les appâts pour son père, mais surtout d'une façade auquel il avait essayé de se raccrocher. S'il n'avait pas tout fait pour sourire à la vie, alors il aurait sombré depuis longtemps. Il avait l'impression que tant qu'il souriait et s'accrochait à tout ce qui pouvait lui donner un peu de bonheur, alors il réussirait à s'en sortir un jour ou l'autre. C'est ce qu'il raconta à Iza, en ayant un peu de larme aux yeux malgré ses efforts.

- Le fait de voler des choses est devenu une sorte de passion, parce que ca me permettait d'avoir une vie un peu plus heureuse. Je ne volais des sommes importantes ou des objets de grande valeur qu'à des types qui étaient louche ou trop riche, pour ne pas rendre une gentille famille malheureuse. Et puis, j'aimais bien le sentiment que ça me procurait. Le fait de se sentir invincible, un peu tout puissant. Le fait de savoir que finalement on avait un talent pour quelque chose. j'étais toujours un rébus de la société mais je me sentais quand même mieux. Je pouvais offrir de la nourriture à des mendiants ou d'autres enfants des rues trop gentils ou trop faibles pour voler, et ils me souriaient. Et puis, je me suis souvent dit qu'être un voleur était un moinde mal par rapport aux meurtriers ou aux violeurs. Avec u père criminel, je ne pouvais qu'être criminel, mais je pouvais au moins choisir quel genre de criminel je voulais devenir.

En fait, une partie de lui se doutait que s'il ressentait tellement cette impulsion à voler, c'était peut-être pour pouvoir calmer les mauvaises pulsions qu'il ressentait parfois. Des pulsions qui lui venait de son père. Mais cela, jamais il ne pourrait le dire, que ce soit à Iza ou à lui-même. Et puis, si ça tombe, ce n'était qu'un moyen pour lui d'apaiser son stress. Pour alléger un peu l'atmosphère qui était devenu plus lourde avec ce récit, il finit par sourire joyeusement en regardant Iza, enferment de nouveau ses durs moments et ces mauvaises pensées au fond de lui, comme il avait l'habitude de le faire.

- Mais grâce à toi maintenant, je sais que je vaux plus que ça. Je ne suis pas obligé d'être un criminel, même si tout le monde pensait que j'étais un psychopathe moi aussi. Tu m'a appris que je n'étais pas obligé de suivre les traces de mon père. Que je pouvais être autre chose qu'un déchet de la société. C'est pour ça que je suis très reconnaissant de t'avoir rencontré, et de la vie que tu m'as offerte. Oui, vraiment, je dois beaucoup tu sais. Maintenant, j'ai un chez moi, et j'ai une famille que je peux aimer et dont je peux être fier.

Ah voilà qu'il pleurait un peu maintenant. Oh non, il ne voulait pas que ce rendez-vous devienne quelque chose de négatif : << Je suis désolé >> Ca représentait tellement à ces yeux, cette vie heureuse qu'Iza avait pu lui donner, et le fait qu'il puisse l'aimer, lui quelqu'un qui avait un père tueur en série. Un être noir comme lui qui essayait de toujours être lumineux, comme pour contrecarrer son héritage familial.

Spoiler:
 

Etre un peu comme la Joconde était effectivement assez plaisant, même s'il ne serait jamais aussi connu qu'elle, enfin, qui sait ? Mirza avait du talent, mais c'était assez compliqué de percer dans le monde de l'art. Et oui, deux, c'était déjà bien. Et puis ce n'est pas comme s'ils n'allaient jamais se revoir.

- Entendu, même si je doute qu'une de tes oeuvres puissent être bâclée.

Mirza aimait bien être flatté alors une fois de temps en temps Saphir lui accordait ce plaisir. Il se mit docilement de dos, comme demandé. Mmmh, est-ce qu'il était contrarié de ces changements ou non ? Difficile à dire.

- Tu es un artiste de talent, tu y arriveras. Et puis tu aime les challenge et peut-être que quelques différences pourront t'inspirer encore plus. Ca donne envie d'y gouter de plus près non ? Ce corps un peu moins familier qui ravive l'intérêt ?

Il le laissa lui tirer les cheveux, c'était très fréquent. Ensuite il se releva à son tour et s'approcha de sa penderie.

- Qu'aimerais-tu que je mette ?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeDim 7 Juin - 1:47

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion ne s’attendait pas à cette réponse et il ne put s’empêcher de sourire «  Je te retourne le compliment  » puis il posa quelques questions sur Ludmil. Un vieil ami donc

- Wow... petit Parker ! J’aurais adoré le voir

Zion rigola un peu «  Beaucoup plus petit en taille que tu ne le penses  ». Zion était un petit garçon assez fragile et petit qui ne faisait que contempler les oiseaux à longueur de journée. Il n’avait eu une poussée de croissance que quelques année plus tard mais aussi grâce au basket

Ludmil avait accepté avec joie et Sergei bien que conscient du possible danger avait opté pour l’amusement au lieu de la crainte.

- Ça me parait tout à fait convenable. Je dis oui à ce rendez-vous secret

Bien il était temps de reprendre bientôt «  Je vais parler un peu avec les autres. Je reviens bientôt  »

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Mirza sourit affectueusement «  Tu as raison, je suis trop tatillon ». Il se concentra ensuite sur ce dos. Était-il insatisfait ? Un peu, mais savoir qu’il allait peindre une chose de nouveau dans la connaître mais en la connaissant aussi. C’était satisfaisant

- Je sais, je sais. Le plus ennuyant c’est que je vais devoir passer de nouveau par la phase de la fascination. Tu sais à quel point ça me prend du temps

Puis il tapota du doigt «  Chemise blanche, foulard bleuté ... pantalon ... je t’en laisse le choix mais près du corps évidemment  »

- Et je veux que tu mettes ça

Il sortit un anneau puis montra une petite télécommande «  Plaisir secret me semble assez convenable ainsi.  »




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza écouta tout. Il était au courant d’une simple partie cependant réentendre quelques mots tapés à l’ordinateur par un collègue. Il écoutait Dual en hochant la tête puis parfois en la secouant en lui assurant qu’il était différent de son père.

Mais il savait qu’il devait parfois se taire parce que ce n’était pas seulement à Iza que Dual s’adressait mais aussi un peu à son destin. Iza ne pouvait pas comprendre, il n’avait jamais connu la faim et la débrouille à ce point. Néanmoins il respectait le parcours de Dual.

Et il savait, il savait qu’on était pas obligé de devenir ce que le monde voulait faire de nous. Dual en était la preuve. Certes, ce n’était pas une sorte de processus magique mais il y avait une amélioration net qu’il pouvait respecter. Il alla lui prendre la main.

Finalement il pleura et Iza lui serra un peu plus la main «  Tout vas bien. C’est un cadeau qu’on s’est offert à deux. Ce que tu m’as offert, je te l’ai offert aussi  » puis il alla lui caresser la main

- C’est normal de pleurer et merci de m’avoir dit tout cela

C’était la preuve de sa confiance
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeDim 7 Juin - 14:43

Spoiler:
 


Parker essayait d'imaginer Zion petit en taille, ce n'était pas facile. Mais bon, tout le monde avait été petit un jour ou l'autre alors ce n'était pas étonnant. Il aimait se souvenir des jeux de son enfance. Finalement Sergei et Lidmil avaient bien fait de prendre le risque puisqu'ils ne leur étaient jamais rien arrivé. Parker ne savait même pas à l'époque quelle genre de famille c'était et de toute façon lui n'était qu'un modeste habitant, avec un train de vie acceptable mais pas non plus grandiloquent. Tout ce qu'il voulait, c'était une vie heureuse et relativement insouciante.

- A tout à l'heure dans ce cas.

Il agita la main pour le saluer.

Spoiler:
 

Dual n'aimait pas parler de ça, c'était difficile de dire qu'on avait un père tueur en série. Même s'il savait qu'il n'en pouvait rien et que ce n'était pas de sa faute, on se sentait quand même coupable et honteux. Il n'avait plus jamais revu son père depuis son arrestation et il resterait en prison à vie après tout ce qu'il avait fait.

Oui, Dual avait connu la faim et n'avait pas eu une vie facile, mais il s'en était sorti. De toute façon la vie à la rue était tout de même mieux que la vie avec son père alors il ne s'en était jamais vraiment plaint. Mais il avait davantage de compassion pour ceux qui volaient ou qui faisaient des arnaque et des fraudes que les gens normaux. Parce qu'on ne pensait pas beaucoup aux SDF. Parce qu'on ne pensait pas beaucoup à ceux qui vivaient dans des logements précaires et démunis.

Lui avait eu la chance de recevoir une vie meilleur mais il y en avait encore tant des comme lui. Des alcooliques, des junkies, des membres de gang... tout ceux qui finalement devenaient des rejetés de la société ou des criminels simplement parce qu'on ne faisait pas attention à eux. Alors oui, il pleurait devant ses formes d'injustices. Il était content qu'Iza le comprenne et accepte ses larmes.

- Merci. Tu sais, j'aimerais pouvoir faire quelque chose pour tous ces gens mais je ne sais pas quoi.

Dual se ressaisit un peu après et profita du moment pour poser aussi des questions à son amoureux, après tout lui aussi voulait davantage le connaitre : << Et toi ? Qu'est ce qui t'a donné envie de devenir inspecteur ? Tu es jeune pour être plus qu'un simple agent de police héhé, je savais déjà que tu étais très impressionnant >>

Spoiler:
 

Saphir sourit quand il réussit à raisonner Mirza. Il était effectivement tatillon et aimait que les choses se passent comme il le décidait, mais quand on savait bien naviguer avec son caractère, alors ça devenait possible de le rendre plus malléable, comme maintenant.

- J'aime bien la phase de fascination moi. Tu me regarde toujours avec délice.

Saphir suivit donc ses recommandations et choisit un pantalon noir moulant, une chemise blanche et un foulard bleu qui allait bien avec ses yeux et ses cheveux. Il jeta un petit regard étincelant à Mirza lorsqu'il lui présenta l'anneau.

- Petit coquin. Je vais le mettre devant toi, je n'oublie pas le plaisir partagé. Tu veux que je me touche un peu en même temps ? demanda t'il tout en se dirigeant lentement vers son entre-jambe.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeDim 7 Juin - 20:10

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion alla voir ses camarades. Suite à cela ils revinrent tous ensemble pour le reste de l’entraînement. Quelques uns allèrent voir Parker pour lui parler de la soirée d’hier tandis que Zion était avec quelques amis en train de parler des prochaines techniques

- Hey, si on gagne ... on aura le droit à une autre fête ?

Demanda l’un d’eux

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Mirza ne savait que choisir entre ses deux phases. Cependant, il était vrai qu’il était d’autant plus attentif, doux et curieux. Si cela plaisait à Saphir, ça ne pouvait que donner de bons moments

- Ça me rappelle la fois dans cette église quand tu as coupé tes cheveux. Je n’avais jamais vu un confessionnal dans un état pareille

Mirza lui présenta l’anneau et il sourit puis le regarda dans les yeux «  Tu peux te toucher, je serais ravi de te voir faire [b] » dit-il en allant s’installer devant lui





Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza se contenta d’être là pour lui. Mais c’était une bonne idée de vouloir aider les autres de temps à autres. Ou même en faire un métier cela pouvait arriver. Il se contenta de réfléchir

-[b] Nous pourrions y réfléchir, tu sais ?


Puis ils parlèrent de son métier et Iza regarda alors Dual «  Je ne suis pas si jeune. Il suffit d’un licence et 3 ans d’expérience que j’ai effectué en alternance. Je peux prétendre au titre de capitaine. Mais j’aime bien mon poste de lieutenant...  » avoua t-il alors avant de regarder ailleurs. Il devait parler de lui. Iza jeta un coup d’œil à Dual

- Tout d’abord, ça a commencé par ma mère. Je devais toujours deviner où elle cachait de l’argent, où elle passait sa journée à travers quelques indices. Mon père me demandait où l’argent disparaissait et si je ne trouvais pas, je me prenais la dérouillée de ma vie. Parce que ma mère me blâmait toujours. C’était plus facile de blâmer un enfant

Iza ne pouvait pas vraiment blâmer son père, ni sa mère. Il tapota doucement du pied «  Une fois qu’elle a compris que je ne pouvais plus être blâmé, je devais faire attention à bien cacher mes affaires. Tout peut être revendu. Mon jouet préféré, mon argent de poche, mes vêtements... mes chaussures. Puis pour faire retomber ma garde, elle m’a appris à jouer. Pour ne pas être arnaqué, il valait mieux arnaquer. J’ai commencé à gagner mon argent. J’invitais des enfants à la maison et je gagnais. J’étais fier. Puis j’ai même eu quelques amis à qui je tenais. Puis un jour ... mon meilleur ami et son frère sont venus . Puis ... plus jamais. Je n’ai jamais compris. Puis ...  »

Rien qu’en parler ça l’énervait «  Ils ont déménagé . Et j’ai reçu une lettre de mon meilleur ami à propos de mon père qui aurait violé le frère de mon ami. Au début, je ne voulais pas y croire puis j’ai remarqué des rythmes, des signes, des passions inexpliquées. Mais rien de tangible. Rien qui pourrait me faire l’arrêter. Je suis donc parti dès que j’ai pu. Je ne pouvais juste pas rester avec eux. Je leur ai demandé de me payer des études à 16 ans l’armée. C’était un bon moyen pour les deux de ne plus m’avoir autour. Ils ont fini par accepter et récolter de l’argent ... je ne sais où.  »

- J’aurais pu détester les criminels. Mais... le frère de mon meilleur ami a terminé par devenir un petit criminel. Et j’ai essayé de le suivre, de faire de mon mieux pour le faire devenir plus que le fruit d’un viol. Et j’ai échoué

Puis il soupira «  J’ai tout de même réussi à sauver d’autres personnes ...mais parfois j’ai aussi peur. Peur d’avoir un enfant et de rater  »
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3774
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 24
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeDim 7 Juin - 23:46

Spoiler:
 


Parker n'était pas contre une autre fête, si ça pouvait lui permettre de s'isoler à un moment donné avec juste Zion. Bien sur, ils devaient rester très prudent mais c'était aussi un peu excitant une relation cachée. C'était dans toutes les belles histoires.

- Oui, si vous gagnez la prochaine rencontre.

De toute façon il doutait fort qu'ils avaient besoin de son autorisation.

Spoiler:
 

Dual avait du mal à imaginer un métier dans lequel il pourrait bien aider les démunis et dans lequel il se sentirait à l'aise, à part jouer les robins des bois, mais s'il y réfléchissait avec son amoureux ...

- Vraiment? Ce serait chouette !

Dual écouta lui aussi l'histoire d'Iza en étant le moins gigotant possible. Lui aussi avait eu des moments compliqués, et finalement ils se retrouvaient avec un certain point commun. Ils avaient tous les deux un père criminel. Mais son inspecteur préféré avait réussi à brillamment s'en sortir dans la vie malgré tout. Pas comme lui qui n'avait pas vraiment de projet d'avenir.

- C'est impressionnant ! Je n'ai jamais réussi à être bon aux jeux d'argent même si j'ai essayé d'apprendre, mais je comprend que ce soit un mauvais souvenir pour toi. Mais tu n'es pas impuissant tu sais. Tu as réussi à sauver des gens, même si tu ne peux pas sauver tout le monde, c'est vrai. Et c'est si triste pour ton meilleur ami et son frère, et c'est si triste pour toi aussi. Je comprends mieux quel genre de policier tu es maintenant. Tu veux mettre les méchants derrière les barreaux pour qu'ils arrêtent de faire du mal, et les criminels pas si méchants, tu veux les sauver. je veux t'aider ! Je veux t'aider à réaliser ton rêve !

Il alla lui prendre la main.

- Par contre, je peux t'assurer que tu sera un merveilleux papa. Je suis un peu comme un enfant à charge, et regarde, tu as de moi quelqu'un de bien meilleur, tu m'as montré le droit chemin et tu me rends heureux. En tout cas, j'espère que tu e reverras un jour ce meilleur ami.

Spoiler:
 

Saphir rit à se souvenir. Ils se connaissaient depuis pas mal de temps maintenant. Quelques années. Il le connaissait presque par coeur son Mirza, mais cela il ne comptait pas le lui dire, cela le vexerait surement.

- Oui, c'était marrant.

il prit ensuite l'anneau et commença donc à se caresser à cet endroit tout en regardant Mirza et en prenant son pied. Il ne fallait jamais sous-estimé le plaisir que cela pouvait procurer à l'autre de voir son amant se donner du plaisir tout seul.

- Je suis en train de m'imaginer plein de choses cochonnes avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3735
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 23
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitimeLun 8 Juin - 2:30

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 B21d5c10

Zion avait aussi hâte d’être à la prochaine fête. C’était plus facile de se parler durant ce genre de moments. Ils s’entraîna ensuite avec le reste de l’équipe. Ça semblait toujours assez long comme ça surtout vers la fin de la journée.

Zion commençait à fatiguer alors il se mit sur le banc pendant que certains continuaient de s’entraîner et d’autres commençaient à ranger. Il s’étira un peu. Demain, c’était le voyage en bus. La plaie.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 355da110

Mirza ne pouvait pas s’empêcher d’observer Saphir. Ses mouvements, juste à regarder ces gestes indécents avec ce visage angélique «  Tu es un vrai crime  ». Il se leva pour se placer derrière lui, collant ses fesses à son entrejambes pour mieux voir par dessus cette épaule

- On enlève les mains.

Il alla poser ses mains sur l’anneau s’assurant qu’il soit bien posé puis posa un baiser sur le cou de son petit amant puis appuya sur la petite télécommande «  Comment sont les vibrations ? J’ai trois mode. Le premier ... ici le second puis le dernier. Surtout pas d’excès de joie a table  »

Il le lâcha puis lui fit un clin d’œil en éteignant la télécommande puis en lui faisant signe de se presser pour sortir. Oh, ça allait être une soirée délicieuse




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 83be1910
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 15134510


Iza tenterait donc d’y réfléchir au maximum. Cela aiderait sûrement son petit ami d’avoir un soutien moral puis à deux ça serait plus facile de trouver ce qu’il pourrait faire avec un casier judiciaire. Mais il devait avouer que ce n’était pas une mince à faire.

Iza n’avait pas l’impression d’avoir réussi. Son père devait toujours s’en prendre à des innocents et sa mère devait sûrement avoir vendu plus de la moitié de ses affaires dans ces jeux d’argent. Il se sentait démuni et il y palliait en faisant du sport, un bon travail et en aidant les autres.

- Je n’ai pas l’impression ... je n’ai jamais pu arrêter mon père.

Iza fut un peu surpris en entendant que Dual voulait l’aider, il finit par sourire «  Alors je compterai aussi sur toi à partir d’aujourd’hui  ». Son meilleur ami ne voudrait sûrement pas le voir. Quand Dual lui assura qu’il ferait un bon père, cela lui réchauffa le cœur

- Merci... j’espère qu’un jour ... j’aurais le courage de me lancer dans l’aventure de la vie de parents

Puis il sourit «  Je suis heureux d’avoir pu te parler a cœur ouvert  ». Et ils en oubliaient presque de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 25 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou Romantica - Edition Canada
Revenir en haut 
Page 25 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26, 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: