Forum des folles du RP
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -11%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
824 €

 

 Junjou Romantica - Edition Canada

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeVen 26 Mar - 0:26

Keith était sur le point d’entrer sur scène. Cependant , il avait demandé à une de ses amies d’accueillir «  Tu dois être le beau gosse qui s’appelle Sasha ? Assieds-toi. Je suis Connie. Keith m’a demandé de t’accueillir.  »dit-elle en lui adressant un grand sourire. Rock n roll, elle comprenait bien mieux.

- Je suis la petite amie du chanteur. Bienvenu dans le groupe des non-musiciens. Ils devraient arriver bientôt


Commenta-t-elle en regardant une personne les annoncer. Quelques personnes semblèrent assez excités à l’idée de les entendre. Connie expliqua qu’ils avaient déjà leurs fans et leurs habitués. Ils arrivèrent donc et Keith ne manqua pas de chercher Sasha du regard quand il le vu, il sourit ayant l’air visiblement heureux de le voir. Puis ils commencèrent à jouer. En tant que batteur il était toujours en arrière. Cependant il ne détestait pas ça. Ça lui donnait de la place pour se donner à fond


Trois chansons après , ils finirent par remercier les fans puis Keith se pressa de descendre de scène pour aller retrouver Sasha «  Tu avais l’air magnifique de loin ! Et c’est encore mieux de près , regardes toi  » dit-il en plaquant ses cheveux en arrière

Connie embrassa son petit ami qui regarda Sacha «  Tu en as même oublié de prendre notre photos.  »

Keith secoua la tête «  Je n’ai pas oublié. Je voulais que Sacha soit dessus !  »

—-




Milo avait laissé son petit frère à une amie du lycée qui avait une petite sœur. Hugo ne devrait pas s’ennuyer aujourd’hui. Puis à présent, il travaillait le week-end dans la librairie du coin. On le laissait venir avec Hugo, mais le petit garçon devait très souvent voir ses collègues. Il devait se sociabiliser pour parler un peu plus. Cependant il était un peu fatigué en mêlant tout ses efforts. Mais il avait arrêter de dealer.

Saphir les accompagnaient. C’était un adulte, mais il n’avait pas peur de lui ayant déjà dormi chez lui. Oui, il lui faisait confiance. Milo parut étonné de recevoir quelque chose. Il observa le tableau et commença à rougir de plus en plus en observant et en écoutant son ami.

- Tu n’avais pas à faire ça ... tu sais que.. je suis ... hum

Il observa chaque représentation. Il ne comprenait pas tout mais il voyait Hugo, cette sorte de différence entre le bien et le mal. C’était profond , artistiquement parlant il ne comprenait jamais grand chose mais... là. Il arrivait à comprendre.

Milo posa sa main sur son visage «  Ce n’est pas ça. Tais-toi un peu. Ton truc est bien. C’est juste que je n’avais jamais ...  ». Comment devait-il dire ça ? Ça lui foutait la honte

- C’est mon premier cadeau d’anniversaire murmura t-il alors en gardant l’œuvre puis en la regardant ... Et je n’ai absolument rien à te donner.

Milo n’avait jamais rien reçu. Ses grands parents avaient toujours préférés envoyer de l’argent pour lui mais ses parents le prenait toujours. Son père ne connaissait sûrement pas la date de son anniversaire. Sa mère l’ignorait délibérément .

- ... il le mettrait dans sa chambre . Tu es doué. Tu devrais avoir confiance en toi


—-


Jared se tenait à ses côtés , très heureux de pouvoir passer du temps avec son petit ami. Il osa lui prendre la main et il sourit «  Peut-être que nous pourrons voir une pièce sur un prince charmant  »

Proposa t-il alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeVen 26 Mar - 3:26

Spoiler:
 

Sasha fut donc accueilli par Connie, qui avait l'air d'être une gentille fille. Il haussant sourcil quand elle le qualifia de "beau gosse", c'était ainsi que Keith le présentait ? C'était plutôt flatteur, mais pas très utile comme description, comment la petite amie du chanteur avait-elle réussit à savoir qu'il s'agissait de lui ? Il s'était habillé de manière à être encore plus rock n roll que d'habitude, mais c'était le cas de beaucoup de monde dans ce bar.

- Merci pour l'accueil. Alors ils sont un peu connu dans le milieu ?

C'était plutôt impressionnant. Sasha commanda un verre de limonade, il n'avait pas l'intention de commander beaucoup d'alcool. Ensuite on leur annonça l'arrivée du groupe et il s'installa donc tout en ayant l'air curieux de voir Keith jouer. Ce dernier lui adressa un sourire et il le salua de la main en réponse. il écouta ensuite la musique, elle était vraiment bien, et il se concentrait évidemment essentiellement sur la façon de jouer de l'infirmier. Il jouait super bien. Il n'entendit pas les trois chansons passées. Keith le rejoignit bien vite pour le complimenter de nouveau.

- C'est plutôt moi qui devrais te dire à quel point tu étais beau avec ta batterie. Tu étais éblouissant, lui affirma t'il en lui ébouriffant un peu les cheveux.

Ah. Il le voulait sur la photo. Pas sur que cela plaise aux autres membres du groupe, et puis il n'était vraiment pas fan des photos, mais comment refuser devant l'air si mignon de Keith ?

- Si ça ne dérange pas ...

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis sourit à son tour. La sortie était vraiment agréable, cela faisait un petit temps qu'il n'avait pas eu de rendez-vous. Toute l'agitation causée par les différents incidents étaient retombées, et désormais tout était bien plus calme pour eux.

- Il y aura peut-être une pièce sur Cendrillon qui sait, le taquina t'il avec un sourire.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan était heureux que Milo arrête de dealer. Il aurait aimé pouvoir être aussi courageux, mais il ne pouvait pas arrêter de se prostituer, lorsqu'il essayait d'en parler à Blaise, sa gorge se nouait et il avait l'impression que son frère lui jetait un regard inquisiteur qui le décourageait. Il avait ce que Blaise lui répondrait, de toute manière. Il lui répondrait que c'est ce qu'il lui devait, qu'il devait respecter sa part du marché. Et il n'aurait pas tort. Il ne savait pas quoi exactement à quoi s'attendre en suivant Blaise mais il savait que ça ne serait pas gratuit.

Saphir était flatté d'avoir gagné la confiance de Milo. Il espérait ne pas la perdre, mais il ne leur voulait que du bien. D'ailleurs, il se retient de glousser en voyant l'adolescent rougir devant le cadeau de Duncan. Ah, il le comprenait, Lazuli pouvait parfois être déboussolant. Duncan attendait la réaction de Milo avec inquiétude, il comme il restait silencieux longtemps, il commença à s'en faire et il préféra s'excuser. Milo le détrompa alors en lui demandant de se taire et il s'exécuta, en l'écoutant alors. Il avait aimé du coup ? Oh, c'était son anniversaire aujourd'hui ? Il ne le savait pas, mais il le retiendrait pour la prochaine fois. Quelle coïncidence tout de même. Il était encore plus content de lui avoir fait ce cadeau du coup. Il afficha une mine ravie.

- On n'offre pas un cadeau pour recevoir quelque chose en retour. Et puis, tu as déjà fait tant pour moi. Je voulais faire quelque chose pour toi, moi aussi.

Il rougit un peu lorsque Milo complimenta son travail. Pouvait-il vraiment le croire ? Est-ce que sa peinture était vraiment bien ? Il avait peur qu'on trouve son travail trop simpliste, trop ordinaire. Non, il ne devait pas penser ainsi. Si son ami lui disait d'avoir confiance en lui, alors il allait essayer. Saphir les trouvait trop adorable. Il finit par se garer.

- Nous sommes arrivés. Il y a pas mal de galerie ici.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeVen 26 Mar - 17:44

Connie n’avait pas eu plus de précision, mais étrangement la description avait été fidèle sans jamais décrire le pompier. Elle aurait très bien pu le reconnaître entre mille pourtant «  Carrément. Ils ont des meet and greet de fans, cependant la plupart du groupe adorent rester underground alors pour les voir c’est toujours une chasse aux trésors  » . Cependant leurs fans étaient des vrais, alors. Mais chacun d’entre eux semblaient tout de même préférer éviter la gloire. L’amusement était bien mieux et se réunir ensemble pour jouer était une vraie joie.

Le moment passa rapidement et Keith se pressa donc d’aller voir Sasha. Il était beau comme un Dieu avec cette tenue. Il devait avouer qu’il était sous le charme. Mais il lui fit un compliment à son tour, pour une fois Keith sourit et ses amis parurent assez surpris de le voir ainsi. La guitariste le regarda puis observa Sasha d’un œil curieux.

Le chanteur quant à lui se pressa de se mettre a leur côté et Connie alla de coller à son époux tandis que la guitariste et le bassiste accompagnés d’un petit pianiste «  Allez, tous sur la photo de Keith !  ». Ils passèrent le portable à un fan qui fut ravie de tous les prendre en photos. Cela semblait habituel

Keith alla prendre la main de Sasha puis une fois la photo prise, il alla récupérer son portable et remercier le fan. La guitariste fit signe à Sasha «  Même si ses photos sont ennuyantes, il a de bonnes intentions quand il les propose. Je suis Inaya. La guitariste. Tu as Éden , qui est non-binaire , c’est notre bassiste. Il préfère les pronoms il ou iel. Le pianiste, c’est Arin. Et le chanteur Auguste. Si quelqu’un t’embête ou même un fan te cherche. Dis-le nous  »

Éden se pressa rapidement auprès de Inaya «  T’as vu comment Keith a sourit à ... il avait raison. T’es vachement beau !  » avoua le jeune en le regardant de haut en bas puis en levant le pouce l’air étonné tandis que Keith revenait en montrant sa photo à Sasha

- Ça sera un super souvenir ça

Puis Arin demanda aux autres s’ils voulaient boire. Connie et Auguste l’accompagnement pour chercher les boissons. Keith demanda une boisson sans alcool. Il ne supportait pas ce genre de choses. Il avait donc demandé un verre de jus.

- Vous vous êtes vraiment rencontré dans un truc de pompiers ? demanda Éden




—-




Milo ne parlait pas de son anniversaire. S’il avait le temps d’économiser, il prévenait Hugo et ils mangeaient un peu de gâteau, sinon ça restait dans l’anonymat. Mais cette année, il supposait qu’il pouvait bien accepter son cadeau. Le cadeau de son ami. «  Tu m’as beaucoup aidé aussi. Puis ce n’est que des devoirs ..  ». Il tenait l’œuvre puis la regardait de temps à autres.

Une fois arrivée , il tapa doucement l’épaule de son meilleur ami «  Tire pas cette tête. Ça va aller, allez on sort  » dit-il en sortant de la voiture puis en allant le chercher et le tirer. Milo était toujours aussi brutale mais c’était sa manière d’être et de pousser son ami vers l’avant . S’il y en avait un, qui osait s’en prendre à lui a part lui, il lui mettrait une droite.

- Saph’ , tu t’y connais un peu ? Tu crois qu’il y a une galerie qu’on devrait voir avant ? demanda t-il en s’approchant de Saphir

Milo prit un plan pour voir où se diriger et il se tourna vers son ami Tu as des artistes dont l’art te plaisent ou pas ?  ». Il prit un stylo . Il avait fait des recherches et avait noté tout les noms et les avaient classés en fonction de leur renommée. Brute épaisse mais pas idiot.

- On leur demandera leur formation et s’ils cherchent un alternant ou stagiaire


—-


Jared sourit puis caressa sa main d’un geste du doigt «  Je préfère le mien .  » il devait avouer que leur histoire était déjà assez particulière et tendre. Il se demandait s’ils allaient trouver une meilleure histoire que la sienne
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeLun 29 Mar - 0:55

Spoiler:
 

Sacha aimait bien ce genre de groupe, qui ne se prenait pas trop la tête et dont l'égo ne grossissait pas, et qui étaient là avant tout pour jouer leur musique, pas pour la gloire. Pas étonnant que leur musique soit si cool et populaire. En tout cas, il n'aurait pas imaginé que Keith soit si connu. Il était assez admiratif. Cela se renforce quand il l'écouta jouer. Son petit ami vient ensuite le voir, et ils échangèrent des compliments respectifs. Il ne pensait pas lui faire autant plaisir, mais ce n'était pas une mauvaise chose. Il se demandait tout de même pourquoi tout le monde le regardait avec tant de curiosité, lui était habitué à voir Keith sourire. Il fit donc un petit sourire gêné.

Vient ensuite le moment de la photo. Bon, ce n'était pas bien grave, Sacha savait qu'il allait devoir s'y habituer, et ce n'était pas si horrible en soi, juste un peu gênant au début, surtout qu'il était inclut dans le groupe sans avoir l'impression de l'avoir vraiment mérité. La guitariste prit ensuite la parole.

- Enchanté, je suis Sacha. Et je sais qu'il n'a pas de mauvaises intentions. Je survivrais.

Il essaya de mémoriser tous les prénoms, mais il n'était pas très fort pour retenir les prénoms. Par contre il n'oubliait pas facilement les visages. Le dénommé Eden le prit ensuite un peu au dépourvu. Ils étaient tous si décomplexés, il n'avait plus l'habitude de ce genre d'ambiance. Il passait tellement de temps avec Naomi ou à sauver des vies qu'il en était devenu trop sérieux et responsable.

- Oh, heu, merci. Vous êtes tous très doués dans votre groupe.

Il sourit ensuite à Keith et regarda la photo. Elle était effectivement réussie, et il était content de pouvoir lui offrir un souvenir. Il resta lui aussi sur des boissons non alcoolisée, même s'il se laisserait peut-être tenté par un cocktail un peu plus tard.

- Oui, Keith était attiré par nos uniformes alors il est venu m'interroger sur le métier de pompier. Et finalement, nous nous sommes plu.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis avait toujours l'impression de fondre face à Jared, particulièrement lorsque celui-ci lui faisait ce genre de déclaration. Qui y aurait été insensible ? Une pièce de théâtre sur Cendrillon ne ferait jamais aussi bien que ce qu'ils avaient vécu ensemble, c'était certain.

- Tu as raison. Tu aimerais voir quel genre d'histoire ?

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan était très heureux d'avoir pu lui offrir cette surprise imprévue. Il avait pu lui faire plaisir. S'il pouvait lui apporter un tant sot peu de bonheur et de joie, alors il avait l'impression d'être un minimum utile. Ça faisait du bien de ne pas être un boulet. Milo ne l'aidait pas que pour ses devoirs. Il avait changé sa vie sans s'en rendre compte.

- Tu es génial Milo ! J'espère qu'un jour tu le verras.

Il revint un peu timide et peureux lorsqu'ils arrivèrent à destination, alors heureusement que Milo était là pour le brusquer un peu. Il fut donc tiré hors de la voiture et il prit un sac avec quelques une de ses oeuvres, en étant très nerveux. Saphir était content que Milo lui pose la question.

- Je connais un super endroit pour commencer. Je crois que vous connaissez la personne que nous allons voir, mais je peux vous garantir que vous ne serez pas déçu.

Duncan se demandait qui ils allaient voir. A la question de son ami, il se mit à réfléchir. Il s'y connaissait un peu dans les différents courants mais il n'avait pas vraiment de noms d'artiste.  

- Je dirais l'art abstrait, et l'expressionnisme. Toutes les peintures qui font appel aux émotions ou une vision du monde. J'aime beaucoup. Oh...heu... je ne suis pas assez bon pour être un stagiaire, rougit-il doucement.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeLun 29 Mar - 23:52

Le reste du groupe restait étonné. Connie se demandait si Keith était au courant. Sûrement pas, cependant cela viendrait. Et c’était à son ami de le faire. Éden pensa aux photos de Keith puis se mit à rire «  Le pire, c’est la soirée du top 3. On a toutes les pires photos, les grimaces et moments gênants. C’est devenu important pour nous aussi. avoua Éden

Puis Inaya hocha la tête «  Mais on a tous des bons jobs. Je suis coach sportive, Éden est pharmacien, Arin est encore étudiant. Tandis qu’Auguste est homme au foyer et s’occupe de ses enfants pendant que Connie travaille »

Éden regarda son ami en entendant l’info «  L’uniforme... tu as choisi ton futur à cause d’un uniforme.  »

- Mais je n’avais pas tord au final. J’ai trouvé Sasha. D’ailleurs, je porte aussi un uniforme maintenant. Moins sexy mais c’est un uniforme

Éden rigola un peu puis Arin arriva avec les boissons et donna à chacun sa part puis il tendu sa main à Sasha puis le salua «  Merci de prendre soin de Keith. On en pouvait plus  » les autres se mirent à rire et Auguste soupira

- J’en connais un qui ne pourra plus jouer la nounou quand on veut sortir commenta le chanteur

Connie sourit à son époux «  On appelées une nounou tout simplement. Keith était très gentil de le faire. Mais en tout cas vous faites un beau couple. Très rock , je respecte. D’ailleurs c’est ta vraie couleur Sasha ? T’es cheveux sont trop beaux ».

- Ce n’est pas la seule chose belle chez lui précisa Keith en buvant tranquillement

Inaya l’observa alors puis lui donna un petit coup de coude «  C’est la première fois que tu nous présentes quelqu’un alors je veux bien y croire ». Keith adressa un petit sourire a la jeune femme qui leur fit signe. Elle alla se diriger vers une personne au fond de la pièce.






—-




Milo ne savait jamais comment se tenir ou répondre à de tels choses. Les compliments ne venaient que de ses notes, quand il en entendait, il ne pouvait que douter des paroles des autres. Mais son meilleur ami n’était pas un menteur «  Ne ...  ». Il allait le repousser mais il était heureux d’entendre ce genre de choses

- Pareil pour toi , j’imagine

Le petit libraire lui faisait confiance. Une personne qu’ils connaissaient tout les deux. Blaise ? Pas lui... il était pas peintre hein ? Il l’aimait bien mais il l’imaginait mal supporter le rêve de son ami. Alors il était curieux , il hocha la tête «  On te suit. » puis quand son ami dit ne pas être assez bon il lui dit une pichenette

- Si tu te critiques encore une fois, ça va mal aller. Compris ? Pour être stagiaire, il faut juste de la volonté. Ok ? Puis Saphir doit avoir un ami là-bas . Il pourra peut être t’aider

Il prit certains des sacs de Duncan dans sa main gauche puis attrapa une de celles de Duncan «  Tu peux la serrer un peu si t’es stressé mais tu t’arrêtes direct devant les pros. Tu dois avoir l’air sûr de toi. C’est ok d’avoir des doutes. Moi aussi j’ai peur des fois. Mais je suis là malgré tout


—-


Jared réfléchit «  Un peu d’humour ? Ça serait bien de pouvoir voir ton sourire. Mais je risque de ne plus regarder la pièce. ” puis il sembla hésiter

- Tu as un peu reparlé à ta famille depuis la sortie de l’hôpital ?

Il essayait de parler à son père mais il avait du mal à lui parler de son envie de changer de matière principale . Un peu compliqué d’en parler à une personne si passionnée
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMer 31 Mar - 2:41

Spoiler:
 

Sacha se demandait ce qui avait bien pu se passer à cette soirée du top 3, mais c'était normal qu'il ne partage encore beaucoup d'anecdote et de souvenir avec Keith, ils n'étaient pas ensemble depuis très longtemps. Il apprendrait à le connaitre de mieux en mieux au fur et à mesure du temps.

- Les photos sont plutôt cool pour avoir des souvenirs, c'est vrai.

Effectivement, ils avaient tous l'air de pouvoir subvenir à leur besoin, tant mieux, c'était sans doute pour cela qu'ils jouaient aussi bien, ils n'avaient pas pour objectif de se faire de l'argent. Sacha raconta l'anecdote de l'uniforme. Lui aussi cela lui avait semblé fou au début.

- C'était à la fois incongru et charmant. D'ailleurs, je ne trouve pas que ton uniforme est moins sexy que le mien, lorsque je serais malade, je serais bien content d'avoir un infirmier à mes côtés pour prendre soin de moi.

Il serra ensuite la main d'Arin. Ah bon, Keith était si difficile que ça ? Il avait toute une face cachée de son petit ami à découvrir. Il s'intéressat ensuite à Connie et au chanteur.

- Vous avez un enfant ? J'ai moi-même une fille. Elle est très mignonne. Et pour mes cheveux, il s'agit vraiment de ma couleur naturelle, je ne saurais pas dire pourquoi, cela fait partie des mystères de la vie. Merci en tout cas, je les aime bien aussi.

Sacha adressa un sourire à Keith lorsque ce dernier le complimenta de nouveau. Décidément, il avait l'impression d'être un prince ce soir. Ce n'était pas déplaisant. Il continua de discuter un peu avec tout le monde, ça faisait du bien de faire de nouvelles rencontres.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis rigola à la réponse de Jared, mais il rougit également. Jared disait parfois des choses si spontanées que ça ne pouvait qu'avoir de l'effet sur lui.

- Tu es fantastique. Je m'en voudrais de te déconcentrer.

Ah, sa famille. C'était toujours compliqué, mais Alexis arrivait à en parler avec son petit ami. C'était déjà une bonne chose de son point de vue.

- Je n'ai jamais eu de problème avec mon oncle, même s'il a parfois du mal à s'intéresser aux problèmes des autres, il a accepté de m'accueillir chez lui lorsque j'en avais besoin. D'ailleurs, j'ai reçu des nouvelles de ma tante récemment. Ma tante est une perle, j'espère que tu pourras la rencontrer un jour. Elle était inquiète pour moi après avoir entendu ce qui nous est arrivé, et elle aimerait bien diner avec moi. Quant à mon frère ... je suis toujours tendu et fermé quand il est là, mais en vérité, c'est surtout de ma faute, car je sais qu'il fait des efforts avec moi et qu'il est le seul de ma famille proche a vouloir garder des liens avec moi, même si je vois ma soeur une fois de temps en temps quand je rend visite à mes neveux. Pour en revenir à mon frère, il a tendance à m'agacer car il me rabaisse toujours, mais il ne le fait pas consciemment, et il essaye de me comprendre. Je lui suis reconnaissant pour ça.

Il adressa un sourire à Jared pour le rassurer, il ne comptait pas être triste à leur rendez-vous. Il alla lui prendre la main : << Et toi, comment ça se passe avec ton père ? >>

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan ne se serait pas vexer d'être repoussé, il commençait à comprendre comment fonctionnait Milo. Mais il était très heureux de voir que son ami avait l'air d'avoir apprécié sa remarque, parce qu'il le pensait vraiment sincèrement.

- Oh, moi je ne sais pas, mais toi c'est une certitude, affirma t'il de nouveau.

Milo risquait d'être surpris. Ce n'était bien évidemment pas Blaise, qui n'était au courant de rien. Duncan savait que s'il lui en parlait, il ferait tout pour le décourager. Il considérerait que cette histoire ne serait qu'une perte de temps, car Duncan continuerait de travailler pour lui. Le jeune garçon ne savait plus si c'était vrai ou non. Allait-il vraiment continuer comme cela toute sa vie ? Avait-il le choix ? Pouvait-il y faire quelque chose ? Duncan reçu alors une pichenette et il grimaça un peu.

- Mais c'est effrayant d'être stagiaire, et puis ... ce sera dur de le cacher à Blaise. S'il l'apprend, il ne sera pas content, avoua Duncan avec inquiétude et tristesse.

Il savait que c'était normal d'avoir des doutes mais il se sentait tout de même impuissant. Heureusement Milo était là pour lui serrer la main et le rassurer. Il lui sourit :

- Merci beaucoup.  

Saphir les guida jusqu'à la galerie de Mirza.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeJeu 8 Avr - 2:01

Il trouvait sa tenue d’infirmier bien moins captivante. Mais le stéthoscope pouvait faire rêver et il était vrai qu’il pourrait facilement aider son petit ami «  Tu fais un métier dangereux. Ce n’est pas une mauvaise idée un petit ami infirmier ». Cependant le compliment ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd.

Auguste hocha la tête affirmativement «  Deux petits garçons de 5 et 3 ans. De vraies petites toupies. Je dois avouer qu’ils prennent tout mon temps mais je supplie déjà Connie pour un troisième. Le premier, on l’a eu très jeune mais je ne regrette pas  » avoua Auguste

- Keith est doué avec les enfants c’est une chance. commenta Connie

Puis Keith alla prendre le bras de Sasha «  Bien, il est temps que notre rendez-vous à deux commence , non ? On se prend une table  » proposa le jeune homme sous les petits sifflements de ses amis. Keith sourit puis regarda Sasha

- De vrais animaux.

—-




Milo soupira en pensant à Blaise «  Peut-être que nous pourrions marchander. Je ne sais pas, on réfléchira à ce plan plus tard. Avant trouvons un stage  » puis il continua d’avancer avec la main de son meilleur ami dans la sienne tandis que Mirza tentait de répondre aux journalistes, fans , acheteurs ou plutôt de les éviter. C’est pour cela qu’il payait Warren. Éviter ces gens meme si ça voulait dire lui payer un billet ou 3 pour venir jusqu’ici. Warren qui faisait un merveilleux travail d’ailleurs.

Mirza de son côté était assis dans un coin de la pièce répondant de temps à autres à ceux qui arrivaient à se faufiler jusqu’à lui puis il dessinait. Travaillant encore sur l’œuvre de Saphir. Il l’aurait bientôt terminé à ce rythme là . Il pourrait s’occuper des couleurs

Il le chercha d’ailleurs du regard. Il devait venir accompagné d’ailleurs





—-


Jared comprenait ce que c’était de vivre dans l’ombre de son frère. Néanmoins, le sien avait tout de même remarqué qu’il existait et qu’il n’avait pas à suivre le chemin de leur famille. Au final, il réfléchit «  Tu as déjà eu une conversation avec ta famille à ce propos ? Enfin, c’est déjà bien que ton oncle et ta tante s’en rendent compte  »

Jared soupira quand son tour vint «  Il veut que je sois docteur. Me voir passer près de la mort, l’a fait réaliser que son dernier enfant devait absolument devenir médecin et avoir des enfants. On passe notre temps à la synagogue.  » soupira le jeune homme en sortant ses tickets

- Ma mère tente de lui parler un peu d’homosexualité mais lui ... il ne comprend aucune allusion


Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeVen 9 Avr - 11:05

Spoiler:
 

Sacha ne trouvait pas non plus sa tenue particulièrement excitante, mais il pouvait comprendre ce qui pouvait être interessant. Et un petit ami qui pouvait le soigner en cas d'urgence, ce n'était jamais une mauvaise chose. Il allait tout de même faire son maximum pour ne pas avoir besoin de ses services.

- Et toi, qui veillera sur toi ?

Trois enfants. Sacha avait déjà assez de travail avec Naomi, même si elle était adorable et pas très difficile. Il avait de la chance. Il avait également pu déjà constaté les talents de Keith avec les enfants, c'était une de ses meilleures qualités à ses yeux.

- Effectivement, il est très doué avec eux.  

Ah, leur rendez-vous. Il avait totalement raison. Sacha adressa un signe de la main aux autres membres du groupe puis il suivit son petit ami sous les sifflements.

- Ils ont surtout l'air d'être heureux pour toi. Ce sont de bons amis.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis ne savait pas si une "conversation" à proprement parlé était possible avec sa famille. En tout cas, pas avec son père ni avec sa soeur. Son frère et sa mère avaient du mal à comprendre. Mais oui, il était déjà heureux que son oncle et sa tante soient bienveillant. Surtout sa tante, heureusement qu'elle avait été là durant son adolescence.

- Disons qu'ils m'ont déjà clairement fait comprendre ce qu'ils pensait de moi. Mais ce n'est pas grave, je m'en suis remis tu sais.

Il grimaça quand Jared parla de son cas. Ah, le fait que son fils ait frôlé la mort semblait avoir encore plus donné envie à son père de le modeler à son image, plutot que l'effet inverse. Heureusement que la maman était de leur coté, même si cela ne semblait pas beaucoup aider. Il alla lui prendre la main.

- Courage. Nous réussirons à lui parler, ensemble.

Enfin, il espérait.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan n'était pas aussi convaincu que Milo. Ce dernier semblait avoir de la sympathie pour Blaise, mais Duncan n'était pas sûr qu'il soit conscient de toutes les facettes de son frère d'adoption. Il n'était pas facile de négocier avec Blaise. Et il n'était pas du genre à se montrer gentil sans rien en échange, surtout quand ça le concernait. Il avait du mal à être optimiste à ce propos.

- D'accord ...

Ils débarquèrent ensuite dans la galerie. Duncan ne le repéra pas tout de suite Mirza, ce fut Saphir qui les mena jusqu'à lui en adressant un signe de la main à son client peintre. Le jeune homme se crispa immédiatement et Saphir lui adressa un sourire rassurant.

- Ca va aller. Ceci est un rendez-vous professionnel. Il ne vous fera rien du tout.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeDim 11 Avr - 3:31

Keith n’était pas habitué à ce qu’on lui pose cette question. Il regarda Sasha et lui adressa un sourire chaleureux «  Toi, bien sûr. »le rouquin semblait sur de lui. Ses amis ne pouvaient s’empêcher de se regarder entre eux avec des petits airs étonnés ou des sourires pour certains

Keith avec une grande famille, les enfants c’était le quotidien. Puis ils parlèrent de leur rendez-vous, et ils s’éloignerent. Le rouquin hocha la tête «  D’ailleurs à ce propos. Je préfère te le dire maintenant.  » il avança avec lui puis soupira. Il savait que ça faisait fuir beaucoup de personnes

- Mon dernier petit ami s’est suicidé. C’était il y a quelques années, mais je préfère le dire avant de débuter une relation sérieuse. Cela peut poser problème à certaines personnes. C’est pour cela que les amis sont surpris. Ils n’ont jamais eu l’occasion de rencontrer quelqu’un d’autre

Il soupira alors après avoir dit tout cela «  Mais cela fait trois ans et j’ai pris le temps qu’il fallait pour m’en remettre. La seule manie que je garde, c’est de faire des photos. J’aime beaucoup les souvenirs  » . Il n’avait jamais eu l’occasion de le faire auparavant. Cependant ça ne devait pas être le centre du rendez vous mais cela devait être un thème important

- Je ne suis pas très chanceux comme tu as pu le voir entre les meilleurs amis et mes relations



—-




Milo ne remarqua pas le peintre, trop occupé à regarder les œuvres et jeter un coup d’œil à son meilleur ami. Puis ils se trouvèrent devant le peintre et Milo se mit devant son meilleur ami déjà prêt à insulter le peintre mais ce dernier leva les mains en l’air

- Je ne vous toucherai pas. Bien, je suis Mirza. Je suis un artiste en vogue et j’ai cru comprendre que l’un de vous appréciait beaucoup l’art

Milo était encore sur ses gardes , il jeta un coup d’œil à Saphir puis au peintre «  Vous ne nous ferez rien  » demanda le petit avec un air rebelle mais le peintre l’assure encore une fois. Milo ne paraissait pas serein, il n’aimait pas ce genre de personnes. Cela le faisait se souvenir de la nuit avec Duncan... Duncan, ça ne le stresserait pas trop de voir cet homme. Il se tourna vers son ami «  Tu veux lui parler ? Tu peux dire non et je peux même le frapper au tibia  »

Mirza observa celui aux yeux vairons. Ses yeux étaient tout de même si surprenant. Quand le petit chat , le remarqua, il le foudroya du regard «  Nous regarde pas comme ça , je parle a Duncan. Pervers. Je te pardonne pas l’autre fois.  »







—-


Jared se demandait s’il oserait un jour. Ça le déprimait un peu, mais la main de son petit ami le rassura. Pour une fois qu’ils n’étaient pas dans l’enceinte de la fac, ils pouvaient s’embrasser alors il alla poser un baiser sur ses lèvres quand une petite exclamation le coupa dans son mouvement

- Jared ?

Il se tourna vers la voix qui était celle de sa mère, accompagné de son père visiblement pétrifié devant la scène. Jared se mit à rougir de manière instinctive

- Maman ?! Papa ... vous vous venez voir une pièce

La mère secoua la tête puis donna un coup de coude à son mari toujours pétrifié «  Nous sommes aller voir ta tante. Elle voulait de tes nouvelles  ». La mère sourit à Alexis s’approchant de lui pour tenter de lui demander de ses nouvelles mais le père sortir enfin de son silence

- Jared. Qu’est-ce que ... c’est que tout ça ? Est-ce que c’est le choc et ...

Jared secoua la tête négativement «  C’est Alexis. C’est le garçon que j’ai.. ». L’époux laissa échapper un rire de désespoir en regardant les deux blonds côte à côte. Jared préféra sortir de la file, il ne voulait pas plus attirer l’attention.

- Le sang de mon sang. Qu’allons-nous faire ... commença à sangloter le père

La mère parut étonné , légèrement ému de la tristesse de son époux «  Ils sont juste amoureux. Ne fais pas pleurer Jared.  ». Jared sentait son cœur battre so fort dans sa poitrine. Il n’osait pas toucher son père. Il gardait ses bras croisés tandis que son père alla s’asseoir sur une marche d’escalier. Pourquoi se sentait-il si horrible ? Comme s’il avait commis une erreur.


Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeLun 12 Avr - 3:35

Spoiler:
 

Sacha rougit légèrement devant tant de certitude et de confiance dans la réponse de son petit ami. Cela ne pouvait que lui faire plaisir, mêmes cela lui mettait également un peu la pression. Il allait faire de son mieux : << J'espère ne pas te décevoir >>

Il savait que les enfants n'effrayaient pas Keith, c'était une bonne chose. Ils s'éloignèrent ensuite pour leur rendez-vous et son incroyable musicien lui révéla un peu plus de son passé. Le pauvre, il n'avait vraiment pas eu une vie facile. Il alla lui prendre la main et la serra délicatement. Il comprenait effectivement mieux d'où venait cet entrain pour les photos.

- Je comprends. Ce ne me donne pas envie de fuir. Au contraire, j'ai encore plus envie de rester à tes côtés. Ne t'en fais pas, je veillerais sur toi. Et nous ferons autant de photos que tu en as besoin. Ça nous fera beaucoup de jolis souvenirs à montrer à Naomi lorsqu'elle sera plus grande. Moi non plus, je n'ai jamais été très chanceux en amour.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis était content de pouvoir le rassurer. Il était lui aussi heureux qu'ils puissent se voir en dehors de l'université. Là-bas Jared avait inconsciemment peur de la présence de son père. C'était naturel bien sur, Alexis comprenait, mais c'était chouette de pouvoir se détendre. Il profita du baiser, et ne s'était ainsi pas attendu à une telle rencontre dans ses lieux. Que c'était ironique. Voilà qu'ils étaient confrontés au cauchemar de Jared en personne. Que pouvait-il faire pour aider ?

Il était lui-même figé, presque paralysé. Il avait l'impression de revenir un petit garçon pris en faute, et ce genre de regard confus et choqué le perturbait fortement. Il avait l'impression de ressentir une compression sur sa cage thoracique. Il suait et son coeur battait très vite. Alexis ne devait pas perdre pied et perdre ses moyens. Il devait être fort pour Jared, il devait être là pour lui. Allez, il pouvait le faire. Il adressa un sourire à la mère. Il prit ensuite une bonne inspiration, et il alla s'assoir à deux mètres du père, histoire de ne pas être trop proche non plus.

- Cela vous parait si anormal ? Si contre-nature ? Cela vous semble amoral ou mal ? Etes-vous en train de vous demander si nous serons condamner à l'enfer éternel pour ça ? Sachez que quelle que soit vos pensées, ce sont des questions et des réflexions que nous aussi, nous nous sommes répétés en boucle. Nous sommes également passés par là. Et la première pensée qui viendrait à l'esprit de quiconque est "c'est normal d'être choqué et de réagir ainsi " mais en fait ... ce n'est pas normal. Cela ne devrait pas être difficile d'en parler. Nous ne devrions pas avoir honte de ce qu'on est ou de ce que nous voulons devenir. De la personne qu'on aime. Nous sommes normaux.  Pourriez-vous imaginer ne pas aimer votre femme ? C'est pareil pour nous. Aimez-vous qu'on vous observe et qu'on chuchote à votre approche ? C'est pareil pour nous.  Nous sommes ... exactement comme vous. Deux personnes qui s'aiment, c'est tout. Cela devrait être aussi simple que cela.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan avait peur de Mirza. Il avait peur de presque tous ses clients a vrai dire. Parce qu'ils lui faisaient toute ces choses ... parce qu'il était obligé. Mais il avait confiance en Saphir. Et il voulait saisir sa chance, après tout le courage que Milo avait essayé de lui insuffler. Son ami le protégeait encore, en ce moment même. Parce qu'il était trop faible, un incapable. Alors pour une fois, rien qu'un fois, il allait prendre son courage à deux mains. Même si c'était difficile. Il lâcha donc la main de Milo.

- Merci de m'accorder de votre temps. J'aimerais un... un avis professionnel sur mes ... oeuvres.

Bon, cela manquait un peu d'assurance, et il regardait le mur à coté du coin de l'oeil plutot que vraiment regardé Mirza en face, mais au moins il avait réussi à prendre la parole sans trop fourché. Lui n'en voulait pas au peintre, il avait payé pour les services qu'il avait obtenu. Ce n'était pas comme s'il avait profité d'eux sans vergogne. Duncan lui tendit donc quelques toiles. Il n'était maintenant plus caché derrière Saphir ou Milo, même s'il se faisait encore tout petit.

Les oeuvres de Duncan étaient assez variées. Il y avait quelques sculptures. L'une était une sorte de monstre difforme mais qui n'était pas effrayant, plutot triste, on avait l'impression qu'il pleurait. Une autre était une sorte d'ange protecteur avec des ailes de papillons et des yeux vairons. Saphir se doutait de ce qu'il représentait aux yeux de son ami. Duncan avait également apporté quelques toiles. L'une représentait un arbre qui était dépourvu de feuille sur le coté droit, avec des feuilles d'automne au pied de l'arbre, alors que le coté gauche était comme un arbre feuillu de printemps, avec des fleurs à la place des fruits. Des oiseaux et des papillons virevoltait d'un coté, des flocons et le vent de l'autre. La mort et la renaissance. La douleur et la force de s'épanouir de nouveau. Une métamorphose. Un cycle. Duncan avait songé à tout cela en peignant.

Une autre représentait une sorte d'homme taureau, un minotaure, qui avançait corne en avant dans une sorte de couloir dessiné en cubisme, avec une couche de couleur différente en fonction de son avancée, pour finir par arrivé devant un cadrant de porte déformé et penché. Derrière la porte a moitié fermé, on pouvait deviné un lit, mais rien d'autre n'était discernable dans l'obscurité qui régnait. La violation d'une intimité. La peur de l'attente.

Encore un autre tableau, tout aussi significatif aux yeux du lycéen. Peut-être celui qui représentait le plus son lui intérieur, d'une certaine façon. Au milieu du tableau, une forme recroquevillé, roulé en boule.On pouvait deviné un enfant. Des ronces l'enchainait tout entier. Il était entouré par l'obscurité, et des milliers et des millers de yeux et de sourire terrifiants, dessinées en blanc sur un fond noirs, donnant un sentiment d'oppression. Les traits avaient été peints de sorte que cela ne soit pas tout à fait net, que cela reste un peu flou car l'enfant recroquevillé ne voulait pas regardé, et que les différents yeux n'avaient pas de visage identifiable. L'enfant était tout de même protégé par une sorte de barrière protectrice qui formait comme un bouclier vaporeux autour de lui, un mélange de bleu et de jaune qui représentait une forme humaine sans que cela soit très distinct. Cette présence semblait veiller sur l'enfant et le bercer. La lumière d'un phare dans l'obscurité. Sa peur la plus profonde. Le regard des autres. Ses chaines. L'espoir qu'il devait garder.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMar 13 Avr - 0:57

Keith en voyant Sasha rougir, il ne put s’empêcher de l’admirer. Il était vraiment si gentil et beau, ses réactions étaient toujours sincères. Il appréciait beaucoup cet aspect de lui. Il savait que les couples qui roucoulaient étaient ennuyant à mourir, mais c’était difficile de ne pas le faire étrangement. Lui qui adorait charrier Alexis

Puis ils parlèrent de son ancien petit ami. C’était des choses qui arrivaient, ça lui avait pris du temps de se lancer de nouveau dans quelques choses et quand il l’avait fait, certains avaient mis fin à des débuts d’intérêt. Ils avaient peur ne pas être aussi important à leurs yeux que le défunt. Il eut un peu peur de le dire à Sacha. S’il disait non ...

Keith en sentant sa main sur la sienne, il le regarda. Il aimait la maturité dont il était empreint. Le rouquin en entendant Sacha se projeter, rougit un peu «  Et je suis un très bon photographe  ». Il fit un petit carré avec ses doigts regardant Sasha à travers

- On sera chanceux à deux alors .

Lui dit-il en lui faisant un clin d’œil «  Mais merci de bien vouloir rester à mes côtés.  »


—-




Milo se souvenait que cet idiot avait fait pleurer Duncan, alors il comptait le protéger. Puis d’un seul coup, son ami alla demander conseil au pervers de service. Il décida de laisser Duncan agir comme il le désirait. Mirza commença à observer le différentes toiles et sculpture. Il n’était pas très sculpteur alors il les toucha, les observa puis tourna la tête ver l’adolescent

- Je vais contacter ma meilleure amie. Son époux est un sculpteur. Je ne suis pas un sculpteur

Le peintre se pencha vers les peintures et les observa d’un œil curieux. Beaucoup de signification, il pouvait le voir. Étrangement, cela lui rappelait ses premiers tableaux. C’était encore maladroit sur certains traits. Maladroit ? Non, plutôt pudique. «  Tu as du talent. Cependant, le talent ne suffit pas. Ce que raconte un tableau est tout aussi important et ... tu as de la chance. Tes tableaux sont profonds. Cependant tu ne prends pas de cours. Ça se voit que tu pourrais être meilleur  »

Il indiqua quelques endroits où la perspective pouvait être retravaillé «  Tu veux en faire ton métier ? Et combien de temps dessines tu dans la journée ?  ». Milo décida de rester calme et de ne pas trop se montrer protecteur.
Il devait rester calme et les laisser

En plus, il ne comprenait rien aux œuvres même s’il les trouvait belles.







—-


Jared ne savait pas que dire, comment se tenir. Que faire pour consoler son père. L’homme écoutait d’une oreille distraite les explications «  Vous n’avez pas d’enfants, vous ne pouvez pas comprendre » continua le pauvre homme en séchant ses larmes de sa manche. Il regarda quelques instant Jared avant de mettre ses mains sur son visage

- J’ai déjà perdu un fils et je perds le second. commenta t-il

La mère alla s’asseoir près de lui «  Ne penses-tu pas que Jared peut vivre comme il l’entend. Nous lui avons imposé un train de vie si longtemps. Être gentil et calme, ne pas déranger son frère , ne pas trop faire de bruits, ramener des bonnes notes pour ne pas nous préoccuper. S’il veut pour une fois courir après ses rêves ...  »

Le père posa sa main sur celle de sa femme puis regarda Jared «  Si c’est parce que nous t’avons trop négligé. Nous ferons attention à toi à présent  ». Jared secoua la tête négativement puis regarda ailleurs

- Je... je n’avais jamais aimé avant Alexis. Ce n’est pas que j’ai été détourné. Je ... j’aime vraiment

Il fut couper par son père qui regarda Alexis «  Je vous en supplie. Rendez nous notre fils. S’il faut, je peux mettre le prix ou même vous assurer votre diplôme sans faire le moindre effort »

Le jeune Jared s’avança «  Papa. Je t’en prie arrête ... Tu d... »

- Dis moi que tu n’as rien encore fait avec lui



Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMar 13 Avr - 2:38

Spoiler:
 

Sacha n'avait pas l'intention de rivaliser avec un mort. Il aurait la place que Keith désirerait dans son coeur, et cela lui suffisait amplement. Pas besoin d'être le premier ou le meilleur, juste d'être présent. Il avait déjà eu le temps de savoir qu'il comptait pour son rockeur. La maturité du pompier était probablement sa plus grand qualité. Devenir papa lui avait apporté une certaine sagesse, en tout cas c'est ainsi qu'il le percevait. Il appréciait la sensation de leur deux mains jointes.

- Je vois que tu es un homme avec beaucoup de talents et de facette. C'est très attirant tu sais. Et je devrais te remercier aussi, beaucoup de mes prétendant(e)s ont fui pour moi aussi.

Il lui rendit son clin d'oeil : << Nous serons chanceux ensemble. Cela me parait bien. >>

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis était un peu pris au dépourvu devant ses larmes. Il ne savait pas trop comment réagir. Peut-être que le père avait raison et que certaines choses n'étaient compréhensible que pour les parents mais ... le médecin ne connaissait pas sa vie non plus.

- Je n'ai pas d'enfants. Mais j'ai été enfant, et j'ai eu des parents.

Pas "j'ai" mais bien "j'ai eu". Heureusement que la maman était là pour soutenir son mari et prendre un peu le parti de son fils. Alexis n'avait pas imaginé que cette révélation prendrait une telle ampleur. jared devait se sentir tellement mal, et pourtant, il arrivait à faire face à son père. Il osait lui dire qu'il était amoureux de lui. Il était vraiment si courageux. C'est alors que le paternel se tourna vers lui pour le supplier. Et c'est là qu'Alexis ressentit comme un coup de poing dans le ventre, si violent qu'il en suffoquait. Personne ne l'avait agressé. Personne ne s'était énervé. Mais il avait quand même la sensation d'avoir été poignardé. Il sentait que ses mains se mettaient à trembler, alors il les cacha sous ses jambes. Un étau se formait dans sa poitrine. Sa vue se troublait légèrement.

Il entendait la voix de ses parents, derrière une porte entrouverte : << Devrions-nous vraiment l'envoyer là-bas ? Que vont penser les voisins ? >>, << Ce serait encore pire s'il restait avec nous ... il nous a suffisamment couvert de honte. Plus vite il partira, et mieux je me porterais. Je n'ai plus aucune attente envers ce gamin. C'est un poids mort. Je n'en veux pas chez moi >>. Il avait l'impression de revivre ce moment. Un moment de rejet. On voulait l'écarter, se débarrasser de lui. L'oublier dans un coin. C'était une sensation horrible. Il détestait la ressentir. Alexis était encoure sous le choc de telles paroles. Elles faisaient vraiment mal. Il posa la main sur son coeur et serra ses vêtements. Respirait-il encore ? Il ne savait plus.

- C'est écoeurant. Ce que vous venez de dire est ... vraiment écoeurant. Bien plus écoeurant que tout ce que nous pourrions être à vos yeux. Et surtout, cela ne changerait absolument rien à ce que votre fils ressent. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut acheter. En aucune façon., répliqua t'il avec des trémolos dan la voix.

Horrible. Abject. Humiliant. Ignoble. Insultant. Horrifiant. Tellement de synonymes lui venait en tête, mais c'était surtout cette sensation de nausée qui prédominait. Alexis était en colère. Il avait mal. Il était avant tout blessé par de tel propos.

- Vous voulez récupérer votre fils ? Alors méritez-le. L'admiration d'un enfant se gagne. Et elle peut également se perdre, ajouta t'il avec un peu plus de colère cette fois-ci.

La déception n'était pas le propre des parents. Un enfant pouvait aussi être amèrement déçu. Alexis se força à s'arrêter là. Il n'était plus en état d'avoir une discussion saine et posée. En l'état actuel des choses, cela ne servait rien. Et puis, il sentait ses forces l'abandonner. Il voulait juste s'enfuir loin, le plus vite possible. Ce genre d'épreuves, il avait suffisamment donné. Seulement, cela devait être encore plus dur pour Jared. Pour lui, il devait tenir encore un peu. Il se tourna donc vers la maman, plus ouverte à la discussion.

- Désolé, je... je ne me sens pas très bien. Pouvons-nous reporter cette discussion à plus tard ? Je pense qu'il vaut mieux pour nous tous que tout le monde se calme avant de reprendre.

Alexis n'avait pas voulu se montrer virulent mais c'était sorti tout seul. Trop de mauvais souvenir qui resurgissaient, et cette sensation de compression si douloureuse et angoissante ... il agrippa avec encore plus de force la zone de son pull qui était placé juste sur son coeur. Il avait l'impression que des épines le blessait de nouveau. Il s'approcha alors de Jared et alla lui serrer délicatement la main.

- Si tu préfère rester avec tes parents, je comprendrais, mais je pense que ton père et toi vous avez besoin d'être un peu seul pour le moment. Moi aussi, à vrai dire.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan avait essayé de prendre les devants, à sa manière. Il sentait que Milo était inquiet, et il n'étai franchement pas à l'aise non plus. Mais Milo lui avait demandé de se montrer solide devant les professionnels qu'ils rencontreraient, alors il essayait. Il ne s'était pas attendu à ce qu'on examine ses créations avec tant de soin, en allant jusqu'à demander l'avis d'une autre triste. Il attendit le verdict avec inquiétude, et il rougit un peu lorsque Mirza confirma qu'il avait du talent. Vraiment ? Est-ce qu'il était vraiment doué pour quelque chose dans sa vie ? Pouvait-il y croire ? Il était conscient de ses défauts bien sur, mais cela lui faisait quand même plaisir. Les questions n'étaient pas facile cependant.

- M...Merci. Oh... heu... avec mon travail, et les devoirs pour l'école, je n'ai pas beaucoup de temps libre, mais j'essaye de travailler sur mes dessins au moins une heure par jour. Trois heures le week-end, parfois quatre, selon le temps dont je dispose.

Ce n'était probablement pas assez, mais il ne pouvait pas vraiment faire plus pour le moment. Quant à vouloir en faire son métier, c'était encore très confus dans sa tête. Il manquait d'assurance, et de perspective d'avenir. Il ne savait jamais quoi répondre.

- J'aimerais bien mais ... je ne suis pas sûr que ce soit possible, pour quelqu'un comme moi.

Il appartenait à la famille Ross. C'était ainsi depuis toujours. On le lui avait tellement répété que cela s'était profondément gravé en lui. Pendant ce temps-là, Saphir alla murmurer à l'oreille de Milo : << Duncan utilise pas mal de couleur jaune et de couleur bleue lorsqu'il dessine une présence bienveillante, on se demande d'ou vient son inspiration, hein ? >> le taquina t'il malicieusement à propos de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMar 13 Avr - 3:41

Keith supposait qu’un enfant devait avoir un effet répulsif sur le marché de la drague. Il sourit «  Tant pis pour eux et tant mieux pour moi. Maintenant, tu n’es plus sur le marché  » dit-il en tapotant doucement la cuisse de Sacha comme s’il venait de conclure un bon deal

Keith garda ensuite sa main sur sa jambe puis il sourit «  Les clins d’œil quand on est aussi beau, c’est une fois par jour. Question de m’éviter une crise  ». Il finit par monter sa main jusqu’à la joue de Sacha qu’il alla embrasser une ou deux fois au lieu de l’embrasser sur les lèvres

- Oh ! Et j’ai examen à partir de la semaine prochaine. Je ne serais pas super présent , mais je passerai une fois dans la semaine pour jouer avec Naomi. J’ai trouvé des super jeux que j’ai utilisé sur ma petite sœur pour développer ses sens






—-


- Tu es très bon pour quelqu’un qui ne va pas en école d’art. Cependant avec ton niveau, tu serais accepté. Je ne te dis pas le contraire. Mais être accepté ne suffit pas, il faut se faire respecter.

Mirza secoua la tête en entendant son nombre d’heure. Ce n’était pas suffisant du tout «  Je peux très bien te faire entrer en école d’art. Avec mes contact, je n’ai qu’à montrer ton second tableau et cela pourrait t’assurer une place. Sure et je peux très bien t’offrir une alternance chez l’époux de ma meilleure ami ou bien dans mon atelier. Cependant... tu dois trouver une solution. »

Et ils se comprenaient quand ils parlaient de solution «  Je peux te donner jusqu’à la rentrée pour te trouver une école et te faire passer les examens. Mais aussi te préparer. Mais si c’est ton rêve , tu dois trouver du temps maintenant. Dans ce milieu , il n’y a pas de place pour les gens qui ne sont pas sûrs. Je viens presque du même milieu que toi. J’ai grandi dans un bordel mais j’ai eu la chance d’avoir un père avec un peu de contact. Cependant si je ne m’étais pas décidé à faire de cela mon métier, je ne serais pas là. Secoues toi. Et si tu ne peux pas passer par les écoles, commences à travailler ton réseau  »


Milo observa le tableau pendant quelques instants . Hein ? Il regarda puis rougit intensément en comprenant enfin «  Tu dis ça , mais c’est pas toi sur les tableaux de ce gars ? ” rebondit-il . Puis il regarda en direction de Duncan

- De toute façon. Je le protégerai toujours alors il peut continuer à peindre la couleur de mes yeux... quand j’étudierai. Je l’emmènerai avec moi . On vivra ensemble. Plus personne ne nous fera de mal. Même pas ton pervers de petit copain







—-


Jared passa sa main dans ses boucles blondes. Il ne pouvait pas concéder cet amour contre celui de son père. Pourtant, ses paroles tombaient sans aboutir, coupées en plein vol. Il ne pouvait pas dire qu’il n’était pas habitué. Il avait l’impression d’être assis dans un coin de la pièce, ignorée pour le bien de tous. Comme à son habitude. Sa mère essaya de le défendre, cependant aucun mots n’atteindraient son père. Rien ne le toucherait. Il était encore concentré sur le fantôme d’une famille parfaite. Celle de son fils en bonne santé, celle du plus jeune tout aussi prometteur.

Il n’était pas Elijah. Il ne le serait jamais. Jared ne voulait pas que son petit-ami soit confronté à cela. Il posa une main sur son épaule pour le soutenir mais aussi le calmer. Sa voix... Alexis parla avec sa mère qui parut désolé puis alla leur prendre les mains

- Je suis désolée. Je vais essayer de lui parler un peu plus. Je suis sure que Dieu nous a envoyé Alexis parce qu’il savait à quel pont j’avais besoin d’un second fils. Un incroyable beau fils. Je suis désolée

Elle leur lâcha les mains pour retourner auprès de son époux effondré. Jared pouvait comprendre qu’Alexis puisse vouloir être seul. Il comprenait. Il lui lâcha la main puis lui adressa un sourire «  Fais attention en rentrant. D’accord ?  » .

De son côté, il alla devant son père puis se mit devant lui et alla le prendre dans ses bras. Le serrant contre lui «  Je suis si désolé de ne pas être comme Elijah. Je sais que si j’avais disparu a sa place, cela aurait été plus facile pour vous. Mais peut-être que je suis resté pour une bonne raison. Tu ne penses pas ?  ». Sa mère ne put s’empêcher de verser quelques larmes à son tour et Jared étendu son enlacade

- Je suis si désolé. Si vous voulez bien apprendre à me connaître... peut-être que vous m’aimerez avec mes défauts. Vous savez j’aime le sable chaud ? Le clapotis des vagues . J’aime le sourire d’Alexis par dessus tout. Tenir sa main dans la sienne. Vous savez, il joue du violon. Et ... si vous appreniez à me connaître , peut être que vous pourriez apprendre à le connaître lui aussi. Vous l’aimeriez.

Dit-il en sanglotant à son tour. Si seulement, si seulement on lui donnait cette chance d’exister par lui même. Son père le repoussa délicatement puis se leva, sa mère se leva à son tour. Embrassant la tête de son fils. Le père regarda son fils «  Comment peux tu me faire ça ? Me faire perdre un autre enfant. Reviens me voir quand tu seras de nouveau toi  ». La mère le suivit et Jared resta assit sur la marche d’escalier.

Si Elijah avait été la à sa place. Cela aurait été si simple. Il explosa en larme. Exister et être accepté était peut être trop en demander. Il devait se reprendre, il ne pouvait pas pleurer comme cela. Et son sourire ? Il était si triste pourtant. Elijah comprendrait. Il pouvait bien pleurer. Pour lui, pour Elijah, son père et son amour interdit.


Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMar 13 Avr - 11:36

Spoiler:
 

Sacha trouvait les réponses de Keith plutôt mignonnes. Une possessivité charmante. Et puis il avait l'air si fier de sa prise, c'était plutôt un compliment. Il alla poser sa main sur celle qui était sur sa cuisse, et la caressa doucement du pouce.

- Je ne pensais pas que j'avais une arme si efficace. Je m'en resservirais à l'occasion, plaisanta t'il à propos de ses clin d'oeil si éblouissant pour l'infirmier. Mais tes clins d'oeil me font de l'effet aussi tu sais.

Ce genre de baiser adorable et doux était très plaisant, peut-être encore plus touchant que ceux sur les lèvres. Sacha alla quant à lui l'embrasser sur le front pour l'encourager pour ses examens. Il devait être un peu stressé quand même. Mais il était sur qu'il allait tout déchirer.

- Ne te met pas trop la pression d'accord ? Pense avant à tes études, je peux attendre. Mais c'est très gentil pour Naomi, elle sera très heureuse de jouer avec toi.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis se doutait que cela devait être difficile pour Jared. Il voulait lui aussi le soutenir mais il avait peur de se montrer trop affectueux devant son père, inutile d'enfoncer le couteau dans la plaie. Il ne voulait pas donner l'impression qu'il voulait le défier ou quoi que ce soit. Quant à la maman, elle n'avait rien fait de mal. Peut-être que par la passé elle n'avait pas suffisamment soutenu son fils, mais elle l'aimait, c'était une évidence. Elle essayait de faire passer son bien-être avant le reste. C'est ce qu'un parent devait être, selon lui.

- Ne vous excusez pas, vous n'y êtes pour rien. Je... merci, ça me touche beaucoup. Je serais ravi de vous avoir comme deuxième maman.

Jared était si compréhensif. Il était vraiment exceptionnel. Pourquoi son père n'arrivait pas à le voir ? A croire que les parents sous-estimaient toujours leurs enfants. Ou alors, ils attendaient trop d'eux. Il pensa à sa tête. Elle, elle acceptait tout le monde comme ils étaient. Un vrai rayon de soleil dans ce monde de brute. Peut-être qu'il l'appellerait tout à l'heure. Elle arrivait toujours à le réconforter. Alexis alla tout de même caresser brièvement la joue de son petit ami.

- Prends soin de toi aussi. Je t'attendrais à notre petit endroit caché, rien qu'à nous.

Leur petit café à poèmes. Là-bas, ils se sentiraient peut-être mieux. Plus en sécurité. Dans leur petite bulle. Alexis hésita un instant avant de partir, pouvait-il vraiment laisser Jared tout seul ? N'étais-ce pas cruel de sa part ? Il ne savait plus. Il finit par s'éloigner, mais il n'était pas serein et il se sentait un peu coupable. Mais il avait juste besoin de laisser passer son petit moment de faiblesse. Après, il serait assez fort pour consoler Jared. En tout cas, il l'espérait.

Après cinq minutes de marche, il décida de s'assoir près d'une fontaine et il décida d'appeler à un ami à la rescousse. Il composa le numéro de Keith. Il espérait qu'il était disponible. Jared allait avoir besoin de soutien, et ça le rassurerait que quelqu'un garde un oeil sur lui le temps que lui se remette de ses émotions. Ca lui semblait être un bon plan.

- Salut Keith. C'est Alexis. Désolé de te déranger mais nous avons été surpris en rendez-vous par le père de Jared et disons que cela s'est mal passé. J'ai pas vraiment assuré, en tant que petit ami, alors je me sens un peu nul là tout de suite. Est-ce que je peux te demander un service ? Peux-tu aller voir Jared, ou au moins lui passé un petit coup de fil. Il a plus besoin de toi que moi. Moi, ca va aller, je suis habitué aux drames familiaux, je m'en remettrais, mais ca ne doit pas être facile pour lui. C'est juste que là... je devais un peu m'éloigner .

Une fois que sa conversation avec Keith fut terminée, il fut un peu soulagé, mais une envie le triturait depuis le clash avec le papa. C'était un désir vraiment étrange, et à double tranchant. Il ne comprenait pas pourquoi il avait envie de contacter cette personne. Peut-être qu'il avait envie de vérifier qu'il n'était pas totalement rejeté par toute sa famille. Il envoya donc un SMS à son frère.

<< Est-ce qu'on peut se voir ? >>

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan n'en revenait pas, il pouvait vraiment être accepté dans une école d'art ? Cela lui semblait si irréel. Et Mirza était prêt à lui ouvrir des portes. Il lui offrait une perspective d'avenir. Cela lui faisait plaisir, mais cela lui faisait peur également. Parce qu'il allait vraiment devoir prendre une décision très vite. Il allait devoir affronter Blaise, et cela lui faisait peur. Trouver une solution ... ce n'était pas si simple. Son emploie du temps était déjà si rempli. Mais une alternance, il ne pouvait pas le refuser. Cela lui ferait trop mal au coeur, il se sentait incapable de le refuser. Et il se sentait aussi incapable de confronter Blaise, mais cela lui semblait tout de même moins douloureux que de rejeter l'art.

- Je... je comprend. Combien de temps est-ce que je devrais me trouver pour pouvoir avoir cette alternance ?

Il devait s'affirmer un peu plus ou son talent ne servirait à rien du tout. Aller à l'école l'année prochaine, étudier auprès d'artistes professionnels qui pourraient lui donner de super conseils. Mais se secouer, ce n'était pas si facile. Blaise avait aussi des contacts, ce n'était pas le problème. Mais il n'était pas sur que l'on comprenne leur relation. Cela avait toujours été compliqué entre eux.

- J'ai été acheté quand j'étais petit.

Il ne savait pas pourquoi il en avait brusquement parlé, mais tant pis. Peut-être que cela permettrait à Mirza de comprendre un peu mieux pourquoi ce n'était pas simple. Il n'avait pas beaucoup de droits. Du coté de Saphir, il se retient de rire devant la réaction si protectrice et mignonne de Milo. Et puis le voir rougit était adorable. Emmener Duncan loin d'ici. C'était romantique, et peut-être la meilleure solution pour lui.

- Bien sur que non ce n'est pas moi. Qui se comporte comme son chevalier depuis le début ? Tu es son prince charmant désormais, je te laisse ma place.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMer 14 Avr - 1:37

Keith laissa son petit ami l’embrasser sur le front. Il adorait cette petite attention, c’était la première fois que quelqu’un agissait ainsi. En plus, c’était Sacha. Il se lova contre lui puis hocha la tête «  Ça devrait aller. J’étais le septième en médecine. Ma moyenne frôle le parfait.  ».

Puis il soupira «  Je dois t’avouer que j’avais mon cercle d’amis pour réviser avant. Maintenant ... c’est différent. Et j’aime réviser dans le chaos. Comme c’était toujours bruyant chez moi  » il allait continuer de parler mais Alexis l’appela

- Ça doit être urgent. Je lui avais parlé de ce rendez-vous.

Il le mot sur haut parleur avec le bruit du bar, ça risquait d’être difficile de l’entendre. Néanmoins il fut surpris d’apprendre la nouvelle. Un coming out forcé. Ça craint « - J’arrive. Je vais l’appeler tout de suite. Restes bien calme. Si tu as besoin de moi, envoies un message  » . Il raccrocha puis regarda en direction de son petit ami avec un air désolé.

- Désolé. Il faut vraiment que je l’appelle.

Il appela alors Jared. Pas de réponse, peut-être en l’appelant plusieurs fois ? Il soupira cherchant mentalement ou pourrait être Jared. Ou irait-il ? Il était sûrement au même endroit. Le choc faisait soit fuir loin, soit rester au même endroit





—-


- Je peux te donner jusqu’à la session de rattrapage. Fin du mois de septembre

Proposa alors Mirza. Sinon, il pouvait toujours attendre l’année prochaine mais autant lui mettre une date imminente, cela lui permettrait de bouger les choses de manière imminente. Quand il lui fit ses aveux, il le regarda «  Il est temps de reprendre ta liberté maintenant que tu es grand. Parce que la vie à laquelle tu aspires demande de ne jamais avoir de limite.  »

Il indiqua Milo d’un geste discret «  Tu sais qu’il se bat pour toi. Tu dois aussi te battre pour toi même. Même si cela a l’air impossible et insurmontable. En tout cas, mon opportunité tient toujours tout comme les cours. Je donne quelques cours à l’université, je pourrais te faire rentrer pour assister à quelques heures. Mais trouves du temps  »

- Je fais juste en sorte que les autres ne se foutent pas de lui

Puis il regarda Saphir «  Prince charmant ? Je ... je ne ... je ne crois pas. Je ne peux pas le protéger de tout, ni le sauver. Il est toujours celui qui me sauve  » . Cependant , il aurait bien aimé que Duncan le voit comme son prince. Pas ... parce qu’il était un pervers ou qu’il voulait être un client. Mais parce qu’il voulait rester avec lui aussi longtemps que possible. Il l’aimait beaucoup mais il savait très bien que ça ne risquait pas d’être réciproque





—-




Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeLun 19 Avr - 3:13

Spoiler:
 

Sacha était content que ce genre de baiser plaise à Keith car il les aimait aussi. Il le laissa se lover contre lui, le rendez-vous se passait plutôt bien. En tout cas, il avait l'air d'avoir confiance en ses capacités de révision. Il avait surement raison, ce n'était pas si évident d'être septième en médecine. Il fallait être un minimum doué.

- Je comprend, tu pourrais peut-être révisé avec de la musique dans les oreilles ? Sinon je peux te laisser réviser pendant que Naomi est dans sa phase "bazar", et où elle jette tout partout. Et après, c'est une plaie pour les lui faire ranger.

Un appel les interrompit alors. Sacha n'était pas du genre à s'en vexer, il savait que Keith était quelqu'un de bien et qu'il était plutôt proche de ses amis, surtout ceux de son université. C'était une qualité qu'il aimait beaucoup chez son petit ami. Son sens des responsabilités, son sens du devoir aussi. Il lui sourit donc quand il s'excusa envers lui.

- Je comprends. Si tu ne reviens pas trop tard, je t'attendrais dans mon appartement. Nous pourrons reprendre notre rendez-vous de manière plus approfondie, si cela te convient, ajouta t'il sur un ton malicieux.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis était rassuré que Keith veuille bien s'occuper de Jared. Il se sentait vraiment nul de l'interrompre ainsi dans son rendez-vous. Décidément, il n'était pas à la hauteur ce soir. Il lâchait son petit ami, ruminait du noir tout seul dans son coin, et il dérangeait son ami en rendez-vous pour lui demander de faire ce qu'il aurait normalement du faire, lui. Super, Alexis, se fustigea t'il mentalement. Il contacta alors son frère. Il espérait qu'il n'allait pas regretter ce coup de tête.

Il attendit donc Holmes à la terrasse d'un café. Son grand frère n'avait pas vu son message tout de suite, mais il n'était pas très loin alors au final, il n'avait pas attendu longtemps. Ils se retrouvèrent tous les deux assis l'un en face de l'autre sans trop savoir quoi se dire. Quelle mouche l'avait piqué...

- Comment va la famille ? demanda t'il par politesse, et parce qu'il fallait bien commencer quelque part.
- Comme d'habitude. Je me suis fait tiré les oreilles par notre père parce que j'ai trainé pour résoudre l'enquête de ton université. Je n'en peux rien moi, si elle était si ennuyante qu'elle ne m'intéressait pas beaucoup. Bon, au final, j'aurais du m'investir un peu plus, étant donné ce qui s'est passé.

C'était bien son frère ça. Intelligent, mais parfois un peu trop paresseux. Il avait besoin d'être intéressé par un mystère pour avoir la patience et l'envie de se plonger dans une enquête. Des gens pouvaient mourir de son inactivité, mais cela ne le perturbait jamais plus que cela. Comme il le disait souvent, il ne pouvait pas être sur tous les fronts, et visiblement, une autre enquête plus interessante avait accaparé la majorité de son attention durant l'enquête de l'université, avec des kidnappings d'enfants.

- Je pense qu'ils se sont inquiétés pour toi.

Alexis n'y croyait pas une seconde. Il était presque sur que ses parents ne savaient même pas qu'il étudiait à cette université.

- Ah, et Marlowe m'a demandé de tes nouvelles. Etrangement, tu semble être son oncle préféré, pourtant il est déjà très intelligent pour son âge.
- C'est justement pour ça. Vous êtes trop semblables
.

Marlowe aimait Alexis car ce dernier l'aidait à résoudre des problèmes plus "classiques" qui n'intéressaient pas le reste de la famille, comme par exemple, comment se faire des amis, comment leur parler s'en paraitre prétentieux, que faire en cas de dispute, ce genre de choses. Finalement, Alexis alla droit au but, même s'il fonçait probablement droit dans le mur. Chercher du réconfort ou de l'empathie auprès de son frère, c'était comme espéré que le soleil se mette à produire du froid.

- Parlons en terme d'hypothèses, d'accord ? Si, hypothétiquement, tu découvrais qu'un membre de ta famille était attiré par les hommes, comment réagirais-tu ?

Holmes lui jeta un coup d'oeil appuyé.

- Tu parle de toi et ce garçon, celui de l'hôpital, c'est ça ? Ne me regarde pas avec cet surpris, c'est très vexant. Tu t'adresse à un Wallander tu sais, je remarque facilement les oeillades, les sourires et les rougissements. Pour répondre à ta question, je ne serais pas choqué. "L'amour" est une simple question d'alchimie entre deux corps. Tu es sensible à certaines hormones, et ton corps réagit. C'est aussi simple que cela, et ce phénomène ne change pas, que tu sois attiré par une femme ou un homme. Le mécanisme est absolument le même. Il est vrai que les animaux ont tendance à se reproduire avec le sexe opposé, mais il existe des espèces qui peuvent s'accoupler avec des membres du même sexe. Ce n'est pas ce qui est le plus pratique pour la survie de l'espèce, je le reconnais, mais il y a déjà trop d'humains dans le monde, alors... bref, en terme purement scientifique, je ne vois rien de choquant   au fait d'aimer un homme. C'est peut-être même le moyen qu'à trouver la nature de diminuer le nombre d'enfants sur terre, qui sait ? .

Alexis ne s'était pas attendu à ce genre de discours de la part de son frère.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan se demandait s'il y arriverait. Septembre semblait à la fois lointain et si près. Reprendre sa liberté n'était pas si simple, malheureusement. Et puis, il n'était pas sur qu'on ne puisse pas devenir un artiste en ne devenant pas libre. En histoire, on parlait de certains artistes prisonniers ou en exil qui avaient pourtant produits de belle oeuvre. Michael-Ange par exemple, on lui avait demandé de faire cette chapelle, avait-il vraiment eu le choix ? Pourtant il en avait fait un chef d'oeuvre.

- Si j'arrive à mettre des émotions dans mes peintures je pense que c'est justement parce que ... je ne suis pas libre.

Peut-être que ses réflexions étaient étranges. Il ne voulait pas donner l'impression qu'il se complaisait dans sa soumission, il voulait tout de même changé, c'est juste qu'il ne voulait pas forcément devoir le faire avec beaucoup de confrontations ou d'opposition. Il y avait peut-être un moyen plus doux, avec des compromis. Il devait y réfléchir. Réfléchir à un moyen de trouver sa place dans le monde à son échelle. Pour le moment, il ne pouvait pas se libérer complètement de ses chaines, mais il pouvait peut-être les adapter à sa situation.

- Je... j'essayerais de trouver du temps. Je peux vous recontacter ?

Enfin, s'il n'avait pas trop peur, se retrouver seul avec lui serait stressant. De son coté, Saphir essayait d'ouvrir les yeux de Milo. Ce n'était pas simple, les deux ados étant persuadés d'être les sauvés et de rien apporter à l'autre. C'était fou ça quand même, mais mignon dans un sens.

- Ce qui semble si futile aux yeux d'une personne peut s'évader précieux aux yeux d'une autre. je pense que vous êtes vos princes respectifs. N'est-ce pas la meilleure des situations ? Vous apporter mutuellement quelque chose ? Arrêtez de vous penser inutile. Personne ne peut réaliser l'impossible, mais je ne pense pas que c'est ce que vous voulez l'un de l'autre, si ?
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMar 20 Avr - 0:57

Keith semblait intéressé par cette phase bazar. Cela donnait comme l’environnement le plus approprié pour travailler. Il hocha alors la tête, ça sonnait comme un merveilleux plan «  Oui. Ça m’a l’air vraiment pas mal. Envoie moi un message, dès que cette merveilleuse période arrive. Ça sera le bon moment pour bien réviser et je pourrais t’aider à nettoyer. Ça sera un bon moyen de te remercier  »

Après ce qu’il s’était passé, il prenait les appels de ses amis rapidement. Juste au cas où ... et cette fois il avait eu raison. Il fut gêné de quitter le rendez-vous si vite, mais Sasha comprendrait. Il le savait. Ils faisaient tout deux, un métier ou ils connaissaient l’urgence. Il sourit alors puis alla l’embrasser tendrement sur les lèvres

- Je reviens vite. Ne t’ennuies pas trop sans moi

Il fit quelques pas puis retourna en arrière pour l’embrasser de nouveau puis s’en alla rapidement. Il devait trouver son ami. Bien, il n’y avait pas trente pièce de théâtre au même instant dans cette ville. Keith se rapprocha de la salle et chercha du regard. Là...

Il remarqua Jared sur les marches. Il lui tapa sur la tête «  Réponds a tes appels !  ». Jared releva la tête, ses yeux remplis de larmes et Keith se baissa pour le prendre dans ses bras délicatement. Il passa sa main contre son dos. Ça lui rappelait de vieux souvenirs. Le rouquin laissa Jared sangloter encore et encore. «  Jared. Tu n’étais pas ton frère. Il était temps que cette mascarade cesse. Pour leur bien et pour leur tien. Je sais que c’était réconfortant. Mais tu le savais au fond.  ». Il devait tuer son frere, cette image de lui. Ces faux sourires, ce semblant de discrétion, ses fausses passions. Il essayait de retrouver le défunt mais ce n’était pas lui

Il l’aida à se lever. Boire de l’eau. Il lui acheta une bouteille dans une boutique du coin et quelque chose de sucré. Il était silencieux mais il ne pleurait plus au moins. Keith essaya de lui parler de choses un peu plus drôle et ils retournèrent sur l’ancien campus de Keith la où se trouvait l’appartement de Jared. Il devait se reposer un peu





—-


- Je n’en doute pas. Mais est-ce ton plan de rester un artiste enfermé connut posthume ?

Quand il demanda à le recontacter, il hocha la tête puis lui tendu une de ses cartes de visite. Cela serait mieux ainsi «  Je préfére les messages aux appels. Je ne réponds pas aux appels.  » affirma t-il sans gêne avant de diriger son regard vers Saphir. Sauf ceux de Saphir bien évidemment mais cela c’était différent.

Milo regarda Saphir... quoi ? Vraiment ? Il avait du mal à croire les gens, mais il supposait qu’il pourrait réfléchir à ce que Saphir lui disait. Mais ... il n’osait pas. Parce que ... il avait trop peur de s’approcher de cet idiot et de se faire rejeter.

- Mouais ... je te crois un peu.

Puis il retourna auprès de son meilleur ami «  Vous avez fini ? Il te dit rien de pervers le pervers ?  ». Mirza alla attraper Milo par l’oreille

- Tu veux bien arrêter de m’appeler le pervers. J’ai fini

Milo récupéra son oreille et lui jeta un regard intense. Incroyable regard, il était beau à peindre. Il comprenait pourquoi il était l’une des muses du petit. D’ailleurs

- Vous faites un bon couple artiste-muse. Tu devrais le garder ... dit-il au petit peintre





—-




Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeDim 9 Mai - 0:05

Spoiler:
 

Sacha était moins fan de cette phase, mais si cela pouvait aider Keith, alors au moins cela servirait à quelque chose, et puis il n'allait pas dire non à un coup de main pour ranger. Il lui adressa donc un sourire et caressa doucement sa main : << Je te ferais signe >>

Evidemment qu'il comprenait. Keith avait déjà perdu des amis, alors c'était très important pour lui de les aider. Il l'attendrait patiemment, alors il le rassura avec un dernier baiser. Il le regarda ensuite partir, et resta encore une petite heure pour apprendre à mieux connaitre les autres membres du groupe. Il rentra ensuite chez lui retrouver Naomi.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis était agréablement surpris par le discours de son frère. Il s'était attendu à une vision bien plus fermée. Il était un peu impressionné. Il se demandait s'il pouvait utiliser les arguments de Holmes sur le père de Jared, mais surement que ça ne marcherait pas.

- Merci pour ton opinion, mais je suppose que notre père ne serait pas de ton avis. Celui de Jared est médecin, alors l'argument scientifique pourrait peut-être le toucher, mais il est aussi très croyant alors c'est compliqué.

Holmes poussa un soupir. Il n'aimait pas la religion, lui qui était très cartésien et pragmatique. Il n'y avait rien après la mort, ou en tout cas, rien qu'un humain ne puisse anticiper ou déclarer comme étant une vérité universelle. Les religions étaient stupides de son point de vue.

- Papa a ses propres opinions, je ne suis pas obligé de les partager toutes. De toute façon, tu as toujours fais comme tu en avais envie alors, son avis compte-il vraiment ? Pour ce qui est de ton possible beau-père religieux, c'est en effet un problème. Il se laissera moins facilement convaincre, mais s'il y a bien quelqu'un qui peut peut-être y arriver, c'est bien toi.

Waouw. Un compliment ? Alexis n'en voyait pas ses oreilles.

- Après tout, tu es celui qui se rapproche de l'intelligence ordinaire des autres humains, dans notre famille, alors c'est logique que tu les comprenne mieux que nous, sur certains points. Tu sais mieux comment leur parler ou gagner leur affection.

Ah, évidemment. Un demi-compliment, alors. Mais Alexis comprenait la logique derrière. C'était aussi cela que recherchait Marlowe avec lui, savoir mieux comprendre les personnes différentes d'eux. Des personnes comme lui.

- Tu es plein de sagesse ce soir.
- Je suis toujours pertinent dans mes propos, petit frère. D'ailleurs, puisque je t'ai sous la main, je vais t'annoncer une heureuse nouvelle : Abigail va bientôt accoucher, j'ai hâte de voir la petite bouille de notre fille. Je t'enverrais un petit SMS quand elle sera née, n'hésite pas à venir la voir, d'accord ? Ta première nièce.


Marple n'avait eu que des garçons, effectivement. Alexis était content pour Holmes, il semblait sincèrement heureux à l'idée d'être père. Le jeune vétérinaire ne savait pas s'il ferait un bon papa, mais de ce qu'il avait vu d'Abigail, elle était plutôt normale aussi alors cela devrait bien se passer. Il voyait déjà les petits changements de pensée de son frère depuis qu'il la côtoyait, cela faisait deux ans maintenant.

- Félicitation.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan ne savait pas trop quel était son plan. Tout était si compliqué. Il allait essayé d'améliorer sa situation, mais personne ne comprenait vraiment sa situation. On pouvait seulement en avoir une vague idée. Seulement, il devait arrêter de se lamenter et de se plaindre. Il trouverait un moyen de pouvoir assister à quelques cours, et pouvoir avoir un stage. Il ferait de son mieux. Il accepta la cart de visite.

- Merci.

Saphir était assez content de pouvoir faire passer des messages à Milo, même si ce dernier était toujours méfiant. Au moins, il y réfléchirait. Si quelque chose était possible entre lui et Lazuli, ce serait plutôt bien pour eux. Ils se protégeaient tellement l'un et l'autre. Il du se retenir de rire lorsque Milo traita encore Mirza de pervers. Duncan prit la défense de Mirza, surtout pour éviter que son meilleur ami ne se fasse trop tirer les oreilles.

- Il a été gentil, ne t'en fais pas.

Puis Duncan parut un peu étonné. Une muse ? Il n'avait jamais songé à Milo de cette manière. C'était son très cher ami, et peut-être qu'inconsciemment son ami apparaissait dans quelques-uns de ses dessins, mais est-ce que cela en faisait une muse pour autant ? Duncan n'y connaissait pas grand chose.

- Je tiens beaucoup à Milo, mais il n'est pas mon prisonnier, expliqua t'il à Mirza.

Il ne pouvait pas le "garder" contre sa volonté. Il n'était pas le seul à décider dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeDim 9 Mai - 0:54



Keith laissa le jeune homme dans son lit. Il ne pourrait pas dormir avant un moment à son humble avis, cependant il valait mieux qu’il soit là. Par habitude, il se pressa de cacher tout objet coupant, vider toutes bouteilles, mettre en avant les verres plastifiés, préparer un plat à l’avance et un dessert. Ainsi que des vêtements.

Il envoya un message à son ami «  Jared est dans sa chambre. Tout objet coupant ou dangereux sont dans le deuxième tiroir à droite. Un plat et un dessert sont déjà prêts. Il ne parle pas , en tout cas pas à moi. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, il n’a pas la force de jouer la comédie 🎭. Je le laisse. Si tu ne peux pas passer le voir, je reviendrai tôt demain . Je vais partir dans une vingtaine de minutes pour voir mon namoureux. »

Le rouquin s’en alla ensuite. Sasha vivait assez loin du campus, plus près de l’hôpital et bien évidemment de la caserne. Il allait prendre un taxi. Keith prit donc le taxi et envoya un message à son petit ami «  Je devrais être là bientôt. Je suis dans le taxi  ». Il regarda ses messages puis lu ceux de sa mère. En parlant de famille, il devrait peut être essayer de voir la sienne...

Keith supprima les messages de sa mère. Ou pas ? C’était beaucoup. Il devait aussi prendre soin de ses amis, il n’avait pas le luxe de s’occuper des problèmes de son père et sa mère ou encore ses frères et sœurs tous si fous.






Milo était moins sur ses gardes. Il passa son oreille, ce n’était pas ça qui risquait de lui faire mal. Il se plaça tout de même entre lui et le peintre de manière discrète sûrement pas si discrète puisque le peintre leva les yeux au ciel puis il sourit à Duncan

- Je le sais bien

Néanmoins le terme garder n’était pas tant ce qu’il voulait véhiculer. Le garder précieusement ... bien plus comme une œuvre que comme un garde de prison. Cependant leurs douleurs communes de petits animals blessés les faisaient réagir ainsi et cela avait un charme. Milo regarda Duncan avec un petit sourire

- Tu veux à manger ? Tu veux que je t’achète un truc ? proposa le petit aux yeux vairons à son ami Avec un air un peu autoritaire

Mirza sourit à Saphir «  C’est adorable de ta part de les avoir emmené en tout cas. Mais c’est une vraie torture de te voir et de ne pas pouvoir te tenir la main  » précisa Mirza en allumant sa pipe .

Puis il retourna s’asseoir pendant que son chargé de relation continuait à se démener. Beaucoup de personnes dévisageaient le petit artiste venant de parler à Mirza. Qui était-il donc pour passer devant tout le monde et avoir ce droit ?!
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeDim 9 Mai - 4:30

Spoiler:
 
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis continua de parler un peu avec son frère, de manière pas forcément très profonde mais pas de manière déplaisante non plus. Il y avait des progrès, même si Alexis n'avait pas encore l'impression de faire partie de la même famille. Il finit par recevoir le sms de Keith. Il le remercia chaleureusement plusieurs fois pour tout ce qu'il avait fait, et il prit congé de son frère. Il était plus que temps qu'il pense enfin à son petit ami et qu'il agisse comme le prince charmant qu'il méritait.

Il rentra le plus vite possible chez Jared, même s'il arriva quelques minutes après le départ de Keith. Il n'alluma pas spécialement la lumière, il ne voulait pas déranger s'il avait réussi à s'endormir. Il se déshabilla un peu pour ne pas avoir trop chaud, hésita un peu, puis alla s'allonger aux cotés de Jared en le serrant contre lui, pour le réconforter. Ile força pas la discussion, il voulait juste qu'il sente qu'il était là, près de lui.

Sacha était content d'apprendre que Keith revenait, il allait pouvoir s'occuper un peu de lui. Son petit ami pensait toujours aux autres, alors il voulait penser un peu à lui avant tout, pour qu'il se sente bien. Il lui prépara donc un petit dessert également, c'était toujours plaisant. Ils pourraient ainsi achever leur rendez-vous.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan trouvait cela rassurant lorsque Milo se plaçait entre lui et le peintre alors il n'allait pas se plaindre. Et puis c'était très gentil de la part de son ami de veiller sur lui ainsi. Il se sentait toujours très précieux, et c'était un sentiment très chaleureux. Et puis, même garder Milo en tant qu'oeuvre d'art, celui lui semblait assez méchant. Il préférait qu'il soit libre et heureux. Le petit lapin se reconcentra donc sur Milo, qui lui proposait de lui acheter à manger. Quand il lui parlait avec cette autorité, il avait un peu peur de le vexer en disant non, mais ça le gênait de dire oui. Mais comme il souriait, Milo n'était probablement pas en colère.

- Tu n'es pas obligé, ne t'en fais pas. Tu as envie de manger quelque chose toi ?

Saphir adressa un clin d'oeil discret à mirza, il aimait bien le torturer un peu de cette manière : << C'est plutôt moi qui devrait te remercier, tu as été très mignon aujourd'hui. Nous pourrons rattraper le temps perdu un peu plus tard >> lui assura t'il avec un sourire. Pendant ce temps là, Duncan était un peu gêné en sentant des regards posés sur lui. Il essaya donc de se faire tout petit mais c'était assez effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeDim 9 Mai - 22:29

Keith se trouva enfin auprès de son petit ami. Il entra dans l’appartement, il espérait que les plats qu’il avait laissé n’étaient pas horribles. Ils s’étaient entraînés ces derniers temps afin de faire de bon dessert et repas pour Naomi.

Il avait tout simplement dit à son ami qu’il lui devait aussi beaucoup. Une fois devant Sacha, il lui sourit «  Désolé pour ce retard, c’était vraiment compliqué. Merci de m’avoir attendu mon coeur  ». Il retira sa veste et l’accrocha

De son côté Jared venait de s’assoupir quand il sentit la présence de son petit ami. Il ouvrit quelques instants les yeux puis il les refermasse serrant contre lui «  Je suis désolé  » murmura t-il doucement les yeux encore bien rouge de ces derniers pleurs. Il resserra son enlacade, plongeant sa tête contre son cou



—-

Milo avait envie de manger. Cependant, il voulait manger avec son meilleur ami. Il haussa les épaules «  J’avais préparé quelques petits trucs à manger mais je crois que ce qu’il y a dans les buffets doivent avoir meilleur goût  » . Non, il n’était pas fâché. Juste l’habitude d’être sur les nerfs, mais il faisait toujours l’effort de radoucir son ton ou de sourire à Duncan pour qu’il puisse comprendre

- Et ne sois pas timide. C’est bien d’attirer l’attention. A mon avis , d’autres artistes vont sûrement venir te parler comme ça ! Ils vont être curieux


Mirza lui adressa un petit sourire «  Moi, mignon ? Ça se fête.  » puis il agita la main pour le laisser partir avec ses petits chéris. En tout cas, il était heureux d’avoir pu voir Saphir
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeDim 9 Mai - 23:48

Spoiler:
 
Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Keith n'avait pas à s'en faire, ses petits plats avaient été très appréciés. Il y avait effectivement de quoi encore s'améliorer, mais cela restait appétissant alors c'était le principal. Sacha avait beaucoup d'années de pratique, il était normal qu'il soit meilleur. Sacha alla accueillir son petit ami :

- Ne t'en fais pas. Alors, comment vont tes amis ?

Alexis ne s'était pas attendu à ce que Jared s'excuse. Pourquoi aurait-il dû le faire ? Ce n'était pas de sa faute, et c'était lui qui l'avait laissé tomber comme une chaussette. Il s'en voulait encore. Il alla caresser ses cheveux pour l'apaiser.

- Non, c'est moi qui m'excuse. J'aurais dû rester avec toi. Je ne suis pas un très bon petit ami. Je comprendrais que tu m'en veuille.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan ne voulait pas que Milo dépense son argent pour lui. Ce ne serait vraiment pas gentil de sa part de profiter de sa gentillesse. Milo faisait déjà tant pour lui. Il secoua donc la tête.

- Je suis sur que ce que tu as préparé est très bon. J'ai hâte de gouter.

Il se doutait que Milo n'était pas fâché. En tout cas, ce n'était pas si facile de ne pas être timide. Il était timide de nature, alors ce n'était pas facile d'aller vers les autres. Et puis, la plupart du temps, quand il était le centre d'attention, ce n'était jamais positif. Soit on se moquait de lui, soit on le regardait comme un dessert appétissant.

- Je suppose que... ce n'est pas une mauvaise chose.

Saphir était d'accord, ils pourraient le jeter dignement une fois un peu moins entourés. Non pas qu'il soit gêné ou quoique ce soit, mais Mirza avait une réputation à respecter. Il suivit donc ses deux protégés après un dernier signe adressé à son client.
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeLun 10 Mai - 2:21

Keith haussa doucement les épaules «  L’histoire est longue. Mais si je devais la résumer, Jared a du faire un coming out forcé à son père. Malheureusement, son père essayait de le transformer en ce que son grand frère ,qui est mort , n’a jamais eu le temps d’être.  » . Le rouquin s’assit sur le rebord du canapé avec un air légèrement dépassé. Il ne comprenait pas qu’on puisse rejeter son fils pour une chose pareille. Puis, Jared était une personne tout aussi intéressante que son frère

- Et son petit ami est parti parce que la scène était sûrement trop violente. Ce que je comprends, j’imagine. Tout le monde a un passif, mais ils auraient du s’en aller tout les deux rapidement ensemble à mon avis.

Ils avaient du en tentant de discuter avec le père, entendre des choses infâmes «  C’est ce que j’ai fait avec mon père. Je ne lui ai pas laissé le temps de dire une idiotie. Mais je dois avouer que je ne savais pas vraiment quoi dire ... je m’en fiche de mes parents et de leur avis. Alors j’essayais de parler d’autre chose mais voilà.  »

Jared s’en voulait d’être resté aussi longtemps à parler avec son père. Il le savait qu’il ne changerait pas d’avis mais pourtant il y avait cru. «  J’ai eu peur que tu ne reviennes pas. » avoua t-il alors dans un simple murmure . Cette caresse le rassura un peu

- Je ne t’en veux pas. Je ne peux pas te demander des choses comme ça ...

Puis il pensa un peu à son père. Est-ce qu’ils s’adresseraient encore la parole. Pas pour le moment en tout cas. Il ne souhaitait toujours pas le connaître.

- Il n’y a aucune raison à ce que tu restes écouter mon père.

Il espérait juste que son petit ami ne le quitterait pas pour ça. Que tout cela n’était pas trop ... qu’il suffirait à le faire rester. Est-ce qu’il y arriverait ? La pression remonta quelque peu. Et au lieu de rester allongé, il s’assit sur son lit pour mettre ses mains sur son visage. Qu’est-ce qui allait se passer pour lui à présent ?




—-

Milo supposait que son panier pique nique pourrait s’avérer utile. Il était fier comme un paon, il avait pris du temps à le faire avec Hugo. Bien, peut être qu’il pourrait en profiter pour aider Duncan à se relaxer

- C’est une université. Il devrait y avoir un petit espace vert ou on peut manger

Milo laissait pour une fois les autres le regarder. Ces regards n’étaient pas malsains, juste jaloux ou curieux. Finalement, il trouva l’espace alla s’y asseoir et installa sa nourriture

- ... Hum. Bon appétit. Tu ... veux qu’on parle d’un truc qui te relaxe ? Je sais que parler de la théorie du tout me relaxe particulièrement. Ainsi que l’infini.

Milo avait beau être un dur, il n’en restait pas moins un nerd. Puis il regarda Duncan «  Tiens Hugo a voulu faire un cookie pour toi . Ça a une forme bizarre mais bon

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
Kawaii-Power

Messages : 3896
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 25
Localisation : au Pays du Papier

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeLun 10 Mai - 15:26

Spoiler:
 

Sacha écouta la situation. Effectivement, ce n'était pas le plus simple comme situation. Ils ne s'étaient surement pas attendu à se retrouver confrontés au père maintenant, ils avaient été pris au dépourvu, ce qui expliquait les réactions divergentes et le manque de cohésion dans leur décision.

- Je vois, ce n'est pas toujours simple. Le principal, c'est qu'ils se soient retrouvés maintenant et qu'ils puissent en discuter calmement tous les deux. Quant au père ... je suppose que cela dépendra de l'évolution de la relation parentale.

Sacha posa une assiette devant son petit ami, car il avait sans doute faim.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Xew2

Alexis s'en voulait vraiment d'avoir fait tant peur à Jared. Ce dernier en venait même à penser qu'il ne voulait plus de lui ou qu'il ne reviendrait plus. Il lui avait vraiment brisé le coeur.

- Bien sur que si, j'aurais dû rester. Ou au moins, rester avec toi. Je ne te laisserais plus, tenta t'il de le réconforter en allant lui embrasser le cou.

Que pouvait-il dire pour le rassurer à propos de son père ? Ce n'était pas simple. Il ne pouvait pas lui garantir que les choses s'arrangeraient.

- Je sais que ... tu espérais une autre réaction. Moi aussi. Mais ... ta mère nous soutient, et peut-être qu'il faut juste un peu de temps à ton père pour se faire à l'idée. Nous essayerons encore de discuter avec lui quand quelques jours seront passés.

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Dnnh

Duncan se sentait honoré d'avoir le droit à un pique nique de la part de Milo, il avait du y mètre tout son coeur. Il pouvait effectivement en être fier, surtout lorsque le jeune garçon pu contempler le contenu du pique nique. C'était impressionnant. Maintenant qu'ils s'étaient un peu isolé dans un espace vert, il se sentait déjà un peu plus détendu.

- Ca a l'air très bon ! Tu es très doué.

Saphir les laissa s'isoler un peu, ils avaient bien droit à un peu d'intimité. Duncan essaya de songer à quelque chose qui pouvait le relaxer mais il ne savait pas vraiment. Il pouvait peut-être discuter de ce que Milo aimait, en attendant.

- Qu'est ce que c'est, la théorie du tout ?

Il prit le cookie. Il était trop mignon, et puis ça venait d'Hugo alors cela le touchait beaucoup. Il adorait le petit Hugo : << Il faudra que je le remercie, c'est le meilleur cookie que j'ai jamais eu >>
Revenir en haut Aller en bas
https://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

Eimi-chan

Messages : 3859
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 24
Localisation : Accel world

Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitimeMar 11 Mai - 1:11

Keith hocha la tête puis remarqua le plat devant lui. Il regarda Sacha «  Tu es adorable. J’ai du quitter notre rendez-vous et tu me fais à manger  ». Mais il avait tellement faim, il ne risquait pas de se faire prier

Keith commença à manger. Il cuisinait tellement bien, il regarda son amoureux avec une mine remplie de gratitude. Il n’avait rien fait pour mériter cela, mais il n’allait pas s’en plaindre.

- Un jour, tu devras me donner des cours de cuisine. Il faut que je puisse te rendre l’appareil un jour et aussi je veux cuisiner des bons petits plats pour Naomie

Affirma t-il alors


——

Jared était rassuré par ces mots. Savoir qu’il resterait à ses côtés avait quelque chose de rassurant et de chaud. Il hocha la tête puis ferma les yeux un instant. L’aimer lui paraissait si évident. Il ne comprenait pas que cela puisse ... paraître impensable pour certains. Il ouvrit les yeux en sentant des baisers sur son cou. Il alla poser sa main sur celle de son petit ami puis se recoucha face à lui

C’est vrai que sa mère n’avait cessé de les soutenir sans avoir peur de mettre à mal son mariage. Elle pensait en tant que mère avant tout, il lui en était si reconnaissant «  Peut-être que nous pourrions la voir elle avant lui. Elle doit se sentir horrible.  ». Mais que son petit ami lui propose de parler avec son père encore une fois voulait dire beaucoup. Il alla poser sa main sur le visage de son petit ami

- La seule chose que je ne peux pas me permettre, c’est de te perdre toi.

Dit-il en se collant de nouveau à lui cherchant de nouveau son réconfort

—-

Milo haussa les épaules. Il n’était pas doué parce qu’il aimait cuisiner, il était doué parce qu’il devait se nourrir «  Quand on a pas le choix, on devient bon. Je cuisine depuis que j’ai 7 ans. ». Même si ses débuts n’avaient jamais été très fameux. Il s’était amélioré quand Hugo était apparu

Milo eut le regard brillant et tourna quelques pages dans son calepin et montra alors à son amis ses notes «  La théorie du Tout est une théorie physique qui serait capable de décrire de manière cohérente toutes les interactions fondamentales dans l’univers. L'unification des 4 forces fondamentales qui régit la physique s’appelle aussi la super force. Mais pour le moment c’est impossible de démontrer que tout vas ensemble , tu vois parce que ... même Einstein n’a pas réussi mais j’essaye tout les jours de le faire. J’ai commencé très tôt à y relflechir. J’aimerai faire ma thèse sur ça ou ... enfin... bref. Ça intéresse pas grand monde quand j’en parle. » dit-il en refermant son cahier puis en soupirant

- Puis comme dit mon père. C’est un peu bete d’être aussi intello. Les mathématiques et la physique, ça protège pas des coups. Enfin sauf si je choppe une mega bourse. Mais bon ... le temps presse. La j’ai 18 ans et j’ai emmené Hugo avec moi dans un endroit calme. Maintenant que je suis majeur, mon père pourrait dire que c’est du kidnapping.

Il soupira et se gratta la tête «  Donc il faut que je me paye un avocat pour avoir sa garde mais je dois avoir un dossier béton. Donc il faut que j’économise. Mais avec la thune du pervers pour la dernière soirée... je devrais avoir assez . Ou je sais pas, je me dis que s’il me tabasse encore une fois je pourrais aller au poste de police. J’en sais trop rien .  »


Puis il sourit alors joyeusement pour une fois «  Tu devrais lui faire un dessin de lui, toi et moi. Je sais qu’il l’adorerait  »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Empty
MessageSujet: Re: Junjou Romantica - Edition Canada   Junjou Romantica - Edition Canada - Page 30 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou Romantica - Edition Canada
Revenir en haut 
Page 30 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: