Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 1 Déc - 23:23



Warren était presque prêt quand Thomas sonna . Il hésitait encore un peu . Mais il opta pour un jean noir , même s'il préférait les costumes , une chemise à rayure grise et blanche , une montre de marque et des chaussures noires . Néanmoins , il portait une veste un peu relaxe . Oui , ça lui semblait bon . Warren alla donc ouvrir .

-Thomas , n'est-ce pas ? En.. Enchanté et bien , il était très beau et soigné et visiblement son âge Je suis Warren et je suis aussi prêt . Oh , j'ai faillit oublier !

Warren prit un post-it et y marqua un message pour zero avant , qu'il colla à la porte . "Pour mon colocataire . Je ne voudrais pas qu'il m'appelle ou pire "





Zéro alla voir ses clients . Les détenteurs du terrain , des connaissances . Il leur donna la liste de ce qu'il fallait dire ou ne pas dire , les choses qu'ils fallaient omettre ou non . En tout cas , il était temps et il se dirigea vers le lieu . Zero arrangea sa tenue , il espérait que les architectes ne lui causerait pas trop de soucis avec leurs témoignage .

Zerosu n'irait tout de même pas jusqu'à les accuser . Il n'en avait pas très envie , même s'il avait entendu de quelques petits jouets , qu'il y en avait un avec un casier judiciaire bien chargé . Zerosu entra dans la salle du procès et y déposa ses affaires



Malik entendu quelques exclamations en japonais et des réponses de son coach en japonais " Oui , mon fils a fait quelques catastrophes . Il a choisi du diesel à la place de mon carburant habituel . Mais c'est vrai qu'elle est magnifique " . Malik qui ne comprenait pas un mot ne releva pas la tête , mais une fois qu'il entendu de l'anglais , il comprit que la phrase lui était adressé. Alors il releva la tête et remarqua ce garçon .

Un adolescent roux , avec une drôle de crinière de feu quelque peu décoiffé par ses mouvements brusques , les yeux bleu pétillants comme le ciel et le sourire étincellant comme n'importe quelle étoile . Le bras de Malik était resté sur son front , surpris , il inspira une bouffée d'air chaude .

- Oui , coach a au moins bon goût en voiture réussit-il à dire avant d'aller dans la voiture pour y chercher des objets qu'ils avaient du laisser

Le coach jeta un coup d'oeil à Malik avant de se reconcentrer sur le garagiste " Je vais devoir attendre longtemps ? Est-ce qu'il y a quelque chose d'autre à faire dans cette vile ? Nous n'y sommes pas depuis longtemps . Nous pourrions manger ensemble , mon garçon "

Malik se cogna la tête tentant de se relever . Il se tenu la tête puis dit alors "Non , je vais garder un oeil sur la voiture " se hata t-il de dire
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 1 Déc - 23:42



Thomas avait la chance de ne pas avoir de colocataire en ce moment mais il en avait déjà eu. En tout ça sil examina discrètement son interlocuteur, il était plutôt pas mal du tout. Il semblait un peu timide mais ça lui donnait un peu plus de charme, de son point de vue. Il lui sourit

- Oui, c'est moi, bien deviné. Qu'est ce qui m'a trahi? plaisanta t'il. Je comprend, il vaut mieux qu'il ne s'inquiète pas. Ah, et pour ce qui est de la conduite... vous aimez quand ça roule vite? Parce que je ne suis pas du genre veille mamy



Kaze fit une grimace quant la coach lui expliqua le problème. Aie. C'était souvent très grave lorsqu'on confondait les essences. Il allait devoir lui faire un lavage d'estomac à la petite demoiselle, en espérant qu'elle s'en remette. L'adolescent responsable de la catastrophe était vraiment à croquer avec son teint halé et ses cheveux d'une couleur si particulière. Kazuya était quelqu'un qui adorait tout ce qui était beau et mignon alors il ressenti tout de suite un élan de sympathie pour le fautif et l'envie de le serrer contre lui.

- Ne vous en faites, je vais réparer ça. Mais ça va prendre pas mal de temps. Je vais devoir la vider et la nettoyer plusieurs fois, alors vous ne l'aurez pas avant demain au grand minimum. Vous n'avez pas quelqu'un qui peut vous ramener? Sinon on prête des voitures de remplacements, mais ne confondez pas les essences cette fois, rajouta t'il avec un clin d'oeil complice envers le jeune homme. Il y a un hôtel pas loin. Et un bowling si vous voulez. Et même un café.

Le fils se cogna la tête, décidément, pauvre voiture. Et pauvre tête toute mignonne, il ne savait pas pour lequel il était le plus triste pour le moment. En tout cas l'adolescent semblait déterminé à le surveiller. Il se sentait sans doute responsable.

- No problem. Mais pour éviter une autre catastrophe, restez quand même assez loin, d'accord? Ah, et je ne me suis pas présenté. Kazuya, enchanté. Vous pouvez m'appeler Kaze.



Markus était plus ingénieur qu'architecte mais ce n'est pas grave, tout le monde confondait de toute façon. Et puis, il allait faire une spécialisation en architecture après alors ça ne le dérangeait pas qu'on le voit comme un architecte. Il ne savait pas pourquoi il se retrouvait du coté "ennemi" à ses employeurs. Comme s'il allait les accuser. Tout ce qu'i avait vu, c'était un corps ou il manquait un bras, c'est tout.

Il attendait donc patiemment que le procès commence, en tapotant sur son genoux. le temps était long, il aurait normalement du être en train de préparer le début de chantier là. Quelle perte de temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 0:40



Warren avait la malchance d'avoir un colocataire , mais en plus d'avoir Zéro comme colocataire . Mais Zero s'était montré désireux de vivre avec lui . Warren ne savait pas pourquoi , mais en à peine deux jours , il avait réussi à faire peur à son homme de ménage , presque brûler sa cuisine et créer un repas qu'il était sûr d'avoir vu respirer .

Sur le post-it , il était donc écrit en gras Ose hurler sur un de mes employés et ma vengeance sera terrible .

-L'air pas asiatique ? Le fait que vous n'ayez pas répondu , ah non mois c'est Christopher . Où peut-être ma tentative de recherche internet à 3 heures du matin . Je suis assez curieux de nature et j'ai cru avoir vu des cheveux blanc avant que mon ordinateur plante . C'est assez peu commun , tiens !

Warren était très coquet et prenait soin de lui . C'était plus fort que lui . Pour être pris au sérieux , il fallait sembler être sérieux

- Vous parlez à un homme qui a survécu à un accident de moto ou les freins avaient lâchés . Tant que vos freins ne lâchent pas , je suis prêt à vous suivre jusqu'au bout de ce rendez-vous . Mais je dois avoué que je suis un peu lâche quelques fois . avoua t-il alors en quittant l'appartement Vous êtes donc un fou du volant ? Vous vous entendriez bien avec un de mes amis , il adore les voitures



Zero n'aurait pas su faire la différence . Tout comme les gens avait du mal à faire des différences entre tout les types d'avocat . Mais à vrai dire , il se réduirait à les appeler des architectes parce qu'il n'y avait personne qui attirait son attention pour le moment . S'il y avait quelqu'un d'important , alors il apprendait plus de choses sur les différences des deux métiers .

En parlant de ça , il pouvait jeter un coup d'oeil à tout ces témoins . Zero tandis que le procès commençait , jeta un coup d'oeil circulaire . Et aussi étonnant que cela puisse sembler , Zero remarqua un visage qui le rendit curieux . Néanmoins , il ne put pas s'y pencher plus . Il le verrait sûrement à la barre , puisque les architectes étaient les premiers à passer . Ils avaient découverts le corps , non ?



Le coach grimaça à cette annonce . Il jeta un coup d'oeil vers Malik qui caché dans la voiture , ne pouvait savoir quel coup d'oeil assasin venait de lui être lancé . Mais il le devinait bien après avoir entendu ce diagnostic et le coach marmonné quelque chose en japonais . Malik laissa appraitre sa tête par une des vitres avec un air désolé . C'est qu'il avait encore du mal à lire les inscriptions japonaises .

- Et bien bravo ! Tu te rends compte ? Tu ne pourras jamais aller voir ce fameux sponsor . Ta crédibilité va en prendre un coup , jeune homme . Il faut que tu sois plus sérieux , parce qu'en prenant ma voiture à la légère et tout ce que tu fais à la légère , tu vas finir par perdre des opportunités . Le coach , un homme tout de même grisonnant malgré sa carrure de sportif , soupira Ça sera une voiture de remplacement alors . On ne connait pas grand monde . Je ne viens pas de ce coin de Tokyo et cette jeune catastrophe ne connait personne

Malik quand il eut la chance d'attirer l'attention du garagiste . Le coup d'oeil complice le fit paniqué , assez pour qu'il enlève sa tête qui était par la fenêtre de la voiture . Alors Malik profita de la petite remontrance de son coach pour regarder le jeune homme . Ensuite il descendu de la voiture . Le garçon se présenta . Il se répéta le nom 1000 fois .

-Malik Bakiev . Malik . Je suis Malik . J'ai 19 ans dit-il très rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 1:04



Thomas n'avait pas fait de recherche en ce qui le concernait, il préférait garder la surprise. Tiens, c'est vrai que ça aurait été drôle de se présenter sous un autre nom. Puisque les présentations étaient faite, il lui donna le petit paquet de pralines qu'il avait acheté sur la route, pour le remercier d'avance pour pour le rendez vous, question de politesse.

- Ce sera une bonne idée pour la prochaine fois. C'est vrai que ce n'est pas très courant, ça en a déjà fais fuir quelques-uns. Si j'avais des connaissances en informatique j'aurais pu vous aider mais ce n'est pas le cas alors je ne peux que vous conseillez d'aller faire réparer votre ordi, malheureusement.

Tomas avait eu la chance de ne pas avoir eu d'accidents jusqu'ici. Et il n'y avait pas de mal à être un peu lâché parfois, il avait assez d'expérience pour dire que l'acharnement et la persévérance n'était pas toujours bon.

- Oh, j'aime rouler assez vite mais je fais toujours attention à la sécurité des passagers ne vous en faite pas. Mais c'est vrai que je suis assez connaisseur en voiture du coup, même si je peux m'en passer. Par contre les embouteillages m'horripilent, je l'avoue.



Kaze plaignait le pauvre sportif, visiblement, il avait du mal avec l'écriture japonaise. L'apprenti garagiste pouvait comprendre, il aurait surement les mêmes difficultés dans un pays étranger.

- Avec une voiture de remplacement vous pourrez aller à votre rendez vous. Et au pire, on a un téléphone fixe pour prévenir votre.. sponsor, c'est ça? Je ne peux malheureusement pas aller plus vite. En tout cas, quelle coïncidence, je suis moi même arrivé récemment à Tokyo mais comme je suis déjà venu ici pour un job d'été avant, j'ai vite été embauché.

Le rouquin était une vraie pipelette quand il s'y mettait mais il finit par arrêter de parler pour aller ouvrir le capo et jeter un coup d'oeil à l'étendue des dégâts, même s'il ne verrait pas grand chose d'ici, si au moins le moteur n'était pas touché, c'était une bonne nouvelle. Ca n'avait pas l'air d'être le cas ici. Son interlocuteur se présenta plusieurs fois, il avait surement la crainte qu'il prononce mal son nom ou qu'il ne le comprenne.

- Eh bien Malik, sachez pour la prochaine fois que généralement, le diesel est plutôt vers le bas dans les propositions, et l'essence en haut. Et que les tuyaux ne sont pas de la même couleur non plus. Vert pour diesel, noir pour essence. OK?



Markus savait qu'il y avait différents avocat mais bon, ils faisaient tous plus ou moins pareil : ils défendaient quelqu'un. Que ce soit pour un meurtre, une fraude ou autre. Le procès finit par commencer. Il écouta distraitement ses camarades passer avant lui, racontant plus ou moins la même chose. Qu'ils étaient arrivés sur le site pour vérifier que leur plan correspondrait à la réalité du terrain, quand ils avaient découverts le corps a moitié enseveli sous du béton. Ensuite ce fut au tour de Markus, qui du faire le serment de ne dire que la vérité, rien que la vérité, et blabla... bon, c'était maintenant qu'il se faisait défoncer surement.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 1:42



Warren regarda les pralines . Aussi surprenant que cela puisse paraitre , il n'en avait jamais vu et n'en avait jamais mangé . Il souleva le pasuet avec curiosité jusqu'à ses yeux et il regarda la chose. Warren baissa le paquet "Est-ce que c'est salé ? " demanda t-il alors , puis il secoua la tête "Désolé , je veux dire merci . Enfin , je demande si c'est salé mais je crois que c'est sucré , non ? J'en ai déjà entendu parler , mais je n'en ai jamais mangé et je n'en avais jamais vu "

-Si vous aviez répondu que vous étiez Christophe , j'aurais eu un peu peur . Vous vous imaginez , un christophe au bas de ma porte que je ne connais pas et je m'imagine en plus un Thomas qui vient pour m'emmener en rendez-vous . Si ce n'est pas folklorique Warren eut un sourire Cela a fait fuir quelques personnes ? Moi , je les trouve ravissant . Dites vous au moins que vous n'avez rien raté , si quelqu'un fuit devant un si bel homme pour si peu , je vous assure qu'ils ne méritent pas d'être connu .. Enfin .. Désolé . Je n'ai pas ma langue dans ma poche . Habitude de politicien .

Warren finit par sourire "Si on vous fuit pour votre jolie physique , on me fuit souvent pour ma langue bien pendue . Mais parler autant ne m'empêche pas d'être incroyablement nerveux , ça doit faire très longtemps que je n'ai pas été en rendez-vous . "

-Depuis que j'habite avec mon colocataire , j'ai appris à profiter des elbouteillages et du bruit du silence . Je vous assure , il n'est pas piplette , mais il crée des catastrophes à la chaine . J'aurais préféré qu'il me parle toute la journée plutºt qu'il me cause du soucis "




Zéro réussisait à défendre ses clients . Les deux avaient un mobile . Certes , ils avaient donné leur autorisation à Zéro pour que ses hommes de mains cache le cadavre . Mais cette bande d'incapable ne savait pas comment détruire un corps . Non , ils s'étaient amusé au puzzle . Zerosu avait vu presque tout les architectes passer devant lui . Mais il y en eut un .

Zero qui devait parler en oublia ses mots , un peu comme s'il s'était enfermé dans une bulle quelques instants . C'était très désagréable et sommaire . Des chatouillements dans le ventre et son coeur qui battait

"Maitre Reime ? " appela le juge . Zero posa sa main sur son front. Est-ce que c'était les plats des derniers jours ? Il ne pensait pas . Il était assez sûre que ça venait de ce garçon . Il en avait peur ? Zero du prendre sur lui .

-Je suis désolé . Ne perdons pas de temps . Monsieur , pourriez vous décrire ce que vous avez vu sur la scène du crime ? Et surtout votre heure d'arrivée et de départ de la scène du crime . Après tout vous êtes le dernier et tout les autres ont des alibis valables



Le coach ne savait pas quoi choisir . Une voiture de remplacement couterait sûrement chere . Mais appeler pour annuler leur couterait tout aussi cher . Après tout les sponsors était des moyens de se faire connaitre et de se faire de l'argent . Malik voyait bien le coach torturé , il décida de couper fin à cela

-Coach vous devriez boire un café , nous y réfléchirons plus tard proposa alors le jeune coureur Ou est-ce que vous habitiez avant ? osa demander Malik curieux pendant que le coach s'en allait pour prendre son café

Malik observait le rouquin . Il avait l'expert en la matière . Il était vraiment beau en train de travailler . Il se permit de le regarder très curieux , mais dès que le rouquin lui reparla , il paniqua de nouveau et regarda ailleurs en vitesse . Autant vous dire , le fait de regarder ses mains avec autant de passion très louche et peu naturel

-Je ferais attention . Mais j'ai un peu de mal à apprendre des choses . Je ... J'imagine que les bêtises sont plus facile à faire plaisanta t-il un peu Donc , Kaze ... Hum .. Kazuya , vous avez quel âge?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 9:05



Thomas était un peu étonné. Qui ne connaissait pas les pralines en Europe? Mais justement, ils n'étaient pas en Europe. Alors il finit par avoir un petit sourire, la réaction était si charmante. Il confirma donc d'un hochement de la tête.

- Effectivement, c'est sucré. Ca n'a pas été si facile d'en trouver.Mais goutez, vous allez voir, vous ne pourrez plus vous en passer après.

Même s'il se présentait comme étant Christophe, il n'en restait pas moins Thomas alors il n'y avait pas de raison de paniquer, mais juste pour le voir un peu déstabiliser ça aurait amusant. Tans pis, pour un premier rendez vous c'était sans doute mieux d'être rassurant plutôt, surtout qu'il lui avouait être un peu intimidé par ce rendez vous.

- Ca fait moi même quelque temps que je n'ai plus eu de rendez vous alors nous sommes deux. Et merci, c'est rare qu'on me complimente aussi franchement. La plus part fuit quand ils prennent que c'est ma couleur naturelle. Ils n'aiment pas se dire qu'ils sont en couple avec un albinos. C'est presque aussi terrible que d'être handicapé.

C'était justement pour éviter ce genre de catastrophe qu'il préférait habiter seul. Même si au moins l'animation devait être au rendez vous, c'était toujours chouette quand il y avait de l'ambiance.

- Je pensais que les politiciens mentaient et nous cachaient beaucoup de choses pourtant. Alors je préfère la franchise, au moins on sait à quoi s'en tenir. Je suis plutôt honnête moi aussi. Mais j'ai déjà menti, j'ai déjà répondu à une femme qu'elle n'avait pas du tout grossi alors qu'elle avait pris au moins deux ou trois kilos. Je sais, c'est horrible. D'ailleurs je me suis fais enguirlander après.



Une voiture de remplacement ne coutait pas si cher, il fallait payer l'essence bien entendu, et payer une caution qui serait presque en totalité rendue si la voiture revenait en bon état. Il leur expliqua tout ça mais évidemment le coach pouvait y réfléchir, la proposition était toujours valide plus tard.

- Oh, dans une autre région, je ne pense pas que vous connaissiez. Kyoto, pour être précis. Enfin, dans les campagnes de Kyoto. Ca fait une petite trotte d'ici

Oui Kaze était déjà un expert en mécanique et électronique automobile. Il aimait travailler et réparer ces petites patientes comme il les appelait. Et il aimait bricoler, ça lui occupait les mains et l'esprit. D'ailleurs, il avait quelques taches sur sa salopette de travail, et un peu de petite tache sombre sur une de ses joues et dans son cou. Il tenait aussi une clef anglaise dans sa main.

- Ne vous en faite pas. Ca doit être difficile pour un étranger. Au pire, si vous hésitez encore, demander à quelqu'un autour de vous, beaucoup de japonais parlent anglais. Vous pouvez m'appeler Kaze si vous voulez. Et j'ai 18 ans.

Kaze n'avait pas vraiment remarqué le reluquage intense de Malik, même s'il se demanda pourquoi est ce qu'il avait si soudainement tourner la tête. Il était peut être un peu timide. Pourtant il lui posait plein de question. C'était trop mignon. Décidément, il était fan. Il lui adressa donc un sourire flamboyant.



Markus se demanda un instant quel était le problème de l'avocat, il avait l'air un peu distrait. Le jeune homme s'était renseigné sur lui, et il savait qu'il était très bon comme avocat, et un vrai filou alors oui il s'attendait à devoir se justifier pour beaucoup de chose.

- Je suis arrivé un peu après les autres, vers 9h. J'ai malheureusement été coincé dans les embouteillages. Et je suis parti quand la police m'a autorisé à m'en aller, comme tous les autres. Le seul alibi que j'ai c'est d'avoir téléphoné à l'un de mes collègue dans la soirée, et mes voisins de pallier qui peuvent confirmer que j'étais chez moi. Ils m'avaient invité à diner mais j'ai poliment refusé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 12:15



Warren n'était pas européen . Certes , il avait déjà voyagé en europe . Mais il ne lui était pas forcément permis de se ballader comme il le souhaitait . Finalement , il eut un petit souvenir qui lui trotta dans la tête , mais ça ne rendu que plus confus .

-Les pralines louisianaises ne ressemblent pas à ça . finalement le politicien ouvrit le sachet et se permit d'en prendre une C'est drôle , je ne connaissais pas ce genre de douceur . Il faut croire que le monde cache encore beaucoup de choses , de délicieuse chose . En voulez vous ? demanda t-il en lui tendant le sachet Je vous remercie de l'effort produit pour trouver ces confiserie . Pour ma part , j'avais tenté de cuisiner quelque chose mais mon colocataire l'a mangé ce matin . C'est bien dommage .

Warren etait étonné qu'on puisse éviter un si bel homme . Il était tout àfait charmant . Certes l'albinisme était parfois surprenant . Mais il fallait évoluer avec son temps , ce n'était pas à cause d'une petite particularité si minime qu'on devait fuir quelqu'un . Warren marcha donc à ses côtés

-Ça m'étonne beaucoup . Pourtant , je ne devrais pas m'étonner de la stupidité des gens , jen fait les frais 99% de mon temps . Mais les hommes adorent fuire ce qui est inconnu ou différent d'eux . J'ai moi même bien du mal à gérer mes différences en tant que politicien . Aux états-unis , on aime avoir en face de sois un politicien qui nous ressemble . Dès qu'on apprend que je suis métisse et gay , on fait trois bonds en arrière

L'ambiance d'un film de baston . C'était l'ambiance qui régnait dans cet appartement . Warren mangea une seconde praline , éduqué comme il l'avait été , il mettait sa main devant sa bouche sans parler pendant qu'il en mangeait une .

-On vous ment . Mais je dois vous avouer que certaines nouvelles peuvent être effroyables à annoncer . Et on sait que certaines vont touché notre popularité et tous qu'on essaye de faire c'est d'améliorer le pays et lui donner plus de droit . Mais le plus terrible c'est quand les agents de communication nous demande d'omettre certain détails sur nous . il finit par sourire Mais quel homme sensé oserait dire à une femme qu'elle a grossi ? Je vous assure , j'ai deux soeur et si je venais à leur dire ce genre de vérité , on ne retrouverait plus que mon corps .






Zéro comptait poser beaucoup de question . Et vu que ce Markus , s'amusait à le déranger par il ne savait quel biais , il ferait en sorte que ce dernier reste un bon moment à répondre l en sois l ce n'était pas de la faute de Markus si ce dernier le rendait.. Malade ? Mais ça l'énervait beaucoup , assez pour qu'il se venge .

- Avez vous téléphoné a votre voisin avec votre téléphone mobile ? Parce qu'à cet instant là , le téléphone mobile ... Comme vous l'entendez est mobile et oeut se déplacer avec vous . De plus vos voisins peuvent confirmer que vous n'étiez pas chez eux , étiez vous vraiment chez vous et non point sur le terrain ? Vous êtes l'un des seuls qui pourrait rentrer sur le terrain de mes clients . Et votre connaissance criminel et votre connaissance du chantier ferait de vous le criminel parfait lors de cette scène . Zero le regarda alors et bafouilla un peu , il soupira , un long soupire qui étonna ceux qui le connaissait , il était visiblement mal à l'aise . Excusez moi , monsieur le juge .

-Ce n'est rien . Votre langue est le coréen , nous comprenons .

-Merci .



Malik ne connaissait rien d'autre que Tokyo . Mais maintenant , il était sûr de vouloir visiter Kyoto ! Il en parlerait au coach quand il reviendrait . Peut-être que Kyoto lui ferait comprendre comment un garçon aussi beau était venu à exister . Malik n'osait même pas respirer quand ce dernier parlait l il était si concentré à ne pas le déranger , ne le couper dans aucune de ces phrases .

-Oh ! Je vois , enfin non je ne vois pas du tout il finit par regarder autour Moi , je viens d'afghanistan . Un jolie pays quand il n'y a aucun soucis sur le territoire dit-il alors

Mais bon , c'était facile de comprendre qu'il était étranger . En tout cas , il regardait Kaze comme s'il était la joconde . Et ça ne dérangeait pas Malik le moins du monde . C'était curieux , mais Kaze ne voyait rien . Mais c'était normal , Malik était sûr d'être très discret . Bien qu'il étaut aussi discret qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine

- Je demanderai à l'avenir

Mais Malik fut coupé en pleine phrase par le sourire du garagiste . Le pauvre jeune homme se trouva foudroyé , ses joues rosirent très discrétement du à sa peau hâlé . Il alla de suite se cacher près d'une voiture réparé tout honteux
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 14:18



Thomas aimait les pralines, comme toute personne censée en ce monde, même s'il n'en abusait pas. Alors il refusa poliment d'un mouvement de la tête

- C'est un cadeau alors je ne peux pas en manger, tout est pour vous... et votre colocataire du coup. Sauf si vous arrivez à le cacher. Pas de quoi. J'aurais pu amener du vin mais... je trouvais ça trop classique. Enfin, du chocolat aussi.

Il y avait beaucoup de personnes intolérantes dans ce monde malheureusement. Thomas s'y était habitué depuis le temps. Et Warren avait l'air bien placé pour comprendre le conformisme de la société puisqu'il était un politicien gay, et métisse, comme il le disait.

- On a beau être dans un monde de plus en plus moderne, certaines choses ne changent pas. C'est bien dommage. Mais vous avez eu un président noir il y a pas si longtemps alors ça s'améliorer petit à petit. Et vous avez failli avoir une femme aussi. Les mentalités évoluent doucement, espérons qu'elles continueront de s'améliorer.

C'était ce qui était paradoxale avec les femmes : elles n'aimaient pas qu'on leur mente sur leur poids, mais elles n'aimaient pas non plus qu'on confirme leurs soupçons. Et garder le silence n'était pas un échappatoire. Du coup, la dispute était obligée quand on s'approchait de ce terrain.

- Là ou je travaille j'imagine qu'on ment aussi pas mal. Les hommes économiques mentent presque plus que les hommes politiques, et ils s'arrachent autant les cheveux dans des bagarres inutiles. Enfin, c'est comme ça.



Kazuya ne connaissait rien de l'Afghanistan, a part qu'il y avait eu la guerre, non? Ou peut être qu'il confondait avec l'Irak. Il n'était pas très informé sur cette partie là du monde. Et il n'avait jamais vraiment quitter le Japon alors c'était dur d'imaginer a quoi pouvait bien ressembler le monde.

- Je ne vois pas du tout non plus. Mais je vous crois sur parole. Et qu'est ce que vous pensez du Japon? Vous aimez? (il commençait à installer un tuyau sur la voiture de sport)

Kate était tellement concentré sur ce qu'il faisait qu'il ne remarquait rien, malgré le manque de discrétion évident de Malik. Et puis, il n'était jamais très attentif, le nombre de fois ou il se prenait un poteau... il était habile et agile, mais en même temps très maladroit parfois. Malik s'éloigna soudainement, peut être qu'il ne voulait pas le déranger, alors il continua son installation puis il alla activer une machine qui commença a aspirer.



Markus ne se laissa pas démonter par toutes ses questions, c'est a peine s'il sourcilla. Etre a demi accusé du meurtre ne le choquait pas le moins du monde. Il se retient de sourire, ça ne jouerait pas dans sa faveur. Mais il restait calme.

- Non, ce n'était pas sur mon téléphone mobile. Mais comme tout téléphone portable, on peut me localiser alors j'imaginer qu'il y a moyen de prouver qu'au moment de l'appel j'étais bien chez moi, mais ça, ce n'est pas de mon ressort. Et puis je devais consulter les plans en même temps alors difficile de faire ça quand on tue quelqu'un ou qu'on veut se débarrasser du corps, ou même marcher. Mon collègue pourra vous confirmer que nous parlions bien de nos travaux et de nos plans. Et mes voisins ne m'ont pas entendu sortir, en tout cas, et j'habite au quatrième étage alors j'aurais pu difficilement sortir par la fenêtre.

Il resta un moment silencieux, le temps de laisser l'assemblée diriger l'information, et aussi de donner l'opportunité à l'avocat de poser d'autres questions, puis il reprit

- Et quel serait mon mobile? Je ne connais même pas ce pauvre gars. En plus, comme vous le soulignez si bien, j'ai des connaissances en crime. Si vraiment je l'avais tué,ce qui n'est pas le cas, je l'aurais mieux caché. Et je n'aurais surement pas eu l'idée de le mettre sur le chantier, parce que ça retarde nos travaux avec tout ça alors ça n'arrange pas nos affaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 17:02



Warren était heureux d'avoir les pralines pour lui tout seul . Bien qu'il devrait les cacher de Zéro . Zero adorait lui piquer ses affaires . Mais il avait finit par s'y habituer , il n'y avait pas un seul jour où Zenjiro ne faisait pas le cleptomane . Warren pensait à comment cecher son cadeau dans leur énorme appartement . Il referma le paquet et le rangea dans sa poche .

-Je ferais de mon mieux pour tout cacher . Mais je commence à furieusement manqué de cachette . Mais j'ai foi en mon ingéniosité et ma gourmandise , je trouverais bien un endroit ou caché ce présent . Le politicien sourit J'adore le vin ! À vrai dire , je suis testeur à mes heures perdues . Quand on m'apporte une bonne bouteille , on est sûre de m'avoir de bonne humeur pendant toute une journée . Je sais que ça fait très classique et je dois sonner comme un vieux croulant , mais c'est ma grande passion

Warren pouvait effectivement être assez heureux du dernier président et de la presque président . Mais il était bien plus pour Bernie que Clinton . Warren jeta un coup d'oeil amusé à Thomas , il ne voulait pas le dire mais il osa

-N'est-il pas inscrit dans les règles du premier rendez-vous , qu'il ne faut pas parler politique ? Vous violez un texte sacré , monsieur et je crois qu'une punition s'impose . Et si vous me disiez d'où venez vous ? Je n'ai pas entendu un anglais aussi parfait depuis des semaines . J'avais peur que vous ne parliez pas anglais , nous aurions été très peu avancé dans ce rendez-vous . Moi qui ne maitrise que l'anglais et le coréen . il finit par sourire Mais au niveau politique , si vous voulez mon avis , nous avons fait une grosse erreur durant nos derniers votes . Mais ne parlons plus de ça . Sinon , nous allons devoir nous ressasser tout les terribles évènements de cette année

Warren finit par sourire "Vous savez que nous sommes deux paria . Quelles sont les êtres les plus caricaturé que les hommes travaillant dans l'économique et la politique ? J'entends déja les foules nous huer . " Warren se permit de rire " En tout cas j'admire les gens travaillant dans l'économie . Vous vouyez donc que je vous complimente très subtilement et que je le souligne pour que cela sois encore plus subtile . Je fais un parfait gentleman , décidement "





Zéro aimait bien le personnage . Ce qui l'énervait d'autant plus . Il était si calme et il aurait bien pût être le coupable , il aurait été tout aussi calme . Zerosu écouta ce dernier , il supposait qu'il était vrai qu'il avait tout les alibis possible . En tout cas ce dossier risquait de finir sans criminel , puisqu'il avait allait sauvé la peau des fesses de ces clients . Néanmoins il ne comptait pas le laisser s'en tirer comme ça

-Vous pouvez l'avoir simplement caché pour rendre service à un ami . Vous avez un casier et un cercle d'ami avec un casier . Vous auriez pu passer les plans à un ami , quelqu'un a qui vous tenez .

Zero devait avoué , il avait l'air sincère , il déclara alors "Avez vous vu mes clients auparavant ? Ont-ils le droit de venir sur le terrain lors des travaux ? Le terrain est-il protégé ? Assez pour que personne n'y pénêtre par effraction . Mes clients disent n'être jamais venu sur ke terrain en dehors de vos heures de chantier , parce que le chantier est encore très sommaire et qu'ils n'ont rien à voir . Pouvez vous confirmer leurs dire ?



Il y avait eu plus d'une guerre en afghanistan . Malik ne savait même pas si on pouvait la considéré comme n'étant pas en guerre . L'OTAN se battait contre les talibans chaque années . Mais c'était une très longue histoire et il n'y pensait même pas en ce moment , il pensait surtout à Kazuya .

-Je ne sais pas . Je n'ai pas vu grand chose à part les pistes de course . Mais les gens demandent à prendre des photos avec moi à cause de mes cheveux et ma peau , alors c'est très drôle dit-il simplement

Une fois éloigné , il regarda Kaze . Il devait vraiment trouver un moyen de le garder en sécurite et prendre soin de lui . Oui , le garder avec lui était la solution . Mais comment faire ? Il savait que s'il l'emmenait chez lui , Kaze serait obligé de rentrer chez lui et puis le coach ne serait pas content . Oh et bien , il veillerait sur lui durant quelques jours pour se faire une idée de ce qu'il devait faire


-Kaze . Est-ce que je peux voir vos mains ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 18:18



Thomas était sur que Warren finirait par trouver une cachette pour ces délicieuses pralines. Peut être les cacher dans sa voiture par exemple. Alors il avait affaire a un amateur de vin. Ce n'était vraiment pas le domaine de prédilection de Thomas mais il y avait surement moyen de s'améliorer.

- Je vois, j'avoue que je n'y connais pas grand chose. Ma passion a moi c'est plutôt le patinage. Un sport réputé féminin mais j'assume. Je suis donc mal placé pour juger, et je ne trouve pas ça ringard du tout d'aimer le vin.

C'est vrai que parler de politique n'était pas le meilleur des choix pour un premier rendez vous mais puisque Warren était politicien, il montrait ainsi qu'il s'y intéressait. Mais ils en avaient suffisamment parler pour aujourd'hui, et il sourit en apprenant ce que serais sa punition.

- Ma foi, arrêtons d'en parler dans ce cas, j'espère quand même avoir réussi à contenter l'homme politique, comme ça il nous laissera tranquille pour le reste de la soirée. J'ai vécu en Angleterre une partie de mon enfance et de mon adolescence, mais je viens du Danemark. Bien que j'ai aussi des origines russes de part ma mère et aussi un peu de sang allemand. Je parle donc toutes ces langues, un peu moins bien le russe peut être.

Heureusement qu'il parlait anglais dans ce cas, il parlait déjà anglais avec Henry mais ça faisait su bien de rencontrer quelqu'un d'autre avec qui partager une de ses langues préférées. Parler le danois lui manquait un peu parfois, par contre. C'était quand même sa langue natale.

- C'est vrai. Mais je suis plus comptable qu'homme économique. Mais bon, on dit des gens qui travaillent dans le financier que ce sont de vrais requins alors ce n'est pas mieux. Un gentlemen modeste en plus, rajouta t'il avec un touche d'humour. Je vais aussi me comporter en gentil homme.

Il se dirigea vers la voiture et ouvrit la portière coté passager.

- Tadam, votre carosse est prêt messire.



Kaze n'avait heureusement jamais connu la guerre et il en était heureux. Il était bien là ou il était, même s'il avait envie d'en apprendre un peu plus sur le monde. Mais rester ici ça lui convenait tout aussi bien. C'était sa patrie, et ça le resterait.

- C'est une bonne idée. Voulez vous qu'on se prenne en photo tous les deux? Ca vous fera une photo de plus dans votre collection. Et ça vous rappellera peut être de ne plus confondre essence et diesel.

Kaze ne se doutait pas un seul instant de toutes les pensées qui traversaient l'esprit de son nouvel ami Malik. Il ne voyait pas pourquoi il voudrait l'emmener quelque part ou même rester à ses cotés. Il fut un peu surpris quand il lui demanda pour voir se mains mais il finit par les tendre sans hésiter vers lui, paume vers lui.

- Elles sont un peu sale. Beaucoup d'huile de moteur dessus, s'excusa t'il. Mais pourquoi vouloir les voir?



Markus restait stoïque, et si on pensait de lui qu'il était le coupable, tant pis, de toute façon ils n'avaient pas de preuve. Pas de mobile, pas d'arme. C'était l'essentiel pour échapper à une condamnation.

- Mon cercle d' <> criminels n'est pas vraiment parti au Japon avec moi, ils sont restés en Norvège. Alors ça aurait été un peu compliqué de faire ce genre de machination. Et je répète que ça aurait été complètement stupide de déposer le corps sur mon lieu de travail.

Il répondit ensuite aux autres questions, apparement l'avocat avait décidé de le laisser tranquille pour le moment, alors il se montra coopératif et lui dit ce qu'il voulait entendre.

- Ils ont droit de venir, évidemment, ce sont nos clients. Mais je confirme que je ne l'ai pas vu en dehors du temps de chantier. Mais je pars une fois mon job fini alors je ne vois pas tout ce qui se passe. Mais il n'y a aucune raison pour qu'il sabote les travaux, ils sont tout à fait pour les constructions. Et le chantier n'est pas très sécurisé, n'importe qui pourrait y accéder. Tout ce qui est matériel est enfermé à l'intérieur pour éviter les vols mais le site extérieur est accessible.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 20:17



Warren ne savait rien du patinage artistique . Il n'avait jamais été porté sur l'art . Son père trouvait que c'était des grandes pertes de temps . Sa mère s'y montrait bien plus ouverte à l'époque , mais Warren passait son temps avec son père la plupart du temps . Warren , néanmoins était curieux d'en apprendre plus de tout cela .

-Je sais que c'est un sport réputé féminin , mais je pense que les réputations sont faites pour être brisé . Je vais devoir vous avouer que je ne suis pas un homme avec une âme qui se penche sur les choses artistiques . Mais vous me rendez curieux et il serait bête de ma part de ne pas profiter d'une occassion pareille pour en découvrir un peu plus . . il finit par sourire Mais je fais un peu de sport . Assez pour garder une bonne santé . Hélas , je n'ai rien d'artistique sur lequel j'ai des choses à partager ou à vous faire découvrir . Mais je pourrais bien vous inviter à une dégustation de vin .

Warren rit un peu " Je vois , un homme qui a de l'esprit . J'adore cela . Vous serez heureux d'apprendre que vous avez rassasié l'homme politique que je suis et que vous ne m'entendrez plus en parler. En tout cas , dans la mesure du possible " Il appréciait vraiment Thomas . Warren ne pouvait pas souvent rire . Il fallait apprécier et comprendre son humour et surtout s'ilaginer qu'il avait de l'humour.

-Le danemark ! C'est remarquable , je n'ai jamais pu y aller . Je connais la russie , je n'ai jamais pu m'y ballader , mais disons que j'ai pu entrevoir le paysage et goûter quelques petites choses . Autant dire que connaitre est un bien grand mot . En tout cas c'est merveilleux , j'ai donc de multiples choses à apprendre de vous . puis il sourit L'accent british vous va bien .

Warren supposait que la finance aussi avait ses rumeurs . Tous des fourbes ces hommes politiques l des arnaqueurs ces hommes travaillant dans l'économie et tous des rapiats ces financiers . En tout cas , ils ne risquaient pas de voir des gens s'émerveiller quand ils disaient leur corp de métier .

-Une modestie inégalable et inégalé plaisanta t-il Ce que ça fait du bien d'être avec quelqu'un a l'humour un peu raffiné . Thomas lui ouvrit donc la porte Merci beaucoup , mon bon prince

Il s'assit alors , la voiture était belle , il devait l'avouer "Mais je dois vous avouer une chose , à force de parler j'en ai oublié de vous demander si ma tenue était convenable pour notre rendez-vous . Je me suis permis de me sortir de mon costume"



Zéro avait décidé de cesser de l'embêter . De plus il faisait preuve de bon sens , ça serait d'une stupidité aberrante de cacher le corps sur le lieu de son travail . Et puis il aurait creusé bien plus profond . Il posa des questions pour avantager ces clients . Et Markus lui avait donné les réponses qu'il désirait . Alors le fameux Maitre Reime se tourna donc vers les juges "Donc nous pouvons effectivement affirmer que mes clients n'aurait en aucun cas chercher à ralentir la construction de leur maison . Madame Kento est à vrai dire enceinte et a vraiment hâte de pouvoir avoir une maison ."

Et Zéro continua de parler quelques minutes . De toutes façon , ce n'était pas de sa faute si les policiers étaient des vendus et qu'ils avaient bien voulu fermer les yeux en face d'une grosse somme . Le procès finit par être conclu après quelques témoignages . Ces clients étaient non coupables . Il eut le droit a des remerciements chaleureux . Ce qui eut le don de le dégouter , mais il tenta de tirer une tête passable

-Nous devrions payer une tournée aux hommes du chantier et à monsieur Reime , les pauvres n'auraient jamais du voir ce corps , je ne sais même pas comment ..

-Oh Yu' , Ce ne sont que les aléas de la vie . Mais , c'est vrai que nous pourrions nous excuser. Reime , restera tu ? .

Mais Zero semblait un peu ailleurs



- Si ça ne vous dérange pas de prendre une photo avec moi . J'adorerai vraiment prendre une photo avec vous et j'y ferais très attention et je la garderai précieusement Mais il n'avait pas d'appareil photo et il maitrisait pas vraiment tour ce qui touchait à la télephonie .

Mais ilsortit son portable , tendant de voir comment faire pour prendee une photo . Il semblait vraiment avoir du mal avec l'appareil , mais finalement il y eu un énorme flash , ce qui surprit le pauvre bougre qui tomba sur ses fesses .

-Je suis trop maladroit .

Puis il finit par regarder les mains de Kaze , il n'aurait pas pu être plus content qu'elle sois aussi sale . Mais ce n'était pas ce qui l'intéressait , c'était surtout de voir s'il était marié ou non . Ce qui était un non et une très bonne nouvelle

-Génial ! il le regarda avec des yeux émerveillés C'est évident ! Vous êtes si beau , je vous croyais déjà marié
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 2 Déc - 22:13



Thomas n'était pas étonné, très peu d'homme aimaient le patinage, et il le concevait tout à fait, ce n'était pas la première chose a laquelle on pensait quand on était un homme. Mais dans son cas, ça lui avait plu. Et ça continuait de lui plaire. Mais il était très content que Warren ne soit pas contre un apprentissage, ou au moins une découverte.

- Ce serait tout aussi dommage de refuser une dégustation de vin. Hélas ce n'est pas la période pour aller patiner mais dés que ce sera possible, je vous y emmènerais. Vous allez voir, ce n'est pas si difficile.

Thomas était quelqu'un qui était ouvert à tous les type d'humour, et il avait la chance de tous les percevoir, plus ou moins. Effectivement, l'humeur qu'utilisait Warren était un peu plus sérieuse que d'autres mais néanmoins présente et compréhensible.

- Très bien, nous parlerons de politique une prochaine fois alors. Quand l'homme politique sera de nouveau assoiffé. Mais oui, je suis assez fier de mes origines, en plus le Danemark est un très beau pays assez méconnu hélas ! Pour ce qui est de la Russie, j'y suis aller deux ou trois fois mais jamais très longtemps. C'est très beau aussi mais on a quelques grief personnel contre ce pays. Une longue histoire.

Thomas était plutôt habitué aux grimaces lorsqu'il parlait de son métier, alors ce n'était pas bien grave.

- Merci. C'est fou comme l'accent british s'acquiert vite et ne se perd pas si facilement. Du coup, tout le monde pense que je suis anglais quand ils me rencontrent. Dans un sens ce n'est pas faux, j'ai la nationalité anglaise mais pas une seule goutte de sang anglais en moi.

Il le laissa ensuite entrer dans la voiture, referma la portière derrière lui et alla se mettre à la place conducteur. Ensuite il démarra en trombe, il avait une voiture décapotable d'habitude mais pour le bien de la conversation il garda le toit fermé, sinon ils ne s'entendraient pas.

- Votre tenue vous va très bien. J'avoue ne pas être trop porté sur la mode moi non plus mais à force de recevoir les conseils d'un ami je me suis amélioré.



Kaze confirma d'un hochement de tête que ça ne le dérangeait pas, puis il attendit patiemment que Malik arrive à faire une photo mais il ne semblait pas du tout y arriver et il finit par tomber sur les fesses. Kazuya ne pu s'empêcher de rire devant ce spectacle puis il l'aida à se relever.

- Ne vous inquiétez pas, ça arrive à tout le monde de trébucher. Je vais vous aider. Regardez, on fait comme ça.

Il lui montra la marche à suivre pour faire un selfie puis il en prit un d'eux deux et lui rendit son appareil avant de retourner a son boulot. En tout cas il était flatté qu'on veuille garder sa photo aussi précieusement, il se demandait quand même un peu pourquoi. Il eu sa réponse un peu plus tard, quand il lui présenta ses mains. Devant la réponse franche du jeune homme, il écarquilla un instant les yeux, puis il rit à nouveau etfinit par avoir les yeux pétillants à son tour, Malik était juste trop mignon.

- Mais je n'ai que 18 ans, c'est un peu jeune pour se marier ! Et vous êtes tout à fait mignon et sexy à la fois, vous aussi si je peux me permettre. Vous n'avez rien à m'envier.



Markus avait effectivement dit ce que l'avocat Zerosu voulait entendre puis il avait quitter la barre quand on lui en avait donné l'occasion. Il ne s'était pas mêlé aux autres archives, qui le craignaient un peu maintenant qu'ils savaient qu'il avait un passé criminel. Génial, il ne manquait plus que ça. En plus il n'avait pas envie de se souler même si c'était pour ses employeurs, il voulait juste rentrer chez lui, prendre un bon bain, et retravailler sur ses plans et sur la façon de construire ce bâtiment.

- Pardon monsieur l'avocat, mais vous bouchez un pue l'entrée. Je peux passer?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 3 Déc - 1:05



Warren était prêt à s'ouvrir un peu . Il n'avait cessé de se montrer si dure durant ces années . Il avait juste envie de se permettre certaines choses , avant de retourner aux états-unis . Il voulait faire le deuil de toute periode non joyeuse de sa vie . Il fallait savoir libérer certaines choses quelques fois pour aller de l'avant .

-Vous avez de la chance , il n'y a pas de saison pour déguster du bon vin . Si vous trouvez ce rendez-vous concluant , vous me laisserez vous inviter . Bien que je préfère les dégustations de vin françaises Warren avait une de ses mains dans les poches , l'autre lui servant à communiquer ce qu'il voulait exprimer J'ai hâte , mais je ne pense pas être très gracieux alors je me prépare mentalement aux chutes . Mais dites , quand est-ce que vous vous êtes passionné à cet art ? C'est assez peu commun

Warren pouvait rire . Mais il fallait comprendre sa façon d'en rire . Néanmoins quelques fois , il ne pouvait s'empêcher de rire des bêtises de Seven . Mais il préférait largement cet humour adulte et mature .

-Le danemark . Je vais devoir vous avouer que je ne saurais le repérer sur une carte . N'êtes vous pas les voisins de la suède et de la finlande . Deux pays tout aussi agréable et ouverts . Mais dites moi donc ce que vous aimez tant au danemark . Les gens ? La mentalité ? Le paysage alors ? Néanmoins il fut désolé de raviver des souvenirs qui auraient ou être douloureux Désolé , si j'ai mis les pieds dans le plat . Moi qui déteste être maladroit , je ne l'ai jamais autant été . Je comprends .

Warren apréciait Thomas , il l'observait discrétement durant leurs conversation . Ses yeux se portèrent sur ses cheveux blanc , c'est qu'ils étaient d'une beauté saissisante . Il eut un petit sourire et se replongea dans la discussion

-C'est merveilleux de voir quelqu'un issu de si merveilleux mélange . Vous êtes très atypique Thomas . Pour ma part , je suis né d'une mère californienne et d'un père coréen . Je suis né à Hawai , ma mère voulait avoir son fils dans un merveilleux paysage . J'y ai vécu quelques annees avant de me déplacer avec mon père .

Warren fut heureux du compliment . Il avait choisi des couleurs sobres pour aller avec ses yeux gris . Warren ferma les yeux quand Thomas démarra en trombe , puis les ouvrit petit à petit , il regarda le paysage qui passait à une allure incroyable . Warren regarda autour et il du se mordiller la lévre inférieur pour ne pas trop sourire .

-J'aime être bien habillé . J'utilise des conseils de couturier . Je n'ai pas trop le choix . Je suis obligé de le faire lors de mes sorties publiques et officielles . Warren le regarda Vous ne trouvez pas qu'on fait très contraire d'une manière . Je trouve cela agréable . Ça pousse à la conversation





Zérosu n'était pas prêt d'aller boire avec cette petite bande . Déjà , il n'était pas un buveur , secondement il n'avait pas envie d'entendre les anecdotes à propos du cours . Il imaginait déjà les traits du meurtres grossi par la bande , les quelques plaintes , il les entendait déjà blâmer le tueur . Zero qui avait coupé le bras du cadavre était le plus à plaindre . Est-ce que quelqu'un savait à quel point c'était dur de couper un os ?

-Maitre Reime , je n'ai pas fait des études pour qu'on m'appelle mon.. il se tourna et vit alors Markus et bredouilla quelque chose , mais il posa sa main sur son front Ce que ça m'énerve . Passez donc . C'est pas possible , il faut croire que je suis devenu retardé .

Il leva les yeux au ciel et prit ses affaires . Les prenant chacune , les joues quelques peu rrosé , il les frotta un peu , la sensation était très désagréable .




Malik était si heureux de l'avoir entendu rire . Mais il en fut presque plus troublé que sa chute . Ses yeux brillaient de mille feux , son coeur battait la chamade et il rit à son tour de lui même , de tout ce qu'il ressentait et de sa joie . Alors , il prit la main du garagiste , heureux de sa chute aussi bien physique qu'amoureuse . Malik aimait déjà ce caractère si ouvert , si communicatif et si heureux .

-Merci beaucoup ! le gratifia t-il alors .

Alors ce fut le moment de la photo . Le brave Malik regarda la photo , tout content d'avoir pu prendre une photo avec le rouquin . Ce dernier retourna travailler et il en retourna à sa contemplation . Puis il lui répondu avec une franchise telle qu'elle surprit Kaze . Mais il en rit , il en rit et le coeur de Malik ne fit que se réchauffer un peu plus .

-Pourtant je comprendrais tout à fait qu'une personne puisse vouloir rester avec vous pour la vie et l'officialiser . Je le comprendrais et je serais le premier jaloux ! Malik fut heureux de recevoir ces compliments Merci beaucoup , Kaze

Et il resta alors calme et paisible , comme s'il avait effectué sa grande tâche de la journée
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 3 Déc - 10:58



Thomas avait quelques blessures sentimentales lui aussi, même s'il faisait déjà tout pour les réparer. Un jour, il espérait pouvoir y arriver. Bientôt, si tout se passait bien. Il se sentait assez prêt pour tourner la page mais en même temps puisqu'aucune de ses relations n'avaient fonctionnées depuis Henry, c'est qu'il n'était pas encore si près que ça.

- C'est vrai que c'est plus pratique lorsqu'on peut y avoir accès toutes l'année. Pourquoi pas, une dégustation de vin peut être sympa. Et je ne sais pas vraiment je me suis attaché au patinage, mais j'en fais depuis que je suis tout petit, avec ma mère principalement. Mon père était un spécialiste des chutes et ça nous faisait bien rire. Ne vous inquiétez, dans votre cas je ne rirais pas. Et j'essayerais de vous rattraper. C'est promis.

Warren essaya ensuite de situer le Danemark sur une carte et Thomas opéra quelques corrections pour l'aider à bien se rendre compte de l'endroit.

- Eh bien, voisin est peut être un grand mot, mais nous ne sommes pas loin c'est vrai. Juste en face en faite, entre la Norvège et la Suède. Et nous sommes à l'ouest de l'Angleterre. Mais un océan nous sépare de ses trois pays. Le seul territoire avec lequel nous sommes en vrai contact physique, c'est l'Allemagne, qui est au Sud. Le Danemark est en faite sur une petite pointe au dessus de l'Allemagne.

Thomas ne manqua pas de voir les petites sourires de Warren, visiblement il se plaisait en sa compagnie. C'était réciproque, pour le moment ça se passait bien. Il démarra donc la voiture, et lui aussi eu un sourire, ça lui faisait toujours plaisir de rouler relativement vite.

- Je sais, et j'aime être assez unique à ce niveau là. Mais vous aussi vous avez un bon mélange, en plus je n'ai jamais eu la chance d'aller à Hawaii, on dit que c'est magnifique. Les couturiers savent ce qui est à la mode et ce qui ne l'est pas alors ce sont de très bon conseiller, confirma le jeune homme.



Kaze riait beaucoup, et il aimait bien courir dans tous les sens et sauter sur les gens pourleur faire des câlins. Enfin, ça s'était réservé à ses amis et familles, il n'était quand même pas si familier avec les inconnus. Mais il espérait pouvoir être ami avec Malik, il aimait s'entourer de personnes mignonnes et aussi franche et joviale. Il ne s'ennuierait pas avec lui, c'était sur.

- Mais pas de quoi.

Kazuya était effectivement retourné travailler ensuite, s'il voulait qu'elle soit finie demain au matin, il devait quand même travailler un minimum dessus. Mais il fut à nouveau interrompu par la presque déclaration de Malik, qui ne semblait pas hésitant ou gêné la main du monde. Kaze se sentit un peu rougir à la prochaine phrase du client, il rougissait parce qu'il était vraiment content de recevoir une telle déclaration, plutôt qu'être gêné.

- Est ce que ça veut dire que vous voulez m'épouser? Peut être devrions nous nous tutoyer alors, vous ne pensez pas? Mais donc, vous faites des courses de voiture, c'est ça?

Il avait l'impression de bouillir, alors ce fut assez compliqué de reprendre le travail comme si de rien n'était. Il alla vider le tuyau qui avait fini d'aspirer. Après il allait devoir mettre des produits nettoyant dans l'estomac de la demoiselle.



Markus n'avait pas été traumatisé à la vue du cadavre, il avait déjà vu bien pire. C'était l'avantage de venir d'une famille de mafieux. En tout cas il se demandait ce qui n'allait pas avec cet avocat qui bégayait devant lui et qui semblait l'accuser de quelque chose. Il aurait pensé qu'il était plus effrayant, mais il semblait relativement inoffensif en faite. Il était un peu déçu, il fallait l'avouer.

- Je dirais que vous avez une petite attraction pour moi, étant donné l'état de vos joue et de votre langue. Mais je ne suis pas intéressé alors oubliez-moi, monsieur l'avocat.

Il n'appelait personne maitre. Parce qu'il était son propre maitre.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 3 Déc - 13:58



Warren savait qu'il devait tourner la page . Il avait fait le plus gros du travail , même si pour la tourner totalement , il faudrait voir Yann et abandonner a tout jamais leur relation . Mais il n'avait pas envie de voir Yann encore une fois . Il n'avait pas envie de penser à Souten , ni à la danse qu'ils avaient partagés ou encore ce moment dans cette librairie . Et il ne voulait surtout pas remonter à plus loin . Yann avait assez joué de sa patience .

-Oh , vous êtes quelqu'un qui aime beaucoup sa famille n'est-ce pas ? Je le suis en tout cas . Et je pense que je me verrais avec quelqu'un qui a tout de même de bon rapport avec ses parents . puis il mit ses deux mains dans ses poches Je tiens beaucoup a mon père et mes soeurs . Ah , oui . Alors j'ai deux grandes soeurs , qui ont 19 et 15 ans de plus que moi . Elles sont toutes les deux blondes . D'énorme boucles pour l'une et l'autre a des cheveux un peu moins bouclés , voir pas du tout . Hum et mon père a les cheveux noir , les yeux bridés , les traits d'un coréen

Warren voyait mieux quel endroit . Il laissa échapper des petits o , curieux et des hochement de tête et il laissait parfois bouger son doigt dans l'air , comme s'il avait une carte du monde sous les yeux .

-Oh et bien , je ne me tromperai plus à présent . Donc vous parlez danois . Ça doit être agréable de vivre dans ce genre de coin . Mais j'avoue que j'apprécie beaucoup les climats chaud , mon plus grand appartement est à miami

il pouvait confirmer , Hawai était splendide . De belles plages , le sable fin , l'eau bleu turquoise . Mais il n'y avait passé que quelques années , mais lorsqu'il était perdu , il allait se ressourcer là-bas . Mais son père venait souvent le chercher pour venir travailler .

-J'ai eu la chance d'habité dans des endroits très différents . Miami , hawai , corée du sud , Alabama , new York, et maintenant le japon . Mais je n'oublie pas ma capitale favorite , paris . Le vin y est parfait , les vêtements sont chics . Et j'ai trouvé les français charmant . Mais on dit que tant qu'on a pas été dans le métro , on n'a pas vu le vrai caractère des parisiens .

Warren se demandait tout de même ce qu'ils allaient faire "Est-ce que je peux avoir un indice sur ce que nous alonns faire ? "





Zérosu jeta un air froid à ce Markus . Ce n'était pas parce qu'il était de la mafia d'il ne savait quel pays qu'il en aurait peur . En plus , il osait lui dire qu'il avait le béguin pour lui . Et quoi d'autre ? Zero laissa échapper un rire , puis il le jaugea et haussa un soucil et finit par croiser les bras .

-Pour votre gouverne , je m'appelle toujours Maitre Reime . J'ai étudié , j'ai gagné ce titre et je le mérite autant qu'un docteur . il garda ses affaires dans ses bras Vous aurez le plaisir de voir la notion d'aromantisme , parce que je suis aromantique et je ne suis jamais tombé amoureux . Mais si ça vous fait plaisir de gonfler votre égo , faites-le . Mais si vous me prenez de haut parce que vous venez de la mafia , vous n'êtes pas la pire des personnes que j'ai vu et vous ne me faites pas peur .

Zero finit par soupirer "Et pour ce qui est de mon mal ? Je préfererai que ça sois un avc qu'un béguin . " et il se dirigea vers la sortie , ses affaires dans ses bras . Non mais franchement ! Quel genre d'imbécile tomberait amoureux au premier regard ? Zero n'était pas de ce genre . Bien , il avait les joues rouges et alors ? Ce n'était pas une preuve . Il pouvait avoir une réaction allergique à quelque chose ou un souvenir qui aurait pu être rattaché à Markus . Un béguin , pfff




Malik était franche , parfois un peu trop et ça lui causait des soucis . Mais même quand il essayait de mentir , on voyait sur son visage son avis . Et c'est pour ça qu'on l'aimait ou on le detestait . En tout cas , c'est ce qui avait le coach l'adopté quand il était encore adolescent . Il savait que Malik était déterminé , mais qu'il était aussi un joyeux larron qui ne pourrait jamais cacher ses bêtises

En tout cas la franchise de Malik marchait ici et quand Kaze rougit , Malik mit sa main sur sa bouche tout étonné et heureux . Il était vraiment incroyablement adorable ce magnifique Kaze . Il devait absolument le protéger

-Oh , oui je le veux vraiment beaucoup ! Mais faire une demande le jour de notre rencontre n'est pas censé ! Je vais vous courtiser et vous inviter , alors je vous demanderai si je peux vous épouser puis il sourit Je suis pour le tutoyement

Puis il secoua la tête négativement "Non , je suis un athlète . L'équipe japonaise a décidé de me former et de me garder dans leur équipe . J'adore courir , c'est mon cousin qui m'a initié . A vrai dire je le cherches . Tu le connais ? Il a lez cheveux violet et des yeux bleu et la peau pâle "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 3 Déc - 15:05



Thomas s'était réconcilié avec Henry pour sa part. Il lui en avait pendant un temps voulu, même s'il savait que ce n'était pas vraiment de sa faute. Et il ne le regrettais pas, il était vraiment content que lui et son ancien petit ami soient maintenant seulement amis. Il y avait quelque chose de plus sain entre eux à présent.

- Oui, j'y tiens beaucoup. J'ai deux cousins, Hans et Klaus, ainsi qu'une cousine, Kirsten. La cousine est mariée et à un petit bébé d'un an que je n'ai pas encore vu. Un de mes cousins est en couple mais n'a pas encore d'enfant et l'autre est assez volage. J'ai aussi une soeur, Nadeshda, mais elle a 10 ans de moins que moi. Du coup, elle vit encore avec ma mère. Mais mon père est mort. Il a eu une crise cardiaque lors d'un cambriolage...

Thomas venait plus de pays froid du coup, alors ils les appréciaient, même s'il ne détestait pas les pays chaud, qui n'aimait pas pouvoir bronzer au soleil ? Tout lui allait de toute façon, il n'était pas difficile.

- Effectivement, je parle bien le danois, c'est ma langue maternelle. Et l'anglais est une langue que je maitrise parfaitement aussi. J'ai un peu plus de mal avec l'allemand et le russe, mais je me débrouille.

Thomas n'avait pas eu autant d'habitats différents. Mais il avait quand même été en vacance dans plusieurs autres pays, mais on était jamais aussi bien que chez soi de son point de vue.

- Je n'ai vraiment habité qu'en Angleterre, au Danemark, et au Japon. Mais je vais voir une fois de temps en temps mes grands-parents allemands. Et la Russie, je n'y vais qu'en touriste.

Thomas réfléchit ensuite, allait-il lui donner un indice? Il préférait le laisser deviner, mais en même temps puisqu'il l'avait gentiment demandé....

- Nous allons dans un endroit en plein air.



Kaze aussi avec certains soucis avec quelques personnes, qui le jugeaient trop expressif, trop énergique, et trop spontané. En même temps, il pouvait comprendre qu'il y ai des gens qui n'aiment pas qu'on leur saute dessus, mais c'était plus fort que lui. Il état un peu surpris que Malik songe vraiment à le demander en mariage.

- C'est trop mignon, ce genre de réponse me fait trop craquer, c'est injuuuuste ! se plaignait-il en se retenant de lui sauter dessus.

La façon dont Malik annonçait qu'il allait le courtiser au lieu de le draguer, ça lui donnait presque la chair de poule. C'était si joliment dit. Alors c'était ainsi que c'était senti Roméo et Juliette? Il opta donc pour le tutoiement. Mais comment résister à quelqu'un de si sexy et adorable à la fois qui se déclare aussi passionnément? Il essaya de garder la tête froide mais ce n'était pas facile, le Kaze intérieur était presque en train de bondir partout déjà.

- Si tu veux m'inviter, il y a un endroit ou ils font des excellentes nouilles, c'est magique. J'adore manger là-bas, mon estomac m'en est toujours reconnaissant, expliqua t'il avec les yeux en étoile en se souvent de ce gout si exquis. Oh, alors tu es un coureur. Tu as déjà fais les jeux Olympiques? Tu dois être super musclé, c'est génial. Je ne pense pas avoir vu ton cousin, je m'en serais rappelé, s'il te ressemble.



Markus n'était pas intimidé pour un sou, et il se contenta d'hausser les épaules devant le refus de l'avocat d'admettre qu'il avait un faible pour lui. pourtant, ça y ressemblait, en tout cas, les filles qui l'avaient abordé pour qu'il sorte avec ressemblaient à ça.

- Je me trompe peut être, de toute façon je m'en fiche, ce n'est pas mon problème, et on ne se reverra probablement jamais. Tant mieux si tu n'a pas peur de moi, ça me changera un peu de tout ses regards terrifiés une fois qu'ils savent. C'est lassant et ennuyeux. Presque aussi ennuyeux que les personnes stupidement amoureuses.

Bon il avait déjà suffisamment parler pour aujourd'hui, et tout ça commençait à le fatiguer, vivement qu'il puisse rentrer s'allonger, il en avait déjà marre de cette journée. Il n'aimait que construire, le reste l'indifférait. Alors il partit à son tour, sur un chemin opposé à celui de Zero.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 3 Déc - 22:33



Warren ne se sentait pas prêt à accorder son pardon à Yann . Ou même lui demander pardon . Il n'était pas prêt à devenir amo avec lui , ni le faire garder une place importante dans sa vie . Warren ne gardait pas de contact avec ses ex . Il ne voulait pas que les choses soient tendu , compliqué ou rendre jaloux son petit ami . De toute façon , il n'avait que trois ex , à présent . Et il comptait bien les mettre de côté . Des vrais plaies , aucun pour rattraper l'autre . Un qui ne s'assume pas , un qui n'a pas la tête sur les épaules , et ne parlons pas du second .

- Oh , je n'ai pas de cousin . Mais je suis un oncle . Mais le plus agé à seulement un an de différence avec moi . Mais le plus petit a environ deux ans . Mais j'adore le fait d'avoir une famille nombreuse , même si je ne la vois pas souvent Warren sourit Oh , une petite soeur . Ça doit être super d'être le plus agé . Et désolé pour ton père , j'ai moi même perdu ma mère . Mon père est un politicien et il a voulu faire une visite officielle avec sa femme et son fils , mais ma mère est morte .


Warren aimerait l'entendre parler danois . Mais il lui demanderait plus tard . Il voulait lui poser quelques questions de plus . En tout cas , il était heureux de pouvoir rencontrer quelqu'un d'indépendant et bien dans sa peau , mature et réfléchi . Mais Thomas selblait savoir s'amuser un peu

-Je peux vous dire que le japon est un peu difficile pour moi . Je ne parle pas le japonais . Au début , je ne devais pas vivre au japon . C'est juste que je voulais me rapprocher de la corée quelques instants et j'ai eu une bonne opportunité . Mais j'ai beaucoup de mal à m'habituer au train de vie . il sourit Mais j'imagine que je finirais par m'habituer


Warren essaya donc de deviner . Un endroit en plein air . Warren se demanda bien . Thomas ne semblait pas quelqu'un de classique alors ça ne serait pas un restaurant . Le politicien tentait de se faire des petites idées

-Un pique-nique ? À vrai dire , je ne suis pas très doué en devinette . De la peinture en pleine air . Du karting ? il prit un air curieux Oh , ou est-ce que c'est physique ? Alors mon jean et ma chemise ne sont pas adaptés








Malik adorait lire toutes ces émotions sur le visage de son ami . Et il n'eut pas honte de l'observer ainsi . Les deux devenant à chaque fois de plus en plus heureux devant les annonces de l'un et de l'autre . Malik espérait en tout cas qu'il réussirait à convaincre Kaze de partager quelques moments avec lui . Puis il prit un air très sérieux et alla lui prendre les mains .

-Je comprends , c'est assez difficile pour moi aussi de ne pas me mettre sur un de mes genoux et de te demander en mariage il garda ses mains avec les siennes Mais je fais de mon mieux et je n'oserai jamais arriver sans bague et sans autorisation devant toi

Alors Malik nota sur son portable . Certes avec difficulté , mais il nota ce qu'il fallait à propos d'un restaurant de nouilles . "Je t'y emmenerai . Quel jour ? Quelle date ? Est-ce que je peux venir te chercher au garage . J'essayerai de faire de mon mieux " puis il sourit

- Je suis arrivé quatrième . Mais bon , on ne regiens pas le nom du quatrième . Oh et bien , oui je le suis il posa une main sur son ventre Je peux te montrer , si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 3 Déc - 23:38



Thomas ne connaissait pas les difficultés qu'avait traversé à Warren, mais il savait que tout le monde passait par là, malheureusement. Alors il savait que chacun avait sa propre souffrance en lui, qu'il fallait guérir d'une manière ou d'une autre.

- Ca doit être super d'être oncle, surtout qu'avec le peu de différence d'âge c'est un peu comme être un grand frère je pense alors vous savez plus ou moins ce que ça fait, indirectement. Je ne vois plus aussi souvent Nadeshka maintenant mais on se téléphone souvent. Et je suis désolé pour ta mère. Je sais ce que ça fait de perdre un proche, c'est vraiment douloureux.

Thomas était curieux d'entendre parler coréen lui aussi. Est ce que ça ressemblait un peu au chinois et au japonais ou pas du tout? Etant donné que Warrante parlait pas japonais, ça devait quand même être assez différent.

- J'étais comme vous quand j'ai atterri ici, et c'est vrai que j'ai encore un peu de difficulté avec le japonais moi aussi même si je comprend plus ou moins quand on me parle. Ce n'est pas si facile.

Thomas eu un petit sourire. Warren n'avait pas encore trouvé, tant mieux, ça lui ferait une belle surprise, enfin, il espérait. Du coup, quand ils arrivèrent devant un parc, qui était assez loin de la ville, il avait fallu une bonne heure de route pour y arriver.

- Fermez les yeux. Et ne vous en faite pas, j'ai tout prévu, même pour les vêtements.



Kazuya trouvait ça vraiment très romantique. Malik le connaissait a peine mais il avait déjà l'impression que Kaze serait l'homme de sa vie. Comment ne pas fondre devant ça?

- Ca va être difficile de demander l'autorisation de mes parents, ils sont restés à Kyoto. En fait, je suis aussi ici pour retrouver mon frère, en plus de commencer mes études. Ca fait bizarre de ne plus vivre chez mes parents.

Malik voulait vraiment l'emmener manger ces délicieuses nouilles. N'importe qui en train de les regarder dirait que c'était trop rapide et en même temps, de son point de vue, tout se passait tellement avec fluidité et naturel que ça lui semblait parfaitement logique

- Oh, je ne sais pas. Bientôt. Tu n'as qu'a me donner ton numéro de téléphone, je te recontacterais.

Effectivement, Kaze ne se souvenait pas du quatrième. il ne se souvenait même pas du premier. généralement il ne jetait qu'un rapide coup d'oeil aux Jeux Olympiques, alors ce n'était pas si étonnant. par contre c'était impressionnant de déjà faire les jeux olympiques à son âge. Malik lui proposa ensuite de toucher, et les étoiles dans ses yeux pétillèrent à nouveau.

- Vraiment? Alors je veux bien voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 1:16



Warren devait avoué qu'il était très complice avec son neveux . Bien qu'il ne se voyait que très peu . Sa soeur restait avec son fils aux états-unis et le père de Warren n'emmènerait jamais avec son fils , le fils d'un coup d'un soir . Alors , pour voir son neveux , il fallait qu'il réussise à faire flancher le coeur de son père .

-Oui , Ulrich et moi , nous sommes proches . On se téléphone souvent . Il vit toujours aux états-unis , jamais très loin de ma soeur . Warren pensa à sa mère et sourit tristement Oui , j'essaye toujours de faire mon deuil . Même si les années passent , je ne désespères pas . Je sais que j'y arriverai .

Warren parlait le coréen à merveille . Quand il se rendait en corée , on le pensait né là-bas . Il avait les intonations devoix . Il connaissait les hangeul et les hanja . Mais son père n'avait cessé de lui parler coréen très jeune et de lui lire des livres coréens et etc . Warren était une telle fierté pour le père , qu'il voulait pouvoir le faire devenir un mini-lui . Warren connaissait donc bien mieux le coréen que ses soeurs .

-Je n'y comprends rien . Je me ballade souvent avec un traducteur . Je n'aime pas ça . J'aime l'utiliser quand je dois faire peur à quelqu'un . Mais devant une caissière , ce que je peux avoir l'air ridicule . il sourit Parce que oui , je suis un homme independant et je fais mes courses . C'est tout nouveau pour moi mais j'adore . Vous allez vous demander quelle personne n'a jamais fait les courses . Mon père était très protecteur . Une fois , j'ai été à la boulangerie et il a faillit appeler la police . Du coup , j'ai pris l'habitude d'avoirquelqu'un pour faire mes courses . Mais j'ai décidé de débuter une nouvelle vie . Je veux me dépassee

Warren avait fermé les yeux , il se demandait bien où ils pouvaient aller . Mais il resta obéissant bien qu'à quelques instants , il semblait vraiment vouloir tricher et regarder autour . Mais il voulait vraiment avoir la surprise . Quel dilemne









-Oh , non . Tes parents sont si loin ? Je vais devoir attendre le retour de tô frère . Mais un gentlemen est patient . Si des princes prennent du temps pour avoir leur princesse , alors j'attendrais pour avoir mon prince dit-il avec un air tout décidé que peu d'homme pouvaitoser arborer . Des études en quoi ? Moi aussi je fais des études mais pour être kiné .

Bien que ses horaires étaient très hachurés . Tantôt des entrainements , tantôt des soonsors ou encore des courses pour ces repas diététique . Il avait des rendez-vous partout à propos de son corps . Et n'oublions pas le médecin . Malik s'approcha alors de Kaze et lui montra son uméro , enregistré , il était si content qu'il en tremblait presque . On pouvait voir quslques frissons , le pauvre avait la chair de poule

-Quand est-ce que je peux t'appeler ? Je peux t'appeler ? Ou est-ce que je dois t'envoyer des messages . Je te rappelerai le matin que tu dois bien manger et je te dirais de te couvrir le midi et le soir je te dirai à quel point je veux plus en apprendre sur toi . Je te courtiserai tout les jours et je te promets de prendre soin de toi .


Il avait représenté la france . Mais maintenant, il allait sûrement se poser au japon . Kaze voulait effectivement voir ses mhscles , alors il souleva son t-shirt sans avoir aucun tabou ou soucis à propos de cela . Il travaillait pour

-C'est drôle hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 10:30



Thomas n'avait pas encore réussi à faire le deuil de son père, lui aussi. Ce n'était pas si simple. On voulait un coupable, et que ce coupable soit puni. Alors il comprenait très bien ce que Warren voulait dire. Et toutes les personnes qui avaient perdu un proche pourrait le comprendre aussi.

- Je suis plus proche de Hans personnellement, même si j'adore Klaus et Kirsten. C'est dommage que je ne les revoit plus aussi souvent mais j'essaye de leur rendre visite une fois par an, a Noel.

Pour lui, c'était ses grands parents qui lui parlaient allemand, sa maman lui chantait des berceuses russes, mais c'était le danois qu'il maitrisait le mieux, avec l'anglais (même si avant d'habiter en Angleterre, il ne connaissait que ce qu'il avait appris à l'école)

-Je peux comprendre que ce soit embêtant. Ca finira par venir tout seul, vous verrez. oh, je ne juge pas, il y a plus d'hommes que vous pensez qui ne font pas les courses, il laisse les femmes s'en charger. Tout le monde dit que c'est une activité embêtante mais moi j'aime encore bien, à petite dose, et vous sembler de mon avis.

Ensuite il le fit marcher une petite dizaine de minute et le posa face à la surprise. C'était en faite un lac. Ils n'allaient pas pique-niquer, puisqu'apparemment Warren n'aimait pas ça, mais ils allaient se baigner. Ils étaient les seuls dans les alentours étant donné qu'il état tard.

- Vous pouvez regarder.



Kaze se demandait vraiment s'il allait finir par le demander en mariage, il n'y avait plus tellement d'homme qui le demandait après une seule journée de connaissance. Mais puisqu'il était près à attendre, c'est qu'il était vraiment sérieux.

- Il me faudra un peu de temps pour retrouver mon frère mais j'espère vite le revoir. Et je fais des études pour être mécanicien, enfin, un mécanicien officiel. Sinon je ne pourrais jamais avoir mon propre garage. Mais alors toi tu veux faire kiné? C'est trop génial, ça veut dire que tu feras des massages absolument divins.

Kazuya avait surement un horaire plus light que celui de Malik mais il était quand même assez occupé. Quand il n'était pas en train d'étudier ou d'assister au cours, il travaillait au garage ou il recherchait son frère. Mais il aimait avoir une vie animée alors ça ne le gênait pas du tout. Il eu de nouveau un petit rire devant la ferveur et l'enthousiasme de Malik.

- Si je te demande ton numéro, c'est que je suis d'accord pour que tu me courtise matin et soir. Et tu peux m'appeler, mais le soir, pour ne pas que mon GSM sonne en plein cours. Sion des SMS c'est très bien aussi. Mais tu y arriveras? Tu n'as pas l'a très doué avec ce genre d'appareil.

Malik lui montra ensuite ses abdos et ses tablettes de chocolat.

- Waw ! s'exclama t'il en bavant presque.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 13:14



Warren savait que le coupable était mort . Mais il aurait encore préférépouvoir oui parler , lui demander pourquoi . Mais il devait faire sans . Warren en tout cas , trouvait que la conversation se faisait facilement . D'une manière , ils étaient tres différents . Mais d'une autre , il retrouvait quelques similitudes , mais il ne savait pas vraiment dire lesquelles .


-Je peux vous poser une question indiscrète et sans rapport ? demanda t-il Je sais que c'est un peu particulier . Mais je préfère demander avant . Est-ce que vous avez découvert que vous êtiez interessé par les hommes , il y a longtemps ? Je sais que parfois ça peut poser problème . Warren un peu gêné avait posé sa main sur son genoux

C'était une question un peu personnel mais il avait déjà essayé avecune personne qui ne s'assumait pas encore et la relation avait juste été abominable . Puis il en revint à penser aux courses

-Il y a quand même 42 lettres de bases en japonais 42 ! En coréen , nous en avons 24 et nous utilisons les même outils pour ponctuer les phrases qu'en occident . Sérieusement 42 . Je n'aurais jamais le temps d'apprendre tout ça puis il sourit Je ne risque pas d'avoir de femme dans ma vie . Alors , je vais continuer de m'entrainer à faire mes courses


Warren finit par ouvrir les yeux . C'était un lac . Lui qui adorait se baigner ! Warren joignit ses deux mains ensemble . C'était un bon choix . En plus , il n'y avait personne autour . Warren finit par faire un grand sourire , ayant visiblemét compris et ayant hâte

-Super ! C'est un bon choix ! J'adore nager dans les lacs , les rivières et la mer . Je ne sais pas si on vous a conseillé , maos c'est un merveilleux choix . Je suis désolé , je dois ressembler à un enfant , mais comme je vous l'ai dit j'ai vécu à hawai et mon endroitfavoris est miami . J'adore vraiment nager . Et ça fait si longtemps que je n'ai pas pu le faire .

Puis Warren le regarda "Mais je vais devoir vous avouer que je n'étais pas préparé . Et que je n'ai pas de short de bain sur moi "





-Wow , mécanicien . Alors , tu vas faire un métier où tu es incroyablement mignon quand tu le réalise ! C'est très bien ! Et je pense que c'est un très bon métier ! Je ne suis pas bon avec tout ce qui touche à la mécanique et la technologie et tout ça . Alors c'est vraiment impressionnant Puis il hocha la tête . Oui , il voulait faire kiné . Après avoir eu beaucoup de rendez-vous là-bas , il avait trouvé que le métier semblait vraiment cool Oui , j'espère aider à soigner plein de gens !


Malik eut son autorisation pour courtiser Kaze . Mais Kazuya avait raison à un endroit. Malik ne se débrouillait pas très bien avec les produits technologique . Mais il fallait comprendre . Son père qui venait d'un peuple nomade , n'avait jamais cotoyé ce genre d'appareil et n'avait même jamais été à l'école . Quand à sa mère , elle était une femme et les femmes n'avait pas le deoit de faire grand chose sous le régime des talibans

-Je ... Je vais devoir m'entrainer . J'espère pouvoir faire de mon mieux . Mais je suis sûre que coach m'apprendra ! puis il sourit Je suis content , je vais faire en sorte que tu n'aies de yeux que pour moi . Je te promets de prendre ton coeur , puisque tu as déjà le mien


Malik lui montra ensuite ses abdos , il rit un peu à la réaction de son ami "Tu aimes bien ? J'espère . " puis il baissa son t-shirt " Tiens , voilà le coach . Coach ! " le coach arriva alors

-Je suis venu chercher une voiture de location . Tu n'as pas dérangé , le jeune homme Malik ?

- Non . On parlait .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 14:16



Thomas savait lui que les responsables n'étaient pas mort. En tout cas, il en était persuadé. Mais peut être qu'un jour le vent tournerait. Il ne perdait pas espoir. Lui, c'était la vengeance qu'il recevait plutôt que la vérité. Il acquiesça de la tête à la demande de Warren, répondre à une question personnelle faisait partie du jeu. Il eu un petit sourire

- Ne vous en faites pas, je suis 100 % homo et je suis tout à fait en accord avec ça. Je le sais depuis que je suis jeune adolescent. Et j'ai déjà eu quelques hommes dans ma vie. J'imagine que c'est pareil pour vous ?

C'est vrai qu'avoir une femme dans leur vie était compliqué, mais il y avait toujours moyen d'engager quelqu'un pour que cette personne s'occupe de tout ce qui était taches quotidiennes dont personne ne voulait. Ou de commander en ligne et de simplement aller chercher les courses quand elles étaient prêtes.

- Vous n'aurez pas besoin d'apprendre, à force de vivre au Japon vos oreilles commenceront à s'habiller et vous retiendrez de vous même quelques mots et règles d'orthographe. Ce sera alors plus facile.

Thomas fut content de voir que sa surprise avait bien fonctionné, et surtout qu'il l'apprécie, il n'était pas sur qu'il aimerait. Mais visiblement son instinct avait été bon. Quand Warren lui avoua ne pas avoir de maillot, il alla chercher son sac dans le coffre et en sortit deux shorts prévus pour l'occasion.

- J'espère qu'il sera a votre taille. Mais sinon, on peut aussi y nager tout nu, si vous voulez (ses yeux pétillaient alors qu'il proposait la solution de secours, mais comme c'était un premier rendez vous il laissait le choix). Et c'est bien de retomber en enfance une fois de temps en temps. Normalement nous serons pas dérangés, j'ai payé le gardien pour qu'il nous laisse entrer, normalement c'est interdit à cette heure ci, j'espère que ça ne gène pas le politicien en vous?



Kaze faisait surtout un métier pour lequel il était doué. Et il y avait peu de chance d'être au chômage quand on avait de compétences de mécanicien, on pouvait travailler n'importe ou. Que ce soit dans un garage ou dans une entreprise. Ce n'était pas si impressionnant que ça mais il faisait de son mieux

- C'est tout aussi chouette d'être ciné. Des massages, des massages et encore dessalages. Bon, des exercices physiques aussi. Mais je suis sur que tu aideras plein de monde.

Kaze eu un petit sourire tendre, Malik était si mignon. Le jeune homme n'avait pas l'habitude qu'on lui offre ainsi son coeur, aussi simplement et avec autant de confiance. Il aurait bien voulu faire pareil mais pour le moment il était encore à lui. Il alla donc lui prendre doucement la main, qu'il posa contre son coeur.

- Je suis sur que tu arriveras à l'avoir. Il n'attend que toi.

oh oui, il aimait bien, qui ne trouverait pas ça agréable à regarder? Il avait très envie de toucher, ou même de les embrasser et de... stop. S'il continuait ainsi, il alla finir par lui sauter dessus, alors il se contenta de montrer à Malik que lui, il était plutôt musclé au bras, résultat de son travail au garage. Puis le coach arriva et il se remit au travail, nettoyant le tuyau avec du savon et du désinfectant.

- C'est une bonne idée, Monsieur. Vous pouvez aller vous adresser au comptoir, ils vous trouveront une voiture de remplacement en un rien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 15:15



Warren osait poser la question . Puis la question n'était pas bien méchante , certes un peu personnel , mais il fallait bien en apprendre plus sur l'un et l'autre . En tout cas , il était satisfait de la réponse . Warren appréciait d'avoir quelqu'un d'expérimenté en face de lui et gay à 100% . Warren avait trop de mal à s'imaginer avec quelqu'un de bi . Peut-être trop jaloux ? Mais il décida de plaisanter un peu

- Moi , gay ? Ah , non . Je pensais que vous alliez m'emmener voir Linda mon rendez-vous de la journée puis il sourit Je suis gay . Je le sais depuis que je suis très jeune . Presque toute ma famille l'a accepté . Disons qu'avec mon père , nous travaillons encore sur tout cela . 11 ans de coming-out , 11 ans d'incompréhension , de conversation gênante et de ... " Warren , réfléchis y encore un peu" il rit un peu Peut-être que lors de la 12 ème année , je changerai d'avis miraculeusement selon lui


Warren pourrait commander en ligne . Il n'avait juste jamais essayé de le faire ainsi . Pourquoi ? C'est qu'il était encore un peu vieux jeu sur certain point . Puis il voulait vraiment apprendre de lui même . En tout cas pour la langue , il espérait que c'était vrai parce que le japonais était si long à apprendre

-Vous devez avoir raison . Mais je ne sais pas combien de temps , je vais rester ici . Il me faudrait de multiples années pour m'habituer , non ?

Warren regarda Thomas revenir avec des maillots . Il espérait que ça ne serait ni trop , ni trop petit . À la remarque de Thomas , il ne pût s'empêcher de sourire , ses yeux pétillaient rien qu'en parlant de la baignade nu . Warren rougit un peu et sourit . Alors il s'approcha de Thomas et mit ses mains des deux côtés de ses hanches , dans un geste très calme et posé . Puis il s'éloigna

-Je dois faire la même taille que vous . Si vous n'avez pas prit plus petit ou plus grand , je me baignerai avec . Warren commença à se deshabiller Mais l'idée du bain nu , ne me déplait pas du tout . Monsieur Warren le politicien est si consterné qu'il ne dit pas un mot , mais celui qui est à vos côtés , est heureux et assez impatient .

Warren était bien batit . Il était un homme après tout . Et comme il l'avait précisé , il faisait du sport .







Malik rougit quand Kaze lui prit la main pour la poser au niveau de son coeur . Il était prêt à lui prendre . Malik regarda sa main à cet endroit , puis leva les yeux pour regarder le visage de Kaze . Alors il sourit , un sourire adorable comme il pouvait les faire , il tombait un peu plus amoureux à chaque instant . Malik était sûr de pouvoir avoir ce coeur et il l'aurait , il donnerait son temps , sa patience et son amour pour pouvoir garder un être aussi merveilleux à ces côtés .

-C'est une promesse , je l'aurais assura t-il heureux . Plus heureux qu'il ne l'avait jamais été

Malik toucha les bras de Kaze . Oh , c'est qu'il était musclé ! C'était Vraiment cool. Malik était impressionné . Mais le coach finit par les couper dans leur conversation . Il venait pour la voiture de location . Il s'en alla donc au comptoir pour chercher une voiture . Malik s'était assis alors , regardant son coach partir plus loin

- Kaze . Tu as une couleur préféré ? il lui faudrait un cadeau pour leur premier rendez-vous après tout Je sens qu'in va bientôt partir . Je vais demander au coach , si je ne pourrais pas rester un peu . J'ai encore envie de te parler un peu . Je viens tout juste dete rencontrer et je ne veux pas déjà ne plus te voir . L'homme de sa vie ne trouve qu'une fois
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1857
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 16:11



Thomas avait la chance d'avoir une famille plutôt tolérante. C'était peut être sa soeur et sa cousine qui avait un peu plus de mal mais pas ou point de ne plus vouloir le voir ou de le repousser. Elles demandaient simplement à ne pas être témoins de manifestations amoureuses s'il emmenait un petit ami avec lui (ce qui n'était presque jamais le cas).

- Désolé mais Linda n'est pas disponible aujourd'hui alors il faudra se contenter de moi, répondit-il avec un sourire. Votre père finira peut être par changer d'avis de son coté, lui aussi, qui sait?

Thomas ne savait pas exactement combien de temps il faudrait à Warren pour être un minimum familier avec le japonais, ça dépendait de son talent naturel pour les langues. pour certaines personnes il fallait quelques mois, tout au plus, pour d'autres, des années et des années en étudiant d'arrache pied.

- Si dans un an il n'y a pas d'amélioration, vous pourrez commencer a vous inquiétez.

Thomas fut un peu surpris quand Warren s'approcha et posa ses mains ses ses hanches, mais c'était juste pour mesurer sa taille. En tout cas, il réagissait plutôt bien à ses petites insinuations, tant mieux. Il préférait quand la personne en face de lui était un minimum décontractée et à l'aise avec son corps. Thomas ne se priva pas prendre le temps de contempler de haut en bas et de bas en haut le corps de Warren, puis il se se déshabilla à son tour pour lui offrir le même spectacle.

- C'est bien la même taille. Si à un moment on a envie de les enlever, nous pourrons toujours le faire. Et tant mieux si vous aimez la surprise. Dans ce cas, c'est le premier dans le lac qui a le droit de donner un gage à l'autre.

Et il courra vers le lac.



Kaze sentit son propre coeur chavirer un instant devant l'adorable sourire et visage de Malik. Ce n'était vraiment pas du jeu d'être si mignon. Le jeune mécanicien finit par enlever sa main et se reconcentrer sur ce qu'il était en train de faire pour reprendre un peu ses esprits.

- Alors j'attendrais.

Ensuite le coach revient, et il suivit les conseils de Kaze. Ce dernier se tourna neusite vers Malik qui lui adressait à nouveau la parole. Il prenait doucement du retard dans son travail.

- L'orange et le bleu. Et toi? On peut bien sur continuer a parler mais je préfèrerais qu'on le fasse ce soir par sms parce que j'ai encore beaucoup de travail pour réparer ta voiture. Et toi, tu as un rendez vous avec un sponsor. Mais c'est vraiment adorable de vouloir rester près de moi, et si vraiment tu veux rester je ne t'e empêcherais pas.

Il incapable de résister à un visage suppliant après tout, et Malik était si romantique et passionné dans ses propos que c'était dur de le "repousser"
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1855
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 4 Déc - 16:51



Warren avait toute sa famille aux états-unis , qui était tolérante . Son père et la partie coréenne de sa famille , il n'osait même pas en parler . À vrai dire , son père l'avait supplié de se taire sur son homosexualité de ce côté de la famille . Vu qu'il ne les voyait jamais , une fois tout les quatre ans . Il avait décidé de faire ce cadeau à son père .

-Se contenter . Beaucoup de personne aimerait se contenter de personnes avec autant de charme . Au diable Linda Warren finit par sourire . Non , son père ne s'en remettrait jamais Il a vomi quand j'ai fait mon coming-out . Vraiment . Ça a été sa première réaction . Je n'ai jamais été aussi décontenacé de toute ma vie . dit-il en imitant son visage à ce moment là , rien que de la pure confusion , rien que ça

Warren espérait finir par apprédre . Et s'il n'apprenait pas , il finirait simplement par déménager et peut-être abandonner l'idée de vivre au japon . Puis la corée n'étaot pas loin du tout . Il adorait la corée du sud . Ça ressemblait en certains point aux états-unis .

-Si , je ne m'améliore pas en un an . Je me considererai comme un incapable et je le vivraos très mal , je peux le garantir

Warren s'assumait . Il n'était pas timide . Et il n'eut pas d'honte à se déshabiller ainsi . Et il savait très bien que Thomas regardait . Tout comme , il regarda attentivement Thomas quand il se deshabilla . Il était vraiment un bel homme . Ce rendez-vous était vraiment une bonne idée . Warren l'écouta alors

- Hey làça t-il alors en se mettant à son tour à courir . Mais il avait un peu de retard , mais ça l'amusait néanmoins beaucoup . C'était une des journées les plus relaxantes qu'il vivait . Une fois dans l'eau , il n'hésita pas à plonger Ça fait tellement de bien .







-J'aime le bleu et le violet et le blanc expliqua Malik . Bien , il ferait en sorte de trouver un cadeau dans ces tons là . Il espérait pouvoir trouver . En tout cas , il devait décidé d'un moment pour un rendez-vous . Peut-être la semaine prochaine . Son coach devait aller voir un américain Non , tu as raison . On peut parler par message .

Dit-il alors en faisant ses lacets de nouveau . Il commença alors à s'étirer un peu " En plus , j'ai une photo de toi , donc tout ira bien . Je ne risque pas de t'oublier " . Le coach finit par revenir , il était dans une nouvelle voiture , il se gara devant puis ouvrit la fenêtre

-Malik , on y va ? Bien , jeune homme . J'espère que mon fils ne vous pas pas causé trop de soucis . Je viendrais demain après-midi avec lui , enfin sauf si vous ne voulez pas le voir . Je sais qu'il est très embêtant il regarda la tête éffaré de Malik Bon Malik . Tu montes ?

-Non , je vais courir un peu derrière la voiture . Tu peux partir devant , je te rejoindrais au prochain parking coach . Je m'étire et puis je m'en vais

Le coach hocha la tête puis s'en alla . Malik continua de s'étirer , puis il regarda vers Kaze " Envoie moi un message Kaze . À plus tard " il lui fit alors un clin d'oeil et s'en alla en courant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: