Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31 ... 35 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 9 Fév - 21:04




Zerosu regarda alors Markus " Ne me fais pas peur . De plus , tu perdrais surement du temps en tête à tête avec ton lit " tenta t-il de le convaincre pour ne pas se faire poursuivre dans les prochains jours ou la semaine prochaine. En tout cas , il ne fut pas étonné d'apprendre qu'il avait des frères et soeurs , les mafieux étaient souvent beaucoup

-Tu es le plus jeune ? L'un des plus jeunes ? Et je ne pense pas les rencontrer et je n'ai pas l'espoir de les rencontrer .

Zero finit par boire dans sa bouteille "Merci , j'imagine ? Je ne devrais pas te remercier ... J'ai l'impression d'être incroyablement léger maintenant . Oh , attends ... Tu sais qu'on devrait essayer de la bloquer dans les vestiaires . Ça serait génial ! "

Il chercha un objet à droite , puis à gauche



Seven aurait trop de mal a les regarder dans les yeux. Il laisserait sûrement la vérité s'échapper de ses lèvres. Honteux , il présenterait ses excuses aux deux jeunes gens. Surtout Warren et son regard perçant. Ses yeux gris pouvaient percer l'âme quand il voulait . C'était comme deux revolver. Il avait déjà vu Warren faire pleurer des gens rien qu'a l'aide son regard. Et Warren n'avait même pas fait exprès de faire pleurer cette personne.

-Warren n'aurait pas tout ce scrupule s'il en avait l'occassion , je pense. Il se permettrait sûrement de préciser ses passages préférés. . Seven savait que Warren était un peu pervers , si ce n'ètait pas totalement Sérieux ? Cool. Franchement , je pourrais vraiment devenir fan de Thomas . Fort en math , il s'y connait pas mal en manga , et il maitrise les arts martiaux .

Et Seven se donnerait un malin plaisir à danser. Seven trouvait un plaisir à danser pour Henry. Ça lui donnait d'autant plus envie de danser. Et savoir qu'Henry appréciait être le receveur de toutes ses attentions , rendait la chose d'autant plus agréable. Mais pour le moment , il essayait d'imaginer Henry et surtout comment le vieillir. Une pointe de gris ? Les cheveux plaqués ? Sûrement.

Seven entendu ensuite Henry gémir . Ce qui amusait d'autant plus le jeune hacker, qui sortit la tête du t-shirt , des étoiles dans les yeux . Il appréciait vraiment quand il entendait son ami ainsi. Henry l'embrassa alors quand il sortit sa tête du t-shirt . Un baiser assez passionné qui lui faisait largement comprendre ce qu'Henry pouvait désirer.

Seven avaient les joues un peu rouges.

-Je vois de quelle manière . dit-il alors en passant sa main sur le corps d'Henry

Puis finalement il retira le t-shirt mais cela ne l'empêchait pas de rester toujours aussi pres d'Henry. Le jeune hacker embrassa alors Henry avec plus de passion , n'ayant pas peur de prendre l'initiative pour un baiser plus langoureux .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 9 Fév - 22:02



Henry ne pensait pas que les deux jeunes adultes seraient trop gênés ou énervés vis-à-vis de Seven, ni Thomas ni Warren n'étaient très pudique de nature. Lui non plus n'en ferait pas tout un plat si un jour ces deux là assistaient à une de ses parties de jambe en l'air. 

- Et bien, on risque de bien s'entendre lui et moi. Et ça ne me dérange pas que tu sois ami avec Thomas, mais pas trop d'accord? je veux rester ton préféré, même si je suis nul en math, et que je ne m'y connais pas trop en manga. 

Henry avait surement deux ou trois idées de comment se faire vieillir. Le plus difficile, ce serait les rides. Mais pour ce qui était des cheveux ce n'était pas si compliqué. et S'il se laissait pousser la barbe, il aurait l'air plus vieux déjà. Ca lui semblait être un bon point de départ. 

Le jeune acteur aimait voir des étoiles dans les yeux de son ami. Il ne pu résister à l'envie folle de l'embrasser. Ce dernier finit d'ailleurs par faire pareil. Henry se retrouva sans t-shirt, et il se dépêcha d'enlever celui de Seven également. 

- Alors, qu'est ce que tu as envie de me faire aujourd'hui? 



Zéro avait marqué un point, il ne comptait pas le hanter pendant des jours et des jours, voir des heures et des heures. En tout cas, l'avocat semblait renseigner sur les mafias. C'était plus prudent, quand on côtoyait l'un d'eux. Il bu une nouvelle gorgée. 

- Je te ferais une belle frayeur un jour, mais quand tu ne t'y attendra plus. Hum.... je suis tout pile au milieu. Je suis le quatrième. Mais un huitième va peut être arrivé, connaissant mes parents. Et je ne parle pas de tous les cousins, les neveux, les demi-frères et soeurs... je crois qu'il faudrait un terrain de foot pour tous nous réunir. 

Alors comme ça, Zero avait eu la même idée que lui. Mais il n'y avait rien pour bloquer la porte. Enfin, si, il y avait bien les sac à frapper mais ce serait loin d'être discret, le professeur remarquerait tout de suite que quelque chose bloquait la porte. 

- De rien. J'y ai pensé.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 10 Fév - 0:39




Zero avait travaillé avec eux et travaillait avec eux. C'était les clients qui avaient bien souvent besoin d'avocat et qui pouvait proposer d'autres types de paiement . Des services , la disposition des corps et etc . Zero fricotait un peu avec ce monde là , même si ça c'était calmé depuis sa rencontre avec Kazuya . Il préférait se tenir un peu loin de ses choses. Quand il était seul , il s'en fichait mais maintenant qu'il avait un frère

-Wow et moi qui me sentait fatigué rien qu'avec un frère et un Warren. Tu dois avoir pris l'habitude de dormir dans le bruit et tu dois chérir les nuits calmes . Et pourquoi tu veux me faire peur , tu pourrais ... On pourrait faire peur à cette fille ! Mais oui ! Quel est le meilleur moyen de faire fuir quelqu'un c'est de l'effrayer . Ah !

Zero n'eut pas le temps de chercher un objet convenable , elle était déjà là , se concentrant sur Markus et Zero "Vous avez parlez de moi , je le sens . N'est-ce pas Markus ? Dis , ça vous dirait de boire un verre ce soir . Oui , je vous invite et vous êtes obligé de venir ou je vais devoir vous suivre jusqu'à chez vous . Ou ça te ferait plaisir que je te suives Markimou ? "

Zerosu était heureux de ne pas être le préféré bon sang . D'ailleurs les exercices recommencaient




Warren et Henry pourraient définitivement bien s'entendre. Tout deux étaient fan de mode , assumant parfaitement leur perversité . Peut-être qu'un jour , il pourrait se faire une sortie à 4 . Ça pourrait être drôle pour chacun. Mais Thomas et Warren travaillait tant , il était difficile de s'imaginer qu'il puisse créer un créneau horaire pour les deux jeunes gens. Ne serait-ce que la semaine dernière , Warren avait refusé de sortir car "J'ai rendez vous , et j'ai réunion . Mon seul créneau est le dimanche de 8h à 10 h . Ah mais , oui le dimanche tu ne peux pas ... Désolé , je n'ai pas le temps "

-Ne t'entends pas trop bien avec lui , non plus . Je ne veux pas que vous remarquuez d'un coup que vous êtes fait l'un pour l'autre ! Enfin ... Ça briserait le coeur de Thomas et ça. Serait mal puis il regarda son ami Tu veux rester le premier ? Est-ce que c'est une demande de .... Meilleur amis ? Wow . Tu sais , je peux en avoir plusieurs. Mais ne t'inquiètes pas . Pour moi tu es plus un darling et Thomas , c'est dartagnan ! C'est juste qu'il est si cool . Une sorte de Honey 2000 . Il est incroyable . À chaque fois que je le vois passer dans les couloirs , je me dis qu'il est vraiment cool . Tu sais qu'il fait les calcul hyper rapidement . J'aimerai vraiment avoir son cerveau ! Oui , je veux être aussi intelligent que lui et pouvoir travailler autant . J'aimerai pouvoir t'aider autant qu'il le fait . Il est vraiment urile et quand vous êtes l'un à côté de l'autre , ça se voir qu'il est ton bras droit . J'aimerai être assez fort pour faire ce genre de travail avec de grande responsabilités

Puis il se colla contre Henry "Mais entre lui et toi , c'est différent. Thomas , je veux lui ressembler mais toi ... Toi tu es mon darling , je veux que tu restes à mes côtés " précisa t-il alors . Il y avait une différence entre un modèle et un époux , tout de même . Même si c'était un époux qui avait une bague en cerise. Il ne pouvait pas vivre sans henry et Thomas , il admirait sa façon de vivre.

Finalement ils se trouvèrent torse nu. À force de se chercher comme ça , les câlins se transformaient rapidement en des baisers ardents. Et Seven qui était un sauveur , avait comme réaction instinctive de protéger son Henry de la chaleur . Heureusement que Seven était là , sinon Henry aurait sûrement succombé à la chaleur sous ce t-shirt. À la question d'Henry , Seven finit par regarder le torse d'Henry puis il le regarda dans les yeux

-Je peux le dire ? demanda t-il Je veux t'embrasser , te faire gémir , te faire gémir mon nom , te donner l'impression que tu brules de fièvre , te faire tourner la tête , te montrer que je me suis amélioré . J'ai été regardé dans ton historique comment faire , et je suis sûre que je me suis amélioré depuis l'auberge . C'était la toute première fois que je faisais ce genre de choses avec mes lèvres et je pense que je peux faire beaucoup mieux .

Il alla poser une de ses mains sur une cuisse d'Henry "Et je ... Je ... J'aimerai que si l'on fait un comme ça " il alla joindre sa main à celle d'Henry "Même si je n'ai pas le dessus , je vais être assis sur tes jambes pour ... Pour diriger la vitesse ... Et les mouvements de mon bassin et voir ton visage pendant que je bouge . Je suis désolé , si c'est bizarre
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 10 Fév - 1:17



Henry pourrait surement se libèrer pour un rendez à quatre, il arrivait toujours à s'arranger, et il était sur que si Warren le voulait vraiment il pourrait le faire lui aussi. En tout cas il savait maintenant un peu mieux la façon dont Seven considérait Thomas. Comme une sorte de modèle. C'est vrai qu'il en avait déjà inspiré plus d'un. Il dégageait même plus de professionnalisme et de classe de lui, il devait bien l'admettre. Mais c'était lui qui restait le plus cool et le plus sexy. 

- Mais tu es déjà une sorte de bras droit pour moi, enfin, de bras gauche, plutôt. Ton travaille de hacker est tout aussi important. Ne te sous-estime pas. Et je te fais autant confiance qu'en lui. Pas pour les mêmes domaines, je lui laisse les calcul, tout comme je te laisse l'informatique. En tout ça,s je suis content d'avoir un emplacement différent dans ton coeur. Moi aussi, il y a un emplacement spécial pour mon Honey. Il n'y a pas deux Honey, il n'y en a qu'un. 

Après tout, Thomas ne lui avait jamais offert de bague en queue de cerise. Henry n'était pas mécontent de l'évolution que prenait les événements. Les câlins qui se changeaient en baisers brulants, ces baisers qui se changeaient en déshabillage.... il écouta donc attentivement ses souhaits après avoir hoché la tête pour confirmer qu'il pouvait tout lui dire. Il ne pas du tout dégouté par sa demande, au contraire, il était enchanté. 

- Tu as de grande ambition dis-moi. Et tu as tes chances. Me faire gémir, c'est raisonnable. Me faire crier, peut être pas encore, mais gémir, c'est tout à fait envisageable. Tu n'a plus qu'a essayer, je n'ai aucun doute sur ton amélioration. Je sais que l'élève surpasse un jour le maitre. Ta demande n'a rien de bizarre, a vrai dire je vais presque pleuré de fierté. C'était justement mon envie à moi aussi, de me faire chevaucher par mon adorable Honey. C'est très existant tu sais, je te montrerais un jour ce que ça fait d'être celui qui regarde le spectacle. 

Il alla donc déposer un autre baiser tendre et bref sur les lèvres pour l'encourager. Il était déjà presque brulant rien qu'avec les mots que Seven avait utilisé, son imagination s'emballait déjà. Il sera la main que Seven avait jointe. 



Marks avait souvent travaillé avec eux aussi du coup (sans blague) mais très peu souvent avec des avocats. En même temps, il était celui qui avait le moins eu de procès. Il était le plus prudent de la famille, même s'il n'état pas forcément le plus discret. C'était la petite dernière la plus invisible. Elle pouvait tuer quelqu'un sans même que la personne ne se rendre compte de ce qui lui arrivait. 

- Oh, pas tellement. C'est vrai que certains soirs étaient bruyant mais la plus part du temps, la maisonnée est calme. On est tous plus ou moins silencieux dans la famille, a part une ou deux exception près. La petite dernière ne parle jamais par exemple. Elle est peut être muette, on ne sait pas. 

Il avait déjà essayé de l'effrayer. La preuve était que tout les autres étaient presque terrorisés devant lui, mais pas elle. A croire qu'elle était immunisée contre la peur. Elle était peut être trop stupide. Cette dernière revient d'ailleurs pour les inviter à boire un verre. Il essaya donc la tactique de Zero. 

- Malheureusement je n'ai pas de chez moi. Je vis dans la rue. Je vais nettoyer mes vêtements chez Zerosu avant l'entrainement pour ne pas avoir l'air d'un clochard, mais c'est ce que je suis. Je ne voudrais pas qu'on te voit avec un gars des rues. Ta réputation en patirait. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 10 Fév - 2:36




-Comment ça vous ne savez pas ? Personne n'a emmené la petite voir un médecin. C'est pas ma gosse , mais il faudrait peut-être l'emmené voir un médecin . Zero ne voulait pas juger , il ne savait pas comment s'occuper d'un gamin et n'en voulait pas Ta famille a l'air de faire peur , et je n'ose même pas imaginer comment sont les autres personnes de ta famille si tu n'es pas le plus effrayant

Zero penserait à un plan. Il y avait forcément moyen de se débarasser d'elle en lui faisant peur, Mais maintenant il regardait la scène qui se passait devant ses yeux . Zero tentait de garder son sérieux devant cette scène , la fille semblait abattu , l'air horrifié en apprenant que son Markus vivait dans la rue

-Tu pourrais vivre chez moi !

-Je l'abrite durant le mois . Mais franchement , tu n'imagines pas combien de personne l'ong vu mender . Mark... Markus a besoin de te laisser partir . Tu es trop bien pour lui . Écoutes , laisses le calmer sa peine à travers la boxe . Allez oust

La jeune femme s'en alla le coeur brisé et Zero regarda Markus "Pff... Pfffffffffd ...." dit-il alors en essuyant quelques larmes de rire qui s'échappait alors qu'il essayait de se retenir .



Seven supposait que Thomas serait plus à même de convaincre , Warren. Warren semblait toujours plus enclin à sortir quand ça concernait Thomas. Il l'avait vu à travers leurs messages. Il savait , c'était mal d'espionner mais c'était plus fort que lui. Il adorait voir Warren amoureux , il semblait si heureux. Mais il avait observé que Warren tentait toujours de voir son petit ami au moins une fois par semaine. Ce qui était à vrai dire , un grand effort pour Warren.

-J'ai une place particulière ? J'aime bien être ton bras gauche . Je suis content , ça veut dire que je suis utile pour mon darling et que je suis important pour lui . dit-il alors en le regardant dans les yeux Il y a un Honey et un darling , et mon darling est plus qu'important pour moi

Seven expliqua alors ses souhaits, il tentait de les exprimer clairement. C'était une liste de souhait mais aussi d'objectif et d'envies. Il les disait ainsi , mais attendait surtout le retour de son ami à propos de cela. Est-ce que ça lui plairait ? Est-ce qu'il ne trouverait pas qu'il devenait un peu pervers ou qu'il prenait trop d'initiative. Il devait avouer que quelques craintes lui restait quand il parlait à Henry. Non pas parce qu'il avait peur de lui , mais que s'il s'était présenté de la même manière à Zero , ce dernier se serait énervé. Seven finalement remarqua qu'Henry était très satisfait par cette liste de souhait et ses initiatives . Il était même fier.

-Je peux ! dit-il avec l'air vraiment heureux Un jour , je pourrais te voir comme ça ? Wow . J'en ai le coeur qui bat la chamade. J'espère que tu es'prêt , darling . Maintenant , je vais faire de mon mieux pour dépasser mon maitre .

Il eut le droit à un baiser. Tendre et succinct , mais assez pour lui donner du courage . Seven savait qu'Henry lui avait donné ce baiser pour l'encourager. Quelques instants , il caressa avec son pouce le dos de la main d'Henry . Il espérait pouvoir se montrer capable de ce moment . Ce n'était pas que le plaisir mais aussi pour ce qu'il voulait faire passer à travers ce moment. après tout faire cette ça portait son nom. Même si ce n'était peut-être pas l'amour usuel qui réunissait habituellement deux amoureux dans ce moment . Après tout , ils se l'étaient fait comprendre dès le début . Il était assez sûr qu'ils pouvaient se faire passer des sentiments et des sensations uniques à travers cette expérience. Sa main libre entrouvrit les lèvres d'Henry pour lui donner un baiser langoureux. À la fin de ce baiser , il s'amusa à lui mordiller la lèvre inférieur ouis il descendit ses baisers à la machoire d'Henry . Il s'amusa à l'embrasser et une fois arrivé au cou , il s'amusa à rester là sans poser un seul baiser , seul son souffle caressant doucement le cou de son amant. La main qui avait entrouvertes ses lèvres se balada au niveau du cou d'Henry , puis le haut de son torse , dessinnant du bout doigt quelque chose dont seul Seven avait le secret. Finalement sa main arriva à l'endroit qu'il avait mordillé avant de sortir du t-shirt, s'alusant alors avec les tétons , Seven finit par descendre ses lèvres près du torse sans même le toucher une fois.

La seule fois où il se décida enfin à le toucher ,il posa ses lèvres tout près de cet endroit sensible qu'il ne cessait de titiller et il laissa une marque juste à côté de cet endroit. Une marque qui se transformerait sûrement en suçon dans quelques instants durant cet échange. Mais sa main gauche tenait toujours la main d'Henry. La tenant comme pour ne pas se perdre ou ne pas perdre Henry , savoir ce que ressentait Henry , savoir que son darling était là.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 10 Fév - 9:14



Oui Thomas était un argument à lui tout seul. Il ne se plaignait jamais si Warren n'arrivait pas à se libérer, il comprenait. Même si parfois il était un peu triste ou déçu, mais il ne lui en voulait jamais. Il était simplement content une fois qu'ils pouvaient se voir. Est ce que Henry devait comprendre qu'il était plus important que Seven lui même ? 

- Ne te néglige quand même pas pour moi, d'accord? Dis toi que tu es aussi très important pour les autres. Pour moi, par exemple

Ce n'était certainement pas le genre d'Henry de décourager son Honey. En plus, il prenait maintenant des initiatives, alors ce n'était pas du tout le moment pour ça. Non, il le voyait évoluer, et il trouvait ça touchant. Ne serais-ce qu'oser exprimer ses désirs. C'était déjà un grand pas en avant. Et Seven qui semblait déjà tout content à l'idée d'un jour se retrouver à la parce d'Henry et vice-versa. 

- Je suis prêt, je t'attend

Seven commence ensuite son petit parcours. D'abord le dos de la main. C'était le seul qui s'y attardait aussi souvent, et c'était très plaisant. Ca n'avait rien de vraiment sexuel, mais c'était très sensuel et lui procurait quand même des frissons. Il répondit à son baiser et ensuite se fit mordiller la lèvre, ce qui lui donna envie de sourire mais il se retient. Il voulait rester concentrer. Il ne s'attendait pas du tout à ce que les baisers se transforment en souffle. Il eu un instant le souffle coupé, surpris et un peu émerveillé. Son coeur s'emballa lorsque Seven dessina sur son torse avec son doigt puis qu'il s'amusa avec son téton. Il eu un nouveau gémissement quand son Honey alla lui laisser une marque tout en continuant de stimuler ses deux petits boutons de peau. Henry serra un peu plus fort la main que tenait son ami. lui non plus ne voulait pas le lâcher. 



Markus ne voyait pas pourquoi est ce qu'il devrait aller voir un médecin. Sa petite soeur n'était pas malade. Alors il le regarda étrangement, comme s'il venait de dire quelque chose d'étrange (voir de stupide), sans rien dire pendant quelques secondes, comme si cette question le laissait perplexe. 

- Elle se porte comme un charme, a quoi ça nous servirait ? elle n'a peut être pas envie de parler, tout simplement. C'est son choix, expliqua t'il en haussant les épaules. Les plus effrayant sont ceux qui y prennent des plaisirs. J'ai quelque membres de ma famille psychopathe. 

Visiblement sa tactique avait marché, la fille semblait beaucoup moins intéressée par lui tout d'un coup, ou plutôt elle avait l'air résignée. Au moins pour ce cours. Peut être que pour la prochaine fois, elle reviendrait à la charge, mais il se pensait tranquille pour aujourd'hui. Cette fois c'était plutôt de la fille que Zero se moquait. En même temps, elle était idiote et naïve pour le croire sur parole. 

- Ne ris pas ou elle va avoir des soupçons.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 11 Fév - 2:09




Zerosu sentit que Markus ne comprenait pas. Ça se voyait dans son regard , il semblait assez perdu par ses propos. Mais Zero n'était pas un donneur de leçon , ni la mère Thérésa ou un docteur. Mais une enfant qui ne parle pas pouvait être à cause de différentes causes très dangereuse. Elle pouvait être muette ou avoir un traumatisme. Il ne savait pas .

-Mais qui ne vous dit pas qu'elle voudrait parler ? Ou qu'elle s'est habitué à son mutisme alors qu'elle n'est pas muette ? Je ne suis pas docteur , mais j'aurais été quelque peu inquiet . Enfin , ça dépend de son âge de toute façon .

C'était un tout. Zero se moquait de cette fille , mais la surprise le faisait pouffer de rire. Il ne s'imaginait pas que Markus simulerait qu'il était sur la paille. Puis un abonnement à ces cours n'étaient pas gratuit , comme elle pouvait le croire. Zero toussa alors , se faisant du vent pour respirer et des larmes de rire coulait sur ses joues

-Je suis désolé il finit par prendre une grande inspiration et essuya ses larmes Bien , tu es prêt pour la suite des exercices ?




Mais Seven devait avouer que Warren se faisait rare. Surtout avec son licensiement , il devait boucler ses dossiers en vitesse. Quelques fois , il voyait Warren bosser sur ses dossiers des heures durant. Il se demandait d'ailleurs comment les deux vivraient le départ de Warren pour son boulot. Mais Warren n'aurait plus non plus de raison d'être au japon. S'il voulait rentrer de nouveau , il devrait faire en sorte de trouver un travail au japon ou se faire un nouveau visa .

-Je suis trop génial pour me négliger , voyons plaisanta t-il Je suppose que c'est vrai , je dois être important pour plusieurs personnes . Je suis très important pour Malik aussi .

Précisa t-il en s'imaginant quelques instants le visage de son cousin. Les yeux dorés , brillant toujours d'admiration devant lui. Il ne comprenait pas vraiment cette passion que son cousin avait pour lui depuis leur plus tendre enfance. Seven supposait que c'était réciproque , il aimait ( et admirait Malik pour ses capacités physiques ). Puis , il y avait Asuna , Lulu et Juju ainsi que Warren.

Seven s'amusa beaucoup lors de son parcours. Bien qu'ils s'étaient déjà amusé dans l'avion , il se sentait plus libre de ces mouvements dans les grands espaces , plutôt que les espaces restreints. Seven de plus , n'avait rien à apprendre. Dans les toilettes de l'avion , il avait appris à être silencieux , mais cette fois il était le maitre de la situation. Il y avait une certaine joie qui incendiait son coeur alors qu'il trouvait Henry ainsi dénudé devant lui et à sa merci. Un baiser pour tout commencer , mais il continua la chose de manière un peu plus lente , si ce n'était pour dire sadique . Mais Seven etait encore rempli de curiosité . Il se jettait peut-être moins dans le feu de l'action et tentait de prendre du recul pour expérimenter ce qu'il voulait faire . D'ailleurs , il s'amusait beaucoup à écrire du bout du doigt sur le torse d'Henry . Il savait bien ce qu'il écrivait et ce qu'il faisait .

Seven quand il l'entendu gémir était en train de poser au centre de son torse. Il leva les yeux vers Henry quelques instants , ne voulant pas perdre une miette de ce qu'il produisait . Il ne posa pas une multitude de baiser sur le torse , juste trois . Lun vers le coeur , l'un au centre et un autre un peu plus bas , s'étant mis sur ses genoux pour donner ce dernier baiser. Seven se plaça alors entre les jambes d'Henry , mais bien évidemment s'arrêta devant , posté entre les jambes de son amant .

-Je me demande ce que tu préférerai

Il alla passer une main sur sa cuisse " Quelque chose de plus basique ou je devrais ge montrer tout ce que j'ai appris à faire avec mes lèvres " se demanda t-il à haute voix. Il approcha la main d'Henry de lui , Il approchait d'ailleurs ses lèvres de la main d'Henry , le regardant de manière subjective , le faisant deviner ce qu'il pourrait faire avec ses lèvres , prenant la main de son ami comme sorte d'exemple
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 11 Fév - 10:16



Henry ne savait pas tout les problèmes qu'avait Warren avec son travail, et même s'il était au courant, il ne pourrait probablement pas l'aider, il n'y connaissait rien en politique. Seven parla de nouveau de ce Malik. Henry espérait vraiment qu'il pourrait bientôt leur retrouver lui aussi, et qu'il le recentrerait aussi, il avait hate de voir le cousin de son Honey.

- Oui, il y a beaucoup de personne pour qui tu compte, et beaucoup de personne qui compte également pour toi. A commencer par ta maman. Et je sais qu'on va la trouver. En tout cas je ferais tout pour t'aider.  Même me vieillir précocement

Beaucoup de personne comptait pour Henry, et il savait qu'il était aussi beaucoup aimé (même sans compter ses fans, sinon c'était un peu de la triche). Il se reconcentra ensuite sur la torture de son amant, qui état délibérément lent pour le rendre fou. Ca marchait plutôt bien. Seven s'était vraiment amélioré. Il sentit toujours qu'il était passionné, mais il était un peu plus modéré maintenant, ce qui lui permettrait de le torture bien plus s'il en avait envie. Et visiblement, c'était le cas. Il dessinait sur son corps, prenant tout son temps

- Qu'est ce que tu écris? réussit-il à articuler difficilement. 

Il laissa ensuite échapper un gémissement, ce qui provoqua trois autres baisers du coté de Seven, dont un à un certain endroit qui le fit se tendre. Il s'était mordillé la lèvre pour n'émettre aucun son. Mais ça allait être une tache plus compliquée que prévu. Juste en le voyant a genoux devant lui, prêt à lui faire toutes ces galeries, il sentait son bas ventre se tordre dans tout les sens. Seven lui parla ensuite de manière aguicheuse en prenant sa main pour exemple. Il frissonna. 

- Tu sais que... que tu peux être divinement sexy quand tu veux? murmura t'il un peu surpris mais émerveillé. 



Markus ne pensait pas que c'était un traumatisme, et même si ça en était un, ça importerait peu pour sa famille. Mais il n'avait jamais vu la moindre peur dans son regard, alors Markus était plutôt confiant, c'était plus un choix, ou bien elle avait un problème au corde vocal depuis sa naissance. 

- Elle a une dizaine d'année. Mais je ne suis pas inquiet. J'imagine qu'elle a déjà été a une visite médicale à l'école, et ils n'ont rien dit, j'imagine que ça montre que ce n'est rien de grave. Pourquoi tu t'incite pour elle? Tu ne la connais même pas. 

Effectivement, cette fille était un peu idiote de croire qu'i était vraiment pauvre et dans la rue, mais ça l'arrangeait, alors il bénissait sa crédulité. Il confirma d'n hochement de la tête qu'il était prêt, et il lui montra comment s'occuper de l'exercice suivant.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 11 Fév - 13:52




Zerosu trouvait ça quand même incroyable que personne n'était au courant. Lors de sa naissance , le dicteur n'avait pas remarqué un soucis. Puis il n'y a pas de visite médicale dans le cadre scolaire dans tout les pays . Zero finit par secouer la tête négativement à la question de Markus

-Je ne m'inquiéte pas . Je te fais juste part de mon avis .

Mais il supposait qu'il s'inquiétait parce qu'il avait eu l'occassion d'expérimenter une sorte de mutisme . Quand on est dans un pays nouveau et qu'on y parle pas la langue . On se surprend à se taire bien plus qu'auparavant . Et surtout quand on ne parle pas ou peu , les autres prenaient l'habitude de vous parler lentement ou de vous faire des signes stupides .

Zero s'entraina donc avec Markus



Seven avait hâte de voir Malik. Il était dans Tokyo. Il l'avait reperé depuis un certain moment mais avait un peu peur de Zero et de ce qu'il pourrait lui faire s'ils rentraient de nouveau en contact. Mais vu que Zero s'était calmé , alors il n'avait plus peur. Il pensait d'ailleurs tenter de le voir après noël .

-Merci de te vieillir pour nous dit-il alors Moi aussi , j'ai l'impression qu'on va la trouver. J'espère qu'on la trouvera cette semaine et que je pourrais te la présenter. Tu verras , je suis sûre que vous allez bien vous entendre

Seven n'avait pas menti , il s'était amélioré. Et bien beaucoup de facteur l'avait fait s'améliorer. L'historique d'Henry , le manque , l'imagination et les souvenirs . De plus , il n'était plus aussi innocent que la première fois . Par exemple , il savait quels points sur un homme pouvait être très sensible. Il imaginait cela de manière si différente auparavant . Henry lui demanda alors ce qu'il était en train d'écrire . Seven le regarda quelques instants , semblant hésiter à lui dire . Finalement , il lui fit un clin d'oeil

-Secret défense , darling

D'ailleurs Seven devait aviuer que tout cela lui donnait vraiment chaud. Mais aujourd'hui , c'est Henry qui allait se sentir le plus brûlant. Seven avait donné trois baisers. Il sentait Henry se tendre au troisième . Mais il décida ensuite de lui montrer ce qu'il pourrait lui faire et aussi lui en parler. Henry lui dit alors qu'il pouvait être terriblement sexy et Seven sourit alors "Seulement pour toi , Henry" précisa t-il . C'était un spectacle qu'il dédiait uniquement à Henry en qui il avait toute la confiance du monde. Le jeune hacker retira le pantalon de son ami . Et alla poser un baiser sur le bosse qu'il voyait à travers le sous vêtements , mais au lieu de continuer vers cet endroit , il remonta pour poser un baiser sur torse puis s'approcha de ses lèvres et alla lui donner un baiser langoureux et lors du dernier baiser , il alla frôler l'entrejambe d'Henry dans un geste lent.

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Sam 11 Fév - 18:49



Henry espérait lui aussi qu'il aillait trouver la maman de Seven pendant qu'il était encore là, il avait très envie de la rencontrer, et amusions il tait sur qu'il ne courrait plus de danger. Seven profiterait simplement des deux semaines restantes avec sa maman. 

- Qu'est ce que je ne ferais pas pour toi? En tout cas j'ai vraiment hate de la rencontrer, et j'espère que tu as raison et qu'elle m'aimera. Sinon elle ne te laisseras plus repartir pour me revenir. 

Henry ne s'était pas amélioré si rapidement, quand il était encore inexpérimenté. Visiblement, son Honey avait un véritable don pour ça. Ce n'était pour lui déplaire, bien au contraire. Et si on exceptait le moment dans l'avion, ça faisait très longtemps qu'il n'avait plus fait l'amour a quelqu'un. Il fit un peu la moue quand Seven refusa de lui dire ce qu'il écrivit, mais ce n'était pas une moue boudeuse. 

- Allez, tu sais que je suis curieux de nature, dit-il en essayant de le faire changer d'avis en lui caressant la joue et en allant l'embrasser dans le cou. 

Seven n'agissait donc ainsi que pour lui. Il était plus qu'heureux d'être le seul homme a avoir eu droit à ses caresses et ses baisers. Voilà au moins une chose que Zero n'avait pas pu lui extorquer. Oui, il était vraiment fier d'être le seul et l'unique. Il se retrouva ensuite en caleçon, et Seven alla embrasser la partie la plus tendue de son corps. Il poussa un petit soupir de bien être, et il répondit tout aussi langoureusement au baiser de son Honey, en allant lui pétrir doucement le dos avec ses mains. Il commençait vraiment à avoir très chaud. Il eu un nouveau frisson quand Seven frôla son entre jambe. 

- Tu me rend vraiment fou. 



Markus n'avait jamais eu une santé fragile alors il ne pouvait pas comprendre l'angoisse qui devait s'emparer de Zero une fois de temps en temps. Pour lui, sa soeur était tout à fait normale. Et le fait qu'elle ne parle pas n'était pas dérangeant. Ils arrivaient à se comprendre. 

- Je vois. C'est bon, tu commence à te sentir plus à l'aise avec tes pieds?  

Il ne parla pas plus de sa soeur, c'était inutile. Markus ce concentra ensuite sur la suite, prenant le temps de décomposer ses mouvements pour les rendre plus facilement observables et imitables.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 1:37




Zerosu finit par hocher la tête "Mais finalement , pourquoi tu viens aux cours de boxe si tu es si bon que ça ? Tu es bon au combat , aussi bien le haut du corps que le bas . Et tu es visiblement assez fort pour envoyer tes ennemis dans les airs . Je ne suis pas un poids plume , je suis un homme donc j'imagine que si tu m'as levé sans effort , tu dois en soulever des bien plus costaux " il était un peu curieux de savoir ce qui l'emmenait ici . Est-ce qu'il espionnait quelqu'un ici ? Une affaire mafieuse ?

-Et oui je me sens beaucoup plus à l'aise. Je suppose que maintenant , je pourrais utiliser mes jambes pour donner des énormes coups à Warren . Hehe , les bleu qu'il va avoir.

D'ailleurs Warren avait encore un bleu à cause du coup de poing de Zero , qui avait été touché en plein dans son égo lorsque le politicien lui avait rappelé un souvenir d'enfance. Ah , le jour maudit de l'anniversaire de Warren . Beurk. Mais Warren n'était pas un ange , il l'avait poursuivi dans toute l'appart avec une serviette mouillé et l'avait fouetté . Pourquoi ? Parce que Zero avait fouillé dans ses dossiers et les avaient cachés dans l'appart. Et bien sur Zerosu ne pouvant pas courir indéfiniment , avait fini avec de belles marques rouges.

- Mais je ne suis pas aussi agile ? Tu lèves tes jambes assez haut quand même . Il faudrait que j'essaye de devenir plus agile ...



Seven ne pensait pas que sa mère se montrerait mesquine envers Henry. Elle n'était pas assez folle pour s'en prendre à quelqu'un qui les aurait aidé. De plus , elle serait sûrement ravi de savoir que son fils avait un ami dans sa vie. Et fort heureusement , elle adorait rencontrer des gens qui venait d'ailleurs. Ça jouerait sûrement en leur faveur , curieuse comme elle était , elle pourrait être la première à interpeller Henry dans une église pour lui parler.

-Son prénom c'est Jamilya . Le prénom de ma mère. puis il le regarda Il faudrait vraiment lui faire une terrible impression pour qu'elle ne me laisse pas partir. Mais je pense qu'elle t'aimera beaucoup

Seven ne savait pas vraiment si Henry avait attendu de le voir pour passer à l'acte. Pour sa part , il avait attendu mais Henry devait le savoir. Il ne l'aurait pas caché à Henry , s'il avait passé son temps avec quelqu'un d'autre. Mais voir plusieurs personnes en même temps , lui paraissait vraiment trop dur pour sa ligne de conduite. Néanmoins , il était heureux de pouvoir retrouver Henry que ce sois pour ce genre de moment qui ne faisait qu'augmenter leurs complicités ou pour leurs conversations ainsi que leurs blagues et tout ses petits moments qu'il adorait. D'ailleurs , il s'amusa beaucoup à écrire un petit quelque chose sur le torse d'Henry. Pour un curieux comme lui , c'était de la torture physique et morale .

-Ces baisers sont-ils des pots de vin ? Et bien , si ça en est , ça marche très bien puis il sourit

Henry avait beaucoup de première fois d'Henry. La première fois avec un homme , les premières photos ensemble , la première fois qu'il avait raconté son histoire sans avoir peur ou sans se sentir obligé , l'une des premières personnes en qu'il n'avait pas peur de remettre sa confiance , la première personne qui arrivait à déloger Zero de son coeur . Beaucoup de première fois , certaines moins importantes que d'autres , mais beaucoup de premières fois et toutes plus positives les unes que les autres. Finalement , ils échangèrent un baiser , les mains d'Henry dans le dos. Il se sentait incroyablement bien.

- Tu es à moi . C'est ce que j'ai écrit . expliqua t-il avec le regard fuyant quelques instant

Puis il le regarda alors dans les yeux " Je peux te rendre un peu plus fou ? " il prit la main qu'il tenait auparavant , puis enleva alors le caleçon d'Henry. Bien qu'il n'avait pas attendu la réponse à sa question , il avait placé un baiser vers l'intérieur des cuisses d'Henry. Puis une sorte de petit motif se créa . Il posait un baiser , mordillait puis léchait doucement. Il fit ce petit motif deux fois , se rapprochant à chaque fois un peu plus de l'entre-jambe et une fois devant , il posa un baiser au bout , ne voulant pas être plus sadique que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 11:10



Henry ne voyait pas non plus pourquoi est ce que la maman de son ami ne l'aimerait pas. A part si elle découvrait qu'ils étaient plus que de simples amis, et qu'elle n'étamait pas ce genre de chose entre hommes, là, ça pourrait peut être poser problème. 

- Jamilya. C'est un joli prénom. M'aimeras t'elle autant que toi, a ton avis? le taquina t'il en sachant qu'il ne voulait pas être plus aimé par sa maman que par lui. 

Henry avait effectivement attendu, mais il savait que Seven ne le croirait jamais, alors il n'en disait rien. Et puis, c'était quelque chose qu'il préférait garder pour lui pour l'instant. Il ne comprenait déjà pas pourquoi il faisait cela alors si Seven se mettait à lui poser des questions, il ne saurait pas quoi répondre. 
Celui-ci faisait d'ailleurs des sortes de petits cercles sur son torse, et Henry avait beau essayer de se concentrer pour deviner le message, ce fut sans succès. Alors c'était bien sur de la torture pour lui. Et il alla l'embrasser, tout en répondant avec un petit sourire

- Peut être un petit peu, mais même si tu refuse de te répondre, j'aime t'embrasser.

Henry ne pouvait pas en dire autant, il avait déjà eu beaucoup de es premières fois. Mais Seven était le premier a l'avoir demandé en mariage, même pour du faux. En tout cas, il finit par réussir à obtenir une réponse. Il releva le menton de son Honey alors que ce dernier fuyait son regard. 

- Il n'y a pas de honte à avoir. Je suis tout disposé à t'appartenir, si c'est ce que tu souhaite. Encore me rendre plus fou? Tu veux vraiment ma mort on dirait ! 

Henry se retrouva ensuite complètement nu face à Seven, et ça ne le gênait pas le moins du monde. Mais il eu du mal à se contenir alors que Seven embrassait, mordillait et lâchait l'intérieur de ses cuisses. Il n'avait qu'une seule envie, qu'il s'attaque enfin au problème principal. Il eu donc un petit rôle d'impatience et il alla poser ses deux mains sur son épaules, comme pour le forcer à aller dans la direction qu'il voulait. Finalement, son ami arriva à cet endroit-là, et il l'embrassa. Juste un baiser. Il voulait tellement plus. Il se mordilla à nouveau les lèvres.

- Je veux plus, dit-il d'une voix rauque et sensuelle. 



Kaze avait enfin fini tout son travail de la journée, que ce soit en cours (il était arrivé légèrement en retard) ou que ce soit au garage. Maintenant il était déjà tard, et il préféra envoyé un sms à Malik pour lui demander s'il voulait toujours qu'il passe ou s'il préférait se reposer. 



Effectivement, Markus aurait pu aller dans un groupe de plus haut niveau. C'était une bonne question de la part de Zero, mais il n'était pas sur de vouloir y répondre.  Ce n'était pas du tout une affaire mafieuse ou quoi que ce soit qui l'amenait ici. 

- J'aurais pu. Mais pour un professionnel, le plus important n'est pas forcément le plus compliqué, mais les bases. Donc avant de m'entrainer sur des pas plus compliqués que je connais déjà, ça me semblait important de revenir aux fondamentaux. 

Markus ne savait pas si Zero était vraiment prêt pour donner des coups de pied hors du cadre de ce cours, mais s'il continuait à s'entrainer avec ses pieds un peu tout les jours, il s'améliorerait vite. Cependant, il ne lui dit rien, ce n'était pas son rôle. Zéro finit d'ailleurs par trouver la réponse de lui même. Il confirma d'un hochement de la tête.

- C'est une bonne façon de devenir plus à l'aise avec tes coups de pied. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 12:54





-Ça semble logique . Même si ça auraitété plutôt cool d'imaginer une sorte de chasse à l'homme . Un peu comme dans les film mafieux . Avec le gars qui caresse son chat et qui dit . Tu n'as pas respecté ma famille ou un truc du genre

Zero se demandait comment il pourrait devenir plus agile "Oui , mais bon. Je ne vois pas comment devenir plus agile. Faire des étirements ? " demanda t-il alors avec curiosité . Puis il remarqua alors que le cours touchait à sa fin

-Oh , mince . Le temps passes vraiment vite .

Le moment des vestiaires arrivaient à grand pas . La jeune femme , il valait mieux la laisser partir avant pour ne pas l'avoir dans les pattes .




Le coach prit le portable de Malik qui vibrait. Malik était pour le moment à la douche. Il voulait absolument prendre un bain et même si cela voulait dire tomber dans les pommes dedans . Autant dire que le coach ne pouvait pas l'arrêter dans ces cas là . Malik pouvait être sacrement têtu . Mais c'est ce qui faisait de lui un adorable garçon

-Malik , tu as un message


Malik prit alors son portable , étant dans une période ou ses médicaments faisaient un peu plus d'effet " Oui , tu peux venir . Je prends un bain , attends moi dans ma chambre . J'ai hâte de te voir "




Seven pouvait confirmer que sa mère n'apprécierait pas ce point. Son père aurait peut-être réussi à calmer la chose , voir le bon côté puis tourner la page . Mais sa mère n'apprécierait pas vraiment d'apprendre que son seul fils , son fils unique s'adonnait à ce genre de pratique. Mais elle ne serait pas horrible à ce propos. Elle finirait par tourner la page. Dans le meilleur des cas.

-Ça signifie belle en esprit et belle physiquement. En tout cas , je le crois . puis il regarda Henry l'air offusqué Non , elle ne t'aimera pas plus que je ne t'aime , ce n'est pas possible ! Elle t'aimera beaucoup moins que je ne t'aime , mais elle t'aimera un peu et ça sera déjà positif

Seven ne saurait quoi faire de cette information. S'en réjouir ? Être curieux ? Lui dire qu'il pouvait voir ailleurs ? Il ne savait pas . D'ailleurs , il détestait le pousser dans les bras des filles , mais il détestait savoir qu'il se privait à cause de lui. Seven ne savait pas vraiment sur quel pied danser ou quel partie prendre . Mais ses propres envies devenaient de plus en plus floue à l'égard de son ami. Seven eut le droit à un autre baiser, loin de lui déplaire , il en était incroyablement heureux .

-Et j'aime recevoir tes baisers

Seven finit par fuir le regard d'Henry . Mais le mannequin le fit relever la tête. Ses propos le firent rougir quelques instants. Puis il tenta de reprendre contenance , même si les mots d'Henry ne cessait de le remuer. "Et bien , ça sera une petite mort très agréable" . Après s'être attaqué aux cuisses de son darling , il sentit ses mains sur ses épaules , comme le dirigeant vers la source du problème. Le pauvre darling devait vraiment en avoir envie. 797 étant une grand âme , posa ses mains sur las hanches de son ami pour les maintenir.

Puis son amant expliqua qu'il voulait plus. Entendre la voix d'Henry comme ça , c'était un vrai appel au péché .

-Plus de baisers ? demanda t-il en allant poser deux autres a des endroits différents Ou plûtot plus dans ce sens là

Il alla passer sa langue au bout de cet endroit si sensible. Puis finalement , il décida de donner à son Henry ce qu'il voulait. Le pauvre , il n'allait pas faire durer cettetorture indéfiniment. Même si finalement , c'était très amusant et divertissant de voir Henry presque fondre . Ses premiers gestes étaient évidement plus lent . Mais il s'était amélioré depuis la toute première fois. Il fallait croire que ses recherches et les leçon d'Henry payaient.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 14:34



Henry s'en doutait. C'était assez rare que les parents le vivent bien, même quand ils avaient l'esprit ouvert. Et certains ne l'acceptaient pas du tout. Parfois, avec un peu de chance, il fallait juste un peu de temps. Il n'en voudrait pas à la maman si elle avait du mal avec cette idée. Il se ferait discret. 

- Un prénom avec une belle signification. Je comprend pourquoi elle a voulu t'appeler Luciel. Le mien n'est pas aussi joli mais je l'aime quand même beaucoup. Oh, que tu es possessif. J'aime ça. 

Les sentiments d'Henry à l'égard de Seven était tout aussi flou, il ne savait plus vraiment ce qu'il devait faire. Ni ce qu'il voulait faire. Pour le moment, il suivait ce que lui disait son coeur mais il n'était pas tout à fait sur de l'interpréter comme il le fallait, et parfois il n'arrivait pas à l'entende, tout simplement. Pourtant il faisait de son mieux, mais il avait une fois de temps en temps l'impression d'être complètement perdu. 

- Heureusement sinon tu refuserais que je t'embrasse ! 

Certe, il devait avouer que ce serait une façon de mourir plus qu'agréable. Il y avait vraiment pire comme mort. En tout cas il n'avait plus l'habitude de ressentir autant de petites tortures si délicieuses, la plus part du temps il entrait vite dans le vif du sujet, mais quelque chose l'empêchait d'agir ainsi avec son Honey. Du coup, il était en train de fondre lentement, bien qu'il faisait de son mieux pour ne pas laisser aller. Il devait se montrer à la hauteur de sa réputation. Ne pas faire trop de bruit, et ne pas réagir trop vite non plus. 

- Tu le sais très bien, lui répondit-il dans un souffle alors que Seven lui donnait enfin ce qu'il réclamait depuis tout à l'heure, après avoir lâché un nouveau petit gémissement. 

Henry ne resta pas inactif pendant que Seven faisait la démonstration de ses talents. Il parcourut son corps de mille caresse, en tout cas le haut de son corps, le reste étant trop bas pour lui pour le moment. Il s'attarda surtout beaucoup sur ses deux tétons, et a un moment, ramena ses mains vers sa tête pour le maintenir à cet endroit là, n'y tenant plus. Il se sentait tout chaud et il avait le souffle court. Quelques spasmes de plaisir le saisissait parfois. 

- Si...Si tu continue je...je vais.... 



Kaze se dirigeait vers un arrêt de tram en attendant la réponse. Il l'a reçu assez vite. Malik voulait bien qu'il vienne voir s'il allait mieux. Il se dirigea donc vers chez lui. Il rougit un peu en relisant le message. L'attendre dans sa chambre. Ca sonnait vraiment tendancieux non? Mais il était malade, il ne devait surement pas penser à ce genre de chose. C'était donc Kaze qui avait l'esprit mal tourné. Il secoua sa tête pour sortir ce genre de pensées de son esprit, même si maintenant il s'imaginait plein de chose. Est ce que ce serait comme avec Zero? 

Finalement, il arriva devant la maison de son ami et prétendant, et il toqua gentiment, le coeur battant.  Il n'allait pas entrer comme ça sans que personne ne vienne lui ouvrir, ce serait impoli. 



Markus regarda Zero sans exprimer d'émotion devant ce cliché (classe, certes). Mais c'était assez rare qu'un mafieux fasse ça. Et puis, il était plutôt du genre à aimer les chiens. Ca arrivait qu'ils tuent pour un manque de respect, mais généralement ils ne tuaient que lorsqu'on les payait poour ça. Le reste du temps, ils créeraient effrayer, voir blesser. Par exemple, ils avaient déjà coupés la main de gars qui les faisaient ch*er. 

- Ca aurait pu. Mais non, je ne suis pas en mission. Mais c'est exactement ce que je dirais si j'y étais quand même. Je ne prendrais pas la risque de voir ma couverture être détruite aussi bêtement. 

Markus secoua négativement la tête. Il ne pensait pas que les étirements suffiraient. Même si ça pouvait effectivement aidés. Il lui donna donc un dernier conseil. 

- T'étirer te permettra d'être un peu plus souple, mais c'est surtout ton sens de équilibre qu'il faut améliorer. Ce sont deux qualités importante pour être agile. Mais ça ne viendra pas en quelques jours, il faudra de nombreuses semaines. Peut être même de nombreux mois. 

Il attendit lui aussi que la plus part des personnes soient déjà parties avant de commencer à bouger à son tour, en espérant qu'il n'aurait plus de problème avec cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 15:40




Markus n'exprimait pas d'émotion , alors ça ne changeait pas grand chose. Mais le fait qu'il le regarde dans les yeux après ce cliché , lui fit se poser une question. Est-ce que Markus avait déjà vu ses films ? Qui n'avait pas vu ses films ? ( a part Warren , qui devait vivre dans une grotte ) . Puis finalement Markus confirma que non.

-Je comprends

Et même si Zero n'était pas quelqu'un qui laissait transparaitre ses émotions , on pouvait largement voir même s'il tentait de le cacher , que cette réponse le faisait un peu rêver. Il avait beau travailler avec la mafia , ce n'était que pour régler ses petits soucis ( pour qu'on tue quelqu'un pour lui ) ou les aider dans un ou deux trafficz d'arme . Mais jamais rien d'important.

-Je suppose que je vais devoir m'entrainer. Mais quoi de plus passionnant que de voir qu'on s'améliore . tenta t-il de positiver Tu veux que je te pose à la station de métro la plus proche pour qu'elle ne te suive pas ou tu vas la semer ?

Demanda t-il alors




Le coach alla ouvrir . Il observa alors Kaze "C'était donc toi. J'aurais du m'en douter. Mais ça tombe bien . Tu veux bien rester pendant que je vais faire les courses. J'en aurais pour une heure à tout casser. Essayes de le faire manger. Pour le moment , il est dans la salle de bain " expliqua t-il avant de filer par la même occassion

Malik était en train de mettre son pantalon , maintenant il suffisait de se sécher les cheveux. Tiens , il croyait avoir entendu la porte s'ouvrir. Coach avait peut-être fuit . Il en avait un peu marre de devoir surveiller Malik. Normal pour un célibataire qui adore les soirées . Il avait sûrement hâte de se trouver à un endroit ou il pourrait souffler

Malik néanmoins voulait lui demander d'acheter des médicaments

-Papa , prends moi des pastilles ...

Dit-il en ouvrant la porte , il remarqua alors Kaze

-Oh , Kaze . Hey . Allons dans ma chalbre . Je vais en profiter pour me mettre un t-shirt . Tu es arrivé vite






Seven devrait forcément lui parler de son attirance pour les hommes. Et Seven ne comptait pas vivre en tant qu'hétero , alors qu'il ne l'était pas. Il avait trop longtemps vécu pour faire plaisir à quelqu'un en étant avec Zéro. Vivre pour lui même , ses propres rêves et envie ne lui ferait pas de mal. Mais elle aussi s'était battu contre des interdits , et elle comprendrait qu'il ne pourrait pas faire autrement .

-Elle a eu beaucoup de chance . Si elle avait été la première de la famille , ce sont les parents de mon grand-père qui aurait choisi son prénom . Ils voulaient l'appeler Soultanovna . il sourit alors J'aime ton nom. Il n'est pas courant en asie . Mais je crois que des rois anglais avaient ce nom . Henry , VIII ... Si je ne me trompe pas . C'est assez cool

Seven faisait de même . Il suivait son instinct. Mais ce n'était pas plus mal. Il n'avait jamais été aussi heureux. Perdu , dans le floue , aucune idée de ce qui se passeraient entre eux plus tard. Mais il savait qu'il se sentait bien , heureux , joyeux . Il avait toujours hâte de boir Henry l lui parler de sa journée ou entendre la journée d'Henry. Il adorait lui faire des blagues et l'entendre parler de son travail. Pour lui , le bonheur c'était ça.

-Moi , refuser t'embrasser ? Jamais . Tu peux toujours rêver . Maintenant , tu es condamné mon ami à m'embrasser . En tout cas , tu l'es pendant une semaine .

Seven embêtait un peu Henry . Mais ça ne semblait pas lui déplaire. À vrai dire , il prenait beaucoup de plaisir , même s'il n'était pas incroyablement bruyant . C'était ce qui rendait la chose encore plus intéressante. Il était dur de retirer à Henry quelques gémissements , donc lorsqu'il le faisait cela voulait dire qu'Henry appréciait le moment. Seven prit donc tout son temps avant de finalement combler les désirs d'Henry. Et Henry se montra généreux en tendresses. Mais Seven ne se déconcentrait pas. Même si quelques frissons parcourait sa peau.

Les mains d'Henry se rapprochait de sa tête. Seven aurait très bien pu s'arrêter en plein millieu comme Henry aimait le faire. Mais il était d'une générosité bien grande. Il n'ajouterait pas ce supplice de plus. Il ne faisait que changer la rapidité du mouvement . Ce qui emmena Henry à un point ou le plaisir le faisait trembler. Et malgré l'avertissement d'Henry , Seven ne se retira pas .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 17:11



Henry ne faisait pas non plus mystère de son attirance, mais si Seven souhaitait le cacher à sa mère, il l'accepterait. Il savait que ça pouvait être dur de révéler ce genre de chose. Mais par expérience, il savait qu'il ne valait mieux pas mentir à ses proches, même si c'était pénible. 

- Et pourquoi est ce que ce serait tes arrières grand parents qui choisiraient tel nom de leur petite fille? Est ce que ça veut dire que du coup ce sont tes grands parents qui ont choisi ton nom? Merci. Oui, des rois anglais et même français je crois. Il y a eu beaucoup d'Henry dans la royauté, c'est d'ailleurs pour ça que mon père a voulu m'appeler comme ça. En plus, je suis né le jour de la galette des rois alors c'est sans doute approprié. 

Henry était tout aussi heureux lui aussi quand il voyait Seven, et il ne s'ennuyait jamais quand il était avec lui. Il aimait recevoir de ses nouvelles, ne serais-ce que par sms. Et quand il ne le voyait pas pendant longtemps, ça l'ennuyait. 

- Il y a bien pire comme condamnation. Ce serait plutôt une récompense. En tout cas je suis ravi que tu n'envisage pas même une seule seconde de me repousser.

Seven savait très bien lire en lui. Même s'il n'était pas bruyant ou ouvertement démonstratif, on pouvait voir quand il appréciait quelque chose, ou même quad il était vraiment sur le point de totalement rendre les armes. Heureusement que son Honey ne s'amusa pas un peu plus ou il aurait été plus que fou. Il sentait déjà qu'il était loin, surtout quand son ami changeait de rythme, la tension était vraiment grande et il savait qu'il allait bientôt exploser. Il le prévient donc, lui donnant l'occasion de se retirer. Et en effet, il tremblait. Finalement, il se relâcha et son coeur et sa respiration purent enfin commencer à se calmer. 

- C'était....super. Laisse moi savourer ce moment de détente avant de me torturer de nouveau. Mais est ce que ça va? 

Il espérait qu'il n'avait pas été trop dégouté de gouter à ce genre de "relâchement"



Kaze ne fut pas étonné de voir que c'était le coach qui lui ouvrit. Il se demandait parfois ce que l'adulte pensait de lui. Apparement, pour le moment, il était plutôt content de le voir, mais il avait parfois l'impression que le coach n'approuvait pas sa relation avec son fils adoptif. Kaze ne se laissa pourtant pas démonter. 

- Comptez sur moi, je vais le nourrir jusqu'a ce qu'il crie grâce ! 

Il entra donc à l'intérieur de la maison pendant que le coach fuyait. Malik sortit presque tout de suite de la douche, torse nu. Kaze ne se priva pas de regarder, presque la bave aux lèvres. Ca c'était de beaux pectoraux, il se sentait ridicule en comparaison. Il avait très envie de toucher, et il s'approcha avec ses yeux pétillants rempli d'étoiles. Il était vraiment admiratif. 

- Waw, ils sont méga-impressionnant! Ce serait du gâchis de mettre un t-shirt, mais comme tu ne dois pas attraper froid, tu devrais plutôt te mettre un gros pull



Markus avait nier le cliché, mais ce n'était pas tout à fait faux néanmoins. Il y en avait sans doute qui faisait ce genre de chose, mais pas lui. Bien sur, certains de sa famille aimait dire des paroles classes devant leurs futures victimes, mais pas Markus. A quoi bon? Ce n'est pas comme si les victimes qui entendaient ce genre de chose pourrait ensuite le raconter plus tard. Ils seraient morts. 

- Demande conseille au prof, il pourra surement te dire comment augmenter ton agilité mieux que moi. Et ça ira, merci. Un amateur ne pourrait jamais me suivre sans que je m'en rende compte. Au pire, je ferais semblant d'habiter vraiment dans la rue pour qu'elle me laisse enfin tranquille.

Il était prêt à tout. Même a dormir dans un carton s'il le fallait (du moment qu'il pouvait dormir.)
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 21:19




Zerosu supposait que Markus ne devait même pas remarquer ces moments assez cool avec sa nonchalance. Sérieusement , il devait avoir sorti de vrai perles. Mais bon , personne ne le saurait jamais à part la victime . Zero faisait toujours en sorte de torturer la personne mentalement si elle était forte physiquement et vice-versa . Alors si on venait un jour à s'en prendre à lui , il ferait surement attention à la phrase d'accroche . Il ne laisserait pas un débutant le tuer sans phrase cool

- Tu ne devrais pas te donner tant de mal. Puis tu as un lit qui t'attend , non . Oh et attends . Tiens mon numéro. Je t'enverrai un message dès que je ne pourrais pas venir

Zerosu prit son portable et lui montra son numéro " Bon , bah bon courage pour t'enfuir



Le coach n'appréciait pas vraiment que son fils sorte avec un autre homme. Il n'aimait pas non plus le savoir concentré sur autre chose que la course. Mais , maintenant il était heureux de pouvoir laisser son fils sous la surveillance de quelqu'un . Maintenant , il pouvait prendre son temps , souffler , draguer et ne pas courir à droite et à gauche pour aider son fils.

Finalement Malik vu alors Kaze et il était très concentré sur ce qu'il voyait. Malik n'était pas vraiment gêné . Il posa sa main au niveau de sa nuque. Et bien , il devait effectivement opter pour quelque chose de plus chaud

- Je fais en sorte de me garder en forme , c'est essentiel pour la course mais comme on le dit souvent un âme saine , dans un corps sain et etc . Enfin , ça ne m'empêche pas de tomber malade . Mais je l'avais bien cherché

Malik rigola un peu " Mais au moins je vois que ça sert aussi à t'avoir un peu plus près de moi . Bien , on va dans ma chambre ? Je vais mettre mon pull . On a de la chance , tu arrives à un moment où je me sens assez bien . Je ne sais pas si ça durera l'heure , mais j'apprécie de pouvoir te parler sans me sentir malade ... Même si te parler me fait me sentir toute chose . C'est assez normal , tu es si adorable "






Seven n'imaginait pas garder un tel secret. Cela serait pesant. En parler serait tout de même difficile , mais il avait l'impression que de faire croire a sa mère qu'il terminerait forcément sa vie avec une femme serait encore plus difficile. Alors , il comptait avoir cette discussion avec sa mère lors de leurs deux semaines de retrouvailles. Ça serait sûrement le moment d'en apprendre plus sur la vie de l'un et de l'autre durant toutes ces années sans se voir

- Chez les kirghizes , ce sont les parents du maris qui choisissent le prénom du premier nez . Ma mère est arrivé en deuxième. Tu sais , il y a beaucoup de coutume chez les kirghizes , mais je n'y ai jamais été . Je me sens afghan plus afghan que coréen ou encore kirghize . Mon pays pour moi c'est l'endroit où je suis né , pas l'endroit d'ou mes parents viennent puis il sourit Non , aucun de mes grands parents ne me connaissent. Ma mère et mon père ont fait le choix de leur tourner le dos . Oh , le jour de la galette des rois ? C'est une drôle de coïncidence . Ton prénom est vraiment bien choisi

Seven ne pensait pas du tout à repousser son ami. À vrai dire , ça ne lui avait vraiment jamais trotté dans la tête. Puis à vrai dire , Henry avait fait tellement attention à ce qu'il sois à l'aise dans cette relation , qu'il n'avait pas ressenti une fois l'envie de s'éloigner d'Henry. Rien que de penser à ça , était si positif ! C'était incroyable. C'était petit pour les autres mais un grand pas pour le petit hacker

- Tu aimerais que je te condamne ? Je ne te savais pas maso . Je peux te laisser passer une journée dans mon université pour écouter mes cours de mathématiques , puisque tu n'aimes pas ça plaisanta t-il

Seven s'était montré très clément à son humble avis. Il aurait pu s'amuser à lui faire tourner la tête. Mais il n'était pas là que pour s'amuser , mais aussi pour faire plaisir à Henry. D'ailleurs , Henry finit par se relâcher. Seven entendu alors son ami enfin reprendre sa respiration. Seven finit par s'asseoir par terre , pour laisser Henry profiter du moment.

- Tant mieux , si ça t'as plût . Oui , je vais bien. Je suis vraiment content .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Dim 12 Fév - 23:02



Henry trouvait que c'était une drôle de coutume, mais pourquoi pas après tout? C'était un peu misogyne, mais bon, ce n'était pas comme si c'était quelque chose d'inhabituel en soi. Mais heureusement que ce n'était pas pareil en Angleterre. Il n'avait pas envie de laisser son père décider du nom de son gosse. Même si dans son cas ça avait été plutôt un bon choix (un rien prétentieux peut être?)

- Et pour ton cousin? C'est les grands parents qui ont décidés? Oui, j'imagine qu'un parent fait toujours de son mieux pour que son enfant ai un nom qui lui correspond, ou qui a au moins une certaine symbolique. 

C'était normal pour Henry d'aller au rythme de Seven et de tout faire pour le mettre à l'aise. Il ne voulait pas le traumatiser après tout. Brusquer les autres et le faire des choses qu'ils n'appréciaient pas, Henry considérait cela comme une sorte d'agression. Et ce n'était pas du tout son attention d'être une grosse brute. 

- Je ne suis pas maso, je sais que tes condamnations ressembleront plus à des récompenses. Note que.... des math... non merci. Moi qui pensait que tu allais me demander d'autres baisers pour me punir. J'ai raté mon coup. 

Henry avait déjà été bien plus cruel, c'est vrai. Dire qu'il était reconnaissait était peut être un peu trop exagéré, mais il était quand même soulagé de ne pas avoir du se mettre à supplier ou quoi que ce soit. Ca aurait été un peu gênant. Il alla l'embrasser doucement sur la joue, s'asseyant près de lui. 

- Tu veux que je te fasse plaisir à mon tour? 



Kaze préférait ne pas trop se poser de question. Si vraiment le coach ne l'appréciait pas ou qu'il avait un problème avec lui, il finirait par lui dire, sans doute. Pas besoin de se torturer la tête en attendant. Finalement, le père parti et Malik arriva à son tour.  

- Qu'est ce que tu as fais pour tomber malade? En tout cas, moi je n'arrive jamais à faire de la musculation, je me décourage après dix minutes. Même si au niveau des bras et des épaules je suis plutôt musclé, pour le reste, je suis une crevette. 

Le jeune homme suivit donc Malik jusqu'a sa chambre. Il valait mieux qu'il mette rapidement son pull. Et il avait l'intention de passer directement à l'attaque. 

- Tu devrais manger ensuite. Qu'est ce qui te ferait plaisir? Même si tu te sens bien pour le moment, il faut rester prudent. Et merci, mais tu es bien plus attirant que moi. Tu dois avoir plein de filles qui t'adorent. 



Markus avait surement déjà lancé des phrases cool avant de tuer quelqu'un, mais effectivement, ce n'était pas sa préoccupation première de le remarquer. En tout cas, il ne l'avait jamais fait exprès. Alors est ce qu'on pouvait vraiment dire que ça comptait? Il enregistra le numéro de l'avocat. 

- Ca ira. J'emporte toujours mon oreiller avec moi. Je suis capable de m'endormir n'importe ou, même si je préfère mon lit. Et merci pour le numéro. Je te donne le mien.

Il le note rapidement sur une feuille et la lui passé discrètement, il ne voulait pas que la fille le remarque. Un SDF avec un portable, ce n'était pas très courant.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 1:06





Zerosu prit le morceau de papier . Il le déplia pour y jeter un coup d'oeil. Ensuite , il rangea tout cela dans une de ses poches. Il prit alors ses affaires , son sac à dos , il retournerait sûrement chez lui pour prendre une bonne douche. Peut-être qu'il retournerait dans son bureau plus tard. Il devait travailler sur quelques dossiers .

Zero agita la main "À la semaine prochaine , alors. Et fais attention , je n'ai pas envie que mon camarade se fasse voler ou quelque chose du genre , je ne veux pas terminer avec cette fille , je suis très sérieux "





Malik tenta de repenser à la semaine auparavant. Entrant dans sa chalbre , il ouvrit son placard. Il enfila un t-shirt ainsi qu'un pull. Tout était parfaitement plié et dans un ordre. Malik était à vrai dire , assez organisé. Ça lui permettait de se sentir à l'aise et avoir l'impression de contrôler la situation un minimum .

-J'ai couru sous la pluie , j'ai couru torse nu , j'allais en cours sans manteau. J'ai pourtant l'habitude du climat français , mais j'ai cru qu'être sur une ile me perlettrait de me balader avec des tenues plus légères. Mais il faut croire que je me suis trompé

Malik s'approcha alors de Kaze , se penchant sur ses bras , puis les touchant "C'est vrai que tu es musclé au niveau des bras. Tu devrais essayer d'aller à la salle de sport avec moi , un de ces jours si tu veux absolument te muscler . Mais je te trouve déjà très craquant comme cela . Enfin , hum ... Ça ne te gêne pas que je te le dise ? "

Malik fit une petite grimace , il s'éloigna alors de Kaze "Je n'ai pas super faim . Si ce n'est pas du tout. " puis à la question de Kaze , il finit par secouer la tête négativement "Je ne pense pas être plus attirant que toi . J'ai l'impression de fondre quand je suis devant toi et j'ai l'impression de toujours dire des incroyables bêtises . Si je suis populaire ? Chez les filles , je le suis . Mais je crois qu'en principe , je leur fais peur . Je garde souvent une expression fermé . Je pense a mes entrainements , ma famille , mes cours , mes repas . Du coup , on dit que j'ai une aura mystérieuse alors que je ne fais que rêver " avoua t-il alors

- Tu es l'une des premières personnes à m'avoir vu autrement . Il faut croire que j'ai choisi la bonne personne



Seven ne savait pas vraiment si c'était un pays misogyne. Mais sa mère se plaignait souvent de certaines habitudes de sa famille. Des habitudes qui s'étaient évaporés quand elle s'était "marié" avec son époux . Mais il savait que son oncle lui n'avait pas abandonné le contact avec sa famille.

-Oui , mon oncle a demandé avant de partir d'avoir un nom pour son futur enfant. Quand ma tante est tombé enceinte , elle a accepté de garder le nom . il regarda Henry Mais je crois que mon oncle parle toujours a mes grands parents . Enfin , il est en bon terme avec eux . Il est un peu dur d'envoyer des lettres a des nomades

Seven sourit alors "Et si je te proposais d'être ton prof particulier . Je suis sûr que tu serais bien plus heureux de suivre des cours " plaisanta t-il alors . Puis finalement , Henry vint s'asseoir à ses côtés après avoir posé un baiser sur sa joue. Seven secoua la tête négativement , allant poser sa main sur celle d'Henry

-Je suis un peu fatigué il sourit Je n'ai pas envie de m'écrouler d'épuisement après cela
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 1:41



Henry était parfois un peu macho. Ca lui arrivait. Mais généralement, il considérait les femmes comme des créatures totalement sublimes et intéressantes, il n'y avait pas de raison de les traiter autrement que comme des égales. Même s'il était d'accord que chaque sexe avait ses points forts et ses points faibles. 

- Alors Malik est vraiment ton cousin direct. Le fils du frère de ton père? Ou de ta mère. Waw, des nomades. Avoir des ancêtres voyageurs, ça doit être cool. C'est sur que ce sera plus plaisant avec toi comme professeur particulier mais je crois quand même que je vais passer mon tour. Les maths ce n'est vraiment pas mon truc. Sauf si tu trouve un moyen très intéressant pour me l'enseigner. 

Henry serra la main que Seven venait de poser sur la sienne. Il comprenait, même si Seven s'était amélioré, son endurance était encore celle d'un débutant. Et ce n'était pas un reproche, ce n'était pas le genre de chose qui pouvait s'améliorer juste en regardant des vidéos. Il n'y avait que la pratique qui pourrait améliorer sa résistance.

- Tu ne va pas te jeter sur moi aujourd'hui alors. Je compte sur toi demain. 



Kaze eu un petit rire. Quelle idée de courir sous la pluie avec si peu de couche. On voyait bien que c'était un étranger, d'imaginer que toutes les iles offraient un climat idéal. Kaze était beaucoup plus désordonné. Sa chambre était très rarement bien rangée. Il habitait depuis peu chez Zero et Warren, et portant il a y avait déjà des vêtements un peu partout dans sa chambre. 

- Et oui, il faut bien se couvrir, surtout quand l'hivers arrive. Je ne sais pas si je veux vraiment être plus musclé, je ne suis pas sur que ça m'irait bien. Je ne suis pas du genre à être baraqué. Mais je suis fier de mes bras, déclara t'il avec un sourire en essayant de les contracter un peu plus maintenant que Malik les touchait, pour llimontrer à quel point ils étaient vraiment pas mal. 

Pas faim hein? Il lui donnait du fil à retordre. Il allait devoir utiliser sa botte secrète. Il se laissa donc tombe au sol, se tenant le ventre, qui commençait à gargouiller (et ça ce n'était pas feint). 

- Mais je meurs de faim, je suis en train de littéralement mourir là, alors s'il te plait, mangeons. Parce que si tu ne mange pas avec moi, je me sentirais trop coupable et je ne profiterais pas à fond de ce repas, et c'est triste de ne pas savourer un repas au maximum. S'il te plait, mangeons quelque chose. Que ma barre chocolatée n'ai pas été sacrifiée pour rien, lui demanda t'il avec des petits yeux suppliants 

Finalement il se releva et eu un nouveau sourire. C'était si simple de discuter avec Malik. Et il n'y avait jamais de silence gêné entre eux ou quoi que ce soit. 

- Ne t'en fais pas, ça ne me gène pas. Mais je ne vois pas pourquoi tu ferais peur. En tout cas, je n'ai jamais ressenti ça devant toi. Peut être parce que je suis un peu rêveur aussi alors je sais faire la différence. Et puis tu es parfois un peu maladroit, alors c'est plus adorable qu'intimidant, je trouve ça vraiment chou. En plus je suis mal placé pour dire ça, je suis moi même très maladroit. Ne serais-ce que physiquement, ce n'est pas rare que je m'étale à terre sans raison. 



Markus alla prendre lui aussi ses affaires. Il était confiant. Ce n'était pas demain la veille qu'on arriverait à l'enlever ou même le suivre. On avait déjà essayé de le tuer, et ça n'avait pas marché. Il répondit donc au signe de Zero puis il partit de son coté

- A la prochaine. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 2:28






Malik s'était laissé avoir. Même si son coach lui avait dit de se couvrir . Malik était vraiment tétu quand il le voulait. Mais Malik ne s'imaginait pas en train de courir dans une tenue trop chaude , ça lui donnerait l'impression d'étouffer. D'ailleurs , il n'appréciait vraiment pas d'y penser . Il se reconcentra sur la conversation

-Le cardio ne fait pas prendre de muscle . Mais je comprends , puis tu es déjà vraiment musclé au niveau des bras dit-il en touchant tout en étant impressionné .

Mais il devait avouer qu'imaginer Kaze a la salle de sport. Ça pourrait être intéressant à regarder. Il secoua doucement sa tête "Non , pas ce genre de pensée à propos de quelqu'un si respectable" . Finalement , il s'éloigna alors de Kaze . Mais le ventre de son invité se mit à gargouiller de manière bruyante. Malik se tourna alors vers lui . Kaze décida de se jeter dans un petit plaidoyer qui fit sourire Malik

-Je ne crois pas que c'est sain d'user d'autant de charme dans la chambre d'un garçon qui a le béguin pour toi Il ébouriffa alors les cheveux de Kaze Plus besoin de faire ces yeux là . Je vais cuisiner , si ça ne te dérange pas . Mon père a déjà mis quelques pates sur le feu et du steak . Je vais juste rajouter quelques petites choses pour rajouter du gout

Malik se dirigea vers la cuisine. Il s'occupa de chercher quelques épices dans les placards ."Je sais , j'ai vraiment l'impression d'être incompris . Pendant que je pense à mon meilleur temps de course ou a mes cours de biologie , je me mets à fixer des gens , la personne en face de moi n'ose jamais bouger . Mais je ne fais que penser . J'ai l'impression que tout est pris à l'envers . Un jour quand j'étais dans mon club d'athlétisme au lycée , des surveillants sont venu m'arrêter pour me demander si je m'étais battu avec quelqu'un . Je m'étais juste pris une branche . C'est pour ça que j'essaye toujours d'être un peu organisé , ça m'aide à ne pas faire de gaffe de ce genre et effrayer tout le monde. "

-Si un jour , on venait à se tenir la main .. J'imagine la pagaille . On se prendrait des branches , on tomberait sans raison et on devalerait des pentes dit-il en riant







Seven n'était pas macho. Les filles l'intimidaient d'ailleurs beaucoup quelques fois. Seules celle qu'il connaissait ne l'impressionnait pas. Les filles , les garçons , c'était vraiment très semblable pour lui . Mais c'était l'avis de quelqu'un qui appréciait fortement se trouver seul. C'était en principe un de ces moments favoris de la journée. Quand il rentrait chez lui se reposer , il était le plus heureux du monde

-C'est le fils du grand-frère de ma mère. Malik ne me ressemble pas du tout parce que mes deux parents ont des traits très asiatiques . Les kirghizes ressemblent beaucoup a des chinois ou des mongols . Ma tante vient d'afghanistan , elle y est né , du coup Malik ne me ressemble pas Seven sourit Oh , mes grands parents ne voyagent que dans leur pays . La plupart de la population est semi-nomade ou nomade .

Seven s'était déjà fatigué dans l'avion . Il en était encore fatigué. Il laissait ses yeux papilloner un peu , le moment s'étant calmé , il sentait vraiment la fatigue. Le jeune hacker alla se lover contre son Henry et ferma les yeux .

-Promis , demain
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 11:00



Henry n'était pas souvent impressionné, et même quand il l'était, il essayait de ne pas le montrer. Pour lui, les hommes et les femmes n'étaient pas tout à fait semblables, mais il les appréciait tout autant (même si au niveau sentiment, il avait une préférence pour les hommes). 

- Alors ton cousin ressemble plus à un arable? Mais j'aime ton petit coté asiatique, je trouve ça chou. Même voyager dans son propre pays, c'est chouette, au moins tu le connais sous le bout des doigts. Je ne crois pas que je peux en dire autant pour moi. Bien sur, je connais les grandes villes mais c'est tout. 

Henry comprenait. Il attendrait donc. De toute façon il se sentait déjà assez heureux pour aujourd'hui. Il garda son Honey dans ses bras alors que ce dernier se lovait contre lui. 

- On devrait aller se coucher, on a une longue journée demain. 



Kaze espérait quand même que maintenant il ferait un peu plus attention. Pas besoin de courir avec un manteau non plus, mais au moins avec un gilet. Ou alors courir à l'intérieur, il devait bien exister des pistes de course intérieure non? 

- Alors qu'est ce que ça fait la cardio? Et c'est parce que je répare des voitures, ça muscle beaucoup les bras. Par contre je n'utilise pas souvent mes jambes

Mais il était content qu'il trouve ça impressionnant. Il se sentait tout drôle quand il le touchait, mais pas aussi sensible que lorsque c'était Zero qui le faisait. Peut être parce que Malk ne le faisait pas dans l'intention de lui faire une caresse? C'était plus innocent. Kaze fit ensuite son petit numéro de calimero qui marchait souvent. Cette fois-là ne fit pas exception. Il se jeta presque dans les bras de Malik pour le remercier de ne pas le laisser mourir de faim, après qu'il aie ébouriffé ses cheveux (ce qui ne le dérangeait pas, il avait de toute façon des cheveux en bataille de base). 

- Merci, merci, merci ! Si tu me propose aussi souvent de cuisiner pour moi, je risque fortement de n'avoir plus de yeux que pour toi. Surtout si c'est délicieux. Mon estomac tombera définitivement amoureux !

Kaze ne fixait pas les gens durant ses rêveries. C'était en fait le seul moment ou il était plus ou moins calme alors souvent les autres étaient soulagés. Il les faisait juste sursauter lorsque soudain, il se relevait bruyamment et brusquement après que ses pensées avaient vagabondé. C'était souvent des "Oh!" ou des "Aaaaaah ! " 

- Vraiment? On va voir ça !

Il alla lui prendre la main. Pas longtemps, juste quelques secondes. Pour voir si une catastrophe allait arriver. Et puis c'était agréable de tenir sa main.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 12:40






Malik appréciait passer son temps en salle. Ça lui permettait de penser tranquillement. Mais le plus fatiguant c'était la période de janvier. Ik y avait toujours beaucoup de monde et les machines n'étaient jamais libre.

-C'est souvent les exercices qui concernent les jambes . Tout ce qui concerne les jambes . Les escaliers , les tapis , les vélos . C'est bon pour les jambes , c'est évident et pour ton endurance , pour s'affiner quelques fois et pour le coeur si je ne me trompe pas

Heureusement pour Malik ( et Kaze) . Malik cuisinait très bien. Ce n'était pas une passion comme oour Warren , mais lorsqu'il était décidé à cuisiner , il se débrouillait pour que ça sois bon. Mais il cuisinait depuis très longtemps après tout. " Alors , je devrais essayer de te donner quelques bento dans la semaine . Je cuisine bien . Je cuisine depuis que je suis tout petit . Ma mère était malade , alors quand j'avais le temps je jouais au cuisinier en herbe . "

Malik sentit une main attraper la sienne . Il cligna des yeux plusieurs fois avant de regarder la main qui se dérobait déjà "Et hop , une catastrophe vient d'arriver . Je suis encore tombé un peu plus amoureux " plaisanta t-il en allant mettre les couverts .

-Sinon , ta journée ?



-Si tu veux dire qu'il a la peau halé , oui. Mais il n'est pas arabe mais perse . Les perses viennent d'iran et certains d'afghanistan . D'ailleurs dans notre pays , on parle le patchoune et le persan . Ce sont deux langues indo-iranniennes . Si tu nous places dans un pays arabe , on ne pourra rien comprendre Avoua t-il alors Tant mieux si mes traits te plaisent. Ils me permettent de passer un peu partout en asie .


Seven n'avait pas très envie de se lever , ik était déjà super bien dans les bras d'Henry "Je ... Tu ... as raison" mais Seven finit par s'assoupir à cause de la fatigue. C'était cela quand on abusait des bonnes choses et qu'on avait une endurance de débutant.
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 14:19



Henry confirma d'un hochement de la tête. Mais pour lui des arabes et des afghans, ou même des iraniens, c'était pareil. Il fallait croire que non. Visiblement, ils étaient plutôt ressemblant aux perses. Il avait encore beaucoup de chose a apprendre. 

- Oh, je vois. C'est un peu comme la différence entre anglais et américains, sauf que c'est la même langue, plus ou moins. 

Seven s'endormit ensuite sur lui, et il eu un petit sourire tendre. Bien, dans ce cas, il n'y avait plus qu'une seule solution : il le porta jusqu'au lit, il l'installa confortablement sous les couvertures puis il alla brosser ses dents et le rejoignit. 



Kaze était parfois un peu fainéant, ce qui était assez contradictoire étant donné que c'était une vraie pile électrique sur patte. Mais entre être dynamique, sauter partout et faire du sport, il y avait une différence. Ca ne le dérangeait pas de se dépenser dans un sport, mais il trouvait la salle beaucoup moins amusante, il préférait des sports d'équipes généralement. 

- Oh, je vois. Des bentos, vraiment? Miam, miam, ce serait génial ! Au fait, un des colocataires de l'appartement va partir bientôt, et on va se retrouver sans cuistot mon frère et moi alors si tu veux, tu pourrais venir habiter avec nous. Mais je comprendrais que tu veuille rester près que ton papa, en plus c'est juste à coté de la piste de courses alors c'est plus pratique pour toi. 

La bonne odeur le faisait déjà salivé et il était en train de sautiller autour de Malik pendant que ce dernier cuisinait, ne pouvant pas se tenir tranquille en attendant. Il lui tenu un moment la main, redoutant que la casserole tombe au sol au quelque chose comme ça, mais finalement rien de grave n'arriva. 

- Et est ce si horrible de tomber un peu plus amoureux de moi? demanda t'il avec un petit sourire. Oh, rien de spécial, ça c'est bien passé. Mais je crois que je ferais très vite dodo ce soir, j'ai eu une journée bien remplie.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Lun 13 Fév - 18:43





Warren avait fini de se préparer . Mais le stress commençait à monter. D'ailleurs , il avait du prendre quelques comprimés pour ne pas se laisser consumer par son inquiétude . Ça pouvait avoir son utilité quelques fois. Même s'il ne voulait pas se l'avouer , son boulot le tuait à petit feu certaine fois. Mais il devait faire en sorte d'être assuré et représenter les états-unis de son mieux. Warren arrangea sa méche de cheveux . Faire une bonne impression lui permettrait peut-être dans les petits papiers d'un partie . Mais surtout trouver un travail au japon . Après tout son petit ami était au japon

-Arrêtez-vous intima t-il à son chauffeur en coréen

Il descendu de sa voiture quand on lui ouvrit la portière. Warren alla sonner à la porte de Thomas




Malik regarda Kaze "Ton appartement est trop loin de mon université et de mon stade . J'aime beaucoup dormir jusqu'au dernier moment , je risque d'arriver très en retard . De plus , je ne crois pas que mon père supporterait de me voir loin de lui durant une longue période . La première fois , ça ne lui avait pas réussi" expliqua t-il

Malik laissait son ami sautillait à droite , puis à gauche . Peut-être qu'il devrait lui dire de faire attention , mais il était trop adorable pour qu'il l'arrête . Malik finit par sourire , c'était une très bonne question. Malik finit par hocher la tête affirmativement .

-On dit toujours que c'est terrible d'être celui qui aime le plus . Alors , tomber amoureux de toi un peu plus , pourrait être dangereux . il finit par servir les assiettes Vraiment ? Donc tu ne vas pas tarder . Dommage , nous n'avons pas souvent l'occassion de nous voir . Demain , je suis sensé voir mon psycho-thérapeuthe , alors .

Il ne pourrait pas se voir.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 30 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31 ... 35 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: