Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 26 Aoû - 6:52



Warren ne pouvait pas comprendre . Étant quelqu'un de naturellement ouvert sur ces sentiments , il ne savait pas comment les cacher ainsi. Mais en étant avec Thomas , il essayait de le comprendre. Il se demandait d'ailleurs ce qui l'avait fait devenir ainsi. Une relation amoureuse ou était-ce son éducation ? Ou était-ce tout ceux qui s'intéressait à lui , uniquement physiquement. Il écouta alors Thomas . Il décida d'égayer un peu la discussion

-C'est aussi très frustrant de ne pas pouvoir se taire plaisanta t-il Quand je n'aime pas un de mes cadeaux , ça se voit tout de suite . Mes tantes m'en veulent toujours d'ailleurs Warren secoua doucement la tête Je ne pense pas que des sans-coeurs existent . Il y a juste des manières très différentes de montrer ces émotions

Warren après un bout de chemin se gara devant chez lui. Il avait opté pour un appartement de nouveau. Une maison ne servirait clairement à rien puisqu'il n'avait pas le désir de rester au japon . Warren sortit de la voiture

-Ça pourrait être vraiment compliqué . Un coming out est toujours difficile à accepter , mais j'ai l'impression qu'en asie c'est encore pire . Bien sur , il y a des endroits bien pire ou le faire comme au moyen-orient , mais comparé aux états-unis ... Il n'y a pas tant de modèle ou même de discussion à ce propos . Même moi . Je. Vais bientôt sur mes 30 ans et la famille du côté de mon père pense que je suis hétero . J'ai eu beaucoup de chance d'avoir une mère très compréhensive et un père en quelque sortes prêt à fermer les yeux . Mais Jumin lui , il n'avait jamais vu de couple de ce genre . Et sans parler de ce qu'il a vécu et de son frère , son seul confident qu'il a perdu

Warren entra dans son appartement et comme promis , c'était rempli de café et de dossier ainsi que des post-it . Il devait aussi y avoir quelques affaires appartenant à Lance . Bien sur les visites de Lance étaient intempestive . Parfois le forçant à travailler pendant que cet idiot dormait sous son nez sur son canapé .

-J'arrive avec tes chemises , attends-moi






Itoe sourit à son fils. Il était vraiment très agréable et gentil , il était quelques peu différent de son père . Pourtant leurs ressemblances physique étaut très trouvlante . Elle hocha ensuite la tête , prête à le laisser partir. Elle avait déjà hâte de ke revoir et t'entendre parler de sa journée . L'infirmière remercia alors le fils de sa coopération

-J'ai hâte de te revoir Kazuya . Dis à ton frère qu'ik est toujours le bienvenu

Indiqua t-elle


         


Joël regardait d'ailleurs Dani et Manu courrir dans l'appartement . Visiblement , eux ça ne les derangeaient pas que ça sois petit . Joël regarda alors Fuan "Et bien , je ne pensais pas que le jour ou mon Fuan viendrait me surveiller arriverait . Je vais devoir faire attention à ne pas donner le mauvais exemple "

Son ami se releva "Bien j'y vais . Au revoir ! " il secoua sa main "Si tu as un soucis , n'oublie pas de m'appeler . Je sais tout réparer et faire des massages cardiaques " . Joel parut un peu amusé puis le laissa s'en aller

-Je suis tout seul , je travaille tout le temps , je suis cêlibataire dit-il alors
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 27 Aoû - 10:24



Thomas en parlerait surement un jour. Après tout, Warren lui avait confié son histoire, alors ce ne serait pas correct si lui ne le faisais pas de son coté. Une relation, ça marchait dans les deux sens. Warren avait peut être raison, il n'existait pas de sans coeur, mais Thomas n'en était pas aussi convaincu.

- Pauvres tantes, mais bon, en même temps, ce n'est pas de ta faute si tu es trop honnête pour mentir. Personnellement, je préfère savoir la vérité plutôt que croire que ça t'a plu et du coup avoir de fausses informations et du coup t'offrir une nouvelle fois quelque chose que tu n'aime pas.

Pourtant il existait des personnes qui préféraient faire le mal que le bien. Ou peut être qu'il était plus correct de dire qu'elles s'en fichaient de faire quelque chose de mal du moment qu'elles, elles avaient ce qu'elles voulaient, un peu comme Lance.

- Je vois ce que tu veux dire, personne n'est manichéen.

Thomas savait que faire son coking-out n'était pas évident. Lui avait eu plus de chance,vivant en Angleterre son adolescence, on ne pouvait pas dire que c'était un pays sans modèles, ni que ce soit le pays le moins ouvert du monde.

- Il lui faudra d'autant plus de courage. J'imagine que ça dépendra aussi d'a quel point il veut être avec celui dont il est secrètement amoureux.

Thomas le suivit jusqu'a chez lui et regarda le bazar. Ce n'était pas vraiment ce dernier qui le dérangeait, non, c'était autre chose. Aussi, quand Warren revient avec ses chemises, de son coté, Thomas avait rassemblé les affaires de Lance.

- Warren. Ca, je n'aime pas du tout. Il faut qu'on en discute. Tu ne peux plus le laisser venir comme ça chez toi. Je... ça me donne un peu la nausée quand j'entre chez toi et que je vois tout ça. Il y a plus de trace de passage de Lance que de vêtements à moi chez toi...



Kaze n'avait finalement pas trop demandé d'explications sur son père. La prochaine fois, peut être. Apprendre à connaitre sa mère était déjà suffisant pour cette journée. Mais il serait surement content d'être un peu différent. Il ne voulait pas être un copié-collé de qui que ce soit, non, non, il voulait simplement être lui.

- Je lui dirais, mais je pense qu'il le sait déjà. Et qu'il n'a peut être pas envie d'entendre cela pour l'instant.



Fuan supposait que pour une seule personne, l'espace disponible était amplement suffisant. Mais le jeune homme préférait quand même sa chambre, à choisir. ou la baignoire. C'était des lieux plus rassurant pour lui. Ici, c'était un endroit étranger. Il n'aimait pas trop ça. En tout cas, le meilleur ami de Joel était vraiment formidable. Fuan, lui, ne savait rien réparer du tout et encore moins faire des massages cardiaques.

- Au....au revoir. Mais...Mais tu...tu ne le..le seras peut...peut être p...pas tou...toujours, rajouta t'il à l'intention de Joel quand ce dernier mit en évidence le fait qu'il était seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 27 Aoû - 17:00









Malik décida donc d'appeler son petit ami . Un de ses camarades l'accompagnant sur le chemin du retour ainsi que deux jeunes filles . Les filles gloussant un petit peu , mais bon son ami était un charmeur




Warren attendrait que Thomas en ai envie. Il avait beau être vraiment très impulsif , il respectait le choix de chacun. Puis il avait confiance en leur relation , un jour Thomas se sentirait suffisament à l'aise pour parler du passé . Warren repensait à ses tantes , un petit sourire sur les lèvres en revoyant ces horribles cadeaux

-Je sais que quelques fois , les mensonges ont juste l'air plus rassurant que la vérité . En tout cas , je crois tout de même que tu as raison . La vérité est dérangeante mais bien mieux qu'un mensonge

Warren avait vécu aux états-unis la plupart de son temps. Une chose qu'il ne regrettait pas du tout. Il avait pu avoir des modèles , une idée de quoi faire et le courage de faire son coming-out. Warren ne s'était pas senti incroyablement seul . Les seules moments où il se sentait mal à l'aise c'était en Corée .

-Je suis sûr que tout finira bien assura t-il

Ce bazar fut un peu moins conséquent quand il revint. Thomas avait ramassé toutes les affaires de son patron. Warren comprenait d'ailleurs l'irritation de Thomas , il posa les chemises de son petit-ami sur la table . Un soupir s'échappa des lèvres du jeune politicien.

-Je sais . Mais ce n'est pas comme si j'avais la possibilité de lui refuser quelque chose . J'ai déjà essayé et ça ne fait qu'empirer la situation . il s'assit alors Et je ne peux pas m'énerver parce que je ne fais que m'enliser .



         


Joël regarda alors Fuan "Pour le moment , je n'ai qu'une personne en tête que j'ai du mal à oublier . Des fois , je me demande si ça sera possible. Alors rester célibataire et très seul devient quelque chose de presque normal et religieux . Si je ne peux pas l'avoir , pour le moment je ne veux rien "

Expliqua t-il alors

-Je ne sais pas si tu peux comprendre , mais parfois être seul c'est beaucoup mieux
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 27 Aoû - 21:56



Thomas avait déjà dit deux ou trois mensonges dans sa vie, bien sur, tout le monde l'avait fait. Parfois, c'était des petits commensales sans conséquence, qui faisait plaisir à ceux qui le recevaient, comme faire semblant d'aimer un plat alors qu'en fait il est horrible. D'autres étaient parfois plus conséquents, mais avaient toujours finis par se régler.

- Oui, mais il y a parfois des manières de le dire qui ont plus de tact que d'autres. Je pense que ce n'est pas une mauvaise chose de vouloir parfois enrober un peu la vérité amère pour qu'elle paresse moins dure.

Peut être qu'un jour ce Jumin partirait dans un pas plus ouvert, et qu'il aurait alors monsieur de se confesser. A moins que ce ne soit son âme soeur qui ne fasse le premier pas avant, ça l'aiderait surement beaucoup. Par exemple, Thomas était celui qui avait aimé le premier, mais c'était Henry qui s'était lancé avant lui.

- Alors tout ira bien.

Thomas avait effectivement tout rassemblé. Et il se retenait de tout mettre dehors, mais plus pour longtemps. Parce qu'il n'allait certainement pas laissé tout cela ici, même s'il n'allait pas non plus jeter tout comme ça, sans faire attention.

- En fait, il te fais croire que tu ne peux rien lui refuser, mais c'est plutôt le contraire au final. Parce que s'il te renvoie, ou que tu démissionne, alors il ne pourra plus avoir de moyen de pression sur moi. Du coup, tu peux jouer avec ça. C'est comme ça que j'ai obtenu ton jour de congé, par exemple.



Kaze quittait juste l'hôpital quand il reçut l'appel de Malik. Il décrocha avec un sourire. Il était si adorable de ne pouvoir s'empêcher de vérifier s'il allait bien.

- Salut, je viens justement de finir. C'était chouette, j'aime bien ma mère. Par contre, ça n'a pas été facile pour Zero, alors je vais essayer de le retrouver pour le consoler. Je crois qu'on devrait lui faire son plat préféré aujourd'hui, qu'est ce que tu en pense?



Fuan comprenait qu'on puisse aimer la solitude, mais il avait du mal à saisir ce que Joel lui disait. Le meilleur moyen pour oublier ce meilleur ami, ce n'était pas de trouver quelqu'un d'autre? En même temps, ça ne devait pas être si facile de tomber amoureux. Lui même ne l'avait jamais été.

- S....Si, j'ai...j'aime être s...seul moi...moi aussi. Mais.. mais toi, je...je pré...préfère quand...quand tu es...es en...entouré.

Il ne savait pas vraiment bien l'expliquer mais il voulait que son grand frère soit heureux, au final.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 28 Aoû - 5:03

[quote="Eimi-chan"]







Malik fut heureux d'entendre son petit-ami . De plus Kazuya était vraiment de bonne humeur , néanmoins il s'attendait à ce que Zero finisse par s'énerver. Il avait eut l'air bien trop tendu ce matin. Malik fit signe à son ami de baisser le ton ( ou de se débarasser de toutes ses filles )

-Tant mieux . Comment s'appelle t-elle ? demanda t-il Son plat préféré pas de soucis . Mais ou est-ce que tu penses trouver ton frère ? Il est nouveau au japon , il n'a pas tant d'endroit préféré

Commenta Malik en réfléchissant "Peut-être à la salle de sport . La boxe semble être cathartique pour lui , n'est-ce pas ? Pendant que tu tentera de le trouver , je ferais un bon repas . Et un dessert digne de ce nom"




Warren avait déjà essayé de mentir. Certaines personnes pouvaient tomber dans son panneau ( Yann était un exemple) mais la plupart des autres voyaient clairement ce qu'il se passait. Il ne fallait pas être stupide pour comprendre quand il simulait la joie ou la tristesse .

-Je ne sais pas . Je préfère qu'on ne me mente pas

Warren écouta alors Thomas "Ce jeu a des limites à mon avis , mais j'imagine que c'est un plan qui pour le moment me suffira amplement . Tout ce qui tient Lance éloigné est la bienvenue . Ça m'empêchera de devoir venir chez lui et vice-versa . " Warren détourna le regard .

-Désolé de t'imposer tout ça encore une fois . Je n'ai jamais eu ma vie dans un état pareil . Mais je n'ai pas envie de ne penser qu'à ça . Je ne veux pas que ça gache nos plans pour la journée . Tu es ma priorité il sourit Alors dehors ou sinon nu sur mon lit pour que je te dessine comme un de ses garçons français

Plaisanta t-il en références à titanic





         


Joël devait avouer qu'il était plutôt sociable "J'ai vraiment beaucoup de personnes à voir à l'hôpital , je ne suis pas seul . Ne t'inquiètes pas . Mais si tut'inquiètes du fait que je siis célibataire , tu peux très bien me servir de peluche pour consoler ma peine "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 28 Aoû - 22:47



Thomas aimait penser qu'il ne se laissait pas facilement embobiné mais en même temps, il s'était fait avoir plusieurs fois avec ses "petits amis", du coup il ne pouvait pas non plus dire qu'on ne réussissait jamais à l'avoir. Malheureusement.

- Je préfère qu'on soit honnête avec moi aussi.

Thomas était bien conscient que ce n'était pas la solution idéale mais il n'avait pas mieux à proposer pour l'instant. Au moins, ça leur laissait un peu de temps pour y réfléchir.

- Tu as raison, n'y pensons plus pour aujourd'hui. En tout cas, ta deuxième proposition me tente bien. J'adorerais que tu me dessine nu. Dommage que je n'ai pas de talent de dessinateur sinon je pourrais te rendre la pareil.



Kaze était effectivement de bonne humeur, même s'il s'inquietait quand même un peu pour son frère. Il se demandait quand même quel était ce bruit qu'il entendait à l'autre bout du fils, comme des gloussements. Peut être que Malik signait des autographes?

- Elle s'appelle Itoé. Qui est avec toi? Tu as raison, je vais aller voir à sa salle de boxe. J'espère qu'il est là bas, parce que je ne vois pas ou il pourrait être d'autre. Un dessert? s'exclama t'il avec des étoiles dans les yeux, ravi. C'est le genre de phrase qui me donne envie de sauter au plafond et de t'étouffer de baiser.



C'est vrai qu'il allait encore voir du monde à son travail, et puis Manu, Dani et lui n'allaient pas l'abandonner comme ça. Sans compter que son meilleur ami viendrait aussi sans doute le revoir quelque fois. Servir de peluche serait surement difficile par contre.

- Tu...tu as rai...raison. Tu...tu as en...encore de..de la com...compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 29 Aoû - 2:23









Malik regarda son ami "Makuro . Tu vois , tu prends le garçon le plus populaire que tu connais . Tu l'imagine toujours accompagné d'une chorale gloussante et voilà , tu as Makuro. Nous nous sommes rencontré cette année . Selon lui , je fais un parfait ami en étant gay . Il dit que je ne lui fais pas de l'ombre niveau fille . Je crois que pour halloween , je lui ferais croire que je suis hétéro . Je pense que c'est la chose qui lui ferait le plus peur au monde "

-M'étouffer de baiser ? J'accepte ce paiement plaisanta t-il Mais je préfère quand tu peux me dire ce genre de chose en face de moi et le faire .

Makuro s'approcha alors "Tu parles à ton petit ami ? N'est-ce pas ? Dis-lui coucou et de ne pas s'inquièter que je ne suis pas gay " Malik lui jeta un coup d'oeil de haut en bas à Makuro

-Tu dis cela comme si tu étais mon genre ...

-Quoi ?! Attends , si j'étais gay tu ne sortirai pas avec moi ?! Je croyais qu'on était un vrai duo !

-Tu vois ce que je vais devoir supporter en chine ? Si je pouvais t'emmener avec moi Kaze ... puis il se replongea dans la conversation Itoe . Un très beau prénom . Tu lui ressembles ?





Warren ne pouvait pas lui jeter la pierre , les gens savaient vraiment s'y prendre pour être malhonnête de nos jours. Le politicien néanmoins préféra se concentrer sur un aspect de la conversation beaucoup plus positif . Il pourrait dessiner du nu . Il était à présent très heureux d'avoir toujours suivi des cours d'art et d'y être doué . Et il remerciait sa bonne étoile qui l'avait fait suivre ces cours jusqu'à l'universitè .

-Crois-moi , tu me rends déjà très heureux en acceptant .

Lui dit-il en allant poser une main sur son épaule . Après une douche avec Thomas , une bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner au lit . Ça serait vraiment la cerise sur le gâteau .

- Même si j'avoue que je risque d'être très dissipé avec un modèle comme toi . Mais je suis définitivement prêt à prendre le risque .



         


Joël regarda alors Fuan "Viens , je vais au moins te montrer la salle de bain . D'accord ? La baignoire sera parfaite . C'est l'endroit le plus calme et isolé de la maison . Puis après cela , je vais vous laisser rentrer . Je ne voudrais pas que vous vous fassiez crier dessus pour rien"
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 29 Aoû - 23:26



Le fait que son petit ami soit politicien tout en étant incapable de mentir le faisait sourire. C'est vrai, c'était assez contradictoire. Thomas était peut être un peu pudique, mais si ça se passait dans l'intimité de la chambre, avec son petit ami, il était beaucoup moins timide. Surtout que ça avait l'air de vraiment lui faire plaisir. Et il allait découvrir un autre de ses talents : le dessin avec modèle. Comme quoi, Warren aussi avait son coté artistique.

- J'ai hate de voir le résultat. Tu veux que j'aille m'allonger dans le canapé ou dans ton lit?



Kaze connaissait ce genre de personne, lui même avait déjà fait glousser quelques filles, même si ce n'était pas volontaire. Heureusement que cet ami était hétéro, même si le rouquin était sur que Malik l'aurait quand même choisi lui plutôt que Makuro. En plus, ils avaient des noms trop similaires, ça n'aurait pas pu marcher entre-eux.

- Tu crois qu'il te croirait? On ne change pas d'orientation comme ça. Moi aussi je préférerais pouvoir te le faire mais je sens qu'on aurait fini par aller plus loin si on avait commencé, avoua t'il en rougissant un peu.

Kaze eut plus ou moins la confirmation que c'est lui que Malik aurait choisi même si son ami avait eu une autre orientation sexuelle. Il ne savait pas trop si ce dernier plaisantait ou voulait vraiment êtreaiméde tout le monde. Peut être un peu des deux.

- J'aimerais pouvoir venir avec toi mais j'ai beaucoup de choses à faire ici. Il y a mon boulot au garage, mes cours... mais tu auras mes poupées pom-pom boy. Elle s'appelle Itoé. On a les mêmes yeux, mais pour le reste, je ressemble plus à mon père.



Fuan n'avait pas envie de partir si vite, mais il savait que Joel avait raison. Il valait mieux ne pas rester trop longtemps, pour ne pas cacher son beau-père. Il suivit donc son frère jusqu'a la salle de bain et regarda assez attentivement la baignoire.

- Elle...elle est chou...chouette.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Jeu 31 Aoû - 3:35








Malik ne se concentrait pas sur les filles. Son éducation avait été si séparé d'elles , qu'il en était venu à les ignorer . Quand il était bien plus petit , il n'allait pas à l'école et même s'il y allait pour aller chercher ses amis , les filles et les garçons étaient séparés. Les femmes à l'extérieur étaient si lourdement habillés qu'il était vraiment difficile de s'y intéresser . La télé était interdite , la radio ainsi que la musique . Ce n'était qu'en errant en chine qu'il avait vraiment fait attention aux filles . Puis il en avait été coupé , une fois adopté . Son père ( coach ) cachait toujours ses concubines et ne faisait que l'entrainer et il n'avait donc pas souvent l'occasion d'en voir . Il avait juste appris qu'un homme et une femme était fait pour être ensemble.

-Il me croirait définitivement . Il est très ... Simplet . Mais c'est un gentil garçon . Malik sourit Et je regrette encore plus de ne pas t'avoir ici avec moi . Mais j'ai mini-Kaze avec moi . C'est déjà cela

Malik avait un genre de garçon. Il n'aurait su le décrire mais Makuro ne l'était pas . D'ailleurs son ami avait l'air dépité . Lui qui pensait-être aimé de tout le monde ! Malik écouta la description "Alors tu as les yeux de ta mère . Des yeux très rares pour une asiatique . Tu dois très certainement être métissé . C'est vraiment intéressant . Et ne rentrez pas trop tard tout les deux , mon plat sera prêt dans une heure . C'est toujours meilleur quand ça vient d'être fait "

-Je t'aime Kaze

-Tu lui as dis , je t'aime Boooooouh ahah

- Je regrette vraiment de ne pas avoir fait le chemin avec Kana .

-Hey , ce n'est pas de ma faute si vous habitez loin l'un de l'autre maintenant . Il ne fallait pas déménager monsieur je suis amoureux




Warren supposait que c'était risible. Beaucoup de personne l'avait gentiment taquiné sur cet aspect de sa personnalité. Il devait l'avouer ne pas pouvoir mentir était vraiment un défaut , mais cela lui évitait de faire des erreurs. Il n'irait jamais voler l'argent des gens , profiter de son statut pour faire des anarques .

Warren réfléchit quelques instants . Sa chambre était bien le seul endroit qui était totalement propre . Et usuellement envahi des affaires de Thomas. Alors c'était le meilleur endroit ou réaliser son dessin

- Sur mon lit , de plus ça sera bien plus confortable

Warren fouilla dans ses affaires . Warren ne parlait pas souvent de sa passion pour le dessin , d'ailleurs jamais . Zero n'était pas au courant , ses soeurs non plus et son père encore moins. C'était bien plus un passe-temps . Il trouva son calepin qu'il feuilleta quelques instants . Quel était son dernier dessin ?

-Je peux observer ma muse se deshabiller ou dois-je attendre devant la porte ?



         

Si elle te plait c'est le principal

Il regarda alors Fuan "Tu veux que je refasse le chemin avec vous à pied ? " demanda t-il alors à son petit frère
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Jeu 31 Aoû - 23:02



Thomas était plutôt content d'avoir un petit ami très honnête, et aussi un politicien incapable de mentir ne pouvait être qu'un bon politicien, même si ce serait surement plus dur de plaire aux gens en ne leur faisant pas des promesses qu'on savait ne pas pouvoir tenir. Thomas alla donc dans la chambre de Warren, ça ne l'étonnait pas que ce dernier lui propose de s'allonger dans le lit.

- Quelle proposition volontairement indécente, je trouve cela très séduisant.

A sa question, il répondit de manière très spontané en s'enlevant son haut tout en le regardant avec un petit air un peu coquin. En privé, il était beaucoup moins pudique. Et c'était l'occasion de donner quelques petits coup de chaud à Warren, alors il n'allait pas se priver.

- Tu veux m'aider à m'enlever le bas?



Kaze n'avait pas eu une éducation aussi séparée, même si au lycée il avait été dans une école réservé seulement aux garçons. Mais il avait passé ses maternelles jusqu'au collège dans des écoles mixtes. Pourquoi soudainement aller dans un lycée réservé aux garçons dans ce cas? Parce que c'était un lycée spécial avec un programme musical en plus des cours généraux qui avait bien plu à Kaze.

- Oui, mini-Kaze est là pour ça. Au fait, j'ai parlé de toi à maman, et elle avait l'air de bien t'aimer, elle a dit que j'avais de la chance de te connaitre et je suis ben d'accord. Je suis content que ton coach ait eu ses problèmes de voiture, ce jour là.

Une heure. Ca ne lui laissait pas beaucoup de temps pour retrouver Zero, mais il allaite débrouiller. En espérant qu'il était vraiment à la salle de sport.

- On sera là. Et oui, je tiens surement mes cheveux roux de mon père. Mais je suis content d'avoir quelque chose qui vient de ma mère. Mooooooh, je t'aime aussi, s'empressa t'il de répondre avec des coeurs dans les yeux et en sautillant de bonheur.

Il entra dans le tram qui se dirigeait vers la rue de la salle de sport de Zero.



Même si la baignoire plaisait bien à Fuan, il préférait quand même celle de sa maison, évidemment, parce qu'elle lui était plus familière, tout simplement. Fuan était quelqu'un qui était rassuré par ce qui ne bouleversait pas ses petites habitudes. Il secoua la tête.

- Ca...ca ira. Da...Dani, Ma...manu, on..on s'en va, leur dit-il sans crier.

Fuan ne criait jamais, mais du coup on ne l'entendait pas, parfois. Est ce que cette fois ci, il aillait passer inaperçu auprès des jumeaux?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Ven 1 Sep - 2:21







Malik était heureux d'être apprécié par la mère biologique de son petit-ami. Il n'avait pas connu trop de difficulté . Son père avait d'ailleurs plus de mal que les trois parents de Kaze. Peut-être qu'une conversation s'imposait. Il rit doucement

-J'avais mis le mauvais tupe d'essence dans la voiture , je m'en souviens . Il était si fâché . Etta mère est vraiment très gentil , mais je pense que je suis le plus chanceux . Rencontrer un rayon de soleil comme toi est si rare .

Malik était toujours satisfait d'entendre son petit-ami lui répondre de manière si joyeuse . Ça lui rappelait hier. Malik avait vraimét hâte de pouvoir le prendre dans ses bras . Il finit néanmoins pas lancer un "À ce soir Mon Kaze " puis il raccrocha . Quand à la salle de sport , il venait d'y avoir un peu de grabuge




Warren devait travailler dur . Mais il offrait des options raisonnables et abordables. Ce n'était pas forcément ce que l'on rêvait d'entendre mais il croyait toujours en ce qu'il disait. Le politicien finit par sourire à Thomas . C'est Vrai que le lit avait une connotation bien plus intéressante que le canapé .

- Quoi de mieux que de mêler art et fantasmes . Il faut savoir être avant-gardiste dit-il sans perdre son sourire

Et cette journée ne cessait de s'améliorer apparement. Warren sentit son coeur rater quelques battements lorsqu'il eut la chance de pouvoir recevoir ce regard . Mais son coeur rattrapa très vite ses battements manqués en s'acharnant contre sa cage thoracique à la proposition d'aider sa luse à se déshabiller.

-Bien sur . dit-il en s'approchant de Thomas

Il posa une de ses mains sur les hanches de ce dernier. Se concentra faussement sur le pantalon , le déboutonnant avec une lenteur extrême. Une fois qu'il l'eut fait tomber , il alla caresser tendrement la peau de Thomas . Une fois près de la nuque de ce dernier , il fit remonter tendrement son pouce jusqu'au menton de Thomas

-Un très bon modèle précisa t-il Mais tu sais , je vais peut-être avoir besoin de d'observer plusieurs fois ainsi pour pouvoir parfaitement te dessiner

Sa seconde main fit descendre le caleçon de Thomas





         


- Manuel , Daniel ! dit-alors le grand frère d'une voix plus ferme pendant que les deux petits se roulaient par terre déjà en train de se disputer

Joël plissa des yeux et les deux frères se séparèrent et parurent tout d'un coup très sage . Joël finit donc par sourire "À plus tard , les garçons ! " . Dani et Manu commencèrent à bougonner ne voulant pas partir . Et c'était au tour de Daniel de pleurer parce qu'il voulait rester
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 2 Sep - 5:28



Thomas trouvait le canapé tout aussi suggestif que le lit, mais c'est vrai que ce dernier était plus souvent associé à ce genre de plaisirs dans sa tête. Peut être qu'ils pourraient finir par dévier la séance d'art en une séance d'exploration mutuelle? Même s'il voulait quand même voir le talent caché de Warren en portrait.

- Tu as raison. j'adore ta vision des choses, monsieur l'artiste.

Thomas commença à se déshabillier, mais il demande à Warren de finir, ce que ce dernier s'empressa de faire. Ce fut à son tour d'avoir les battements de son coeur qui s'accéléraient, son corps un peu tendu sous les doigts de son petit ami, et son regard plus chaud que d'habitude. Le désir et le plaisir était un des seuls moments dans laquelle toute sa personne avait l'air plus lumineuse, comme s'il était baigné de soleil. C'était un phénomène assez intéressant, bien que subtil. Il fallait bien regarder pour le voir. Warren lui leva ensuite le menton, et Thomas n'eut pas peur de la regarder profondément dans les yeux, pour qu'il puisse bien y lire ce qu'il ressentait pour lui. La aussi, c'était plus facile pour lui d'afficher des émotions lorsqu'il était plus "vulnérable" face à quelqu'un.

- Quel homme consciencieux. J'espère au moins que mon dessin sera le plus beau de tous, en échange.

Il eut ensuite un petit frisson quand la main de Warren s'attaqua au pantalon.



Kaze n'avait pas eu l'impression de se dresser contre un mur avec le père mais c'est vrai qu'il était souvent un peu mal à l'aise en sa présence, à cause de la façon dont il le regardait parfois avec désapprobation. Mais en même temps, il avait l'impression que ça aurait été pareil s'il avait été une fille, c'était plus la distraction qu'il représentait que son sexe qui genait l'entraineur.

- Tu n'imagines pas le nombre de gens qui se trompent, quand ils rechargent leur voiture, comme toi. Alors on a qu'a dire qu'on est aussi chanceux l'un que l'autre, et c'est la situation idéale non? Oui, a tantôt ! répondit-il toujours aussi joyeusement.

So tram arriva à la salle de sport. Il ne savait pas si le bruit qu'il entendait et normal ou non, il ne faisait jamais de boxe, du coup...



Fuan ne comprenait pas comment est ce qu'on pouvait se disputer aussi vite sans toutefois être vraiment fâché. Quoi qu'ils fassent, Dani et Manu s'aimeraient toujours, et se disputeraient toujours joyeusement. Ils n'avaient pas souvent besoin d'aide pour se réconcilier. Mais Joel avait beaucoup d'autorité sur ses petits frères, contrairement au timide Fuan. Ce dernier sentit quand même se serrer en voyant le pauvre Dani pleurer, que pouvait-il faire pour arranger ça? Il jeta un regard perdu à Joel, c'était lui qui trouvait les solutions généralement.

- On...on re...reviendra le...le voir bien...bientot.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 2 Sep - 6:53






Malik devait avouer que l'amour avait déjà réussi à lui faire oublier ses objectifs et ses rêves. Son père avait donc une peur fondée . Mais il supposait que c'était à lui de rassurer son père à propos de cela. Le sport restait son rêve et son objectif pour le moment et Kaze savait très bien respecter ce choix de vie.

Dans la salle de sport , il venait d'y avoir du grabuge. Quand le coach vu Kaze approcher. , il s'approcha de lui à grand pas "Vous êtes de la famille de Zero , n'est-ce pas ? Il est arrivé furieux dans la salle . Il était en train de chercher quelqu'un . Sûrement ce garçon qui a l'air très stricte pour se défouler . Quelqu'un s'est porté volôtaire pour le remplacer et il a brisé son adversaire en deux . Il est parti encore plus furieux et en brisant son portable derrière lui . Il l'a cassé mais .."

Le coach avait reconnu Kaze grâce au fond d'écran de Zero qui était une photo de Warren et Kaze quand ils étaient encore colocataires . Il donna donc le portable à Kaze "Son adversaire a été emmené à l'abris . Vous lui direz qu'il n'a pas de soucis à se faire et qu'il pourra revenir . Son adversaire l'a beaucoup sous-estimé et la colère en plus . On espère juste qu'il va bien. " commenta t-il




Warren espérait pouvoir mêler les deux . L'art du dessin et l'art du toucher. Peut-être que les deux rendraient son dessin bien meilleur . Bien que le fait d'avoir Thomas comme modèle lui donnait déjà l'impression qu'il serait déjà très attentif à chaque détail . Warren garda son sourire tandis que son petit ami répondait à sa petite réponse taquine.

D'ailleurs "monsieur l'artiste" profita du moment pour inspecter son modèle du regard et du bout de ses doigts. Il y avait une raison qui expliquait pourquoi la plupart des muses étaient les amants des artistes. Une raison que Warren comprennait à présent. L'exploration d'un corps qu'on aimait était fascinante pour le dessinateur et le dessiné . Il y avait cette drôle d'impression de connu et d'inconnu , comme si cette exploration ne pourrait jamais se terminer. De la douceur de sa peau , à la lueur dans ses yeux . Thomas était si nouveau et pourtant si connu . Et il y avait toutes ses choses qu'il ne pouvait dessiner.

Le politicien soutenu le regard de Thomas. C'était un regard à vous faire trembler de frisson et vous brûler de l'intérieur. Warren en oubliait qu'il était ici pour aider Thomas à se deshabiller complêtement. Tandis qu'il se débarassait du bas , Warren alla embrasser Thomas. Pas un de ses baisers simples , ce baiser était de la gamme des baisers quu provique un incendie . Car s'il y avait quelque chose que Warren voulait capturer dans un dessin , c'était l'amour de Thomas à son égard , cette émotion.

-J'en oubliais mon dessin

Il se décolla , une fois que son modèle fut nu . Il avait une chaise tout près de son lit , il s'y installa et observa le corps de Thomas qu'il commença à dessiner avec minutie. Loin d'être un portrait de nue éloigné , il le faisait proche de Thomas . Si Thomas le désirait , il pouvait tres bien rester tout près de Warren ou se coller à lui .

- Il sera le plus beau de tous . Il ne fait que refléter celui que je dessine après tout .

Dit-il en retroussant ses manches. Ça se voyait à ses coups de dessin que Warren avait triuvé son inspiration "Mais j'ajouterai les couleurs et quelques détailles , un autres jours . Même si je dois l'avouer , ce dessin ne sera pas aussi beau et complet qu'il doit l'être sans ses couleurs . La couleur de tes lèvres et la façon dont la lumière coule sur toi . C'est juste si magnifique . Mais je vais devoir les ajouter bien plus tard " précisa t-il d'un ton professionnel tout en allant toucher doucement la peau de Thomas à un endroit un rayon de soleil le caressait tout aussi tendrement





         

-Daniel . Tu es celui a qui je confie la maison . Il ne faut pas que tu pleurs . Si tu pleurs , qui vas sécher les larmes de Manuel . Et je compte sur toi pour être sage avec Fuan . Tu dois leur montrer à tout les deux , qu'il n'y a pas de quoi être triste . D'accord ?

Daniel hocha la tête tout en sanglotant un peu moins bruyamment . Joël selblait avoir toutes les techniques avec eux "Voilà tout vas lieux . Viens le faire un gros câlin et je te dis à la semaine prochaine ." il lui sécha ses larmes puis le reposa
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Sam 2 Sep - 22:24



Thomas trouvait ce moment très palpitant, et envoutant aussi. Il était aussi séduit par la situation que Warren, il avait l'impression de le voir sous un autre jour, comme si c'était la première fois que tous les détails du visage de Warren lui était présenté.

- Tu es magnifique quand tu m'examine de cette façon.

Warren l'embrassa ensuite et Thomas se sentit frissonner davantage et ne tarda pas à lui répondre. Il l'aimait tellement, et il aimait l'embrasser. Il pourrait lui donner des baisers encore et encore. Il lui adressa un sourire quand ce fut fini. Thomas s'installa ensuite dans le lit, prenant la pause, le regardant tranquillement pendant qu'il faisait ses coup de crayons sur son cahier. Le soleil ne lui faisait pas trop mal, il n'était pas trop fort, filtré par la fenêtre. C'était un des seuls moyens qu'il pouvait utiliser pour supporter les rayons du soleil.

- Je peux voir ? Je suis sur que c'est parfait même sans couleur.




Kaze avait lui aussi ses propres rêves, alors il n'allait certainement pas réfréner ceux de Malik. En plus, il aimait beaucoup le fait d'avoir un petit ami sportif, ça lui donnait un beau corps qu'il aimait beaucoup regarder. Kaze arriva à la salle de sport et il fut tout de suite accosté par le coach. Apparement, Zero s'était défoulé. le jeune rouquin devait avouer que c'était un aspect violent de la personnalité de son frère qu'il venait de découvrir. Casser quelque chose à son adversaire? Tout ça à cause d'Itoé? N'étais-ce pas un peu excessif? En tout cas, il cherchait surement Markus.

En parlant de ce dernier, l'expert assassin était justement en train de faire ses courses dans un supermarché, il fallait bien se forcer à le faire s'il voulait pouvoir manger quelque chose. Quoi qu'il en soit, Kaze se demandait ou est ce qu'il allait bien pouvoir chercher son frère a présent...

- Je suis désolé, je m'excuse en son nom, j'espère que le pauvre gars ira bien. Merci de l'autoriser à revenir. Il doit surement être sur le chemin de la maison, je vais aller vérifier. Et encore désolé. Savez-vous dans quelle direction il est partit?



Dani pleurait moins, mais Fuan se doutait qu'il était toujours triste. Pourtant, Joel avait bien réussi à gérer la situation. C'est vrai que Daniel avait toujours été le plus fort des trois, mais c'était normal de pleurer après son grand frère.

- Tu...tu veux un...un gros ça...calin toi...toi aussi de...de ton f...frère, Ma..Manu?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 3 Sep - 0:39






Le coach n'en voulait pas à Zero. Il était venu et avait expliqué lors de son inscription l'importance des sports de combats dans sa vie ainsi que son cas particulier . Il l'avait accepté et Zero était vraiment un très bon boxeur , ça en était la preuve

-Il est parti dans ce sens là . C'est sl'inverse de son chemin habituel . Peut-être aûil reviendra plus tard , s'il vient je vous fais signe ? demanda t-il alors en montrant le téléphone de Zero , il avait son numéro après tout

Zero quand à lui venait d'entrer dans un supermarché. Il avait besoin de petits pois à poser sur ses mains pour soulager la douleur . Après avoir réduit en pièce cegrand dadet , il avait les phalanges en sang . Il aurait du protéger ses mains . Comment allait-il aller au boulot comme ça ? Et il n'avait plus de portable. Zero alla toucher ses mains . Son coeur se serrant , il avait besoin d'oublier par de se dépenser . Il tomba alors sur Markus , il le reconnaissait facilement . Peu de personnes avaient une attitude aussi nonchalante et une carrure comme la sienne .

-Hey , Markus

Peut-être qu'il pourrait se changer les idées avec lui "Tu es occupé ? " puis l finit par secouer doucement la tête "Non j'ai d'autre question . Est-ce que tu as déjà couché avec un homme ? " demanda t-il visiblement pas gêné du tout




Warren et Thomas se découvraient tout deux. Le jeune coréen ne pouvait pas imaginer qu'il était devenu différent. Pourtant Thomas avait raison . Découvrir Thomas ainsi le poussait à montrer un nouvel aspect de lui qu'il ne montrait que rarement. Il ne pouvait pas décrire avec exactitude ce que Thomas devait voir en lui et ce qu'il aimait , mais il sourit à la remarque de son petit ami

-Et tu es si beau , je pourrais passer tout mon temps à découvrir tout les pans de ta peau avoua t-il sans aucune honte

Warren devait avouer que c'était presque à contre coeur qu'il quittait les lèvres de sa muse. Mais il fallait pourtant les quitter pour les dessiner et les retrouver à nouveau sur cette jolie feuille blanche. Le politicien était concentré à présent sur son dessin , quelques instants ils dessinaient sans regarder son modèle , comme s'il connaissait par coeur ce qu'il connaisait. Quelques fois il s'arrêtait , mordillait son crayon et le changeait pour un autre avec une mine plus fine . Il se mordillait les lèvres , passait sa main dans ses cheveux puis souriait satisfait.

Il tourna son calepin vers Warren. C'était sûrement surprenant de voir que Warren ne parlait pas plus d'art que cela ou ne se disait pas quelqu'un qui aimait l'art . Il était vraiment très doué . Ses doigts se posèrent quelques instants sur sa propre nuque

-Voilà

Il alla s'asseoir aux côtés de Thomas sur le lit "Tu l'aimes ? " lui demanda t-il en allant
Poser un baiser sur l'épaule de son petit ami. En tout cas monsieur Hohen-fried était un très bon modèle , il ne bougeait pas trop .

-Tu sais que tu es un très bon modèle ?



         

Manuel alla faire un câlin à son frère avant de le saluer , et les jumeaux finirent par se tenir la main et ils partirent de la maison . Le grand frère alla se mettre à la fenêtre pour aller saluer ses frères . Ils allaient lui manquer
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 3 Sep - 4:19



Thomas n'aurait pas non plus su décrire avec exactitude ce qui était différent, ce qu'il trouvait beau. Tout avait t'il envie de répondre, parce qu'il aimait vraiment tout chez Warren, même ses défauts. Il n'aurait pas pu être plus précis, et ce, bien qu'Iliade l'exactitude des chiffres. Il avait cependant des aspirations artistiques aussi, ce qui était beaucoup plus abstrait, beaucoup moins carré.

- Alors nous avons ce trait en commun, j'aimerais beaucoup te déshabiller et explorer ta peau, moi aussi. Je n'ai pas vraiment eu l'occasion de beaucoup y gouté.

Regarder les mimiques de Warren pendant qu'il dessinait donnait vraiment quelque chose d'adorable. Thomas était si proche qu'il pouvait voir chaque gestes inconscient que faisait son petit ami. Il aurait pu le toucher, mais il ne voulait pas le distraire, ni interrompre la magie du moment. Si Warren était émerveillé quand Thomas dansait, lui était conquis parce que ses mains pouvaient accomplir sur une feuille blanche, une fois qu'il put admirer le résultat.

- C'est magnifique. Je suis vraiment heureux d'avoir vu cette partie de toi. Ca me donne vraiment envie de sauter au plafond, quand je te vois si concentré. C'est l'effe que je te donne quand je patine? Je suis étonné que tu ne me sois pas encore tombé dessus, là, maintenant, dans ce lit. Henry et Mitsuki peuvent encore attendre quelques minutes.

Il poussa un soupir de contentement quand Warren vient l'embrasser sur l'épaule. Thomas tait sur de ne pas faire un bon modèle avec quelqu'un d'autre que Warren. Ici, ils étaient dans l'intimité, et c'était son petit copain. Mais il ne ferait jamais ce genre de chose dans la vie de tous les jours.

- J'étais presque en apnée, je ne voulais pas te déconcentrer.




Kaze ne savait pas trop quelle attitude adopter. Devait-il vraiment laisser le téléphone ici? Mais en même temps, si Zero revenait, ce serait intéressant de le savoir, et au pire, l'avocat pourrait passer le prendre le lendemain, quand il serait plus calmé, et avant d'aller au travail. Et si jamais KAze ne le trouvait pas d'ici là, c'était mieux de le laisser au dernier endroit ou il l'avait vu, parce qu'il en aurait surement besoin.

- Dans ce cas, je vous le confie. Gardez le au chaud pour mon frère, s'il vous plait. Et appelez moi si vous avez du nouveau. Je ferais pareil de mon coté. Ah, et s'il revient, vous pouvez lui dire de m'appeler immédiatement?

Si Zero était partit en sens inverse, alors il n'avait pas prit le chemin de le maison. Kaze partit et chercha encore un peu, au hasard, dans la foule. Que pouvait-il faire d'autre de toute façon? Et le délai d'une heure s'écoulait bien trop rapidement.

Markus ne s'attendait pas à tomber sur Zero dans ce supermarché, surtout qu'il n'y venait que quelques minutes, une fois par semaine. Il avait une routine bien réglée. Il regarda les mains ensanglantées du boxeur. Visiblement, il s'était battu avec quelqu'un. Si sa question le prit au dépourvu, rien dans son expression ne le montra. Il avait l'air toujours aussi blasé que d'habitude, comme si plus rien ne le surprenait. Ainsi, pour toute réponse, Zero eut droit à :

- Il te faut des glaçons.



Fuan salua lui aussi le grand frère qui était à la fenêtre avant de suivre les jumeaux sur le chemin du retour. Ca faisait vraiment bizarre de revenir à la maison sans Joel. IL avait envie de pleurer, mais il ne pouvait pas, il devait montrer le bon exemple à Manu et Dani, parce que c'était lui le plus grand désormais. Ca n'allait vraiment pas être facile.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Dim 3 Sep - 5:22






Malik attendait à la maison , il venait de mettre les repas sur la table . Est-ce que tout se passait bien ? Il préférait ne pas appeler et laisser Kaze revenir . Quand au coach , il récupéra le portable  . Il espérait que Zero reviendrait sur ses pas . Bien qu'il y avait peu de chance qu'il revienne tout de suite

-Je vous tiens au courant , bon courage !



Zero avait de la chance . Ça lui changeait de d'habitude. Il supposait que c'était un miracle de découvrir Markus hors de son lit . Il n'eut donc aucun regret lorsqu'il alla l'anorder , ni aucun doute. Markus était si rare à trouver que Zero était sur qu'il devait profiter de cet instant pour dire et faire ce qu'il désirait tant .

Mais pour seule et unique réponse à ses interrogations , Markus lui répondit qu'il avait besoin de glaçon . Zero finit par baisser la tête "Ouais , je sais . Mais je n'ai pas encie de rentrer chez moi , je ne peux plus aller à la boxe après avoir péter un cable et j'ai pêté mon portable parterre sans le récupérer Et bien sur j'ai oublié de bander mes poings avant de f*utre la bra*lée de sa vie à l'autre pecnaud . "

-Tu as des glaçons chez toi ?




Warren était pour la première fois observé pendant qu'il dessinait. Les seuls qui l'avait déjà vu dans cette sorte de petite transe étaient des professeurs ou un petit comité d'élève. Cette passion pourtant étant loin d'être honteuse pour lui , le poussait dans de tel retranchements qu'il avait eu le besoin de la rendre secrète . C'était donc pour la première fois qu'on se penchait sur ce à quoi il ressemblait pendant ce moment . Il fut assez satisfait d'entendre que Thomas aimait le voir ainsi.

-Tu peux tout faire dit-il alors d'une voix chaude et avec un petit sourire Je suis tien

Warren devait effectivement ressentir la même chose quand il voyait son petit ami sur la glace. Une impression qu'il était emporté dans un monde incroyable et inconnu , impressionnant et en envoutant. En tout cas , c'est ce que Warren ressentait lors de ces moments . Son coeur faisait toujours des bonds quand Thomas était sur la glace , il était vraiment beau dans son art et il avait l'air si heureux et complet .

-C'est ce que je ressens quand tu patines. Et on va dire que j'ai un self-control à toute épreuve et des rêves qui me récompensent très bien de ce self-contrôle Warren sourit Vos désirs sont des ordres

Warren se rapprocha de Thomas et quand ce soupir de contentement sortit des lèvres de son amoureux , Warren ne pu s'empêcher d'embrasser Thomas langoureusement , sa main sur sa nuque pour appuyer leur baiser. Il écouta ensuite les paroles de ce dernier avec un sourire , tout en laissant sa main caresser doucement le cou de Thomas , le regardant dans les yeux avec un air amoureux .

- Me déconcentrer ? Tu ne peux pas me déconcentrer , juste me donner encore plus d'inspiration . Ça me donne juste envie de te dessiner dans tout les états possibles le rassura t-il


Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 4 Sep - 2:26



Et de son coté Thomas était assez honoré d'être le premier spectateur de Warren dans cette sorte de transe, et le premier a avoir le droit de voir ses dessins en dehors de ses professeurs et collègues dessinateurs. C'était comme un secret qu'il ne partageait qu'avec lui. La réponse de son petit ami avait de quoi rendre fou n'importe quel homme, mais Thomas réussit à se contrôler.

- Alors si je te demandais de sauter à cloche-pied pendant une heure complète, tu le ferais? demanda t'il en souriant pour montrer qu'il plaisantait. Il avait bien conscience d'avoir détourné le sens premier de la phrase.

Le coeur de Thomas faisait aussi des bonds devant cet air si sérieux et impliqué, devant chaque petit coup de trait si déterminé à former une harmonie finale parfaite entre tout ces petits tracés, pour que ça donne à la fin quelque chose de magnifique.

- Tu vois que tu arrives à rester Zen quand tu veux. Parle moi de ses rêves, peut être que je pourrais en réaliser un ou deux aujourd'hui?

Thoma sers ensuite un baiser langoureux pour son plus grand plaisir, il alla en réponse mettre ses bras autour du cou de son petit ami. Warren lui caressa ensuite doucement le cou et il fit pareil de son coté, comme un miroir.

- Quel genre d'état, par exemple ?

Les doigts qui caressaient son cou remontèrent un peu vers le menton du politicien, continuant toujours ses caresses sans le quitter des yeux.




- Merci...

Evidemment, Kaze ne trouva pas Zero, mais il s'en était douté. Il était quand même triste. Malik l'aurait appelé si Zero était rentré à la maison, il décida quand même de se diriger vers le chemin de la maison, de toute façon errer comme un fantôme dans la ville n'allait pas l'avancer à grand chose. Et peut être que Malik aurait une autre idée. Quand il arriva chez eux, il afficha une petite tête un peu déprimée, limite, il n'avait presque pas envie de manger (presque).

Effectivement c'était assez rare de croiser Marus attraper que dans son lit, à son travail, sur sa moto pour une ballade de nuit, et au club de boxe. Mais il devait bien vivre à un moment donné alors il fallait qu'il aille dans des lieux réservés aux communs des mortels parfois. Markus n'était pas non plus du genre à poser des questions, alors il ne demanda pas plus de détail à Zero. Il avait compris que Zero avait besoin de quelqu'un pour le réconforter cependant....

- Oui. Mais je ne crois pas être celui qu'il te faut.

Simple et direct, pour une fois. En même temps, Markus pouvait être aussi franc qu'ambigu. Et même quand il était ambigu, ce n'était généralement pas fait exprès. Parler et écouter les problèmes des autres, ce n'était pas vraiment son truc.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 4 Sep - 3:35

[quote="Eimi-chan"]




Malik finit donc par arriver à l'entrée mais Kazuya était seul et dépité . Et il n'y avait pas de grand frère . Malik alla prendre son petit ami dans ses bras "Il n'était pas là , j'imagine . Peut-être qu'il est chez Warren . C'est son meilleur ami après tout ." tenta t-il de le rassurer en se dirigeant vers la salle à manger ou le plat se trouvait

-Ne t'en fais pas . Puis ton frère a 23 ans , peut-être qu'il est allé se divertir comme un adulte


Zero plaça ses mains dans ses poches quand il remarqua le regard appuyé de Markus . Puis surtout son refus "Pourquoi pas ? " demanda t-il alors à Markus . Bien que sa réponse fut clair , il chercha pourtant à savoir pourquoi . Ce n'était pas comme s'il lui proposait un contrat . Les yeux de Zero se baladèrent au plafond puis au sol

-Je n'ai pas besoin de quelqu'un , j'ai besoin d'une sensation

Quelle sensation se dit-il ? S'oublier ? Se perdre ? Se relaxer ? Il s'en fichait . Il voulait juste que le temps passe autrement . Là , il n'était pas bien et il détestait ça. Frapper ce gars n'avait rien résolu , hurler sur sa mère n'avait rien résolu et parler à Kazuya ne résoudrat rien. C'était en lui et c'est pour ça qu'il voulait cette sensation pour supprimier la première . Parce que les ssentiments n'étaient que des choses qui s'empilaient . Une arrivaitet l'autre l'écrasait.




Warren ne pu retenir son rire lors de la rêponse de son petit ami. Ce n'était pas exactement le genre de réponse à laquelle , il s'attendait . Il lui fallut quelques secondes pour reprendre son calme . Il finit par hocher la tête affirmativement "Tu peux tout faire " insista t-il une seconde fois avec un petit regard malicieux . Mais il devait avouer que pour le moment , il n'en avait pas très envie. Il avait beau être sportif dans l'âme ainsi qu'un bourreau du travail , il aimait parfois le repos.

Quand Thomas lui demanda de parler ses rèves , Warren laissa sa seconde main vagabonder sur ce corps nu qu'il venait de dessiner , pensif , se remémorant des rêves qui l'avait parfois laissé avec le souffle court . Le politicien finit donc par parler dans un murmure " C'était simple . Je te donnais des baisers " il alla en poser un sur cette jolie peau ivoire , précisément sur ce torse "Et chaque baiser te faisait pousser des petits soupirs ou des petits murmures ou tu me racontais tout bas ce que tu n'oses pas dire . Quand mes caresses se terminaient c'était au tour des tiennes ." dit-il en posant un baiser près d'un des boutons roses du torse Thomas

- Des états qui ne se décrivent pas . dit-il en frolant les cuisses de Thomas Tu veux que je te les décrive ? Souffle entrecoupé par des gémissement , les yeux luisant mais presque prêt à s'éteindre pour enlacer "la" sensation , les tremblements , les soupirs , les lèvres mordus pour , les caresses amoureuses et les enlaçades possesives

Dit-il pendant que les caresses de Thomas le firent le regarder droit dans les yeux , sans pudeur ou une once de gène pendant qu'il observait Thomas de haut en bas avec désir "C'est un état qui t'irais bien . Tu ne penses pas ? " lui demanda t-il alors en passant son ongle sur l'intérieur de la cuisse pour y voir rougir la peau


Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 4 Sep - 21:55



Thomas n'avait pas non plus très envie de le voir sautiller pour le moment, c'était juste pour l'humour qu'il avait émis cette idée, et ça avait marché, Warren avait pas mal rit. L'objectif de cette journée était de le détendre et de lui faire plaisir un maximum. Son petit ami finit par lui raconter ses rêves, qui étaient assez soft. Ce ne serait surement pas trop dur de les réaliser. Sauf peut être pour la partie ou il confiait tout ses "secrets", il apprécia particulièrement le baiser près de son bouton de chair.

- Pour pouvoir faire tout ça, je crois qu'il manque quelque chose d'essentiel : toi aussi, tu vas devoir te dévêtir, fit-il remarquer dans un souffle tout en déplaçant ses mains vers le bas de son torse pour lui enlever son haut.

La façon dont il décrivait les états dans lequel il voulait que Thomas soit était vraiment très sexy, et Thomas en eut les yeux brillant peu à peu d'envie. Il lui caressa doucement le torse qu'il avait lentement découvert de ses vêtements, pendant qu'il parlait. Il alla également exprès se mordiller lentement la lèvre.

- Tu veux que je le refasse encore? demanda t'il ensuite devant le désir qu'il voyait dans le yeux de Warren, et aussi le fait qu'il se rapprochait petit à petit de son entre jambe. L'utilisation des ongles ne le dérangeait pas le moins du monde, il poussa un nouveau petit soupir de bien être. Je pense surtout que c'est un état qui t'irait très bien à toi aussi.

Et il alla l'embrasser. Il en mourrait d'envie.




Kaze se sentait quand même toujours dépité. Il avait vraiment l'impression d'avoir essuyé un échec important. Il sentait que son frère avait besoin de son aide, mais s'il ne pouvait pas le trouver, il ne pouvait pas l'aider. Et ça le frustrait beaucoup.

- Warren nous aurait fait signe je pense. Je crois qu'il cherche Markus, alors j'imagine que tu as raison, il veut s'occuper de cette manière là... Mais quand même, je m'inquiète.

Etre dans les bras de Malik lui faisait du bien, et la bonne odeur qui se dégageait de la cuisine lui remontait aussi le moral. Ledit Markus était en train d'observer Zero, essayant de déterminer ce qu'il lui faudrait, et s'il était en mesure de lui donner, maintenant qu'il savait que ce que ce dernier voulait, c'était une sensation.

- Si c'est un moment de paix que tu veux, j'ai peut être une idée. Ca ne marchera peut être pas, mais on peut essayer. Et je ne parle pas de la méthode à laquelle tu pensais.

En faite, ce que Zero voulait ressemblait plutôt à un désir de tranquillité dans sa tête dans son coeur. Autrement dit, il désirait ne plus ressentir pendant un moment. Et donc, ce n'était pas tellement une sensation qu'une absence de sensation qu'il recherchait. Or, Markus était un expert pour ne rien ressentir.

- Suis-moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 4 Sep - 22:58






Malik comprenait. Il n'avait pas eu de frères , mais il avait eu un cousin très proche de lui. Et à chaque fois qu'il sentait qu'il ne pouvait pas le consoler , il se sentait vraiment mal. Le sportif tenta néanmoins de le réconforter

-Qui sait ? Peut-être qu'il lui parle toujours. Et avec un peu de chance , il a trouvé son ami . Ton frère finira par se calmer , ne t'inquiètes pas . Et il s'en boudra sûrement de t'avoir tant inquiété . Tu sais comme il t'adore . Quand il est avec toi , il ne dit jamais de gros mots , il se tient vraiment bien et espére toujours être un bon grand frère pour toi . Tout ce que tu auras à faire quand il rentrera , ça sera de lui montrer que cette histoire n'a pas changé tes sentiments pour lui .

Malik sortit le dessert du four "Tu veux du chocolat en plus de cela ? On dit aue c'est bon pour les petits chagrins "

Zero cherchait en effet la paix qui l'habitait usuellement. Une sensation de vide bien plus agréable que cette chose qui lui tordait les intestins. Il savait que la nicotine ne pourrait pas consumer cette sorte de démon intérieur et frapper n'avait rien donner. Aussi ironique que cela pouvait être , Zero cherchait à atteindre cette idéale que son prénom lui avait inculqué . Zero , rien , l'absence . Et s'il fallait étouffer cette sensation enrageante par une autre plus agréable pour l'apaiser , il était prêt à le faire .

-C'est ça il le regarda alors

Zero fut étonné d'entendre que Markus avait une autre solution. Il supposait qu'il n'avait rien à perdre en le suivant. Il ne voulait pas rentrer , il cherchait une solution et il voulait à tout pris éviter ce qui lui pourrait lui rappeler la situation. Zerosu décida donc de suivre son camarade de boxe .




Et Thomas avait réussi son objectif. Warren paraissait bien plus détendu. Il ne faisait pas que le paraitre , il l'était réellement. Il n'avait plus ses soucis à l'esprit , ni l'impression qu'il ne pourrait pas tout supporter. L'idée de craquer de manière psychologique était loin de lui. Et quand à ses rêves , Warren les avait rendu soft. Les caresses résumait en quelque sorte de manière peu précise des moments très près de ceux qu'ils allaient passer.

Thomas enleva alors ses vêtements. C'était drôle , bien que l'acte principal était de le dêvetir , il ne faisait que se concentrer sur les gestes de Thomas. Sa main sous son haut , le deshabillant dans une sorte de caresse . Warren fit ensuite une description très minutieuse de l'état pardait. Il voyait dans le regard de Thomas poindre de plus en plus une once d'envie. Tandis que son petit ami caressait lentement son torse , il perdait presque le fil de son récit. Définitivement les gestes étaient vraiment plus puissant que les mots dans ces instants. Warren avait envie de le voir dans cet état . Le voir se tendre , être parcouru de frisson . Il l'aimait tellement .

-.. Ne t'inquiètes pas , je le ferais pour toi . à vrai dire , le désir ne se voyait pas seulement dans leurs yeux à présent , c'était dans l'air et surtout montré par leur corps , précisément pas très loin d'où il venait de passer son ongle

Et ils retournèrent aux lèvres de l'autre et comme promis , il mordilla légèrement les lèvres de Thomas. Les baisers étaient devenus une chose nécessaire à présent . Quand Warren en était loin , il avait simplement envie d'y retourner. Il poussa donc Thomas sur le matelas , quittant ses lèvres poir poser les siennes à l'endroit qu'il venait de caresser à l'intérieur des cuisses . Et au lieu de suivre un chemin royal des lèvres jusqu'en bas , il le fit en sens inverse , passant sa main doucement sous le dos de Thomas pour s'amuser à raprocher le corps de Thomas du sien. Warren sur son passage posait tantôt des baisers chastes et tantôt d'autres à en faire rougir. Et il s'arrêta au torse pour jeter un coup d'oeil à Thomas .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Lun 4 Sep - 23:59



Thomas aimait voir son petit ami détendu. Ca ne pouvait que lui faire du bien, et ça le détendait aussi de son coté, même s'il était rarement tendu de base. Même dans une situation critique il gardait généralement son calme, parce qu'il savait que perdre son sang froid n'améliorait pas souvent la situation. Mais c'était humain de réagir au quart de tour.

Thomas commença à le dévêtir, lui aussi voulait voir Warren être dans tous ses états. Il aimait le voir réfléchir à ce qu'il disait, distrait par ses caresses, ou voir ses yeux s'enflammer de plus en plus, tout comme l'air de la pièce, ou sa peau et sa respiration. Ils partagèrent de nouveaux baisers parfois tendres, et parfois enflammés. Thomas avait particulèrement quand Warren lui mordillaient les lèvres, et il avait envie de faire pareil sur lui alors il finit par le faire à son tour.

Pendant qu'il reprenait son souffle, son petit ami changea de cible et alla l'embrasser à l'intérieur de ses cuisses, puis il remonta doucement tout en étant le plus proche possible du corps de Thomas. Ce dernier ne put retenir un petit halètement suivi de petits gémissements alors que Warren faisait son chemin de baisers jusqu'a son torse. Thomas avait accroché ses mains dans le dos du politicien, pour être encore plus serré contre lui si possible. Il tenta tant bien que mal de reprendre ses esprits pour s'attaquer au bas de son petit ami et lui retirer son pantalon.




Malik avait raison, Zero finirait bien par revenir, et il serait surement désolé. Et puis, il avait été un super grand frère jusqu'ici (et il l'était toujours) alors la meilleure façon de le soutenir, c'était de continuer à agir comme le petit frère comblé qu'il était.

- Merci. Qui refuserait une portion de chocolat en plus? accepta t'il avec un petit sourire, ce qui était déjà un net progrès par rapport à tôt à l'heure.

Markus avait donc bien deviné. Il termina ses courses et ensuite sortit du magasin. Il montra sa moto du doigt. C'était la première étape. Lui, il se sentait toujours bien quand il faisait une ballade à moto.

- Tu veux essayer de la conduire?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 5 Sep - 15:00

[quote="Eimi-chan"]




Malik alla donc prendre du chocolat. Il était heureux que son petit ami sois moins triste. En tout cas , Malik tenterait de passer un coup de fil à Warren un peu plus tard . Peut-être qu'il aurait une idée d'ou trouver Zero ou peut-être qu'il était en compagnie de Zero.

-Mais pourquoi s'est-il énervé ? delanda alors Malik curieux Est-ce que lui et ta mère s'entendent mal ?

Zero suivit donc Markus. Quand ce dernier lui proposa de conduir sa moto , il fut quelque peu surpris. Est-ce qu'il pouvait vraiment ? Zero se tourna vers Markus " Je ne rembourserai rien si je casse quelque chose "finit-il par dire . Mais il était vraiment heureux de pouvoir essayer





Warren aimait réagir vite. Il n'aimait pas les injustices , il n'aimait pas devoir rester calme lors de ces moments là , il préférait donc dire ce qu'il pensait et exprimer ses sentiments. Autant dire qu'il était très étonnant de l'entendre dire qu'il était un soldat. Sa famille avait du mal avec cette idée . Warren se faire crier dessus par un sergent sans broncher ? C'était presque du miracle . Pourtant Warren savait se faire calme . Quand il dessinait , faisait du surf ou encore se trouvait avec Thomas .

Warren apprécia tout autant que Thomas qu'on lui mordille les lèvres. Mais il décida d'arrêter leurs baisers pour s'amuser à parcourir le corps de Thomas . Warren avait décidé de prendre le chemin en sens inverse pour ses baisers. Remonter lentement mais sûrement. Mais pourquoi ? Parce que c'était une drôle de petite torture . Faire couler une myriade de baiser jusqu'au point sensible laissait aisément deviner ce qu'il se passerait ensuite , les faire remonter ne faisait qu'augmenter l'envie. Warren rapprochant ce corps à lui , il sentait sous ses lèvres le torse de Thomas se soulever rapidement . Thomas tentant le rapprocher d'autant plus. La sensibilité de Thomas était si belle dans ces moments et si différente de la façon dont il se comportait usuellement . Warren avait juste envie... Enfin il se perdait . Il assista Thomas pour l'aider à enlever son pantalon . Sans cette barrière de vêtements , il fut bien plus encore en contact avec tout le corps de Thomas . Leurs entrejambes se frolant . Warren laissa échappé un petit gémissement

Le politicien alla ensuite jouer avec les boutons de chair de Thomas . Ces deux petites choses sensibles purent le laisser descendre sa main discrétement sans que Thomas ne puisse voir le geste vers l'entrejambe de Thomas. Il se décida donc à commencer à caresser cette endroit d'une main habile. Des gestes légers comme les jolies coup de crayons que Thomas admirait tant.

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 21
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 5 Sep - 16:37



Thomas ne s'était pas encore imaginer Warren en soldat, en même temps, ils étaient loin de la Corée en ce moment même. Mais il ne pouvait nier que c'était assez étrange d'imaginer le politicien exécuter des ordres hurlés à ses oreilles sans broncher.

Thomas aurait préféré que les baisers continuent mais ce qui suivit était tout aussi interessant, si ce n'était plus. Warren savait vraiment s'y prendre pour faire perdre la tête. Mais le comptable n'avait pas dit son dernier mot, il voulait lui aussi le rendre fou de désir, raison pour laquelle il essaya de s'attaquer au pantalon de Warren. Heureusement que ce dernier l'aida, cependant, il était un peu trop distrait par tous ces baisers sur son torse, et leurs si proche l'un de l'autre. Thomas pouvait effectivement se comporter de manière passionnée quand il faisait l'amour, mais le contraste avec sa personnalité habituelle était assez flagrant. Quand il entendit son petit ami gémir, il afficha un grand sourire. Lui même avait du se retenir pour ne rien dire.

Ce fut néanmoins difficile de garder le silence quand Warren se mit à jouer avec ses petits boutons roses. Thomas caressait le dos du surfeur pendant ce temps, mais il ne pouvait s'empêcher de pousser des petits soupirs de contentement. Et de passer un gémissement quand le brun arriva à cet endroit. Son corps se tendit légèrement. Il alla agripper les épaules de son petit ami tout en fermant un instant les yeux pour savourer davantage la sensation.




Kaze s'installa à table, autant rester près des bonnes odeurs, c'est ce qui le remettait le plus d'aplomb. L'apprenti garagiste espérait vraiment que Zero allait bien, et que, ou qu'il soit, il était en sécurité.

- Je crois qu'il s'est senti très seul dans son enfance. Alors Itoé à du beaucoup lui manqué. Je crois que c'est pour ça qu'il lui en veut autant. Parce qu'il avait besoin d'une maman, et qu'elle n'était pas là. Alors maintenant, il se venge en la repoussant.

Markus espérait que Zero ne casse pas sa moto mais ça devrait normalement aller. Enfin, il allait prier pour. Mais puisque l'avocat avait l'air d'apprécier l'idée, c'est qu'ils étaient sur la bonne voie pour atteindre la plénitude.

- Roule comme une grand mère pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   Mar 5 Sep - 17:57






Malik hocha la tête "Ça sonne comme une bonne explication . Mais il a sa mère adoptive qui n'arrête pas de l'appeler sur le téléphone fixe . Madame Reime . Elle sonne plutôt inquiète , alors j'imaginais qu'il s'entendait bien avec " précisa t-il alors en mangeant lui ausssi


Zero grimpa sur la moto. Il était heureux d'avoir quelqu'un qui ne le pensait pas trop faible pour rouler sur la moto. Rien que cela gonflait son égo agréablement et savoir aûil allait pouvoir rouler lui faisait oublier ses soucis un instant .

-Je suis sûre que tout ira bien ! Mais je vais rouler comme une grand mère , c'est ok dit-il

Zero semblait s'y connaitre puisqu'il ne delanda pas comment la démarrer et qu'il le fit tout seul




Warren était pourtant un soldat. Son entourage avait du mal à l'imaginer. Mais Warren avait été appelé juste après la mort de sa mère. Un mois après. Et durant cette période , il avait été incroyablement aidé par l'armée. Avoir l'impression de pouvoir sauver ces camarades en cas de soucis , sauver des gens à l'endroit où il n'avait pas put sauver sa mère. Cela avait été gratifiant. C'est pour cela qu'il avait décidé de continuer cette formation un peu plus longtemps et il était devenu lieutenant.

Warren était doué pour faire perdre la tête. L'expérience jouait beaucoup , mais le fait d'aimer Thomas était ce qui lui donnait tant envie de le pousser dans ses derniers retranchements. Et c'était avec plaisir qu'il voyait Thomas si ouvert , si sensible et beau à voir. Collé à lui , Warren ne pu pas regenir un gémissement qui s'échappa de ses lèvres et il remarqua le sourire de Thomas . Lui aussi savait très bien faire tourner la tête à Warren.

Warren appréciait firtement les caresses de Thomas dans son dos. Elles se stoppèrent et devinrent plus possesive lorsque il arriva plus bas et les soupirs se transformèrent en gémissement . Profitant du fait que son petit ferme les yeux . Il le regarda avec tendresse. Il cessa quelques instants la caresse humidifiant ses doigts . Mais il se décida de continuer cette caresse faite avec sa main en usant de ses lèvres . Tout etant très fluide dans tout ses gestes , Warren le pénétra de deux doigts. Thomas risquait de se tendre beaucoup plus alors que Warren s'amusait avec ces deux points .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: