Forum où chacun peut proposer un thème d'histoire et le mettre en place avec d'autres utilisateurs afin de s'amuser à créer un récit unique à plusieurs !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Junjou romantica T.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 15:17



Henry le serra contre lui pour le rassurer, il ne lui en voulait pas du tout. Il avait vraiment fait de son mieux. Il avait été très fort. Il n'avait pas a avoir honte. 

- Je sais. Je suis fier de toi. Je vais t'emmener à l'infirmerie. Je vais envoyer un sms à Jumin pour le prévenir qu'on se rejoint là-bas. 



Yann allait donc avoir une nouvelle petite soeur. C'est vrai, il lui en avait déjà parlé. Et il allait recevoir une photo, Souten était sur que la petite Pearl devait être très mignonne. Il se demandait de quelle nationalité elle était. Le jeune étudiant transmis les compliments a ses soeur. 

- Ah, deux mamans seulement. C'est déjà bien, ça fait deux fois plus de câlin, déclara sagement Yuuta. Je n'ai pas de papa non plus. Il est partit

Souten ne voyait pas de raison de le remercier, Yann était-il donc si difficile à supporter? Etait-ce exceptionnel d'être ami avec leur garçon? En tout cas il les remercia a son tour et déclara qu'il serait très conté de les rencontrer en vrai lui aussi. Il transmis aussi le même souhait pour sa maman, qui voulait surement les rencontrer en vrai aussi. Ensuite il rougit assez violemment quand Yann parla de "kiss" et il détourna légèrement la tête. Ensuite ils dirent tous au revoir et la communication coupa. 

 

Lucas s'était endormit bien avant Jumin, sans même sans rendre compte. Il n'avait même pas eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 15:45

]

Yann sourit à Yuuta "Ah oui ? Et bien on est tout les deux sans papa . Mais , ça ne me dérange pas parce que je ne remarque même pas que je n'ai pas de papa la plupart du temps . " dit-il alors tout sourire . Puis il laissa ses mamans se deconnecter , mais on les entendu un peu rigoler , elles étaient si amoureuses que ne pas s'embrasser et se taquiner étaient un défi de taille .

Puis il risquaiy pas de recevoir la photo si elle étaient occupés comme ça " Bien , alors qui veut aller dans la salle de jeu ?"





Seven accepta cette enlaçade . Ça l'apaisait beaucoup d'entendre qu'Henry était fier de lui . Peut-être qu'un jour , Zéro arrêterait de lui manquer . Luciel finit tout de même par s'inquiéter , Zero avait du les suivre en voiture . Cela voulait dire qu'il avait l'adresse de tout ce oetit monde qu'il avait cherché en voiture et la sienne .

-Je pense que je fais définitivement devoir déménagé de ma maison pour aller dans un de mes appartements à Tokyo . Seven regarda Henry Oui , dis leur de nous rejoindre . L'infirmerie est au premier étage . Mes lunettes sont un peu tordu du coup et il a cassé mon téléphone .

Soupira t-il alors

-Mais au moins , tu sais à quoi ressemble Zero maintenant .




Les hommes déplacèrent les corps dans le camion . Zero finit par arriver , visiblement en colère , mais il fit signe au groupe de s'en aller . Alors ils allèrent vers l'entrepot . Un coin calme ou personne ne viendrait de son plein gré . Zero y avait aménagé des cellules deouis des mois et l'entrepot ressemblait plus à une petite prison . On banda les yeux de Jumin , mais pas ceux de Lucas .

Zero nota les indications de ce que les deux auraient à dire et à faire sur un papier pour ne pas se faire entendre . Rien qui pourrait les marquer physiquement , on ne voulait pas faire des bêtises de débutant bien évidement . Pour le moment , il les laissait à deux , il les torturerait ensuite mais prendrait soin de les séparer .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 16:26



Henry était inquiet pour les deux petits, même s'il n'y avait pas de raisons pour que Zero s'attaque à eux. Il envoya donc son message et se dirigea vers l'hôpital tout en continuant de garder Seven auprès de lui. Effectivement, il avait du les suivre, plus aucun de leur chez eux n'était en sécurité. 

- Oui, peut être qu'il vaut mieux déménager. Mais Jumin et Lucas ne pourront pas faire comme toi. J'espère qu'il voulait juste nous embêter et qu'il n'avait pas d'autres idées derrière la tête. Oui, je serais a quoi il ressemble maintenant. Il est vraiment détestable. je te rachèterais un téléphone si tu veux. 


Il arriva devant l'infirmerie



Le papa manquait quand même un peu à Yuuta alors il ne rendit pas un sourire très grand, mais en même temps il adorait sa maman et ses soeurs, et son grand frère. Il était bien entouré. Alors que Yann, il était tout seul. C'était vraiment triste. 

- Oui tes mamans sont des magiciennes, elles arrivent à te parler sans être là. Moi! Moi! s'exclama t'il lorsque Yann demanda pour la salle de jeu. 

Kaname et Aoi se regardèrent puis levèrent elles aussi la main. 

 

Lucas sentait le sol sous lui. Il se réveilla difficilement, il du papillonner plusieurs fois des yeux. évidemment, tout était noir pour lui. Il était couché. Il tâtonna autour de lui et sentit le bras de Jumin. Ca le rassura. Au moins, il n'était pas tout seul. Il essaya de se souvenir de comment est ce qu'ils s'étaient retrouvés à terre. Il s'était endormi près de ses biologistes et maintenant ils se retrouvaient couché au sol. Au moins il pouvait bouger. Il se redressa. Il faisait assez froid. Il eu un moment de panique mais après plusieurs inspirations et expirations accentuées, il se calma.

- Jumin? appela t'il doucement et avec inquiétude en le secouant légèrement
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 16:59

]

Yann avança vers la salle de jeu " Alors , c'est comme vous souhaitez . Vous pouvez jouer avec les jeux vidéo retro qu'on triuve dans les arcades , les jeux vidéos avec les motos qu'on retrouve dans les arcades . J'ai aussi un jeu de danse par ici , un billard mais vous êtes trop petits j'imagine . Hum comme vous le souhaitez . "





C'est vrai que Jumin et Lucas ne pourrait pas . Mais Zero , n'irait pas jusque là ? N'est-ce pas ? Mais il ne lui avait jamais tenu tête comme aujourd'hui , alors il verrait ce que pouvait faire Zéro au maximum de sa colère , ou près de son maximum . Seven une fois dans l'infirmerie enleva sa veste puis son haut . Comme il l'avait deviné , les marques violacés se multiplaient en ce moment

-C'est terrible , ça fait un mal de chien gémit-il alors . Qu'est-ce qu'il pouvait bien placer sur des bleu Non , ne t'inquiètes pas . Je peux me l'acheter , j'ai des économies et je ne me suis pas acheté de voiture ce mois-ci . Mais merci . Et Zenjiro n'a juste pas eu une vie très joyeuse , ce n'est pas une raison pour être aussi méchant mais j'imagine qu'il a juste fait des mauvais choix après cela

Il finit par regarder Henry "Appeles Juju et Lulu . Je m'inquiète un peu . "





Jumin finit par se réveiller , avec ce qui était semblable à un bandeau sur les yeux . Il tenta d'y porter ses mains , mais il sentit une décharge . Il porta une main vers son cou . Ce n'était pas un de ces dispositifs pour empêcher les chiens d'aller à certains endroits ? Jumin finit par se rendre compte qu'il n'étaiy pas seul , après tout il ne s'était pas régeillé tout seul

- Lucas . Est-ce que tu vas bien ? demanda t-il en tatonnant un peu puis en trouvant Lucas , il le prit dans ses bras Est-ce qu'ils t'ont fait du mal ? demanda t-il en passant ses mains sur son visage

Jumin sentait qu'il faisait froid . Ils devaient être dans un drôle d'endroit . Il se leva alors " Fichu bandeau . " il toucha les murs , puis les barreaux

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 17:14



Henry ne savait pas ou étatise limite de Zero. Il n'était pas sur de vouloir les découvrir. Pour le moment il se concentra sur les blessures de Seven. Comment guérir tout ses bleus? 

- Mon pauvre, tu en as morflé. Peut être que poser des glaçons ferait du bien? Mais tu risque de mourir de froid. Alors... des pommades? Pas de problème, je te laisserais dépenser ton argent, ça m'arrange, ça en fait plus pour moi, plaisanta t'il 

Lui aussi était assez inquiet et il voulait être sur que les deux petits aillent bien. Il appelle donc sur le portable de Jumin et attendit qu'il décroche. 



Les deux filles hésitaient entre la danse et les jeux vidéos, finalement elle commencèrent par la dance. Yuuta préférait s'amuser avec de vrais jouets et à courir dans toute la pièce en produisant des sons. Souten les laissa donc s'amuser et il se tourna vers Yann. 

- Je vais t'aider a débarasser



Lucas n'avait rien remarqué à propos de ce collier quant à lui. Il se demandait simplement ou ils étaient. Est ce que les étudiants leur avaient fait une farce? Pourquoi avait-il eu soudain l'envie de dormir? Finalement Jumin se réveilla. 

- Oui, oui je vais bien, je crois. Mais qu'est ce qui se passe? Ou on est? J'ai.. j'ai peur. 

Lucas entendit ensuite Jumin râler contre un bandeau. Alors quelqu'un l'avait privé de sa vue lui aussi. Et donc aucun des deux ne savait ou ils étaient ou même a quoi ressemblait l'espace autour d'eux. Il allait donc falloir qu'ils explorent à la façon des aveugles. Lucas se leva aussi et avec des petits pas hésitants se dirigea dans une direction. Un mur. Il le longea. Ensuite un métal froid cylindre. Plusieurs métaux froids cylindriques. Des barreaux? 

- On est en prison? 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 18:07



Yann s'en alla donc débarasser avec Souten " J'espère que tu ne regrette pas ton week-end . " dit-il alors en attrapant quelques assiettes " En tout cas , ta famille est vraiment très génial "





-Ça va . J'aurai pu souffrir un peu plus si tu n'étais pas venu pour m'aider Seven sourit alors à sa remarque Ce n'est pas grave , tout ce que tu gardes finis à un moment ou un autre par me revenir à la fin du mois .

Seven opta ensuite pour de la crème , mais il devait avouer qu'il avait l'impression qu'on lui imposait une terrible sentence . Il n'eut pas le courage d'en passer partout , surtout qu'il se demandait bien où étaient les petits

- Je me soignerai plus tard . Allons les chercher il remit son t-shirt avec un peu de difficulté , mais il réussit

Mais quelqu'un finit par répondre "Ah , Henry ! Qu'il est bon de vous entendee une seconde fois . Il faut croire qu'on devient de plus en plus ami . Jumin et Lucas sont avec moi pour un moment , ensuite je pense les enterrer vivant ensemble ou quelque chose du genre . Vous voyez sans Luciel , je m'ennuie beaucoup , donc je m'adonne a une nouvelle passion ! La torture de couple ! Je me demande comment vous allez gérer cette situation . J'espère que vitre nouveau duo fera des miracles . "






Jumin avait deviné qu'on utilisait des somnifères sur eux . Il avait du en prendre pour retrouver le sommeil après la perte de son frère . En tout cas , il était sûr que ce n'était pas Seven et Henry , ils n'iraient jamais aussi loin . Jumin entendu alors Lucas et il alla le prendre dans ses bras

-N'ai pas peur , je suis là dit-il alors

Il entendu alors son portable sonner , mais la sonnerie s'éloigna et finalement il entendu un bruit de porte et plus aucun son . Jumin soupira , il fallait se relaxer et rester alerte c'est toujours ce que disait Jae" Excusez moi , il y a quelqu'un ? " demanda t-il alors

Mais personne ne répondit , ce qui avait le mérite de pousser Julin à la réflexion " On les avait laissé seul , ici ? Non , puisqu'il pouvait entendre des bruits de pas au sein de la salle et quelqu'un semblait préparé des choses .

- On devrait attendre calmement . Viens on va s'asseoir dans un coin , d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 19:41



Henry osait à peine imaginer la souffrance de Seven en ce moment. Rien qu'a voir ça avait l'air douloureux mais alors le subir, ça devait être encore pire.

- Qu'est ce que je peux faire pour t'aider? ensuite il eu un nouveau sourire à la réponse de Seven. C'est fort possible. Tu vas finir par me ruiner. 

Henry s'attendait presque a ce que personne ne réponde, mais ce fut encore pire : leur inquiétude était fondée. Il se figea soudain, horrifié. Non ! Zero les avait eu ! Et il menaçait de les tuer. Il serra les points, il aurait du le tabasser quand ll en avait eu l'occasion. 

- Espèce de salop*rd, ce sont encore des enfants, ils n'ont rien avoir avec cette histoire ! Relâche-Les ! Et si tu leur fais du mal, je te jure que tant que je ne t'aurais pas envoyé en prison, je ne serais pas satisfait, compris? Tu vas beaucoup trop loin ! 




Souten plaça les assiettes et les couverts dans le lave vaisselle, par contre il ne savait pas comment on nettoyait un barbecue. Bah, il trouverait bien. 

- Oui, je les adore. C'est pourra que je ne veux pas m'éloigner d'eux. 

 

Ce n'était pas si facile de ne pas avoir peur. Ils étaient dans un endroit qu'ils ne connaissaient pas, pour une raison qu'ils ignoraient, et ils ne savaient pas non plus ce qu'ils allaient devenir. C'était soit une blague de très mauvais gout, soit quelque chose de vraiment grave se déroulait en ce moment. Lucas alla donc enfuir son visage dans le cou de Jumin, comme si ça pouvait vraiment le protéger. 

- Tu ne me laisseras pas tout seul, hein? s'inquiéta t'il. 

Lucas entendit lui aussi la sonnerie qui s'éloignait doucement. On leur avait pris leur téléphone. Il devait se retenir de trembler mais ce n'était pas évident. Mais il ne devait pas paniquer, ou il risquerait de faire une crise. Déjà que ses battements de coeur étaient plus rapide que d'habitude... 

- D'accord. Mais ils vont bientôt nous délivrer n'est ce pas? Je n'ai pas envie que ma tante et nos deux amis panique. Et Adonis, aussi. Si on ne réapparaît pas ils seront mort d'inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 22:49

[quote="Eimi-chan"]

-Je peux comprendre . Quand on a une si grande et belle famille , ça peut être dur des'en aller ou même y penser .

Yann jeta un coup d'oeil à Souten "Et aujourd'hui tu n'as pas été mal à l'aise avecmoi , il faut croire qu'il y a une amélioration , tu ne penses pas ? " dit-il alors avec un grand sourire





Seven ne savait même pas quoi faire avec son corps " Je pense que si tu veux m'ader , il faut me trouver où est-ce que je peux me reposer . J'ai l'impression de ne même plus savoir où j'habite "

Puis il y eu l'appel . Seven comprit tout de suite qu'il y avait un soucis . Etvu les insultes , c'était Zéro . Ce n'était pas vrai , ce n'était pas possible . Les petits . Seven se sentit trembler , son âme trembler

- Henry , j'ai besoin d'un ordinateur vite , avant qu'il casse les portables dit-il alors à voix basse tout en l'attirant avec lui Parles-lui

-Enervé , je vois . Je n'aime pas trop ce ton . Le plus simple serait de me donner Seven . Enfin aurait été de me le donner , mais non , tu as coulu t'amuser . Cen'est pas grave Lucas et Jumin partiront lentement .






Jumin sentit le visage de son ami s'enfouir dans son cou . Il savait bien qu'il avait peur . Lui n'était pas vraiment craintif , où n'en avait pas l'air en tout cas . Il ne voulait pas donner le plaisir à la personne qui l'avait attapé .Jumin passa doucement sa main dans le dos de Lucas

-Je ferais tout pour rester à tes côtés , Lucas . Comment je pourrais te laisser dans un endroit pareil tout seul , hein ?

Jumin ne savait pas vraiment . Mais tout cela ne disait rien qu'il vaille . Mais il se demandait pourquoi eux ? En tout cas si ces parents étaient au courant , c'était sa mort assuré . Jumin espérait vraiment qu'Henry et Seven ferait de leurs mieux

-Adonis , oh non ... Il va avoir des soucis dit-il alors en sentant sa gorge se nouer
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 23:03



Henry ne voyait pas ou trouver ce genre de lieu ici, peut être que le laisser se reposer dans la voiture était une bonne idée? Il ne voyait que cette solution. Ou bien le laisser se reposer dans cet hopital. Mais il fut interrompu dans sa réflexion en entendant Zero répondre. Seven comprit vite de quoi il s'agissait et improvisa un plan. Henry allait donc faire de son mieux pour le garder en ligne, quitte à dire des choses qu'il ne pensais pas. Il décida de jouer le gars vaincu, ce qu'il était a moitié, son corps tremblait légèrement

- Je... je m'avoue vaincu, et je m'excuse de tant d'arrogance de ma part. Je veux bien te laisser Seven... je partirais définitivement de sa vie, si tu laisse Lucas et Jumin partir. Je ferais tout ce que tu voudras, même me jeter à tes pieds s'il le faut. Tu as raison, je n'aurais pas du jouer avec le feu. 



C'est vrai, maintenant qu'il y pensait, Souten avait plutôt été à l'aise aujourd'hui. C'était assez miraculeux. Et beaucoup plus agréable ainsi. 

- J'imagine que c'est la présence de ma famille qui fait ça. Ca m'apaise. 

 

Lucas ne cachait pas sa peur. Il montrait rarement sa peur ou sa tristesse aux gens qu'il aimait d'habitude, mais ici, c'était une situation inédite, et puis il savait que Jumin ne se moquerait pas de lui s'il avouait ses faiblesses. Et il ne serait plus inquiet en sachant qu'il était effrayé, il prenait de soin de lui qu'il se sente joyeux ou un peu déprimé. 

- Est ce que c'est les étudiants en biologie qui nous font une farce? 


Il espérait lui aussi que quelqu'un, n'importe qui, viendrait les sortir de là. Et il s'inquiétait pour sa famille, ses parents et sa tante seraient fous d'inquiétude. Leur deux baby sitters aussi. Et il n'aimait pas inquiéter les autres. 

- Peut être qu'on arrivera à sortir avant qu'ils s'angoissent... répondit-il sur un ton a la fois rempli d'espoir et a la fois peu convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 23:30

]

Yann sourit " Et le fait que je ne t'embêtes pas . Sinon , je pense voir Warren bientôt . J'ai appris qu'il était au japon





Seven avait de la chance dans safacles ordinateurs n'étaient pas mauvais , mais il comprenait pourquoi son portable avait été détruit par Zéro . Seven finit par prendre un ordinateur et faire ses recherches . Ils étaient dans Tokyo , allait il lui fallait une adresse plus proche .

-Bien , alors ça sera après que je les ai un peu torturé . Disons dans quelques jours . C'est un plaisir de parler avec toi Henry . C'est bien d'avoir la tête sur les épaules . Je veux dire Seven contre Thomas , Lucas et Jumin ainsi que ta vie , il était temps de changer d'avis

Il prit le portable de Lucas et le cassa . Le bruit de fracas pouvait être entendu " À plus tard Sorenson" il raccrocha alors






Jumin tentait de le rassurer mais ne pouvait rien lui assurer , toutes ces questions ne pouvaient rester que sans réponse . Jumin ne pouvait que passer sa main dans le dos de Lucas et lui apporter le plus de soutien possible .

-Je ne pense pas . Mais tu devrais t'asseoir et on devrait se ménager

Jumin sentit une décharge , qui devait être similaire pour Lucas " On ne se touche plus " déclara alors un homme avec une voix grave . Jumin du relâcher son ami et s'asseoir " Je suis là , Lucas . Tu vas bien ? Est-ce que tu vas bien ? "

- Je ne sais pas . J'espère .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Jeu 8 Déc - 23:44



Henry serra encore plus les points, si c'était possible. Comme s'il allait lui donner tout ce que Zero voulait après tout ce qu'il avait fait! Il allait plutôt l'envoyer en prison ! Lui faire amèrement regretter. Tout le coté homme influent refusait de se laisser rabaisser par un petit freluquet comme lui, et il voulait surtout le punir et le faire souffrir. Peut être qu'engager des tueurs à gage n'était pas une si mauvaise idée. Comme il sentait qu'il allait trahir sa colère et son envie d'en découdre, il demeura silencieux, et Zero finit par raccrocher. De toute façon, ça n'aurait pas pu durer plus longtemps, Zero pensait avoir eu ce qu'il voulait. Et c'était presque sur qu'il n'avait pas l'intention de relâcher les petits, quoi qu'il dise. Il se tourna vers Seven

- Ca a marché? Tu as pu les localiser? 



Souten devait admettre que c'était sans doute vrai, Yann ne l'avait pas encore embêté aujourd'hui. Il fallait prier pour que ça continue, il se sentait plus à l'aise ainsi. 

- Oh... vous allez pouvoir discuter et peut être vous réconcilier. Alors je te souhaite bonne chance. 

 

Lucas savait que Jumin n'avait pas les réponses a ses question mais il voulait quand même les poser. C'était plus fort que lui. Au moins ils étaient ensemble, et Jumin le rassurait le plus possible en le gardant contre lui. Lucas se sentait un peu rassurer. Il accepta donc de s'assoir, c'est vrai qu'il fallait économiser leurs forces.

- Tu... tu as raison.

Mais il ressentit soudain une décharge, qui était un peu douloureux et il poussa un cri, mi-supris, mi-appeuré. Pourquoi leur faisaient-ont ça? C'était assez évident que ce n'était pas une blague, personne n'imposait des décharges juste pour rire. Et en plus lui et Jumin ne pouvait plus se toucher, alors que c'était le seul maigre réconfort qui lui restait. D'un geste tremblant, Lucas ramena ses genoux contre lui, les entoura de ses bras pour les empêcher de trembler, et posa sa tête, les larmes aux yeux. Mais il devait être fort, il devait être fort pour Jumin, pour ne pas qu'il s'inquiète. Alors il se força à répondre


- Oui, oui ça va, dit-il d'une petit voix qui n'était pas très convaincante, on pouvait presque entendre qu'il retenait ses larmes dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 0:51



Yann haussa les épaules " Je ne sais pas , je ne pense pas . Mais si on venait à se repettre ensemble , je sais que ça serait pour la vie et que l'on en pourrait pas se debarasser l'un de l'autre . Mais je pense que je vais surtout aller lui parler pour se dire au revoir dignement , situ vois ce que je veux dire . Une bonne vrai rupture .





Seven avait réussi à repérer leur quartier "Ils sont à shinagawa , vers le nord de shinagawa .Mais Zero a détruit avant que j'ai des indications plus précises ." souffla t-il alors , mais il finit par souffler , il semblait vraiment souffrir le martyr . Les hématomes étaient sûrement des ecchymoses plus grave . Mais Zero avait même du calculer ça . Le mettre hors course .

-Il faut qu'on appelle Adonis , son ex était un policier , le frère de Jumin . Il doit encore avoir des contacts et il faut prévenir la tante de Lucas , aussi . dit-il alors prit de sueurs froides Ou est-ce que tu as des amis ou des liens qui pourraient nous aider ? demanda t-il






- Ne pleurs pas , je suis là d'accord . Je suis assis pas loin de toi . Laisses-moi te raconter quelque chose . Ça te changera les idées .

Jumin ne voulait plus s'approcher de peur qu'on fasse encore quelque chose à Lucas . Mais il se demandait pourquoi ils ne pouvaient plus se toucher . Mais bon yeux sur le bandeau et jambe étendu , il finit par tenter de prendre courage en souriant

-Je n'ai pas de récit très joyeux . À part , un jour où j'ai été en primaire et j'ai gagné un prix de calligraphie . Ma mère était fière de moi , même si ce n'était que le troisième , mon père était très déçu de ma prestation . Mais Jae était si heureux qu'il sautillait partout . C'était drôle , parce que Jae devait avoir 15 ans à tout cassee et à cette époque tout le monde le prenait déjà pour un fou . Mais ce jour là , il était si content et avait si hâte de venir qu'il avait même accepté de porter un kimono de fille . On ne pouvait pas faire plus drôle que lui avec son kimono très mal attaché et ses noeuds qui tombaient , mais ma mère était tout aussi folle de joie . Mon père n'a pas voulu sortir de la maison pendant une semaine parce qu'on lui avaitfait honte . Surtout que j'étais tout petit , et que j'étais tombé de tout mon long en marchant sur mon kimono .
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 1:08



Henry sentit son ventre se tordre à l'idée de devoir avertir Adonis et la tante que leurs garçons avaient disparus. Est ce qu'on pouvait aller en prison pour négligence? En tout cas ils mériteraient effectivement de se faire passer un savon, ils n'avaient pas été brillants sur ce coup là. 

- Le nom du quartier devrait suffire, on les trouvera. Il faut aussi que tu te repose, peut être qu'on pourrait chercher après de la morphine. Et oui, je connais quelques personnes peu recommandable, quelques tueurs à gage, quelques espions, quelques détectives privés, et j'ai même quelques contacts dans la mafia. Par contre la police... un peu moins. 



Souten voyait effectivement. C'était triste, mais en même temps il valait mieux finir sur des explications qui apaiseraient les tensions et pouvoir conserver plein de bons souvenirs sans garder d'amertume. 

Je te souhaite tout de même bonne chance pour ça aussi. Je me doute que ça ne doit pas être facile, je te soutiendrais de loin. 

 

Lucas savait qu'il était tout près, mais entre le savoir et le sentir, ce n'était pas tout à fait pareil. C'était surement ce que leur persécuteur voulait, qu'ils se sentent seuls au monde. Alors Lucas sécha ses larmes et écouta l'histoire de Jumin pour se distraite, comme ça il ne ferait pas le plaisir de s'effondrer à leur tortionnaire. L'histoire de son ami était à la fois adorable et triste, et il ne savait pas s'il devait sourire ou non. 

- C'est mignon. Mais ton papa a l'air vraiment sévère. Moi, c'est ma maman qui est un peu plus stricte, mais c'est toujours pour mon bien. Ca me rappelle la fois ou j'avais eu l'honneur de montrer un dessin que j'avais fais que la maitresse trouvait particulièrement bien fait, je l'ai montré à mes camarades puis à mes parents, et puis ma maman a dit : " ce sont plutôt des gribouillis non? " et en voyant que j'avais les larmes aux yeux, elle s'est ressaisie et a rajouta " de très jolis gribouillis, les plus beaux que j'ai jamais vu, parce que ce sont les tiens". J'ai tout de suite souris après. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 1:27



Yann alors alla poser un baiser sur la joue " Merci mon petit cinnamon roll . Je suis toujours heureux d'avoir ton soutien "



Seven supposait que la morphine ne se trouvait pas dans tout les coins de la rue , ils n'avaient pas le temps de chercher ,de plus il ne savait pas si le repos allait être permis après avoir prévenu les "parents" des petits . Et surtout le fait de faire venir la police lui assurait beaucoup la case prison

-On ne tuera personne . Mais des détectives ne seraient pas de refus en plus des policiers Seven regarda son ami Je ne peux pas me reposer , maintenant , alors sue j'ai perdu les petits . Ça ferait trop plaisir à Zéro que j'abandonne .

Seven tenta de se lever " Mais je t'avoue que je ne refuserai pas un peu d'aide pour me déplacer . Je sais qui je vais appeler . On est dans université scientifique , il doitbien y en avoir quelques uns qui pourront m'aider . Allons-y vite





Jumin appréciait cette histoire . Ça lui avait paru si drôle à cetâge là de voir Jae habillé comme ça et faisant le pitre . Il se souvenait encore de son air foufou et de sa mère qui n'avait pas eu oeur de faire un peu honte à son mari

-Ils le sont tout les deux . Mais maman s'attendrit vite quand j'arrive à la rendre un minimum fier . Disons qu'elle ne me demande que d'être dans le top 10 et mon père me demande d'ètre le numero 1

Jumin rit un peu à cette histoire puis il entendu un bruit violent , comme un cou sur les brreaux " On prend lequel ? " l'homme qui devait dirigé indiqua l'un d'entre eux , Jumin tatonna et serra Lucas contre lui " Laissez nous " lâcha t-il et bien qu'aveugle il se démena comme un dianle jusqu'à ce qu'on l'envoie plus loin pendant qu'il se prenait une décharge. Alors on se saisit de Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 8:51



Henry savait qu'il n'avait pas vraiment le temps de se reposer ou de guérir les blessures de Seven. Mais foncer tête baissée n'était peut être pas la meilleur des solutions (et pourtant Henry était un spécialiste dans ce domaine). Que faire? 

- Je me charge d'appeler la police et les détectives, autant ne pas prendre le risque de te faire arrêter, tu auras du mal à aider les petits en prison

Visiblement Seven avait une idée, alors il alla le soutenir pour l'aider dans ses déplacements, en espérant qu'il en ferait pas pire que mieux, il ne voulait pas qu'il souffre trop. 

- Et ou va-t-on? 



Souten rougit violemment et en eu le souffle coupé. Il sentit des papillons dans son bas ventre et a nouveau il avait l'impression qu'il pouvait tomer à tout moment mais heureusement il tient debout, on esprit fut juste déconnecté durant quelques longues secondes. Il se remit à respirer en même temps que son esprit revenait à lui. 

- Je... heu, oui... pas de quoi...

 

Lucas appréciait aussi ce souvenir. Effectivement, les deux parents de Jumin étaient assez sévère, ses parents étaient souvent contents du moment qu'il faisait de son mieux. Au moins il n'avait pas la pression à ce niveau là. Il allait répondre, mais un bruit de coup retentit soudain, et il en sursauta légèrement, il ne s'attendait pas à recevoir de visite si tôt. Jumin vient le serrer contre lui, en même temps que Lucas s'était instinctivement rapproché de lui. Prendre un des deux séparément? Pas question. Mais Jumin finit par être séparé de lui, et il cru que c'était lui qu'on allait emmener, alors il tendit la main dans la direction ou Jumin était avant, comme si ça pouvait le retenir

- Jumin ! 

Mais ensuite on se saisit de lui et il senti la peur et l'angoisse l'envahir encore plus. Qu'est ce qu'on allait lui faire?  Instinctivement, il se débattit, mais sa petite force de crevette ne faisait pas le poids. C'était plus par instinct de survie qu'autre chose. En même temps il ne pouvait s'empêcher de pousser des cris, parfois de supplications, parfois il appelait simplement Jumin. 

- N...non, s'il vous plait...s'il vous plait, ne nous séparez pas... Jumin ! 

Il devait retenir des sanglots. Il ne voulait pas pleurer. Jumin serait suffisamment inquiet comme ça. Mais en même temps il ne voulait pas se retrouver tout seul, et le fait de ne pas savoir ce qui l'attendait était encore lus angoissant.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 10:33

[quote="Eimi-chan"]

Yann rit un peu " Je ne te ferais rien d'autre , je suis d'humeur généreuse aujourd'hui plaisanta t-il alors tout en regardant sa cuisine déjà propre " En tout cas , tu étais un bébé incroyablement mignon"



Seven secoua la tête négativement "Il y a des caméra au sein de la cour mon université . On finira forcément par voir que je vous accompagnais à l'extérieur en tout cas . Puis ça serait égoiste de te laisser gérer tout ça tout seul . Être mêlé à une affaire si grave pourrait être mauvais pour toi . Je peux gérer ça. Tant qu'on ne me demande pas mes empreintes , tout est censer aller .


Seven montra une salle "Voir une des meilleurs étudiantes en médecine et qui n'aura aucune honte d'ausculter quelqu'un . " il finit par toquer "Gumi , tu es là" la jeune femme finit par ouvrir l'air interdite

-Tant que tu ne me dénonces pas , je le suis . Tu es ... So youn . Un étudiant en mathématique et informatique . Qu'est-ce que tu me veux ?

-Je sais que tu t'amuses beaucoup à ausculter les cadavres . Je me suis dit qu'un vrai patient pourrait te passionner

-Et tu ne me demandes rien en échange ?

- Juste de me soigner et me donner quelque chose pour que je supporte la douleur . J'ai vraiment besoin d'un médecin là , maintenant et je ne oeux pas attendre d'aller à l'hôpital

-Ok , bon bah venez l'installer ici . Attendez j'enlève les morceaux de cadavre . En passant , tu as vu ce drôle de camion So youn ? Il a retirer deux cadavres de la fac . Pourtant je me rappellerai si on avait deux cadavres aussi frais .



Jumin tenta de garder Lucas dans ses bras , il tenta de se débattre , ne coulant pas qu'on s'en prenne à eux , mais il fut finalement ejecté , les deux hommes étaient bien plus fort , bien plus agé et vooyaient sûrement bien plus que lui . Et le collier lui servit à recevoir une punition digne de sa rebellion . Jumin fut très sonné par ces secousses , mais on ne lui faisait plus rien . Lucas ? Il se leva et alla en direction de ces cris et ces pleurs , mais on le rejetta une énième fois et quand il se releva il termina simplement par remarquer qu'il n'y avait plus personne dans la cellule

- Non , non , non . Ne lui faites pas de mal ! Lucas ? Lucas !

Même s'il entendait la voix de Lucas , il savait qu'ils n'étient pas dans la même pièce . Sûrement une pièce voisine . L'homme qui transportait Lucas finit par le faire s'asseoir sur une chaise , il le maintenu pour finalement l'attacher aux pieds , aux bras et à la tête . Un peu comme ces chaises qu'on pourrait trouver dans les vieux asiles .

L'homme jeta un coup d'oeil à Zéro qui était assis en face , poing fermés . L'homme décida de procéder

- Est-ce que tu sais pourquoi toi et ton ami vous êtes ici ? demanda -il tout en se tournant vers la table et en manipulant des instruments
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 10:56



Henry supposait qu'il avait raison, ce serait trop suspect s'il partait maintenant, surtout que la tante et Adonis savait qu'ils étaient à deux à surveiller les petits. Ca ne e dérangeait pas de s'en occuper tout seul mais effectivement, ce n'était pas le meilleur plan du monde. 

- Pendant qu'on te soignera, j'appellerais les parents... même si j'ai déja peur de leur réaction... mais qu'est ce que je leur dis? Disparition, ou kidnapping? Et est ce qu'on parle de Zero, ou au moins d'un individu louche qui t'a agressé pendant que des hommes de main s'occupait des petits? 

Henry regarda la dénomée Gumi, elle semblait un peu folle et il n'était pas sur qu'elle soit vraiment fiable ou qualifiée. Des cadavres et des vivants, ce n'était pas tout à fait pareil. Mais il ne dit rien pour ne pas la vexer, ou elle risquerait de refuser de soigner Seven. Il fit donc entrer son ami une fois que la fille eu ranger son bazar. Son commentaire sur ces deux corps mystérieux et ce camion était par contre interessant. N'étais-ce pas une bonne façon de transporter deux adolescents inconscients? 

- Ce camion, tu sais a quoi il ressemblait? Et vers ou il allait? Ou même sa plaque? 



Souten en fut soulagé, il ne savait pas s'il aurait supporter plus. Quand Yann rappela qu'il l'avait vu bébé, il eu à nouveau un peu honte et détourna la tête, toujours complexé à ce propos. 

- J'étais plutôt un gros bébé

 

Lucas avait beau sangloter, supplier, et se débattait du mieux qu'il pouvait, il fut quand même amené ailleurs, il le savait parce qu'il entendait la voix de Jumin s'éloigner. Alors qu'il était lui même terrifié, il aurait quand même voulu le rassurer en lui disant que ça allait aller, mais aucun son noverait franchir ses lèvres a présent. Il était comme paralysé. Ou alors c'était une crise qui allait commencer. Il devait se calmer. Mais c'était tout bonnement impossible dans ce genre de situation, l'angoisse l'oppressait de partout, et elle augmenta d'un cran quand il se retrouva attaché malgré ses nombreux gigotements pour tenter d'échapper à l'homme qui le menaient. Et pour l'instant, les charges qu'il recevait était le dernier de ses soucis, trop apeuré parce ce qu'il l'attendait plutôt que par ce qu'il subissait pour le moment. 

Après tout il avait de bonnes raisons de vouloir sangloter : il était attaché comme si on allait le torturer en lui faisant une lobotomie. Il imaginait déjà les pires scénarios et Lucas n'arrivait plus à respirer presque. Son corps tremblait, il ne savait pas si c'était de peur ou si c'était des débuts de convulsions. C'est a peine s'il entendit la question, et répondre lui semblait impossible pour le moment, étant donné son état. Et il ne pouvait pas secouer la tête. Le bruit de métal qu'on manipulait ne faisait rien pour l'aider à se relaxer, mais en même temps ça l'obligea à répondre en se disant que plus il parlait, moins on voudrait lui faire du mal. 

- N...non. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 11:26

[quote="Eimi-chan"]

Yann sourit "J'adore les bébés potelés , ils sont les plus mignons . Mais bon , à vrai dire tu as grandi et tu fais un bel homme maintenant , alors " il mourrait d'envie de le taquiner , mais il se retenait



-Non , ne parles pas de Zéro . Il est trop influent , il achète souvent des policiers et si on tombe sur l'un de ces collaborateur , il fera passer notre appel pour une blague . Il faut qu'ils l'attrapent sur le fait .

Seven fut ensuite installé à la place des cadavres . Gumi l'aida à se deshabiller et regarda les hématomes avec un air grave "On t'a passé à tabac ? Sans vouloir te faire peur , tu serais bien mieux dans un hôpital qu'avec une étudiante . On dirait que tu es en train d'avoir le syndrome de loge à cause des coups que tu as reçu , ta peau est en train de faire une plaie ouverte . Tes côtes n'ont pas l'air intacte et tu pourrais bien avoir un soucis avec un organe interne après avoir reçu autant de coup . Je vais refermer ta plaie etfaire mon maximum , mais je ne peux rien faire pour tes côtes et tes blessures internes s'il y en a . "

- Je connais tout les camions de la morgue de la ville , mais celui là étaut bizarre . Il n'y avait que comme logo un 007 barré . Super duper bizarre . elle alla prendre de quoi tout soigner Tiens la morphine , tu n'en respires pas trop .



Jumin était seul . En tout cas plus ou moins . Il restait un homme qui le surveillait . Ce dernier finit par le faire taire . D'une voix monotone , il avait déclaré "Plus de son " et l'avait électrocuté comme si c'était la chose la plus banale du monde . Jumin était assis là , l'oreille collé au mur pour tenter d'entendre ce qu'il se passait . Mais , il ne pouvait rien faire et il ne pouvait pas sauver Lucas . On lui imposa alors de prendre des médicaments . Jumin avait un peu peur . Était-ce du poison ?

-Si tu veux ton ami en vie . Prends

Jumin prit donc les médicaments sans broncher . Il se recroquevilla , ne sachant ce qui allait lui arriver après l'intégration de ces médicaments dans son système .

L'homme voyait bien le petit trembler . Mais ça ne dérangeait pas Zéro qui regardait ce spectacle avec une curiosité presque maladive . Ça l'amusait beaucoup et il tapa dans ses mains , les joignant avec un air tout à fait béa . Ça lui rappelait ses moments avec Seven . C'était vraiment éloigné maintenant . L'homme prit alors une barre en fer qu'il cogna contre l'endroit le plus proche de Lucas sans pour autant le blesser .

- Est-ce que tu te fiches de moi ? Tu penses que tu peux te fo*tre de moi , petit ?! Tu ne sais pas pourquoi tu es là ? Et bien vous êtes là pour mourir . Mais comme tu es le pire , on va te garder plus longtemps que ton ami . Mon boss t'aime bien . Mais on te laissera le cadavre de ton ami dans la cellule . lui murmura alors l'homme avec un sourire dans la voix

Il fit alors claquer sa langue " Je veux des excuses . "
Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 14:04



Henry était d'accord, il ne fallait pas prendre de risque avec Zero. Ce serait donc une simple disparition. L'état de 707 l'inquiétait aussi, s'il avait une hémorragie interne, ce serait très grave.

- Fais ce que tu peux, Gumi. Et merci pour ses informations sur le camion

C'était effectivement le camion que Zero avait utilisé,pas de doute. Il faudrait en parler aux autorités compétentes de ça camion, ils pourraient peut être remonter la piste plus efficacement qu'eux. 
Quoi qu'il en soit, il appella d'abord la police, ensuite il appela la tante (elle cria au téléphone de façon historique en les traitant de tous les noms, elle était presque en larme à la fin de l'appel et elle leur dit qu'elle arrivait tout de suite). Henry se sentait déjà terriblement mal depuis cet appel, il avait la gorge nouée et la nausée, son ton coupable et désolé n'était pas afin. le plus dur restait à venir, il appella Adonis. 

- A...Adonis? Je... les petits ont disparus. 

C'est tout ce qu'il arriva à dire. 



Souten ne trouvait pas que les bébés potelés étaient les plus mignon mais au moins c'était le signe qu'il était en bonne santé. Il aurait cependant préféré que Yann ne voit pas ces photos. 

- Je...tant mieux si ça ne te donne pas envie de te moquer de moi. J'ai déjà tellement d'amis qui ont ris devant ces photos... je crois que ça m'a traumatisé

 

Lucas ne comprenait pas ce qu'on leur voulait. Il entendait simplement des bruits métalliques, et quelqu'un taper dans ces mains, comme si le spectacle qu'il offrait était amusant à voir. Soudain,on cogna un endroit juste à coté de lui et il sentit à nouveau son coeur remonter jusqu'au bord de ses lèvres. Il ne pouvait pas être plus tendu. Visiblement, il avait mis l'homme en colère. Il redoutait presque un coup. Lucas se sentit horrifié quand l'homme parla de tuer Jumin, il avait plus peur pour la vie de son ami que la sienne, après tout, lui, il était déjà presque condamné. Ce n'était plus une angoisse effanée qu'il ressentait, mais plus un peu glacée, qui eu au moins le mérite de lui rendre un peu de vigueur. Il devait sauver Jumin, par n'importe quel moyen. 

- Je suis désolé ! Quoi que je vous ai fais, ce n'était pas volontaire, je suis vraiment désolé ! Ne le tuez pas, je vous en prie. Je ferais tout ce que vous voulez. Je ne voulais pas vous mettre en colère, je...je suis désolé, répéta t'il en balbutiant. 

Il envoyait pas en quoi il était le pire, ni pourquoi lobes l'aimait bien, mais il ferait tout pour qu'ils épargnent Jumin. Visiblement, c'était de sa faute s'ils étaient ici. Alors il ne devait pas mourir. 

- Pitié, ne le tuez pas! Faites de moi ce que vous voulez mais ne lui faites rien, je vous en supplie. 
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 14:35

]

-Je peux comprendre . Les photos bébés sont toujours un peu génantes . Puis il fautavouer que ça casse un peu ton personnage d'homme un peu insensible . Mais comme,moi je te trouve déja mignon d'habitude , alors ça ne m'a pas choqué

Dit-il alors en s'asseyant sur le rebord de sa table " Oh et merci pour la machine à barbecue et cette petite visite deta famille . Ça faisait longtemps que je n'avais pas vécu un petit moment comme ça "




Seven prit de la morphine et laissa Gumi s'occuper de lui . Gumi tentait de faire de son mieux pour épargner le jeune étudiant , mais ça se voyait sur son visage blême qu'il n'allait pas très bien . Gumi recousut la plaie qui s'état ouverte , fit de son mieux pour voir ce qu'elle pouvait faire de ces hématomes . Elle regarda Henry

-Oh et bien de rien dit-elle alors , elle observa ensuite le hacker qui s'état assoupi , le teint blême , elle alla prendre son pouls Mais tu ferais mieux de l'emmener à l'hôpital . Le père d'une de ses amis est urgentiste . Elle fricote toujours avec une fille , j'oublie son nom .

Adonis reçu son appel pendant qu'il corrigeait les copies . C'était étonnant qu'on l'appelle , peut-être mauvais signe . Il décrocha sans dire bonjour , attendant ce qu'on lui voulait . Adonis cru sentir son coeur dégringoler . Il enleva ses lunettes .

-Comment ? Vous les avez perdu de vous ou vous êtes sûr qu'ils ont été enlevés . Puis comment vous avez fait pour perdre des adolescents pendant une visite d'université . Si on vous en a donné la garde c'est parce qu'on a un minimum confiance en vous . Vous savez dans quelle situation sont les deux petits . Lucas est malade , comment vous avez pu le laisser se balader alors qu'il est déjà évident qu'il ne peut pas se défendre . Et comment je gére la disparition de Jumin ? Jumin est déja déclaré comme disparu et cela depuis des mois . Est-ce que vous vous rendez compte de ce que votre manque de maturité a réalisé . En tout cas j'arrive tout de suite . Je n'habite pas loin des universités que vous êtiez censé visiter






Zero regarda la réaction de Lucas . Ils tenaient vraiment l'un à l'autre alors . C'était une bonne arme à retourner contre eux . Il fit un signe alors à l'homme , ce dernier regarda alors Lucas . Il resta silencieux mais laissa la barre en fer trainer sur le sol , faisant un bruit effroyable . L'homme finit par se placer derrière Lucas

-Je n'aime pas ton ton . Ça sonne comme un ordre . Est-ce que tu penses être en mesure de donner des ordres ici ?! demanda t-il en hurlant Pour la peine , on va le tuer maintenant . Hey . Maintenant

Lança l'homme . On entendu alors un bruit d'arme . Un bruit qui retentissait au sein des deux cellules . Jumin ne parlait pas , peut-être synonyme de sa mort . L'homme en rigola " Et rapportes moi un peu de sang de son ami , pour qu'il puisse se souvenir de la sensation et du fait qu'on ne me parle pas comme ça " . L'homme qui surveillait Jumin arriva alors après quelques minutes avec du sang . À qui ? À quoi ? Le plus facile serait de se dire qu'il était à Jumin . Zero se leva alors , prit cette petite bassine de sang et la versa sur Lucas

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 15:01



C'était bien ce qu'Henry comptait faire. Mais peut être pas faire appel à Asuna, Seven avait été clair a propos des hôpitaux. Par contre Henry avait quelques contacts avec des médecins qui étaient prêt à venir opérer chez un patient de façon illégale et dans le plus secret contre une coquette somme. Une fois les policiers arrivés, il demanderait à un de ces petits filous de venir. 

- Je ne vais pas le laisser mourrir ne t'inquiète pas. Merci de ton aide. 

Ensuite il se fit à nouveau enguirlander, par Adonis cette fois. Ca faisait mal d'admettre qu'il avait raison, ils auraient du être plus prudent.

- Je suis désolé, c'est entièrement de notre faute... mais pour notre défense on s'est fait attaqués par un cinglé qui s'est jeté sur Seven sans aucun raison. Un sans abris, je crois. 



Souten donnait-il vraiment l'impression d'être un homme insensible. C'est vrai qu'il était parfois un peu indifférent et froid, ça dépendait avec qui finalement. Mais maintenant que Yann en parlait c'est vrai que leur relation avait commencée de façon plutôt froide. 

- Je suppose que tu as raison. Enfin, je ne dis pas que je suis mignon mais... je suis plutôt du genre sensible. Et pas de quoi, si j'ai pu te faire sentir moins seul, je suis content, je sais ce que c'est de se sentir seul, parfois. 

 

Lucas attendit en priant durant le silence de l'homme, peut être qu'il hésitait? Mais finalement la sentence fut encore pire pour Jumin. Lucas fut sous le choc durant de longues secondes, les yeux écarquillés par l'horreur de la situation. Son cerveau n'arrivait pas à enregistrer la condamnation à mort de Jumin, ou plutôt, il refusait de l'enregistrer. Puis il revient soudain à lui, et la paralysie et l'engouriddisement de son corps se transformèrent en angoisse extreme et en désespoir intense. 

- Non ! S'il vous plait! Je suis désolé, je suis désolé, je ne voulais pas ! Je suis désolé je ne le ferais plus! Tu...tuez moi à sa place, pitié ! 

Ses cris déchirants se brisèrent d'un coup en entendant le bruit de l'arme à feu. Une sensation glacée s'empara du corps de Lucas, et les larmes coulèrent abondamment. Il n'était plus que douleur et chagrin

- Ju...Jumin....Jumin...Jumin, gémissait-il inlassablement en boucle, c'est a peine s'il se rendit compte quo'n lui versait du sang dessus. Il venait de tomber dans un gouffre sans fin ou il n'y avait que du vide. Jumin était mort, Jumin n'était plus là. Il avait disparu, à cause de lui. La réalité de sa mort s'imposait de plus en plus à lui, et l'air lui manquait au fur et a mesure. il avait l'impression d'étouffer, de ne plus avoir d'air dans les poumons. Et portant il continuait inlassablement de pleurer

Et c'est à ce moment que son corps ne supporta plus le choc et qu'il fit une crise. Lucas ne tarda pas à perdre doucement conscience, et finalement, il s'y jeta avec soulagement. Au moins, quand on était inconscient, o ne souffrait plus... en ce moment, la réalité était trop insupportable et douloureuse, il préférait se réfugier dans le noir complet de l'évanouissement, même s'il devait en mourir. De toute façon, une partie de lui voulait mourir. Parce qu'il avait tué Jumin. Finalement, tout devient noir et silencieux. C'était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 15:30



Yann finit par le regarder "Tu veux que je te donne un petit cours d'ordinateur . Après tout , il faut bien que tu apprennes à le manier . " dit-il alors en jetant un coup d'oeil à son petit cadeau



Gumi supposait qu'ils savaient ce qu'ils faisaient . Néanmoins, elle décoda de rester au côté du petit hacker pour surveiller son poul de temps à autre . Dormir devait être plus apaisant qu rester éveillé , mais c'était un peu dangereux . Gumi s'assit sur le rebord du lit , écoutant un peu la conversation qu'Henry avait avec son interlocuteur

Adonis soupira " Comment il va ? Il a un don pour s'attirer des soucis ce gamin . Et toi , tu vas bien ? Je ne sais pas dans quelle université vous êtes mais elle m'a l'air bien dangereuse en tout cas pour qu'une disparition se passe ainsi qu'un passage à tabac . Est-ce que vous appelé la police ? Dès que le nom de Jumin remontera , ses parents arriveront . On aura un triple soucis . Et le pauvre Lucas et sa santé si fragile . La tante doit être morte d'inquiétude . Et à vrai dire , j'ai envie de vous faire la peau . Mais vous avez un mobile j'imagine pour votre manque d'attention "

-Le plus important c'est de les retrouver . Seven s'y connait beaucoup en informatique . Est-ce qu'il est malade comme un chien pour ne pas pouvoir bouger ? Ça seraitvraiment bien qu'il puisse agir , s'il le peut si ce n'est pas trop lui demander .



Zero détacha alors le petit Lucas . Tombé dans les pommes après sa crise . Il vérifia s'il était toujours vivant . Ça serait un peu triste qu'il meurt si rapidement après tout . Mais il était encore vivant . Zero le porta alors , tandis que l'autre homme se contenatit de regarder Jumin recroqueviller à cause des neuroleptique . Ces médicaments étaient des bons calmants et empêchait de ressentir les sentiments aussi vivement qu'à l'usuel . Jumin avait été si relaxé qu'il s'en était endormi , bien qu'il était pris de spasme quelques fois , des drôle de tremblement , mais ça finirait par partir .

Il posa alors Lucas près d'une flaque de sang , Jumin à ses côtés . Peut-être que dans une heure ou deux , il se saisirait de l'autre petit ou prendrait le même ou même les deux . Il ne savait pas encore ce qu'il ferait . Mais il ferait bien ça durer un jour et demi avant de les executer devant Henry après qu'il ait donné Seven

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 20:46



Henry pouvait comprendre qu'on ai envie de lui faire la peau, mais c'est vrai qu'ils avaient un mobile, même s'ils n'auraient pas du se séparer à la base. C'était de sa faute, il n'aurait pas du les laisser aller tout seul de leur coté. Il était stupide. Et il s'en voulait terriblement. 

- Je suis désolé, vraiment désolé. Je comprend tout a fait que vous nous en vouliez et on mériterait une bonne gifle. La police est en route. Moi ça va, le SDS est parti quand il m'a vu arriver. Mais je ne crois pas que Seven soit vraiment en état pour le moment... mais il a réussi à tracer le téléphone des petits, ils sont quelque part au nord de shinagawa apparement. Mais je vais trouver un moyen de le remettre sur pied. 

Une fois la conversation avec Adonis terminée, il appelle donc un médecin de sa connaissance, en lui disant de venir à l'université ou ils étaient, et de se dépêcher 



Souten accepta d'un hochement de tête, ce n'était pas une mauvaise idée. Il alla donc chercher son nouvel ordi et le déposa sur petit table pour qu'ils regardent à ça. 

- Encore merci en tout cas 

 

Lucas était effectivement encore vivant. Il ne se réveilla qu'une heure plus tard, avec du sang séché sur son visage. Au début, il ne se souvient pas de ce qui s'était passé. Il pensait être dans sa chambre, et que tout ce qu'il avait vécu n'était qu'un cauchemar. Mais non. Le sol froid et dur. Ce n'était pas un rêve. Jumin ! Il se releva d'un bon, le coeur battant e au bord de la nausée. Etait-il vraiment mort? Il tâtonna autour de lui tout en appelant son ami d'un ton angoissé. 

- Jumin? 

Pas de réponse. Et sa main droite entra en contact avec un liquide poisseux, comme du sang. Il recula vivement, le coeur au bord des lèvres. Non. Non. Il ne pouvait être mort. Qu'est ce qu'il allait faire? Ce n'était pas possible. Finalement il se rapprocha et essaya de trouver un cadavre. Il finit par trouver un corps allongé. Oh non. 

- Jumin? 

Il le secoua légèrement
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Eimi-chan

avatar

Messages : 1502
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 20
Localisation : Accel world

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 21:37






Seven fut réveillé par Gumi qui voulait s'assurer de son état . Seven ouvrit les yeux et vu Gumi " Est-ce que j'ai pris trop de morphine ? " demanda t-il alors . Gumi lui tapota la main " Non , tu es juste un peu fatigué mais ça ira . Ton ami a appelé un médecin et il est là , regardes . Je voulais juste voir situ avais la force de te réveiller "

-Si , je suis là . Juste un peu de mal à respirer

-Alors on va mettre tes jambes en hauteur d'accord . Tu vas faire de ton mieux pour respirer . Tu sais ce qu'on dit dans ces cas là ?

- Pas aujourd'hui ?

- Yup



Jumin sentit qu'on le secouait alors il laissa échappé un petit gémissement . Quand il ouvrit les yeux , il eut l'impression d'être chez lui . Au coeur de shinagawa , dans Tokyo dans cette maison au mur froid . Il tenta de calmer ses tremblements et il prit une grande inspiration "Lucas ? " il tenta de se relever , mais il ne sentit qu'un drôle de liquide et son t-shirt trempé de cette chose . Est-ce qu'il allait mourir ? Comment il pourrait protéger Lucas s'il mourrait ? Est-ce que Lucas saignait . Finalement , il passa ses mains maladroitement sur le corps de Lucas

-Dis-moi que tu vas bien . J'ai eu si peur qu'ils te fassent du mal , j'en serais mort s'il t'était arrivé quelque chose dit-il alors en le serrant contre lui. Est-ce qu'ils t'ont fait quelque chose ?

Demanda t-il alors tout en ne le quittant pas . Même si on l'électrocutait jusqu'à plus soif , il ne risquait pas de se détacher de Lucas cette fois . Mais on ne leur fit rien . Il se demandait pourquoi ils étaient là ? Est-ce que c'étaitvraiment eux qu'on voulait ? Il savait que son frère avait eu des soucis , ou est-ce que c'était a cause de lui et des personnes à l'école ? Il ne savait pas , il s'en fichait , Lucas était là , vivant dans ses bras .

Revenir en haut Aller en bas
Kawaii-Power
Admin
avatar

Messages : 1510
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 20
Localisation : au Pays du Papier

MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   Ven 9 Déc - 21:53



Henry avait effectivement accueilli un médecin. Il vit que Seven était à moitié réveiller. Il se tourna donc vers le professionnel en blouse blanche.

- Il faut faire assez vite, la police ne va pas tarder. C'est un ancien médecin de guerre. Il est très compétent. Il va te remettre sur pied en un rien de temps. 

Le médecin s'approcha donc de son patient. Il en arriva au même conclusion que la fan de cadavre. Pour les cotes, on ne pouvait rien faire, ça devrait se guérir tout seul malheureusement. Un palier ne fonctionnerait pas. Mais on pouvait mettre des bandages et des pommades pour apaiser la douleur. Le problème était les dommages internes. 

- Est ce qu'il y a de quoi faire des radios ici? 

En tout cas, Henry était quand même un peu rassuré : si Seven arrivait à fair des références cultes de séries super géniale, c'est qu'il y avait encore de l'espoir



Lucas se sentit tellement soulagé quand il entendit Jumin gémir qu'il était a nouveau presque sur le point de s'évanouir, encore une fois. Il du attendre que sa tête ne tourne plus et que son corps reprenne un peu de vigueur, la nouvelle lui avait redonner chaud au couter, mais du coup toute la tension l'avait quitté et il avait l'impression d'être une limace sans os. Quand Jumin alla à sa rencontre, il n'y tiens plus et se jeta dans ses bras en sanglotant, parce qu'a la fois il était soulagé et content qu'il soit envie, et en même temps parce qu'il était toujours traumatisé et qu'il avait beaucoup souffert. 

- J'ai... j'ai cru que... boubou... que tu étais mort. Ils m'ont dit qu'il t'avais tué, et j'ai entendu des coups de feu... et puis c'est horrible, j'étais attaché ...snif... même à la tête, je ne pouvais pas bouger. Ils m'ont même jeté du sang dessus pour prouver que tu étais mort, et quand je me suis réveillé... snif... tu étais allongé par tête avec du sang sur toi et à coté... tu...bouhou... tu es blessé? J'ai vraiment cru..qu'il t'avais tué par ma faute... je.. j'ai cru que j'allais mourir de chagrin... d'ailleurs j'ai fais une crise. Mais ça va maintenant. Maintenant que je sais que tu es en vie. Mais... mais c'était vraiment horrible, j'avais si peur, si peur.

Tout en racontant ce qui s'était passé, il tremblait légèrement en se remémorant tout ce qu'il avait subi. Lucas ne voulait plus jamais subir ce genre de chose. Il n'était pas sur d'y survivre une seconde fois.  

- Qu'est... qu'est ce qu'on va faire?
Revenir en haut Aller en bas
http://fdfrp.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junjou romantica T.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junjou romantica T.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Junjou Romantica [Anime]
» Junjou Romantica - Saison 1
» junjou romantica ... a ne pas manquer
» Junjou Romantica
» recherche junjou romantica et koisuru bokun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des folles du RP  :: Forum des folles de RP :: Espace RP-
Sauter vers: